Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Fraude électorale au PS : Mélenchon témoigne

Fraude électorale au PS : Mélenchon témoigne

Jean-Luc Mélenchon est un blogueur prolifique : il est rare que 24 heures ne s’écoulent sans qu’il se soit épanché sur la toile à propos de ses dégoûts passagers, de ses enthousiasmes politiques ou encore de son emploi du temps de député européen. Mais ce 9 septembre, c’est de son ancien parti, le Parti Socialiste, qu’il a choisi de parler, et ce à la suite de la publication dans Le Point des bonnes feuilles de l’essai d’investigation politique de la rentrée, le déjà fameux Hold-up, arnaques et trahisons de Karim Rissouli et Antonin André.

Jean-Luc Mélenchon.jpg

Que l’on soit ou non de gauche, son témoignage apparaît troublant de sincérité, et lourd de conséquences. Dans un billet intitulé simplement "Le jour des tricheurs", Mélenchon commence par ne pas s’étonner de la situation de fraude généralisée décrite par les deux journalistes sus-nommés :

"On trouvera dans les archives de ce blog les articles que j’ai consacrés à la tricherie dans les élections internes du Parti socialiste, du temps où je m’acharnais au PS à gagner des votes que la tricherie dénuait de tout sens. La triche était déjà connue en effet. On ne discutait que son ampleur."

Baoum. La charge est lourde, et menée tambour battant. Témoin privilégié, observateur de choix et pédagogue averti, le leader du Parti de Gauche n’en reste pas là. Il décortique pour ses lecteurs la méthode de triche telle qu’elle était menée "de son temps" :

"L’impression de système généralisé devenait de plus en plus forte à mesure que les scénarios se répétaient. Par exemple l’ordre dans lequel les fédérations votaient, les plus grosses corrigeant le résultat des plus petites d’autant plus facilement que certaines représentent à deux ce que pèsent des dizaines d’autres. L’observateur a ainsi l’impression en première semaine que la partie est disputée puis qu’elle se dénoue en deuxième semaine, d’une façon « incontestable »."

Et Jean-Luc Mélenchon, à la façon d’un Yves Bertrand, de détailler le déroulement truqué de deux échéances cruciales pour lui, celle du Congrès de Brest, où François Hollande se joua de lui ("je dois à la vérité de dire que les choses ne prirent cette tournure d’organisation d’un système généralisé que sous les mandats François Hollande") puis celle du Congrès du Mans. Sous son clavier se dessine ainsi ligne après ligne un Parti Socialiste verrouillé depuis l’intérieur, usant du concept de démocratie interne seulement pour des raisons de commodité manipulatrice, très loin des idéaux républicains qui construisirent, il y a très longtemps, sa raison d’être :

"Ainsi la ligne social démocrate, puis la ligne démocrate se sont imposés au Parti socialiste sans débat. Insidieusement, à travers des dirigeants qui la porte sans pouvoir jamais être atteint. Car quand on vote, autant chanter sous la lune. Ainsi le vote qui a tué l’unité du Parti socialiste, celui sur le référendum de 2005 n’est-il pas un vote mais juste un putsch. Demain les mêmes feront avaler l’alliance au centre, le changement de nom du parti ou ce qu’ils veulent. Il leur suffit de vouloir. Les « petites cuillères » comme on les nomme font le reste."

Reste alors la question de la fidélité à un tel parti : pourquoi avoir supporté cette omerta ? La porte n’était-elle pas ouverte bien avant son départ effectif et la fondation du Parti de Gauche ? De mauvaises langues pourraient certes susurrer qu’il en fallait alors plus pour effrayer le très chaviste Mélenchon, dont par ailleurs les affinités communistes l’avaient familiarisé de longue date avec ces méthodes de vote proprement staliniennes. Mais laissant ces tristes sires baigner dans leur fiel, le sénateur de l’Essonne prend le temps d’expliquer la raison de sa persistance au sein du PS :

"Beaucoup doivent se demander comment on peut avoir vécu cela et l’avoir supporté. Précisément je ne l’ai jamais supporté. Ni mes amis. A chaque congrès ce furent les même cris et hurlements. Mais personne n’écoute. Personne ne le croit. On passe donc juste pour un mauvais perdant. La triche devient ensuite un système généralisé. [...] Les personnes qui n’ont jamais été militantes ne peuvent pas comprendre l’attachement irraisonné que l’on peut avoir envers son parti. Il semble souvent être comme une famille en dépit de ses turpitudes. Il faut savoir que celui qui proteste en est presque gêné. La triche des autres paraît moins grave que le fait que « ça se sache »."

Toujours est-il que maintenant, "ça se sait", et que les langues se délient. Malek Boutih, lui-même membre du bureau national du PS, confirme complètement les analyses de Jean-Luc Mélenchon et des deux journalistes : à propos de leur livre, il va jusqu’à dire qu’il "révèle aussi que la triche est aujourd’hui une pratique banalisée au sein du PS. C’est le coeur même du système." Dans la foulée, il paraitrait même que la principale perdante de l’élection de novembre 2008, Ségolène Royal, loin d’épouser le scepticisme de Laurent Fabius, compterait bien ne pas en rester là :

"Je n’ai pas encore lu la totalité du livre, je vais le faire avec mon équipe et ensuite je ferai une déclaration solennelle dans quelques jours. Je vous dirai en responsabilité ce que nous comptons faire. [...] On savait que ça avait triché, mais pas avec cette ampleur ni avec ce système d’organisation. [...] Je pense qu’on ne peut pas laisser passer cela pour les militants qui ont voté, pour l’opinion publique, pour les Français, pour le principe même de la démocratie, pour la morale en politique. [...] On ne peut pas passer sous silence ou minimiser ce qui se passe. En même temps, je suis consciente de la lassitude des militants et de l’image déplorable que cela donne des dirigeants actuels du PS."

Le Parti Socialiste n’a certainement jamais été aussi prêt d’imploser. Il est d’abord bien possible que par son témoignage Jean-Luc Mélenchon en hâte consciemment le dénouement fatal. Et pour rassurer ses ex collègues socialistes, voire pour orienter leur reconversion, il va jusqu’à inaugurer ce qui pourrait bien être son prochain slogan :

"Le Parti de gauche permet d’être soi même. C’est mieux que d’être une ombre de soi au Parti socialiste."

http://lapolitiqueetmoi.hautetfort.com/


Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • jps jps 10 septembre 2009 10:10

    « La triche est aujourd’hui une pratique banalisée au sein du PS » (Malek Boutih)


    • LE CHAT LE CHAT 10 septembre 2009 10:22

      maintenant qu’il fricote avec les cocos , il va avoir de nouvelles recettes debourrage d’urnes ....


      • Philou017 Philou017 10 septembre 2009 16:57

        Quand je pense à tous ces journalistes qui s’indignaient de fraudes en Iran, fraudes sur lesquelles on a pas le moindre début de preuve qu’elles auraient pu inverser le résultat...

        Ils ont l’air fin nos « journalistes », à jouer les chevaliers blancs de la démocratie.

        Même pas capables de déceler les fraudes massives chez un des deux principaux partis Français (chez l’autre, il n’y a pas d’élection ou alors avec un seul candidat). La presse Française est-elle un royaume de la Tartufferie ?


      • Philou017 Philou017 10 septembre 2009 20:19

        Il est à noter que la presse est quasiment silencieuse sur les révélations de Mélenchon pourtant détonantes, à l’exception notable de 20minutes.

        Comment y voir autre chose que la preuve de la collusion du petit monde médiatique avec les « élites » politiques des deux partis dominants.
        C’est ainsi qu’on évite de trop insister sur les travers ou dérives de ces partis. Et puis Mélenchon représente un petit parti, à qui il faut éviter de faire de la pub, pour que les deux grosses formations continuent à occuper le devant de la scene. Condamné à l’ostracisation comme le modem. Soyons sûr par contre qu’au premier dérapage verbal ou autre de Mélenchon, les moralistes journalistes lui tomberont dessus, pour l’oublier juste après.

        Gageons d’ailleurs que nombre de journalistes étaient au courant de ces magouilles, qu’ils ont préféré passer sous un pudique silence.

        Au niveau des télés, les responsables étant désignés par les politiques, ce renvoi d’ascenseur n’a rien d’étonnant. La presse montre qu’elle est sur la même longueur d’onde.

        C’est une éclatante démonstration que la démocratie dans notre pays n’est plus qu’un leurre, les élites s’arrangeant entre elles pour pérenniser leurs maroquins et leurs positions, et disposant pour cela du formidable moyen d’influence qu’on appelle les médias.


      • abdelkader17 10 septembre 2009 10:44

        La triche n’est pas le privilège de la politique c’est le fondement de la réussite sociale,l’intégrité morale c’est bon pour les ringards, qu’est ce que le ps à part un parti de grands bourgeois qui a trahi sa matrice intellectuelle pour rejoindre les forces réactionnaires du néolibéralisme.
        Je ne vois pas ce qu’il y a révolutionnaire dans les écrits de deux petits journaleux nous révélant un secret de polichinelle,probablement le « livre politique de la rentrée » avec tout le tapage publicitaire que l’on en fera,voilà à quoi en est réduit le journalisme d’investigation à dévoiler les querelles de clocher d’un parti politique à l’état de banqueroute.
         


        • La Politique et moi La Politique et moi 10 septembre 2009 11:40

          « Qui pense que notre démocratie se porte bien ? »

          Pas moi. Et pourtant je ne suis pas spontanément adepte du « tous pourris ».


        • abdelkader17 10 septembre 2009 12:29

          @Phil
          c’est normal ce sont les atlanto sioniste qui en forment le noyau dur et détiennent tous les postes de responsabilité.


        • LE CHAT LE CHAT 10 septembre 2009 14:05

          Morice va te dire que ceux qui disent tous pourris sont des fachos


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 10 septembre 2009 20:01

          @ Chantecler ; Stop ! Les autres sont pires ? Leur tour viendra. Pour le moment, c’est le PS qui doit se saborder. Vite, avant que le cynisme ne gangrène toute la France. Il faut que Les éléphants en bloc se démettent, qu’on annonce une convention constituante de tous ceux qui se prétendent de gauche et qu’on créé un nouveau parti. Que le chef en soit nommé par le peuple dans une élection a trois (3) tours. Comment ?

          Premier tour, pas de mises en candidature, tous ceux qui ont une carte de membres ( disons 10 ou 20 euros) votent sur internet pour N’IMPORTE QUI. Les résultats sont affichés immédiatement et changent au fil des votes durant une semaine. À la fin de la semaine, on retient les 10 plus populaires.

          Deuxième tour, on vote pour deux (2) de ces dix candidats via le réseau interbancaireL’électeur indique son premier et son deuxieme choix. Ce sont les candidats qui ont obtenu le plus de premiers ET de deuxièmes choix qui sont appelés à la finale. Cela pour éviter la situation absurde de DEUX (2) candidats extrémistes se glissant en tête et enlevant à l’électeur tout choix d’un juste milieu. Le scrutin dure une semaine aussi et les résultats en progrès sont annoncés tous les soirs

          Troisieme tour. Les deux finalistes. Face a Face. Un débat tèlévisé, puis le vote trois jours plus tard. Le scrutin ne dure qu’une journée et les résultats ne sont comptés - instantanément - et annoncés, que lorsque le vote est terminé. La Gauche a un chef et un candidat pour 2012. On peut alors préparer un programme intelligent. Bienvenue au XXIe siècle,

          Pierre JC Allard






        • lord_volde lord_volde 10 septembre 2009 11:37

          L’intelligence de l’électorat socialiste doit forcément passer par le rejet des tricheurs et menteurs véreux qui sont durablement à la tête du parti après en avoir franchi tous les échelons à vitesse grand V dans le cadre d’une infiltration pro-atlantiste et pro-sioniste.
          L’arrogance et la fatuité de ces fourbus menteurs qui ont dépravé le parti à la rose sont l’une des causes du rejet de ce parti embourgeoisén plein de morgue et de fausses illusions. Les Besson, Kouchner, Lang, Strauss-Khan, Drai et j’en passe, ont montré leur haute capacité de nuisance au peuple Français d’en-bas et leur allégeance Sarkozienne et atlanto-sioniste inaltérable.
           


          • abdelkader17 10 septembre 2009 12:09

            Dominique Strauss Kahn, directeur atlantiste du Fonds Monétaire international, qui avait qualifié « la politique arabe de la France » de « vaste supercherie ». Celui qui est présenté comme le meilleur candidat socialiste à l’élection présidentielle de 2012 face à Nicolas Sarkozy a été même jusqu’à se livrer, en toute impunité, à une profession de foi qui constitue la négation même de la notion de citoyenneté  « Je considère que tout Juif de la diaspora, et donc de France, doit, partout où il peut, apporter son aide à Israël. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, à travers l’ensemble de mes actions, j’essaie d’apporter ma modeste pierre à la construction d’Israël ». Déclaration sur « Europe 1 », en 1991, reprise par le Magazine « La vie en France », le 11 avril 2002 sous le titre « Trop Proche-Orient ».


            • paul 10 septembre 2009 12:13

              La charge de Mélenchon arrange bien les partisans de Ségo, alors on s’en démarque aussitôt
              en parlant du chaviste et du familier des méthodes staliniennes de vote. Un coup bas qui discrédite un peu l’article .
              Il n’y a pas d’opportunisme à expliquer pourquoi il n’était plus d’accord ,surtout sur la question du référendum européen qui a marqué la cassure profonde dans le PS .


              • maguen david 10 septembre 2009 14:10

                Il m’est difficile de pleurnicher sur le P.S et plus encore sur Mélenchon, un petit soldat des Arabo-musulman.
                Bien à vous.


                • monbula 10 septembre 2009 15:07

                  Un raccourci sioniste je suppose...


                • non666 non666 10 septembre 2009 15:30

                  Oh désormais ils avancent a nouveau en affichant l’etoile de David, histoire de faire peur a ceux qui craignent l’accusation « d’antisemitisme » .

                  Il nous dit en clair :

                  ou on vote UMP
                  ou on est socialiste arabo-musulman.

                  Avec nous ou contre nous....encore et encore.
                  Bon je vais une fois de plus faire oeuvre de pedagogie.
                  Tiens j’explique ici comment ça marche :
                   http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-diabolisation-21997 

                  Nous autres, français , nous n’avons pas a choisir entre la peste et le cholera.
                  Entre les arabo-musulmans socialistes et les liberaux sionistes de l’UMP, il n’y a pas de choix possible.

                  Nous croyons meme qu’il est possible d’etre arabe sans etre socialiste ou meme musulman....et reciproquement.
                  Par contre il est vrai qu’il est de plus en plus difficile de rester UMP sans etre completement Pro-Usa, pro-israel et ultra-liberal.
                  Mais bon, quand on ne sert plus que les interets de quelques uns, on finit par ne plus etre ecouté et choisit aux elections que par ceux la....

                  Cela explique surement l’installation de machine a voter dans les communes tenues par la clique de Sarkozy dans le 92.


                • La Politique et moi La Politique et moi 10 septembre 2009 14:16

                  Pour info, ce communiqué de Jean-Pierre Mignard, ex président de Désirs d’avenir :

                  Le livre « Hold-ups, arnaques et trahisons » reprend « de larges extraits du mémoire de protestation électorale qu’avec David Assouline et Jean David Ciotte nous avions déposé devant la pittoresque commission de récolement des votes mise en place après le scrutin. [...] Je constate que si des constats effectués ou des questions soulevées sont ici ou là corroborés, il n’y rien de nouveau, à première vue, que nous ayons à apprendre sur un triste épisode de la vie du Parti socialiste. [...] La réponse n’est évidemment plus dans une procédure en justice mais dans un changement en profondeur du vieux parti et notamment dans l’adoption de règles éthiques et démocratiques de fonctionnement. Celles de la République tout simplement. »


                  • non666 non666 10 septembre 2009 15:01

                    Il est amusant de voir desormais Melenchon confirmer lui-meme ce que certains designaient comme de la calomnie a l’encontre du PS, ici meme il y a une semaine.

                    D’un autre coté, au PS, il y a des elections , ce qui n’est pas le cas au FN, à l’UMP ou au modem...
                    Mais qu’est il preferable ?
                    Des elections trucquées comme au PS, ou à liste unique (comme au Fn/Modem/UMP) ?
                    Le PS fait comme l’Europe : il maintiens l’illusion de la democratie en organisant ses signes extérieurs (vote) , la ou les autres sont dejà dans le diktat du chef....
                    D’un autre coté, me direz vous, c’est logique, au PS le mieux loti a le charisme d’une moule....


                    Faisons donc le bilan.
                    Des partis politiques qui singent la democratie sans la pratiquer.
                    Un defenseur des institutions qui les viole , qui usurpe le role du premier ministre sans que personne ne proteste.
                    Un conseil constitutionnel qui valide en silence.
                    Une presse entre les mains d’une dizaine de groupes privés complices qui ne livrent que l’information qui les sert....

                    Un peuple souverain qui est trahis par des elus qui votent CONTRE LUI.
                    Des interets privés qui defendent le risque et son gain quand ils gagnent mais partagent volontier avec le peuple quand il perd....

                    Que pouvons nous dire de l’Etat de notre democratie , de notre société ......
                    Qui mise 1 cent sur leur tete quand ça va peter ?


                    • lord_volde lord_volde 10 septembre 2009 15:52

                      Précision : quand tu évoques les intérêts privés, tu vises les banques et organismes financiers qui jouent au monopoly avec l’argent de l’épargne de la masse multiforme des petites gens qui va ensuite atterir dans les poches des riches spéculateurs avertis qui connaissent la combine pour être au coeur de ce système truqué et globalisé de la monnaie et de la finance. Il est exact que les prétendues pertes éprouvées par les institutions financières mafieuses distribuant allègrement bonus, dividendes et jetons de présence, sont remboursées avec les intérêts du capital et le manque à gagner (lucrum cessans, damnum emergens) sur simple décision du pouvoir politique, c’est autant d’argent pris dans le bas de laine du contribuable lambda qui va de nouveau alimenter les banksters internationaux. Les gogos jouent gros et perdent tout, mais payent en prime les pots cassés. C’est la justice à la Caliméro. Ouin, ouin, que le monde est injuste !!! 


                    • appoline appoline 10 septembre 2009 19:48

                      @ Non et Lord-_volde,

                      Bravo à vous deux, certains articles seraient presque rébarbatifs à lire sans vos interventions.
                      Nous savions que la gangrène rongeait un certain nombre de partis et d’institutions, mais il est presque douloureux de constater qu’un certain nombre d’entre nous se fourvoient ainsi. La décadence du milieu politique éloigne à jamais les électeurs des urnes, car une fois que la confiance s’éclipse, elle ne revient pas de sitôt. Mélenchon pense que s’amender au détriment de ses pairs lui vaudra l’approbation du tout venant, triste sire, il n’a pas compris, par plus que les autres, que les français même de gauche, n’apprécie aucunement le mensonge et la traîtrise.


                    • lord_volde lord_volde 10 septembre 2009 21:37

                      Hi Appoline.
                      Merci pour cette marque d’attention qui, ne le cachons pas davantage, a suscité mes deux petites flammèches d’orgueil et de plaisir. Pour toi, je continuerai à mettre flamberge au vent contre les faquins afin de te soutirer un sourire angélique de derrière les fagots.
                      Bien à toi.


                    • monbula 10 septembre 2009 15:09

                      Melechon, on est sûr, ne sera pas poursuivi pour délit de solidarité...


                      • Philou017 Philou017 10 septembre 2009 16:52

                        Expliquer-nous de quel délit de solidarité il pourrait s’agir....

                        En tout cas, bravo à Mélenchon pour sa franchise, qui nous éclaire un peu plus sur les mœurs du PS.

                        Vraiment plus grand chose à espérer de ces engeances.


                      • appoline appoline 11 septembre 2009 19:28

                        @ Philou,

                        Vous ne vous étiez pas aperçu de la sournoiserie du PS avant la venue de Mélenchon sur le devant de la scène ? Pourtant notre grenouille maçonne de Mitterrand nous a fait quelques pantalonnades dignes de ce nom. L’homme est terrible, incorrigible égotiste, dès qu’il lui est confié un tant soit peu de pouvoir en clair, il ne sent plus pisser.(d’ailleurs pour certains, c’est à prendre au sens propre, vu leur grand âge, la sonde vésicale n’est pas loin).


                      • chmoll chmoll 10 septembre 2009 15:15

                        alors  !! chmoll avait pas raison ? s’ke vous vous app’lez voter, moi j’ l’appelle s’auto couilloner

                        et c pas fini mes povs


                        • DACH 10 septembre 2009 15:49

                          Bonjour. Tous ces partis politiques qui prétendent imposer leur idéologie, PC, PS, NPA, et autres à prétentions de justiciers pour des modèles de société soit disant plus juste, assurant plus de bonheur individuel et collectif, ont bien compris depuis longtemps que ce n’est pas celui qui vote qui est important mais celui qui compte les voix  !  !  ! Cela se vérifiait à chaque élection dans les communes communistes de la ceinture rouge. Il n’était, dans les années de 69 à 89, pas trop difficile d’assister aux bourrages d’urnes et aux corrections sur les relevés du décompte des voix. Certains d’Agogogoravox ont transposé la méthode en répétant à longueur d’articles les mêmes âneries sur Sarkozy ou les soient disant sionistes ou les méfaits d’Israël. Là c’est transposé une rigolote tentative de bourrage de crânes de ceux qui n’ont pas pris le temps de s’informer plus amplement. De quoi bien rire assez souvent de ces tentatives enfantines, même quand les écrits se veulent venimeux, quand ils se prétendent jouer un rôle dans le cours de l’histoire qui s’annonce. Au fond, à l’exemple de certains commentaires qui accompagnent cet article clair, leurs propos ne seraient-ils pas que des pêts de nonne en mal de partisans  ?

                          En marge, ne faut-il pas se méfier dès le départ de ceux qui prétendent nous imposer la lecture d’un seul livre  ? Cordialement. Namaste. DACh


                          • abdelkader17 10 septembre 2009 16:18

                            @Dach
                            la tonitruante amitié de Nicolas Sarkozy avec l’Emir de Qatar ne saurait masquer l’éradication systématique de toute sensibilité pro palestinienne de l’administration préfectorale et de l’audiovisuel extérieur français et la promotion concomitante de personnalités au philo sionisme exacerbé.

                            La liste est longue qui va de Bernard Kouchner (Quai d’Orsay), à Pierre Lellouche (Affaires européennes), à Dominique Strauss Khan (FMI), à Arno Klarsfeld (Matignon) et François Zimmeray, ancien vice-président de la commission d’études politiques du CRIF, Ambassadeur pour les Droits de l’homme, en passant par Christine Ockrent (pôle audiovisuel extérieur), Philippe Val (France inter), à la toute dernière recrue Valérie Hoffenberg, directrice pour la France de l’American Jewish Committee, représentante spéciale de la France au processus de paix au Proche-Orient.

                            Je ne reviendrais même pas sur la criminalité galopante de l’entité sioniste dont les derniers états de service se résument au génocide du peuple de gaza et au trafic d’organes des enfants de Palestine occupée.


                            • appoline appoline 11 septembre 2009 19:48

                              @ Abdel,

                              Vous et moi ne sommes pas souvent d’accord ; Je suis une nationaliste et vous ne l’ignorez pas mais je dois avouer que la toile d’araignée tissée par notre nain est loin de me faire sourire. Vous oubliez juste dans votre liste Alain Bauer, ancien grand maître du grand orient de France et surtout grand maître de la vidéo surveillance.

                              Il met en place ses sbires (NS) dans un but bien précis petit à petit. Lui aussi forme ses propres cercles tout comme ses patrons de qui, naturellement, il tient ses ordres. Pour cet arriviste de petite noblesse, pas encore rassasié du pouvoir du puissant, rien que de frôler ceux qui cotoient le haut de la pyramide et l’oeil qui voit tout, lui file la trique ; gare à nous, des jours sombres se profilent si nous n’y prenons garde.


                            • lord_volde lord_volde 10 septembre 2009 16:44

                              @ Abdelkader

                              Tu as parfaitement résumé l’état des lieux confortant plus que de raison la position sioniste de la France militantiste Sarkozienne.
                               
                              Le Dash tourne sa langue fourchue comme un tambour de machine à laver, et s’efforce de redonner un peu de blancheur candide et d’éclats joyeux aux costumes de scène sous lesquels se présentent à visage humain les pires criminels que la terre ait jamais porté. Bien évidemment, le couplet débilitant produit par la machine Dash n’est acccompagné d’aucune argumentation tendant à crédibilser sa lapidaire glose hasbarique. 


                              • DACH 10 septembre 2009 17:06

                                 

                                A lord_volde, merci pour l’éclat de rires que vous avez provoqué. Surtout quand vous faites des ronds dans l’eau avec l’ambition de provoquer une tempête. Vous nous révélez si bien l’imposture de vos positions, à l’insu de votre plein gré. Nos amis palestiniens ont vraiment de bonnes raisons de ne vous reconnaître aucune légitimité, et nos amis israéliens de rigoler de vos prétentions répétées. Un exemple : le jour où vous comprendrez que les habitants d’Israël, tous confondus veulent rester israéliens, et que les palestiniens aspirent en majorité à une chose : vivre en paix, entre eux et avec les israéliens, pouvoir vivre plus décemment dans une nation plus démocratique en cours de construction, et sans l’idéologie dont vous vous faites si maladroitement, vous et d’autres, les pitoyables avocats. Le fait de n’avoir pour arguments que haine, injures et mensonges n’a aucune chance de convaincre grand monde, que ceux qui ne veulent croire que ce qui les arrange. Bonjour chez vous, sans le vitriol en cuisine. Namaste. DACh


                              • lord_volde lord_volde 10 septembre 2009 18:11

                                Un prédicateur à l’ancienne qui radote une antienne déclaration d’intention à laquelle il ne croit pas un traître mot à raison de son entière et totale dévotion à la cause du sionisme. Flatter les passions, les vices et les désirs des gogos pour mieux manipuler leur volonté semble être la ligne de conduite de ce vulgaire paltoquet spécialisé dans l’esbroufe, l’imposture et la mythomanie maladive propre à l’idéologie sioniste et à ce qu’elle véhicule en terme de profession de foi. 


                              • appoline appoline 11 septembre 2009 20:03

                                @ Dach,

                                Allez hop, tout le monde en israel, n’oubliez surtout pas d’embarquer le nain et sa cour. On pourra même lancer une souscription pour l’exodus II si ça peut vous faire plaisir.


                              • abdelkader17 10 septembre 2009 16:50

                                @Lord_volde
                                il ne manque plus que l’usage désormais récurrent du terrorisme intellectuel sous la forme de l’accusation d’antisémitisme aggravé.
                                leur petite entreprise de propagande mensongère a du plomb dans l’aile.


                                • abdelkader17 10 septembre 2009 17:04

                                  @Shawford
                                  tout est vérifiable le pré requis c’est de ne pas être lobotomisé par la messe du 20 heure de tf1.


                                • abdelkader17 10 septembre 2009 17:00

                                  @Shaword
                                  il faut vous lancez dans le music hall mon garçon ou jouer les chanteurs de charme comme notre ami Bruel,ou chanter pour la paix comme notre ami Enrico pendant les galas de soutien à l’armée sioniste dans l’enceinte de la république,l’association pour le bien être du soldat israelien vous connaissez,dirigée à Marseille par Jocelyn Zeitoun encore un élu socialiste.
                                  http://marseille.indymedia.org/news/2004/05/160.php

                                  Elle est dirigée à Marseille par Monsieur Jocelyn Zeitoun, Conseiller régional PACA et conseiller général des Bouches du Rhône qui déclarait le 04/03/04 dans un interview à L’Humanité "Tsahal n’est pas une armée d’occupation, mais un instrument à disposition de la démocratie" !
                                  hahahaha un comique ce Jocelyn.


                                  • DACH 10 septembre 2009 17:08

                                     

                                    A lord_volde, merci pour l’éclat de rires que vous avez provoqué. Surtout quand vous faites des ronds dans l’eau avec l’ambition de provoquer une tempête. Vous nous révélez si bien l’imposture de vos positions, à l’insu de votre plein gré. Nos amis palestiniens ont vraiment de bonnes raisons de ne vous reconnaître aucune légitimité, et nos amis israéliens de rigoler de vos prétentions répétées. Un exemple : le jour où vous comprendrez que les habitants d’Israël, tous confondus veulent rester israéliens, et que les palestiniens aspirent en majorité à une chose : vivre en paix, entre eux et avec les israéliens, pouvoir vivre plus décemment dans une nation plus démocratique en cours de construction, et sans l’idéologie dont vous vous faites si maladroitement, vous et d’autres, les pitoyables avocats. Le fait de n’avoir pour arguments que haine, injures et mensonges n’a aucune chance de convaincre grand monde, que ceux qui ne veulent croire que ce qui les arrange. Bonjour chez vous, sans le vitriol en cuisine. Namaste. DACh


                                    • Gaudin François 10 septembre 2009 17:18

                                      Et il y en a encore qui vote socialiste ? Démocratie que du mensonge. Comment peut on croire aucun dirigeant socialiste maintenant. A quand la démission de Martine Aubry et de tout le bureau ? Honteux, dégoutant, criminel.


                                      • ELCHETORIX 13 septembre 2009 19:51

                                        le PS = parti sioniste , du moins pour une partie de ses cadres et non le miliyant de base , bien sûr.
                                        Allez MELENCHON notre prochain président , chiche !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès