Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Frêche : « Trop de pieds noirs chez les Bleus ! »

Frêche : « Trop de pieds noirs chez les Bleus ! »

Le président du Languedoc-Roussillon s’est encore fendu d’un de ces traits d’esprit qui l’ont rendu (in)fréquentable, à Montpellier comme à Ouarzazate. Cette fois-ci, c’est l’équipe de France de Raymond qui trinque, trop noire.

Dans le Sud, on dit de lui qu’il a parfois « les fils qui se touchent ». Georges Frêche, soixante-huit ans, président de la sémillante région du Languedoc-Roussillon, a l’habitude, à intervalles irréguliers, de faire parler de lui. Quelques déclarations à l’emporte-pièce, près du bonnet ou du ballon de rouge, suffisent à le placer dans quelques journaux télévisés, et à soulever l’indignation de la plupart des plumes vertueuses de notre beau pays. Lui s’en balance, fait parfois mine de s’excuser, ou y est obligé par la loi, et recommence aussi sec. Un peu fada, un peu à la « Loulou » (Nicollin, l’autre omniprésente tête pensante de la région) Frêche ne s’embarrasse plus de rien, ni de respect ni de bienséance politicienne. Ce que son parti, le PS, peut bien penser de ses « écarts », il s’en bat l’œil (ou autre chose). C’est pas monsieur Royal qui va le faire entrer dans les rangs. Ventripotent, l’accent roulant, Frêche ne dit rien quand il ne dit pas une connerie. Il doit entendre cela comme un régionalisme, une sorte de coutume locale. Il tentera d’imposer le nom de Septimanie pour rebaptiser la région de Languedoc Roussillon mais devra reculer devant un massif rejet populaire... après avoir dépensé deux millions d’euros en campagne d’affichage...

Donc de temps en temps l’imposant président de région se laisse aller à dire (selon l’expression de tout pilier de comptoir qui se respecte) « tout haut ce que les gens pensent tout bas ». Même si, chez Frêche, être le seul à partager ses idées ne l’empêche pas de dormir. Il sort sa vanne, en rigole sur le coup, et après tente de faire comme si rien ne s’était passé. Petit florilège, compilé par Wikipédia : en 2000, à l’occasion de l’inauguration du tramway de Montpellier, devant une femme en tchador, il s’exclame : « Ne vous inquiétez pas pour la Dame, elle n’a que les oreillons ! » La même année, passant sous un tunnel, dans ce même tramway, il déclare : « Ici, c’est le tunnel le plus long du monde : vous entrez en France et vous ressortez à Ouarzazate », le terminus du tramway étant dans le quartier de La Paillade, quartier à forte population maghrébine. En 2002, battu aux législatives, il déclare : « « La droite a été soutenue par les islamistes et les femmes voilées d’Al-Qaeda. » En mai 2003, à l’hebdomadaire La Gazette de Montpellier : « « Je dis que l’incapacité de notre pays, depuis quarante ans, à intégrer convenablement les millions de citoyens nés, sur notre sol, de parents d’origine étrangère, constitue [...] la plus grande menace intérieure pour notre avenir. [...] La communauté d’origine maghrébine devient si nombreuse qu’une partie d’entre elle ne souhaite plus s’intégrer », et que « le problème majeur n’est pas la religion, mais le nombre ». Beaucoup plus drôle, à la suite de l’élection de Benoît XVI : « J’espère qu’il sera meilleur que l’autre abruti », avant d’ajouter plus loin, toujours au sujet du nouveau pape allemand, et en faisant référence au bombardement de Dresde : « C’est dommage, ils en ont loupé un. » On ne reviendra même pas sur l’altercation la plus bruyante, en février dernier, au sujet des harkis, une sortie gauloise de Frêche qui dans son emballement et lors d’un dépôt de gerbe (une gerbe sur une gerbe, ça fait beaucoup de gerbes) traitera les harkis de « sous-hommes ». Il sera condamné, et s’excusera.

Aujourd’hui, celui qui n’en a « rien à foutre de l’avis d’universitaires trous du cul », s’en prend dans le journal Le Midi libre aux joueurs de l’équipe de France de football. Comme Le Pen en son temps. Frêche estime qu’il y a trop de noirs chez les Bleus : « Dans cette équipe, il y a neuf blacks sur onze. La normalité serait qu’il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. Mais, là, s’il y en a autant, c’est parce que les blancs sont nuls. J’ai honte pour ce pays. Bientôt, il y aura onze blacks. » On pourrait tout de suite rétorquer à monsieur Frêche qu’une certaine équipe « all black » a récemment mis une déculottée de première à un quinze de France très blanc (de peur ?), donc qu’en sport le noir est parfois la couleur de la victoire. Mais il n’est pas dans les propos de Frêche question de sport, juste d’une analyse fine et juste ce que doit être une équipe de France : une équipe qui soit un reflet fidèle de la société. Or, les Bleus sont tellement noirs qu’on jurerait que la France c’est l’Afrique ! C’est là le fond (c’est le cas de le dire) de la pensée septimanienne de Frêche. Et puis, s’il y en a autant, de noirs, c’est parce que « les blancs sont nuls », nous dit-il. Bouffés tout crus par les envahissants noirs ! Aplatis, les blancs ! Du temps de la jeunesse de monsieur Georges, ça ne se serait pas passé ainsi ! Qu’on se le dise, en Septimanie et ailleurs !

Frêche a honte pour la France. Il supporte encore le poids de nos fautes sur ses larges épaules de pilier retraité, mais ça ne durera pas comme les impôts. Un jour ou l’autre, on devra faire sans lui, sans ses lumières, sans ses éclairages. Sans sa faconde. Pauvres de nous.

En attendant, au PS, en plein choix cornélien (la gazelle ou les gaziers ?), on réagit « fortement » aux propos de l’embarrassant : « Il faut qu’il s’en explique immédiatement ! », a grondé Hollande, bientôt première dame de France, en attendant obligé d’endosser un costume de surveillant général qui lui va comme un piercing à Ségolène. Claude Bartolone, bras droit de Fabius, est monté au créneau aussi, infligeant un « carton rouge » au septimaniaque, supporter de Royal. Jean Luc Mélenchon (on a les ennemis qu’on mérite) sénateur de l’Essonne a lui évoqué une « dérive raciste », en demandant aux candidats du PS à l’investiture de prendre leur distance avec « de tels propos », traduisez avec Frêche lui-même. Pas la première fois que certains socialistes, las des excès en tout genre de Frêche, demandent son exclusion pure et simple du PS. Fort à parier que l’intéressé s’en « moque » (pour ne pas parler comme lui). Fort à parier aussi qu’il garde encore quelques soutiens au Parti et que fort de sa longévité, c’est un de ces « encombrants » dont on ne se débarrasse pas comme ça, en le plaçant dans une benne Nicollin.

Et nos chers footballeurs, qu’en disent-ils ? On attend la réaction du « citoyen Thuram » ou du « psychologue Dhorasso » sur ce dérapage incontrôlable. Réunis hier entre « anciens » pour se faire applaudir du Stade de France, nul doute que ces travailleurs jamais au noir auront un message à faire passer à l’envahissant président du Languedoc-Roussillon. Nul doute non plus qu’il en faudra plus à Frêche pour se sentir coupable de quoi que ce soit, lui qui a bâti sa « légende » sur ces coups de gueule, et se contente aujourd’hui de gérer les affaires courantes et sa carrière finissante, en roue libre, avec quelques grands travaux à mener à terme, histoire de laisser une trace, physique et durable, de son passage.

Un successeur viendra, et d’aucuns diront peut-être : « J’espère qu’il sera meilleur que l’autre abruti. »


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (221 votes)




Réagissez à l'article

136 réactions à cet article    


  • tal (---.---.95.52) 17 novembre 2006 12:49

    @ l’auteur

    Merci pour cet exéllent article.

    Il ne viendrait à l’esprit de personne d’affirmer, qu’une formation sportive nationale qui par définition, est composée exclusivement des nationaux. Le caractère national n’étant pas défini en fonction de l’appartenance confessionnelle, l’origine géographique, ou ethnique.

    Dans une logique Booléenne , une telle formation « nationale », peut donc à priori ne compter dans sa composition que des joueurs Basques, ou auvergnats, ou catholiques, ou juifs, ou bretons , ou un dosage de ces composants et à fortiori, que des joueurs blancs .C’est le domaine du « ou » inclusif ou exclusif.Ceci vaut pour une Société mono ethnique.

    Là où les choses ne vont plus, et que la logique Booléenne se trouve mise à mal par le bon sens populaire, c’est dans le cas d’une société pluri ethnique.En pareil cas, doit-on privilégier la représentativité de chacune des composantes ethnique de cette société, en effectuant des dosages lors de la constitution de l’équipe, afin que cette formation puisse refléter au plus près, la diversité multiraciale du pays, ou au contraire rester dans la logique mathématique et rationnelle qui dans le cas qui nous occupe, se base sur le principe, que les joueurs noirs sont tout simplement des citoyens Français et partant de ce fait, leur nombre peut varier de un à onze ( plus les onze remplaçants) dans la composition d’une formation Nationale.Dès lors que la couleur de peau ne peut être prise en considération, le seul critère entrant dans la sélection de ces joueurs, est la performance , la qualité sportive.

    Aux USA,nous observons des équipes dont la composition est parfois quasi exclusivement « Noire », comme pour le Basket, avec sa célèbre « Dream Team », apparemment cela ne leur pose pas plus de problèmes que lorsqu’ils alignent dans une compétition internationale, leur prestigieuse équipe de hockey sur glace entièrement « Blanche ». De plus en plus des voix s’élèvent , faisant connaître leur sentiment, et parfois la gêne qu’ils éprouvent , surtout vis-à-vis de l’Etranger, face à une équipe de France composée de sept ou huit joueurs Noirs sur onze. Pareil sentiment est l’expression d’une époque propice aux crispations de nature confessionnelle, communautaire, et ethnique.

    Il donne aussi la mesure de notre degré d’acceptation d’une société multiraciale et cosmopolite.Cette Société issue de l’aventure esclavagiste et coloniale, qui fit jadis la grandeur de notre Pays. Les populations de Martinique, Guadeloupe, Guyane, (outre-mer et métropole) représentent 2.500.000 personnes, en y ajoutant les ressortissants Français d’origine Africaine, on atteint le chiffre de 4.000.000 d’individus, soit 6% (six pour cent) de la population totale. Cette population entrerait pour 1,44 joueurs ! dans une équipe composée de 22 joueurs (11 sur le terrain, 11 en réserve)...

    De ce point de vue, il est fort à craindre, que les ressortissants de couleur, ne soient jamais tout a fait ressentis donc acceptés par leurs autres compatriotes, comme de « vrais » Français. « Français à part entière, mais surtout entièrement ... »Veuillez terminer la phrase ! Nous refusons désormais d’en assumer les conséquences et les séquelles de cette Histoire nous indisposent, jusque dans leur manifestation sportive.


    • sayan_34 (---.---.233.81) 17 novembre 2006 16:14

      Que d’hypocrisie, et que de bruits pour rien.... Dire que l’equipe de France de Foot comporte trop de personnes « noires » et, est donc non representative de la France en totalite, c’est maladroit certes mais ce que pensent beaucoup de gens. Quand je vois l’equipe de foot de la Chine, je ne vois pas de « blancs » et alors ? Meme chose au Japon, meme chose pour l’equipe du Cameroun.. Quand on parle avec des « beurs » , ils disent souvent ( j’essaie de ne pas genneraliser ) nous au Maroc ... mais ca c’est normal quand eux le disent alors que si moi, je le dis, je suis un raciste.

      Si mon fls nait en chine, ou au maroc, il ne devient pas chinois ou marocain, le contraire si.

      Il n’y a question de superiorite, d’inferiorite ou de meilleure culture et tutti quanti, il ya simplement le fait que de dire certaines ne sont pas politiquement correctes.


    • tal (---.---.95.52) 17 novembre 2006 18:33

      @ sayan

      vous dites : « Quand je vois l’equipe de foot de la Chine, je ne vois pas de »blancs" et alors ? Même chose au Japon, meme chose pour l’equipe du Cameroun.. "

      C’est une évidence !!!

      Je partage à cent pour cent même plus, votre manière de voir, j’ai bien dit manière de voir et non pas analyse, car tous les exemples par lesquels vous confortez vos opinions, souffrent d’un défaut majeur et il est de taille !

      Qu’il s’agisse de la Chine, du Maroc, du Cameroun,du Japon,ou que sai-je encore, ces nations n’ont pas été que je sache, impliqués comme le furent de par leur Histoire respective, et leurs empires coloniaux,la France et l’Angleterre , dans un gigantesque brassage de populations les plus diverses, (et tout particulèrement Noires), durant trois siecles et demi.

      La résultante est là.Que cela plaise aux uns et déplaise aux autres,chacun est libre de ses appréciations sur le sujet.De ce point de vue, je respecte toutes les opinions. Mais qu’avez vous a répondre concernant le statut de ces 4 ou 5 millions de Français dont une forte proportion est en droit de revendiquer cette qualité avant les Savoyards ou depuis aussi longtemps que les Alsaciens (1648).

      Les Anglais seule nation pouvant par l’Histoire et la population être comparée à nous, n’hésite pas si besoin nécéssaire à aligner 4 joueurs (parfois même plus) de couleur lors de certaines compétitions. Même en formation Nationale, il n’est pas rare de voir 3 ou quatre noirs Britanniques sur le terrain.Pourtant ils ne possèdent pas de « départements d’outremer », et malgré cela...

      Comme je l’ai déja souligné, l’idée ne viendrait à personne de « trouver qu’il y a trop de Savoyard, ou d’Alsaciens dans une équipe de France » , ni même trop... d’antillais « békés » ,( les blancs des antilles) Dans le cas contraire , bien évidemment la couleur intervient.C’est en fait là et, la seul que réside le problème, et j’attend celui qui sera en mesure de me démontrer le contraire. Vous avez par contre raison, lorsque vous parlez d’hypocrisie. Cette hypocrisie est caractéristique de notre Société. Par contre je ne vous suis pas lorsque vous dites « que de bruits pour rien... » Ces questions ne sont pas si négligeables que cela.Elles sont éssentielles, et doivent se poser par les intéressés, pour l’avenir d’un groupe ethnique ou considéré comme tel dans un pays majoritairement différent.La lecture qu’ils peuvent être amenés à faire de telles déclarations sournoisement distillées dans le public, ne releve pas d’un quelconque réflèxe paranoïaque.

      Ce ne sont surement pas les représentants des communautés Juives, ou arméniennes de France qui prétendront le contraire... Si ces déclarations faites à la cantonade par les uns et les autres, sont comme vous l’affirmez « ... ce que pensent beaucoup de gens. », alors les problèmes de la France ne sont pas derrière elle , mais devant ... Les apprentis sorciers des partis extrémistes,qui jettent à dose homéopathique de l’huile sur le feu, et plus encore ces autres intellectuels à la pensée dévoyée, dont j’ai déjà parlé,qui sont animés par une autre idéologie,devraient méditer ces propos :

      « Le ventre est encore fécond, d’où est sortie la bête immonde »

      ( Berthold Brecht.)

      tal.


    • tal (---.---.95.52) 17 novembre 2006 12:51

      @ l’auteur

      (suite et fin)

      A titre d’exemple, la Savoie qui ne fut définitivement rattachée à la France qu’en 1860, alors que la Guadeloupe le fut officiellement en 1816, soit quarante quatre ans avant.Personne ne trouverait a redire si une équipe de France de Foot ball, venait à se constituer autour de onze joueurs Savoyards, pas plus que M. Finkielkraut, que M.Frêche.

      Une telle équipe semble-t-il, donnerait une certaine « crédibilité » au mot « France ».Elle valoriserait en quelque sorte ce mot.C’est ainsi qu’une équipe de France qui serait composée de onze joueurs Antillais noirs (ou basanés), nous poserait problème, car en dehors de la gêne, voir de la honte que nous pourrions ressentir vis-à-vis de l’Etranger, une telle formation nous dérange et nous interpelle sur notre Histoire et nous force inconsciemment a revisiter notre passé.

      Les déclarations, les petites phrases assassines , ou allusions faites de temps à autre par certains personnages en vue,ou certains intellectuels (les seuls autorisés a s’exprimer sur ce genre de sujet sans avoir a craindre d’éventuelles conséquences judiciaires), ne sont pas si anodines. Elles sont la traduction d’une époque de crispations sur les valeurs communautaires, culturelles, confessionnelles, et bien sûr ethniques.L’image que renvoie cette équipe de France, n’est pas conforme à ce qu’on en attend.On n’y voit pas « assez » de blancs, et la « communauté blanche » toutes origines et confessions confondues, se sent frustrée.

      On peut seulement déplorer le fait, que parmi ces gens se trouvent quelques intellectuels juifs, tel M. Finkielkraut, M. Brukhner chantres de la déculpabilisation et de la renaissance de l’Homme « blanc », ou Mme Hélène Carrère d’Encausse, académicienne émérite dont les déclarations plutôt négatives, faites en Russie devant la presse, au lendemain des émeutes de banlieue, ont soulevé l’indignation de la communauté Noire. A leur égard on peut reprendre cette phrase de Fanon citant son prof de philo qui lui disait « quand on dit du mal du juif tend bien l’oreille car c’est toi qui est concerné... » Etrange époque assurément, où les apprentis sorciers ne manquent pas...

      Tal.


      • tal (---.---.95.52) 17 novembre 2006 12:57

        Correctif.

        Lire en première ligne :

        « Il ne viendrait à l’esprit de personne d’affirmer, qu’une formation sportive nationale qui par définition, est composée exclusivement des nationaux, voit son caractère national caractère national, défini en fonction de l’appartenance confessionnelle, l’origine géographique, ou ethnique. »

        Merci


      • DEALBATA (---.---.166.140) 17 novembre 2006 15:58

        Bien sûr, puisque sa culture n’est pas issue de 2000 ans de civilisation chrétienne et qu’il n’y a aucune église dans ses villages, puisqu’en la France est partout dans le monde, puisque les Français ne sont pas d’origine Européenne, vous avez raison tout cela n’est que mensonge, amalgame et propagande ... Au fait, j’ai mis mon réveil à sonner à quel heure ?


      • BLANC DU NORD (---.---.21.225) 17 novembre 2006 13:34

        FRECHE TU ES GIVRé, TU ES SOUS L’EFFET DE BOISSONS IMMORALES ET SOUS L’EFFET DE SUBSTANCES ILLICITES.

        TON CERVEAU NE FONCTIONNE PLUS CORRECTEMENT - A SAINTE ANNE LE DEMENT !!!!


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 17 novembre 2006 14:08

          « Parce que les blancs sont nuls qu’il a dit » !

          Ca prouve simplement qu’il ne connaît rien au foot

          La preuve :

          http://img148.imageshack.us/img148/1303/italiequipe20063zx.jpg

          ( petite info pour le non initiés, .. c’est l’équipe d’Italie championne du monde de foot 2006 ,.. zizou , .. tu te souviens)

          Pour ce qui concerne ses stupides commentaires, je lui en laisse la responsabilité !

          @+ P@py


          • docdory docdory 17 novembre 2006 14:17

            @ l’auteur

            Il y a là une étonnante convergence de vues entre Georges Frêche et Nicolas Sarkozy :

            En fait l’un et l’autre veulent de la « discrimination positive » . Il est évidemment aussi absurde d’exiger une discrimination positive pour les « blancs » dans une équipe de football ( ou une équipe de France de course à pied ) que de souhaiter une discrimination positive pour les « non blancs » , requalifiés de « minorité visibles » ( par opposition à une « majorité invisible » ??? ) , dans le corps préfectoral , au gouvernement , au parlement , à Sciences-Po, dans les entreprises ou n’importe où ailleurs .

            Le principe de base de la République doit rester que les citoyens de ce pays sont égaux en droits quelle que soit leur couleur de peau , et que celle ci ne saurait en aucun cas valoir légalement à un être humain quelque avantage ou quelque handicap que ce soit !!! Seul le mérite individuel doit prévaloir , à l’exclusion de toute autre considération .

            Dehors les anti-républicains !


            • seb59 (---.---.180.194) 17 novembre 2006 14:18

              Il est vrai qu’il y a pas mal de joueurs de couleur dans notre equipe, ce qui peut surprendre le public d’autres pays.

              Il aurait mieux fait de se poser la question : y a t’il assez de bons joueurs à la peau blanche en france ? Les francais de couleurs sont ils plus attirés par le football que par d’autres sports ? va s’avoir ...


              • Anto (---.---.178.10) 17 novembre 2006 15:46

                je ne suis pas sur de la façon dont je doit prendre ce commentaire. Mais pour répondre à la deuxième question, je dirai qu’en athlétisme, en basket, en boxe, c’est pareil : les français « pas blancs » rules. Soit des sports faciles d’accès. Donc pas seulement le foot.

                Un raccourci facile consisterait à reprendre la métaphore du sport comme ascenseur social. Alors ma question, c’est plutôt : Quelle l’origine sociale des joueurs de l’edF ?


              • DEALBATA (---.---.166.140) 17 novembre 2006 16:00

                Ou alors, le contraire : Y a-t-il assez de bon Français à la peau blanche ?


              • seb59 (---.---.180.194) 17 novembre 2006 16:12

                @ Anto

                Le sport a surement été un ascenseur social pour nombre de joueurs de l’equipe de foot, c’est certain.

                J’ai du mal à croire que les « blacks » seraient physiquement de meilleurs joueurs que les « blancs ». Ca serait une forme de racisme, non ? Donc j’en arrive à penser qu’il y a plus de « blacks/beurs » qui sont attirés par une carriere footbalistique.


              • Anto (---.---.178.10) 17 novembre 2006 16:13

                @BBBzilla

                « Que c’est normal, alors qu’il y a quinze ans, ou dans certaines ruralités reculées que même que Kamini ne connaît pas, cet envahissement, pardon ce rapport numéraire notable, ne se voyait pas du tout »

                c’est tjs le cas. Pour info, mon père venant du congo est arrivé en masse avec ses compatriotes bien avant 1990, plutot même 1970. La différence aujourd’hui c’est que les ruraux découvrent l’Anglais.

                « Qu’il (blanc) deviendra minoritaire ou inéluctablement café au lait dans quelques temps ? »

                je trouve les filles métisses particulièrement belles. Il me tarde que cela arrive.

                Après, si vous pouvez imaginer qu’un type qui a traité les harkis de sous-hommes puisse faire ce genre de reflexion comme on parle du beau temps ou comme si c’était un simple constat, sans sous entendus racistes, vous etes bien naifs ou...

                Je suis évidemment comme vous à regretter la disparition d’une lignée lutécienne pure.

                « Que dirait un Africain, si l’équipe du Sénégal était majoritairement composée de blancs coloniaux importés ? Et un Russe s’il n’y avait que des Tchétchènes ? »

                Jai bcp rigolé. Et puisqu’on est dans l’absurde, je vous renvoie cette question. Que diriez vous s’il n’y avait que des corse en équipe de France ?

                Quand aux deux dernières phrases de votre analyse, elle reflète bien la vacuité de votre reflexion, et l’ignorance abyssale que vous avez de l’Afrique du sud (que vous ayez fait de l’humour ou pas). Les prejugés ont la vie dure.


              • sous-entendu (---.---.130.42) 17 novembre 2006 20:23

                « Après, si vous pouvez imaginer qu’un type qui a traité les harkis de sous-hommes puisse faire ce genre de reflexion comme on parle du beau temps ou comme si c’était un simple constat, sans sous entendus racistes, vous etes bien naifs ou... »

                Il est facile, et désormais courant pour faire vendre du gros titre bien gras - sans tomber sous le coup de la diffamation : une citation tronquée reste une citation -, de sortir un wagon de mots de son train, pour faire dire à quelqu’un ce qu’il ne dit pas ou ce qu’on veut bien faire entendre.

                G. FRECHE a, me semble-t-il, insulté les harkis au titre de mauvais électeurs girouettes, coupables selon lui de vendre leurs voix au premier ratelier venu, en particulier ceux tendus par ses adversaires de droite, mafias ump et compagnie clientélistes enclin à acheter les votes des damnés de la Terre pour une poignée de cacahuètes (d’où la prochaine étape de nos politiques : faire voter l’« étranger » sous-développé, pour redynamiser la démocratie du bulletin nul (blanc !?) et de l’abstention, et conserver ainsi leurs précieux sièges sans changer les règles qui leur vont si bien)


              • fawad 18 novembre 2006 17:33

                Il a dit « sous-homme », par définition, c’est qu’il se considère comme supérieur, donc c’est du racisme, peut importe les raisons. Si maintenant tu te sens supérieur aux gens qui votent a l’UMP, tu es un raciste. Nous sommes tous égaux, a une certaine époque, certains se sont amusés a exterminer toute personne étant considérer comme en dessous de lui.

                A « intolérance »... au moins un mot qui a de nombreux actifs en son sein.


              • sweetsmoke (---.---.241.2) 17 novembre 2006 15:07

                Et on voudrait nous faire croire qu’un parti incapable de prendre des sanctions contre ce pastre vulgaire qui à osé des déclarations que lepen ne se serait même pas permis est capable de gouverner la france ?

                de qui se moque t’on ?


                • (---.---.186.203) 18 novembre 2006 10:32

                  Parce qu’un parti qui a organisé le trucage des élections parisiennes au point de faire un faux immeuble plein de faux électeurs en est davantage digne ? Théoriquement, c’est un délit qui aurait dû aboutir à une lourde peine d’inéligibilité, or, on ne sait même pas officiellement qui en est le responsable. Officieusement oui, mais le dire est un délit d’injure à de hautes fonctions...


                • Savapa (---.---.110.14) 20 novembre 2006 15:14

                  A sweetsmoke : Je crois me souvenir que Lepen a déjà fait la même remarque sur l’équipe de France bien avant ce cher élu PS.


                • (---.---.228.110) 17 novembre 2006 15:11

                  Ce gars est gros con ,ivrogne de surcroit point barre. ne lui faite pas de pub, ça lui fait trop plaisir


                  • Adama Adama 17 novembre 2006 15:12

                    Effectivement chez les Allemands,le black raoust !!!!Est- ce une référence ?


                    • LE CHAT (---.---.75.49) 17 novembre 2006 15:20

                      ils s’y mettent tout doucement , il y un café au lait maintenant dans la manschaft. c’est adolf qui doit se retourner dans sa tombre


                    • (---.---.192.187) 17 novembre 2006 16:28

                      Il faut aussi voir qu’il n’y a pas de populations noire allemande importante.

                      Alors que la population noire française (antilles, guadeloupe etc...) est importante.

                      Maintenant il me semble qu’il n’y a pas de roux dans l’équipe de france... sans doute le septimanien georges nous dirait que c’est parce qu’ils sont nuls (je me demande si c’est plus raciste envers les noirs ou envers les blancs son commentair... même si je sais que ses préférés sont les petit rouges smiley )


                    • Anto (---.---.178.10) 17 novembre 2006 15:26

                      excellent article, titre excellent smiley

                      moi j’aimais bien aussi la sortie de Calderoli après la coupe du monde. C’était du style :

                      « Quand je dis que l’équipe de France est composée de Noirs, d’islamistes et de communistes, je dis une chose objective et évidente. Ce n’est pas ma faute si Barthez chante l’Internationale au lieu de la Marseillaise et si certains préfèrent la Mecque à Bethléem » smiley

                      ploumploum. Et après il parait que le français est un italien enervé... Y a rien à ajouter. Belle analyse tal


                      • tal (---.---.95.52) 17 novembre 2006 16:33

                        @ Anto

                        Merci Anto.

                        Bien à toi smiley

                        Tal.


                      • 17 novembre 2006 15:48

                        Il y a quelques mois, un débat concernant les « minorités visibles » à la télévision avait agité les esprits. Beaucoup avaient alors estimé que ces minorités étaient sous-représentées. On avait alors parlé de discrimination positive.

                        Sur le fond, Georges Frêche dit-il autre chose ? Sauf qu’ici, ces sont les « blancs » qui ne seraient pas assez visibles...

                        Condamner ce genre de propos (ce que je fais), ne revient-il pas à refuser cette discrimination positive dans des domaines comme l’audiovisuel ?


                        • paugral 17 novembre 2006 15:49

                          Tiens mon nom ne s’est pas affiché ! Je suis le signataire de l’intervention précédente


                        • BBBzilla (---.---.27.17) 17 novembre 2006 15:50

                          Mon petit cousin qui monte de province à Paris : « qu’est-ce qu’il y a comme étrangers (noirs) ici ! ».

                          Que répondre ?

                          Que c’est normal, alors qu’il y a quinze ans, ou dans certaines ruralités reculées que même que Kamini ne connaît pas, cet envahissement, pardon ce rapport numéraire notable, ne se voyait pas du tout.

                          Que c’est anormal mais que notre exception culturelle mondiale melting touchepasàmonpotienne veut cela.

                          Qu’il (blanc) deviendra minoritaire ou inéluctablement café au lait dans quelques temps ?

                          Freche fait un constat qu’un brave homme de base ou un ordinateur enregistreur fait : notre équipe de foot est la seule de ce genre, c’est flagrant, donc ça interpelle. Les moralistes idéalistes fond des bonds spermiques : ouh pas bien pas beau les mauvaises pensées que voilà fshhhhh vade retro ! Le symbole racccourci est néanmoins frappant, vu depuis l’étranger, là où le voile médiatique nationalisé n’empêche plus le regard terre à terre de se développer.

                          La France ne sont pas les Etats-Unis (formés après une guerre civile) mais est en passe de devenir les Communautés Unies (accouchées dans la concorde ?).

                          Merci aux immigrationnistes mélangistes de tous bords de s’être d’abord préoccupés des clandestins visibles (reproduits depuis) au détriment des miséreux gaulois invisibles (éteints depuis).

                          Que dirait un Africain, si l’équipe du Sénégal était majoritairement composée de blancs coloniaux importés ? Et un Russe s’il n’y avait que des Tchétchènes ?

                          En Afrique du Sud, il ont le même problème, à l’envers.

                          Les blancs ne savent pas sauter... Ca c’est bwen vwai.


                          • LE CHAT (---.---.75.49) 17 novembre 2006 16:00

                            à la dernière coupe du monde , l’Angola avait 2 blancs tout comme nous .


                          • seb59 (---.---.180.194) 17 novembre 2006 16:15

                            Et apres on va dire que les francais sont racistes .... smiley


                          • sasuffi (---.---.7.201) 17 novembre 2006 18:13

                            Commentaire plein de bon sens mais que l’abominable politiquement correct ambiant interdit de dire. Je ne peux m’empecher de penser a la blague (si reductrice, mais parfois si vraie) que l’on racontait quand j’etais encore a l’ecole (et qu’on pouvait dire sans tomber sous le coup de la loi) : qu’est-ce qu’un meurtre commis par un noir sur un blanc ? Un accident ... Un meurtre commis par un blanc sur un noir ? Un crime raciste ... Simplification terrible, mais un peu vraie non ? Et je suis helas certain que ce racisme anti-blanc politiquement correct et cette autoflagellation continue des « blancs » francais fait le lit de Le Pen ...


                          • Bill Bill 17 novembre 2006 16:31

                            En voila un débat rigolo ! C’est la réflexion que me faisait ma petite femme hier soir en s’offusquant des propos de cet homme... Et pourtant ! J’en suis à me demander si l’on applique pas en haut lieu cette fameuse discrimination positive dans le foot... Comment se fait il qu’il y aurait une majorité de bons joueurs noirs en France et des blancs tous nuls, et l’inverse manifestement dans les autres pays ? On peut se demander. Dommage en tous cas qu’on ait toujours besoin de tous s’opposer !!!

                            Je vous dirai que de toutes façons je m’en fous, le foot ça m’amuse pas trop, et puis sortir les soirs de match c’est chouette, personne sur la route...

                            Salut à tous !


                            • LE CHAT (---.---.75.49) 17 novembre 2006 16:43

                              je vais regarder un match de basket ce soir , notre equipe est noire à 70% , mais elle gagne !

                              et que dire des français jouant en NBA ?

                              Les autres n’ont qu’à jouer mieux !


                            • Adama Adama 17 novembre 2006 16:51

                              Vous m’ôtez les mots de la bouche, discrimination négative, c’est l’équipe des blacks beurs !


                            • Internaute (---.---.130.224) 17 novembre 2006 16:35

                              @L’auteur

                              Vous faites des amalgames et des dérivations logiques qui sont complètement fausses. Cette façon de tordre la vérité enlève toute crédibilité à vos propos.

                              Les « pieds noirs » dont vous parlez dans le titre sont les français d’Algérie et leur descendants. Ce ne sont pas des noirs mais des blancs.

                              Les « All blacks » s’appellent ainsi parcequ’ils s’habillent tout en noir et non pas parceque ce sont des noirs. Il n’y en a d’ailleurs presque aucun dans cette équipe. Croyez-vous que les « bleus » soient de race bleue ? Pour votre information on les appelle comme cela parcequ’ils s’habillent en bleu.

                              Dans les paroles de Freche, les seuls qui sont méprisés sont les blancs. Il est donc complètement ridicule qu’il y ait des bien-pensants qui s’offusquent de ces propos.

                              Le tollé général que l’on subit dés qu’on sort de la langue de bois devient insupportable et tue toute vie sociale. Il suffit d’écouter Ségolène et Bayrou. On dirait que leur discours a été produit par un programme d’ordinateur avec correcteur de bien-pensance incorporé. Les noirs se fichent complètement de ce qu’à dit Frêche et les blancs aussi. Il n’y a qu’un bien-pensant comme vous pour en faire toute histoire et écrire un article. Si Frêche a fait rire son entourage avec ses remarques oiseuses on ne peut que le féliciter.


                              • LE CHAT (---.---.75.49) 17 novembre 2006 16:45

                                y’a aussi ceux qui sont bleus parce qu’ils piccolent à la troisième mi temps !


                              • (---.---.215.93) 17 novembre 2006 17:04

                                par Internaute (IP:xxx.x06.130.224) le 17 novembre 2006 à « 16H35  »@L’auteurn Vous faites des amalgames et des dérivations logiques qui sont complètement fausses. Cette façon de tordre la vérité enlève toute crédibilité à vos propos. Les « pieds noirs » dont vous parlez dans le titre sont les français d’Algérie et leur descendants. Ce ne sont pas des noirs mais des blancs."

                                vive l’humour et les pieds noirs des bleus smiley


                              • PBi (---.---.118.225) 17 novembre 2006 16:36

                                Tenir des propos racistes sur la composition de l’équipe de France de football est condamnable et est condamné à juste titre. En revanche insulter grossièrement les papes des catholiques n’émeut personne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès