Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Frédéric Lefèbvre : le bouffon du sarkozysme

Frédéric Lefèbvre : le bouffon du sarkozysme

On ne présente plus l’inénarrable Frédéric Lefèbvre avec son look de loubard de banlieue costard-cravaté pour se donner un air de respectabilité. On croyait avoir tout subi de la part de cet homme de main amoral et cynique. On se trompait...

Un temps l’un des porte-flingues préférés de la Sarkozye pour son aptitude à énoncer les bobards les plus éhontés ou à porter les attaques les plus viles, ce fidèle troisième couteau du clan Sarko, pas plus regardant sur la crédibilité de ses arguments que sur les pellicules qui peuvent orner le col de sa veste, a fini, à force d’énormités propagandistes, par décrocher ce qu’il convoitait : un maroquin. Ou plus exactement un sous-maroquin, car même dans le clan Sarkozy on fait la différence entre un finaud du bulbe et un désynapsé, même si quelques handicapés de la calebasse sont employés ici et là, à l’image de Brice Hortefeux.

Problème pour Frédo de Neuilly, ce sous-maroquin aux multiples attributions* dépasse très largement ses capacités d’action, et notre ex-tonton flingueur de la bande à Matamore craint, non sans raisons, de se mordre la queue en intervenant publiquement sur l’un des dossiers dont il a théoriquement la charge, mais qu’il ne maîtrise pas encore. Un défaut de maîtrise bien excusable : nommé le 14 novembre 2010, Frédo vient de terminer la lecture de sa carte de visite. Promis-juré, dès la semaine prochaine, il attaquera la facette « artisanat », première dans l’ordre alphabétique de ses attributions.

Silencieux sur son action gouvernementale, Frédo n’entend pas rester muet pour autant. C’est la raison pour laquelle il a choisi de s’emparer du sujet de préoccupation n°1 des Français : l’emploi. Non pour délivrer les banalités habituelles ou sembler croire, comme Xavier Bertrand, que c’est le Père Noël qui, en descendant dans la cheminée de l’Élysée avec sa hotte bourrée de jobs, va résoudre les conséquences de la désastreuse politique sarkozyste. Non, Frédo de Neuilly a choisi une autre voie : la dénatalité. Si la demande d’emploi est supérieure à l’offre, c’est la faute à ces obsédés de Français qui copulent comme des lapins, qui forniquent tels des patrons du FMI en tous lieux et toutes occasions sans se préoccuper des conséquences de leurs actes irresponsables sur le marché de l’emploi et sur les comptes de l’État.

Frédo de Neuilly n’oublie qu’une chose (problème de connexion neuronale ? dégénérescence de l’hippocampe ?) : la dénatalité qu’il appelle de ses vœux ne porterait ses premiers fruits que dans une vingtaine d’années. Or, le problème de notre pays se pose dès aujourd’hui avec la plus grande acuité. Et là, curieusement, Frédo ne dit pas un mot sur les initiatives imbéciles qu’il a soutenues et votées : Pas un mot sur les stupides attaques portées contre les 35 heures alors qu’il faudrait sans doute aller plus loin encore dans le partage du travail. Pas un mot sur l’inepte défiscalisation des heures supplémentaires qui porte pourtant un grave préjudice aux comptes publics et contribue à maintenir au chômage et dans la précarité, voire dans la galère, des milliers de nos compatriotes. Et bien sûr pas un mot sur la réforme des retraites à la sauce Sarkozy-Fillon dont on s’aperçoit désormais à quel point elle est calamiteuse pour l’emploi en maintenant en poste des employés de plus de 60 ans ou des salariés usés par une vie de travail alors que des centaines de milliers de jeunes crèvent de ne pas trouver de job.

Frédo préfère la dénatalité et, en creux, fustige tous les parents débiles qui ont choisi d’avoir des enfants. On attend avec impatience le projet de loi qu’il ne va pas manquer de concocter (s’il parvient à rétablir l’opérationnalité de quelques synapses) et de soumettre à Fillon dans le but de « nouer l’aiguillette » des Français et de remplacer les allocations familiales par des taxes exponentielles sur les enfants d’un couple. Une telle loi pourrait, comme il est d’usage, prendre le nom de son promoteur, en l’occurrence Lefèbvre. Elle serait pourtant beaucoup plus parlante si elle portait le nom d’Hervé Gaymard, en référence à cet éphémère ministre des Finances de Jean-Pierre Raffarin, père de... 9 enfants. Un ennemi de la Nation qui doit d’urgence être montré du doigt, voire banni du territoire pour fait de sabotage social.

Mais déjà Frédo de Neuilly mijote l’étape suivante : la stérilisation des couples de gauche, histoire de faire d’une pierre deux coups !

* Lefèvre est Secrétaire d’État, chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des services, des professions libérales et de la consommation. Excusez du peu. Il ne manque plus que les urinoirs publics et le toilettage des chiens !...


Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • penajouir penajouir 5 septembre 2011 11:36

    Hou lala le Fredo, ça c’est du costaud ! Putain de putain mettez des capotes ou votez en masse pour l’euthanasie mais on ne peut pas laisser un Troll pareil, c’est une insulte à l’humanité ! 


    • Fergus Fergus 5 septembre 2011 12:02

      Bonjour, Penajouir.

      Vous avez raison, Ce Frédo-là, c’est du lourd, et même surtout du lourdingue. Quelle belle équipe ils ont formé avec Morano la Harpie. Avec ces deux-là, l’UMP est tombée bien bas, bien loin en tous les cas du gaullisme dont le sarkozysme prétend encore se prévaloir.


    • René de Sescendres René de Sescendres 5 septembre 2011 18:05

      Frédéric Lefèbvre est le meilleur candidat UMP pour 2012. Avec BHL de l’autre côté. Un duel inédit qui va vous redonner goût à la politique ! smiley


    • Fergus Fergus 5 septembre 2011 22:35

      Bonsoir, René.

      Voilà un duel qui ne manquerait pas de sel : le clown pathétique contre le bouffon médiatique. Fous-rires assurés !


    • Alpo47 Alpo47 5 septembre 2011 11:56

      F.Lefèvre fait partie des « flingueurs » de la majorité actuelle. Il est chargé d’occuper l’espace médiatique, donc le « temps de cerveau » des Français. Et les provocations se succèdent.
      Pendant que l’on réagit sur ces diverses déclarations, on ne pense pas à la situation économique, à l’inflation réelle, à nos retraites, aux mesures contre notre pouvoir d’achat... la liste est trop longue.


      • Fergus Fergus 5 septembre 2011 12:10

        Bonjour, Alpo47.

        Lefebvre est un pro de la diversion mais, à force de flinguer sans trop mesurer la portée de ses propos, il lui arrive de tirer contre son propre camp. C’est le cas avec cette nouvelle provocation qui met en lumière les errements de la majorité et souligne les conséquences désastreuses de ses choix socio-économiques.


      • clostra 5 septembre 2011 13:11

        On dit ce qui se dit dans les coulisses qui pourrait avoir été dit que « La France est un pays de merde »

        Si on y regarde bien, on trouve à peu près tous les prémices d’une telle rumeur.


        • Fergus Fergus 5 septembre 2011 14:02

          Bonjour, Clostra.

          A quoi faites-vous allusion ? A l’Université d’été de l’UMP ?


        • clostra 5 septembre 2011 14:54

          Bonjour Fergus
          Zut, je pensais que c’était immédiat...
          La semaine dernière a été rapporté une conversation de Berlusconi durant laquelle il disait : « l’Italie est un pays de merde »

          Je développe : Je peux me tromper, mais il me semble que ceci pourrait résumer certaines actions gouvernementales actuelles : en faire diminuer la population, s’inspirer des dictatures méditerranéennes, supprimer les cours d’histoire en terminale S, mettre le doute sur leur sexualité dans la tête des petits français : un ensemble qui pourrait consister à faire disparaître la France telle qu’elle est (et le prétexte pourrait être que la « France est un pays de merde »)


        • Fergus Fergus 5 septembre 2011 16:26

          @ Clostra.

          Je ne sais pas si ces constats relèvent d’une volonté délibérée de sape de nos acquis et de nos valeurs par nos gouvernants ou s’il s’agit d’une incompétence crasse. Pour ce qui est de la sentence à la Berlusconi, je verrais bien Sarkozy imiter son alter ego italien lorsqu’il aura enfin compris que les Français veulent définitivement tourner la page. Il pourrait même constater dans ce « pays de merde » que les plus virulents de ses détracteurs se trouvent dans son propre camp.

          Bonne journée.


        • clostra 5 septembre 2011 13:14

          Ce qui leur pend au nez, c’est de la morve.

          Mouchoir s’il vous plait ! (ah ! le nez n’a pas tenu ! ben tant pis !)


          • Superyoyo 5 septembre 2011 14:06

            Lefebvre a raison (et je ne plaisante pas en disant ça) il n’y a pas assez de travail pour tout le monde. Trois solutions :
            1) Diminuer la population : limitation des naissances, euthanasie des vieux.
            2) Augmenter le travail : interdire les machines automatisées, créer des travaux inutiles.
            3) Se partager le travail.
            Les solutions 1 et 2 n’étant pas envisageables, il reste la 3 : les 35h
            Merci monsieur Lefebvre !


            • Fergus Fergus 5 septembre 2011 14:20

              Bonjour, Superyoyo.

              Eh oui, Frédo de Neuilly aurait voulu convaincre son camp de la pertinence des 35 heures, et même de la nécessité d’aller vers les 32 heures, qu’il n’aurait pu faire meilleure démonstration. Qu’il en soit remercié !


            • Fergus Fergus 5 septembre 2011 14:24

              Bonjour, Orion.

              Lefebvre est effectivement un redoutable rédéciviste en matière d’énormités en tous genres. Mais son propos sur les « coupables » mérite indiscutablement une place sur la plus haute marche du podium de la sottise !


            • BOBW BOBW 8 novembre 2011 09:35

              On aurait du le surnommer« Monsieur SANS GÈNE » !  smiley


            • SR71 SR71 5 septembre 2011 14:13

              Lefèbvre en a tellement pris sur la gueule que j’ai l’impression qu’il l’ont mis en cale sèche pour tenter de le réparer !

              Autant, faire le ménage et le débarrasser pour de bon !


              • Fergus Fergus 5 septembre 2011 14:28

                Bonjour, SR71.

                Se débarrasser de Lefebvre, oui, mais autant se débarrasser d’une seul coup de toute la clique neuilléenne : Sarkozy, Hortefeux, Lefebvre, Pécresse et Tron.


              • Emmanuel Aguéra LeManu 6 septembre 2011 02:48

                Ca y est, Fergus, t’as vexé Estrosi.


              • Fergus Fergus 6 septembre 2011 09:13

                Bonjour, Le Manu.

                Vexer Estrosi ne peut être qu’un plaisir. Cela dit, j’avoue ne pas comprendre l’allusion à celui que Le Canard Enchaîné avait surnommé « le motodidacte »...


              • Deneb Deneb 7 septembre 2011 06:33

                LeManu : Le génie des alpages n’est pas neuillen, mais stéphanois tinéen, il ne figure donc pas dans cette liste.


              • arobase 5 septembre 2011 14:17

                bonjour tous.


                le problème n’est pas lefebvre, un monsieur qui n’existe que par sa grande gueule mais ça arrange. il gagne combien par mois ? il sert à quoi ?


                le problème c’est qu’au gouvernement, toutes les équipes qui se sont succédées depuis 2007, il n’y a que ça , des lefevbre.

                prenez les ministres un par un depuis le début, énumérerez leurs noms 
                 boutin, dati, amara, mitrand, hotefeux, MAM (ah mam !), roseline (ah bachelot et ses vaccins !), pécresse smiley, et tron soit disant tout le monde savait !!! on l’a fait ministre !) smiley et karoutchi !, et yade, et laporte !! laporte ! terrifiant smiley et besson lepen ? estrosi, et santini cigares ? et woerth.....................etc etc............

                . ce serait à se tordre, si ce n’était pas dramatique pour le pays.

                si on est dans cet état ça vient de là. 

                • Fergus Fergus 5 septembre 2011 14:31

                  Bonjour, Arobase.

                  Le rappel de ces quelques noms fait en effet frémir tant la sottise a présidé aux affaires du pays durant l’exercice du pouvoir par ces gugusses.


                • mick_038 mick_038 6 septembre 2011 09:44

                  En relisant tout ces noms là, je me suis retrouvé prostré dans un coin, riant aux larmes nerveusement....
                  C’est grave docteur ?


                • CE SINISTRE INDIVIDU...EN COSTUME RAYE ET BOUCLETTES...NOUS SERT D EXEMPLE POUR CONSTATER QUE DE LA POLITIQUE (pasqua....) AU GRAND BANDITISME....... IL N YA PAS DE FRONTEIRE..

                  ENTRE LE CLAN DSK-GUERINI ET SARKOZI..........IL N YA PAS DE DIFFERENCE..

                  CE SONT DES MAFIEUX VENDUS AUX LOBBYS FINANCIERS QUI NOUS DIRIGENT.........


                • Fergus Fergus 6 septembre 2011 09:54

                  Bonjour, Mick.

                  Réaction normale et saine. J’invite en revanche tous ceux qui restent impertubables à l’appel de ces noms à consulter d’urgence. Eux ont un besoin rapide d’une cure de désintoxication.


                • lacenaire 5 septembre 2011 16:43

                  Les nostalgiques de la rue Lauristons sont transparents


                  • brieli67 5 septembre 2011 17:59

                    EN TEMPS UTILES

                    il eusse fallut prendre les devants

                    Frédéric Lefebvre passible d’un an d’emprisonnement ?

                    du neuf du côté des cendres de cigare Santini ?

                    régime spezial


                    • Fergus Fergus 5 septembre 2011 20:31

                      Bonsoir, Brieli.

                      Merci pour ces liens.

                      Santini et Lefebvre, deux des plus beaux fleurons de ce département des Hauts-de-Seine que la terre entière nous envie pour son exemplarité en matière de moeurs politiques. Mias n’oublions pas Sarko himself, Pasqua ou le couple Balkany. Certains, dans d’autres articles du jour, évoquent une « mafia ». Serait-ce possible ?


                    • ficelle 5 septembre 2011 18:45

                      J’adore quand Fredo se mord la queue...


                      • Fergus Fergus 5 septembre 2011 19:49

                        Moi aussi, Ficelle. Cela nous fait un point commun.

                        Bonne soirée.


                      • Razzara Razzara 5 septembre 2011 19:04

                        Franchement, le nez rouge ne va pas du tout avec l’expression de son faciès de hyène enragée. Ce regard torve, cette lueur inquiétante au fond de ses yeux, cette lippe étroite et ce menton crispé ... Il a une tronche à porter un uniforme le frédo, celui d’Obersturmführer !

                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Obersturmf%C3%BChrer

                        Je vous laisse l’imaginer en pareil apparat, vous constaterez comme moi que cela lui va à ravir. Taillé sur mesure pour ainsi dire ...

                        Razzara


                        • Fergus Fergus 5 septembre 2011 19:56

                          Bonjour, Razzara.

                          Amusant que vous parliez de hyène car j’ai déjà utilisé cette référence animale non pour Lefebvre mais pour son équivalent féminin, Nadine Morano, dont le faciès haineux, dès lors qu’elle parle de la gauche, évoque soit ce prédateur peu sympathique soit une mégère. Lefebvre est plus discret dans sa morphologie, mais ses propos n’en sont pas moins agressifs et mensongers. 

                          Pour ce qui est de l’Obersturmführer, il faudrait quand même qu’il se coupe les tifs. Et ce n’est pas l’habit qui fait le moine, encore qu’en allemand le proverbe dit exactement le contraire. 


                        • Pyrathome Pyrathome 5 septembre 2011 19:13

                          Bonjour Fergus,
                          Le traiter de bouffon, c’est encore lui faire trop honneur.....
                          On aimerait lui foutre des baffes toute la journée tellement ce type est infect et insalubre...... smiley


                          • Fergus Fergus 5 septembre 2011 19:58

                            Bonjour, Pyrathome.

                            Infect et insalubre, je n’avais pas pensé à ces qualificatifs, mais ils collent parfaitement à notre exécuteur des basses oeuvres.


                          • kalon 5 septembre 2011 19:32

                            Bravo pour ton article, Fergus, la dérision étant la seul arme fatale contre ce genre de personnage !
                            Je suis certain que si nous pouvions, tous, nous mettre a rigoler chaque fois que l’on croise l’un de ces « monuments », aucun d’entre eux ne tiendrait plus de quelques jours.
                            Je suis certain que si le « fourre-tout » du gouvernement tombe sur ton article, il ne peut qu’en faire une attaque cérébrale, Ils s’en foutent des insultes, cela les galvanise méme, mais les prendre pour des clowns, cà, c’est réellement, fatal !


                            • Fergus Fergus 5 septembre 2011 20:36

                              Bonsoir, Kalon.

                              Inutile en effet de répondre à ce genre d’individus par l’insulte, c’est leur fond de commerce et ils se complaisent dans ce type d’échanges.

                              Je ne souhaite pas une attaque cérébrale à Lefebvre, il ne vaut pas la dépense pour la Sécu. Mais j’encourage vivement tous ceux qui en ont l’occasion à traiter ces gens-là pour ce qu’ils sont : des bouffons pitoyables. 


                            • BOBW BOBW 8 novembre 2011 09:49

                              Si on devait le comparer à un animal : un bousier, plus agréable à regarder.


                            • BOBW BOBW 8 novembre 2011 09:59

                              Si on devait le comparer à un animal : un bousier, plus agréable à regarder que lui.


                            • arobase 5 septembre 2011 19:52

                              AFP :

                              http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jPs1165LmvhxPT1QoDXwXoZX 9bDQ ?docId=CNG.8f399e14120223159a2181ef2ef0faa2.6e1 :

                              « Vendredi, l’ancien secrétaire général de l’UMP, Patrick Devedjian, désormais à couteaux tirés avec la Sarkozie, avait été le premier à dégainer en jugeant »difficile« la réélection du champion de l’UMP.

                              Déplorant lui aussi une droitisation du chef de l’Etat, il a souligné que »Sarkozy a gagné en 2007 sur le message très fort du petit Français au sang mêlé« . »Croire qu’on peut gagner en 2012 sur la thématique inverse est illusoire« , a insisté le président du conseil général des Hauts-de-Seine.... »

                              on ne peut pas gagner en misant sur la haine d’autrui, la xénophobie, le racisme. car ce ne sont pas des notions humaines... l’UMP est foutu, comme le FN..

                              • Fergus Fergus 5 septembre 2011 20:40

                                Bonsoir, Arobase.

                                Devedjian, fort de la haine que lui voue Sarkozy, s’est lâché avec un certain panache. Et il se pourrait bien qu’il fasse des émules dans les semaines à venir, pour peu que les sondages continuent d’être désastreux pour Sarkozy. Mais lui aura eu le courage d’affronter le monarque avant le signale de la curée !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès