Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Frédéric Mitterrand, ministre au bon coeur

Frédéric Mitterrand, ministre au bon coeur

Décidément, l’émotivité de Frédéric Mitterrand lui joue bien des tours. Alors qu’il croyait en avoir fini avec sa mauvaise vie, notre ministre de la culture est une nouvelle fois rattrapé par une affaire de plume. Le journal de la Réunion révèle, info reprise par le site Marianne2, que Frédéric Mitterrand se serait porté témoin de moralité des parents d’un mineur accusé du viol d’une jeune fille de 16 ans via un courrier manuscrit sur papier à entête de la Villa Médicis dont il assurait alors la direction.

Le jeune mis en cause serait son filleul, le fils de sa gouvernante réunionnaise. C’est elle qui lui aurait demandé de l’aider au printemps dernier. Ce nouvel épisode est d’autant plus embarrassant qu’il témoigne de l’incapacité du neveu de l’ancien Chef de l’Etat à faire la part entre ce qui relève de sa fonction et ce qui relève de sa sphère personnelle.

Outre l’utilisation de papier à entête pour une correspondance personnelle au président du tribunal de La Réunion, Frédéric Mitterrand aurait engagé l’institution en proposant d’accueillir les deux prévenus dans un stage de réinsertion non rémunéré.

Les journalistes du Point ont décroché leur téléphone pour tenter d’avoir des explications du ministère. Le cabinet du ministre a indiqué à l’hebdomadaire que “Frédéric Mitterrand a agi, ici, avec une certaine légèreté, n’écoutant que son bon coeur”.

Le coeur à gauche et le portefeuille ministériel à droite. Une définition potentielle à méditer de “l’ouverture” si chère à Nicolas Sarkozy.

 

NDLR : Frédéric Mitterrand a réagi dans Le Journal du Dimanche. Indigné, il qualifie ces nouvelles attaques d’immondes, de honteuses, de dégueulasses, et, refusant de tomber dans la paranoïa du complot, suspecte néanmoins ses adversaires politiques de vouloir lui faire payer son action depuis son entrée en fonction au ministère de la Culture, notamment sur la loi Hadopi.

Ce samedi, il a annoncé à Bordeaux qu’"il poursuivra légalement les personnes qui se sont rendues complices de l’ignominie à laquelle il vient à nouveau d’être confronté".

Réaction immédiate de Marine Le Pen, qui accuse Frédéric Mitterrand de "faux témoignage" : "Frédéric Mitterrand est un faux témoin. Après avoir menti, il se comporte comme un faux témoin" a-t-elle déclaré de son bureau lillois. Le ministre de la Culture "témoigne", selon la vice-présidente du FN "de la moralité, du désir de réinsertion, du désir de renoncer à de mauvaises fréquentations, de l’engagement que prendraient ces criminels à ne plus commettre un quelconque délit, il s’engage à leur place sans jamais les avoir vus. C’est ce qu’on appelle un faux témoin en justice".

Le parti socialiste pourrait lui aussi réagir à cette nouvelle affaire, mais en se situant, non pas sur le terrain du témoignage de moralité, mais sur l’usage que l’ancien directeur de la Villa Médicis fait de ses prérogatives dans une affaire personnelle : "Je constate qu’en utilisant sa qualité de directeur de la Villa Medicis, il s’accorde une facilité qui ressemble beaucoup à une sorte de passe-droit dans une affaire qui lui est personnelle", confie au point.fr le député PS de Paris Patrick Bloche.


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

296 réactions à cet article    


  • joelim joelim 10 octobre 2009 01:54

    J’ai trouvé cette information sidérante. Personnellement je reste sans voix.


    • Alpo47 Alpo47 10 octobre 2009 06:59

      J’ai toujours trouvé ce « personnage », « poisseux » et naturellement antipathique. Comme quoi l’intuition, souvent...
      On comprend maintenant pourquoi, pour lui, un viol, c’est insignifiant, banal, et qu’il prenne systématiquement fait et cause pour les inculpés n’étonnera personne. Combien d’autres casseroles traine t-il derrière lui ?
      Je sais bien que nous étions tombés bien bas en matière de représentation politique, où le mensonge, la médiocrité, la trahison et la cupidité sont la norme et, pourtant avec notre sinistre de la CUL-ture, nous touchons les bas fonds de l’âme humaine.
      Or, ce « monsieur » est ministre, représente la culture de notre pays, y compris à l’étranger. Que se passe t-il ? Est ce que je fais partie des derniers « rêveurs » ? Parce que je suis naturellement sidéré et dans le dégoût.

      J’ai bien peur que F.M ne soit que le reflet d’une époque, de la perte de valeurs chez certains de ces représentants de l’intelligensia de la rive gauche parisienne, qui prétend nous dire quoi et comment penser. Avec FM, ils sont pris « la main dans le pot de confiture », mais ces abus, mensonges, pratiques, pourraient être bien trop souvent la norme chez eux, habitués à être au dessus du commun des mortels et à l ’impunité ...

      Nous vivons les derniers soubresauts d’une société qui s’écroule, en Sarkoland  !


    • appoline appoline 10 octobre 2009 21:14

      @ Alpo,

      « Combien d’autres casseroles traine t-il derrière lui ? »

      C’est justement cela le problème. Compte tenu de ce type de dérapages, il y a largement de quoi se poser la question. La perversité ne s’en va pas et ne revient pas comme cela. Elle est là, point et depuis la plus tendre enfance jusqu’au trépas. Notre individu qui semble bien assez attaqué pour faire 14 000 kilomètres pour assouvir ses instincts les plus bas, n’est certainement pas à court d’imagination pour son quotidien et le quotidien quand on ne l’a pas sous la dent, on chasse ; Prédateur, c’est cela le terme ?


    • kalon kalon 10 octobre 2009 21:24

      Toute civilisation nait par la vertu et meurt par le vice


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 10 octobre 2009 21:57

      Je pense que cette fois la carrièrre de Mitterrand va s’achever sous peu dans l’IGNOMINIE !

      COMBIEN de casseroles vont encore être dévoilées AVANT qu’il ne DEMISSIONNE ?

      THY END HAS COMETH !

      GOTTDAMMERUNG !

      C’est le plus gros SCANDALE politique depuis l’ONCLE !!!!!!




    • boris boris 10 octobre 2009 23:18

      Dingue ! Au final une sourde angoisse me tenaille, Sarkozy recevant Tom Cruise à bras ouvert, serait il scientologue ? Sarkozy , nommant FM au poste de ministre de la culture, serait il ... ?


    • Primipile 10 octobre 2009 02:21

      C’est une honte je suis effaré.

      Utiliser les moyens de la France, ses contacts pour une affaire pénale criminelle.

      Trop c’est trop.

      Et si Monsieur le Ministre est scandalisé par ce complot, comme le remarquaient certains juristes, pourquoi utilise t il un avocat médiatique et ne porte t il pas plainte en diffamation ????

      http://www.john-bastardi-daumont.com/article-frederic-mitterrand---pourquoi-se-defendre-a-la-television—et-ne-pas-attaquer-en-justice---37225477.html

      La présence d’un tel individu au gouvernement est une honte pour notre République.

      Maudit soit Sarkozy qui l’a nommé en toute connaissance de cause.


      • Primipile 10 octobre 2009 02:22

        A oui j’avais oublié une précision dans ma phrase :

        Utiliser les moyens de la France, ses contacts pour une affaire pénale criminelle DE VIOL.


        • Primipile 10 octobre 2009 02:25

          «  »«  »«  »En tant que directeur de l’Académie de France à Rome, je m’engage personnellement à faciliter toute mesure de réinsertion." Puis, il précise : "Je dispose d’un certain nombre de CONTACTS qui pourraient être mis à profit.«  »«  »

          NON MAIS JE REVE.

          Et Alliot Marie OSE nous parler ensuite de castration chimique pour les violeurs ????


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 10 octobre 2009 02:40

            Quousque tandem abutere, Catilina, patientia nostra ?...

            Jusqu’à quand, Catilina, abuseras-tu de notre patience ?...

            Les Catilinaires,
            Cicéron,
            63 av. JC


            • oncle archibald 10 octobre 2009 09:35

              que nous, ados irrespectueux, aimions traduire : sur quel tandem Catilina, reviendras tu encore gonfler nos roubignolles ?

              Ah nostalgie ! c’était chouette le lycée, sans portables et sans chit, il y a ...presque 50 ans !!

            • Ornithorynque Ornithorynque 10 octobre 2009 10:04

              Merci de ce rappel qui montre que la république a toujours eu besoin de défenseurs contre ses propres turpitudes.
              J’aurais aussi aimé citer De signis : « Venio nunc ad istius quemadmodum ipse apellat studium, ut amici ejus, Morbum et insaniam... »
              « J’en viens maintenant à ce que lui même appelle sa passion, ses amis sa pathologie malsaine... »

              Ciceron
              63 avant JC
              Comme quoi, faire étudier le latin permet de montrer à la jeunesse que le combat d’un seul homme contre les puissants est à me^me de les faire tomber, s’il a du talent, et si c’est un juste.


            • 65beve 10 octobre 2009 19:11

              Bonsoir,
              @Peachy Carnehan
              N’exagérons rien ; Frédo n’est pas une ordure comme Catilina.

              Et pourtant,

              « Socrates accusatus est quod juventutem corrumperet »


            • fouadraiden fouadraiden 10 octobre 2009 04:13


              le pauvre il la meute tricolore au cul.


              • fouadraiden fouadraiden 10 octobre 2009 04:23

                il a..............


              • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 10 octobre 2009 14:53

                Je suis partagé sur cette affaire, d’un côté je n’aime pas cet hallali organisé avec la fille Le Pen en tête de gondole (elle essaye en vain de faire passer le FN pour des enfants de cœur alors qu’ils sont quand même champions en délinquance en tout genres) et d’un autre Frédo Mitterrand qui s’en prend plein la poire ce qui n’est pas pour me déplaire, car je ne l’aime pas...Je ne lui pardonne pas d’avoir agressé l’adorable Sonia Rolland parce qu’elle défendait son pays d’origine par sa mère le Rwanda, plus l’affaire Hadopi...


                D’un autre côté je défend Polanski, (sur un forum je me suis fait écharpé par une bande de viragos hystériques qui m’ont traité de tout les noms d’oiseau)...Donc rien n’est simple, je continue à défendre Polanski, et le Frédo tant pis pour lui, je ne demande pas sa tête (c’est pas mon genre) mais qu’il se démerde, je m’en lave les mains (je fais mon petit Pilate Ponce)... 

              • spearit 10 octobre 2009 16:03

                Défendre le viol et pas la pédophilie

                On peu appeler ça de la morale de haut vol !!


              • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 10 octobre 2009 16:42

                Je ne défend pas le viol bougre d’ahuri congénital !!...


              • spearit 10 octobre 2009 21:04

                Oui, désolé pour l’expression

                J’aurais du dire :

                Défendre un violeur et laisser un adepte de la pédophilie face à son propre sort, voilà un bien bel exemple de citoyen responsable

                Est-ce mieux ainsi ??


              • spearit 10 octobre 2009 21:10

                Mieux encore, au passage à l’acte, l’acteur et l’acte ne sont-ils pas confondus, identiques ??

                Au moment de l’acte, le viol et le violeur, ne sont-ils pas confondus, rien ne différencie le viol du violeur.

                Et au passage éviter les insultes, ça ne vous grandi pas


              • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 11 octobre 2009 13:37

                D’ou ils sortent ces nouveaux TDC ? Comme s’il n’y avait pas déjà assez de trolls sur ces fils d’ AV !...


                Hey les nouveaux trolls, vous me conjuguerez le verbe « ne pas troller les fils d’AV » au présent, au futur, au passé composé, au plus que parfait, au passé antérieur, au futur antérieur. Pour lundi, sinon pas de nonosse, demandez à rantanplan, votre collègue troll canin !!...

              • lord_volde lord_volde 10 octobre 2009 04:15

                Décidément, ce calamiteux personnage ne cesse de faire parler de lui, soit au travers de son livre autobiographique décrivant son inclination naturelle à aller abuser sexuellement de « gosses » et de « jeunes garçons » à l’occasions de ses fréquents voyages à l’étranger en vue de s’initier à la culture de la bonne chair touristique bon marché, soit dans la défense irréfléchie, mais instinctive d’un présumé pédophile violeur de gamine (13 ans) qui aurait enivré préalablement sa victime et lui aurait fait absorber un puissant narcotique, soit très récemment par la production d’un témoignage de moralité en qualité de Directeur d’une noble institution (Villa Médicis) destiné à un magistrat en charge d’un dossier criminel dans lequel son propre filleul (j’aurais dit sale) serait impliqué en raison d’un viol en réunion commis sur une mineure. Rien ne nous sera épargné avec ce genre d’énergumène qui passe son temps à soutenir des présumés violeurs d’enfants sans éprouver de considération pour les victimes et de leurs détresses. Le portefeuille Ministériel de la Culture est donc représenté par un agité du bocal à la sexualité totalement débridée et perverse qui se complait en toute quiétude dans l’assistanat des criminels sexuels, ayant en commun la jeunesse des victimes. Lui-même s’est adonné sans restriction, ni regret ou remords à la surconsommation pléthorique et charnelle de jeunes gamins (gosses) qu’il a ramassés à peine mûrs, tels des fruits tombés de l’arbre avant de se les mettre en bouche. Les édiles que nous avons mis au pavois et que nous méritons, vont encore se taper sur la main et siffler la fin de la partie en nous assurons que le sacré zozo farceur est un si beau parleur et brillantissime serviteur qui remplit avec sacerdoce et honneur ses fonctions et qu’il n’y a aucune raison légitime de se séparer d’un dandy raffiné dont le tort est d’avoir dévoilé sa vie privée, et qui, du reste ne vous regarde pas. Les crimes et autres abjections concernant les élites résultent de la vie privée qui relève que de leurs auteurs. Il n’y a d’ailleurs rien à redire de tout ça puisque le peuple bêlant n’y entend rien et que ses vaines vociférations ne changeront rien à l’affaire qui est déjà entendue. Circulez les badauds, il n’y a rien à voir. A ce titre, une loi non écrite dispose désormais que les crimes et délits commis par les citoyens d’en haut n’en sont pas et relèvent simplement du domaine de la vie privée et que les lois doivent s’appliquer rigoureusement contre la plèbe (dangereuse), notamment en matière de délits d’opinion. Le cas Dieudonné illustre parfaitement ce nouvel adage juridique qui fera jurisprudence. 


                • appoline appoline 10 octobre 2009 21:37

                  Bonsoir Mylord,

                  Il est vrai que je suis partagée entre un certain optimisme, croyant sans doute vainement que la masse va ouvrir les yeux et son esprit et l’envie presque malsaine de la secouer en palpant presque sa sottise indécrotable et séculaire. Quelle imposture ce gouvernement, on deviendrait presque nostalgique des siècles où le gant était jeté après affront, l’honneur se lavant dans le sang, ça avait du chien. Bon, d’accord un entre-deux ne serait déjà pas si mal, mais là, là, Mylord on descend vraiment bas. Ce document manuscrit, dont le fond va être une fois de plus contesté d’une manière ou d’une autre, va t-il amené sa démission ? Je ne crois pas, tant que les médias ne prendront pas position et la seule postiion honorable serait de dire stop à cette mascarade. Mitterrand est non seulement dans le déni mais suffisamment sournois pour faire jouer toutes ses relations et il va en user et en abuser. Un pervers reste manipulateur, il est sans scrupules et certains sentiments lui sont totalement inconnus.
                  Au fait Mylord, à quand un article ? Je ne manquerai pas de te répondre.


                • fouadraiden fouadraiden 10 octobre 2009 04:27

                  quoique çà ma permis de voir le court métrage mon copain Rachid à qui le petit film fait dire dans un dialogue à un petit français tt mineur et naïf qu’il est :

                   « moi Rachid j’ai une grosse bite et si tu veux la toucher faut payer car je ne suis pas comme les pédés ... »

                   Sacré F.Miterrand


                  • fhefhe fhefhe 10 octobre 2009 04:35

                    Malheureusement FM ne peut pas quitter son poste....
                    — 1 — Son livre qui n’est pas une autobiographie ( c’est lui qui le dit ) le serait ... !!!
                    — 2 — Mais surtout , nôtre Président qui connaissait le livre et les « moeurs » ( l’Homosexualité n’a rien à voir dans cette affaire) de son ministre serait « complice » d’avoir protégé une personne Immorale au plus haut niveau de l’Etat.

                    Je comprends l’Homosexualité sans l’admettre .
                    Mais je suis contre les Pédèrastes !!!! Oui je dis bien Pédéraste , car c’est le terme approprié pour ceux qui sont attirés par les mineurs , et qui pour assouvir leur désirs utilisent tous les moyens....
                    Le tourisme sexuel se pratique dans les pays pauvres....même si il est interdit officiellement , il est officieusement tôlére car c’est une resource économique pour certains quartiers plus que défavorisés.... !!!
                    Là est la « Culpabilité » de FM de savoir que des enfants pour se nourrir se prostituent , sans oublier les « Proxénètes » qui les forcent ... !!!
                    Vouloir intervenir dans un dossier de justice....prouve ô combien que FM n’a retenu que les 3 premières lettres de son ministère... !!!
                    Nous avions des doutes de savoir si nous étions dans une démocratie « Bananière » , ces doutes s’estompent au fil des jours...(cf : nomination imminente du fils de NS à un poste clé)....mais , quand un ministre utilise « sa » banane sur des mineurs....c’est le summum.

                    Que devons nous encore apprendre sur FM....pour qu’il soit démissionner.... !!!!




                    • joelim joelim 10 octobre 2009 14:29

                      Au fait, le bénéfice qu’il a tiré de son bouquin, l’a-t’il gardé pour lui, ou bien l’a-t’il utilisé pour réduire la détresse des garçons, gosses et éphèbes dont l’usage qu’il en a fait (véridique si on en croit sa version de l’époque, dont il faut reconnaître le courage et l’honnêteté) lui a permis de vendre de nombreux exemplaires ?


                    • zadig 10 octobre 2009 05:46

                      Je m’interroge, pourquoi FM se proposais d’héberger les deux jeunes à la villa Médicis.

                      Pour s’occuper de leur éducation ?
                      Pour leur apprendre des trucs  ?

                      En effet ces deux jeunes se seraient trouvés en position de faiblesse.
                      Vite que quelqu’un me rassare.


                      • zadig 10 octobre 2009 05:54

                        me rassure .. Bien sur 


                        • Mr Pigeon Mr Pigeon 10 octobre 2009 06:56

                          Quelques rappels utiles.

                          Tout d’abord Mr Mitterand à pris la défense de Mr Polanski,
                          injustement diffamé de viol par la justice américaine,
                          comme l’ont si bien expliqué Mr Miller et Mr Finkielkraut,
                          d’ailleurs Mr Kouchner et Mr Lang sont prêt à signer une pétition.

                          Puis a resurgit un extrait du livre « Une mauvaise vie » publié en 2005,
                          dans lequel l’on pouvait confondre les termes « éphèbe » et « boxeur de 40 ans »,
                          comme l’a si bien démontré un autre auto-biographe nommé Mr Cohn-Bendit.

                          Pour rappel, le livre « Le privilège des jonquilles » publié en 2006 par Mr Sevran,
                          qui a soulevé un scandale par rapport à sa description des africains noirs,
                          n’a jamais fait de scandale quant à ses maintes utilisations du terme « éphèbe ».

                          Pour en revenir au viol collectif auquel a participé le filleul de Mr Mitterand,
                          il me semble que la voie de la réinsertion est effectivement la meilleure,
                          sinon comment pourra-t-il devenir ministre ?

                          Mr Chirac a nommé Mr Baudis président du CSA en 2001 et ce malgré la calomnie,
                          donc Mr Sarkosy n’aura aucun besoin de demander la démission de son ministre.


                          • bo bo 10 octobre 2009 11:47

                            Exemplarité d’un raisonnement qui place le repentir et le devoir de réinsertion au dessus de toutes autres considérations, qui corresponds au consensus social qui a prévalu jusqu’à ce jour dans ce pays et qui est l’héritage de siècles de traditions religieuses (la rédemption par le repentir : confession et absolution).
                            Ce qui change aujourd’hui, c’est qu’une partie de la société réclame une autre approche. L’approche dans le monde « occidental », qui prévalait jusqu’à maintenant, avait été mise en avant par la primauté des devoirs envers elle et ce en réaction en très grande partie contre le communisme, le socialisme, etc....
                            Jusqu’en 1989 (chute du mur de Berlin), il y avait ce rempart qui « temporisait » la préférence de notre société qui privilégiait l’individu sur les devoirs envers la société ; après cette date, l’équilibre a été rompu et a poussé à l’extrême les droits de l’individualisme.
                            Votre analyse très factuelle ne tient pas en compte que c’est ce point qui est en train d’être remis en cause et qu’il n’est plus acceptée par un nombre grandissant de personnes qui réclament plus de poids aux « devoirs » envers la société et donc des réparations à ce qui est un préjudice pour le consensus du corps social.


                          • Paul Cosquer 10 octobre 2009 08:20

                            Certainement la petite partie émergée de l’iceberg. L’autre partie, la plus grosse, on s’emploiera à la laisser bien cachée sous la banquise mitterrando-sarkozienne.

                            Et honnis soient les Français qui osent appeler à la démission ! Honte sur eux ! Ce sont eux les infâmes (normal, c’est le peuple, donc c’est l’ignoble). Ne touchez pas à l’ange pur !

                            « Le peuple ? On s’en fout ? » Même un référendum demandant à 98 % la démission du ministre Mitterrand, serait superbement bafoué au nom des copains. Et, s’il le falait, on referait voter autant de fois que nécessaire jusqu’à obtention du résultat escompté par le club des copains. Quel qu’en soit le coût, on va pas lésiner, on ne l’a jamais fait jusqu’ici.

                            « Il n’y a pas d’alternative » = « Ta gueule, le peuple ! »


                            • Philou017 Philou017 10 octobre 2009 11:20

                              "Certainement la petite partie émergée de l’iceberg. L’autre partie, la plus grosse, on s’emploiera à la laisser bien cachée sous la banquise mitterrando-sarkozienne.« 

                              Pour regarder sous l’iceberg de la république :
                              http://antipedo.over-blog.com/
                              http://extraneens.free.fr/films/pedophilie.htm
                              http://marthetmarie.lifediscussion.net/sujets-divers-f12/disparitions-d-enfants-pedophilie-en-reseau-satanisme-t1711.htm
                              http://www.dailymotion.com/playlist/x10uij_tonino17_sectes-et-pedophilie/1
                              http://lamatrice.over-blog.net/article-31788686.html

                              Rien à voir directement avec Mitterand, mais avec les agissement de certains réseaux de notables en France et leur étonnante »impunité".


                            • Clojea CLOJEA 10 octobre 2009 08:24

                              En fait toutes ces affaires sont immorales et abjectes. Qu’une personne ait une tendance à avoir une perversion, cela existe et beaucoup plus qu’on ne pourrait le supposer. Mais le problème c’est d’écrire sa dépravation, car quand on fait cela,on en fait de publicité et cela incitera des gens à essayer. Le livre de F.Mitterand en est un exemple, mais le livre de Cohn Bendit est aussi remarquable à ce sujet, puisque ce dernier avoue aussi un sérieux problème d’éthique. Mais je pose la question, pourquoi écrire ses perversions et plus grave de les éditer ? Pour rendre encore plus glauque certaines personnes fragiles ? Très certainement. C’est vraiment condamnable et il n’y a pas d’excuses. Que la majorité de la classe politique minimise tout cela montre à quel point nos gouvernants ont oubliés le sens du mot politique, qui veut dire le bien du peuple. De plus, nos chers politiciens se veulent être des donneurs de leçons. Au secours ! C’est grotesque. Au début du siècle dernier, les politiciens avaient un peu plus le sens de l’honneur, aujourd’hui...


                              • oncle archibald 10 octobre 2009 09:41

                                « Au début du siècle dernier, les politiciens avaient un peu plus le sens de l’honneur » ????

                                Au point qu’un président de la république décéda fans les bars d’une prostituée au cours d’une séance un peu « spéciale » ...

                              • Clojea CLOJEA 10 octobre 2009 11:01

                                Oui mais, Roger Salengro s’est tiré une balle. Aujourd’hui ??


                              • Serge Serge 10 octobre 2009 08:35

                                Pourquoi se scandaliser des « affaires » ( ou « cadavres dans le placard » ) du Ministre de la Cul...ture ?
                                Faisons confiance à la Justice sarkozienne...elle agit et punit sévèrement toutes les infractions à la loi et donc tous ceux qui ne respectent pas la loi et la morale !
                                La preuve...quand un quidam prononce cette phrase insultante.....« Sarkozy je te vois »...la police et la justice ont eu vite fait de le ramener dans le droit chemin !
                                Quand un autre quidam s’est permis de reproduire sur une pancarte une des pensée profonde de qui vous savez...la justice est passée !!!

                                Quand à la Scientologie...une justice intraitable !!!

                                « Français d’en bas... » ayez confiance ;avec Sarkozy police et justice veillent.


                                • Clojea CLOJEA 10 octobre 2009 11:00

                                  A Serge. Juste une mise au point concernant la Scientologie, car depuis que je vois des commentaires du style Sarko protège la Sciento et ou la justice protège la sciento, je me dois d’intervenir.
                                  Primo, la rencontre Sarko/Cruise a plus desservi Sarko et la Sciento que le contraire
                                  Secundo, Sarko et Fillon ont placé a la tête de la Miviludes, Fenech, le nec plus ultra des anti sectes réactionnaire
                                  Tertio, le sénateur About vient de voter un amendement qui permet de nouveau de condamner une personne morale, et qui soit dit en passant est une loi liberticide pour toute entité morale
                                  Quatro, le soi disant entrisme de la scientologie dans les sphères de l’Etat, est un leurre, car si c’était le cas, la Scientologie aurait sa place depuis longtemps dans le paysage religieux


                                • Serge Serge 10 octobre 2009 12:00

                                  autre mise au point...

                                  Que vous souteniez les activités de l’ Eglise de Scientologie,...c’est votre problème...mais je ne peux pas pas vous laissez suggérer que le 27 Octobre ( date de la décision de Justice ) l’amendement adopté à l’unanimité le 23 Septembre par le Sénat sera applicable. En France la RETROACTIVITE d’une loi est impossible...et à ce jour aucune demande pour exiger la rétroactivité...donc...l’Eglise de Scientologie est assurée de pouvoir continuer ses « activités. »


                                • Clojea CLOJEA 10 octobre 2009 15:05

                                  C’est exact, la Scientologie ne pourra être dissoute le 27 octobre prochain et c’est tant mieux, car je ne vois pas pour quelles raisons. Revenons à cet amendement que le député Warsmann avait élaboré puis voté, annulant la possibilité de dissolution d’une personne morale. Ce que vous ne savez peut être pas, c’est que le député Wuilque, farouche anti-sectes, copain de Fenech, était et est toujours dans la même commission que Warsmann, donc il était parfaitement au courant de cet amendement. Il n’a rien fait contre, pourquoi ? Pour pouvoir pousser des cris d’Orfraies après ? Assurément. Au dela du débat sur la Scientologie, rendez vous compte que faire une loi visant à dissoudre n’importe quelle personne morale est liberticide. C’est totalement inutile dans ce pays, et je vous rappelle que l’arsenal juridique est amplement suffisant pour condamner n’importe qui. Donc à quoi tout ce battage autour de cette loi sert il ? A faire oublier les vrais problèmes de société, assurément.


                                • Serge Serge 10 octobre 2009 17:49

                                  Votre laborieuse argumentation en faveur de l’Eglise de Scientologie appelle quelques mises au point...

                                  1 ) Le procès en cours ne porte pas sur le côté « religieux » de la Scientologie mais bien sur ses pratiques frauduleuses suite à plusieurs plaintes ...« escroquerie en bande organisée et exercice illégal de la pharmacie... »

                                  2) Par contre il est vrai que l’Eglise de Scientologie,branche française, est à l’origine de « miracles » inexplicables et inexpliqués...

                                  Le 13 Octobre 1998 devant la Chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Paris une partie d’un dossier d’instruction concernant une plainte pour escroquerie en date du 16 Mars 1989 s’est MIRACULEUSEMENT EVANOUI quelque part dans les couloirs du Palais de Justice ;à savoir les cotes D1938 et D1982 du Tome VIII et la totalité du Tome IX !!! ( sur 10 tomes )

                                  Cette affaire n’est toujours pas résolue ???

                                  3) Autre « miracle »....Comment et pourquoi D.Gounord ( responsable de Scientologie France ) était présente dans une tribune officielle de l’Assemblée Nationale ( interdite au public !!! ) le jour du débat sur le rapport de la Commission parlementaire d’enquête sur les sectes ???

                                  Le qualificatif de « mystère » est bien pratique !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès