Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « Frères Députés », dormez-vous ?

« Frères Députés », dormez-vous ?

Avec les encouragements de l'auteur. [Thorgaal Bergère]

 

Députés, vous dormez !

Députés, ne sciez pas la branche sur laquelle vous reposez !

 Rapport circonstancié, information étayée, mise en garde solennelle et de bon sens appuyée par d'excellents chercheurs, supplique envers vous-mêmes et votre famille épaulée par des médecins, rien ne semble vous éveiller à la conservation de votre santé et de votre sinécure d'ailleurs fort ennuyeuse. 

Avertissement loyal et sans doute avisé

Bien que vous sembliez ne pas vouloir diminuer vos salaires, alors que chacun subit les effets d'une crise qu'il serait possible de largement circonscrire, sachez que : les députés Grecs, selon leur Président, ont vu leurs rémunérations chuter de moitié. Voir ci-contre :

http://europegrece.wordpress.com/2012/02/10/remuneration-des-deputes-grecs-la-reponse-du-president-du-parlement-grec-a-larticle-de-j-quatremer-liberation/

Qu'en sera-t-il prochainement des vôtres sous la pression populaire et du Gouvernement étranglé financièrement ?

D'autre part, vous savez aussi bien que nous que le ralentissement économique [Cultures, élevages, fabrications diverses, commerce, services] de la France se réduit comme une peau de chagrin, obligeant l'Etat à emprunter pour vous rémunérer.

Non seulement il emprunte aux banques privées avec intérêts augmentant chaque mois les impôts mais la dette [impossible à rembourser] s'alourdit chaque jour. Le chaos va s'installer d'autant que les industriels et responsables des services délocalisent largement, ou imposent une large diminution des salaires sous la pression d'une Economie délétère, non adaptée. Evitons de souligner les coupables.

Le profit, la spéculation, votre myopie sur ce système économique français et européen colonisé par l'Etat américain et surtout les multinationales vous invitent à faire la sourde oreille ["Quand les multinationales gouvernent le monde". David Korten] Or, lorsqu'une bonne fraction de nos laborieux actifs afficheront faillites, les exemples sont loin d'être rares, et que nous aurons des liquidations judiciaires en grand nombre que ferez vous de vos deniers ?

Seules les industries de l'armement semblent encore solides, mais pour combien de temps ? Utiliser vos moyens financiers rétrécis ou pas pour acquérir des armes, manger vos billets ou au mieux vous attaquer par vos dents aux produits et plats américains insipides et pollués [Séralini, tous cobayes] . Vous avez vraiment envie d'essayer n'est-ce-pas ?

Trêve de plaisanteries

Des citoyens de bon sens, gestionnaires, cultivateurs jeunes et anciens, industriels, commerçants et artisans réunis sous l'égide de multiples associations tâchent de bien vous faire comprendre qu'il faut à tout prix que nous collaborions à une œuvre de refonte de tout le système économique, juridique, social et de santé etc. par l'entremise de la démocratie directe qui donnera à tous les citoyens, surtout les plus actifs et les mieux informés de part leurs activités diverses, le pouvoir conjoint d'initier les lois. Vous voyez des manifs en Suisse, les pays ayant adopté la démocratie participative sont 50% plus riches que nous [Y. Blot - La démocratie directe une chance pour la France].

Plus de Diktat mondial !

Conclusion

Ce n'est pas un ultimatum, ni un ukase mais une main loyale tendue pour parvenir, très rapidement, à nous sortir de cette zone de turbulences dans laquelle les gouvernements successifs se sont enferrés. Sans réponse de votre part, je vois mal votre avenir et le nôtre. Des sites Internet prolongeront cette mis en garde.

"Frères de l'hémicycle, réveillez-vous" !

Lanceur d'alertes ? Communistes ? Empêcheurs de crever en rond et en nombre ? Non tout simplement un être gardant son bon sens et utilisant son expérience pour vous éviter le pire. On parie ?

A bons députés, salutaire introspection.

Jacques Daudon 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • CHERS TRES CHERS DEPUTES...30000 EUROS MOIS DE PRIX DE REVIENT....................CHACUN...............sans compter l’argent percu des LOBBIES NON IMPOSABLE....

    VOUS ETES 577...100 SUFFIRAIENT

     SENATEURS VOUS ETES 345.....0000 SUFFIRAIT

     MINISTRES VOUS ETES 30....10 SUFFIRAIENT GENRE MONTEBOURG

     CONSEILLERS REGIONAUX GENERAUX ..MAIRES ..MAIRES ADJOINTS.... PRESIDENTS DE COMMUNAUTES VOUS ETES 555000.........30000 SUFFIRAIENT


    • CE NE SONT PAS NOS FRERES...MAIS NOS PARASITES représentant qu’eux memes et les

       LOBBYS... PAS LE PEUPLE FRANCAIS..........


      • DAUDON DAUDON 7 décembre 2012 17:11

        Bien sûr qu’ils ne sont pas nos frères, d’ailleurs, outre les guillemets voici un des mes quatrains, vous retrouverez les autres sur http://www.depute-daudon-2012.com ou www.peuple-francais-resistants.com 
         
        ...« Aujourd’hui, Députés d’une infâme cuisine,
        Convaincus de dénis,mensonges et abus,
        Regagnez vos pénates, lares et bassines
        Concoctez-vous vos plats et vivez en reclus.... »

        Pensez au Référendum d’Initiative Citoyenne dont je parle amplement sur mon blog. Merci de votre réponse et bonne soirée. Votre égal, sans plus. J.D


      • taberleroi 10 décembre 2012 20:43


        Debout le Peuple !

        Le SERMENT DE CITOYEN DEMOCRATE LIBRE ET DIGNE

         Exprime les 10 volontés du peuple.

         

        http://sermentdecitoyenlesdixvolontes.20minutes-blogs.fr/archive/2012/11/01/serment-de-citoyen-les-dix-volontes.html

         

        C’est le seul document venant du citoyen vers les politiques qui chaque jour réduisent la démocratie, la liberté et la dignité des citoyens, bien réfléchi, sans angélisme béat ni naïf et immédiatement applicable.

         

        C’est le seul document avec lequel les politiques doivent compter ou se démettre ou être démis  !

         

        Le temps de s’indigner est passé :

        REVOLTEZ –VOUS !

        Dans notre société, le capitalisme excessif façonne notre vie. Nous vivons ensemble dans la compétition dure d’une économie de marché orientée, truquée et non supportable.
        La solidarité entre les humains diminue chaque jour d’avantage. A peine nous avons le temps et l’énergie de regarder le pauvre et le faible. Sortir de cette spirale inhumaine est votre but et celui de tout citoyen.

        Lorsqu’ une république n’est pas mesure d’assurer le bien-être de chaque citoyen et crée les plus grandes récompenses aux politiques, aux corps intermédiaires de l’Etat et autres, c’est de la décadence des représentants du peuple qu’il s’agit et de leurs principes corrompus. C’est pourquoi il n’y a pas de séparation des pouvoirs ni la garantie des Droits de l’homme et du citoyen exprimés dans la Déclaration du même nom non respectée, bafouée encore à ce jour et exposée pour la galerie, texte considéré fondamental dans notre pays dit de droit.


        - Assez de ces traditions politiques et religieuses divisant les citoyens pour faire oublier les problèmes de la population.


        - Assez aussi de vouloir obtenir du sang et des larmes pour le peuple et les palais dorés, des décorations, des lumières et des feux d’artifice, intempérance et la luxure pour les politiciens et tous ceux qui sont cachés comme les banquiers, les multinationales et autres, dans cette période d’austérité décrétée par eux-mêmes.


        - Assez une fois pour toutes d’obéir à ces politiciens menteurs et incapables, sans contrôle du peuple et sans vergogne, qui pratiquent l’abus de confiance, d’extorsion de cotisations et d’impôts, qui font payer les citoyens pour leur compromission, collusion, concussion, les complots, la corruption et autres, les même politiciens qui donnent des leçons de morale, civisme, économie, finances, etc., faisant du citoyen un délinquant coupable et condamné à payer toutes les catastrophes, notamment d’ordre financier, à cause de la délégation des pouvoirs qui leur a été extorquée aux citoyens par le vote, à ces politiciens employés du peuple, qui ignorent le peuple, qui deviennent les patrons du peuple, qui s’accordent privilèges sur privilèges augmentations de leurs revenus et prébendes dans aucune responsabilité.


        - Assez d’entendre que le peuple est accusé de tous les maux pour justifier la crise : non compétitif, ne travaille pas, trop d’avantages sociaux, fraudeur, toujours malade, trop d’allocations, subventions etc.


        - Assez de cette démocratie meurtrière représentée par un parti ou une coalition de circonstances qui ne représente que 20% des électeurs piégés et contrôlent les autres 80% des citoyens qui se sont abstenus ou n’ont pas voté pour ce parti au pouvoir.

        Pourquoi continuer à se soumettre aux castes et oligarchies organisant l’oligapole, la fraude fiscale dans les paradis qui eux seuls fréquentent pour y mettre l’argent volé du travail du citoyen et des petites et moyennes entreprises, avant de fermer les activités, à s’adapter et de faire les mêmes erreurs quand nous avons beaucoup d’autres efforts à faire pour atteindre la presque perfection ?


         

         

        Lorsque, après plus de 70 ans, les politiciens n’ont rien d’autre à proposer aux citoyens :
        « Je n’ai rien à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur », nous devons crier s’en est assez, nous battre pour le respect de nos parents et grands parents et pour l’avenir de nos enfants ; lutter encore pour l’amélioration des acquis sociaux et non pour leur réduction ou disparition et le désir de vivre en se rendant utile en toute responsabilité, dignité et humanité.

        Non, le citoyen de toute catégorie sociale : indépendants, paysans, ouvriers, agents de maîtrise, cadres, etc., n’est pas une ressource pour le développement du capitalisme synonyme de cannibalisme, de chômage et de malheurs des familles  ; il est l’auteur du développement et du progrès social et il doit en recevoir les bénéfices et non les pertes dont il est accusé à cause de la gabegie, l’incurie, le gaspillage, le gâchis de l’argent de la sueur du travail du citoyen par les politiques de tous bords, pour le payer aux riches spéculateurs qui deviennent de plus en plus riches et le citoyen de plus en plus pauvre même lorsqu’il a du travail.

        Non, la liberté, la responsabilité et la prospérité pour chacun ne sont pas des valeurs divisibles mais transmissibles.

        Non, ne pas voter, voter blanc ou nul n’est pas le renoncement de son droit de vote, mais l’expression de son mécontentement et la volonté de ne pas accorder la légalité aux représentants du peuple, payés par le peuple et devenus les patrons du peuple utilisant tous les moyens y compris la force publique contre le peuple s’il manifeste son désaccord.

        Non, nos élus n’ont pas la légitimé du peuple et ne sont pas légalement élus au regard de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, ce Citoyen trompé tous les jours.


        Si vous en avez assez des pratiques actuelles qui détruisent la cohésion de la famille et de la société, le bien-être et la sécurité de chacun, acceptez les dix volontés exprimées dans le Serment de Citoyen.

         

        //C:\DOCUME~1\Maison\LOCALS~1\Temp\msohtml1\03\clip_image001.gif" height="2" width="578">La Démocratie, la Liberté et la Dignité, personne ne doit les voler au Citoyen


        • DAUDON DAUDON 7 décembre 2012 17:23

          Oh, mon Père que vous écrivez bien latin (je plaisante) mais j’ai dû cependant m’aider du dictionnaire pour comprendre précisément.
          Merci pour le compliment. Si vous ne le connaissez déjà, voyez le blog : www.depute-daudon-2012.com vous devriez vous régaler, il ya mêmes des libelles sur les députés, poème qui attend un hymne. Si vous êtes musicien, compositeur, ne vous gênez pas j’aimerais que l’on change la Marseillaise trop âgée et sanglante. Ah, mon Père que c’est beau le latin, surtout pour les médecins, c’est providentiel pour eux !!
          Bonne soirée. J.D

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès