Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Front national : jugez sur pièce ! (2)

Front national : jugez sur pièce ! (2)

Le déballage de l’affaire Bettencourt et les exactions à la Villeneuve de Grenoble pourraient faire le jeu du Front national. C’est en substance une inquiétude non seulement de la majorité mais aussi d’une partie de l’opposition. Le vote protestataire pourrait encore favoriser le FN. Mais ses éventuels électeurs savent-ils vraiment où ils mettraient leur vote ? Deuxième partie.

Dans le précédent article, j’évoquais la possibilité que le Front national soit le grand gagnant du déballage de l’affaire Bettencourt, une hypothèse évidemment soutenue par l’UMP mais aussi par certains socialistes, comme Pierre Moscovici.

Le Front national fait partie de ces partis (présents aussi à l’extrême gauche) qui font de la démagogie leurs choux gras. Il est vrai que les deux principaux candidats à l’élection présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, ne s’étaient pas privés, eux non plus, de dérives populistes pour attirer un électorat généralement sceptique ou inquiet.

Mais Jean-Marie Le Pen est beaucoup plus fort dans le populisme. Pour preuve, ses grandes affiches (trois fois quatre) bleu blanc rouge pour sa précampagne présidentielle de 1988 avec comme unique slogan en substance : « Mon projet, c’est le vôtre ! » (qui peut être contre un tel slogan ?!). Les affiches ont été aussitôt retirées car on n’avait pas le droit d’utiliser les couleurs nationales pour faire de la propagande électorale.

Marine Le Pen, à l’origine du programme du FN
 
Le mieux pour se faire une opinion des idées du Front national, c’est de lire son programme politique. Hélas, il n’existe aucun document réactualisé et seul le programme de Jean-Marie Le Pen à l’élection présidentielle de 2007 (il y a trois ans) semble faire foi.
 
Notons que la rédaction de ce programme a été managée par Marine Le Pen elle-même, comme l’indique la fin du document : « Le programme de gouvernement du candidat Jean-Marie Le Pen à la Présidence de la République a bénéficié des travaux préparatoires des commissions d’action présidentielle. Au sein de la direction stratégique de la campagne présidentielle animée par Marine Le Pen, l’ensemble des 20 commissions, sous l’impulsion de leurs responsables, a regroupé le maximum d’experts et d’acteurs significatifs de la vie socioprofessionnelle. ». Hélas, aucun nom d’expert ou d’acteur significatif n’a été cité, ce qui est aussi le cas dans les autres partis politiques.
 
C’est donc clair que non seulement, en étant candidate et élue du FN, Marine Le Pen défend ce programme, mais elle en a été la colonne vertébrale en tant que directrice de campagne. Le nier, ce serait faire preuve d’une assez mauvaise foi.
 
Un document de 72 pages !
 
C’est un pavé de soixante-douze pages. Inutile de dire qu’il n’a certainement pas été lu par tous les électeurs de Jean-Marie Le Pen en 2007. Il laisse entendre que c’est sérieux alors qu’en fait, le texte est un peu robotisé et les propositions souvent incohérentes ou "clichés".
 
L’élément qui saute au nez, c’est que le thème de l’immigration reste toujours le leitmotiv du Front national : le premier chapitre y est immédiatement consacré et les autres chapitres déclinent ce même thème à longueur de propositions. Il faut attendre le treizième chapitre (sur les vingt-cinq au total) et la trente-septième page pour arriver aux propositions économiques et sociales, normalement thème majeur des candidats à l’élection présidentielle.
 
Et c’est bien normal puisque entre lieux communs et incohérences, il n’y a pas place, dans ce domaine, à beaucoup d’imagination ou d’originalité.
 
Je parle de lieux communs et d’incohérences pour ne pas parler d’arnaques intellectuelles comme cette proposition de référendum sur « la relance économique et le retour à la croissance » (c’était rédigé avant la crise de 2008).
 
Je ne vais bien sûr pas tout évoquer, juste certains éléments qui m’ont "titillé".
 
J’ai gardé l’ordre initial des chapitres du programme, dans un premier temps, les thèmes essentiellement "sécuritaires" (et anti-immigration) et, dans un second temps, j’aborderai les thèmes économiques et financiers (qui sont les plus incohérents).
 
L’immigration, premier (et unique) thème
 
C’est assez remarquable de voir comment Jean-Marie Le Pen, pourtant élu député très tôt (à 27 ans !) sur la vague poujadiste, a "raté" une carrière politique qui aurait pu être très "correcte".
 
Ses idées d’extrême droite (qu’il préfère appeler "droite nationale") l’ont en effet toujours circonscrit au petit monde très divisé de l’extrême droite française, avec pour thème politique de prédilection, l’anticommunisme primaire (considérant que le gaullisme comme le giscardisme, étatiques, étaient aussi des communismes).
 
Dans une clairvoyance très habile, Jean-Marie Le Pen a trouvé le thème très porteur de l’immigration en début 1978 (comme le rappelle un documentaire télévisé fort intéressant diffusé le 20 février 1997). Une simple discussion autour d’une table, au cours d’un repas assez simple. Il cherchait des idées pour la campagne des élections législatives et son compagnon négationniste François Duprat (assassiné quelques semaines plus tard) lui trouva alors son premier slogan anti-immigré (sur un modèle de propagande nazie) : « 3 millions de chômeurs, 3 millions d’immigrés de trop ».
 
Il a fallu attendre l’épisode de Dreux en septembre 1983 pour que le thème portât ses fruits.

Depuis 1983, l’immigration est le jackpot de Jean-Marie Le Pen et du Front national. On emballe donc le thème à toutes les sauces. Sauces si possible xénophobes, tout en restant correctes sur la forme pour permettre aux personnes bien sur elles d’adhérer aux idées. Cela fait presque trois décennies que la mayonnaise fonctionne.

Chapitre sur l’immigration

Du côté du constat, il y a des chiffrages dont on ne sait la provenance (notamment « le montant du déficit annuel dû à l’immigration » et une confusion volontaire entre immigration clandestine et immigration légale, ou entre étrangers et immigrés.

Dans les incohérences intellectuelles, il est dit qu’il est absolument impossible d’obtenir des statistiques ethniques (c’est en effet interdit) mais il réussit quand même à en fournir (par quel moyen ?), notamment le pourcentage de la population d’origine immigrée en milieu carcéral.

Dans la rubrique arnaque intellectuelle : « 5%, c’est le taux d’étrangers qui entrent en France avec un contrat de travail » pour en conclure aussitôt : « ce qui signifie que 95% entrent sans », ce qui est une analyse un peu simpliste, puisque beaucoup des étrangers qui entrent sur le territoire national (74,2 millions en 2009) sont avant tout de simples touristes, et il ne me viendrait pas à l’esprit de chercher un contrat de travail sur mon lieu de villégiature à l’étranger.
 
Dans les propositions, je lis déjà une grande incohérence puisque dans le même paragraphe, il est question de « [réserver] les aides sociales diverses et les allocations aux seuls Français » tout en augmentant les cotisations sociales pour les étrangers à prestations équivalentes d’assurance maladie et chômage. Distinguer la nationalité sur des prestations sociales est assez illogique puisque les étrangers qui travaillent en France paient, eux aussi, des cotisations sociales.
 
C’est selon le FN une mesure de « dissuasion », mais c’est oublier que cela n’aurait pas d’incidence réelle sur ce mirage de l’immigrant qui croirait toujours que la France, l’Europe, les États-Unis seraient leur Eldorado.
 
La réforme du droit de la nationalité proposé par le FN est, elle aussi, incohérente intellectuellement. D’un côté, il est proposé de « [supprimer] notamment la binationalité » et de l’autre, d’instituer une « déchéance de la nationalité » en cas de crime ou délit grave. Si l’immigré, ayant opté pour la nationalité française, voyait sa nationalité déchoir, que lui resterait-il comme nationalité ? Et c’est oublier un peu vite que la binationalité est souvent le résultat d’unions mixtes et d’origines qui peuvent être multiples. Le monde d’aujourd’hui est très complexe et il est assez facile, en regardant les arbres généalogiques, que les nationaux français ne sont tous pas d’une seule origine.
 
Les électeurs potentiels du FN sont-ils bien conscients de cette mesure phare (la deuxième présentée de tout le fascicule) ?
 
Chapitre sur la justice
 
Le FN propose d’interdire les syndicats dans la magistrature (principe constitutionnel qui serait donc bafoué, étonnant quand on sait que le FN a beaucoup milité dans des syndicats de… policiers).
 
Autre mesure phare : « Rétablir la peine de mort pour les crimes les plus graves » sans évoquer le fait qu’il faudrait pour cela une révision constitutionnelle et se défaire de nombreux traités internationaux, et sans préciser ce que sont les "crimes les plus graves", notion toute relative qui n’est qu’une ouverture vers n’importe quoi. Sans même prendre en compte des notions morales, inutile de revenir sur l’absolue inutilité sociale d’une peine de mort dont l’effet dissuasif n’existe pas (et c’est prouvé).
 
Dans le même chapitre, il y a une mesure assez curieuse pour ceux qui se satisferaient d’une alliance verte et brune : « Fermeture des mosquées sous la coupe d’obédiences intégristes ». Sans préciser ce qu’est une "obédience intégriste". Une mesure qui étonne encore quand on se rappelle du soutien de Jean-Marie Le Pen à Saddam Hussein par exemple.
 
Chapitre sur le social
 
Là, les mesures sont claires et cohérentes avec l’esprit poujadiste : « Harmonisation de l’ensemble des régimes d’assurance maladie et retraite pour mettre fin aux injustices et aux inégalités dans ces domaines ». C’est simple, ça veut la suppression de tous les régimes spécifiques. Tous ! Avis aux amateurs.
 
« Gestion directe par l’État de ces régimes nationaux » : les représentants sociaux (syndicats comme employeurs) sont exclus de fait (même si Jean-Marie Le Pen leur laisserait un « droit de regard »).
 
« Suppression des allocations familiales pour les non-nationaux » (il y a beaucoup de redites dans ce programme) : tant pis pour les étrangers qui paient quand même des cotisations sociales par leur travail.
 
Chapitre sur la famille
 
Le FN souhaite clairement revenir sur la loi légalisant l’interruption volontaire de grossesse (« inscription dans les textes, qui fondent son existence et son développement, du caractère sacré de la vie et l’affirmation du droit de la personne à être protégée par la loi de sa conception à sa mort naturelle »). La tournure est alambiquée mais c’est tellement transparent que cette proposition cite la loi Veil.
 
Électeurs probables du FN, voulez-vous donc revenir sur la loi Veil ?
 
On n’est évidemment pas étonné de l’opposition du FN au mariage homosexuel et à l’adoption par des couples homosexuels (deux sujets pourtant bien différents mais mis dans le paragraphe sur la « défense de la structure familiale, institution irremplaçable »).
 
Chapitre sur les retraites
 
J’évacue les redondances et je souligne une mesure phare : « Le retour à 65 ans de l’âge légal de la retraite ». Donc, plus loin que ce que propose aujourd’hui le gouvernement (62 ans).
 
Et il y a toujours une petite note pour rappeler que le thème principal reste l’immigration avec cette mesure : « Incitation à prendre leur retraite dans leur pays d’origine pour les travailleurs étrangers ». Ce qui est assez "stupide" puisque les droits à la retraite ne dépendent pas du domicile des retraités et que ceux-ci en général consomment et ont des revenus en moyenne supérieurs à ceux des actifs.
 
Chapitre sur l’éducation
 
Arnaque ? Comment sont obtenus les « 800 millions d’euros de gain estimé » pour la mesure suivante : « Il convient de repenser les rythmes scolaires, en supprimant notamment les "heures de vie de classe" » ?
 
Plus loin (sur la jeunesse), le FN veut « imposer aux professeurs un temps de présence supplémentaire au sein de leur établissement, consacré à l’aide aux devoirs pour les élèves » (comme la candidate Ségolène Royal) et est presque favorable au retour de la blouse en classe (« exiger une tenue vestimentaire sobre de la part des élèves »).
 
Chapitre sur l’agriculture
 
Incohérence politique ? Le FN compte financer une caisse de compensation de la dette paysanne avec un « "chèque" à négocier avec Bruxelles » alors que parallèlement, il veut le désengagement de la France de l’Union européenne.
 
Chapitre sur la diplomatie
 
Le FN a une philosophie isolationniste. Entre autres : « Retrait de notre participation aux juridictions pénales internationales ».
 
Détail amusant dans le même chapitre (à propos de la francophonie) : « Pour développer [ce patrimoine culturel], nous proposons d’augmenter les effectifs des académies qui composent l’Institut de France, y compris l’Académie française ».
 
Chapitre sur les armées
 
Comme dans toute idéologie parano-sécuritaire, le FN propose logiquement « d’augmenter le budget de la Défense nationale » jusqu’à 2,6% du PIB (en 2009, il s’élevait à environ 2,0%). Soit une augmentation prévue de 11 milliards d’euros.
 
Et se donne des arguments économiques sur les « effets positifs » de l’effort en faveur de la Défense : « des budgets militaires élevés (…) présentent (…) de nombreux avantages » puis suit une liste évoquant la puissance de l’industrie militaire (la deuxième d’Europe), diversifiée sur de nombreux secteurs (automobile, aéronautique, naval, informatique etc.), alimentant des milliers de sous-traitants et créatrice d’emploi.
 
Chapitre sur la culture
 
Finies les subventions pour des projets originaux (et souvent avant-coureurs) mais à faible audience : « Les structures subventionnées devront prouver qu’elles touchent un public important ».
 
Détail encore amusant quasi-machiste et assez dérisoire dans un projet présidentiel : « Il importera de revenir sur les réformes récentes [de la langue française] comme la féminisation des noms ».
 
Dans le troisième article, j’analyserai la partie économique et financière du programme du Front national.
 
 
Sylvain Rakotoarison (29 juillet 2010)
 
 
Pour aller plus loin :
 
 
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.71/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • Catherine Segurane Catherine Segurane 29 juillet 2010 15:45

    Ce programme me parait dépassé.

    On ne pourra parler de programme effectif que quand le FN aurait choisi Marine Le Pen ou Bruno Gollnisch, qui ’ont pas du tout la mêmeligne politique.

    En particulier, sur la loi Veil, Marine a dit qu’elle ne souhaitait pas y toucher.


    • auborddufleuve 29 juillet 2010 16:51

      ce com donne envie de voter pour le fn. Je réfléchis.


      • Mimi93 29 juillet 2010 17:02

        Concernant la peine de mort ça va bien plus loin que ça : il faudrait que la France non seulement sorte de l’UE mais aussi sorte du Conseil de l’Europe (plus étendue que l’UE, avec notamment la Russie et la Turquie) car l’UE interdit la peine de mort et la CEDH (qui est issu du conseil de l’Europe et non de l’UE) prohibe la peine de mort en temps de paix et en temps de guerre.
        La France serait alors complètement isolée tant diplomatiquement qu’économiquement.

        Concernant la binationalité/déchéance de nationalité, vous notez bien le ridicule de la proposition : il est interdit, et ce, au niveau international, de rendre apatride une personne. Donc si on interdit la binationalité, on n’a plus le droit de déchoir de la nationalité française et même, si, au mépris des lois internationales, on le fait quand même (seule l’URSS osait), on ne pourrait plus expulser l’apatride puisqu’aucun pays ne serait tenu de l’accueillir !

        C’est typiquement le genre de propositions du FN à destination d’un électorat ignorant.

        De tous les points que vous évoquez, le seul qui soit vraiment une bonne proposition est la nationalisation de la sécurité sociale. Notre plus grand problème est la gestion schizophrénique de la sécu (les décideurs et les payeurs ne sont pas les mêmes. L’un s’occupe des recettes, l’autre des dépenses : comment voulez-vous tenir un budget dans ces conditions ?). Une des plus grandes réussites mondiales de sécu, c’est le Canada, la sécu y est une admnistration (rappelons que ce n’est pas le cas en France, la Sécu est privée, les gens qui y travaillent ne sont pas des fonctionnaires)
        En faire une admnistration amènerait une gestion plus saine et simplierait la vie de tous (la sécu peut alors émarger au budget, plus besoin de cotisations sociales remplacées par l’impot, progressif sur les salaires prélevé à la base + ajustement par l’IR, permettant de facto une simplification de la fiche de paye, véritable casse-tête pour les petits employeurs, d’inclure dans le financement de la solidarité nationale, les revenus du capital etc.)


        • jullien 29 juillet 2010 19:32

          Pas exactement : l’article 2 de la CEDH [droit à la vie] admet que l’on prononce « une sentence capitale prononcée par un tribunal au cas où le délit est puni de cette peine par la loi. »
          Toutefois, le programme du FN est contraire à la CEDH sur bien d’autres points (interdiction des discriminations, liberté d’association y compris syndicale, etc...)


        •  C BARRATIER C BARRATIER 29 juillet 2010 17:50

          On le savait déjà, il n’y a aucune différence entre un(e) LE PEN au pouvoir ou un Sarko : pas de cohérence, pas de République, la soif de pouvoir personnel et absolu, et surtout l’incapacité de se couler dans la tradition moderne de la France, tant est grande la nostalgie du temps des rois, avec l’égalité prohibée, la liberté de conscience peu à peu remplacée par un formatage général.
          Si c’est Marine il n’y aura donc aucun progrès (ni aucun recul) par rapport à SARKO..
          Je ne pense pas que le problème des Français soit de choisir entre la peste et le choléra...ou plus moderne bonnet blanc et blanc bonnet.


          • non667 29 juillet 2010 18:36

            à c barratier qui dit :
            « il n’y a aucune différence entre un(e) LE PEN au pouvoir ou un Sarko »
             vous ne faites pas la différence entre un nationaliste et un mondialiste ,
            c’est pas du trollage de bas niveau ça ?????? smiley


          • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 29 juillet 2010 18:44

            Il y a juste l’échelle géographique qui change...


          • Dinu pass Dinu pass 29 juillet 2010 17:51

            Est ce que le FN s’engagerait à faire sortir la France de l’Europe car sans cela rien ne sera possible. Ils seront bloqués à tous niveaux. De même, retour au Franc. Une période difficile pendant quelques années mais des siècles de prospérité à venir...

            Pour les autres partis (gauche, extreme gauche, droite), les choses sont claires : pas de salut hors de l’Europe (tous financer indirectement par les amerloques via leur think tanks et autres officines).


            • vinvin 30 juillet 2010 01:57

              Salut PASOU !


              Ha, vous allez voté pour MARINE ?.....

              (Alors bienvenu au Club,.... Car Moi aussi ! )

              Ajouté a cela plusieurs membres de ma famille......





              Cordialement.




              VINVIN.

            • non667 29 juillet 2010 18:53

              parler politique sans évoquer la création monétaire c’est discourir sur le sexe des anges  :
              sans queue ni tête smiley
              allez lire l’article du 28/7/2010 :main basse sur la création monétaire
              ,fondamental !


              • Catherine Segurane Catherine Segurane 29 juillet 2010 19:23

                Oui, fondamental.


              • LE CHAT LE CHAT 29 juillet 2010 21:34
                Dans le même chapitre, il y a une mesure assez curieuse pour ceux qui se satisferaient d’une alliance verte et brune : « Fermeture des mosquées sous la coupe d’obédiences intégristes ». Sans préciser ce qu’est une « obédience intégriste ». Une mesure qui étonne encore quand on se rappelle du soutien de Jean-Marie Le Pen à Saddam Hussein par exemple.

                L’auteur soutient nettement les thèses des néocons , alors que Saddam Hussein était le rempart contre les islamistes , son élimination a transformé l’Irak en véritable chaos !
                aucune collusion entre Saddam et Al Qaida n’a jamais été prouvée , pas plus que la présence d’ADM

                 

                • Catherine Segurane Catherine Segurane 30 juillet 2010 06:51

                  C’est une des raisons qui me font dire qu’il est prématuré de débattre du fond d’un « programme » du FN avant que celui-ci ait choisi entre Marine et Gollnisch.


                  Il y a en effet d’importantes différences de ligne politique sur plusieurs points.

                  J’avais cité l’IVG.

                  Mais on peut aussi citer le Proche-Orient, où JMLP et Gollnisch seraient assez favorables par exemple à l’Iran, et indifférents à la barbarie islamique tant qu’elle n’arrive pas en France ; ils sont opposés à l’immigration plus qu’à l’islam en soi ; Marine n’est pas du tout sur cette ligne.

                  Bref, le FN est au bord de fortes recompositions.

                  Il doit trancher entre deux lignes politiques très différentes entre elles (le seul point commun étant l’opposition à l’immigration).


                • LE CHAT LE CHAT 29 juillet 2010 21:39

                  Jean-Marie Le Pen, pourtant élu député très tôt (à 27 ans !) sur la vague poujadiste, a « raté » une carrière politique qui aurait pu être très « correcte ».

                  au contraire , il a fait une très longue carrière et son nom sera dans les livres d’histoire , il est des acteurs majeurs de la Veme république et a réussi à être au second tour d’une élection présidentielle , c’est remarquable ! et cela malgré la haine déployée contre lui et son parti par tous les autres !


                  • jaja jaja 29 juillet 2010 21:52

                    C’est vrai que le programme social du milliardaire de St-Cloud est très fort. Rien que de repousser l’âge légal de la retraite le disqualifie alors que les travailleurs de ce pays seront encore en grève et dans la rue le 7 septembre contre les mesures gouvernementales ...

                    Les « anti-systèmes » lepénistes descendants des milices et du corporatisme de Pétain me font bien marrer... Ils prétendent sans doute relancer la CSL et les syndicats fachos à qui les ouvriers ont déja botté le cul dans le passé.

                    Marine l’’héritière (du FN et des Ciments Lambert) n’est qu’une baudruche pleine de vent qui n’apercevra le pouvoir que le jour où les vrais décideurs du CAC 40 lui ouvriront la porte en lui disant « c’est à ton tour de gouverner à notre profit tout en faisant fermer sa gueule au peuple »

                    Il en fut toujours ainsi du fascisme. Démagogie de façade et répression du mouvement ouvrier. C’est tout, il n’y a rien à attendre de ces tarés...


                    • jaja jaja 29 juillet 2010 21:57

                      Du reste le Merdef par la bouche de Parisot fait savoit qu’il faut repousser l’âge de la retraite à....65 ans, tout comme les « anti-système » de mes deux du FN...


                    • LE CHAT LE CHAT 29 juillet 2010 22:04

                      les vrais décideurs du CAC 40 lui ouvriront la porte en lui disant "c’est à ton tour de gouverner à notre profit tout en faisant fermer sa gueule au peuple"

                      ça , c’est ce qu’a fait Jospin ! le peuple lui a exprimé toute sa gratitude pour avoir appliqué sa politique d’homme de gauche !
                      mais peut être est tu plus à gauche ? le MEDEF te remercie de soutenir la mondialisation et l’ouverture de notre marché du travail à la main d’oeuvre immigrée qu’il veut pour concurencer les français trop chers ! continue à soutenir les sans papiers , le patronat est content d’avoir un lumpenprolétariat !


                    • jaja jaja 29 juillet 2010 22:10

                      Dire que des « vrais »Français comme ils se prétendent être s’apprêtent à voter pour le Pen qui commença sa carrière comme directeur de campagne de Tixier-Vignancour qui aurait dû être fusillé à la Libération pour collaboration avec les nazis... (Membre du gouvernement de Vichy et du PPF de Doriot)....

                      Quelle honte... Mais surtout comment est-il possible que cela soit oublié par tant de gens ?


                    • jaja jaja 29 juillet 2010 22:17

                      Le chat, j’ai répondu 100 fois à ces attaques. La mondialisation est une tarte à la crème qui masque la domination de l’impérialisme américain sur le monde...
                      Le monde n’est pas « mondialisé » mais se fracture en blocs antagonistes pour l’hégémonie planétaire. Blocs qui finiront par se faire la guerre comme toujours dans l’histoire...

                      L’immigration n’est que le bouc émissaire que les vôtres ont choisi pour diviser la vraie classe ouvrière et tenter de l’emmener sur des voies de garage. Évidemment quand, comme vous, on est comme Parisot pour la retraite à 65 ans je comprends que nous diviser est urgent...

                      Votre sale boulot ne passera pas !


                    • LE CHAT LE CHAT 29 juillet 2010 22:29

                      @jaja

                      la collaboration , la seconde guerre mondiale et patin couffin et même la guerre d’Algérie , ça commence à sentir le rance , les électeurs du FN s’en tamponnent le coquillard de ces vieilles histoires ! d’autant plus quand on sait que plus de la moitié des gens ayant donné les pleins pouvoir au Maréchal étaient des élus de gauche et que de nombreux collabos viennent de la SFIO ou du PCF . Et que c’est sous les ordres d’un certain François Mitterand que la répression a été déclenchée contre l’insurrection en Algérie .
                      Ce qui enmerde vraiment la gauche , c’est que le FN a récupéré l’électorat ouvriers et employés , qu’elle a abandonné pour la mondialisation , comment vous allez être mal si DSK représente la gauche !!!!


                    • jaja jaja 29 juillet 2010 22:39

                      Le Chat cette « gauche » avait déja trahi en 1914 tout juste après l’assassinat de Jaurès en remplaçant le mot d’ordre juste de« Guerre à la guerre » par celui de « Défense de la patrie »...
                      C’est l’autre arme de la bourgeoisie pour tenter de leurrer le peuple qui lui espère un vrai changement de politique et de société. « Gauche » de gouvernement, FN, les marionnettes sont prêtes...

                      Donc vos critiques ne s’adressent pas à moi qui ne voterai bien sûr jamais pour DSK, l’affameur des peuples du FMI...


                    • LE CHAT LE CHAT 29 juillet 2010 22:42

                      @jaja

                      je chie sur Parisot et je n’ai jamais dit que la retraite devait être à 65 ans !
                      je ne veux pas d’âge limite , mais une possibilité de partir avec une retraite complète si on a accomplit ses trimestres , et bien sur celui qui commence à bosser jeune finira plus tôt !
                      et égalité de traitement avec les fonctionnaire qui doivent s’aligner sur le régime général , que se soit pour la durée à effectuer que le calcul de leur pension sur les 25 dernières années comme TOUT LE MONDE ! pas de privilèges ! valable également contre les retraites astronomiques des députés et sénateurs , ils se foutent de nos gueules ces fumiers !


                    • LE CHAT LE CHAT 29 juillet 2010 22:44

                      @jaja

                      et bien on sera deux à rester à la maison en cas de duel Nabot-DSK !  smiley
                      un sioniste atalantiste à rollex contre un autre sioniste atlantiste à rollex , franchement , non ....


                    • jaja jaja 29 juillet 2010 22:45

                      Lechat si tu chies sur Parisot, ton candidat, lui, lui lèche le cul en reprenant son exigence de retraite à 65 ans pour tous..
                      Cherches l’erreur...


                    • LE CHAT LE CHAT 29 juillet 2010 22:50

                      @JAJA

                      quand déjà à mon âge , les possibilités de retrouver un CDI ne sont plus que de 10 % , ça me fait marrer ! l’ensemble des politiciens devraient vivre dans le monde réel ! vis ma vie de prolétaire avec un petit salaire .... ILS DIRAIENT MOINS DE CONNERIES !


                    • jaja jaja 29 juillet 2010 22:55

                      La « réforme » des retraites touche d’abord les petits qui ne travaillent pratiquement jamais passé 60 ans. Ca fera des années de chômage en plus, beaucoup seront même au RSA et tous partiront avec des pensions de merde. Et l’autre corniaud qui prône un départ à 65 ans tu crois qu’il sera touché comme toi ou moi ?
                      Bien sûr que non....


                    • Yohan Yohan 29 juillet 2010 23:27

                      De toute façon la retraite à 65 est inéluctable vu l’état actuel des finances des caisses. On n’en serait pas là si l’on avait mieux géré les ressources et évité certains bonus de retraite chipés par ceux qui, dans la fonction publique, tripotent les salaires en les augmentant dans la dernière année avant retraite et je ne parle même pas des retraités d’EDF, SNCF, et autres régimes spéciaux. Des régimes qui mettent tous les autres au régime....minceur


                    • Catherine Segurane Catherine Segurane 30 juillet 2010 06:54

                      Le Chat, on sera trois.


                    • jaja jaja 31 juillet 2010 10:50

                      Pasou (à démontrer) Je connais le Jaja (c’est moi) mais savoir si la Jaja me casse les couilles ou attaque mes neurones est du domaine de mon jardin secret... smiley


                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 juillet 2010 22:33

                      Je n’accorde pas beaucoup de crédits aux sondages d’opinions mais les derniers sondages en date donnent le fille Lepen à 10% des intentions de vote. Soit un score très éloigné des fantasmes de l’auteur.


                      • LE CHAT LE CHAT 29 juillet 2010 22:36

                        @peachy

                        le dernier que j’ai vu donnait 13% , mais je pense que ça sera pas moins de 15%


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 juillet 2010 22:34

                        Je n’accorde pas beaucoup de crédits aux études d’opinions mais les derniers sondages en date donnent la fille Lepen à 10% des intentions de vote. Soit un score très éloigné des fantasmes de l’auteur.


                        • Arafel Arafel 29 juillet 2010 23:00

                          Bof, encore un soi disant article objectif, alors que dés les premieres lignes, on comprend que l’on a affaire à un texte rédigé pour taper à bras raccourcis sur un parti que manifestement l’auteur n’apprécie pas.
                          Un programme électoral ne veut rien dire. Prenons par exemple l’age de la retraite : la majorité actuelle a-t-elle été élu pour changer l’age de départ ? bien sur que non, et c’est pour tout pareil.....une fois qu’ils sont élus, ils font ce qu’ils veulent, et vous n’y pouvez rien.....................sauf ne plus voter pour eux au aux élections suivantes......mais certains aiment se faire sodomiser, ils en redemandent même  !!


                          • jaja jaja 29 juillet 2010 23:05

                            Mais se faire sodomiser par un Lepen qui annonce déja (dans ses promesses) qu’il nous enc... avec sa retraite à 65 ans il faut quand même le faire...


                          • jaja jaja 29 juillet 2010 23:09

                            Et c’est pourquoi aussi ceux qui espèrent uniquement un changement par les urnes se fourrent le doigt dans l’oeil jusqu’au trognon...

                            Historiquement les avancées sociales (congés pays etc...) se sont faites par les grèves, les manifestations, bref par les luttes et pas en déléguant nos pouvoirs à des politiciens corrompus et au service de nos oppresseurs....


                          • Arafel Arafel 30 juillet 2010 00:22

                            Parce que vous croyez que lorsque la gauche caviar (pour elle même bien sur,le caviar, pas pour la France d’en bas) promet le retour à la retraite à 60 ans, si elle est élue, elle tiendra sa promesse ?
                            Une gauche qui soi dit en passant a plus privatisé que la droite.....
                            Et des gogos y croient...


                          • rastapopulo rastapopulo 30 juillet 2010 01:00

                            Les 30 glorieuses n’ont pas vu d’avancés sociales, tiens tiens toujours passer sous silence le capitalisme productif pour des voix de garage...


                          • jaja jaja 30 juillet 2010 07:57

                            Eh oui Gélone c’est bien emmerdant cette retraite à 65 ans promise par le FN-Parisot... Ainsi tout ce que vous avez à répondre ce ne sont que des conneries à peine drôles...


                          • entrevuew 29 juillet 2010 23:18

                            VIVE LE FN

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès