Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Front National : y a-t-il des risques pour notre démocratie s’il (...)

Front National : y a-t-il des risques pour notre démocratie s’il venait au pouvoir ?

Le Front National semble être devenu un parti comme les autres pour "les Français".

Le Baromètre TNS-Sofrès concernant l'image du Front National édition 2013, réalisé pour France Info, Le Monde et Canal Plus, révèle que plus d'un tiers des Français adhère à ses idées.

Si ce sondage présente un intérêt, c’est parce qu'il repose sur la durée. Un chiffre isolé ne dit pas grand-chose, d’autant que les réponses, sur le FN, varient avec l’actualité. Dans celui-ci, l’image du parti est évaluée depuis 1984. (Voir l'intégralité du document )

Selon cette édition 2013 du Baromètre TNS-Sofrès l'adhésion aux idées du FN se stabilise à son plus haut niveau (32%) de son histoire et son image s'améliore, tout particulièrement auprès des sympathisants UMP. Et ce même si une nette majorité de Français (67%) n'envisage pas de voter "à l'avenir" pour le parti d'extrême droite et rejette ses solutions.

Pourtant le 16 juin, lors de l'élection législative partielle de Villeneuve-sur-Lot (Lot et Garonne) les électeurs ont mis le Front national en deuxième position devant le Parti Socialiste. Il est vrai qu'il y avait le "choc" Cahuzac qui a traumatisé la ville et de plus une abstentation record, seulement 46% des électeurs inscrits étaient allés voter contre 57,73% en 2012.

De plus, il semblerait que ce vote pourrait se reproduire dans les urnes lors des élections municipales à Marseille. Selon une enquête Ifop-Fiducial publiée dimanche dans le JDD. Le parti de Marine Le Pen et son candidat Stéphane Ravier obtiendraient 25% des intentions de vote. Quant au Parti socialiste, qui désignera son candidat seulement en octobre via une primaire, récolterait 21% des suffrages. Le candidat frontiste Stéphane Ravier pourrait en tout cas connaître une belle progression par rapport à son score de 2008 (9%).

A tous ces sympathisants et futurs sympathisants du Front National je tiens à leurs faire une piqûre de rappel concernant son programme officiel lors de l'élection présidentielle de 2012

Voici une liste de ces propositions classées par catégorie :

Emploi et compétitivité

Augmenter les bas salaires de 200 euros  : Une mesure qui fera tout simplement exploser les prix, et rendra les ménages pauvres encore plus pauvres. Cela serait financé par un impôt sur les produits importés, sauf que la quasi totalité de ce que nous consommons actuellement est importée (entre 90 et 75% des produits dans un foyer français ne sont pas d’origine française d’après le magazine papier Capital)…

Appliquer la préférence nationale  : Réserver les emplois aux Français. Ce qui est anticonstitutionnel et tout simplement interdit. Une promesse inapplicable, qui, selon moi, provoquerait un immense climat d’insécurité. Cette proposition est juste faite pour rafler le vote des personnes racistes. Sans compter la dégradation de l’image de la France à l’étranger qui pourrait provoquer un effondrement des revenus touristiques ( la France est le pays qui attire le plus de visiteurs chaque année).

Imposer des quotas et une taxe pour les produits importés  : Ce qui entraînera une augmentation de tous les produits à bas coûts, les ménages les plus pauvres seront encore une fois les premiers à trinquer, ainsi que la tranche basse de la classe moyenne… Un autre célèbre pays a mis cette mesure en place "la Corée du Nord".

Finance

Sortir la France de l’Euro  : Le retour au "Franc" serait catastrophique, entraînant une hausse des taux d’intérêt et l’explosion de la dette publique. Ce qui entraînerait l’augmentation des impôts, et une diminution drastique des dépenses de l'État. La France entrerait en dépression économique. Cette mesure serait un drame pour la France pour au moins cinq ans. Il faudrait attendre dix ans ou quinze ans pour espérer y gagner.

On aurait au minimum une hausse de 30% de l’inflation. Il faudra alors dévaluer. Et je ne parle pas des spéculations et des attaques contre cette nouvelle monnaie...

Toutes les classes de français seraient touchées, mais essentiellement la classe moyenne inférieure, seule la classe moyenne supérieure, qui en majorité pratique l'expatriation fiscale, s'en tirerait à bon compte.

Dégager 41 milliards grâce à une restriction de l'immigration : le Front National a oublié tous les immigrés qui apportent de la richesse en travaillant. Si cette mesure était appliquée, certains secteurs seraient particulièrement impactés comme le bâtiment. Privés de bras, les prix du secteur exploseraient. Il compte uniquement les prestations en oubliant la consommation, les cotisations, etc.... Il faut bien savoir que la France a besoin d’un flux migratoire important pour soutenir son système de sécurité sociale et de retraites.

Éducation

Rétablir l’apprentissage à 14 ans  : en annulant la loi actuelle obligeant les enfants à suivre une scolarité jusqu’à l’âge de 16 ans, et en baissant l’âge minimal pour travailler, nous nous retrouverions avec de nombreux enfants avec une éducation moins complète, et obligés d’entrer dans le monde du travail très jeune. Un véritable retour en arrière, qui encore une fois ne touchera que les plus pauvres … Rappelons qu'une population peu instruite est plus manipulable qu'une population instruite et plus facile à être trompée par les dirigeants politiques et patronaux.

Les autres propositions intégrées dans ce programme sont toutes aussi délirantes, irréalistes et surtout dangereuses..... Je vous invite à lire l'article de Médiapart qui a été rédigé à l'époque. Un article qui détaille toutes les propositions du FN en 20 fiches techniques précises qui peut ouvrir les yeux à de nombreux sympathisants ou futurs sympathisants qui ignorent complètement son programme mais pourtant lui donne un blanc-seing sans restriction. (Cliquer ICI)

Hélas les bons résultats du Front National lors des partielles présentent un avantage pour le parti d'extrême droite, ils peuvent nourrir sa dynamique. "Il y a un effet décomplexant pour un certain nombre d'électeurs. Cela réduit le tabou. Un Front National fort électoralement n'implique plus que c'est un danger pour la démocratie aux yeux des électeurs. C'est un élément qui peut les rassurer et les décomplexer."

Alors, après avoir pris connaissance du programme du Front National cité précédemment, pensez-vous que s'il venait au pouvoir il y aurait un danger pour notre pays, soit économique, soit financier, soit en représentation mondiale, soit en sécurité intérieure du fait d'un certain climat social pouvant provoquer une lutte entre les français dits de souche et les français issus de l'immigration, etc, etc... ?

 

Sources  : Le Monde, Le Nouvel Obs, Europe 1,
 


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (108 votes)




Réagissez à l'article

140 réactions à cet article    


  • lionel 9 septembre 2013 14:24

    Bonjour Menou,


    Notre démocratie dites vous... Quelle démocratie.
    Le pouvoir dites vous... Mais qui a le Pouvoir en réalité, les élus ?...

    • menou69 menou69 9 septembre 2013 16:53

      Bonjour lionel

      Une démocratie est un régime politique dans lequel le peuple exerce la souveraineté. En France le peuple exerce sa souveraineté par l’intermédiaire des élus qu’il a choisis
      par le vote au suffrage universel direct

       Le président de la République en France est élu au suffrage universel direct donc par la voix du peuple, les députés sont élus au suffrage universel direct également par le vote de l’ensemble du peuple français en âge de voter, les sénateurs sont élus au suffrage universel indirect par les grands électeurs qui eux-mêmes ont été élus au suffrage universel direct donc par l’ensemble du peuple , et les conseillers généraux sont également élus au suffrage universel direct.

      Donc en résumé le peuple, en votant au suffrage universel direct cède sa souveraineté aux élus pour qu’ils gèrent en son nom le pays. Les élus sont investit du pouvoir que leur a déléguer le peuple qui les a choisi parmi les autres.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 9 septembre 2013 22:57

      Bonjour Menou69,

      Que signifié le mot démocratie ?
      Demos = le peuple
      Kratos = le pouvoir

      Le peuple français à perdu son pouvoir, car la plupart des électeurs obéissent à des combines de marketing. Etiènne Chouard l’explique très bien dans une de ses vidéos ... « Le candidat qui obtiens le plus de temps dans les médias notamment la TV est quasiment ... systématiquement élu » !!!

      Le pouvoir est dans la main d’une minorité des gens (banques et multinationales) les oligarchies. Ce sont eu qui contrôlent tout et qui nous imposent actuellement l’austérité en Europe.

      Nous ne vivons donc depuis un bon moment plus en démocratie mais dans l’oligarchie.

      La tromperie par la classe dominante est celle de vouloir nous faire croire (nous donner l’illusion) de vivre en démocratie car nous allons déposer un bulletin dans une urne au moment d’une élection.

      La philosophie de la classe dominante est de nous formater à travers les grands médias en organisent par exemples des débats télévisé, aux quelles on invité des soit disant experts, aussi des philosophes par exemple Bernard Henri Lévy, des experts qui nous émergent avec leurs penses, penses qui sont orienté vers les intérêts des oligarques.

      Le fait de nous mettre face à des experts (TV) met la plupart entre nous en position d’infériorité car nous ne sommes pas des experts (« mais simplement des petits cons à leurs œils ») .... OUI ses gens la nous prenons pour des CONS !

      IL faut arrêter de dire que nous vivons en démocratie, car c’est archi faux, nous vivons en oligarchie !


    • Onecinikiou 10 septembre 2013 02:55

      « Augmenter les bas salaires de 200 euros  : Une mesure qui fera tout simplement exploser les prix, et rendra les ménages pauvres encore plus pauvres. Cela serait financé par un impôt sur les produits importés, sauf que la quasi totalité de ce que nous consommons actuellement est importée »


      @ L’auteur,

      Vos chiffres sont absolument fantaisistes et par conséquent clairement mensongers. Selon un Rapport du Sénat de 2009 se basant sur les chiffres de l’Insee et de l’OFCE, la part des importations dans la consommation totale des ménages français est de 14,5%. Autrement dit seulement 14,5% ce que les ménages français consomment en totalité est importé.

      Le rapport ici :


      Dans ces conditions il est peu dire que votre litanie anti-sociale tombe à plat. Et bien entendu vous êtes de gôche !

    • Onecinikiou 10 septembre 2013 03:10

      « Appliquer la préférence nationale  : Réserver les emplois aux Français. Ce qui est anticonstitutionnel et tout simplement interdit. »


      @ L’auteur toujours,

      Raisonnement circulaire = argument grotesque. Savez-vous que les lois - et même la Constitution - sont amendables, et que les législateurs ne se privent pas de le faire ? Saviez-vous par exemple que le mariage de deux individus de mêmes sexes était expressément interdit en France depuis au moins... le baptème de Clovis !

      Que la préférence nationale fut introduite en droit français en 1932 par un gouvernement de gauche radical-socialiste, fixant à l’époque des quotas d’étrangers dans les entreprises publiques ?

      D’autre part doit-on rappeler qu’actuellement plusieurs millions de postes de fonctionnaires sont réservés - exclusivement - aux français nationaux, et que par conséquent la préférence nationale existent dors et déjà belle et bien en République française sans que cela ne choqua nullement nos belles âmes progressistes ni ne souleva d’indignations ? A moins bien entendu que vous souhaitâtes ouvrir à la « concurrence libre et non-faussée » des pans entiers de nos administrations régaliennes et/ou publiques, telle l’Education nationale ou la SNCF ? 

      Je ne suis pas du tout sûr, pour le moins, que vous soyez suivi par nos cégétistes et aux gauchards bedonnants, qui sont pourtant les premiers à fustiger ladite préférence et clouer au pilori ses partisans dès lors qu’il s’agirait de l’appliquer - en réalité de l’étendre - au bénéfice des ouvriers français. Signant par la même leur imposture intrinsèque et leur fumisterie. Un peu comme les vôtres en fait.

    • Onecinikiou 10 septembre 2013 03:19

      « Imposer des quotas et une taxe pour les produits importés  : Ce qui entraînera une augmentation de tous les produits à bas coûts, les ménages les plus pauvres seront encore une fois les premiers à trinquer, ainsi que la tranche basse de la classe moyenne… Un autre célèbre pays a mis cette mesure en place »la Corée du Nord« . »


      @ mon sparring-partner préféré, déjà bien amoché...

      Hilarant de constater l’ampleur de votre intoxication intellectuelle, en rappelant simplement que lorsque la France « imposait des quotas et taxait les produits importés », sous de Gaulle par exemple, en plus d’instaurer à cette époque un sévère contrôle des changes, de maitriser sa monnaie, de refuser de se soumettre à une entité supranationale, de brader notre souveraineté, la France connaissait une période de plein emploi, pas de déficit, un très faible endettement, une croissance soutenue, une balance commerciale excédentaire, et une prospérité sans pareille

      Toute chose par ailleurs qui ruine votre verbiage sans consistance, qui n’est que le reflet de votre médiocrité insondable, de vos mensonges, et de vos manipulations grossières. En définitive, vous êtes un pur produit de soumission au discours de l’idéologie dominante, à laquelle vous avez fait allégeance. Sans ne piper le moindre mot d’ailleurs à ce que vous nous racontez du haut de votre ignorance crasse. 


    • Onecinikiou 10 septembre 2013 03:35

      « Sortir la France de l’Euro  : Le retour au »Franc« serait catastrophique, entraînant une hausse des taux d’intérêt et l’explosion de la dette publique. »

      Je terminerai par cette prodigieuse ânerie : comment pourrions-nous assister à l’explosion de la dette publique - dette publique qui a précisément explosé avec l’euro (+63% d’augmentation depuis son introduction en 2000) - quand 85% du montant de la dette souveraine est émise en contrats de droit français qui stipulent que la dette sera remboursés dans la monnaie ayant cours légal dans notre pays, fusse-t-il un franc nouvellement recrée !

      Ce qui veut dire que ce sont les investisseurs qui seront tondus, investisseurs principalement étrangers puisque les 2/3 de notre dette est détenue par eux.

      Quant à l’allusion catastrophiste à la dévaluation, là encore le dépit se dispute à la consternation. La dévaluation n’est pas un risque, c’est le but clairement affiché et au combien rendu nécessaire  !!


    • bnosec bnosec 10 septembre 2013 08:14

      @ demosthene :

      Dans votre argumentaire pleins de poncifs éculés, vous dites :
      « Pourquoi ?
       Parce que sans balance commerciale excédentaire, vous courez à votre perte. »

      Pour rappel, en 2011 le déficit commercial de la France atteint 69,59 milliards d’euros.
      Je crois qu’on court de plus en plus vite...


    • lionel 10 septembre 2013 08:49

      Bonjour Menou,


      Il se trouve que même la version infantile de la « démocratie » que nous subissons est absurde puisque les médis sont tous contrôlés par l’oligarchie pathocratique de la finance, l’industrie et le complexe militaro-industriel. Par conséquent, nulle choix n’est fait sur un consentement éclairé mais par rapport à des mensonges, des manipulations psychologique. Il s’agit d’une farce sinistre.

    • lloyd henreid lloyd henreid 10 septembre 2013 10:45

      Pour compléter le message d’eau-du-robinet :

      « Le candidat qui obtiens le plus de temps dans les médias notamment la TV est quasiment ... systématiquement élu »

      Je ne me lasse pas de faire tourner cette liste des principaux actionnaires des « grands médias » : elle montre bien qu’en fait, ce sont les mêmes grands industriels, banquiers etc. qui les contrôlent financièrement. Un atout de choix pour infléchir l’opinion publique dans le sens de telle ou telle vision politique ou pour faire élire celui ou celle qui défendra le mieux leurs intérêts.

      La nature du pouvoir est donc oligarchique, avec des « experts » payés par les oligarques pour expliquer aux gens comment ils doivent penser et de temps en temps voter. La démocratie est donc manipulée par les techno- ou ploutocrates formant cette oligarchie (« petite élite ») de manière à servir leurs intérêts particuliers : ceci nous permet de comprendre que « la démocratie est corrompue », les médias sous contrôle fabriquant l’opinion.

      Mais ce que Chouard explique et qui me semble aussi fondamental, c’est que le processus électoral lui-même est par nature anti-démocratique. Il consiste en effet à « désigner nos maîtres » pour qu’ils exercent le pouvoir à notre place le temps d’un mandat, et ces maîtres ne sont ni révocables, ni n’ont de comptes à rendre. Ils se disputent en revanche le pouvoir dans le cadre d’une compétition dont seul le meilleur (« aristos » en grec) sort gagnant : le processus électoral est donc par nature aristocratique. Et c’est l’aristocratie désignée qui est corrompue.

      C’est de la novlangue tout ça et je crois que c’est encore Chouard qui explique à quel point nous sommes démunis face à des gens qui pour désigner le problème, lui donnent le nom des solutions. Nous ne vivons pas en démocratie mais dans un système où le pouvoir oligarchique s’exerce par le biais d’un processus de nature aristocratique. Lequel est contrôlé par des oligarques non-désignés 1) en amont par la fabrique du consentement dans les médias et 2) en aval par des activités de lobbying. La démocratie serait une bonne solution pour limiter le risque de conflits d’intérêts, mais comment Diable la proposer à des gens qui pour la plupart et grâce aux médias qui le leur répètent sans cesse, sont persuadés que nous vivons déjà en démocratie ?

      Pour en revenir à l’article, je n’ai guère de sympathie pour le Front National. Je pense qu’il existe un vrai risque de dérive totalitaire de ce parti, notamment en matière de justice et d’après les déclarations de Mme Le Pen. Mais à tout prendre et quitte à ce que le pouvoir me soit confisqué, autant qu’il atterrisse dans les mains de gens qui aiment la France et qui entendent la défendre, assurer son indépendance, identifiables et qui surtout règnent sur place, plutôt que depuis Bruxelles sans qu’on sache même leurs noms. Je ne me sens pas prêt à voter pour eux mais une chose est sûre : plus jamais je ne voterai « utile » = UMPS, et sûrement pas pour faire barrage au FN ! Ne serait-ce que pour la paix dans le monde, c’est préférable.

      Il est cependant plus probable que je n’aille simplement plus voter, ayant pris conscience de l’ampleur de la supercherie.


    • menou69 menou69 10 septembre 2013 12:14

      @ eau-du-robinet

      D’où l’importance de former la jeunesse à savoir analyser, décortiquer toutes informations et d’être capable de former sont propre jugement. Il faut qu’ils aient une formation en économie politique et commerciale, en droit, ce qui ne peut être enseigné et développé à des enfants de 14 ans et moins, car ils n’ont pas la capacité d’intégrer ces notions à leur âge. Donc il ne faut pas arrêter sa scolarité à 14 ans comme le préconise le FN. Bien sûr certaines personnes peuvent, en étant adulte, palier à ces manques par la lecture, mais c’est une minorité car cela demande du temps et des efforts. J’ai connu des personnes qui n’avaient que leur certificat d’étude et qui avaient compléter leurs savoirs par la lecture et qui étaient capable de raisonnement et d’analyse à la hauteur de ceux qui avaient plus étudier, mais elles ne sont pas très nombreuses ces personnes.

      Actuellement une majorité de Français n’ont jamais été formé dans ces matières, ni en philosophie une matière qui permet de développer son jugement. Ils sont incapables de juger ce qu’ils voient et entendent à la télévision ou à la radio, car la majorité de ceux-ci n’ouvrent jamais un journal, un livre spécialisé dans ces matières très utiles pourtant. Ils sont inféodés aux présentateurs et divers experts des chaînes d’informations.

      Le manque de culture de la grande majorité des Français aujourd’hui est flagrante quelle soit grammaticale, en vocabulaire ou intellectuelle (on le voit hélas sur internet), et c’est bien triste.....


    • menou69 menou69 10 septembre 2013 12:19

      @ eau-de-robinet ( suite)

      J’ai rédigé trop vite en me relisant j’ai vu une énorme faute, dans la phrase : « d’être capable de former sont propre jugement » son ne prend pas de « t » (Quelle horreur !!!)


    • lloyd henreid lloyd henreid 10 septembre 2013 13:16

      Et le verbe « pallier » prend deux ailes :)

      Il est aussi et en principe suivi directement de l’objet bien que l’expression « pallier à » semble acceptée. Il y a par ailleurs quelques soucis dans le choix entre infinitif et participe passé ainsi que pour l’accord du second dans votre post.

      Je m’ingère encore pour H2O, pardon mais si les anciens lisaient plus et étaient moins c***, c’est peut-être aussi parce qu’ils n’avaient pas de real-TV, d’Arthur ou de Laurence Boccolini pour les distraire (« divertir » ou « détourner l’attention »).

      La question à 100,000 € étant la suivante : qui abrutit le peuple avec tous ces programmes ? Les mêmes qui financent les chaînes où ils sont diffusés...


    • menou69 menou69 10 septembre 2013 13:42

      @ lloyd henreid

      C’est exact « pallier » s’écrit avec deux « l’, merci de me le rappeler.Par ailleurs en ce qui concerne »pallier à« il est plutôt usité dans le language oral, mais certains écrivains comme Gide, Albert Camus et Hervé Bazin l’ont utilisé, alors......

      Quand à mon choix de l’infinitif dans »peuvent pallier" je pense qu’il est bon.

      Bonne journée


    • Hermes Hermes 10 septembre 2013 17:21

      Grammaire : « ceux qui avaient plus étudier, » là c’est pas au « top » ! smiley


    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 9 septembre 2013 14:33

      des risques ?
      oui, des averses de grêles de 6 mois, tremblements de terre quotidiens, fonte des glaces, les vaches ne donnent plus de lait, les vieux ne meurent plus, bensema marque un but, Hollande change de sexe, les socialistes sont exterminés dans des camps de vacances, tout le monde devient blond aux yeux bleus, la France s’enfonce sous la mer...


      • Anaxandre Anaxandre 9 septembre 2013 14:37

          Cet article reprend et étale tous les poncifs habituels des tenants du Système. À la question de savoir si le FN représenterait une menace pour notre Démocratie (non) Représentative d’Opinion Contrôlée je répondrai simplement que ce régime à toujours été - c’est encore plus vrai depuis 30-40 ans - celui de la grande bourgeoisie et des minorités et non pas pour et par le Peuple.


          Quant aux problèmes constitutionnels que soulèveraient certains points du programme du FN, l’auteur fait semblant d’oublier que la Constitution de 58 à déjà subi 24 modifications ! Sans parler de l’Art. 5 concernant le rôle du Président de la République bafoué et piétiné depuis des décennies : « Il (le Président) est le garant de l’indépendance nationale »...

          Alors non, le vrai danger pour la France et son Peuple - les différents types de régimes n’étant que des accidents de l’Histoire - serait de conserver encore les mêmes et leur politique chaque jour un peu plus anti-française. 

        • bartneski bartneski 9 septembre 2013 14:41
          « Front National : y a-t-il des risques pour notre démocratie s’il venait au pouvoir ? »

          Bien sûr que non. Lepen ne propose que d’apposer d’autres pansements à un système corrompu dont elle profitera comme tous les élus de la Vème République. Surtout, que rien ne change. De l’esbroufe, des effets de manches, de la com’, enfin bref, être calife à la place du calife et diriger les cons. Comme dit son papa dans son journal de bord vidéo de cette semaine : « quand Marine sera présidente en 1917 »... Vivement, vivement.


          • Fergus Fergus 9 septembre 2013 15:53

            Bonjour, Bartneski.

            D’autant moins de dangers que le FN ne parviendra pas au pouvoir, du moins pas avant longtemps. Y parviendrait-il d’ailleurs qu’il ferait très vite la démonstration de son incapacité à gérer le pays. J’écris cela, mais je ne suis pas plus rassuré pour autant car cela signifie que nous devrons continuer avec une alternance PS-UMP.


          • bartneski bartneski 9 septembre 2013 16:55

            Bonjour Fergus,

            vous avez raison mais j’en suis presque à espérer que le FN arrive au pouvoir pour prouver qu’eux aussi se foutent de nous. Imaginez qu’en 2002 Jm Lepen ait gagné l’élection... On en serait enfin débarrassé aujourd’hui ainsi que de leur fichue alternance.


          • tigron 10 septembre 2013 07:04

            Comme d’habitude, toujours les procès d’intention !

            C’est du défaitisme.
            Je suis sur que JM le Pen aurait été un très bon président car il a l’étoffe d’un grand chef d’état.
            Malheureusement les charognards se sont interposés du haut de leurs si grande médiocrités avec la presse et les médias aux ordres.

          • ottomatic 9 septembre 2013 14:44

            Déja, pas forcement d’accord avec vos analyse des résultats potentiels... mais bon, c’est pas grave.


            Voici donc le programme du PS et de l’UMP :
            Emploi et compétitivité
            Baisser les salaires autant que possible : on a déja vu le résultats en gréce et ailleurs... Logique, dans un monde qui repose sur la consommation, quand on fait baisser les salaires, y a de fortes chance de relancer la consommation (ou pas)...
            Pas de préférence national : plus d’immigration de gens pauvres qui viendront faire enfler les rangs déjà bien fournis chômeurs... et en plus, comme pas de chance, ces immigrés sont musulmans aka les méchants...
            Continuation du libre échange et accord transatlantique pour le bonheur de tous et son cortège d’autre américanisation des normes européennes (portes grande ouverte aux OGM, à la viande au hormones etc)
            Finance
            Rester dans l’euros a tout prix en étant définitivement plombé par les nombreux plans d’aide financé par des pays déjà au bord du gouffre pour des pays qui n’ont aucune chance de s’en sortir.

            Bon dieux du trés lourd « le Front National a oublié tous les immigrés qui apportent de la richesse en travaillant. Si cette mesure était appliquée, certains secteurs seraient particulièrement impactés comme le bâtiment. Privés de bras, les prix du secteur exploseraient. Il compte uniquement les prestations en oubliant la consommation, les cotisations, etc.... Il faut bien savoir que la France a besoin d’un flux migratoire important pour soutenir son système de sécurité sociale et de retraites. »
            Mais oui, faites venir des immigrés alors que le chômages dépasse les 20% de la population, ca va arranger les choses, ils vont même pouvoir relancer l’économie
            avec leurs RSA et autres allocation de la CAF tout en profitant du travail au noir pour faire les sales boulot et ainsi aider la baisse des salaires !!!! Très bonne idée !!!


            Bien bien, en fait, vous ne faites que ressortir maladroitement l’idéologie qu’on vous vends dans tout les médias depuis bien des années déjà... 


            • Gavroche Gavroche 9 septembre 2013 14:51

              Appliquer la préférence nationale : Réserver les emplois aux Français. Ce qui est anticonstitutionnel et tout simplement interdit. Une promesse inapplicable, qui, selon moi, provoquerait un immense climat d’insécurité. Cette proposition est juste faite pour rafler le vote des personnes racistes. Sans compter la dégradation de l’image de la France à l’étranger qui pourrait provoquer un effondrement des revenus touristiques...

              Aux USA, pour employer un étranger, l’entreprise doit prouver à l’administration qu’aucun américain ne peut pourvoir au poste.

              Depuis 2007, en Russie, une loi réserve les emplois de vente au détail aux russes de souche.

              .

               


              • focalix focalix 9 septembre 2013 15:57

                Les Amérindiens « de souche » ne seraient-ils pas compatriotes des Canadiens dont la plupart sont issus de l’immigration ?


              • focalix focalix 9 septembre 2013 22:52

                Quand on parle d’Indiens aux Amériques, et suite à l’erreur historique des premiers navigateurs qui ne s’étaient pas avisés qu’il leur restait un bon bout de chemin à faire, on se réfère à ceux qui étaient déjà sur place quand les Européens se sont installés.

                La moindre marque de respect que l’on puisse témoigner aux peuples qui furent quasiment exterminés est d’écrire leurs noms avec une majuscule initiale : Indiens, Algonquins, Hurons par exemple.


              • Tall 9 septembre 2013 14:54
                Front National : y a-t-il des risques pour notre démocratie s’il venait au pouvoir ?

                Mais de la démocratie, il n’y en a plus au sein de l’UE. La France n’est plus au peuple français.

                Alors que ce soit le FN ou un autre, le parti qui sortira la France de l’UE sera qui celui rétablira la vraie démocratie en France.

                La souveraineté nationale, c’est ce qu’ont encore tous les pays du monde à l’exception de la poignée de couillons qui adhèrent à l’UE.

                • Hermes Hermes 10 septembre 2013 14:27

                  Entre grande prison et petite prison, pour ma part, je préfère pas de prison du tout ! ce n’est pas parce que l’on connait ses geolliers que ça change grand chose !

                  Non, tous les partis ne sont pas égaux vis-àvis de l’absence de démocratie.


                • boris boris 10 septembre 2013 18:49

                  Là c’est le vrai Tall qui poste, où alors il est a jeun.


                • Gavroche Gavroche 9 septembre 2013 15:02

                  Il faut bien savoir que la France a besoin d’un flux migratoire important pour soutenir son système de sécurité sociale et de retraites.

                  Vous devriez aller voir les files d’attente à la CAF, à la SS ainsi que celle des visites des prisons avant d’être convaincu d’une telle affirmation.


                  • foufouille foufouille 9 septembre 2013 17:07

                    c’est vrai quand le chomage est faible et avec une démographie faible


                  • Anaxandre Anaxandre 9 septembre 2013 15:23

                      Tout à fait exact : les vrais Partis des droites nationalistes n’ont pas le droit de parole en France dans les grands médias, ils sont au mieux niés, au pire désormais dissouts et ruinés par de coûteux procès. Et comme chacun sait, les courants qu’ils représentaient au FN ont d’ailleurs été purgés par la nouvelle direction depuis la passation de pouvoir entre le père et la fille.

                      Faut-il pour autant en conclure hâtivement que le FN serait désormais un Parti identique sur le fond au PS et à l’UMP ? Je n’en suis pas sûr... Ma seule certitude est qu’il va falloir au plus vite écarter les « Partis de gouvernement » devenus fondamentalement anti-français du Pouvoir et revoir radicalement toute notre politique.

                  • Castel Castel 9 septembre 2013 16:12

                     "Faut-il pour autant en conclure hâtivement que le FN serait désormais un Parti identique sur le fond au PS et à l’UMP ? Je n’en suis pas sûr."

                    Pourquoi hâtivement ? Le FN est un parti politique, qui possède un esprit politique. Transmettre des idées, surtout pour une avocate est une entreprise facile. Ils gagnent bien leur vie notamment comme député européen. Pourquoi changer de boulot ou faire appliquer leurs idées alors qu’ils sont grassement payé par le système ?


                  • Nums Nums 9 septembre 2013 22:41

                    Tout à fait exact : les vrais Partis des droites nationalistes n’ont pas le droit de parole en France dans les grands médias, ils sont au mieux niés, au pire désormais dissouts et ruinés par de coûteux procès. Et comme chacun sait, les courants qu’ils représentaient au FN ont d’ailleurs été purgés par la nouvelle direction depuis la passation de pouvoir entre le père et la fille.


                    On peut donc penser que le FN est bien un parti du système. Ce dernier ne laissant pas s’exprimer les gens qui dérangent vraiment (à gauche comme à droite).

                  • Hermes Hermes 10 septembre 2013 14:29

                    .... Sans blAAAgue ? smiley


                  • reveil 9 septembre 2013 15:07

                    Sans prendre parti, la démocratie a déjà disparu de notre pays.


                    • MARMOR 9 septembre 2013 15:24

                       ppelons qu’une population peu instruite est plus manipulable qu’une population instruite et plus facile àRa être trompée par les dirigeants politiques et patronaux.

                      Entre un manipulé qui en est conscient et un qui ne l’est pas, ça change quoi ?
                      Rétablir l’apprentissage à 14 ans
                      Comme tout le monde n’est pas doué pour les études, Il vaut mieux aller apprendre un métier et creer sa boite de carrelage, plomberie ou electricité, plutôt que d’être un bac +5 au chômage !
                      Tout le reste de votre propagande étant du même acabit et tellement démontable facilement que je ne perdrai pas plus de temps !!

                      • foufouille foufouille 9 septembre 2013 15:55

                        si tu es nul a l’école, tu feras ouvrier pas patron (ou plus vieux)


                      • bartneski bartneski 9 septembre 2013 17:00

                        Rouvrons les mines et faisons bosser les gosses...


                      • foufouille foufouille 9 septembre 2013 17:04

                        rien à voir si c’est un vrai apprentissage. tu as pas besoin d’un bac+2 pour faire le ménage


                      • ahtupic 9 septembre 2013 17:16

                        En plus, aller à l’école jusqu’à 16 ans ne font pas qu’ils sont plus instruits. Tous ceux qui ont commencé l’apprentissage à 14 ans soit sont restés ouvriers ou sont devenus artisans à leur compte et ils ont en général réussi. Et puis, les normes draconiennes de sécurité disent que les apprentis ne peuvent plus faire grand chose because les accidents. Arrivés à 18 ans, ils n’ont plus guère envie de bosser, le pli étant pris

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès