Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Gauche-Droite : à vous de choisir !

Gauche-Droite : à vous de choisir !

Actuellement, il est tendance de nier le clivage droite-gauche.
Il est vrai qu’à l’échelle historique, il est relativement récent. Ces mots n’avaient aucune existence avant la Révolution. Le 28 août 1789 à l’Assemblée nationale les partisans du veto royal se regroupent à droite du Président, les opposants à ce vote à gauche. Cette distinction fonde depuis l’histoire politique de notre pays.

Fréquemment, on va dire que la gauche adhère au triptyque républicain et que la droite adhérerait plutôt à la trilogie « ordre, autorité, hiérarchie » ou encore « liberté, responsabilité, propriété ».

A gauche on aimerait l’Etat, l’impôt, le service public, la S.N.C.F., l’école laïque…, à droite, la révolte des contribuables, la concurrence, la liberté d’entreprendre, le libre-échange et bien d’autres choses encore…

Tout cela est réducteur. Mais nier qu’il y a des tempéraments, des sensibilités de droite ou de gauche revient à refuser une évidence, au demeurant fort rassurante : pourquoi faudrait-il à tout instant être tous en accord ?

Et voilà qu’à l’occasion des primaires du Parti socialiste, chaque individu est appelé potentiellement les 9 et 16 octobre prochains à désigner son champion mais à deux conditions : s’acquitter d’un euro et signer une déclaration de principe dans laquelle notre électeur s’engage à soutenir « les valeurs de gauche ».

Oui, mais que sont les valeurs de gauche ?

Le Parti socialiste, dans un document officiel, nous en donne une définition : « Je me reconnais dans les valeurs de la gauche et de la République, dans le projet d’une société de liberté, d’égalité, de fraternité, de laïcité, de justice et de progrès solidaire ».

Le problème, c’est que pour chacun des mots pris isolément, l’accord doit être à peu près à 90% ou plus…

Or, même s’il gagne la présidentielle, le candidat de gauche ne fera que 50 et quelques pour cent. Cela signifie qu’il y a bien deux France : celle de droite et celle de gauche.

Comme il y a désormais en tout domaine des organismes de certification, News of Marseille vous propose sa grille. Jouez d’abord et gagnez le droit, peut-être, de participer à la primaire si vous êtes effectivement de gauche.

Le mode d’emploi est simple. Cochez « A » ou « B », puis découvrez quel homo politicus vous êtes.

>> Pour vous, A. Thiers est-il :
A) L’assassin des communards
B) Le sauveur de la patrie

>> De ces deux personnages de la Révolution, qui a votre préférence :
A) Robespierre
B) Danton

>> Pour vous Richelieu est-il :
A) L’homme de toutes les répressions
B) L’homme de l’unité de la nation

>> Pour vous la Joconde doit être quoiqu’il arrive :
A) A la disposition de tous
B) Peut appartenir à un propriétaire qui en jouit seul

>> Pour vous :
A) Il y a des services publics par nature
B) Chacun devrait pouvoir concurrencer la poste ou la S .N.C.F.

>> Pour vous :
A) Il doit exister un code de l’urbanisme
B) Chacun fait ce qu’il veut de son bien

>> Pour vous :
A) Le travail du dimanche et de nuit doit être réglementé
B) Chacun est libre de ses horaires et de son contrat

>> Pour vous :
A) La colonisation n’a aucune justification sérieuse
B) La colonisation a un bilan globalement positif

>> Pour vous :
A) Sans les syndicats il n’y a pas de progrès social
B) Les syndicats sont un frein au progrès social

>> Pour vous :
A) Le protectionnisme peut se justifier dans certains cas
B) Le protectionnisme est toujours l’expression d’un groupe de pression

Vous avez répondu 1O fois « A », précipitez-vous aux primaires et allez à la cave ressortir la photo du grand-père Gustave, celui à moustache qui pose tout fier à côté de Léon Blum.

Vous avez coché entre 5 et 9 fois « A », réservez un moment le jour des primaires socialistes et allez voter. Passez par la case isoloir et versez un euro.

Vous avez entre 1 et 5 « A », vous êtes marqué par l’air du temps mais au fond de vous-même, peut-être au dernier moment, vous finissez toujours par voter à droite.

Vous n’avez que des « B », passez votre chemin. Le socialisme n’est pas fait pour vous. A la rigueur Ségolène Royal pour son patronyme !

Serge Schweitzer - News Of Marseille

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.89/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Voltaire Voltaire 7 octobre 2011 13:05

    Plus de la moitié des français ne se sentent ni de droite, ni de gauche, c’est une réalité. Et les réponses possibles à votre questionnaires sont si carricaturales qu’évidemment celui-ci n’est pas représentatif ; c’est comme si au premier tour de la présidentielle on ne pouvait que votyer entre PS et UMP... l’expérience démontre que réunis, ceux-ci ne dépassent que rarement la moitié des suffrages. Les français ont souvent, comme on dit communemment, le coeur à gauche et le portefeille à droite. Moins simpliste, on pourra dire que le choix politique est un placement du curseur entre solidarités et individualisme. Mais la zone grise est large, et beaucoup souhaitent concilier les deux.


    • Kalki Kalki 7 octobre 2011 13:35

      Le parti qui parlera de travail au lieu de parler de répartition, n’aura pas nos voix !
      plus personne, le travail ca ne se chie pas du travail, le travail continu de disparaitre dans un processus naturel ( meme pas besoin de délocalisation )
      , nous ne voulons pas de vos pseudo travail imaginaires

      Votez PIRATE

      Vous ne serez pas déçus : INTERNET, NOURRITURE, ÉNERGIE ET TRANSPORT POUR TOUS, PAR TOUS

      Ne demandez plus l’impossible, nous allons le créer pour TOUS

      Votez pirates :

      9% pour le Parti Pirate à Berlin ! Et si la politique pouvait vraiment être réformée ? Adieu l’UMPS : retour d’un meilleur niveau de vie !

      Nourriture libre et énergie libre .... ca vous dit quelque chose, vous devez vous recentrer

      50 euro de matériel pour produire votre nouriture , ca serait un bon slogan politique

      Pour des habitants totalement autonomes, il ne manque plus que a) de l’énergie renouvelable , et b) des fertilisants et engrais, biologiques, ou produit à partir d’un écosystème … les algues par exemple pour obtenir l’équivalent pétro chimique naturel. c) Soit de la conscience, et de la conscience politique : pas de la décroissance, mais du partage inconditionnel de la sur abondance ! le pouvoir d’achat conditionne la prospérité réelle d) des échanges d’informations sur un réseau respectant à jamais la neutralité du net e) Une mobilité ‘verte’ garantie, f) De la justice, et une intégrité des données / entités / individus

      Ce n’est pas tant, ou pas seulement les moyens de productions qu’il faut se réapproprier, mais bien plus le droit au dividende sur les ressources – qui surabondent  : et donc ni une taxe, ni un pouvoir d’achat basée sur le travail. Espérons que vous comprenez comment fonctionne l’économie basée sur les ressources : prenons l’exemple du pétrole ou son prix est arbitraire, sa quantité en stock truqué … « pour des raisons politiques et économiques », il n’y a pas que le pétrole … l’énergie est abondante. Second exemple : le travail qui disparait car il y a sur abondance de force de travail – y compris machine – dans tous les secteurs est il un problème ? … Est ce que cela empêche le partage pourtant nécessaire ? L’effet de comprendre l’économie de l’abondance, et de l’infinité des ressources, et le passage psychologique vers celle ci permet une « ‘explosion’ de croissance économique » … ou sinon tout du moins une vie bien remplie, pour tous.

      Les hackers / citoyennistes doivent donc prendre le pouvoir politique, suivant eux mêmes les règles des pirates : partage – celui qui a besoin assouvi son besoin, la communauté et le bien commun avant tout, et le chef n’a pas plus que deux fois la part de celle d’un autre. A l’abordage !!!


      • sleeping-zombie 7 octobre 2011 16:55

        Hello,

        Or, même s’il gagne la présidentielle, le candidat de gauche ne fera que 50 et quelques pour cent. Cela signifie qu’il y a bien deux France : celle de droite et celle de gauche.

        ... Je dirais au contraire que c’est un indice très fort de la difficulté à départager des candidats. 50/50 c’est ce qu’on obtient quand on vote au hasard.


        • De la hauteur 7 octobre 2011 17:47

          je vais choisir ce qui va emmerde aussi bien la gaude que la droite, celui qui ne joue pas le jeux de dupe, ce n’est pas marine qui est ce ?


          • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 8 octobre 2011 13:09


            Tous pourris. Comme le système de démocratie représentative, qui n’est pas démocratique, et ne représente que lui-même et ses commanditaires.

            Berk. Indignez-vous !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

NewsofMarseille

NewsofMarseille
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès