Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Généralissime Fillon au service de sa Majesté en face à face direct avec (...)

Généralissime Fillon au service de sa Majesté en face à face direct avec Martine Aubry…

Très sûr de lui et de ses compétences, remonté et sur-dopé par ses dernières interventions à l'Assemblée nationale, soutenu par une équipe gouvernementale qui garde du répondant aux attaques répétées (justifiées ?) des socialistes ; nul doute que François (encore un ?) Fillon n'était pas venu uniquement pour se rabâcher dessus avec des crises qui tantôt s'amenuisent, tantôt s'accentuent, du chômage, des bilans précipités…

Non, François Fillon était bien sur le plateau de France2 pour défendre Des paroles et des actes d'un quinquennat qui s'achève dans le sentiment de la réussite des mesures qui ont été prises… La noblesse du travail bien accompli en quelque sorte !… Quelques regrets, mais pas beaucoup !… Et cette "formidable image que nous laisse le Président de la république"… Comble de l'ironie, les mauvais regrets, il les garde pour lui. Il serait inutile de rajouter de l'huile sur un feu suffisamment prêt à s'enflammer comme ça et encore plus ridicule de mettre de l'eau dans le vin de ses détracteurs ou son opposition alors qu'on a avec Sarkozy la personne la plus expérimentée pour affronter ces problèmes de crise avec une capacité qu'il est le seul à détenir nous confie le serviteur dévoué de Matignon pour son protégé élyséen.

Bon élève mais pas étincelant, élu député à 27 ans, le poids des responsabilités lui est tombé dessus rapidement. Mais ne nous y fiions pas : politicien c'est quand-même "à la limite de la normalité" parce qu'essuyer autant de critiques quotidiennement ne l'empêche pas de parfois avoir le moral à zéro ou de piquer des coups de colère à la tribune de l'hémicycle. Pour lui, le bilan est à venir. Tout ce qui se dit actuellement n'est que prématuré car tout ne serait pas totalement négatif… Fière position qui permet de remettre au lendemain ce qui tuerait aujourd'hui. En 1984 il démarre son "crédo" pour l'équilibre des comptes, un souci majeur pour lui où sa vérité consiste à faire des efforts maintenant pour éviter des catastrophes à des lendemains qui déchantent depuis longtemps.

Économie = Allemagne avec l'économiste de BFM qui met l'accent sur notre taux de chômage en hausse alors que chez nos voisins allemands il baisse et les investissements des entreprises, en augmentation chez nous, sont de moindre coût outre-Rhin. Une telle réussite est difficile à mettre en place mais elle est la clé de voute de toute compétitivité économique et commence par la maîtrise des déficits synonyme de diminution du nombre de fonctionnaires, de réforme des retraites, de parvenir à une exportation plus importante… On a eu du mal à comprendre la crise mais maintenant on est dedans et il faut comprendre la responsabilité des décisions de nos hommes politique prises pendant 30 ans. 135 mesures fiscales ont été prises par Fillon depuis son arrivée à Matignon, un record inachevé ! Le crédit impôt recherche pour favoriser le développement, le bouclier fiscal qui bloquait a du être supprimé et une réduction des dépenses amorcée. Prudence et précaution doivent garantir les améliorations sans à coups… Trop de précipitation plongerait le pays dans la récession… Finalement avec 100 milliards d'économies annoncées d'ici à 2016, il n'hésite pas à revendiquer son mieux fondé sur Bayrou en matière d'économie budgétaire !

Politique : Mme Le Pen aura ses signatures confie François Fillon en bon connaisseur du fonctionnement de la démocratie et pose la question de l'anonymat des signatures. Hypothèse à laquelle il émet quelques réserves. 

Le mariage homosexuel pour lui n'est pas compatible avec la sécurisation des enfants mais reste favorable à une formule paxée en mairie pour le passage obligé devant nos institutions… Prône l'allongement du temps de travail spécialement pour les enseignants et une souplesse générale dans l'élaboration de son temps de travail qu'il faut adapter aux besoins… Certainement favorable à une baisse du nombre d'immigrés légaux, il considère aussi que la proportionnelle n'apporterait pas grand chose à une démocratie qui risquerait de s'y figer dans une paralysie qui empêcherait d'avancer. Pour la politique générale, il regrette de ne pas avoir instauré la taxe sociale plus tôt. Gagnant en assurance, François Fillon certifie qu'ils n'ont jamais gouverné avec lâcheté mais en affrontant les problèmes comme ils se posaient en voulant préserver la stabilité de la zone euro

Son objectif énumère le calendrier électoral comme on récite une fable après avoir avoué qu'il quitterait probablement son fauteuil de chef du Gouvernement étant l'un des quatre à y avoir séjourné le plus longtemps (Pompidou, Barre et Jospin) ; tous candidats à une élection présidentielle.

 

Joie du débat amené par Martine Aubry en recherche de niveau qu'elle espère de la soirée.

Pour Mme Aubry, la hausse de la TVA et la perception d'un recul du droit du travail sont les points d'ombre de la reprise économique du Ministre de Sarkozy. Le même nombre de milliards est à peu près en jeu chez l'une et l'autre mais les manières d'y parvenir diffèrent. S'engage alors une guerre de méthode et de principe autour des prélèvements à effectuer pour retrouver la croissance économique tout en reposant sur un équilibre budgétaire en perpétuelle redéfinition. Innovation, compétitivité, bonus à taxer (imposer !) ne s'obtiennent pas de la même manière selon qu'on décline le projet de François Hollande ou celui qui sera proposé par la majorité Présidentielle. Aux prévisions de François Fillon posées sur une budgétisation carrée répond une souplesse inverse au transfert des charges sur les ménages… Selon les propositions de l'une ou de l'autre et les attentes des pays européens, s'offre une différence de message selon qu'on favorise l'austérité au détriment de la croissance… Dans la question du logement, Martine Aubry ne croit pas aux décisions de Sarkozy. 30% de construction en plus ne pallieront pas aux manques de terrains constructibles dans les communes qui doivent mettre des parcelles à la disposition de l'État. Face à Franz Olivier Giesbert, Fillon vend sa continuité avec brio annonçant qu'il en faudra d'autres des mesures à prendre après les élections et ne cesse d'affirmer que ce qui a été fait jusqu'ici l'a été fait au meilleur des possibilités, qu'il faudrait continuer dans cette direction et de ne surtout pas en changer.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Daniel D. Daniel D. 4 février 2012 17:12

    Ce débat est un combat d’épouvantails fantoches. Débat inutile entre deux non-candidats. Leurs paroles n’engagent que eux. C’est de la perte de temps de cerveau disponible que de s’infliger cette fumisterie.

    A quand de vrai débats d’idées entre des candidats et pas leurs pantins ?
    A quand des vérités au lieu de nov langue ?
    A quand du temps pour les petits candidats que l’on fait rendre transparent par manque d’exposition médiatique ?
    A quand la fin de l’hégémonie audiovisuelle de l’UMPS ?

    Télévision poubelle qui rend apathique et imbecile par choix des responsable de la programmation.

    Daniel D.


    • CE FAUX DERCH...N ’AURAIT MEME PAS ETE CAPORAL...

      en syrie...230 morts hier..............Fillon dort
      en syrie on tue femmes et enfants ffllon................... hiberne

      en syrie il a des camps de liquidation.juppé se réveille.

      FILLON C EST PLUTOT FILONS...y a des risques..on fait pas le poids

      COSTUME DE PRESIDENT BEAUCOUP TROP GRAND .POUR LE BOUFFON

      IDEM POUR FILONS..COSTUME DE 1ER MINISTRE AVEC 2 POCHES POUR LES COUCOUGNETTES DANS LE PANTALON....VIDES POUR FILONS


      • yenhoa 5 février 2012 17:31

        Je remarque surtout qu’aucun arab, noir ou asiat n’était présent sur ce plateau télévision lors du débat. Il n’y a pas que Marine Lepen qui prône le racisme. La différence semble situer au fait qu’elle n’est pas hypocrite.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès