Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Georges Tron ou l’art du contre-pied

Georges Tron ou l’art du contre-pied

Le secrétaire d’État à la Fonction publique jette l’éponge et quitte le gouvernement. Il faut dire, à sa décharge, que sa position devenait de plus en plus intenable. Et ce, malgré les prouesses de son avocat qui a déclaré détenir des « dossiers » sur les plaignantes. Étrange défense !

Accusé de harcèlement et d’abus sexuels par deux de ses anciennes collaboratrices à la mairie de Draveil, le député de l’Essonne n’a pas fait long feu. D’abord éclaboussé par une affaire d’appartement où on lui reprochait de payer un loyer à moindre coût, le voilà maintenant empêtré dans une histoire de mœurs. Les victimes présumées lui reprochent des attouchements via sa science en réflexologie et d’avoir abusé d’elles. Une information judiciaire a été ouverte. Des accusations que George Tron, un proche de Villepin -lui aussi dans la tourmente avec le dossier Clear Stream- rejette en bloc. Ce dernier parle de « complot », un mot à la mode, décidément. Une cabale fomentée par le Front national et ses « sbires », avides d’en découdre, selon lui.

Pour ce dernier, il s’agissait de faire partager son savoir à des néophytes new-age en détresse, « curieuses » de gnose, d’initiation tous azimuts. Une explication que ces dernières contestent à la lumière de leur « souffrance », ravivée par le courage de la femme de chambre du Sofitel, Nafissatu Diallo. Mais cette nouvelle affaire de sexe écorne un peu plus l’image des politiques à l’étranger comme en France. Un milieu où des élus mélangeraient les registres. Incapables d’établir une ligne Maginot entre ce qui relève de leurs fonctions et de leurs pulsions. « La présomption d’innocence », souvent brandie par des mandarins pour cacher des pratiques inavouables et damner le pion à « la présomption de véracité », ne peut faire l’économie d’interrogations citoyennes. Si les faits sont avérés, l’accusation est grave. Une mairie n’est pas un centre de thalassothérapie. Encore moins des thermes antiques où la libido revêt des prérogatives « exorbitantes » de droit commun. En d’autres mots : masser les pieds ou les poitrines de ses collègues, tout en parlant affaires, marchés publics, contrats…

Évoquer la vie privée pour couper court à toute investigation, relève d’une erreur de jugement, dangereuse pour l’équilibre démocratique. La France n’est pas en train de s’américaniser. Pas plus qu’elle ne se convertit à la pudibonderie. Elle pose tout simplement les limites du suffrage universel. Les abus de pouvoir ne sont pas un droit inaliénable devant lequel les individus sont sommés de courber l’échine. Peloter, « trousser » et récidiver ne font pas partie du mandat. Un verrou a sauté.

Poussée par l’Élysée au nom de la morale, George Tron est le cinquième membre de l’exécutif fragilisé par un scandale à être contraint à la démission en moins d’un an.

Voir les vidéos :

 

 

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 31 mai 2011 10:37

    G.Tron est, disons pudiquement, une personnalité « complexe ».
    Pour ce qui est de sa défense, vraiment très maladroite, je rappelle qu’il a commencé par accuser le FN d’avoir orchestré ces plaintes. Il a ensuite parlé de « personnes intellectuellement faibles »(quelque chose comme ça) pour qualifier les plaignantes.
    Je suis persuadé que si une enquête est VRAIMENT menée, d’autres faits « étonnants » le concernant vont apparaître au grand jour.


    • tien 31 mai 2011 11:01

      Apparemment, une élue municipale du Modem aurait fait l’objet d’« attentions » de la part de G. Tron :

      (voir le témoignage de Fabienne Sorolla sur I-Télé)

      http://www.rue89.com/2011/05/29/georges-tron-la-chute-dun-potentat-local-206588


      • Noor Noor 31 mai 2011 11:23

        J’ai une bonne tite musique qui irait bien avec votre article .
        Histoire de paufiner un peu plus votre oeuvre quoi 
         
        http://www.youtube.com/watch?v=W7FLCRUI-eQ&feature=related






        • Yvance77 31 mai 2011 11:29

          Salut,

          Les hommes politiques à l’instar des sportifs de premiers ont ceci en commun, lorsqu’ils sont pris la main dans le sac (ou accusés d’avoir mis le doigt dans le pot à confiotte), d’être de vulgaires petites gens qui manquent de classe.

          Je n’en ai jamais entendu un dire : « bien oui, c’est vrai j’ai fauté et, je dois payer ».

          Par contre, ils sont tous prompts à dénoncer le même comportement de petites frappes des banlieues qui n’avouent pas lorsqu’ils sont chopés par la police.


          • Philodeme Philodeme 31 mai 2011 11:31

            Accuser le FN était enfantin, « c’est pas de ma faute » « c’est elles, na »

            A propos des victimes parler de personnes intellectuellement faibles rappelle l’expression « vulnérable » ce qui peut aggraver son cas.

            Mais que fait le Conseil de l’Ordre des Médecins de son département, il pratiquait une médecine douce sans avoir le titre de médecin. Quand il s’agit d’un quidam l’Ordre des Médecins ne se gêne pas pour porter plainte ?????
             toujours la justice à deux vitesse !!!!!!!!!!!!


            • Alpo47 Alpo47 31 mai 2011 11:39

              La reflexologie fait effectivement partie des « medecines douces ». Elle n’est pas (encore) soumise au controle de l’ordre des médecins.Vous pouvez faire le choix de ne vous adresser qu’aux médecins et leur camisole chimique. Environ 10.000 morts par an. 
              On peut cependant aussi penser que certains parmi nous souhaitent trouver d’autres moyens de se soulager. Reflexologie ou autre. Cela fait partie de nos libertés de choix.
              Il est vrai que sous l’influence de la cupidité de l’industrie pharmaceutique, la tendance est d’interdire ... tout ce qui ne sort pas de chez eux.


            • Philodeme Philodeme 31 mai 2011 13:06

              ce n’était pas une critique des médecines douces ...

              certains médecins la pratique et cela depuis longtemps, l’un de mes confrères pour me « convertir » avait un démonstration sur moi-même il y a plus de 20 ans !

              toute action à visée thérapeutique par un non professionnel ( reconnu par nos lois françaises) constitue un exercice illégal de la médecine

               la bébête qui monte c’est autre chose


            • Georges Yang 31 mai 2011 11:34

              Le plus grand crime de Tron est d’avoir trahi Villepin


              • charles-edouard charles-edouard 31 mai 2011 12:26

                le temoignage de la victime me laisse debutatif, car il y a de sa part une incoherance dans ses propos les faits selon elle , se sont reproduit plusieurs fois, il va etre difficile pour elle de prouver son non concentement


                • Philodeme Philodeme 31 mai 2011 13:09

                  le témoignage d’un femme est toujours suspect selon l’enseignement de la Bible, du Coran et de St Paul (lettre aux Corinthiens)


                • Rousquille Rousquille 31 mai 2011 13:30

                  Seule Marine le Pen a eu le courage et l’honnêteté de dire ce qu’il fallait à propos de cette lamentable affaire. C’est tout à son honneur.


                  • Rousquille Rousquille 31 mai 2011 13:35

                    On est tellement dans le culte de l’ego, du plaisir immédiat et de la spontanéité que plus aucun homme ou femme politique n’est plus capable d’incarner sa fonction, pas plus que les autres membres de la société ne parviennent à réaliser l’essence de leur rôles de père, mère, fils, etc.

                    On veut être soi et on n’est que le jouet de ses passions. Les rôles sont là précisément pour nous sauver de notre subjectivité étroite et nous ouvrir aux autres. Confucius l’avait compris à la perfection. D’où la durée de la civilisation chinoise...


                    • Taverne Taverne 31 mai 2011 16:14

                      Un simple marchand de fruits et légume de Tunisie et une femme de chambre immigrée sont en train de changer le monde !


                      • Taverne Taverne 31 mai 2011 16:16

                        Et je dois dire que c’est une idée qui me plaît beaucoup...


                      • french_car 31 mai 2011 17:08

                        Sarko jette Tron, qui fait tache dans une campagne déjà assez mal partie.
                        Cela dit il n’est pas déraisonnable de penser que ces 2 pauvres filles dont l’une apparemment ne tenait pas l’alcool se sont livrées à de petits jeux avec un homme dont elles attendaient quelques contreparties et passée leur déception elles se sont munies d’avocats qui sauront en tirer sonnant et trébuchant parti.
                        Le crime de Tron est d’avoir profité de l’absence de cervelle de ces 2 donzelles.


                        • pastori 31 mai 2011 19:24

                          en effet french car, elle devraient être condamnée pour avoir peu de cervelle, et mr tron, un ministre, donc forcément un « monsieur très bien » devrait être indemnisé pour avoir été entraîné à l’insu de son plein gré à des actes qu’il n’aurait pas commis si ces dames avaient eu plus de cervelle ou mieux tenu l’alcool ?.


                           ce n’est donc pas un crime puis que «  avoir profité de l’absence de cervelle de ces 2 donzelles » n’est pas un délit au yeux du code pénal .

                          c’est pour cela ce ministre n’est toujours pas en garde à vue, pas encore menotté, ni embastillé, ni libéré sous 1 million de caution, alors que ce qu’on lui reproche est cent fois  plus grave que ce qu’aurait fait « l’autre » ;

                          et ça permet , selon l’auteur, à son avocat de menacer les victime dont il posséderait des « dossiers » !!

                          si on fait le compte des casseroles judiciaires graves et de toute nature que les membres de ce gouvernement ont accumulé en 4 ans, et qui trouvent toujours une multitude d’esclaves volontaires pour les approuver ou les justifier, on se demande ce qu’est devenu le peuple de ce pays !

                          • Zobi Aldo Rifort 31 mai 2011 22:03

                            La photo qui tue ! C’était pour la sortie de son premier album ? ;D
                            Il y a pas une photo en pied ?


                            • Dzan 6 juin 2011 09:32

                              Je cite
                              Il faut dire, à sa décharge,
                              Oh vous avez de ces formules ! ! !


                              • fred 6 juin 2011 11:07

                                Les actions de Tron ne sont graves que si ces personnes n’étaient pas consentantes. POur le reste, oui, ça peut jeter un trouble ! Certainement. 


                                Il avait connu une ascension assez rapide et sentir qu’on l’aimait était important. Donner de la tendresse aussi.

                                Ce qui m’étonne c’est qu’il ait eu le temps pour ça ! Et qu’il n’ait pas vu le piège venir de mêler sentiments et travail. Surtout à son niveau.

                                Mais bon, ça n’est pas GRAVE. Sauf l’affaire de triolisme... Elle a probablement eu tort de le suivre jusque là si elle n’y était pas prête. Elle s’est sentie flattée, elle ne savait plus trop quoi...

                                Triste histoire en tous cas smiley

                                Mais là, clairement, il n’y a pas mort d’homme !! Enfin pour moi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès