Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Gouvernement et opposition : un fiasco comportemental !

Gouvernement et opposition : un fiasco comportemental !

Le gouvernement aurait été bien inspiré de ne pas répondre aux provocations du sieur Depardieu. Son attitude parle d’elle même, de bien sinistres pleurnicheries de riches … A cette indignité le gouvernement se devait d’y opposer un silence glacial : no comment !

Gérard Depardieu, minable ?

Nul ne peut douter que la décision prise par Gérard Depardieu est une insulte aux français qui souffrent de la crise : ouvriers, employés, petits artisans, retraités, chômeurs, jeunes… Mais bon, rien de nouveau sous le soleil, la plupart des sportifs de haut niveau se sont fait la malle, sans jamais affoler la blogosphère, Johny Halliday, Charles Aznavour ont choisi il y a longtemps l’exil fiscal. La liste est officiel, il est bon de le savoir et remonte à bien longtemps, bien avant que les socialistes gouvernent la France.

La liste des personnalités en fuite.

C’est au Royaume Uni que l’on retrouve : Christian Clavier (qui s’est enfui dès la chute de son ami Sarkozy),l’écrivain Marc Levy, la comédienne Laetitia Casta (et dire qu’elle a servi de modèle à une Marianne !), en Suisse on retrouve toute une faune d’habitués : Charles Aznavour (en fuite depuis 1975 et jamais avare pour donner sur les médias français des leçons de morale), Johnny Halliday et son fils David, Marie Laforêt (tiens elle existe encore ?), l’inénarrable Alain Delon parti en 1985 ( un moment soutien du très nationaliste Jean- Marie le Pen), Patricia Kass, Isabelle Adjani mais aussi des sportifs comme Richard Gasquet, Guy Forget, Jo Wilfried Tsonga, Amélie Mauresmo, Gaël Monfils et Sébastien Loëb. Vive le sport de haut niveau !

En Belgique Depardieu pour parer à son inévitable ennui pourra organiser des soirées avec : José Garcia, Emmanuel Béart (mais qui dit payer ses impôts en France), Christophe Lambert et prochainement Paul-Loup Sulitzer. Leur plus lointain ancêtre est Michel Polnareff qui a pris la tangente en 1970, il y a plus de 42 ans ! (mais accueilli en triomphe à Paris et auquel Nicolas Sarkozy a donné l’immense honneur de donner un concert au Champs de Mars pour le 14 juillet, mais où est donc passé l’honneur ?)

Mais pour quel avantage, tant d’indignité ?

D’abord les conditions. Que ce soit en Suisse ou en Belgique il faut impérativement vivre sur place un minimum de 6 mois par an, ne pas habiter en France plus de 183 jours par an et de n’y posséder aucun bien immobilier (d’où la vente de l’hôtel particulier parisien de Depardieu à 50 millions d’euros).

Les avantages. Au Royaume belge il n’existe aucun impôt sur la fortune, la fiscalité sur les successions y est considérablement allégée. La Suisse de son côté propose à ces très honorables correspondants un forfait fiscal égal à sept fois la valeur locative de leur résidence, exemple, notre Johnny national a payé en 2011 583 000 euros pour 5 millions d’euros de revenus !

D’autres ont fait le choix de rester en France, nos héros !

D’autres artistes n’ont pas fait ce choix. Récemment dans une interview Catherine Deneuve rappelait qu’elle vivait et payait ses impôts en France. De même une artiste que l’on ne peut qualifier de gauche Line Renaud disait : "Si vous me demandez si je ferais la même chose, je vous dirais non. Mon pays est en difficulté, mon pays m'a apporté beaucoup de bonheur, alors on ne quitte pas le bateau". D’autres comme Noah ont soutenu et fêté la victoire de François Hollande, Michel Sardou situé nettement à droite a déclaré ne pas être choqué par une taxation à 75% provisoire.

Mais on peut aussi en faire une liste bien plus longue : Michel Delpech, Juliette Gréco, Ridan, Benjamin Biolay, Cali, Higelin, Bénabar ; les comédiens Jeanne Moreau, Christophe Malavoy, Charles Berling, Pierre Arditi, Jacques Weber, Dominique Blanc, Myriam Boyer, Macha Méril, Fanny Cottençon, Daniel Mesguish, Eva Darlan, Josiane Balasko, Gérard Darmon ; les écrivains Tahar Ben Jelloun, Dan Franck, Yves Simon, Vincent Lindon, François Berléand, Bernard Lavilliers, Yvan Le Bolloch etc…

Un gouvernement aux abois

Oui le gouvernement aurait eu à gagner à ne pas alimenter la polémique Depardieu. Au lieu de cela il est entré dans une spirale de commentaires qui ont permis aux médias de monter en épingle cette affaire insignifiante. C’était offrir sur un plateau aux leaders de l’opposition la possibilité de développer leur discours antifiscal et démagogique et de favoriser leur retour aux affaires.

Le gouvernement a involontairement alimenté la médiatique machine infernale à saper son image. Engagé dans des réformes complexes et impopulaires, il ne peut en limiter les dégâts qu’en prenant de la hauteur, en étant « ceux qui gouvernent ». Sa communication devrait être rare pour être mieux entendue, alors que le « bruit continu » des ministres et des parlementaires de la majorité crée un véritable malaise au sein de l’opinion, un mal être. Celui-ci est d’autant plus ressenti que l’opposition a déserté depuis quelques semaines ses campements légitimes pour se livrer à un bataille interne sans pitié et d’une violence inégalée à ce jour.

Quelqu’un a-t-il entendu de la part de l’UMP ou des centristes de M. Borloo ne serait ce qu’une seule proposition en alternative à la politique du Président de la république. Non. Le peuple n’a pour seul fil conducteur pour « entendre » et « comprendre » la politique menée que ce « bruit et cette rumeur » des ministres socialistes environné de l’incroyable vide sidéral d’une opposition sans état d’âme.

Les besoins d’une démocratie apaisée.

Une démocratie en bonne santé a un besoin vital d’un dialogue constant entre une politique menée par une majorité et sa contestation, assortie de contrepropositions de l’opposition. Ce faisant le citoyen peut au gré de la qualité des raisonnements mais aussi des résultats obtenus prêter une attention plus particulière à l’un ou l’autre camp.

Notre démocratie est en train de franchir la ligne rouge, les enquêtes d’opinion montrent une sévère dégradation de l’image des socialistes, mais une toute aussi sévère pour Messieurs Copé et Fillon. C’est du jamais vu, la chute des uns entrainant habituellement la hausse des autres. C’est un rejet absolu de la classe dirigeante que l’opinion publique manifeste massivement.

L’extrême droite n’en profite pas plus que cela…pour l’instant. Il reste à espérer un salutaire reflexe de bonne gouvernance et de juste pédagogie de l’action gouvernementale et un sursaut de l’UMP pour sortir de ses querelles de personnes et revenir enfin sur le terrain des idées.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Le péripate Le péripate 19 décembre 2012 09:29

    Non. L’Affaire Depardieu, par votre faute, est devenue le symbole de la révolte fiscale. Le soutien à l’acteur est général en dehors de vos cercles et de vos réseaux.


    Et ça va vous calmer sur la pression fiscale. La force des choses.... Laffer, vous connaissez ?

    Merci Gérard.

    • Le péripate Le péripate 19 décembre 2012 19:36

      C’est amusant. Mais ça démontre au contraire que le soutien a juste trouvé un moyen de s’exprimer de manière spontanée sur quelque chose qui préexistait.

      Merci.

    • Yohan Yohan 19 décembre 2012 12:20

      Si Hollande veut des sous c’est..pour payer sa dette de guère à l’Algérie....La repentance est à ce prix. Il a déjà beaucoup donné à ses pauvres d’Afrique, dont il raye d’un trait ses dettes à l’égard de la France, parce que tel est son bon plaisir ;


    • ZenZoe ZenZoe 19 décembre 2012 15:04

      Je ne sais pas ce que le gouvernement cherchait à faire avec ses sorties sur Depardieu ( si tant qu’il y ait eu un objectif), mais il s’est planté en beauté. Les sondages estiment à entre 60 et 65% le nombre de Français qui se sont rangés du côté de l’acteur. Fabuleux !


      • LE CHAT LE CHAT 19 décembre 2012 15:26

        Gégé , on est avec toi ! un coup de boule à tous ces nases , ma couille !


        • Shawford Shawford34 19 décembre 2012 15:35

          Cahuzac ! Vous avez dit Cahuzac ? Comme c’est Cahuzac ! >>>>>>>> CQFD


          • Shawford Shawford34 19 décembre 2012 15:42

            En complément, lu à l’instant, assez savoureux :

            « Depardieu est une victime, Montebourg est de gauche, c’est la fin du monde, le père Noël existe. Décembre, mois des mythos. »

             smiley



          • Pelletier Jean Pelletier Jean 19 décembre 2012 20:15

            ... Et les fachos deviennent tolérants et généreux...c’est Noel 


            http://jmpelletier52.over-blog.com/&nbsp ;

          • LE CHAT LE CHAT 19 décembre 2012 15:38

            on pourrait parler de la villa de DSK à Marrakech et de la fortune d’Anne Sinclair aux States .....


            • Pelletier Jean Pelletier Jean 19 décembre 2012 20:01

              Et celle de mon oncle aussi


              http://jmpelletier52.over-blog.com/&nbsp ;

            • Le péripate Le péripate 19 décembre 2012 20:06

              La page demandée n’existe pas....


              Comme vous, comme ce gouvernement. Surtout comme une politique socialiste possible...

            • eric 19 décembre 2012 19:31

              Eh non ! Pas de baisse de la pression fiscale, mais la MAP. On prend le fric de l’autre cote. Une sorte de PMA dans le désordre. La c’est emballé par le réseau ( voir Nouvel observateur) comme politique de modernisation du secteur public genre Sarko. On essaye de travailler mieux avec moins, mais c’est toute autre chose
              On s’attaque : aux familles, aux entreprises, a la formation professionnelle. A l’avenir quoi. Au lieu de diminuer les couts de gestion de tous cela, on va baisser les aides et les crédits d’intervention. 
              Donc, les impôts montent, le PIB baisse, la dépense publique globale continue a augmenter (0,5 par an) mais comme on baisse les dépenses pour les citoyens, cela pourrait permettre de continuer a augmenter les dépenses des agents publics eux même sensiblement dans les mêmes proportion que par le passé. Rembourser de la dette ? A voir. Diminuer le déficit, peut être.

              Comme l’a signalé Ayrault, avec une grande finesse d’analyse, a la conférence sur la pauvreté. « Être pauvre, c’est dans une large mesure ne pas avoir assez d’argent » Que ce soit par le haut avec de nouveaux impôts, ou par le bas par la diminution des service publics en quantité qualité ou aides directes ou indirectes a effectifs constant de fonctionnaires, il y a plusieurs manière d’appauvrir la majorité des français au profit de la caste des clientèles électorales socialistes.

              Et c’est sans doute pour faire passer justement cela que le gouvernement a été délibérément chercher des poux dans la tête a Depardieu qui partait sans rien demander a personne.

              PS a l’auteur : ne vous y trompez pas, la logique du fonctionnement du ps au pouvoir depuis 7 mois, c’est que les catégories professionnelles avec lesquelles vous avez toujours travaille, peu organisées, pas très nombreuses, non protegees par des statuts, émargeant aux finances publiques, sont sans doute assez haut placées dans la liste des gens sur lesquels ils vont rogner pour maintenir leur train de vie.


              • Pelletier Jean Pelletier Jean 19 décembre 2012 20:03

                Ces accusations sont assez évasives...pourriez vous être plus précis ?


                http://jmpelletier52.over-blog.com/&nbsp ;

              • eric 20 décembre 2012 08:28

                Vous devriez lire les communiques du gouvernement....


              • christian pène 19 décembre 2012 20:14

                Comme l’auteur de l’a’rticle ne le sait pas , le pouvoir français , selon l’économiste Jacques MARSEILLE , gaspille 110 milliards annuels , c’est le budget de la corruption....Dans ces conditions Depardieu , je l’approuve car il n’y a aucune raison que l’argent DU public serve à entretenir des prébendiers ; d’ailleurs vous en auriez fait autant si vous aviez su .....Vous n’avez pas compris que vous êtes un otage fiscal parmi d’autres , vous n’avez pas compris ce que cela représente de payer # de 20% de TVA ajoutés à votre dépense , pour entretenir les gaspillages de l’État

                ces gaspillages sont la facture du clientélisme , ces voix que l’on achète avec de l’argent DU public....

                Vous n’avez pas compris ce que le système électoral a de pervers , permettant à des voyous de se maintenir sans partage , et de puiser sans vergogne dans le Trésor public

                Vous n’avez pas compris que l’État a saisi des leviers pour accaparer plus de pouvoirs et donc plus d’argent , vous n’avez pas vu que ce qu’il faisait , il le faisait mal, très cher , et contre le peuple....

                En bref désolé , mais décidément vous n’avez rien compris parce que vous êtes sot et inculte.

                Avant de fustiger Depardieu, fustigez NOAH en délicatesse avec le fisc depuis DES années , coupable de fraude fiscale.....

                Par ailleurs il y a l’affaire du compte UBS de Cahuzac le ministre....et il y a tant de procèspassés et actuels contre des membres de la classe politique des partis de gouvernement pour ne pas s’interroger....Il y a toujours le dossier Guérini , le dossier Kucheida, l’argent volé à la mairie de Paris par Chirac ......

                maintenant , sii vous croyez encore que la classe politique est propre et capable , c’est votre affaire , mais je sais très bien que nous sommes otages d’une oligarchie de voyous et d’incapables d’ailleursdénoncés par Sophie COIGNARD après son ouvrage sur l’OMERTA.

                J’espère donc que vous n’écrirez plus d’articles comme celui -là ; informez vous avant de critiquer celui qui n’a jamais été condamné , qui n’a pas perçu 1 centime de remboursement de la sécurité sociale qu’il ne sollicite même pas....mais intéressez vous plutôt à cette ordonnance par laquelle la sécu a été mise en concurrence sans que le pouvoir soit passé aux actes ; cela s’appelle forfaiture

                Vous apprendrez encore que la république c’est le TRI-ATHLON mensonge , corruption, spoliation.... et que la Vème République nous mène au déclin d’un président à l’autre , Hollande étant vraisemblablement le champion de la démolition du tissu économique, social, moral.....


                • Pelletier Jean Pelletier Jean 19 décembre 2012 20:21

                  Sot et inculte, c’est ma fête, vive Noël.



                  Mais vous devriez aussi vous informez un peu à votre avis Depardieu n’a jamais fait de séjour dans des hôpitaux ? Réfléchissez un peu.... Ah oui vous voyez mieux maintenant
                  Qui finance ces hôpitaux ou sans doute n’a t il rien payé vu son état....l’impot

                  Examinez les budgets de tous les films ou il a ramassé à mise vous verrez qu’ils ont tous bénéficié de l’argent public ...
                  Enfin moi je comprend votre attachement à l’acteur et à l’homme et vous avez bien e droit de le défendre....mais est ce utile pour cela de m’insulter ?
                  Bien à vous

                  http://jmpelletier52.over-blog.com/&nbsp ;

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès