Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Gouverner, c’est pleuvoir

Gouverner, c’est pleuvoir

Au delà du jeu de mot approximatif que s’est autorisé François Hollande après avoir subi des pluies soutenues lors de ses différentes apparitions, le citoyen est autorisé à se poser quelques questions.

Le premier personnage de l’état aurait la faculté de faire venir la pluie lorsqu’il se déplace, a-t-il des pouvoirs spéciaux ? Serait-il un chamane ?

La pluie est un thème récurrent dans la chanson et de « il pleut bergère  » du à Fabre d’Eglantine, ce révolutionnaire jacobin qui finira guillotiné, à « senor météo  » de Carlos, en passant par « il pleut sur Nantes  », de cette chère Barbara, ou même de « I can’t stand the rain » d’Ann Peebles, de « Purple Rain » de Prince, « come rain or come shine  », du génial Ray Charles, de « The Rain Song  » de Led Zeppelin, de « Rainy Day, Dream Away  » de Jimmy Hendrix, sans oublier James Morrison qui dans « please don’t stop the rain  », ne voulait pas qu’elle s’arrête, la pluie n’a cessé d’inspirer les compositeurs/poètes de tout crin.

On se souvient aussi des dizaines de milliers de spectateurs de Woodstock qui reprenaient d’une seule voix le mantra « no rain », ce qui n’avait hélas rien empêché. lien

« Toute la pluie tombe sur moi », chantait aussi Sacha Distel, reprenant un titre de Burt Bacharach, paroles de Hai David, et que l’on pu entendre dans le remarquable western « Butch Cassidy et le Kid » sous le titre « Raindrops Keep Fallin’ on my head  ». lien

Hollande pourrait s’approprier cette chanson, car au-delà des intempéries, la pluie de critiques justifiées qui s’abat sur lui, faisant tomber en chute libre sa popularité, tant le niveau d’insatisfaction des électeurs est grand, ne connait pas de trêve.

Au point que Marine Le Pen, qui pourtant avait depuis le début mis en place une stratégie consistant à mettre dans un même sac le PS et l’UMP, voudrait bien maintenant trouver une place dans ce sac, puisqu’elle a proposé récemment à François Hollande un projet de cohabitation…

Serions-nous dans une phase amoureuse, ou à l’instar de Georges Brassens qui chantait «  un p’tit bout de parapluie, pour un bout d’paradis  » évoquant une romantique histoire d’amour à l’abri de cette pluie, la gérante du Front National proposerait cette alliance surprenante ?

Décidément les politiques n’en finissent pas de se prendre pour des girouettes, prenant quand ils le peuvent le sens du vent de l’opinion…

De là a imaginer François et Marine chanter et danser un jour sous la pluie, il y a surement un pas qu’il ne faudrait pas franchir, laissant à Gene Kelly son succès mérité, dans un numéro époustouflant de claquettes. lien

Claquettes pour claquettes, si c’est bien la pluie qui en faisait pour le grand Nougaro (lien) c’est plutôt une baffe qu’a reçu le nouveau premier ministre lors de l’université d’été de La Rochelle, vitupérant, menaçant, obligé de hurler pour tenter de couvrir le chahut et les sifflets des frondeurs du PS, et tentant de calmer l’assemblée en affirmant maintenant, qu’après avoir aimé les entreprises, il aimait aussi les socialistes, mais pour un homme qui appartient à ce parti, était-il judicieux de le préciser ? lien

Celui-ci eu beau mouiller sa chemise à La Rochelle, la grogne persiste, et la colère de son camp ne semble pas prête de retomber.

Il est certain que la nomination d’Emmanuel Macron fait grincer plus d’une dent, d’autant que l’on découvre à l’occasion tout le cynisme présidentiel, qui tout en confiant la mise au point de son programme économique au patron de la Banque Rothschild, affirmait quelques temps après, droit dans ses bottes, que son ennemi était « le monde de la finance  »…

En tout cas, si Gilbert Becaud chantait il y a longtemps, « le jour où la pluie viendra  », on en vient à s’interroger sur l’éventuel pouvoir qu’aurait le président de la république de faire venir la pluie chaque fois qu’il se déplace ?

On n’avait pas tardé à remarquer qu’il était parfois dans l’incantation, voire la prédiction, affirmant l’inversion d’une courbe du chômage avant la fin 2013, et même si manifestement ses pouvoirs d’éventuel chamane semblent peu efficaces dans ce cas, pourquoi ne pas envisager de lui proposer de se déplacer dans ces pays ou la sécheresse fait des ravages ?

La Corne de l’Afrique, le Sahel, mais aussi l’Asie Occidentale, la Chine, l’Europe du sud est, la fédération de Russie, le nord est du Brésil, toutes ces régions, ces pays, souffrent de la sécheresse, provocant la famine, la mort, et son cortège de souffrances, et pourquoi ne pas encourager le chef de l’état à s’y rendre, afin de tenter de sauver quelques vies ?

Bien sur, personne n’a oublié qu’il s’est rendu au Mali, et au Niger, mais il s’agissait surtout, d’après de nombreux politologues, de sauver les intérêts économiques d’Areva, qui a besoin de l’uranium nigérien pas cher pour faire tourner ses centrales nucléaires, et la farce consistant à déclarer qu’il s’agissait de lutter contre le « terrorisme  » a fait long feu, la manne qu’attendait les pays en question étant financière, même si un peu de pluie n’aurait pas fait de mal.

Mais, même si n'est pas à cause de François Hollande que la pluie s’est invitée une bonne partie de l’été dans une majorité de régions, c’est bien grâce à lui que nous avons eu une pluie de mauvaises nouvelles… la courbe du chômage ne s’est jamais inversé, les entreprises sont chouchoutées, les banquiers ne sont plus inquiétés, et le premier ministre du pays est maintenant celui qui, lors des primaires socialistes, avait obtenu l’un des plus mauvais scores… 8%...lien

De là à considérer que Manuel Valls est illégitime à sa place, il n’y a qu’un pas que ceux que les médias qualifient de frondeurs ont manifestement déjà franchi, et d’ailleurs ne sont-ils pas plutôt des révoltés que des frondeurs ?

Décidés peut-être à ne plus jouer les godillots, puisqu’ils en ont plein les bottes, ces souliers bien pratiques avec toutes ces pluies de trahisons, vont-ils laisser exprimer leur colère jusqu’au bout en refusant de donner leur confiance à ce gouvernement ?

Il ne faudrait alors plus parler de pluie, mais prévoir un déluge de mauvaises nouvelles, et pas de Noé à l’horizon, seulement la perspective d’une dissolution du parlement, puisque de lourds nuages noirs s’amoncellent sur la tête présidentielle… et quoi de mieux que l’eau pour hâter cette dissolution ?

Pour que cette situation, qui pourrait paraitre inévitable, s’inverse, il suffirait que le président se mouille un peu, qu’il prenne la mesure de la déception populaire, qu’il nomme un premier ministre légitime, qu’il redonne du pouvoir d’achat aux citoyens, qu’il acte enfin les engagements qu’il avait pris au Bourget, mais cela ne semble pas à l’ordre du jour.

Comme dit mon vieil ami africain : « heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière  »…à moins que la phrase ne soit de Michel Audiard ?

L’image illustrant l’article vient de « pierre.parillo.over-blog.fr »

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Le bras d’honneur hollandais

La France avance avec une canne

L’un promet, l’autre agit

La droite en rêvait, Hollande l’a fait

De Coluche à Grillo

Le changement, c’est pas tout de suite

Le poisson d’avril hollandais

En marche pour une 6ème

Un président tétanisé

La taxe carbonisée

La retraite au flamby

Qui Hollande trompe-t-il vraiment

Hollande, un pays au plus bas

Des sous et des déçus

La sauce hollandaise ne prend pas

L’improbable révolte des sans

Qu’est-ce qui cloche ?

Monsieur « Plan Plan »

J’aime pas les riches

Faire sauter la banque

Le discours du Bourget partie 1-partie 2

Blog de René Dosière


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2014 13:09

      soi meme

      vous ne devriez pas injurier le chef de l’état... c’est con damnable
      enfin, c’est vous qui voyez
       smiley

    • soi même 2 septembre 2014 13:18

      Au sens large et figurer, entre parenthésé, en lissant tes papiers on est à la bonne école !


    • amiaplacidus amiaplacidus 2 septembre 2014 09:32

      On devrait l’exporter en Australie, chez les Aborigène, en tant que bâton de pluie, il est très efficace.


      • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2014 11:52

        amiaplacidus

        reste à savoir ce que les aborigènes vont en faire ?
         smiley

      • caillou40 caillou40 2 septembre 2014 09:35

        +++++++++

        Du grand cabanel....on en redemande.. !
        (la pluie qui tombe sur le PS est une pluie acide..elle bouffe tout sur sur son passage)... !

        • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2014 11:53

          merci caillou, c’est sympa !

          c’est vrai que le parti socialiste est en train de déguster grave !
           smiley

        • chantecler chantecler 2 septembre 2014 13:11

          La boutade cache mal la pirouette dont le sens est pourtant essentiel :
          Et oui , cher François , gouverner c’est prévoir , même les déluges de pluie .
          A la revoyure .


          • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2014 16:47

            chantecler

            oui, il doit être fâché avec les fabricants de parapluies... parce que dans le fond, puisqu’il sait qu’il va pleuvoir, il aurait pu prévoir d’en utiliser un...
             smiley

          • Jean Mohamed De La Bastille Jean Mohamed De La Bastille 2 septembre 2014 13:16

            Merci Olivier,


            Une délectation cet article !

            • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2014 08:24

              merci Jean Mohamed, c’est sympa !

               smiley

            • septikettak septikettak 2 septembre 2014 13:17

              Marine voudrait cohabiter ? Normal, le PS après l’UMP est le plus grand allié du FN. Avec Flamby, Valls et consorts, ils vont encore lui permettre de faire de bons scores. Flamby n’avait-il pas un père d’extrème-droite ? Chassez le naturel, il revient au galop. smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2014 16:49

                septikettak

                merci pour l’info... je ne savais pas ce détail parental qui explique tout !
                 smiley
                si vous avez un lien pour le confirmer, ce serait sympa ?

              • septikettak septikettak 2 septembre 2014 22:32

                Olivier
                Vous vous foutez de ma gueule. On trouve tout sur le net. Alors ne faîtes pas le naïf. Vous êtes le seul à ne pas le savoir et François a commencé dans une école privée, etc, etc..


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2014 06:38

                septikettak

                non, désolé ! sincèrement je ne le savais pas.
                l’école privée, oui, bien sur... mais le reste non...
                si vous pouviez me donner un lien ?
                merci d’avance
                sinon, je ferais une recherche...

              • septikettak septikettak 3 septembre 2014 07:53

                Olivier
                Quand je veux savoir je prends Google et je tape « père François Hollande ». Vous trouverez déjà sur Wikipedia + d’autres.articles
                En lisant, j’ai trouvé un truc désopilant sur Hollande. Le voici :
                En 1976, il est réformé du service militaire à cause de sa myopie lors de ses « trois jours » au fort de Vincennes, mais, par « devoir », obtient l’annulation de cette décision31. Lors de ses classes en tant qu’élève officier de réserve à Coëtquidan, en janvier 1977, il est dans la même chambrée que Jean-Pierre Jouyet, Michel Sapin, Henri de Castries et Jean-Michel Lambert, puis il rejoint l’École d’application du génie (EAG) à Angers, avant d’être affecté au 71e régiment du Génie, à Oissel
                Il est fort myope : on s’en aperçoit tous les jours. Il est passé par l’école d’application du génie. Ben, il a du en sécher les cours. smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2014 08:25

                septikettak

                merci... j’ai fais un copié collé pour usage ultérieur.
                 smiley

              • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2014 16:50

                Constant

                bien sur Eurythmics ! merci d’avoir réparé l’oubli.
                et bravo pour le commentaire !

              • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2014 16:51

                Hervé

                pas mieux !
                merci !!!
                 smiley

              • Garance 2 septembre 2014 14:11

                Comme dit mon vieil ami africain : 


                « Hollande lui pas gentil ; lui fait tomber la pluie chez lui mais fais tomber des bombes ici »

                • gogoRat gogoRat 2 septembre 2014 14:32

                  « vont-ils laisser exprimer leur colère jusqu’au bout en refusant de donner leur confiance à ce gouvernement ? »

                   L’ami africain aurait pu chanter : « Les planqués ne se mouillent pas » ...
                   alors, organisons avec lui un concours de chansons sur ce thème :
                   un petit essai pour susciter la fabrication d’une chanson collaborative de dérision collective (en « open music » comme on fait du « open source ») => https://soundcloud.com/gt6oqp/manif-des-planques-1


                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2014 16:58

                    gogoRat

                    excellente idée... la chanson collaborative de dérision collective.
                    je vais tenter d’y apporter ma contribution.
                     smiley

                  • gogoRat gogoRat 2 septembre 2014 18:34

                     chiche !


                  • gogoRat gogoRat 8 septembre 2014 12:24

                     un petit couplet pour se chauffer la voie des risions collectives ? => https://soundcloud.com/gt6oqp/normaldes100dents


                  • Pyrathome Pyrathome 2 septembre 2014 14:46

                    Salut Olivier,

                    On a eu :
                    -L’enfarineur enfariné
                    -L’arroseur arrosé ( plusieurs fois..)
                    -Le foudre de guerre foudroyé ( en avion avec sa première visite à Merkel..)
                    - L’entubeur entubé ( deux désastres électoraux..)
                    Et maintenant, il veut nous faire danser « la valse à mille temps », mais quelle Brèl(e) !!... smiley
                    .
                    Conclusion :
                    Après l’in con pétant bling bling, on a eu droit à l’in con pétant pétard mouillé.....
                    .
                    La vérité n’étant que puisqu’il est totalement grillé à gauche, ce mec va maintenant chercher à se faire élire par une bonne partie de la droite libérale....
                    Le Ps va exploser, c’est inéluctable et même très souhaitable, pour laisser la place à une vraie force de gauche socialiste et écologique englobant une bonne part du PS (les vrais !) , le FdG , EELV, NPA et autres.....


                    • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2014 16:55

                      PYra

                      on pourrait ajouter l’emmerdeur emmerdé ?
                       smiley
                      et oui, tout ça pourrait permettre l’avenement d’une vrai gauche.
                      bah... on verra bien.
                      il est temps d’écrire une nouvelle constitution
                      au programme : impossibilité aux personnes ayant de près ou de loin des liens avec le monde de la finance de se présenter... 
                      salaire limité à 2000 euros, frais remboursés sur justificatif, abolition des privilèges (garde du corps, retraite à vie etc)
                      aux lecteurs à prolonger le programme.
                       smiley

                    • Baasiste 2 2 septembre 2014 17:28

                      vraie force de gauche : libre échange, ue (mythe de l’autre europe qu’on ne peux pas avoir), euro, social-démocratie, atlantisme (eelv qui soutient l’intervention de l’otan en syrie et qui a soutenu l’intervention de l’occident en libye comme mélenchon et le npa pour les « rebelles » de l’otan syriens) , soutien à l’immigration patronale-mondialiste et aux réformes sociétales pour le profit de l’individualisme libéral, libre circulation des capitaux (0 propositions concrètes contre)... c’est ça la vraie gauche ? vous êtes tombé bien bas, vous resterez à 10 % max. staline, marchais, lénine, proudhon, bakounine, sorel, marx, engels et même peut être trotski se retournent dans leur tombe.


                    • Baasiste 2 2 septembre 2014 19:41

                      sans compter que le npa (surtout) et fdg et co... leur électorat c’est lumpen (servant inconsciemment le capitalisme) tant décrié par marx : les racailles, les délinquants, les banlieusards, les immigrés, etc... à la place du prolétaire surtout quand il est blanc.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2014 17:08

                      @ tous

                      les banquiers se lâchent !
                      goldman sachs propose une baisse de 30% des salaires des français !
                       smiley

                      • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2014 17:08

                        c’est sur ce lien


                      • Dominique TONIN Dominique TONIN 2 septembre 2014 18:10

                        Mr CABANEL,

                        Faut-il en rire, ou en pleurer de cette situation dans laquelle nous installe ce piètre Président ?
                        En attendant, je me pose de sérieuses questions, du genre :
                        - A sa prise de fonction savait-il déjà que c’est la finance qui gouvernait ?
                        - Si oui, ses déclarations sur la « finance mon ennemi » ne sont que pures mascarades.
                        - Sinon, cet homme est un naïf dangereux, mais facilement manipulable, voire corrompu !
                        Dans tous les cas cela reste sérieusement inquiétant pour la suite des événements, d’autant qu’il y a le TAFTA qui pointe son nez !

                        • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2014 19:10

                          merci joyeuseté de ces révélations !

                          pas de doutes, on est bien dans la m...e.
                          et bravo a Jovanovic pour son expertise lucide.

                        • eric 3 septembre 2014 05:35


                          La danse du ventre oui...

                          Le total gauche était à 30% lors du dernier scrutin national. Mais le plus significatif, c’est qu’en ajoutant les gauches de gauches aux frondeurs. Si on tient compte du fait que Laroutourou, le sous marin financé par les hollandiens pour faire chuter Mélenchon, leur a pris, essentiellement à eux 3 points, on peut dire que le rapport de gauche interne aux gauches est assez incertain.

                          Certes, sur le plan institutionnel, les guignols hollandistes ont une majorité de papier. Cependant, dans les mairies, les régions, les département, et même à l’assemblée nationale, les gauches de gauche au sens large auraient sans doute vraiment les moyens d’imposer une ligne, ou au moins d’influencer ce pouvoir qu’elles ont cautionné, sinon réellement voulu

                          Il n’en est rien. Leur hostilité concrète à cette ligne politique se résume à trois limogeages ou démissions individuelles et à peine plus de sifflets dans et autour d’un congrès du PS.

                          Danse du ventre ? On pourrait le penser. Après tout, les gauches sont mimétiques par natures, et dès lors que le grand frère PS se livre à cet exercice avec l’électorat, il est logique que les petits frères en fassent autant. En tous cas, cela ne semble pas séduire grand monde...Pas assez excitant ?

                          Ainsi, le caractère pluvieux du quinquennat en passe de s’achever ( dans 18 mois on entre en campagne présidentielle et donc il ne se passera en gros plus rien, si tant est qu’il puisse encore se passer quoi que ce soit de concret sur la courte période qui reste) s’explique clairement.

                          C’est par erreur que les gauches de gauches font la danse de la pluie autour de ce pouvoir en croyant agiter leurs abdomens pour séduire et en se gardant bien de danser « le poteau de torture ».
                          Et cela marche !

                          On ne sait ce qui est le plus troublant. L’obscurantisme dont elles font la preuve en y croyant, ou l’efficacité de ces pratiques pourtant très éloignées de la raison raisonnante. Mon avis personnel est bien entendu qu’il s’agit d’un hasard météorologique...

                          La passivité concrète de l’ensemble des protestataires de ces altergauches qui ont fait l’élection de hollande est à l’image de celle du pouvoir.
                          On parle bien des mêmes gens et leur guéguerre concerne sans doute en réalité le partage des prébendes.

                          Le vrai mystère, mais qui nécessite des explications compliquées, c’est pourquoi « être à gauche » individuellement et collectivement, cela se traduit en général par une incapacité à danser ?

                          Et je vous dis cela, je l’ai vérifié expérimentalement, les Chinovniks soviétiques dansaient exactement comme des apparashiks socialistes français.

                          Cela doit être liè à un type de rapport avec son propre corps j’imagine. Qui a jamais vu un homme de « vraie gauche » vraiment danser harmonieusement ?


                          • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2014 15:49

                            eric

                            merci pour cette longue et judicieuse analyse...
                            à part la conclusion finale sur la « danse des homme de vraie gauche », à mon avis moins pertinente, je suis d’accord globalement.

                          • gaijin gaijin 3 septembre 2014 07:13

                            au bal des cocus les français dansent .....encore loupé !
                            vivement la prochaine fois .......

                            quand a moi :

                            Les sanglots longsDes violonsDe l’automneBlessent mon cœurD’une langueurMonotone.Tout suffocantEt blême, quandSonne l’heure,Je me souviensDes jours anciensEt je pleure
                            Et je m’en vaisAu vent mauvaisQui m’emporteDeçà, delà,Pareil à laFeuille morte.

                            • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2014 08:29

                              merci gaijin... 

                              ferré avait chanté cette belle poésie de Verlaine.
                              je ne résiste pas à la proposer.

                            • zygzornifle zygzornifle 3 septembre 2014 09:43

                              C’est vrai qu’il a plu des taxes et diverses ponctions ainsi que l’augmentation de la TVA ....


                              • moumou moumou 3 septembre 2014 10:03

                                Pas oublier France Gal

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès