Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Grosse Bertha

Grosse Bertha

François fera-t-il plier Angela ?

Dans une interview, donnée au FIGARO, Charles WYPLOSZ, Professeur d'économie à l'Institut des hautes études internationales à Genève, spécialiste des questions européenne et monétaires, s’interroge sur l’issu du Conseil Européen, qui commence aujourd’hui.

Il glose un peu sur la position de MERKEL de refuser toute forme d'euro-obligation « de son vivant ».

Il juge cette position un peu outrancière, et ajoute :
« - MERKEL n'est pas une tendre jeune fille, c'est une bête politique ! Elle affiche une position de négociation très dure avant ce sommet. »

Cependant il pense que l’expérience de la crise montre qu’elle peut changer d'avis. Le problème, c'est que la Chancelière Allemande tarde souvent à prendre position. Cela lui permet de dire à son opinion qu'elle n'avait pas le choix. Mais ce sommet, ce n'est pas celui de la dernière chance ! C'est le vingtième d'une longue séquence, qui est loin d'être terminée…

L’entente MERKEL-HOLLANDE ce n’est pas la « MERKOZY », et les deux chefs d’Etat doivent trouver un compromis, un nouvel équilibre. Ils n'ont pas d'autre choix que de s'entendre. Mais cela ne se fera pas en un dîner, ni en un sommet. Cela prendra plusieurs semaines…

La relance de 130 milliards d’€, prévue par le pacte sur la croissance est une goutte d’eau qui va tenir les marchés une heure ou deux après le communiqué final. Ensuite ils vont dire que c'est trop peu et se fâcher.

L’incidence macroéconomique de ce plan de relance sera négligeable. Il s’agit de considérer que ce plan ne concerne pas que la zone euro, mais les Vingt-Sept membres de la Communauté Européenne, ce qui en diminue sa portée.

Mais les Allemands ont compris qu'il fallait lâcher quelque chose à François HOLLANDE, pour qu'il puisse dire « victoire ! J'ai mis un terme à l'austérité ! ». La vérité, c'est que ce sont les Allemands qui sont à la base de ce projet.
Et François HOLLANDE est tombé dans le panneau.

Le Président Français peut-il attendre un infléchissement de sa terrible partenaire sur la question des euros-obligation ?

François HOLLANDE est tombé dans le panneau des Allemands. Les eurobonds, c'est un mauvais sujet, qui traduit la volonté des pays du Sud pour voir l'Allemagne payer pour eux.

Pour satisfaire la France il faudrait remanier les traités européens. En réalité l'union politique, c'est l'antidote aux eurobonds !

François HOLLANDE s'est lancé dans ce combat pour mutualiser la dette, alors que c'était perdu d'avance…

La France va être contrainte d’accorder davantage de contrôle budgétaire à Bruxelles ?

Mais l’idée d’union budgétaire n’est pas au goût des Parlements nationaux qui ont été créés pour contrôler le budget de leurs États. Ils ne vont pas se faire hara-kiri comme ça !

La seule solution à la crise c’est l’Union Bancaire.
C’est une excellente idée susurrée Mario Draghi.

Mais ce n’est pas une solution à court terme, car transférer les pouvoirs de supervision bancaire à la BCE, soluttion qui est pourtant fortement recommandée par « les marchés », prendra du temps.

Si la Banque Centrale Européenne détient les pleins pouvoirs, elle aura l’autorité pour restructurer les établissements bancaires en quasi-faillite, elle pourra se séparer de leurs dirigeants ayant fait preuve d’incompétence ou de laxisme. Elle tiendra ainsi son rôle de prêteur en dernier ressort.

 

ZONE-EURO.jpeg

 

C’est ce dont nous avons le plus besoin pour sauver la zone euro !


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Leo Le Sage 30 juin 2012 10:14

    Bertha s’est plié aux injonctions de François...
    Elle est réaliste mais pas bête...

    Elle sait très bien qu’il faut montrer des crocs et après discuter.

    Sinon cette info est un peu en retard puisque le doute n’est plus permis...

    "A road map issued Tuesday by four senior European officials — European Council President Herman Van Rompuy, European Commission President Jose Manuel Barroso, European Central Bank President Mario Draghi andJean-Claude Juncker, head of the group of Eurozone finance ministers — laid out a range of proposals for discussion at the summit, including possible moves toward debt sharing"
    (Source : Germany leader opposes full debt sharing in Eurozone crisis - latimes.com)


    • jullien 30 juin 2012 12:22

      @l’auteur
      Que représente la carte en illustration ?


      • jef88 jef88 30 juin 2012 15:19

        je préfère Angela à la grosse Bertha
        Moins dangereux


        • rottweiller 30 juin 2012 18:18

          angela ou bertha il va falloir qu’elle arrête d’embrasser mon françois ou cela finira mal entre elle et moi smiley


        • jef88 jef88 30 juin 2012 21:09

          Angela et Bertha ?
          pas envie de les embrasser ....
          quoi que tirer un coup avec la grosse Bertha ça doit secouer ......


        • Massaliote 30 juin 2012 18:32

          Exact, ça cogite : Aurélie Filippetti a annoncé que le gouvernement examinerait en 2013 une possible extension de la redevance audiovisuelle aux écrans d’ordinateur. Cette taxe s’appliquerait aux foyers n’ayant pas de télévision.

          Je dédie cette nouvelle à tous les beaux esprits de gauche qui ont si bien voté.


        • louphi 1er juillet 2012 13:51

          Grosse Bertha

          Non, François ne pourra pas réussir à faire plier Angéla. Malgré ses rodomontades, François, comme vous semblez l’appeler si amicalement, n’a pas le coeur vraiment pour cela. N’a t-il pas ravalé sa langue devant les banquiers de la City ? N’a t-il pas apposé sa signature sous la signature maçonnique de Sarkozy dans le livre d’or de la république sous l’Arc-de-Triomphe ? N’a t-il pas souhaité la victoire de la droite à l’élection présidentielle en Grèce ? N’accepte t-il pas la couverture de l’ONU-OTAN pour aller brigander la Syrie et l’Iran de la même manière que Sarkozy est allé brigander la Lybie, la Côte d’Ivoirte, l’Afghanistan ? François, Sarkozy, Angéla, Cameron, Obama, Ban Kimoun, Koffi Anan, Van Rompuy, Barroso, ... , tous ces gens ne sont que des agents et des serviteurs zélés à la solde des familles les plus riches du monde organisées en obédiences occultes. Il peut y avoir des discordances passagères en leur sein pour telle ou telle stratégie pour mieux défendre les profits toujours de plus en plus faramineux de ces obédiences financières oligarchiques nébuleuses et occultes. Mais ils finissent toujours par s’accorder.

          Non, Non, François ne peut pas faire plier Angéla. Vraiment pas faire plier. Ce n’est pas,son objectif.

           


          • Luc BOUTET Luc BOUTET 1er juillet 2012 23:43

            Si je vous lis bien : tous à la solde des banquiers-juifs ?
            Vous trouvez-pas qu’on nous l’a servie un peu trop celle-là ? Faut changer le disque, il est rayé. Mais grave !


          • louphi 2 juillet 2012 00:47

            Luc Boutet

            Les banquiers ne sont pas seulement juifs. Ils sont de toutes les nationalités ; blancs, jaunes, noirs, arabes, juifs, etc.. et ils sont très bien solidaires entre eux.. Ne soyez pas antisémite. L’argent n’a pas de nationalité, pas plus que la pauvreté.

          • Ouallonsnous ? 1er juillet 2012 19:30

            Et alors, les « fonctionnaires » de la gestion des commentairesn cela fait deux jours que l’on de peu ni plusser ni moinsser les commentaires, il faut faire quelque chose !!!!!!


            • Guy BELLOY Guy BELLOY 14 juillet 2012 20:28

              Hé bé, ils ne vous ont pas ménagé !
              Juste un mot pour vous dire que j’ai apprécié votre dernier article en modération...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès