Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Guerre des sondages : Marine Le Pen à 17%

Guerre des sondages : Marine Le Pen à 17%

A moins de 17 mois de l'élection présidentielle les grandes manoeuvres ont bel et bien commencé. Le timing est très simple, d'un côté les challengers vont se positionner tout au long de l'année 2011 pour prendre la corde et être dans le sprint final de 2012, de l'autre le président en place va s'assurer de déminer le terrain, promouvoir son action jusqu'au bout profitant de son statut d'homme d'état pour gérer au mieux l'espace médiatique

Mais le sondage réalisé par le CSA pour Marianne avait un but : mesurer l'audience du FN au moment où le vieux chef s'en va pour laisser la place, vraisemblablement à sa fille, Marine. C'est donc Marine qui est passée au crible de ce sondage, dans sa position évidemment de présidentiable, et elle fait un bon score qui la rend légitime dans sa candidature. (cf ci-dessous) :

Le problème pour Marine Le Pen comme pour son père réside dans l'opposition dure à laquelle elle est confrontée, opposition qui est un frein, voire même, un obstacle infranchissable pour la conquête du pouvoir puisqu'à 17 / 18% elle ne dispose pas de réserves de voix suffisantes, le corps électoral à 69% étant sûr de ne pas voter pour elle (mais c'est mieux que son père qui cristallise encore 78% de votants contre lui).

Autres enseignements l'idée de l'alliance entre l'UMP et le FN n'est pas prêt d'aboutir, car si 39% des sympathisants UMP sont favorables à cette idée et 54% des sympathisants FN, il reste 57% de sympathisants UMP qui sont contre. Par ailleurs pour l'ensemble des français, seuls 23% y sont favorables, 67% contre.

Marine : d'extême droite, courageuse et raciste

Les principaux traits de "caractère" de Marine Le Pen sont nettement définis pas les sondés, et l'image correspond au marketing du FN dans la suite logique tracée par le père.
La surprise, ou bien plutôt une autre tradition du poujadisme, provient du soutien manifesté par les artisans, commerçants et chefs d'entreprises qui à 41% se retrouvent dans les idées portées par Marine Le Pen. L'une des raisons provient sans aucun doute de la déception Sarkozienne, la crise, le bling bling et le statut de l'auto-entreprise qui ont marqué les très petites entreprises, leurs patrons n'étant pas traditionnellement à gauche, la protestation se trouve alors à droite toute.

En tout état de cause le score de la présidentielle est important pour les candidats et leur parti, en fait pour le financement public de leur parti qui dépend des scores réalisés. Pour certains il n'y pas le feu mais beaucoup de travail à réaliser pour atteindre leurs scores de 2007, en particulier du côté de Bayrou qui oscille entre 6 et 9% mais qui a l'avantage d'être un candidat certain et naturel pour le centre "gauche". Avantage : la présence de DD Villepin n'est pas certaine et celle d'Hervé Morin ressemble plus à du marchandage de cuisine qu'à la volonté de porter un réel projet.

Le score d'Eva Joly milite pour une improbable candidature Hulot, l'Europe Ecologie ne trouve pas encore la fenêtre pour peser réellement dans l'élection. Pour cause, les problèmes économiques et d'emplois, de capitalisme et de libre-échange seront plus portés par la gauche.

Au parti socialiste, soulagement, le candidat quel qu'il soit est bel et bien dans la course...

A gauche Mélenchon rivalise avec Besancenot : pas sûr pourtant que 1 + 1 fasse 2, ils devraient donc aller tous deux au bout.

Et comme rien ne sert de courir, il faut partir à point... on peut dire que la présidentielle entame son premier tour de piste.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • eric 15 janvier 2011 07:52

    Il me semble que vous passez a cote du principal enseignement de ce sondage.
    Bien sur il y a dans le détail plusieurs droites et plusieurs gauches. Sur l’europe, par exemple, elles sont toutes deux divisees a peu pret de la même façon. Mais en gros, sur l’economie de marche, les impôts, le rôle de l’État, la plus part des fondamentaux, on distingue assez bien gauche et droite. N’importe quel idéologue de gauche vous confirmera que si on peut envisager ponctuellement des alliances opportunistes avec le Modem, celui ci n’est pas un parti de gauche.

    Ainsi, la « sensibilité » de droite représente entre 53 et 61% des intentions de vote. Après 2 Chirac, 1 Sarkozy et un crise qui devrait naturellement jouer en défaveur des sortant cela veut dire que les grandes idees de l’opposition ne parviennent pas a convaincre une majorité.

    Plus grave encore, alors qu’en principe ils sont censés avoir plus ou moins le même programme, celui officiel du parti ( ou sinon a quoi cela sert il d’être socialiste) les écart majeurs de score potentiel entre deux candidats PS, montrent au sein même de ce parti une nette preference pour le candidat qui a une « image » plus a droite ! C’est dire la désaffection, voir le desinteret des militants pour les idées, le programme meme de leur propre parti.

    Conclusions ?
    Le pays reste sociologiquement majoritairement a droite. Cela n’exclue pas une victoire socialiste a la faveur de bons scores FN , d’abstention d’UMP fatigues par Sarko ou d’alliances contre nature, mais on peut déjà prévoir que même élu, le PS ne mènerai pas une politique de gauche au sens traditionnel du terme. Il est politiquement difficile de mener a bien de vraies ruptures sans majorité tres claire.
    La fameuse « reconstruction » de la gauche, promise après la claque Jospin, n’a pas été entreprise ou en tous cas pas menée a bien. La majorité des français persiste a penser qu’elle n’offre pas une alternative crédible au niveau national, ou elle reste un corporatisme et un vote protestataire.
    Il serait temps qu’elle se mette enfin a se fameux travail de reconstruction pour redevenir en prise sur la société.


    • Voltaire Voltaire 15 janvier 2011 18:05

      Contrairement à vous, je partage assez largement l’analyse de l’auteur, mais il faut d’abord souligner le très faible élément prédictif d’un sondage réalisé 16 mois avant un scrutin présidentiel.

      En revanche je partage votre avis en ce qui concerne la constitution sociologique de l’électorat français, surtout de l’électorat votant... En raison du biais induit par le vote des classes les plus âgées par rapport aux autres, la droite demeure majoritaire en France. Même si l’électorat de François Bayrou est sans doute plus équilibré dans sa composition, la droite demeure majoritaire. La chance de la gauche réside non pas dans sa victoire idéologique mais dans l’échec de Nicolas Sarkozy qui engendre naturellement un mauvais report aussi bien du centre que de l’extrême droite. A l’heure actuelle, la gauche classique n’a pas réussie à rénover de façon suffisamment convaincante son projet idéologique, et ne le ferra pas avant 2012, la lutte entre candidats potentiels étant lancée. Elle ne peut donc gagner que par défaut.

      Selon toute probabilité, le second tour de 2012 sera serré. NS est coincé entre la nécessité de récupérer une partie de l’électorat FN (qui avait voté pour lui mais risque ici de s’abstenir) et celui des centristes (qui se reporterait vers un candidat de gauche modéré en cas de discours sécuritaire). Mais le candidat PS aura des difficultés à obtenir un report total de l’extrême gauche (même si celui ci lui est plus acquis que celui du FN pour Sarkozy) et surtout du centre, qui s’est vu fermement éconduit, sauf, de nouveau en cas de candidature DSK. Au final, l’élection se jouera peut-être sur le taux d’abstention, qui sera plus élevé qu’en 2007.


    • non667 15 janvier 2011 09:59

      à yann riché

      les sondages sont truqués de façon a manipuler/influencer les électeurs
      votre article basé sur du vent participe/en rajoute à cette manipulation !
      bon vent


      • Fergus Fergus 15 janvier 2011 10:55

        @ Non667 et Sambrabra.

        La « manipulation des sondages », souvent évoquée sur le net, existe probablement, mais à mon avis certainement pas de manière aussi spectaculaire que vous le suggérez. Tout cela joue à la marge, sur 1 à 2 points pour chaque candidat. La meilleure illustration étant la campagne présidentielle de 2007 où les instituts ont été vivement attaqués et accusés de manipulation par les élecxteurs de droite lorsqu’ils plaçaient Royal devant Sarkozy, puis par les électeurs de gauche lorsque Sarkozy a devancé Royal. Amusant !

        Bonne journée.


      • Fergus Fergus 15 janvier 2011 10:48

        Bonjour, Yann et Eric.

        Globalement d’accord avec le commentaire d’Eric sur l’état du PS qui ne profite pas d’un mécontentement pourtant grand dans un pays qui reste, ce sondage le démontre, majoritairement à droite.

        A l’évidence, DSK mord sur le centre (Bayrou) et la droite modérée (Villepin). Quant à la candidature d’Europe Ecologie, elle est plombée par un vote utile en faveur du PS. Et pas sûr que le bateleur Hulot fasse mieux qu’Eva Joly.

        Quant à Marine Le Pen, elle fera très certainement un bon score, mais certainement pas de nature à menacer Sarkzoy. Seule la gauche, en cas de multiplication des candidatures et de conflit interne, pourrait faire les frais de cette percée attendue.


        • non666 non666 15 janvier 2011 10:51

          Le Groupe Bolloré , qui controle l’institut CSA et publie deux quotidiens gratuits (Direct soir et Direct matin) en collaboration avec le Figaro (Groupe dassault) teste donc les électeurs.

          Comme dab, il y a deux niveaux d’informations dans les sondages.

          1) Les données brutes ,(les vraies) qui permettent aux commanditaires de savoir ou l’opinion en est reelement, pour mieux façonner leur com.
          Ces données ne sont jamais transmises au public.

          2) Les données « corrigées » , « pondérées » sensées mettre en oeuvre le « savoir-faire » de l’institut qui sont communiqué au public .
          Ce coeefficient de modification peut, avec raison, etre qualifier de coefficient de magouille.
          Il permet surtout de satisfaire le commanditaire et d’inflechir l’opinion dans son sens.
          Plus nous percevons de monde sur un vote, plus il nous apparait legitime, « normal ».
          On joue sur l’instanct gregaire, l’esprit du troupeau qui fait qu’on montre du doigt les isolés, comme autand d’associaux.
          Les barbares anglo-saxons appelent cela le « Bandwagon effect »


          Aujourd’hui, tres clairement, les groupes médias essaient de recentrer le vote sur l’alternative Sarkozy/DSK , les deux agents du nouvel Ordre mondial.
          Pour eux, c’est une alternative gagnant gagnant , quel que soit le Vainqueur....
          MAIS , il ne peuvent pas se deconnecter de la realité completement faute de faire comme la presse : perdre son credit et son pouvoir de manipulation.

          Il faut donc afficher les ilots de resistance surtout quand ils ont la taille de vrais votes rouges ou de vote nationaliste.
          Neanmoins Guillaume barbier annoncait la couleur , hiers sur « C dans l’air » : Ils peuvent monter dans les sondages mais ils n’auront pas forcement les 500 signatures.....
          Dans une emission sur une chaine publique (la 5) mais financée par le groupe Lagardère, certains mots valent avertissement des marioçnettistes qui controlent l’opinion publique française.

          La dernière fois, les sondeurs ayant confirmé la confiscation du vote FN par les mensonges reussis de Sarkozy, ils avaient laissé Lepen se presenter, puisque c’etait pour le faire apparaitre (enfin !) comme un looseur.
          Ce coup ci, la racaille risque de faire une pression terrible aux petits maires.

          REFUSE la signature ou tu t’assois sur les subventions pendant 5 ans....
          C’est la loi des Corleones en version UMP/PS


          • Fergus Fergus 15 janvier 2011 11:03

            Bonjour, Non666.

            L’une des illustrations du grand fantasme de manipulation qui anime les Français sur les sondages aux ordres supposés du commanditaire est bien celui que réalise TNS-Sofres pour Le Figaro Magazine, l’un des plus sarkozystes organes de presse.

            C’est pourtant ce sondage qui donne les plus mauvais scores à Sarkozy, la palme revenant au chiffre de décembre 2010 avec... 24 % de popularité pour Matamore !

            cela dit, je ne suis pas un fan des sondages, mais il faut les prendre pour ce qu’ils sont et pas pour les intentions qu’on leur prête, le plus souvent de manière excessive :


          • Philou017 Philou017 15 janvier 2011 11:19

            D’accord avec non666, d’autant que l’institut CSA est un des plus contestables.

            Pourquoi faire peur avec le FN ? Sans doute pour booster le « vote utile » en faveur des deux candidats de l’oligarchie, et notamment de DSK. Si les électeurs de gauche de mettent à avoir peur que le FN passe au premier tour, ils seront sans doute tentés par le « vote utile ».

            C’est aussi un bon prétexte pour Sarkosy pour justifier une politique sécuritaire par rapport à son électorat et même par rapport à sa majorité. « Si on ne le fait pas, on risque de se faire bouffer par le FN ! ».

            Manipulation et désinformation sont les deux mamelles de la politique de l’oligarchie.


          • non666 non666 15 janvier 2011 12:27

            En fait le TNS-Sofres sert un autre mobile :
            Finir de tuer Sarkozy dans le vote de droite pour deporter au plus vite les electeurs vers DSK.
            Il y aura , comme pour Sarkozy en 2007 , un double langage.

            1) A la droite, on suggerera « il est des notres tellement il est compétent »....
            2) A la gauche on agitera quelques friandises : renouons avec la victoire, comme à l’epoque de Mitterand, qu’importe le porteur d’edendard pourvu qu’on soit reelus et majoritaires...

            Les TNS-Sofres est aussi un message direct aux decideurs de l’UMP :
            Changez de cheval ou vous suivrez le joueur de flute à la noyade....
            Mais vu sur alignement inconditionnel pendant 5 ans sur les décisions du locataire de l’Elysée, il va etre TRES difficile de monter un dossier pour une voix véritablement independante de Sarkozy dans l’UMP...
            Copé joue visiblement cette carte la, mais c’est kif kif bourricot que Sarkozy au niveau des alignements.


          • Fergus Fergus 15 janvier 2011 12:47

            Peut-être avez-vous raison, Non666.

            Pour ce qui est de Copé, il est probablement encore pire que Sarkozy en matière de doctrine économique et d’alignement sur les pires options de l’ultralibéralisme.


          • Philou017 Philou017 15 janvier 2011 16:55

            J’ai écrit mon commentaire avant que l’auteur ne mette le dessin avec les votes (ou je suis passé à coté....)

            Donc on reprend :

            - Si DSK est le candidat, il fait 30% au premier tour, Sarkosy 25, la gauche réunie 47%, il est quasiment sur d’être élu.

            -Si c’est quelqu’un d’autre (ici Aubry), il fait 22%, Sarkosy 28%(? ?), la gauche réunie par une magie difficilement compréhensible descend à 39%, et Sarkosy serait quasiment assuré d’être élu.

            Le message est bien compréhensible à l’intention des électeurs, seul le candidat DSK peut battre Sarko. Merci Monsieur CSA.


          • Philou017 Philou017 15 janvier 2011 17:23

            Autre moyen d’influencer les gens. Les questions exactes posées. Celle du CSA est parfaitement alambiquée :

            « Si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu dimanche prochain et que vous aviez le choix entre les candidats suivants, pour lequel y aurait-il le plus de chances que vous votiez ? »

            On ne demande pas pour qui vous allez voter mais pour qui voteriez-vous dimanche. Une question sur l’air du temps, qui n’engage personne.

            Pourtant Marianne, qui a commandé le sondage, indique sur le récapitulatif du sondage en début de page :

            « Intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle de 2012 »

            Sans autre précision.

            Et l’enchainement des questions compte aussi. On ne connait pas les questions posées auparavant....

            Le sondage est en fait un questionnaire complètement axé sur le FN, et sur les avis des électeurs sur Marine Le Pen. On se demande ce que les deux sondages parallèles Aubry / DSK viennent faire là-dedans
             Alors, Marianne aussi roule pour DSK ? Sale engeance de faux journalistes...


          • Thucydide Thucydide 15 janvier 2011 23:22

            Nous avons vu en Côte d’Ivoire à quoi peuvent servir les manipulations sondagières : à planter minablement celui qui en est à la manœuvre et qui, emporté par la paranoïa et le narcissisme ordinaire de tous les hommes de pouvoir, finit par y croire lui-même et se lance dans une aventure fatale.

            Les ténors UMP et PS feraient bien de’entretenir un peu d’humilité, mais ils en sont incapables.


          • Robert GIL ROBERT GIL 15 janvier 2011 10:53

            A chaque élection, la majorité des français vote soit pour l’UMP qui représente les intérêts du grand capital, soit pour le PS représentant ceux de la grande bourgeoisie. Ensuite une autre partie des électeurs choisissent entre Europe Ecologie, qui cultive la peur de l’avenir par une catastrophe écologique, et le Front National qui a fait de la peur de l’étranger son fond de commerce. Dans tous les cas le salarié est perdant, car aucun de ces partis ne remet en cause le système, pire, ils le cautionnent en apportant chacun sa petite touche démagogique pour flatter son électorat. Du nationalisme réactionnaire au libéralisme économique, il faut tout rejeter !

            Conscience Citoyenne Responsable sur http://2ccr.unblog.fr/


            • NEPNI NEPNI 15 janvier 2011 11:55

              Mélanchon et le FN veulent abolir lloi Giscard-Pompidou et reprendre la création monétaire laissés aux intérêts privés, vous avez quoi comme solutions pour les prochaines élections ?

              l’abstention, tous pourris ?


            • Fergus Fergus 15 janvier 2011 11:09

              @ Yann.

              Ne le prenez pas mal, mais je vous invite à mieux relire les articles, par ailleurs intéressants, que vous présentez afin d’éviter les fautes d’inattention.

              La crédibilité d’un article n’est certes pas dépendante de l’orthographe mais, comme pour les dissertations de notre enfance, peut lui porter préjudice. Ainsi « ont belles et biens commencées » aurait dû s’écrire « ont bel et bien commencé ».

              Merci et excellente journée à vous.


              • Lutin Lutin 15 janvier 2011 11:37

                Bonjour Fergus

                C’était bêler bien une faute


              • pastori 15 janvier 2011 12:46
                comme dit la chanson à la mode , il faut revenir aux fondamentaux.

                la vrai question qui se pose aux ouvriers, aux non cadres, aux petits et moyens retraités, petits et moyens fonctionnaires,  tous ceux qui souffrent du capitalisme et du libéralisme sauvage, c’est à dire de la politique de droite , c’est à dire l’immense majorité des français est la suivante est’ :

                - Le FN est-il un parti de gauche ?  réponse NON

                -le FN est-il un parti de droite ?       réponse OUI

                par conséquent tout vote FN entrainne obligatoirement l’accentuation de la politique de droite par le FN soit directement, soit par alliance avec la partie la plus dure de l’ump.

                ceux qui croient que des lapins peuvent mettre bas des poussins se mettent le doigt dans l’oeil.

                tout le reste n’est que que littérature et propagande.





                • Fergus Fergus 15 janvier 2011 12:50

                  Exact, Pastori, le FN est un pur parti de droite. Libéral, mais surtout xénophobe et nationaliste.

                  Bonne journée.


                • non666 non666 15 janvier 2011 14:57

                  La binarisation Droite gauche permet surtout d’eviter de regarder de QUELLE droite on parle et de QUELLE gauche on discute.

                  Dire « droite contre gauche » , c’est associer le FN aux decisions du liberal atlantiste Sarkozy : c’est mensonger.

                  C’est aussi nier que la moitié des reformes du nouvel ordre mondial ont été mises en place par le PS...pourtant de gauche.

                  Pour moi la vraie alternance est la , entre les siamois de l’UMP-PS qui gèrent la mondilisation dans le sens ou elle leur est imposée par les decideurs du siecle, de la Trilatérale , du Groupe de Bilderberg , de L’IFRI....et les autres, ceux qui resistent, meme si ils ne sont pas d’accord entre eux.


                • pastori 15 janvier 2011 12:53

                  Le FN est directement responsable de toutes les misères qui ont été faites au peuple d’en bas et toutes les immenses faveurs faites au peuple d’en haut depuis au moins 10 ans, et responsable d’avoir fourni à ce pays le fabuleux sarkosy.


                  comment ?

                  -en votant massivement pour chirac en 2002 pour faire barrage à jospin, 
                  - en votant massivement pour sarkosy en 2007 pour faire perdre Royale.
                  - ne pouvant gagner seul, comme il s’apprête à voter sarkosy en 2012.

                  ceux qui croient que ça mérite une récompense par un vote en faveur du FN sont forcément des nantis !



                  • NEPNI NEPNI 15 janvier 2011 15:47

                    EN GROS, les votant FN sont coupable de s’être fait berner, arnaquer par Sarko.

                    Les victimes sont responsables de s’être fait avoir ?

                    Comme il est normal qu’une fille se fasse violée, elle n’avait qu’a mettre une Burqua au lieu d’une jupe courte !


                  • LE CHAT LE CHAT 15 janvier 2011 16:46

                    @PASTORI

                    Non le peuple est victime de croire que le PS est un parti qui est du coté des plus faibles alors qu’il a tout fait pour précipiter la France dans la mondialisation destructrice et l’ultralibéralisme !

                    voter pour le PS au premier comme au second tour , c’est l’assurance d’avoir à subir une austérité sous la houlette du FMI de DSK pour plaire au banquiers rapaces et à l4OMC de Pascal Lamy , encore un social-traitre français collabo Bilderberg !


                  • Fergus Fergus 15 janvier 2011 16:58

                    Bonjour, Le Chat.

                    D’accord pour le 1er tour, mais pas pour le 2e tour car ne pas voter PS reviendrait à voter UMP. Or, s’il est évident qu’il ne faut pas se leurrer en espérant une véritable politique socio-économique de gauche avec le PS, nul doute qu’un président UMP poursuivrait, voire amplifierait la casse des acquis sociaux dans des proportions nettement plus pénalisantes pour les classes populaires. Mieux vaut affronter un renard qu’un loup !


                  • LE CHAT LE CHAT 15 janvier 2011 23:24

                    mais Fergus ,
                    tu vas peut être devoir voter Sarko pour ne pas voter Marine ! smiley


                  • pastori 15 janvier 2011 13:10
                    1°) on voit donc que le FN a favorisé cette droite dont plus personne ne veut.

                    et cher Fergus, rappelons aussi que si Royale avait été élue, même imparfaite, mais pouvant bénéficier d’une brochette de ministres capables et dont certaines divergences qui pourraient être prises pour un défaut auraient eu la qualité d’obliger ces gesn à s’auto- surveiller, supprimer toute notion de godillots.

                    2°) voyons maintenant ce que le FN a empêché : 

                     voilà au moins ce que la France d’en bas aurait au moins évité ces 5 dernières années :
                    liste très partielle :
                    -24 nouvelles taxes et pas pour les riches
                    -le bouclier fiscal et les cadeaux bétencourt
                    -le sacrifice des retraites appelé « réforme »
                    -des milliards dettes suppmlémentaires
                    -l’entrée dans l’otan
                    .............................................il faudrait 3 pages. merci le FN

                    donc que ceux qui s’apprêtent à remercier par leur vote le FN de toutes ces bontés
                    réfléchissent

                    • DANIEL NAESSENS 15 janvier 2011 14:39

                      A l’évidence le vote LePen risque de perdre Sarkosy.
                      Comme c’est le vote Mélenchon qui risque de casser le candidat PS.

                      Connaissant Sarkosy et les usages à droite et à gauche on peut prévoir aisément ce qui va se passer.
                      Grosses campagnes médiatiques pour diaboliser à outrance LePen et tous ses thémes de campagne : immigration et sécurité, retraite à 60 ans et sortie de l’Euro.
                      En fin de compte LePen n’aura pas ses 500 signatures .
                      A gauche Mélenchon aura le champ libre pour récupérer les voix du FN et s’en goberger.
                      Ne doutons pas que l’Elysée l’aidera comme il aide déja Besancenot.
                      En fin de compte on risque de se retrouver au terme du 1er tour avec un Melenchon soutenu à la fois par la gauche exttréme et la droite extréme ou souverainiste. Un Mélenchon qui pourrait passer devant le PS....Et qui ouvrirait un boulevard à Sarkosy .


                      Aprés...Ce sera Rome en 410, pillée et violée par les barbares qu’elle a laissé s’intaller « pacifiquement » dans ses contrées...Ce sera la fin de Constantinople...Pas la fin de l’Histoire, donc. Mais la fin d’une histoire.






                      • Fergus Fergus 15 janvier 2011 17:03

                        Bonjour, Daniel.

                        Je combats les idées du FN avec détermination. Pour autant, si ce parti était écarté de la présidentielle par la faute d’un manque de signatures, ce serait un scandaleux déni de démocratie. Puisse ce cas de figure ne pas se présenter. 


                      • NeverMore 15 janvier 2011 15:55

                        Le vrai risque, mais çà peut être un bien, c’est que le FN se rallie à l’UMP/NS, contre des élections à la proportionnelle (des promesses d’élections ...).


                        • Fergus Fergus 15 janvier 2011 17:06

                          Bonjour, Nevermore.

                          Cette hypohèse est très improbable. Toutefois si c’était le cas, l’UMP/FN fairait fuir dès le 1er tour pas mal d’électeurs de droite modérée vers une candidature centriste et même vers le PS si le candidat se nomme DSK. Qui plus est, l’UMP ne veut pas de proportionnelle, ou à la rigueur une dose ridicule qui ne pourrait convenir au FN.


                        • non667 15 janvier 2011 18:22

                          à nevermore
                          contre des élections à la proportionnelle (des promesses d’élections ...).
                          vous êtes nul en politique pour imaginer la proportionnelle 
                            LE CRIF L’INTERDIT
                           ou plutôt vous faites du trollage ridicule .


                        • LE CHAT LE CHAT 15 janvier 2011 16:47

                          17 , 18% , ça assurément plus de 20% en live ! vivement 2012 ! smiley


                          • pastori 15 janvier 2011 18:20

                            . avec 17% ds voix sans aucune réserve possible, on ne peut gagner qu’en s’alliant . et pas avec la gauche.

                            alors le Chat, tu sera obligé de voter sarko. smiley

                            Fergus, je partage votre avis sur la nécessité que les 500 signatures soient accessibles
                            à tous les candidats. par contre, .Nevermore a raison à mon avis, même si les réserves que vous formulez sont judicieuses, mais le fn n’a pas d’autres choix que sarkosy. Ce qu’il va gagner d’un coté, il le perdra de l’autre.

                            donc dans tous les cas de figure, la victoire de la gauche est inéluctable.

                            .manifestement les avis divergent considérablement . tous sont respectables mais il y a quand même une logique à voir.

                            le problème n’est pas de se goinfrer de mots savants, de grandes envolées qui ne sont que des « éléments de langage » sussurés par les experts en communication de tous bord, et que chacun reprend allègrement sans trop savoir ce qu’il y a dedans.

                            ainsi beaucoup évoquent la sortie de l’euro sans trop savoir ce que ça veut dire, les conséquences réelles, la faisabilité.
                            ou l’europe, qui rapporte à nos agriculteurs les plus gros un excédent d’un milliard, à qui il faudra expliquer que c’e’st fini..
                            ou la fin de l’immigration, ce qui n’est pas possible aux yeux du medef, toujours à la recherche de mains d’oeuvre pas chère pour rester compétitions.(sinon je délocalise)....

                            brefs, bien des slogans et promesses qui seront difficiles à tenir ! on a vu le karcher de sarko.... qui seront

                            rien ne sera possible rapidement, de toute façon !  il faudra une longue transition quelque soit l’élu ! et un élu ou parti parfait, ça n’existe pas !

                            alors il faudra choisir les moins pire !

                            on veut quoi ? du travail, du bien être, de la santé, le moyens de bien vivre.

                            questions :
                            - qui sera le plus en mesure d’obliger les riches à partager les richesses issues du travail des salariés ?
                            -qui sera le plus en mesure d’imposer une juste fiscalité à ceux qui s’enrichissent en spéculant pendant leur sommeil ?
                            -qui sera le plus en mesure de stopper les folles dépenses pendant qu’on serre la ceinture des pauvres ?

                            déjà, la réponse à ces trois question peuvent déterminer le choix du vote.








                            • Lutin Lutin 15 janvier 2011 22:11

                              donc dans tous les cas de figure, la victoire de la gauche est inéluctable.

                              Vous considéreriez donc une victoire de DSK comme celle de la gauche ?
                               
                              Expliquez-moi ce que ce gars a de gauche  ? Les patrons et les financiers vont sabler le champagne à 30 sacs la quille pendant que vous boirez le vôtre « appellation Terroirs de France à 10€ de chez Leclerc », lequel Leclerc sera de la sauterie rue Solférino.

                               Sa première mesure sera de taxer la vaseline car vu l’usage intensif que ses électeurs devront en faire, une grande partie de la dette sera remboursée par cette Sodotaxe.


                            • pastori 15 janvier 2011 19:21
                              l’ump est mondialiste, le ps et la gauche aussi à vos yeux. ça fait en gros 70% des voix.

                              si lepen est élue avec 30%, ça ne peut être qu’une chose bizarre qu’il faut m’expliquer !

                              donc dans tous les cas de figure, la victoire de la gauche est inéluctable. faut vous y faire ,ou bien nous expliquer le contraire ? smiley

                              la gauche ce sont tous les hommes et femmes de bonne volonté qui vont voter pour des gens qui vont faire exactement le contraire de ce que fait ce capitalisme dément, à partir d’un programme qui sera débattu par le peuple et par un candidat qui sera élu au préalable par le peuple.

                              la richesse de la gauche, ce sont des hommes et de femmes compétents, de qualité, qui ont des divergences, à la différence des godillots de droite.

                              ces différences sont une richesse car le gouvernement sera composé de gens de diverses tendances, aucune ne pouvant imposer ses vues aux autres sous peine de se voir critiquée.

                              le programme de justice et de progrès social sera donc obligatoirement appliqué.

                              si vous avez une meilleure solution, j’aimerais la connaitre.

                              • le-Joker le-Joker 15 janvier 2011 20:39

                                Pastori le jour où tu arrêteras de rêver et d’idéaliser de façon puéril la gauche de qualificatifs qui sonnent aujourd’hui tellement faux que tu n’arrives qu’à convaincre que quelques convaincus qui n’auront pas vu le désastre dans lequel nous ont plongé les années Mitterrand et le roi fainéant qui lui a succédé.
                                Tout cela est fini, et vous pouvez agiter l’épouvantail aujourd’hui tous ces discours sonnent creux et les Français ont désormais les yeux ouverts.
                                Quant à ton poulain Mélanchon tant qu’il ne fera rien pour s’opposer à l’Islam en France je le considèrerais comme un fossoyeur de la liberté et du futur de nos enfants qui auront à subir un jour la Charia si nous ne nous opposons pas à cette théocratie.
                                Et ça les Français l’ont aussi compris et cette prise de conscience le condamne à ne pas dépasser les 7 à 8% de voix et encore je suis généreux.
                                Quelle influence aura-t-il sur les DSK, Aubry et tous les pachas du PS qui auront vite fait de vous promettre ce qu’ils ne feront jamais et ça aussi nous sommes désormais une majorité à le savoir.


                              • juluch 15 janvier 2011 22:53

                                Salut Pasto


                                Vous savez la gauche, fera la même politique que la droite, comme elle a toujours fait quand elle fut aux commandes !!

                                « à partir d’un programme qui sera débattu par le peuple et par un candidat qui sera élu au préalable par le peuple. »

                                L’idéal c’est vrai mais,.........chez les bisounours !!

                              • paoum 15 janvier 2011 23:06

                                prévisions de nostradamus !
                                grrrr !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès