• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hamon face à ses responsabilités

Hamon face à ses responsabilités

Au fil des enquêtes d’opinion, le trio des favoris de la présidentielle (François Fillon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron) s’est transformé en un quatuor avec la spectaculaire percée de Jean-Luc Mélenchon. Et nul ne peut, aujourd’hui, prédire quels seront les deux candidats qualifiés pour le 2e tour parmi ces quatre prétendants à la charge élyséenne. Compte tenu de l’évolution de la campagne, ce qui semble en revanche acquis, c’est la déconfiture de Benoît Hamon, désormais hors course. Un constat qui pourrait changer considérablement les données électorales dans les prochains jours...

Il faut se rendre à l’évidence : depuis sa victoire lors de la « Primaire de la Belle alliance populaire », Benoît Hamon a été moqué, dénigré, et même ostracisé par les hollandais et les vallsistes, stupéfaits puis furieux d’avoir vu leur champion – Manuel Valls – battu par celui qu’ils considéraient avec beaucoup de condescendance comme un second couteau. Hamon vainqueur, leur regard n’a pas changé sur celui qui est devenu le candidat officiel du Parti Socialiste, et nombreux sont ceux qui lui savonnent la planche en affichant ouvertement leur préférence pour Emmanuel Macron ou en manœuvrant en coulisse pour se rallier le moment venu au candidat d’En Marche ! Arnaud Montebourg lui-même a pris ses distances et enfermé un peu plus le candidat du PS dans sa solitude impuissante.

Hamon n’avait pas besoin de ces intrigues politiciennes ou de ces prises de distance. Lui qui, il n’y a pas si longtemps, estimait qu’il occupait une « position centrale entre Macron et Mélenchon » déchante aujourd’hui en constatant qu’il est désormais relégué très loin du candidat de la France Insoumise, avec moitié moins d’intentions de vote dans les dernières enquêtes ! Oubliée la légitimité que le candidat du PS revendiquait en se basant sur les 2 millions de voix recueillies lors du 2e tour de la primaire : manifestement, le falot Hamon ne fait pas le poids face au flamboyant Mélenchon, fort de son charisme, de sa puissance en meeting, du considérable succès de sa chaîne dédiée sur Youtube, et surtout de l’engagement de tous les citoyens qui, dans le cadre d’une démarche collective, ont œuvré à l’émergence de l’Avenir en commun.

Et le calvaire n’est sans doute pas terminé. À tel point que l’on en vient à penser que Benoît Hamon pourrait obtenir un score aussi piteux que Gaston Deferre en 1969 (5,01 %). Dès lors il est légitime de se poser la question de la pertinence du retrait du candidat socialiste. Dans un article du 22 février, j’observais qu’il existe beaucoup plus de points de convergence que de points de divergence entre le programme de Hamon et celui de Mélenchon. Il suffit à cet égard de consulter la liste suivante pour s’en convaincre :

  • Le refus déterminé du TAFTA
  • La remise en cause du pacte de stabilité européen afin de dynamiser l’économie
  • La mise en place d’une transition énergétique (malgré quelques divergences surmontables) et l’instauration d’une taxe carbone
  • La remise en cause du 49.3, l’instauration du vote blanc, l’instauration du droite de vote des étrangers aux élections locales, la limitation drastique du cumul des mandats et la mise en place d’une dose significative de proportionnelle aux législatives
  • L’abrogation de la loi El Khomri et la rédaction d’une nouvelle loi ne gardant que les aspects positifs du texte (exemple : le Compte personnel d’activité)
  • La mise en place d’un système visant à éradiquer les rémunérations délirantes
  • L’augmentation des effectifs de la police et de la justice, ainsi que la restauration d’une police de proximité
  • La légalisation du suicide assisté, l’ouverture de la PMA aux femmes et l’opposition totale à la GPA
  • La reconnaissance de l’État palestinien
  • La protection effective des lanceurs d’alerte
  • La légalisation du cannabis

 

Certes, il y a des points de désaccord, notamment sur le Revenu Universel et sur le rapport à l’Union Européenne que l’un comme l’autre veulent réformer, façon « bizounours » pour Hamon, de manière plus musclée pour Mélenchon. Mais rien d’insurmontable pour des hommes qui, tous les deux, affirment être au service de la nation et de nos compatriotes confrontés à la violence sociale exercée par une oligarchie dénuée de scrupules dans son allégeance à la dictature des marchés. Dans ces conditions, et en l’absence d’une « alliance de la gauche de progrès » qui n’a pas ou se réaliser, la meilleure solution pour faire gagner le camp du progrès social réside de manière évidente dans le renoncement du candidat le moins bien placé dans les enquêtes, en l’occurrence Hamon.

Un tel retrait est-il envisageable ? En réalité non pour différents motifs, et notamment en raison de deux obstacles majeurs : 1) La menace qui pèserait sur la pérennité du PS dont l’absence lors du scrutin présidentiel équivaudrait quasiment à un arrêt de mort ; 2) La crise financière qu’induirait pour le parti le non-remboursement par l’État des frais de campagne engagés jusque-là. Hamon restera donc candidat jusqu’au bout. Ce faisant, il actera de facto, malgré les discours humanistes et progressistes tenus la main sur le cœur depuis la primaire PS-PRG, la prédominance de l’appareil politique socialiste sur l’intérêt des classes populaires et moyennes si maltraitées par les derniers quinquennats.

Gageons que, du fait de l’inutilité flagrante du maintien de Hamon en termes d’altruisme politique au service des Français modestes, cette attitude lui vaudra de perdre de nouveaux points au profit de Mélenchon. Cela sera-t-il suffisant pour permettre la qualification du candidat de la France Insoumise ? Rien n’est moins sûr car la doxa libérale qui a tant pollué les esprits jusqu’au cœur des rangs socialistes est un poison dont les effets insidieux sont difficiles et longs à éradiquer. 

Dans mon précédent article (Mélenchon peut-il être en finale le 7 mai ?), j’écrivais ceci :

« Le 23 avril, l’enjeu sera limpide : soit les électeurs soutiendront le projet de la France Insoumise pour rompre avec la ligne libérale et les régressions sociales qui prévalent depuis plusieurs quinquennats ; soit ils opteront pour un duel opposant le 7 mai deux des trois candidats suivants : 1) un jeune loup proche de l’oligarchie et partisan de l’ubérisation de la société ; 2) une candidate nationaliste et xénophobe aux amitiés sulfureuses ; 3) un imposteur doublé d’un escroc ayant érigé la cupidité en modèle de vie pour lui-même, et l’austérité cynique pour les classes populaires ! »

Cette alternative est plus que jamais d’actualité. Et tous ceux qui, parmi les électeurs du PS, mais aussi les indécis et les abstentionnistes, veulent la victoire du peuple sur les marchés et l’émergence d’une nouvelle gouvernance respectueuse des citoyens choisiront de soutenir Mélenchon en tournant le dos à une candidature Hamon qui n’a plus de sens en regard des enjeux du prochain mandat. Dans le cas contraire, c’est une nouvelle fois le libéralisme décomplexé qui l’emportera !


Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

220 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 12 avril 2017 08:29

    Bonjour à tous

    J’ai la chance d’avoir de la famille à la maison, et notamment mes petits-enfants, présents pour une semaine afin de profiter de l’omniprésent soleil breton.

    En conséquence, j’aurais moins de temps pour répondre à tous ceux qui s’expriment sur ce fil. Je vous prie de bien vouloir m’en excuser.


    • Michel DROUET Michel DROUET 12 avril 2017 09:44

      @Fergus
      Pareil pour moi (petits enfants et soleil Breton)


    • troletbuse troletbuse 12 avril 2017 13:00

      @Fergus
      Et moi, j’ai un besoin urgent. En plus, je n’ai plus de PQ. Donc je ne trollerai pas tout de suite. smiley


    • troletbuse troletbuse 12 avril 2017 14:22

      @troletbuse
      Ouf, j’ai enfin trouvé du papier.... en allant dans ma boîte aux lettres. Il y avait un tract avec le programme de Méluche et également un tract du puceau Macaron. Quatre pages pour Méluche avec lequel j’ai pu faire 8 morceaux et une double page blanche du candidat ni gauche, ni droite, enfin du conducteur fou. Heureusement que j’avais acheté un microscope à mon fils car sur le programme Macaronique,il y avait une petite phrase en fin qui disait : Reportez vous aux G.O.P.E..
      J’ai été voir ce que voulait dire GOPE et j’ai trouvé sur un site non complotiste ca :
      https://www.senat.fr/rap/r07-113/r07-11347.html
      Enfin pour dire que tout cela m’a permis de conclure mon besoin. Le problème étant, que, outre le papier glacé qui m’a fait ressentir un frisson dans le dos, j’ai un peu peur que ca bouche les toilettes. Alors j’ai mis un flacon de Desktop et je pense que ca va passer.
      Merci Méluche, merci Macaron. Enfin, j’ai enfin le cul propre. smiley


    • posteriori 12 avril 2017 16:13

      @troletbuse
      Dommage les américains viennent juste d’inventer du Pq réutilisable à base de linoléum, bon ils l’ont appelé asslino, mais c’est le fond qui compte.


    • vesjem vesjem 12 avril 2017 17:36

      @troletbuse
      toi au moins, tu te fais pas chier !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2017 19:38

      @posteriori
      Les grandes manoeuvres ont commencé ! Le Figaro, qui n’a jamais fait un article sur Asselineau, ni même cité son nom pendant 10 ans, vient de publier un article incendiaire sur le programme de Mélenchon !
      « Mélenchon, un projet dévastateur pour la France »


    • PiXels PiXels 12 avril 2017 19:59

      @Fifi Brind_acier
      .

      .
      Vous devez mouiller votre petite culotte, non ?

      C’est bien la preuve que celui qui fout une trouille bleue à l’oligarchie, c’est votre mentor.

      Non ?

    • V_Parlier V_Parlier 12 avril 2017 21:25

      @troletbuse
      Macron et Hamon sont les deux adorateurs de la politique étrangère US (finalement redevenus amoureux de Trump depuis qu’il a repris le programme de Clinton). Ils sont les valets les plus hypocrites de l’eurofédéralisme (Fillon annonçant au moins la couleur), et ne parlons pas de toute l’idéologie hollandiste (amour des cassos, laxisme généralisé, drague des « minorités »). Tout ce qui doit être à fuir absolument. N’importe qui d’autre mais pas eux !!!


    • troletbuse troletbuse 12 avril 2017 23:43

      @V_Parlier
      Malheureusement, je n’avais pas de tract de Hamon/ Il a fallu que je me demerde avec Méluche et Macaron. Finalement le tract « Votez printemps » avait une drôle d’odeur smiley


    • julius 1ER 13 avril 2017 09:04

      @troletbuse

      tu as inventé l’argumentation fécale ... on voit que çà ne vole pas haut !!!
      on ne va pas te demander de te la carrer dans le fion .. parceque c’est déjà fait !!!

      mais bon on vient d’annoncer qu’il y a 2 milliards d’humains qui vivent et boivent de l’eau imprégnée de matières fécales ... eux n’ont pas le choix ... mais toi ????????

    • Darks67 Darks67 13 avril 2017 17:05

      @troletbuse


       Propre ou dégueulasse de tout de façon macron lui t’en.... bien profond. 

    • Abou Antoun Abou Antoun 14 avril 2017 00:11

      @posteriori
      Votre pseudo laisse deviner un intérêt pour toutes les questions relatives aux fondements.


    • 59jeannot 14 avril 2017 08:52

      @troletbuse
      encourageant : les idées de la France insoumise ne vous pénétrant pas par la tête, vous avez essayé par un autre orifice ; original


    • gogoRat gogoRat 16 avril 2017 20:22

      électeurs (ou boycotteurs/abstentionnistes), n’obéissez à aucun ordre de ’vote utile’ ou injonction à un prétendu ’devoir’ de veauter !
       
       « Pour éviter un désordre, quand on vous donne un ordre, dépêchez-vous d’attendre les contre-ordres. » (sagesse populaire)
       
       
       Le principe du scrutin est à ce point perverti en France que tout débat de vraie ’chose publique’ est désormais occulté par des spéculations hasardeuses basées sur des sondages menant à faire ’gagner’ un candidat diamétralement opposé à celui pour lequel on aura veauté !
       
       
       Si ce n’est que pour jouer et passer le temps futilement en attendant le faux ’happening’ des prochains résultats de veaute,
      allons-y de notre propre sens de la rigolade :
       
      1-A°) supposons qu’un duel Mélechon/MLP au second tour de scrutin soit donné favorable à MLP
      2-A°) supposons que MLP soit assurée d’être candidate au second tour
       Alors, les intentions de vote Hamon qui passeraient à Mélenchon
       seraient en fait favorables à un second tour Mélenchon/MLP plutôt que Macron/MLP
       ’donc’ seraient favorables à MLP !
      3-A) Il s’ensuit alors que les intentions Hamon qui lui resteraient fidèles seraient en fait
       favorables à un duel final Macron/MLP !
       -------------------
       
      1-B°)Supposons maintenant qu’un duel Mélenchon/MLP au second tour de scrutin soit donné favorable à Mélenchon
      2-B°) supposons encore que MLP soit assurée d’être candidate au second tour
       alors, il resterait que les intentions de vote Hamon qui lui resteraient fidèles seraient en fait
       favorables à un duel final Macron/MLP !
       ------------------
       
      1-C°) Supposons maintenant que MLP ne soit pas présente au second tour.
       alors, le plus probable reste un duel final
      Macron/Fillon : vote des pauvres (Mélenchon-MLP) à la poubelle ... ou remis à une prochaine échéance qui pourrait bien cette fois être finalement décisive

      ou Macron/Melenchon ou Fillon/Mélenchon : avec possibilité d’un réveil du vote des pauvres au profit de Mélenchon
       ---------------

       Dans tous les cas de figure, la belle théorie et les bonnes intentions du principe des primaires (bafouant la logique même de la technique du scrutin) sont échec et mat (en tout cas pour le peuple de Droiche) !


    • gogoRat gogoRat 16 avril 2017 21:13

       Poursuivons encore !
       
       Le vote des pauvres (qui est en fait plutôt aujourd’hui un non-vote ou abstentionnisme désabusé) est réputé pencher pour Mélenchon pour les moins indigents et pour MLP pour les plus impécunieux ; les plus ’bas’ et les plus désabusés restant abstentionnistes.
       
       Plusieurs intervenants, ici-même, ont témoigné voir une convergence de vues entre MLP et Mélenchon qui ont un discours de façade en faveur de ces mal lotis.
       
       Vu la hauteur des intentions de vote dans les sondages, si ces deux impétrants avaient la sincère intention de venir au secours de ces ’pauvres’, le bon sens le plus élémentaire les conduiraient à dépasser leurs egos et leurs idéologies de pacotille, pour unir les voies de leur électeurs et s’assurer à coup sûr d’une victoire commune imparable !
       S’ils n’agissent pas ainsi, ne serait-ce pas la preuve qu’en fait, ils ne s’intéressent pas du tout aux démunis ... mais uniquement à un discours sur les démunis à l’attention exclusive de ceux qui, à la fois craignent de le devenir un jour, et veulent se donner bonne conscience en adorant le paraître et l’avoir (les avoirs) plutôt que le vrai partage ? !
       
       ( à quelle brigue appartiennent celles et ceux qui se sont permis de dire que l’abée Pierre ou Sœur Emmanuelle - qui eux, ont payé de leur personne pour montrer l’exemple et partager une vraie égalité en dignité- n’auraient fait en somme que ’se faire plaisir’ selon leur ’idéologie’ ?)


    • Fergus Fergus 16 avril 2017 22:14

      Bonsoir, gogoRat

      Le fait est que les stratégies électorales peuvent partir dans tous les sens. Mais on ne pourra pas les empêcher. Et cela d’autant moins que, de présidentielle en présidentielle, seule une minorité des électeurs vote par adhésion à un projet, tous les autres votant contre tel ou tel candidat présumé - à juste titre ou pas - plus dangereux, pour soi-même ou pour le pays.


    • jaja jaja 16 avril 2017 22:29

      @Fergus
      « seule une minorité des électeurs vote par adhésion à un projet »

      Tout distributeur de tract, de n’importe quel bord, qui discute avec les passants sur les Marchés, sait bien que la majorité des gens ne connaissent pas grand chose du projet et du positionnement politique des différents candidats...
      Les raisons du vote pour tel ou tel sont parfois surprenantes et ressortent souvent de la pensée magique... Mais bon... c’est comme ça....


    • Fergus Fergus 16 avril 2017 22:51

      Bonsoir, jaja

      Eh oui, je suis d’accord avec vous, hélas !

      Et le pire est que la France passe pour être l’un des pays dont le peuple est le plus politisé.


    • Daniel Roux Daniel Roux 12 avril 2017 09:16

      Bonjour Fergus

      Il est frappant de constater comme de nombreux hommes politiques trahissent sans vergogne leurs engagements les plus solennels en inventant les prétextes les plus fallacieux.

      Jurer, cracher, nous soutiendrons le vainqueur de la primaire ! Ils s’étaient tous engagés.

      Lorsqu’il est apparu que le vainqueur n’était pas celui prévu, que les électeurs ne renouvelleraient pas leur confiance, ce fut une volée de moineaux ou plutôt de vautours quittant une charogne en décomposition avancée.

      Ce qui est amusant, c’est qu’il se passe la même chose au PS qu’à l’UMP.

      Du coup, ils se retrouvent tous au même bistrot de l’irrésistible Macron, l’homme qui promet la synthèse entre les intérêts du grand capital et les intérêts des hommes politiques.

      Ils mériteraient que Hamont renverse la table et rallie Mélenchon. Cela aurait vraiment du panache !


      • Fergus Fergus 12 avril 2017 09:22

        Bonjour, Daniel Roux

        « Ils mériteraient que Hamon renverse la table et rallie Mélenchon. Cela aurait vraiment du panache ! »

        Ô combien ! Hamon démontrerait ainsi qu’il est réellement au service des Français et non de l’oligarchie industrielle et financière.

        Et quelle revanche envers ces apparatchiks du PS qui l’ont trahi et affichent à son égard un tel mépris depuis sa victoire à la primaire !


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2017 19:53

        @Fergus
        Il s’est passé la même chose aux USA avec Sanders.


      • julius 1ER 13 avril 2017 09:11

        @Fergus


        il est sûr que l’on ne peut plus donner de chèque en blanc aux politiciens, c’est pourquoi il est important qu’ils soient révocables mais surtout il faut qu’il y ait derrière toute élection un mouvement social qui pousse à la roue pour que soient appliqués les points importants du programme !!!

      • vesjem vesjem 13 avril 2017 09:19

        @Fergus
        quand un commentaire te met en porte à faux, tu éludes la réponse ?


      • Fergus Fergus 13 avril 2017 09:37

        Bonjour, julius 1ER

        Je suis évidemment favorable au référendum révocatoire, mais il faut être conscient de ses limites  : compte tenu de la conjoncture socioéconomique, il est évident que la gouvernance peut être influée dans un sens ou un autre. Ce n’est donc pas la panacée.

        Quant à l’action citoyenne, le moins que l’on puisse dire est qu’elle a été timorée depuis 10 ans...


      • Fergus Fergus 13 avril 2017 09:40

        Bonjour, vesjem

        Je m’efforce de ne rien « éluder », mais je manque de temps pour répondre à tout, et il m’arrive de zapper des commentaires redondants comme ceux de l’UPR par exemple.

        Il est en outre facile d’observer que certains auteurs ne répondent jamais, ou de manière très parcimonieuse.


      • vesjem vesjem 15 avril 2017 10:47

        @Fergus
        là, fergus, tu viens de botter en touche ; mais rassure-toi, tu t’es trompé toi-même ;
        se mentir à soi-même, n’est-ce pas çà la post-vérité ?


      • Fergus Fergus 15 avril 2017 11:42

        Bonjour, vesjem

        Je ne comprends rien à tes commentaires. A quoi fais-tu allusion ???


      • vesjem vesjem 15 avril 2017 17:41

        @Fergus
        ben, t’es merluche, et ne te poses pas de questions sur son parcours ? ni sur les promesses en l’air, ni sur son adoration pour fanch, ni sur son vote en 2005 ?,ni sur le diner du siècle, ni sur le gof ?, ni sur les migrants, ni sur les blonds, ni sur les curés ?
        alors , la batterie de casseroles te laisse encore confiant ? tu crois qu’il a changé ?
        dans cette affaire et son union avec les communistes, ces derniers doivent avaler des anacondas ! 


      • Fergus Fergus 15 avril 2017 22:09

        @ vesjem

        Des questions, je m’en pose sur tous les candidats. Et ceux qui me posent le plus de problèmes - et de loin ! - sont Le Pen, Fillon et, à un degré moindre, Macron.

        Pour ce qui est de Mélenchon, je ne suis pas un militant de la FI mais un simple électeur proche des idées du candidat même si je ne les partage pas toutes.

        Enfin, en ce qui concerne les communistes, c’est avec le PS qu’ils ont dû avaler les plus grosses couleuvres pour tenter de sauvegarder leurs derniers bastions.

        Bonne nuit.


      • Gabriel Gabriel 12 avril 2017 09:19

        Si Hamon avait de la cohérence et du courage après tous les coups de poignard qu’il a reçu de ses amis socialistes sauce libérale, il démissionnerait de cette farce qu’est devenu ce parti et rejoindrait les partisans de FI. S’il reste, faut croire que la soupe est bonne. Il me fait penser à Ségolène Royale qui après les multiples trahisons qu’elle a subi de la part de ces mêmes socialistes est restée et a finalement retournée sa veste.


        • Fergus Fergus 12 avril 2017 09:27

          Bonjour, Gabriel

          100 % d’accord avec votre commentaire. C’est le sens de mon article, mais aussi de tous les commentaires qui précèdent. Ici et là sur le net, les appels dans ce sens se multiplient.

          Et c’est pourquoi Hamon est réellement « face à ses responsabilités ». Soit il choisit de se grandir, soit il sort piteusement de l’Histoire politique de notre pays.


        • alinea alinea 12 avril 2017 23:11

          @Fergus
          Je n’arrive pas à comprendre comment vous voyez Hamon ! il est un petit rien du tout, gentil, pas imbu de lui-même, mais en tant qu’homme politique, oui, un petit rien du tout !
          mais ces gens-là, en politique, sont extrêmement nuisibles.



        • Parrhesia Parrhesia 13 avril 2017 10:08

          @posteriori
          Le soutien de Royal ... En bonne logique ce devrait être un coup assez rude pour Mélenchon !!!


        • posteriori 13 avril 2017 11:32

          @Parrhesia
          En bonne logique l’inverse, ça relativise la phobie de hollande, ça casse le discours alarmiste des médias.


        • 59jeannot 14 avril 2017 09:03

          @alinea
          vous êtes sévère avec Hamon ; certes il doit en avoir plein le dos de ces trahisons multiples dans son camp, mais peut-il être l’homme qui coulerait définitivement le PS s’il abandonnait maintenant, en laissant une ardoise de 14 millions ? il est réellement coincé.


        • Michel DROUET Michel DROUET 12 avril 2017 09:29

          Bonjour Fergus
          Même analyse que vous. J’ajoute que j’avais envisagé de voter Hamon, pour le bonhomme et parce que je considère que la qualification de « frondeur » est malhonnête. Il avait simplement été fidèle au projet de 2012, largement trahi comme on le sait par Hollande, Valls, Le Drian et consorts.
          Le simple fait de voter pour le PS, parti en soins palliatifs et largement inféodé désormais à Macron et à sa politique de droite m’insupporte. Je voterai donc Mélenchon.


          • Fergus Fergus 12 avril 2017 10:54

            Bonjour, Michel DROUET

            « Il avait simplement été fidèle au projet de 2012, largement trahi comme on le sait par Hollande, Valls, Le Drian et consorts. »

            En effet, et cela lui donnait vis-à-vis des électeurs du PS une légitimité que n’avaient plus les libéraux du parti. D’où la cuisante défaite de Valls lors de la primaire.

            « Le simple fait de voter pour le PS, parti en soins palliatifs et largement inféodé désormais à Macron et à sa politique de droite m’insupporte. Je voterai donc Mélenchon. »

            Comme beaucoup d’électeurs de gauche. Croisons les doigts pour qu’ils soient les plus nombreux possible.


          • CN46400 CN46400 12 avril 2017 12:00

            @Michel DROUET

            « Le simple fait de voter pour le PS, parti en soins palliatifs »

             La social-démocratie est increvable, il y aura toujours des partisans de changement limité, pas cher et sans risque.... En URSS on les a traîné dans la boue pendant 7 décennies jusqu’au moment ou il a fallu se rendre à l’évidence : ils étaient dans le PCUS, en rang serrés, et au plus haut niveau !

             Donc rassurez-vous, le PS ?, ça ne fait que commencer !


          • ZenZoe ZenZoe 12 avril 2017 09:31

            Bonjour Fergus
            Pour les raisons que vous évoquez, il est très difficile à Hamon de se désister. Pourtant, c’est bien ce qu’il a fait, officieusement, ce weekend, en révélant qu’il allait voter Mélenchon si ce dernier arrivait au second tour. Hamon a fait ce qu’il pouvait faire.
            Maintenant, c’est aux électeurs, et à eux seuls, de voter en conscience et décider de leur avenir. Personne ne doit le faire à leur place.

            PS : profitez bien de votre famille et du chaleureux soleil breton, chanceux va !


            • Fergus Fergus 12 avril 2017 11:00

              Bonjour, ZenZoe

              « c’est bien ce qu’il a fait, officieusement, ce weekend, en révélant qu’il allait voter Mélenchon si ce dernier arrivait au second tour »

              Oui, depuis il a donné un nouveau coup de barre dans l’autre sens. Ce qui rend sa ligne de conduite totalement incohérents.

              « Maintenant, c’est aux électeurs, et à eux seuls, de voter en conscience et décider de leur avenir. Personne ne doit le faire à leur place ».

              Effectivement, mais cette valse-hésitation devrait achever d’en faire fuir une partie significative.

              Merci pour vos vœux : ce sera plage cet après-midi.


            • JL JL 12 avril 2017 09:37

              Bonjour Fergus, 

               
              j’avais moi aussi envie de parler de Hamon pour dire ceci /
               
               
               le 23 avril prochain, nous les les électeurs auront à opter, soit pour le sarkollandisme qui soutient cette UE, gigantesque et ubuesque machine dans laquelle nos dirigeants politiques successifs nous ont enfermés ; soit pour la sortie de ce redoutable piège et la reconquête de notre souveraineté.
               
               - soit nous choisirons la servitude volontaire ; avec Fillon ou avec Macron un corrompu ou un ectoplasme, tous deux par définition soumis au grand capital ;
               
               -soit nous choisirons la liberté souveraine ; à droite avec Le Pen ou à gauche Mélenchon.
               
              Et Hamon dans tout ça ? Hé bien Hamon qui a été choisi lors de la Primaire PS, est un obstacle à la victoire du peuple avec Mélenchon, c’est clair. Il a été élu par la gauche du PS, laquelle gauche est aujourd’hui trahie et cocufiée par tous les caciques de leur parti qui rejoignent en masse comme des rats quittant le navire PS, tous les autres sociaux-traîtres réfugiés auprès de ce jeunot qu’est Macron ! 
               
              Pour cette raison, je dis que Benoit Hamon PEUT SE SENTIR légitimement libéré de ses obligations vis-à-vis de LA Primaire et de ses électeurs, et en démissionnant, il libérera par la même occasion tous ses amis.

              • Fergus Fergus 12 avril 2017 11:05

                Bonjour, JL

                Si je n’ai pas le même regard sur l’Europe, je suis en revanche totalement d’accord avec votre analyse de l’attitude des caciques du PS et bien entendu votre conclusion. Hamon saura-t-il se hisser à la hauteur de l’enjeu en se détournant des pratiques étriquées du PS ? Réponse dans les prochains jours.


              • JL JL 12 avril 2017 11:08

                @Fergus
                 

                 ’’je n’ai pas le même regard sur l’Europe... ’’
                 
                 Ne vous méprenez pas : quand je dis sortir du piège, ça ne veut pas dire sortir de l’UE. 
                 
                 Cela veut dire : en finir avec ces dirigeants félons qui nous imposent de facto la servitude volontaire.

              • Fergus Fergus 12 avril 2017 13:36

                @ JL

                « quand je dis sortir du piège, ça ne veut pas dire sortir de l’UE. » 

                Merci pour cette précision. Nous sommes d’accord.


              • Deepnofin Deepnofin 12 avril 2017 18:16

                @JL Je vous vois régulièrement parler de servitude volontaire, comme si c’était un élément que vous veniez de découvrir et pour lequel vous croyez vous en être émancipé.

                Mais alors, pourquoi continuer d’apporter toute cette importance aux sondages ? Pourquoi ignorer le mouvement derrière Asselineau, et le fait que son programme est bien plus cohérent que celui de JLM concernant l’UE ? J’ai l’impression que vous êtes toujours dans la servitude volontaire, celle qui a la forme la plus insidieuse : la servitude volontaire dans laquelle vous entraine votre cerveau avec ses biais cognitifs. Comme s’il évacuait certaines infos qui le gênent, et focalisait sur d’autres infos qui le confortent. Conforter dans quoi ? Dans votre compréhension du monde. On est tous régit par notre propre compréhension du monde, et plus la « passion » est là (plus il y a d’affect) moins on est enclins à la modifier. C’est le grand effet pervers du communautarisme.

                « Ne vous méprenez pas : quand je dis sortir du piège, ça ne veut pas dire sortir de l’UE. Cela veut dire : en finir avec ces dirigeants félons qui nous imposent de facto la servitude volontaire. » <=== C’est là, à mon avis, le point précis où votre cerveau fait de la dissonance cognitive et vous laisse ainsi enchaîné à votre servitude volontaire que vous croyiez révolue.

                Bref je ne vous donne que mon impression, mais je me trompe peut-être... Les résultats du 23 parleront d’eux-mêmes, et au cas où JLM passe, ses premières années de mandat seront édifiantes.


              • JL JL 12 avril 2017 18:38

                @Deepnofin
                 

                 
                 Pourquoi ignorer le programme d’Asselineau ? Quel programme ? L’article 50 ? J’y suis opposé et j’ai expliqué pourquoi : si votre question n’a pas pour seul but de m’emmerder, vous les trouverez facilement. Le programme du CNR ? Il ne traite pas des grands sujets de notre temps, et à ce titre il est archaïque. Mais par dessus tout, il m’est impossible d’accorder du crédit à un homme de droite qui propose un programme de gauche. 
                 
                 Mon cerveau ? Mes biais cognitifs ? Vous plaisantez, j’espère !
                 
                 Les résultats au soir du 23 parleront ? Bien d’accord. Dites ça à ceux qui ne font ici que du Mélenchon-bashing.
                 
                 
                 
                 

              • Deepnofin Deepnofin 12 avril 2017 18:56

                @JL Du Mélenchon Bashing ce serait ça : « comment faire confiance à quelqu’un qu’a bossé pour Mitterrand ? Qui a voté OUI à Maastricht ? Qui a »rectifié« 108 votes ? »
                Au lieu de ça, la plupart des attaques que je vois des militants UPR envers Mélenchon, c’est plutôt ça : « C’est quoi au juste son Plan A/Plan B ? Pourquoi dire que vous voulez sortir de l’UE alors qu’il dit l’inverse ? Quelle est la cohérence de son programme si on reste dans l’UE ? »

                En revanche, du FA Bashing, et j’en vois souvent, et vous venez d’en faire à l’instant, c’est « comment faire confiance à un homme de droite ? Un énarque ? HEC ? Bossé pour Tiberi, Pasqua, Sarko. Il a pas de charisme ! Il est crédité de 0,5% dans les sondages ! ».
                Des attaques sérieuses concernant FA, en revanche... je sais pas si j’en ai déjà vu une.

                Du coup, j’ai l’impression que vous faites de la dissonance cognitive, car vous parlez très souvent de la servitude volontaire, et c’est très bien car c’est assez méconnu comme sujet. Mais vous continuez d’être dedans puisque apparemment pour vous c’est plus cohérent de voter pour quelqu’un dont la ligne directrice du programme est extrêmement floue, qu’elle va fatalement décevoir une partie des électeurs (puisque je vois 3 types d’Insoumis : ceux qui veulent rester et renégocier, ceux qui veulent sortir, et ceux qui je sais pas j’ai rien compris mais on dirait qu’ils veulent sortir sans sortir et créer une autre Europe« . Bref, dans ces 3 catégories là, on peut s’attendre à 2/3 de déçus non ?) et que les reproches que vous venez de faire au programme d’Asselineau, indiquent que vous n’avez pas le même traitement discriminatif à l’égard de celui de Mélenchon.

                Votre simple »il m’est impossible d’accorder du crédit à un homme de droite qui propose un programme de gauche.« relève de la dissonance cognitive étant donné que ça fait des décennies que tout montre que la Gauche et la Droite sont des biais de manipulation des masses, mais vous continuez d’y croire à fond. Vous vous êtes construit avec cet »idéal de gauche« , vous avez ainsi toujours méprisé les »droitards« (et ils font la même chose), et votre cerveau vous bloque ainsi certaines réalités car il a »peur« des changements de paradigme qu’entrainerait votre ouverture d’esprit et votre compréhension nouvelle.

                Et si j’en parle comme ça, sur un ton professoral, c’est parce que j’ai vécu ça plusieurs fois, j’ai bien pris le temps de l’analyser, et ce qui me saute aux yeux actuellement, c’est que l’honnêteté intellectuelle se fait bien rare, tant on a été manipulés pour aller dans le »culte de l’égo". Accepter de s’être trompé, d’avoir été manipulés comme des cons ? Jamais.
                L’avenir nous dira qui a raison ;) on a ptet tort tous les 2 qui sait ! :)


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2017 20:02

                @JL
                Ne vous méprenez pas : quand je dis sortir du piège, ça ne veut pas dire sortir de l’UE.

                Quand l’ UPR dit que Mélenchon ne sortira pas de l’ UE, il paraît qu’on vous persécute !
                Vous venez de le reconnaître : « Désobéir aux Traités tout en restant dans l’ UE ».


                Ce que vous ne dites pas encore, c’est le pourquoi de cette stratégie ? Allez, je vais vous aider !
                C’est pour Sauver notre belle Europe de la dissolution !

                Et fait étonnant, c’est aussi ce que dit le responsable de Syriza au Parlement européen !
                « Nous avons besoin d’un nouveau modèle politique et économique pour sauver l’UE de la dissolution. » – Dimitrios Papadimoulis, président du groupe Syriza au Parlement européen

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2017 20:06

                @JL
                Bien sûr que vous êtes opposé au programme de l’ UPR et à l’article 50 !
                Vous voulez sauver l’ Europe, alors que l’UPR veut en sortir.
                Alors, soyez cohérents, cessez de parler de souveraineté !


                Quand on veut emprunter 100 milliards à la BCE, c’est qu’on est européiste, et pi, c’est tout ! Assumez !

              • malitourne malitourne 12 avril 2017 20:15

                @Fifi Brind_acier
                Assumer pleinement l’européisme est impossible pour FI, sinon elle saute. Cette question est un baril de nitroglycérine et FI est assise dessus. Comme tout discours eurocritique qui ne tranche pas sur la question du Frexit. La question du Frexit est à la politique française ce que la faille de san Andreas est à la Californie. Le point de rupture ultime. L’illusion encore puissante du clivage gauche droite retarde l’idée du séisme. Mais il viendra inéluctablement. 


              • JL JL 12 avril 2017 20:33

                @malitourne, Fifi, 

                 
                ’’Assumer pleinement l’européisme est impossible pour FI, sinon elle saute.’’
                 
                 Absurde ! ça c’est ce que vous fantasmez parce que vous en avez fait artificiellement le talon d’Achille de MélenchonI et vous voudriez que les sympathisants de la FI vous suivent sur ce terrain. 
                 
                 J’ai assisté au meeting de JL Mélenchon à Rennes : ni lui ni personne n’a laissé planer aucun doute sur la question.
                 
                 Vous prenez vos fantasmes pour la réalité. C’est ça aussi, un biais cognitif.
                 
                 Les gens de gauche préféreront tous le plan A voire le plan B de la FI plutôt qu’un illusoire ou interminable Brexit. Encore une fois, la France n’est ni la GB, ni la Grèce. La servitude volontaire c’est aussi prendre pour modèle les autres. Pour des souverainistes, ça craint !
                 
                 

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2017 20:41

                @JL
                Vous devriez être plus attentif aux déclarations de Jacques Généreux, bien plus clair que Mélenchon :

                « La sortie de l’ UE ce n’est une solution à rien, ce serait une catastrophe, l’échec ! »
                Généreux sur France 24 , le 7 avril à partir de 10’


                L’échec de quoi ? Ben.. du sauvetage de l’ UE, pardi !

              • malitourne malitourne 12 avril 2017 20:44

                @JL
                Je pense précisément le contraire, c’est exactement le tendon d’achille de Mélenchon. Et il suffit pas d’aller bien loin : la virulence des supporters de FI sur AgoraVox à propos de la question du Frexit, de l’article 50 envers les contributeurs UPR en est une belle illustration. 


              • Pyrathome Pyrathome 12 avril 2017 22:10

                @malitourne
                Ne vous fatiguez pas, ils ne veulent pas sortir de l’UE, ils croient pouvoir la réformer en élevant simplement la voix mais ils se rendront bien vite compte qu’ils frappent à une porte qui ne s’ouvrira jamais. Pris dans leur propre piège d’où ils ne pourront jamais s’échapper, voilà la terrible conclusion qu’ils finiront par admettre....
                Soit on y reste, soit on en sort, il n’y a pas d’autres alternatives, Tsipras a choisi de rester, il a livré son pays aux pilleurs, aujourd’hui il ne reste plus rien, le pays est littéralement dévasté par les charognards, c’est sûrement cela qu’ils désirent pour la France......


              • JL JL 12 avril 2017 23:03

                @Pyrathome et les autres,
                 

                 Bon ! je résume : 

                 Vous dites : « le Frexit, le Frexit, la gauche on s’en fout » (*)
                 
                 Moi je dis : « la gauche n’a jamais gouverné, c’est l’occasion ».
                 
                 Qu’est-ce qui vous défrise ? Où y voyez vous un talon d’Achille ? Une faille de San Andréas ? Vous êtes o^^osés à la liberté de penser ? Vous délirez !
                 
                (*) Ne me parlez pas du CNR : il date un peu, et le pg de la FI, actuel lui, est à gauche.

              • Deepnofin Deepnofin 12 avril 2017 23:26

                @JL Le talon d’Achille, c’est que puisque la FI est en passe de passer, et que cette dernière est constituée de gens aux avis divergents (les uns veulent sortir direct, les autres veulent rester et renégocier, et les autres je comprends pas ce qu’ils veulent), Mélenchon ne peut pas assumer son Européisme (qui est pourtant évident, au vu de ses déclarations et de celles de J. Généreux) car sinon une partie non-négligeable de son électorat irait voir ailleurs (FA). Enfin, c’est ce que j’ai compris des propos de Pyrathome.

                Et si vous pensez qu’il suffit que la gauche gouverne pour que ça marche, alors... peut-être que vous idéalisez la gauche ? Peut-être que vous avez votre définition qui n’est pas partagée par l’ensemble des Insoumis ? Et peut-être que vous sous-estimez l’Oligarchie actuelle, qui n’utilise le clivage « gauche droite » qu’en vue de manipuler les peuples. Si vous pensez que cette Oligarchie, qui s’est bien construite et verrouillée avec le temps, a laissé des « faiblesses » qu’une Gauche Authentique pourrait utiliser pour inverser la tendance... je pense sincèrement que vous faites erreur.

                Et puis, dsl mais ça me chiffonne, pourquoi faire confiance à un FM ? J’aime la FM pour sa quête de spiritualité, mais le culte du secret, c’est pas totalement anti-démocratique ? Les FM du GOF n’ont-ils pas orientés nos politiques ? En serait-on arrivés là sans eux ? Encore une fois, j’ai l’impression d’une dissonance cognitive : vous prônez la démocratie, donc la transparence >> On vous dit « alors pourquoi élire un FM ? » et vous répondez « complotiste ! ». (attention, je parle pas de vous précisément pour cet exemple, mais des Insoumis avec qui j’ai discuté de ça).
                Donc, comment considérer qu’un FM politique Européiste va faire un programme « de Gauche » au lieu de tout faire en son pouvoir pour sauver une Union Européenne au bord de son effondrement ? Il doit sacrément bien parler, pour qu’on croie en lui malgré tous ces éléments à charge...


              • JL JL 12 avril 2017 23:45

                @Deepnofin
                 

                 ’’Enfin, c’est ce que j’ai compris des propos de Pyrathome.’’
                 
                 C’est pyrathome votre maître à penser maintenant ? MDR !
                 
                 ’’Si vous pensez que cette Oligarchie, qui s’est bien construite et verrouillée avec le temps, a laissé des « faiblesses » qu’une Gauche Authentique pourrait utiliser pour inverser la tendance’’
                 
                 Vous ne voyez donc pas qu’avec cet argument vous vous faites l’arroseur arrosé ? Vous croyez que cette oligarchie toussa à laissé aux peuples, avec l’article 50, une porte de sortie royale pour inverser la tendance ?
                  
                 Pfff !
                 

                 Vous voyez la paille dans les yeux dans la FI mais pas la poutre dans vos yeux à vous.

              • Deepnofin Deepnofin 13 avril 2017 00:31

                @JL Non, je parlais de pyrathome car je vous répondais à vous, et vous répondiez à lui > en vrai, c’était malitourne qui avait parlé de talon d’achille de la FI par rapport à l’Européisme de JLM.

                Ensuite, joli mais ça ne marche pas comme ça : bien que l’Oligarchie ait verrouillé son pouvoir, il n’en reste pas moins que dans le monde, y a pas juste les méchants du Système et les gentils du peuple. Dans le Système y a aussi toujours eu des gentils, qui ont voulu oeuvrer pour le bien à tous, en faisant des trucs genre Loi Internationales ou jsais pas quoi. Ainsi, il leur était obligatoire de créer une porte de sortie à cette Union Européenne. Vous connaissez bien sûr le passage d’Attali sur la sortie de l’UE : il explique qu’il y a naturellement une porte de sortie (ce dont je viens de parler, ils étaient obligés de la mettre, parce qu’ils s’en seraient bien passés) mais que c’est « très très compliqué d’en sortir ».

                Alors vous allez me dire « encore une fois, arroseur arrosé, ça veut dire que la sortie via l’Art. 50 va être terrible ! » et bien non. Enfin, je n’ai aucune certitude concernant comment va se passer la sortie ; mais ce que veut dire Attali dans cette vidéo, c’est, à mon avis bien sûr, que c’est très très compliqué de sortir de l’UE car les médias sont verrouillés, les politiques sont verrouillés, et qu’il faudrait un concours de circonstance énorme pour pouvoir lancer l’art. 50 ( merci FA ). La vidéo d’Attali date de 2012...

                La Loi est à priori supérieure à l’UE, sinon ils n’auraient pas mis l’Art. 50. Mais... la Gauche est-elle supérieure à l’UE ? Va t-elle réussir à leur « tenir tête » ? Ma foi... j’ai des doutes.


              • Gorg Gorg 13 avril 2017 00:40

                @Deepnofin

                Super intéressante ton intervention Deepnofin...

                Et que penses tu de l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours mais qui l’a raté... Ça m’intéresserais d’avoir ton avis... si, si...

                En attente de ta réponse... je brûle de savoir...


              • Deepnofin Deepnofin 13 avril 2017 00:43

                @Gorg Demandez-donc à Sparker, jlui ai déjà répondu... oh wait... :’)


              • Sparker Sparker 13 avril 2017 00:43

                @Gorg

                 smiley smiley smiley smiley


              • Gorg Gorg 13 avril 2017 00:48

                @Sparker

                Il es grave, hein... ? Bon, ne soyons pas méchant...


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 avril 2017 07:09

                @JL
                On ne peut pas être européiste et de Gauche !
                Voyez Tsipras main dans la main avec Junker !


                Il suffit qu’on vous mette l’étiquette « Gauche radicale » sous ne nez et vous tombez en pâmoison !
                Le Parti de Gauche fait partie de la Gauche européenne réformatrice dirigée par Pierre Laurent

                Et la Gauche européenne est constitutive du Parti Européen, financé par Bruxelles.

                "La Gauche européenne, créée en 1947 dans plusieurs pays européens, est membre fondateur du Mouvement européen. Son réseau a été la matrice de création du Parti socialiste européen.
                La branche française de la Gauche européenne se donne pour but aujourd’hui de structurer le débat européen à gauche. Son analyse est que l’Europe est à une charnière de son histoire, hésitant entre la construction européenne classique et l’entrée dans une démocratie fédérale. Elle souhaite donc porter le débat sur le contenu des politiques de gauche qu’elle veut voir adopter par l’Europe. Pour plus d’information, consultez le site de la Gauche européenne : www.european-left.org/fr"


              • JL JL 13 avril 2017 08:45

                @Deepnofin

                 
                 sophismes que tout ça !!
                 
                 Maintenant c’est Attali qui est ici votre mentor ? 
                 
                 Ils ont été obligés de prévoir une porte de sortie ? Certes, mais pas obligés d’en faire un parcours du combattant aussi épuisant sinon mortifère.
                 
                 Attali vous a-t-il dit que le siège du Parlement européen quitterait la France ? Adieu à l’Agence spatiale européenne ! Que deviendrait Kourou en Guyane ? La fusée Ariane ? etc. etc.
                 
                 Non, décidément, l’article 50 ce serait jeter le bébé avec l’eau du bain. Asselineau et ses groupies sont des désinformateurs et par le fait de dangereux trublions dans cette campagne 2017.

              • JL JL 13 avril 2017 08:57

                @Fifi,

                 
                 
                ’’On ne peut pas être européiste et de Gauche ! ’’
                 
                 
                 Ah ? Ce n’est pourtant pas ce que disent toutes les gazettes depuis que l’UE existe ! C’est nouveau ça ? Les européistes sont tous de droite maintenant ? Allez dire ça à Hollande ou à Le Pen !
                 
                 smiley
                 
                 Asselineau est de gauche comme Hollande, Macron, Fillon et même Le pen. 
                 
                 L’UE est une auberge espagnole : les chefs d’Etat n’y trouvent que ce qu’ils veulent bien y trouver. Et la servitude volontaire c’est confortable quand ladite servitude vous déroule des tapis rouge sous les pieds.
                 


              • Deepnofin Deepnofin 13 avril 2017 14:10

                @JL Voyez-donc comme vous pensez Manichéen, mon cher ami. Les médias ne vous ont donc pas fait comprendre les dangers de la pensée binaire ?
                Attali a dit quelque chose de très intéressant dans cette vidéo, ça servait mon propos, je vous en fais part.
                Quant au parcours du combattant de l’article 50, là perso je n’ai pas de conviction : comme je le dis dans les coms de mon article, comment être sûr du meilleur moyen de sortir ? Art. 50 ou sortie unilatérale comme le prône le PCRF ?

                Pour pouvoir déterminer ça, au lieu de faire les gamins et de dire « j’ai raison t’as tort t’es un mongol » on doit débattre, poser nos arguments, les confronter, et déterminer ensemble quelle est la solution qui nous apparait comme judicieuse.

                Si on est pas capables de mettre de côté nos affects et de débattre, afin de mettre toutes les chances de nos côtés de faire le meilleur choix possible, alors on continue de mériter la merde qui nous pends au nez.

                Quant à votre exemple sur l’ESA... J’adore l’espace, la conquête spatiale, tout ça... mais je crois sincèrement que genre 95% de français s’en foutent complètement de ça, au mieux ça flatte notre égo à l’internationale, mais c’est pas ça qui va changer nos vies... Si quitter l’UE c’est perdre des trucs comme l’ESA, alors soit ! Quittons l’UE et redressons le pays, plutôt que de continuer dans « l’Hypernormalisation » tout en jouissant des bénéfices énoooormes de pouvoir envoyer des spationautes dans l’espace.

                Quant à Sparker et Gorg : encore une fois, vous vous êtes grillés... A moins que ce ne soit là aussi qu’une superbe coïncidence ?


              • Gorg Gorg 13 avril 2017 14:23

                @Deepnofin

                Tiens, tu me donnes une idée... les sardines grillées... hummm, au barbuk....
                Allo la terre.... Allo la terre....


              • JL JL 13 avril 2017 17:39

                @Deepnofin
                  

                 ne confondez pas conviction et pensée binaire, sinon c’est vous encore l’arroseur arrisé.
                 
                 ’’Quant au parcours du combattant de l’article 50, là perso je n’ai pas de conviction’’
                 
                Dont acte. Alors, expliquez moi pourquoi vous criez avec les loups qui attaquent ceux qui en ont , eux, des convictions ?

              • Deepnofin Deepnofin 13 avril 2017 18:08

                @JL Lol rassurez-moi, vous allez bien ? J’ai dit que vous faisiez de la pensée manichéenne avec votre remarque sur Attali. J’ai pas dit que votre conviction était manichéenne...
                Ca fait quelques fois que vous me répondez à côté de la plaque.

                Quant à vos convictions sur la sortie : très bien !!! Comment faites-vous ?
                Parce que : il faut être du niveau technique d’un juriste
                + il faut se pencher ardemment sur un taaaaas de dossiers
                + il faut aussi être dans la tête d’un taaaaas de décideurs.

                Du coup, si vous arrivez à être convaincus que la sortie « à la PCRF » est largement meilleure que la sortie « Art. 50 » , alors je vous félicite ! Car moi, j’ai pas 5 000heures à passer à apprendre le droit et à éplucher des tas de dossiers, sans parler de ceux auxquels je n’ai pas accès.

                Comprenez-vous pourquoi je reste ouvert au débat notamment sur ce point précis ? Nos convictions perso, osef. Là, la France s’apprête à vivre un tournant majeur. Il serait bon de débattre tous ensemble, d’une manière posée, pour tout faire en notre pouvoir afin de faire le meilleur choix possible.


              • JL JL 13 avril 2017 19:36

                @Deepnofin
                 

                 Sur Attali, après votre post citant pyrathome comme votre référence sur ce site, vous m’avez agacé. 
                 
                Comment je fais pour avoir une conviction ? Et vous ? Et Fifi, doctorix, leonard et les autres ? Comment font-ils ? Il est impossible de débattre avec eux.
                 
                 Comment pouvez vous débattre avec des gens qui soutiennent aveuglément un candidat qui fait 0.5 % dans les sondages et qui persiste à croire qu’il peut être élu ; c’est ce qu’il vient de déclarer à l’instant sur France 5.
                 
                 Et quand vous leur faites remarquer cette distance sidérale entre les sondages et leurs espérances, ils vous traitent d’accrocs aux sondages.


              • JL JL 13 avril 2017 19:46

                @Deepnofin
                 

                 je viens de revoir votre page auteur : vous ne manquez pas d’air quand même, quand vous écrivez, je cite : ’’ Il serait bon de débattre tous ensemble, d’une manière posée ’’
                 
                 C’est en affichant ce photomontage que vous comptez débattre d’une manière posée ?
                 
                Allez, du vent. J’ai cru un instant que vous étiez honnête !
                 
                 

              • Deepnofin Deepnofin 13 avril 2017 21:42

                @JL Concernant les autres militants UPR, j’ai plutôt l’impression qu’ils débattent calmement lorsque les conditions sont normales, et qu’ils montrent les crocs lorsque leurs contradicteurs font dans la malhonnêteté. Mais ce n’est que mon ressenti, forcément orienté car militant UPR.

                Les sondages, je regrette, mais je leur donne raison (à Fifi etc). Vous croyez vraiment aux 0,5% d’intention de vote de FA ? Avec tous les docus qui montrent ce que sont les instituts de sondage ? Pour qui ils bossent ? Qu’est ce que le Paradoxe de Simpson ? Et quelques ont été les écarts entres les sondages et les résultats, ces 2 dernières années ? Et les 50% d’indécis actuellement ? Et les abstentionnistes ? Forcément, si on pense que les français sont cons à 90%, on peut croire en ces sondages... Perso jpense qu’on est globalement intelligents et politisés, bien plus que ce que nous font croire nos médias, et donc que FA va faire un score formidable.

                Et enfin, là ça va vous déplaire mais bon. Vous me dites « C’est en affichant ce photomontage que vous comptez débattre d’une manière posée ? Allez, du vent. J’ai cru un instant que vous étiez honnête ! » .... Alors soit vous êtes malhonnête, soit vous avez la mémoire courte, soit vous n’avez pas lu ma réponse à votre question sur mon article : « Je ne peux pas ne pas dénoncer la manipulation évidente contenue dans le montage photographique qui illustre cet article. C’est pas joli joli ». Une heure après, je vous ai répondu :

                "@JL Bien vu ! C’est exact, j’ai fait ça justement dans l’espoir que quelqu’un le dénonce !

                Là c’était une « manipulation » consciente, mais c’était du coup pour souligner le fait que l’article est orienté par mon parti pris. Et justement, comment ne pas avoir de parti pris dans ce genre d’histoire qui nous passionnent.

                Ainsi, même s’il n’y a que la photo qui dessine volontairement un « bon Asselineau » et un « mauvais Mélenchon », pour le reste de l’article, j’essaye vraiment d’être honnête, mais étant donné que le cerveau est extrêmement complexe, et que notre point de vue à l’instant T résulte de notre pensée qui est en constante évolution et à qui on ne peut jamais totalement se fier dans la mesure où il y a un tel flot d’information, en augmentation constante depuis des siècles, qu’on en absorbe trop sans pouvoir les assimiler, et qu’on a plein de « biais cognitifs » qui aménagent tout ça et qui font que ce qu’on pense à l’instant T est susceptible de grandement évoluer si on parvient à analyser des infos reçues et stockées mais pas « traitées ».

                Mais j’ai beau avoir conscience de ça, je cultive quand même parti pris dans l’article et dans mes commentaires, car justement c’est naturel d’être passionné par la situation et de vouloir « le meilleur », sauf que par définition on ne Sait pas ce qui est le meilleur, vu qu’on ne connait pas tous les tenants et aboutissants.

                Enfin bref tout ça pour dire qu’on manipule tous ses contradicteurs parce qu’un homme se bat avec ses idées et se défend avec son corps. Nos idées, on veut les imposer aux autres puisque ça crée une dissonance le fait de penser quelque chose au point de le croire évident, et de constater que les autres, de bonne foi, ne sont pas du tout d’accord, et ce même malgré plein de débats etc. Enfin moi perso j’ai du mal à accepter ça, surtout dans l’urgence de la situation, et pourtant j’suis pas fasciste genre « tout le monde doit penser la même chose !!! » et pourtant... sur l’essentiel, le « meilleur », je pense qu’on doit pouvoir s’unir.

                Enfin j’enfonce ptet des portes ouvertes, mais bon, en gros on accepte pas trop l’idée de perdre la bataille des idées, justement, puisque on est régit par notre façon de voir le monde ; du coup, même si on s’en rend pas compte, même en prétendant être honnête ou objectif, on a forcément recours aux manipulations sur la bataille des idées, puisque le cerveau est déjà un fin « manipulateur » avec ses différents biais cognitifs tout ça (wow jdevrais pas trop fumer de bon matin) "


              • baldis30 12 avril 2017 09:50

                bonjour

                malgré tout le bien que je pense de cet article et en cherchant la petite bête je trouve :

                « La menace qui pèserait sur la pérennité du PS dont l’absence lors du scrutin présidentiel équivaudrait quasiment à un arrêt de mort  »

                certes l’usage du conditionnel laisse la porte ouverte à bien des possibilités, mais en fait cela n’est fait que pour rassurer l’entourage ....Ils sont en train de prendre les mesures adéquates, exactement comme jadis on s’enquérait de la disponibilité du menuisier du village.

                De profondis macronibus .... 


                • Fergus Fergus 12 avril 2017 11:07

                  Bonjour, baldis30

                  « De profondis macronibus ... »

                  Voilà qui pourrait parfaitement résumer ce qui est en train d’arriver.


                • baldis30 13 avril 2017 12:58

                  @Fergus
                  macron il rallie bien des gens .... dernière découverte ......bhl

                  mais il n’a pas encore eu le ralliement de Guérini , est-ce une erreur de la com , un oubli ?


                • Fergus Fergus 13 avril 2017 13:26

                  Bonjour, baldis30

                  Le flair de Macron lui a permis, au meilleur moment stratégique, d’occuper le centre orphelin de candidat. Depuis, il rallie à sa candidature nombre de ceux qui ont compris que les vieux partis sont subclaquants, sans oublier les opportunistes de tout poil. Pourquoi pas Guérini ? Pas sûr que celui-ci soit accueilli à bras ouverts...

                  Cela suffira-t-il à permettre à Macronn de se qualifier ? Wait and see...


                • BA 12 avril 2017 10:15

                  Quoi qu’il arrive, Benoît Hamon veut rester dans la zone euro.

                  Quoi qu’il arrive, Jean-Luc Mélenchon veut rester dans la zone euro.

                  Dans son programme, Jean-Luc Mélenchon propose un plan A :

                  « Dans cette refondation européenne, nous voulons notamment :

                  • Mettre fin à l’indépendance de la Banque centrale européenne, modifier ses missions et status, autoriser le rachat de la dette publique directement aux États, interdire à la BCE de couper les liquidités à un État membre. Sans attendre, la Banque de France sera mise au service de ces objectifs

                  • Dévaluer l’euro pour revenir à la parité initiale avec le dollar »

                  https://laec.fr/section/51/plan-a-proposer-une-refondation-democratique-sociale-et-ecologique-des-traites-europeens-par-la-renegociation

                  En cas d’échec du plan A, Jean-Luc Mélenchon propose un plan B :

                  « Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :

                  • Stopper la contribution de la France au budget de l’Union européenne (22 milliards d’euros par an dont 7 milliards d’euros de contribution nette)

                  • Réquisitionner la Banque de France pour reprendre le contrôle de la politique du crédit et de la régulation bancaire, et pour envisager un système monétaire alternatif avec ceux de nos partenaires qui, dans la phase A, auraient manifesté leur désir de transformer l’euro en monnaie commune et non plus unique »

                  https://laec.fr/section/52/appliquer-un-plan-b-en-cas-d-echec-des-negociations

                  Conclusion :

                  Même en cas de plan B, Mélenchon veut simplement « transformer l’euro en monnaie commune et non plus unique. »

                  Ce programme est nul.

                  Il faut sortir de l’euro le plus vite possible.

                  Votez Asselineau.


                  • Fergus Fergus 12 avril 2017 11:09

                    Bonjour, BA

                    Je vous remercie de votre contribution. Mais comme vous le savez, je ne partage pas votre point de vue.

                    Et voter Asselineau est un vote perdu, eu égard à la faiblesse insigne du probable score de ce candidat.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2017 20:11

                    @Fergus
                    Que savez vous du score d’Asselineau ? Vous êtes scotché aux sondages, alors que tout le monde sait qu’ils se trompent depuis l’an dernier sur toute la ligne !


                    Quant à l’euro, comme Mélenchon s’intéresse plus aux poèmes qu’aux questions monétaires, il faudrait que la France sorte de l’ euro avant l’ Italie.
                    Mais pour cela, il faut sortir de l’UE que vous aimez tant, alors ...

                  • jjwaDal jjwaDal 12 avril 2017 20:15

                    @Fergus

                    Tout d’abord aucun candidat n’est propriétaire du suffrage de ses électeurs potentiels. A ceux qui songeaient voter Hamon d’y réfléchir, vu le niveau des enjeux.
                    Voter pour des candidats empressés à appliquer les GOPE de la commission européenne et à travailler à la disparition de la souveraineté de l’Etat français est sans doute un vote perdu (5 ans de perdus disons), ce qui élimine d’emblée 4 grands candidats (potentiellement plus de 10%).
                    Mais tout petit qu’il soit (y compris après ce scrutin éventuellement) , l’UPR est précieux dans ce paysage politique en reconstruction, par les débats qu’il suscite a minima. Par ex, rester dans l’euro en sachant que l’Allemagne fait du dumping social et est plus « compétitive » que nous, nous laisse comme unique alternative à la mise en pièces, une imitation. Si vous aviez dans ce pays un smic du Nord à 1000 € et un smic du Sud à 800, où iraient les entreprises et les commandes, selon vous ? Eh bien c’est l’UE actuelle. Et je n’ai parlé que de la monnaie. Par ailleurs la mise en traités de la politique monétaire et budgétaire, des statuts de la BCE, étaient la condition sine qua non de la présence allemande. Si la FI parvenait à ses fins (pure hypothèse) c’est l’Allemagne qui partirait. Si on admet que la FI ne veut pas d’une UE sauce allemande on admettra que l’Allemagne ne veut pas d’une UE sauce FI. La FI se donne pour alternative de passer sous la table (à la Tsipras) ou de virer l’Allemagne.
                    Comme défense du projet européen, ça se discute... L’usage de l’article 50 se discute aussi, mais si d’aventure cela s’avérait un « piège à c... », quelqu’un engagé dans une impasse invoquerait les articles 61 et 63 du Traité de Vienne et partirait « à l’arrache ». Difficile de songer que la FI pourrait le faire et pas l’UPR.
                    Donc à la fois parce que l’UPR (découvert trop tard par l’électorat) fera un score probablement faible (en 2017, en 2022 autre histoire) et doit émerger dans le paysage politique et que le PS est mourant ne justifiant pas un candidat pour l’incarner, je soutiens que ce sont les Hamonistes qui devraient songer à voter FI.


                  • nadi nadi 12 avril 2017 20:25
                    @Fifi Brind_acier

                    Réveillez vous Fifi,
                    Si Asselineau arrive à 5% ce sera le Graal . Quand je parle de lui autour de moi, personne ne le connaît ou alors il est considéré comme un petit candidat sans intérêt.

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2017 20:46

                    @nadi
                    Qu’en savez-vous ? Les sondages se sont trompés sur tout : sur le Brexit, sur Trump, sur la candidature de Hollande et de Valls, sur l’échec de Mattéo Renzi, sur la baudruche Macron, sur la libération d’Alep etc


                    Les sondages s’achètent, vous le savez !
                    Qui les achète ? Les grands Partis qui ont beaucoup d’argent.

                  • Fergus Fergus 12 avril 2017 22:25

                    Bonsoir, jjWadal

                    Désolé, je pense que vous commettez une énorme erreur de jugement : l’Allemagne est viscéralement attachée à l’Union Européenne, pour un ensemble de raisons historiques et économiques.

                    C’est pourquoi si la France engageait un bras de fer afin d’initier une réforme de l’UE sous peine de Frexit, cette réforme serait actée sous une forme de compromis acceptable. Faute de quoi l’UE disparaitrait, ce que ne veut aucun des grands pays membres.


                  • jjwaDal jjwaDal 13 avril 2017 05:08

                    @Fergus

                    L’Allemagne est attachée à l’UE actuelle, car elle a progressivement réussie à la formater pour s’y sentir très à l’aise. Pour avoir inscrit dans les traités la politique monétaire et budgétaire ainsi que le statut de la BCE, elle impose son « modèle socio-économique » au reste de l’UE. L’euro (monnaie bien plus faible que sa propre monnaie ne serait) lui occasionne des excédents commerciaux énormes (au détriment de ses partenaires) , lui permettant d’étendre son influence économique en UE. Son « dumping social » vise directement un modèle social comme le nôtre et est une forme de guerre économique.Récemment son ministre de l’économie voulait virer la Grèce de la zone euro.
                    Comment avec de tels bénéfices intérieurs et une telle emprise sur les autres partenaires pourrait-elle ne pas être attachée à l’UE actuelle ?...
                    Si la France partait, le business continuerait, l’euro aurait encore plus d’attrait pour elle, son rôle de leader de l’UE serait incontesté (Sans le RU et la France, pas photo), elle aurait encore l’OTAN pour assurer sa défense, où peut-on voir que l’Allemagne est prête à des concessions douloureuses pour elle ? La boule de cristal de la FI ? De mémoire, M. Jospin et Hollande ont été éconduits comme des petits enfants quand ils ont demandé la prise en compte de nos intérêts. Il suffit de brailler un peu fort ? On a déjà donné le soir du premier tour de la présidentielle de 2012. On a vu avec la Grèce, le soutien des gauches de l’UE faisant plier l’€urozone...
                    Le programme de la FI est le meilleur selon moi. Mais les conditions de mise en oeuvre relèvent de la foi religieuse.Alors bien sûr on rassure les fidèles en se disant que la politique est l’art de la roublardise et que la FI aurait des cartes maîtresses cachées dans ses manches (le syndrôme « Tsipras » avant qu’il ne passe sous la table). Paradoxalement, je pense qu’elles existent. Je ne crois pas une seconde que le leader de la FI les utilisera. Il aime trop l’idée européenne pour voir l’UE telle est : non amendable.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 avril 2017 07:15

                    @Fergus
                    Mélenchon se trompe quand il parle du couple franco allemand « fondateur de l’ UE ». Le couple franco-allemand n’a jamais existé, c’est un mythe pour les gogos français.


                    Le vrai couple est l’ Alliance germano américaine pour le 21e siècle "

                    Cf le site de la Maison Blanche

                    PS : Vous menez un combat perdu d’avance, les européens sont de plus en plus eurosceptiques, seuls leurs gouvernements y sont attachés.

                  • chantecler chantecler 13 avril 2017 08:06

                    @jjwaDal
                    J’apprécie vos commentaires mais il y a un hic .
                    Vous roulez pour l’UPR qui n’a aucune chance et vous nous manipulez pour nous enjoindre de lâcher la France Insoumise , avec des mensonges .
                    JL M n’est pas l’euro fanatique que vous en faites et ses positions sont parfaitement claires par rapport à l’UE , ses traités , son système a démocratique et néolibéral et aux GOPE .
                    Autrement dit vos interventions tombent à coté sur la base d’un malentendu tragique entretenu par F. Asselineau et ses épigones ...qui semblent avoir perdu tout contact avec la réalité .
                    Comment penser que l’UPR pourrait atteindre la majorité nécessaire pour gouverner le pays aujourd’hui ,est une erreur ou une mystification tragique ?
                    Donc en vous lisant je remplace l’UPR par la FI et je tombe d’accord .
                    Je n’espère pas vous convaincre vous , le limitant , pas plus que fifi et les autres , mais j’espère que vous n’arriverez pas à entraîner d’autres dans cette impasse .
                    Pour le reste , les élections ne suffiront pas pour transformer notre société , actionner l’article 50 , faudra expliquer, et se mobiliser .
                    Permettez ce raccourci qui est discutable (aux vues de la pérennité des résultats ) : ce n’est pas le front populaire et L. Blum qui ont gagné en 36 , ce sont les mobilisations ultérieures .
                    Exemple discutable puisqu’en 40 nous étions devenus « l’état français ».
                    Mais ce n’est pas en divisant que nous y arriverons .


                  • jjwaDal jjwaDal 13 avril 2017 11:38

                    @chantecler

                    Oulah... Je sais que la FI est notre unique chance d’avoir une politique substantiellement différente dans ce pays en 2017 et que son programme est le meilleur (pour moi) parmi celui de tous les candidats. Et cependant les mots ont un sens et quand je dis qu’il ne peux me convaincre que les conditions de mise en oeuvre de son programme sont réalistes, je suis très sérieux. Donc favoriser l’émergence d’un parti qui affiche sans tortiller du cul, un des noeuds de nos problèmes, me semble oeuvre utile. Cela ne fait pas de moi un militant, ni un fanatique de toutes les propositions de l’UPR, juste un sympathisant. J’ai d’ailleurs annoncé mon adhésion à l’UPR, comme mise en garde contre une possible impartialité de ma part sur Agoravox. Me traiter de « limitant » est bas de plafond, car pour moi les voix perdues sont partout ailleurs (y compris les abstentionnistes), mais pas à l’UPR.
                    On a souvent du mal ici avec les opinions contrastées et c’est navrant.
                    Je souhaite bien sûr bonne chance à la FI (y compris l’accès à la présidence) et je voterai pour elle si elle va au second tour. Mais pour le premier, sans moi... Disons que ma pensée analytique me le déconseille formellement.
                    Lordon a été bien plus mordant que moi en plusieurs occasions...


                  • Tall Tall 12 avril 2017 10:26

                    Vu la manière dont l’appareil PS lâche Hamon, celui-ci devrait prendre son autonomie... basculer carrément vers Mélenchon avec un poste de ministre à la clé. Mélenchon en propose déjà un à Montebourg, alors...


                    • Fergus Fergus 12 avril 2017 11:10

                      Bonjour, Tall

                      Ce serait en effet la logique du positionnement sur les valeurs de progrès communes aux deux hommes.


                    • vesjem vesjem 12 avril 2017 18:02

                      @Fergus
                      tu me fais de la peine quand tu utilises ce slogan : « valeurs de progrès », bafoué, salopé, dénaturé, ridiculisé, par presque tous les leaders fauxcialistes ;


                    • Fergus Fergus 12 avril 2017 18:20

                      Bonjour, vesjem

                      Les valeurs n’en existent pas moins, même si elles sont trop souvent dénaturées par des élus qui privilégient leur carrière à ces fameuses valeurs dont ils se prévalent. Cela dit, je pense que Mélenchon a réussi à dépasser les considérations carriéristes pour se mettre réellement au service du projet de la France Insoumise.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2017 20:12

                      @Fergus
                      Quand on est européiste, on ne peut pas être pour des valeurs de progrès !
                      Les valeurs européennes sont toutes réactionnaires.


                    • Fergus Fergus 12 avril 2017 20:15

                      Bonsoir, Fifi Brind_acier

                      « Les valeurs européennes sont toutes réactionnaires. »

                      Pour la 1000e fois : les valeurs de cette Europe-là, pas de celle à laquelle aspirent la plupart des peuples !



                    • Gorg Gorg 12 avril 2017 22:54

                      @Fifi Brind_acier

                      Salut Fifi, mon troll préféré. Tiens, cadeau, instruis toi :

                      Meeting de JLM à Lille

                      Porte toi bien...


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 avril 2017 07:19

                      @Gorg
                      Merci, mais je ne perds pas mon temps avec un mitterrandien européiste, qui récite des poèmes quand il y a 11 millions de sans emploi, et qui manipule les émotions comme un vendeur de bagnoles !


                      Vous avez vu comme il est mignon, Tsipras le révolutionnaire de la Gauche radicale, main dans la main avec Junker !

                    • Laulau Laulau 12 avril 2017 10:27

                      Penser que B. Hamon pourrait se retirer en faveur de Mélenchon, c’est se bercer d’illusions.
                      Ce matin encore, son soutien, Yannick Jadot sur France 2 s’est fendu d’une diatribe abjecte contre Mélenchon qui aurait un discours de « reddition » devant la Russie. Selon lui, il serait pour qu’elle récupère les pays baltes, la Crimée, l’Ukraine .....
                      Un véritable chapelet de mensonges, A vomir !


                      • Trelawney Trelawney 12 avril 2017 11:01

                        @Laulau

                        Parceq ue Jaddt est en train de s’apercevoir qu’il n’aura jamais les 200 000 euros et la ruine de EELV va suivre

                      • Fergus Fergus 12 avril 2017 11:11

                        Bonjour, Laulau

                        J’ai les mêmes craintes que vous.


                      • Alren Alren 12 avril 2017 19:28

                        @Trelawney

                        la ruine de EELV va suivre

                        Bof !

                        Les écologistes de base, les vrais, les sincères se retrouveront dans la France Insoumise qui continuera après les élections de faire converger les bonnes volontés pour changer le destin de l’humanité.


                      • franc tireur 12 avril 2017 19:38

                        @Laulau

                        Ne jamais oublier que la gauche gauchiste a toujours été atlantiste ou été l’idiot utile de l’Empire US , que les néoconservateurs viennent du trotskisme et que la sociale démocratie est historiquement atlantiste et sioniste.

                      • wesson wesson 12 avril 2017 10:35

                        Demander à la sociale démocratie d’avoir du panache, c’est un pari fort risqué, un peu comme lui demander de ne pas voter les crédits de guerre en 1914


                        le PS préfèrera crever plutôt que de faire une politique de gauche ! faut-il voir que la percée de mélenchon elle seule a fait sortir hollande de sa torpeur. Le FN au second tour ? Il s’en fiche du tiers comme du quart. Mais que Mélenchon puisse aussi y arriver, le voilà sorti de son silence, à trouver « de l’audace » à son ex ministre et à demander « le renouvellement politique », sous-entendu donc « votez Macron ».

                        Pathétique quinquennat.

                        • Fergus Fergus 12 avril 2017 13:39

                          Bonjour, wesson

                          « Mais que Mélenchon puisse aussi y arriver, le voilà sorti de son silence, à trouver « de l’audace » à son ex ministre et à demander « le renouvellement politique », sous-entendu donc « votez Macron ». »

                          Excellente analyse du comportement électoraliste de Hollande. « Pathétique » pour qualifier ce quinquennat et celui qui en a eu la charge est le mot qui convient.


                        • Papybom Papybom 12 avril 2017 10:51

                          Bonjour Fergus.

                          Monsieur Mélenchon nous promet les 35 heures, comme au Venezuela. Mais c’est 35 heures de queue par semaine pour l’alimentation dans ce pays « démocratique ».  

                          Cordialement.


                          • Gasty Gasty 12 avril 2017 11:33

                            @Papybom

                            La guerre économique

                            Plutôt baisser son froc que d’avoir à affronter les sales coups prévisibles si Mélenchon venait à etre élu.

                            C’est bien ça votre message Papybom ?

                            PS : Cordialement


                          • Fergus Fergus 12 avril 2017 13:41

                            Bonjour, Papybom

                            J’ai la faiblesse de croire que Mélenchon ne commettrait pas les erreurs de Chavez qui a dilapidé les richesses de son pays, certes dans un but social, mais en l’absence de prospective économique sérieuse.


                          • wesson wesson 12 avril 2017 16:24

                            @Papybom
                            Vous avez oublié Poutine - La Russie et Castro - Cuba dans votre laius. 



                            Mais où avez-donc vous la tête ?

                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 avril 2017 07:28

                            @Michel Maugis
                            Ce que ne disent pas les Insoumis, c ’est que le Venezuela est un pays souverain, avec ses frontières, sa monnaie et ses lois, qui signe des accords de coopération avec qui il veut, en particulier avec Cuba.


                            La France sous statut colonial, ne négocie plus rien du tout. Elle a perdu sa place à l’ OMC au bénéfice de commissaires européens, qui négocient au nom de la France les TAFTA et autres CETA.
                             
                            Pour ceux qui s’intéressent au Venezuela, il y a le site Venezuela Infos

                          • Fergus Fergus 13 avril 2017 08:37

                            Bonjour, Michel Maugis

                            Vous caricaturez mon opinion, de surcroit de manière insultante.

                            Oui, Chavez a bien évidemment eu raison de placer les besoins du peuple vénézuélien au centre de son action. Mais cela n’empêche pas un regard critique sur les excès de cette action qui ont déstabilisé la production et jeté les bases de la grave crise qui sévit aujourd’hui en donnant des armes aux adversaires déclarés des classes populaires.


                          • Fergus Fergus 13 avril 2017 17:46

                            @ Michel Maugis

                            Croyez ce que vous voulez. Pour ma part, je refuse le type de manichéisme dont vous êtes l’illustration. En voulant défendre de cette manière quasiment sectaire ceux qui s’opposent -à juste titre - aux oligarchies cyniques, vous donnez précisément des arguments à ces ennemis de la classe ouvrière.


                          • Fergus Fergus 13 avril 2017 20:23

                            @ Michel Maugis

                            je ne prétends pas que Mélenchon fera des erreurs. Si tel était le cas, je le soutiendrais plus mollement. Mais le fait est que Chavez - par générosité mal contrôlée - en a fait, notamment en utilisant de manière excessive la manne pétrolière dans ses premières années de gouvernance.

                            Par chance, Mélenchon ne dispose pas d’une ressource comme le pétrole pour mettre en œuvre sa politique sociale. Et c’est pourquoi il devra faire preuve d’une plus grande lucidité dans l’utilisation des moyens de l’Etat.

                            Et où avez-vous que j’aie écrit qu’« il ne changera rien » ???

                            Rassurez-vous, je ne suis pas du tout coincé. Mais que vous le vouliez ou non, nous ne sommes plus dans un schéma de « lutte des classes » à l’ancienne, une majorité de nos compatriotes appartenant à la classe moyenne, celle-là même qui, trop souvent, se détourne de la base pour singer la classe dominante en aspirant à en faire partie. Je ne suis pas de ces gens-là !


                          • Malatif Malatif 13 avril 2017 22:10

                            @Robert Lavigue
                            .
                            Heu....
                            .

                            • ___ « .... une majorité de nos compatriotes appartenant à la classe moyenne,... »

                            Si j’osais j’y verrais la profession de foi Terra Novienne la plus aboutie et la plus sincère que Fergus nous ait jamais proposée


                          • Sparker Sparker 16 avril 2017 23:39

                            @Michel Maugis

                            Ben oui des érreurs seront commises, ou est le problème, vous connaissez un système parfait, pré-emballé qui marche du premier coup ? Tout dépend de comment seront traitées ces erreurs.
                            La FI c’est une tentative de percée en prenant en compte le brouillard actuel, ça peut capoter, certes mais ça tente de mettre à plat les divergences idéologiques et philosophiques pour se poser sur le réel, et reconstruire à partir de ce réel qui est le résultat des politiques ménées depuis plusieurs décénies. D’où un programme, certes ambitieux, de relance et une sixième république pour redéfinir le cadre. Pas plus con qu’autre chose ça promet des ouvertures face à la glauquerie organisée et c’est bien le seul « saisissable ».
                            Asselineau, c’est trois ans de négociations et après on sait pas trop, rapport à la finance ? hum..., c’est un peu/beaucoup flou, pour le moins.


                          • Fergus Fergus 17 avril 2017 09:10

                            Bonjour, Sparker

                            Merci pour ce commentaire que je partage totalement.


                          • Trelawney Trelawney 12 avril 2017 10:59

                            2) La crise financière qu’induirait pour le parti le non-remboursement par l’État des frais de campagne engagés jusque-là. 

                            Si c’est un obstacle pour le PS, ça n’en est pas un pour Hamon. En effet, la ruine politique est financière du PS desservira avant tout ceux qui en profitent comme Le Drian, Valls, Hollande, Bartelone, Cambadelis etc. Ces derniers espèrent recapitaliser sur les législatives et être une force d’appoint pour Macron de la même manière qu’EELV l’a été pour Hollande.
                            Si Hamon se rallie à Mélenchon, il déjoue la tactique Valls-Hollande-Le Drian, ruine les intentions du PS et reconstruit un parti de gauche avec Mélenchon.

                            S’il voit plusieurs coups d’avance, Hamon et les frondeurs ont tout à gagner d’un désistement. De plus l’interview de Hollande au Monde, où il « soutient » macron est un bon prétexte pour lui faire porter la responsabilité de la ruine du PS

                            • Laulau Laulau 12 avril 2017 11:24

                              @Trelawney
                              Si c’est un obstacle pour le PS, ça n’en est pas un pour Hamon. En effet, la ruine politique est financière du PS

                              C’est exact, mais c’est mal connaitre Hamon, enfant du parti et protégé de Martine Aubry, patronne des euro-béats.


                            • Fergus Fergus 12 avril 2017 13:43

                              Bonjour, Trelawney

                              Bien vu. Raison supplémentaire pour Hamon de laisser ceux qui l’ont trahi dans le parti à leurs turpitudes électorales. 


                            • Trelawney Trelawney 12 avril 2017 16:22

                              @Laulau
                              Un article de Challenge qui pourrait bien vous éclairer sur l’ambiance actuelle entre PS Hamon Melenchon 


                            • Etbendidon 12 avril 2017 11:39

                              Bonjour à tous
                              je n’ai pas beaucoup de temps à vous consacrer, Paques est dans 3 jours et j’ai la creche et le sapin à préparer !
                              Permrmettez moi cependant de déclarer que le bourgeois fergousse ne connait rien à la politique !
                              En effet il y a plus de différences entre le petit asticot Benet Anon et JLM qu’il y en a entre MLP et JLM (europe, indépendance etc.)
                               smiley
                              Et une ’tite pub pour achelinot au passage (il monte la tite bete !)


                              • troletbuse troletbuse 12 avril 2017 13:04

                                @Etbendidon
                                Il était super à Nancy, Ah ce Lino, il a du creux et du bon sens. Il est doué, intelligent, capable. Et il ne ment pas smiley


                              • Fergus Fergus 12 avril 2017 18:23

                                Bonjour, Etbendidon

                                « le bourgeois fergousse » exprime des opinions, et comme tous les intervenants vous avez le droit d’être d’un avis contraire. C’est précisément l’intérêt de ce genre de site.


                              • Parrhesia Parrhesia 12 avril 2017 12:23
                                >>> depuis sa victoire lors de la « Primaire de la Belle alliance populaire », Benoît Hamon a été moqué, dénigré, et même ostracisé par les hollandais et les vallsistes, <<<

                                Il est évidemment possible de présenter les choses comme cela !

                                Personnellement, je dirais plutôt que ce qui a été moqué, dénigré, et même ostracisé par tout le monde, c’est le parti socialiste dans son ensemble à travers la personne de Benoît Hamon !
                                Et le catalogue des socialisteries mondialistes, depuis la loi el Khomri qui interdit aux salariés de gagner leur vie, jusqu’aux expéditions militaires aux proche et Moyen-Orient, n’y est pas pour rien non plus !

                                • zygzornifle zygzornifle 12 avril 2017 12:51

                                  les 2 devraient se désister en faveur de Poutou ......


                                  • Yohan Yohan 12 avril 2017 13:20

                                    Hamon et son fameux discours de Bercy, qui d’après tous les journalistes de gôche, devait marquer le début de la remontada. Oups ! J’ai du louper quelque chose...les journalistes aussi smiley smiley


                                    • Fergus Fergus 12 avril 2017 20:18

                                      Bonsoir, Yohan

                                      Nombreux sont ceux qui ont dû louper quelque chose en annonçant cette « remontada ».


                                    • leypanou 12 avril 2017 15:47


                                      L’article date un peu car ce midi, j’ai appris que F Hollande commencerait à parler du danger Mélenchon. Lui qui ne voulait pas intervenir avant le 1er tour, il est donc vraisemblable qu’il appelle à voter « utile » au 1er tour, c’est-à-dire voter Macron, pour « écarter » la perspective d’un duel Le Pen - Mélenchon.

                                      Cela étant, JL Mélenchon a dans ses propositions quelque chose que ne renierait pas F Fillon, à, savoir la baisse de l’impôt sur les sociétés de 33% à 25%, exactement ce que propose Fillon (rectifiez-moi si c’est faux). C’est peut-être en compensation de çà qu’il veut imposer les expatriés, qui sont tous des évadés fiscaux comme Mulliez ou Depardieu ou les tennismen professionnels.


                                      • arthes arthes 12 avril 2017 18:48

                                        @leypanou

                                        Oh oui...Depardieu qui a la nationalite Russe.

                                        Melenchon se propose meme pour l obliger a payer d aller le chercher jusque dans les les chiottes de Poutine s il le faut. !!!

                                      • Fergus Fergus 12 avril 2017 20:22

                                        Bonsoir, leypanou

                                        Hollande n’appellera pas à voter Macron, il se contentera d’agiter le spectre communiste.

                                        Pour ce qui est de l’« impôt universel », c’est une mesure saine que je soutiens depuis des années, même si le pays qui en a fait le fondement de sa politique fiscale se nomme les USA.


                                      • Tall Tall 12 avril 2017 15:56

                                        Curieux de voir Hollande craindre une finale Marine-Mélenchon

                                        alors que les « sondages » donnent encore Macron 23% et Mélenchon 18% ..

                                        Ne serait-ce pas les sondages des RG qui lui font dire ça ?
                                        Avec un Macron à 16% par exemple .. ?

                                        • Trelawney Trelawney 12 avril 2017 16:06

                                          @Tall
                                          Macron fera la même chose que Melenchon en 2012 (17% dans les sondages et 11 à l’arrivée).

                                          je suis allé au meeting de tous les candidats (sauf Asselineau, Poutou, Cheminade). C’est trés intéressant de sentir la tendance.
                                          Chez Fillon c’est des jusqu’auboutistes limite dangereux. Pas mal de vieux agressifs à qui il ne faut pas parler
                                          Chez Lepen c’est plus cool. J’ai dit à mes voisins encartés FN que j’étais là pour me faire une idée et je n’ai subit aucune animausité de leur part.
                                          Chez Macron, les gens comme moi sont la majorité et ressortent du meeting avec une impression de s’être fait enflé (un peu comme à une conférence de Tapis)
                                          Chez Mélenchon c’est la grand messe sympathique avec « Namamouchi a dit »
                                          Chez Hamon c’est antidépresseur en vente dans la salle
                                          Chez Dupont Aignan c’est carré sans surprise 
                                          Chez les autres c’est trop d’amateurisme et mal préparé

                                        • leypanou 12 avril 2017 16:17

                                          @Trelawney

                                          Chez Fillon c’est des jusqu’auboutistes limite dangereux. Pas mal de vieux agressifs à qui il ne faut pas parler
                                          Chez Lepen c’est plus cool. J’ai dit à mes voisins encartés FN que j’étais là pour me faire une idée et je n’ai subit aucune animausité de leur part.
                                           : tant mieux pour vous.
                                          Pour cet autre individu, cela a été apparemment différent.

                                        • Tall Tall 12 avril 2017 16:35

                                          @Trelawney

                                           
                                          Intéressant comparatif ... tout-à-fait crédible ... 

                                        • wesson wesson 12 avril 2017 16:47

                                          @Tall
                                          Il y a peut-être les sondages RG, mais il y a aussi le règlement de compte politique qui s’annonce en cas de victoire de Mélenchon. 


                                          Si Hamon fait moins de 5% - ce qui est désormais possible, Hollande ne pourra éviter de faire face à sa responsabilité personnelle dans cette Berezina. 

                                          Non seulement les Hamonistes vont de manière évidente lui tomber dessus, mais également l’aile droite du PS qui l’aura vraiment mauvaise.

                                          Déjà Macron a indiqué que battu, il ne se présenterait pas aux législatives - sous entendu que pour lui la politique serait finie. En gros cela signifie que son mouvement mourra aussi vite qu’il naquit. 

                                          Par contre, l’ardoise de sa campagne, j’aimerai bien savoir qui va se la manger !

                                        • capobianco 12 avril 2017 17:18

                                          @Tall
                                          Je suis persuadé que macron n’a jamais dépassé les 15%, c’est pour se couvrir en cas d’échec de leur tentative d’imposer ce gugusse que les sondeurs ont toujours pris la précaution de dire que le vote macron n’était pas très fiable.

                                          Tout cela n’a été que propagande organisée par les hollande, sapin, le drian, autres centristes et consort en complicité avec la finance donc avec les médias. J’espère que leur échec se confirmera et que nous aurons un 2ème tour JLM-MLP.


                                        • arthes arthes 12 avril 2017 18:58

                                          @leypanou

                                          Il a eu de la chance de ne pas se prendre une matraque telescopique dans le fion..Euh. fondement...Sinon il aurait du se taper la visite de mecnormal a l hosto. smiley

                                          Je pensais que le journal Detective n existait plus....


                                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2017 20:25

                                          @wesson
                                          L’aile Droite du PS est depuis longtemps chez Macron !

                                          " Emmanuel Macron a su rallier à sa cause plusieurs grands élus, essentiellement issus de l’aile droite du Parti socialiste. Il revendique le soutien « d’une quarantaine de parlementaires » dont on ne connait pas la liste. Parmi eux, l’ancienne ministre Nicole Bricq, le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb et les députés Richard Ferrand, Arnaud Leroy, Christophe Castaner. (...)


                                        • franc tireur 12 avril 2017 18:09

                                          Article ridicule , c’est la République des sondages ou quoi ??



                                          • arthes arthes 12 avril 2017 18:40

                                            @franc tireur

                                            A vrais dire...J ai du mal a comprendre...Il est question de Melenchon qui voudrait les 5% de Hamon(c est qui au fait ???) afin de gagner les elections.

                                            Parce que 18+5= 23 et a 23% c est quasi in the poket !!!
                                            C est mieux que Fillon qui est fichu.
                                            Reste a depasser Macron pour etre au deuxieme face a Marine et forcement, les sondages le confirment, c est Melenchon qui remporte la mise.



                                            cqfd smiley)



                                          • franc tireur 12 avril 2017 19:40

                                            @arthes

                                             Des calculs d’épicier .C’est incroyable comment en quelques années les sondages ont tout balayé sur leu passage et gouvernent ce pays.
                                            Moi je mets ma chemise sur un second tour FIllon/Le Pen ,parce que tout simplement c’est la sociologie du pays 

                                          • Fergus Fergus 12 avril 2017 20:26

                                            Bonsoir, franc tireur

                                            « je mets ma chemise sur un second tour FIllon/Le Pen ,parce que tout simplement c’est la sociologie du pays »

                                            Vous oubliez que 2/3 des Français placent l« ’honnêteté » en critère de choix n°1 du président ! 


                                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2017 20:30

                                            @franc tireur
                                            C’est sans compter avec le ras le bol des Français des vieilles casseroles dans lesquelles la classe politique a fait sa tambouille depuis Maastricht !


                                            Même le FN n’est pas certain d’être au 2e tour ..., c’est qu’il a de la concurrence :
                                            - 2 candidats de Droite : Macron et Fillon
                                            - 2 candidats refondateurs européens : Dupont Aignan et Mélenchon
                                            - et le Frexit d’Asselineau.

                                            Tous ceux qui utilisaient le vote protestataire FN, on désormais un choix bien plus vaste.


                                          • Pyrathome Pyrathome 12 avril 2017 22:26

                                            @franc tireur
                                            je mets ma chemise sur un second tour FIllon/Le Pen ,parce que tout simplement c’est la sociologie du pays
                                            .

                                            Et ben, les Français, tous des bolosses et des crétins alors, c’est ça ? c’est pour ça que le pays va si bien...
                                            Tiens, moi je connais des droitiers dans mon entourage, écœurés par Fillon et ses pieds nickelés qui se sont trouvé une nouvelle mascotte, Asselineau et mieux, ça devient carrément viral....
                                            Ah ah ah !!!


                                          • docdory docdory 14 avril 2017 16:25

                                            @Fergus

                                            La corruption est à l’élection présidentielle ce que le dopage est au tour de France : on peut participer sans être dopé ou sans être corrompu, mais gagner, c’est quasiment impossible !
                                            Les politiciens à succès non corrompus sont ceux qui ne se sont pas fait prendre...
                                            Par ailleurs, il y a corruption et corruption. Un politicien qui finance une mosquée en prétendant qu’il s’agit d’un centre culturel ( exemple : Delanoë avec son « institut des cultures de l’islam » ) est bien plus gravement corrompu qu’un autre qui magouille sur des assistants parlementaires bidons ! 



                                          • troletbuse troletbuse 12 avril 2017 20:15

                                            " Les socialistes ont eu tort de venir au pouvoir. Ils auraient dû faire comme Dieu....ne jamais se montrer pour qu’on continue à y croire ! " Coluche
                                            Voici le rôle de Mélenchon : il vaut mieux qu’il ne soit pas élu. Ainsi il gardera ses supporters. Bon tribun, sa place est dans l’opposition  smiley


                                            • PiXels PiXels 12 avril 2017 20:16

                                              «  avec la spectaculaire percée de Jean-Luc Mélenchon... »


                                              Bon, excusez-moi Fergus, je n’ai pas encore lu ni votre article... ni les commentaires (donc pardon si le mien fait « doublon »)

                                              Ben NON !

                                              « Spectaculaire ».. pour vous, comme pour tous les « commentateurs professionnels » qui font (comme vous) de la « politique » un spectacle (mais eux c’est leur « gagne-pain »)

                                              La « percée » de Mélenchon ne date pas de... (je n’ai pas encore lu votre article) et n’est pas due à ....(je n’ai pas encore lu votre article ... mais je suppose les « péripéties »)

                                              Je vous ai annoncé il y a trois ou quatre mois (minimum) que nous en arriverions là.
                                              Et je vous ai même précisé le 3 mars (de mémoire) quelle serait l’évolution des courbes des « sondages » et quelles type d’explication les « chiens de garde » donneraient de cette courbe.

                                              Bon maintenant, je vais lire votre article.. et les commentaires §



                                              En réalité j’ai un peu menti : j’ai lu les 5 ou 6 premiers coms... alors profitez bien de la présence de vos petits enfants (c’est bien ça le plus important smiley )

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès