Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > HARKIS vous n’existez que tous les 5 ans

HARKIS vous n’existez que tous les 5 ans

25 SEPTEMBRE 2016

Hollande reconnaît la responsabilité des gouvernements Français dans l''abandon des Harkis par la France

 

Ils le Veulent le pouvoir, le conquérir, le reconquérir, ou ne pas le perdre.

Pour cela ils sont prêts à toutes les veuleries, toutes les bassesses toutes les repentances, toutes les larmes de crocodile. Leur cynisme n'a pas de limites.

Pauvres harkis, vous n'existez que tous les cinq ans, et sitôt les élections passées vous disparaîtrez pour 5 ans, sauf si un député a besoin de quelques voix supplémentaires et vous ressuscite le temps d'un vote.

 

Pourtant Dieu et Allah savent tout ce que vous avez enduré, pour avoir défendu la France.

 

 

Vous avez été trahis, désarmés, livrés au FLN, et les terroristes de DAESH sont des enfants de chœur à côté de ce qu'étaient les tortionnaires du FLN.

On vous a enlevé vos armes alors que le FLN vous guettait sur la colline en face.

Vous vous êtes accrochés aux camions qui transportaient les soldats Français pour être rapatriés en France, les larmes aux yeux, les gradés français obéissant aux ordres du gouvernement de la France vous faisaient lâcher prise à coups de crosse de fusil sur les mains.

Des généraux ont désobéi aux ordres et ramené leur Harka en France, mais c'était pas gagné, beaucoup on été reconduits en Algérie pour être livrés aux tueurs du FLN.

 

70.000 d'entre vous êtes morts après d'atroces tortures.

 

Les accords honteux d'Evian, que la France n'a jamais eu le courage de faire respecter prévoyaient pourtant l’amnistie pour tous les belligérants.

Le général qui présidait la France pendant cette période honteuse s’appelait

le Général DE GAULLE.

ET vous, ceux que l'on a laissés rester en France, environ 60.000 vous avez été parqués dans des camps semblables celui de Rivesaltes, comme des criminels, coupés de tous et de tout. Vous intégrer, même pas y penser, on vous a laissé croupir là des années.

Sans reconnaissance, sans aide, sans vous donner les moyens de vous en sortir. On venait vous chercher pour aller travailler le matin et on vous ramenait le soir au camp cerné de barbelés et gardé pour que personne ne sorte.

 

Sarkozy, Fillon, Hollande en fin de mandat et en quête du prochain, se rappellent au souvenir des Harkis, et promettent réparation, c'est à vomir !

 

ils dénoncent 54 ans après

« les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des harkis, les massacres de ceux restés en Algérie et les conditions d’accueil inhumaines de ceux transférés en France ».

 

54 ans qu'on les a traités comme des parias, 54 ans qu'on leur fait des promesses jamais tenues en période électorale.

C'est vrai que c'est une communauté aujourd'hui d'environ 500.000 personnes. Ils ne négligent rien ces chasseurs de voix.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.87/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • jaja jaja 28 septembre 10:58

    Les Harkis sont une production de la société coloniale en Algérie... Beaucoup d’entre eux ont été forcés de devenir des traîtres à leur pays... Leurs familles ont été menacées en cas de refus de collaborer... des villages entiers obligés de fournir à la France des supplétifs sous peine de représailles en cas de refus...

    Cette production de Harkis est quasi automatique dans tous les processus de décolonisation, lorsque les peuples dominés se révoltent. On l’a vu de façon éclatante au Sud-Liban où de 1982 à 2000, Israël tenté de créer un mini État à son service composé de traîtres recrutés selon les mêmes méthodes brutales que celles employées par la France en Algérie... : torture, violence contre les civils...

    Chaque village était alors obligé de créer un certain nombre de supplétifs, combattant pour Israël, tout comme les Harkis avaient combattu pour la France...

    Les vengeances de la population algérienne contre les Harkis furent certes terribles, à l’image de tout le mal que ces derniers avaient fait subir à celles et ceux qui furent leurs frères, mais pouvait-il en être autrement ? Peut-être... si l’on en juge à l’exemple du Sud-Liban où la résistance limita le nombre de fusillés et se contenta pour la majorité des traîtres de peines de prison...


    • moderatus moderatus 28 septembre 13:31

      @jaja

      Bonjour, désolé mais il faut revoir votre informations, et il y a une contradiction évidente dans vos propos.
      Si les Harkis ou les supplétifs avaient été recrutés par la force et la torture comme le le dites faussement, on ne pouvait alors les accuser de traitrise.
      La réalité n’est pas aussi binaire.

      Les motivations pour rejoindre l’armée Française étaient multiples et anciennes ,depuis 1830 Des Musulmans se battaient aux côtés de la France.

       certains dont la famille avait été décimée par les rivalités entre le FLN et le MNA (certains villages avaient été détruits par le FLN et tous leurs habitants Musulmans massacrés) rejoignaient l’armée française, pour se venger et ils étaient terribles.

       d’autres par traditions familiale et parce que leur statut leur permettait de faire vivre leur famille décemment.

       D’autres aussi par conviction.
      Il y avait environ 250.000 Musulmans engagés dans différents groupes qui se battaient avec la France, ce qui fait en gros 3millions de personnes.
      Ce ne fut pas contrairement à certaines affirmations un soulèvement général pour l’indépendance qui était c’est vrai inéluctable.

      vous voyez l’Histoire est un peu plus complexe qu’il n’y parait, et on ne peut condamner une partie de le population de façon catégorique.

      Salutations


    • jaja jaja 28 septembre 16:47

       »@moderatus

      « Si les Harkis ou les supplétifs avaient été recrutés par la force et la torture comme le le dites faussement, on ne pouvait alors les accuser de traitrise.
      La réalité n’est pas aussi binaire.
       »

      Bien sûr que si on torturait, menaçait et exerçait des représailles contre les familles réfractaires jusqu’à « retourner » des membres du FLN (pour parler le langage des soudards... Comment imaginez-vous que les militaires puissent utiliser des anciens du FLN tombés en leur pouvoir ? « L’armée française recruta également environ 3 000 anciens éléments du FLN et de l’ALN, dont certains formèrent le célèbre Commando Georges du lieutenant Georges Grillot. La plupart d’entre eux furent victimes de représailles à partir de 1962 »

      Bon il y eut aussi de véritables gangsters qui combattirent leur propre peuple mais il ne faut pas oublier cette dimension de la formation forcée de Harkas entières ! Ce qui n’est pas l’un des moindres crimes de la colonisation !

      Ce phénomène s’observe partout où il y a guérilla ou résistance... C’est un des dogmes de la contre-insurrection, partout dans le monde, depuis au moins la guerre d’Indochine...


    • moderatus moderatus 28 septembre 17:37

      @jaja

      Bien sur, on ne peut écarter un recrutement des prisonniers du FLN ,mais qui a été minime .
      par rapport aux  250.000 Musulmans qui combattaient avec l’armée Française et en raison des exactions énormes du FLN sur leurs frères Musulmans car deux groupes indépendantistes rivaux
      Se massacraient mutuellement, leMNA ET LE FLN.
      Le massacre de la population civile Musulmane de Melouza par le FLN en 1957 en est un triste exemple.
      Il y a eu en France des luttes de ces deux partis qui ont fait 10.000morts Musulmans.

      Rien de toutes les façons ne justifie l’attitude de la France envers les Harkis, les envoyer au massacre à l’indépendance en 1962 , et les traiter de façon honteuse depuis 54 ans, redécouvrant au gré des élections qu"ils ont été injustement traités, mais ne faisant rien pour réparer leur trahison envers eux. 
      Quand à l’histoire mondiale des colonisations qui au long des siècles ont façonné le monde actuel
      il y aurait tellement à en dire, sans se contenter uniquement du mot crime.
       


    • howahkan howahkan 28 septembre 11:08

      Salut

      c’est pareil pour tout le monde..ensuite certains vont élire leur escroc voleur favori à cause de sa cravate ou d’un « bon » mot , d’une flatterie etc et cela va faire 1 seconde de participation passive au refus de vivre ensemble de collaborer et de partager donc nous créons ainsi la guerre..

      la masse forge les armes qui vont la voler..et les donnent au premier venu...en renonçant à ma vie , je donne les clés de ma maison et mon numéro de carte bleu et la carte à l’escroc...

      Après on râle mais faut pas, car c’est ce que l’on fait donc voulons ..

      si je bois 4 bouteilles même de grand cru classé à 200 Euro la bouteille , et que je râle parce que j’ai la gueule de bois pendant 4 jours à vomir partout et a regretter d’être né ou que je finisse aux urgences dans le coma....je devrais en toute bonne foi, la fermer...

      il n’y aura jais aucune intelligence dans le conflit , la guerre etc..et pourtant en adoptant comme vrai les mythes de la compétition et du meilleur et bien c’est le peuple qui invite toutes ces saloperies..harkis ou pas...

      Mais le bon peuple va dire c’est pas nous..la tribu des panou-panous est né..

      Et bien si notre refus absolu de coopérer et de partager est ce qui provoque tout cela,...

      Et là L’Origine nous parle indirectement, notre route actuelle mène au pire...changeons de route ce qui veut dire : je commence par moi même..or pour le moment ceci est hors de question chaque humain veut modeler le monde à sa façon..pour en tirer le plus pour lui....

      tous néo-cons sans le savoir nous sommes..si si !!

      bon etc, je ne vais pas remonter à la source ultime des problèmes dans vos cerveaux parce que ceci est impossible, c’est votre chemin , mon chemin aussi

      De sauveur , de messie il n’y aura jamais, des éveillés à eux mêmes et à la vie profonde oui, mais en aucun cas le vivre ensemble est affaire globale avant tout, il passe d’abord par l’ éveil personnel, ce qui je vous l’accorde ne veut plus rien dire du tout...

      Voila pourquoi le maître a tout inversé et mis du collectif là ou le personnel prime, le chemin de la vie profonde ne peut être fait que par chacun donc le maître y a mis des fausses religions et là ou le collectif est ce qui prime, la survie ensemble il y a mis du personnel ;assurant ainsi le combat de tous contre tous et lui le maître est peinards pour nous voler...

      Mais même le maître a tort pour lui même , car son chemin est aussi comme pour nous celui de la souffrance...l’autre chemin est celui de la compréhension de cela...cela remet en marche nos capacités oubliés, là ou le contentement étrange de la vie se trouve..le lien avec L’Origine rétabli par L’Origine..l’humain n’y a pas accès cela marche dans l’autre sens..si on fait ce voyage avec soi même....ce que nous ne faisons plus..L’histoire, l’allégorie volée dieu sait où dans notre très lointain passé de Adam et de Eve évoque cela....

      bon etc bien sur 

      Votons... smiley


      • Perceval 28 septembre 12:08

        La moindre des choses à faire aurait été d’offrir un avenir économique à ceux qui avaient servi la France au lieu de les parquer dans des camps et d’ouvrir grandes nos entreprises à ceux qui nous avaient combattu pendant 8 ans.
        De Gaulle a cru bien faire mais nous en payons aujourd’hui les conséquences.


        • moderatus moderatus 28 septembre 13:35

          @Perceval

          Bonjour,

          La France a failli, Ces hommes qui se sont battus à côté de la France on été trahis et humiliés.
          L’histoire rétablira un jour la vérité et les responsabilités, mais les victimes elles ne seront plus là .


        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 28 septembre 13:33

          Oui, c’était vraiment une honte et une tache indélébile sur le « grand homme » qui savait très bien comment les choses tourneraient. Nous ferions mieux de nous taire et d’essayer de réparer ce qui peut l’être.


          • Pere Plexe Pere Plexe 28 septembre 18:31

            @Gilles Mérivac

            Et surtout tirons les leçons : le nationalisme ,ou qu’il soit, amène inéluctablement a des massacres.

          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 29 septembre 12:46

            @Pere Plexe
            Vous me faites penser à ces gens qui mettent en avant la lutte des classes sur n’importe quel sujet.


          • Pere Plexe Pere Plexe 29 septembre 18:20

            @Gilles Mérivac
            Le FLN n’était pas avant tout nationaliste ?


          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 30 septembre 07:20

            @Pere Plexe
            Faut-il rappeler que le FN était en faveur des Harkis et révolté par la trahison de de Gaulle ?
            Bien sûr qu’il est nationaliste, que voudriez vous qu’il défende ?


          • zygzornifle zygzornifle 28 septembre 14:24

            bientôt comme les poilus ils seront tous mort ..... 


            • alain-aaae (---.---.98.23) 28 septembre 14:52

              votre article est excellent mais il faut parler des harkis qui sont venu en france et je prendrais un cas que je connais bien nous avons une sité ou l on avait parqué les harckis a longwy 54 et qui ont travaillé aux usines sidérurgique toujours et j été dans un bus et je rentrais chez mes parents et j ai dess tueurs ont ne peu pas autre chose car ses algériens avaient poignards et mitraillettes a la main ils arrété le bus et montaient dedans et faisaient descendre les harkis qui savaient etre dans le bus et sitot sur le trotoir ils les égorgeaient comme des moutons je peu dire que j avais 12 ans et que je voyais les harkis se tenir la gorge avec le sang qui giclais entre leur doigts puis s écroulaient morts sur le trotoir.mais d aprés les journaux c est par dizaines qui mouraient comme ou été fusillé dans la rue


              • moderatus moderatus 28 septembre 17:40

                @alain-aaae

                Le FLN a commis en France plus de 10.000 meurtres contre leurs frères Musulmans et pas seulement contre les Harkis


              • charlie charlie 28 septembre 15:17

                L’article est dur. Oui, c’est une vraie honte, une tache de notre histoire. 

                Je rajouterai que c’est aussi la grandeur de la France de reconnaître ses crimes passés. 

                Je souhaiterais que tous les pays en fassent autant. Quand on voit la Turquie niant, 1 siècle après, l’abominable génocide qu’elle a perpétré envers les Arméniens…. Ou les pays arabes passant sous un silence de pierre l’effroyable traite négrière de plus de 15 millions de personnes……


                • OMAR 28 septembre 20:53

                  Omar9

                  @moderatus :« ....les terroristes de DAESH sont des enfants de chœur à côté de ce qu’étaient les tortionnaires du FLN. ».

                  Votre torchon, vous l’avez écrit pour défendre les harkis et culpabiliser la France, ou juste pour insulter gratuitement ces valeureux combattants qui ont bouté justement les colons hors de leur pays ?

                  Parce que question barbarie, les harkis, eux, n’avaient rien à envier aux nazis.
                  Et c’était kif-kif, pour l’armée coloniale.
                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Torture_pendant_la_guerre_d%27Alg%C3%A9rie
                  Pauvre type, nostalgique d’une Algérie française révolue et chimérique...


                  • moderatus moderatus 28 septembre 22:33

                    @OMAR

                    J’ai parcouru vos diverses interventions. Elles sont toutes du même tonneau, incongruités, mépris, insultes.
                    Je me demande ce que vous faites sur ce site ou un minimum de respect et de courtoisie est exigé.
                    Vous n’avez aucun argument, vous ne proférez que des insanités.

                    au plaisir de ne plus vous lire


                  • zardoz69 28 septembre 22:44

                    @moderatus
                    Un simple sentiment de supériorité raciste
                    Une sorte de suprématisme Islamien


                  • OMAR 28 septembre 23:31

                    Omar9

                    @moderatus

                    Mon meilleur argument concernant la guerre d’Algérie, est que j’ai vécu cette guerre.
                    Comme j’ai été témoin et victime ou bénéficiaire de la colonisation, des affres de la guerre, puis de l’indépendance.
                    Alors, mon plus grand respect envers les lecteurs est de communiquer mon sincère et honnête témoignage.
                    Quand bien même apparaitra-t-il pro-algérien, jamais je n’éluderai la moindre vérité, aussi amère, aussi cruelle qu’elle sera au détriment des valeurs du peuple algérien et de ses combattants.

                    Ce qui ne peut être votre cas, puisque vous affabuler ou répéter ce que les extrémistes colons ou simples fascistes veulent imposer comme vérité.
                    Vous savez, il a fallut un effort surhumain de sa brave épouse, pour que ce morbac de Aussaresses avouât, à l’aube de son départ vers l’Enfer, qu’il avait bel et bien assassiné Larbi Ben M’hidi, qu’il n’avait été qu’un général ......tortionnaire..
                    https://www.youtube.com/watch?v=ByOPi5I8cBA
                    Ce sont des gens comme vous qui, en défigurant la vérité, méprisent les lecteurs.
                    Et le mépris à la pire des insultes....


                  • OMAR 29 septembre 00:08

                    Omar9

                    Autre chose, @moderatus

                    Je ne connais pas les motivations profondes qui vous ont amenés à rédiger tel article.
                    Mais ils ne reposent en aucun cas sur la défense des harkis, auquel cas vous auriez été plus inspiré de proposer une feuille de route tendant à leur réhabilitation et à leur réelle intégration.

                    Par contre, ce fut une excellente opportunité que vous vous êtes offert pour dénaturer, rabaisser et diaboliser la lutte d’indépendance du peuple algérien.
                     

                    En réalité vous me faites penser à ce grand général que de nombreux français idéalisent, qui, s’adressant à son Secrétaire d’Etat aux affaires algériennes, lui déclara :
                    « Alors, Joxe, vous avez bientôt fini avec vos bicots ? »

                    (Cité dans Le petit de Gaulle illustré . Ed Le Crapouillot, 1967-68).

                    Je l’ai déjà écrit à rosemar dans son article de la veille, au sujet des harkis : ils (ou leurs enfants) pourront toujours être honorés, dédommagés, réhabilités et même promus à des postes importants, jamais ils n’échapperont au délit de faciès.
                    A moins de graver sur leur front « je suis harki », un jour, un Hortefeux, un Menard ou un Estrosi, en les croisant, leur lancera « Bougnoule, retourne à ton bled !!! ».


                  • moderatus moderatus 29 septembre 08:28

                    @OMAR

                    Vous voyez, quand vous arrêtez les insultes et donnez des arguments, ils sont étayés et recevables, on ne peut être d’accord avec tout ce que vous dites, mais respecter la vérité de chacun.
                     
                    Ma motivation profonde pour écrire cet article est simple,

                    le cynisme des politiques Français, qui ont mal reçu les Harkis et les pieds noirs , les ont maltraité durant des décennies, et qui ne se souviennent d’eux que pour les élections. Mon reproche est justement que pour les Harkis , ’on ne leur ai pas proposé de feuille de route et parqué comme des animaux.

                    J’ai un ami pied noir qui rapatrié a été enseignant dans un camp de Harkis, et qui m’a raconté la détresse et le mépris dans lequel vivaient ces pauvres harkis.
                    mon projet n’était pas de refaire l’histoire de la guerre d’Algérie,

                    Bien sur , l’Algérie devait être indépendante comme cela a été le cas des colonies à cette époque. Loin de moi l’idée de rabaisser un lutte pour l’indépendance qui est un cheminement inéluctable.

                    Mais si on est d’accord sur le fond on peut avoir des réserves sur certains points.

                    • Le mensonge aux Arabes et aux Pieds noirs sur la position réelle de la France en 1958 et les accords d’Evian dont le non respect a amené au massacre des harkis et à l’exil d’un million de personnes.
                    • La barbarie inutile de certains membres du FLN. La lutte pour l’indépendance est nécessaire, mais en dénoncer certains excès est aussi honnête. rien n’est noir ou blanc Omar. Excès aussi pour des tortures de l’armée Française.
                    • Ce que le FLN et le président Bouteflika on fait de cette Algérie, pour pousser des millions d’Algériens à venir en France
                    Aimé Césaire chantre de la négritude disait
                    L’indépendance est dure à obtenir, mais on y arrive. Le plus difficile commence après, car après on n’a plus d’alibi.

                    Vous voyez, mon propos était une critique de la politique Française, mais vos arguments m’ont mené beaucoup plus loin.
                    ON peut ne pas être d’accord sur tout, mais l’important est le respect des autres ,et un peu de tolérance et de nuances.


                  • OMAR 29 septembre 11:08

                    Omar9

                    @moderatus

                    Bien que vous ayez quelque peu édulcoré votre discours, vous restez réfractaire à la Vérité car vous continuez à percevoir cette notion sous une forme de multiples variantes et non pas dans son unicité.
                    Et puis, apprenez que les arabes vivent en Arabie,car en Algérie, il y a des algériens (mozabites, chaouis, kabyles, terguis, soufis, gh’raba, kourouglis, ec).
                    Il est est vrai qu’ils portent des noms et prénoms à consonance arabe, parle aussi un dérivé de l’arabe, mais sont avant tout, maghrébins et africains.
                    Et vous persister dans votre esprit réfractaire envers l’équité en n’y voyant que « La barbarie inutile de certains membres du FLN. ».
                    Je ne veux plus épiloguer avec vous.
                    Je conclue juste par ceci : j’ai hier, écris que la guerre d’Algérie est finie de puis juillet 2962.
                    C’est en parti faux, car jusqu’à présent, de jeunes et innocents bergers algériens sautent encore sur ces mines laissées par l’Armée Française...
                     http://www.alterinfo.net/Les-mines-tueuses-d-innocents-ou-la-guerre-d-Algerie-en-differe_a12834.html
                    Je sais, c’est votre tolérance qui vous empêche de reconnaitre cette réalité, cette vérité...


                  • Osis Osis 29 septembre 08:53

                    Bien sûr que nous avons une dette impayée et scandaleuse vis à vis des Harquis...
                    Mais dire qu’ils ont choisi la France par amour, c’est tout de même un peu gros et lourd.

                    Dans toutes les armés d’occupations, de vol et de pillages, il y a ceux que l’on enrôle de force, il y a ceux que l’on trompe avec de la propagande honteuse ou du chantage, il y les opportunistes attirés par une promesse, ou par la solde et deux ou trois naïfs qui s’engagent par amour de l’occupant.

                    C’est comme cela depuis que le premier fumier est parti conquérir et piller le monde, par le viol, le feu et le sang, c’est comme cela à ce jour, et cela sera dans le futur.
                    Attendre un remerciement quelconque d’un pays envahisseur est non seulement naïf, mais plus certainement stupide.

                    Qu’on essaie une fois de plus de les abuser, quoi d’étonnant de la part de politiciens sans honneur ?


                    • njama njama 29 septembre 14:19

                      @Osis

                      en lot de compensation les harkis ont tout de même obtenu la nationalité française, c’est à dire la citoyenneté à part entière, ce que 132 ans dans le département d’Algérie Française n’avait pas donné à leurs congénères, coreligionnaires ou non, discriminés par le Code de l’Indigénat*, contrairement au Senatus Consulte de 1865 qui permit  la naturalisation de « l’étranger qui justifiait de trois années de résidence en Algérie » - les colons de nationalités étrangères - (appelé plus tard l’ « Européen d’Algérie ») et quand en 1870 le Décret Crémieux octroyait par on ne sait quel tour de passe-passe dans les chancelleries la nationalité française aux juifs d’Algérie.

                      L’article 2 de l’ordonnance no 62-825 du 21 juillet 1962 prévoit qu’à compter du 1er janvier 1963, « les personnes de statut de droit local originaires d’Algérie, ainsi que leurs enfants peuvent, en France, se faire reconnaître la nationalité française ».

                      Le Journal officiel de la République française, débats parlementaires de l’assemblée nationale du 1er novembre 1963 précise que « toutefois les personnes de statut civil de droit local originaires d’Algérie conservent de plein droit la nationalité française si une autre nationalité ne leur a pas été conférée postérieurement au 3 juillet 1962 ». En effet, une loi française ne peut créer d’apatride.

                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Harki#De_Gaulle_et_les_harkis

                      * Le code de l’indigénat dans l’Algérie coloniale
                      Les musulmans d’Algérie étaient français - formellement. Pratiquement, ils étaient soumis au code de l’Indigénat et avaient une nationalité dégradée, dénaturée. Pour devenir pleinement français, ils devaient d’ailleurs en passer par une naturalisation : entre 1865 et 1962, seuls 7 000 d’entre eux sont devenus ainsi français ! Et pourtant on leur tenait le discours sur la République, l’égalité et la fraternité.


                    • njama njama 29 septembre 13:54

                      70.000 d’entre vous êtes morts après d’atroces tortures.
                      @ moderatus
                      Vous avez pris une valeur médiane, si ça peut paraître raisonnable, ce n’est pas pour autant historique, et valide sans autres preuves que des estimations statistiques.
                      tous torturés ?
                      ou un total en ajoutant aux morts en combattant les disparus, déplacés, réfugiés, exilés, déserteurs ...
                      C’est un chiffre controversé, vous devez le savoir, les estimations allant de 10.000 à 100 /150.000. Benjamin Stora avance, dans La guerre d’Algérie (1954-2004), la fin de l’amnésie (2004), une estimation entre 10 000 et 25 000 morts

                      Il n’est pas rare que les chiffres soient volontairement gonflés pour servir diverses causes politiques. C’est même une tendance comme la sardine qui bouche le port de Marseille, et sans vouloir offenser les mémoires.

                      Exemple récent, le massacre de Hama !  de 1982 que les médias nous répètent à l’antienne qu’il avait fait + de 40 000 morts ! (les al-Assad dictateurs sanguniares de père en fils ?) mais c’est un chiffre bidon ... et de la pure propagande car un rapport officiel initialement secret de la Defense Intelligence Agency (DIA) américaine - qu’on ne pourrait soupçonner de la moindre sympathie envers le régime syrien - , déclassifié en 2012, estime le nombre total de victimes à environ 2 000 ce qui doit correspondre aux combattants islamistes ...
                      voir Conclusion page 7 >> « The total casualties for the Hama incident probably number about 2000. »
                      page précedente 6 : « On the same date, Muslim Brotherhood sources in Vienna claimed 2 000 governement forces had been killed and another 3 000 wounded ... »

                      Autre exemple, la fameuse grippe espagnole brandie régulièrement comme l’épouvantail mythique pandémique de service est assez symptomatique de cette dérive hystérique et pas historique ; de 10 millions de morts on passe à 50 ou 100 millions de morts selon les sources. Évidemment tout cela n’est pas sérieux, ni scientifiquement, ni historiquement, mais reflète une espèce de surenchère dramaturgique dans laquelle la vaccination se théâtralise pour faire valoir son utilité supposée.
                       
                      « Pour l’année 1918, la Statistique sanitaire de la France indique un total de 91 565 décès grippaux pour 36 637 000 habitants recensement de 1911. »
                      (source : http://www.persee.fr/doc/adh_0066-2062_2001_num_2000_2_1982 )
                      Le Canada parle de 50.000 ... pour 8,060,000 hab. en 1918

                      tout cela ne fait pas des dizaines de millions, et peut-être moins de 500.000 en tout (?)
                      mais en faisant des projections statistiques sur la population mondiale de l’époque qui devait se situer à environ1,7 ou 1,8 milliards d’hab. on arriverait au chiffre de quelques millions, or ce n’est pas le reflet de l’évolution pandémique sur le terrain qui n’affectait pas toute la planète, ce n’est que pure mathématique, et fiction.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès