Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Haro régional contre les pauvres !

Haro régional contre les pauvres !

 La nouvelle présidente du Conseil Régional d’Ile de France, Madame Pécresse, justifie la décision stupéfiante qu’elle a prise de ne plus subventionner la construction de logements très sociaux PLAI (Prêt Locatif Aidé d’Insertion) dans les villes comptant plus de 30% de logements sociaux, au nom de sa volonté de « « casser les ghettos et de ne pas rajouter de la pauvreté à la pauvreté » !?

Qui est responsable de cette inégalité territoriale :

Les Municipalités qui ont construit et fait construire des logements sociaux pour répondre aux demandes de nombreuses familles en grandes difficultés ou ces Villes comme Neuilly et autres qui continent à refuser d’appliquer la loi ?

Cette décision de la majorité du Conseil Régional risque de réduire le nombre de constructions prévu et programmé et ceci en raison d’un manque de financements.

Des Elus et municipalités ont dénoncé à juste titre ce cassage social en règle…..

Des équipes municipales résistent mais comment pourront-elles poursuivre les efforts consentis face à la réduction drastique de la dotation globale de fonctionnement versée par l’Etat ?

Quant aux ghettos, parlons-en ?

Ils existent dans les villes qui n’appliquent pas la loi qui continuent l’entre soi et la construction de quartiers huppés !

Il est nécessaire que le rythme de construction de nouveaux logements sociaux augmente pour répondre aux demandes.

L’effort doit être mené par toutes les communes.

Pour éviter les ghettos, il faut que les logements sociaux soient mieux répartis sur un même territoire et qu’ainsi les décideurs facilitent la mixité sociale, ce qui suppose qu’ils aient une politique sociale et urbaine à la hauteur des enjeux et qu’ils informent les citoyens…..

Quand dans une commune résidentielle, la population vieillit et que des classes ferment, il faut qu’une réflexion collective ait lieu et qu’une politique de construction permette à des jeunes ménages de s’installer.

Comme me le disaient il y a peu des retraités habitant un pavillon :

« Ce sont nos propres enfants qui cherchent un logement social ? »

Les familles qui connaissent le chômage et la précarité et qui n’arrivent pas à trouver un logement sont parfois contraintes de se rabattre sur des logements privés plus chers.

Souvent, ces familles se retrouvent en grande difficulté et ne peuvent plus payer.

Elles ne sont pas coupables mais des victimes d’un système de pénurie que la politique de Madame Pécresse va renforcer.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.41/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Mmarvinbear Mmarvinbear 20 mars 20:20

    Pourquoi une telle colère ?


    Depuis le temps qu’on nous dit que la gauche et la droite, c’est pareil...

    • Aristide 20 mars 20:21

      Visiblement vous partagez l’analyse sur la nocivité d’une concentration de ce type de logement dans des communes déjà assez touchée par la paupérisation de la population.


      Il me semble que ce taux de 30 % est raisonnable, il permet de décourager la fuite en avant de ces communes défavorisées qui cumulent chomage, détresse sociale, ... vers une augmentation de leur part de logements sociaux au delà de l’acceptable. Pour des raisons financières par les charges induites de ces nouvelle population en difficulté, mais aussi d’équilibre des populations et des possibilités d’une meilleure intégration. 

      Après avoir lu les propositions qui ne consistent pas seulement à diminuer les aides mais à les réorienter vers des programmes dans des communes moins touchées par la crise ou qui n’ont jamais fait l’effort de porter une part de cette politique du logement.

      Vous êtes assez étonnant dans cette manière assez particulière de déformer les propositions des élus régionaux sur des sujets précis. 


      • Trelawney Trelawney 21 mars 10:45

        @Aristide
        Vous avez entièrement raison : Faire du PLAI dans des villes qui ont déjà 30% de HLM est une ânerie monumentale. Mais chez certaines personnes parler de social provoque des réactions pavloviennes. C’est complétement irrationnel et irréfléchi et c’est critiquer pour critiquer.

        C’est un peu comme le jeune qui refuse en bloc toute modification du code du travail et qui dans le même temps sera très heureux de décrocher un emploi à Londres avec un code du travail anglais smiley


      • Auxi 20 mars 20:48

        Personnellement, même si j’en avais les moyens, pour rien au monde je ne voudrais habiter le XVIe, ce sinistre ghetto à enfriqués, de peur de croiser madame Pécresse : j’ai l’odorat délicat et comme tous ses semblables, elle pue.


        • mmbbb 21 mars 18:40

          @Auxi Dans les quartiers de riches les ecoles fonctionnent correctement et les eleves ne perdent pas leur temps avec des buzes Vous me fîtes un reproche Dans les ecoles populaires j’ai eu des crouilles je ne critiquerai jamais les riches Chalot veut accueillir toute cette misere c’est son droit ce qu il l’est moins est qu il veut rendre responsable tout le monde. Votre attaque ad hominem contre contre cette femme n’est pas tres élégant .


        • Auxi 21 mars 19:49

          @mmbbb
          Gné ? « Contre contre cette femme » ? Pas très élégant mais français, d’une part, et quand à être élégant avec une Pécresse, c’est le dernier de mes soucis ! Cette bourgeoise versaillaise pue, un point, c’est tout. Je ne vais pas mettre des gants pour cette crevure !

           

        • Henry Canant Henry Canant 20 mars 22:58

          Brave Chalot,

          Cela fait depuis bien lgts que les logements sociaux ne sont plus les Français, ils sont réservés aux barbus et à leurs femmes bâchées.
          Je comprends que ça te met hors de toi que l’on ne leur construise pas de logements sociaux

          • Henry Canant Henry Canant 20 mars 22:59

            ne sont plus pour les Français


            • TSS 20 mars 23:53

               L’argent qu’elle veut economiser est vraisemblablement pour pôle emploi

               afin de subvenir aux + de 800 personnes que son mari jérome ,DRH chez

               Alsthom ,va licencier en 2016... !!


              • fred.foyn Le p’tit Charles 21 mars 07:03

                bof..pour l’immigration, des tentes suffisent non.. ?


                • tashrin 21 mars 09:58

                  Donc vous soutenez dans le même article les points suivants :
                   - il ne faut pas concentrer toutes les difficultés au même endroit
                   - la loi visant la répartition entre les communes n’est pas appliquée par celles qui ont les moyens de s’en dispenser
                   - Pecresse veut faire en sorte que les communes « poubelles » ne le soient plus au profit d’une meilleure repartition et vous lui en voulez pour cela

                  Voila voila voila.
                  Si ’lon applique simultanement la Loi SRU et qu’on sanctionne (efficacement) les communes contrevenantes, c’est très bien comme décision, pourquoi faire un article à charge, j’ai pas capté


                  • robin 21 mars 10:04

                    ET bientôt on va parler de reconstruire les camps de concentration (si ce n’est déjà fait en loucedé comme ceux de la FEMA aux USA). sans que ça choque grand monde. D’ailleurs qu’est-ce qui choque encore qui que ce soit ?


                    • Spartacus Spartacus 21 mars 10:27

                      Comme si c’était les « pauvres » qui habitaient dans les « HLM »...

                      75% de la population est accessible aux HLM.

                      Arrêtez la messe ! 
                      Les vrais pauvres habitent le secteur informel de la solidarité individuelle, familiale, sociétale de petit profit. Rien a voir avec du normisme HLM bureaucratique d’affectation des castes gauchistes.


                      Les HLM sont une ineptie gauchiste....Une machine a mettre en servitude les individus.

                      Ils en veulent car ils ont remarqués que leurs habitants sont en dépendance et « redevables » et donc les habitant votent majoritairement pour des socialo-bolcheviques qui prônent le clientélisme de la redistribution... 

                      • Jean Pierre 21 mars 15:59

                        @Spartacus
                        Sans votre petite dose quotidienne de clichés réacs, vous êtes en manque ?

                        J’ai beaucoup aimé « le normisme HLM bureaucratique d’affectation des cases gauchistes ». Un modèle dans le genre. On pourrait faire aussi « les castes gauchismes du normisme bureaucratique en HLM ». Ou : les HLM normistes et gauchistes des castes bureaucratiques« . Ou n’importe quoi d’autres dans le genre, comme vous savez si bien le faire. 
                        Un écrivain surréaliste a écrit un petit opuscule nommé (plus ou moins) »50 millions de poèmes". En fait en recombinant a l’infini et de façon aléatoire un petit nombre de propositions, il était possible, théoriquement, de composer ces millions de poèmes.
                        Vous reprenez la formule . En recombinant à l’infini et de façons aléatoires la petite poignée de clichés qui vous tient lieu de pensée (gauchistes, castes, bolcheviques, etc), vous devriez pouvoir faire des millions de commentaires sur n’importe quel sujet sans jamais avoir à réfléchir. C’est magique.
                         Etes vous conscient qu’un ordinateur, même primitif, ferait cela aussi bien que vous ?

                      • tashrin 21 mars 16:31

                        @Jean Pierre
                        raisonnement trop complexe pour Spartacus, vous perdez votre temps
                        Faites comme tout le monde ici : au debut on se fait un devoir de repondre, d’argumenter
                        Après, avec la lassitude de la répétition et de la vacuité intellectuelle, on se fait une raison... c’est un marronnier parmi d’autres, le ptit truc qui vous rappelle que vous êtes en terrain connu parce que c’est familier, limite ça réchauffe
                        vous verrez, ils sont un certain nombre, d’obédiences diverses, mais qui tous partagent le même mode de fonctionnement : ânonner de manière grossière les memes trucs en boucle, quels que soient le sujet de l’article ou la teneur des commentaires, jusqu’à la gerbe, sans comprendre, sans reflechir, sans autre but que de répéter leur truc en boucle comme un mantra


                      • mmbbb 21 mars 18:44

                        @tashrin le scandale des HLM a Paris est peut etre pure littérature Spartaccus met le doigt la ou cela vous fait mal : le piston


                      • Jean Pierre 21 mars 19:41

                        @tashrin
                        Je me fais assez peu d’illusion sur les capacités de Spartacus à comprendre et à argumenter. Je me moque gentiment de son fonctionnement mécanique : avoir trois mots de vocabulaire et les touiller dans n’importe quel ordre à propos de tout et n’importe quoi. 

                        De nombreuses municipalité font du clientélisme avec le logement social. Là ou Spartacus est risible, c’est qu’il voit du gauchisme ou du bolchevisme partout. 

                      • Robert GIL Robert GIL 22 mars 13:36

                        @Spartacus
                        bouffons ! les generations futur payeront les 250 milliards annuel que l’on donnent sans contrepartie au medef et ce n’est que la partie visible de l’iceberg : En 1981, les dividendes versés aux actionnaires représentaient 10 jours de travail par salarié .En 2012, ils en représentent 45 jours soit,4,5 fois de plus, soit l’équivalent de 9 semaines de congé, et aujourd’hui …qui a la réponse ?


                      • lermontov lermontov 21 mars 10:34

                        Tu vas te régaler, mon Chalot.

                        Pour faire des économies, le gouvernement réfléchit à une refonte de l’Apl. Les étudiants seraient préservés mais pour les autres, il est question de la fin de toute aide au logement pour les loyers au-delà de 1 000 euros, quelle que soit la composition du foyer et ses revenus. Il semble qu’on soit catalogué comme richard si on paye un loyer au-delà de 1 000 euros (nb : à Paris intra muros, un f2 c’est 1 000 euros).

                        L’avenir :

                        http://www.slate.fr/grand-format/hong-kong-vie-cage-71835


                        • Trelawney Trelawney 21 mars 10:39

                          @lermontov
                          L’APL ne sert à rien d’autre qu’à augmenter les loyers. Il serait grand temps de supprimer cette allocation qui ne sert qu’à enrichir le propriétaire


                        • lermontov lermontov 21 mars 10:44

                          @ Trelawney

                          Plutôt que foutre les pauvres à la rue, faudrait peut-être faire la poche des riches et sans scrupules puisque c’est un bien mal acquis.


                        • Robert GIL Robert GIL 22 mars 13:38

                          @Trelawney
                          exact, c’est encore une sbvention deguisée aux plus riches ! Il faut se battre pour des loyers accesibles pas pour une subvention qui les fait grimper !


                        • lermontov lermontov 22 mars 15:31

                          @ Robert GIL

                          En attendant, pendant que tu te bats avec ta langue, ce dont ils n’ont cure, la suppression de cette mesure entraînera du mal logement et les profiteurs se contenteront de jouir du fruit de leurs efforts. Ca, c’est du concret, pas du blablatage.

                          Je propose, moi, avant de supprimer cette mesure, de ratiboiser les profiteurs. En un mot : ’rendez l’argent’. Et je suis sûr qu’après cette tonte, les loyers vont très naturellement redevenir réalistes et que la subvention ne sera plus nécessaire. C’est comme ça qu’on éduque ce genre de chiens : à coup de savate dans la gueule et pas autrement. Sinon ils recommencent tout le temps.


                        • Trelawney Trelawney 22 mars 17:50

                          @Robert GIL
                          Je vous rappelle que cette « subvention » a été mise en place en 1948 par les communistes et a été uniquement modifié sous le gouvernement Barre. Si elles sont modifiées par Vals se sera que la seconde fois.

                          Normalement si on a un minimum d’intelligence on accorde l’APL, qu’à partir du moment où le loyer ne dépasse pas un plafond. Du genre loyer à plus de 600 euro à Paris pas d’APL en dessous APL.

                          Ben là non c’est une formule magique qui dépend du loyer et des charges par rapport au revenu du locataire. Et (cerise sur le gâteau) ca augmente avec l’inflation. Comme cela si les prix augmentent, le propriétaire peut augmenter son loyer, car l’APL augmentera en conséquence.

                          Depuis 1978, on n’a pas été foutu de modifier ce truc à la con ? On est vraiment des champions


                        • lloreen 21 mars 10:56

                          La corporation gouvernementale de cette dame n’ a plus d’ existence légale. En tant que société commerciale privée fonctionnant selon le code commercial unifié, il faut savoir qu’ elle est forclose depuis le 25.12.2012.
                          Tout est là. Peut-être devriez-vous lui adresser un courrier et un avis de courtoisie pour le lui faire savoir ou le lui rappeler au cas où elle l’ ignorerait. Dans tous les cas, le fait de lui adresser cet avis de courtoisie enclenchera un processus de responsabilisation personnelle.
                          Toutes les informations sont là.

                          L’ Ile de France république est société commerciale privée à but lucratif.En tant que telle est elle enregistrée auprès de la SEC américaine (security & exchange commission) sous le contrôle et la direction de la City de Londres.
                          C ’ est exactement la résultante des privatisations au cours des dernières décennies.

                          LRegistered company nameILE DE FRANCE REPUBLIQUE
                          Non-registered name or business unit
                          LD-U-N-S© Number584400071 LRegistered address19 RUE DE VIENNE LPost code75008 LCityPARIS
                          CountryFrance WCountry code241 WPost office box number 50029 WPost office box townPARIS
                          Telephone number

                          Fax number

                          Name primary executive
                          WActivity (SIC)6552
                          En aucun cas les lois et les règlements votés par ces sociétés commerciales sont applicables aux êtres humains s ’ils revendiquent les leurs d’ êtres souverains . C ’ est la raison pour laquelle il faut se démarquer de son entité fictive qu’ ils capitalisent (la personne juridique) et

                          Un droit non revendiqué et non défendu est un droit qui n’ existe pas !
                          Les dirigeants de ces sociétés gouvernementales (totalement distinctes d’ un gouvernement national légitime qui n’ existe plus en l’ espèce ) défendent leurs société privées et les buts commerciaux qu’ ils se fixent (intérêt et enrichissement personnels).

                          Quant au fait que les HLM n’ abritent plus de français c ’ est la résultante de la poursuite du plan Coudenhove-Kalergi débutée en France et poursuivie en RFA avec la bénédiction de madame Merkel qui poursuit la politique multiculturelle et de brassage ethnique pour enlever toute cohésion sociale dans les nations, destinées à disparaître.

                          https://auberadieuse.wordpress.com/2013/03/08/le-plan-coudenhove-kalergi-le-genocide-des-peuples-deurope/


                          • lloreen 21 mars 10:57
                            Avis de saisie des entreprises du monde entier par l’OPPT : BANQUES ET « GOUVERNEMENTS » SAISIS PARTOUT DANS LE MONDE « One People’s Public Trust » (OPPT) – (La Fiducie Publique du Peuple Unique) – a annoncé la saisie des banques du monde entier et des « gouvernements » le 25 Décembre 2012, suite à une enquête préalable sur la fraude massive dans l’ensemble du système. Voir le Rapport Paradigme.

                            Note : ce texte a été légèrement remanié pour tenir compte des liens caducs (qui ont été remplacés).

                            Que s’est-il passé ?

                            L’OPPT a confronté les banques et les gouvernements du monde au fait :

                            1. Qu’ils volent les peuples depuis des siècles par des pratiques et des actes trompeurs ;
                            2. Que rien ne se tenait entre le Créateur et chacune des créations du Créateur.

                            et leur a donné l’opportunité de réfuter ces déclarations. Ils ne le pouvaient pas et ne l’ont pas fait. Pour comprendre cela, veuillez lire la « Déclaration des Faits » (UCC Filings – 2012 pt II – DECLARATION OF FACTS).

                            En voici deux extraits :

                            Chartes des gouvernements abrogées :

                            (Réf. : DECLARATION OF FACTS : UCC Doc # 2012127914 Nov. 28, 2012)…

                            « …Que toutes les CHARTES, incluant le Gouvernement Fédéral des États-Unis, ÉTATS-UNIS, “ÉTAT de …”, incluant toutes les abréviations, idem sonans, ou toutes autres formes juridiques, financières ou administratives, ainsi que tous les équivalents internationaux (toutes les corporations gouvernementales dont la France, le Québec, le Canada et ses provinces, etc.), incluant tous les BUREAUX et MINISTÈRES, incluant tous les MINISTRES, les SERVITEURS PUBLICS, incluant tous les DÉCRETS, les TRAITÉS, les CONSTITUTIONS, les INSTITUTIONS, les LOIS, ainsi que tous les autres contrats et ententes conclus sous leur gouverne, sont maintenant nuls et non avenus, sans effets, ou autrement abrogés, non-réfuté ; »

                            Chartes des banques abrogées :

                            (Réf : TRUE BILL : WA DC UCC Doc# 2012114776 Oct. 24, 2012)…

                            « Déclarées et ordonnées irrévocablement abrogées ; toutes les chartes de la Banque des Règlements Internationaux (Bank of International Settlements – BIS), les membres qui en découlent (ce qui inclue le FMI, la Banque Mondiale, toutes les Réserves Fédérales, toutes les Banques de tous les pays), incluant tous leurs bénéficiaires, incluant tous ceux qui possèdent, opèrent, assistent et se rendent complices de systèmes monétaires privés et leurs mécanismes d’émission et de recouvrement, incluant tous les systèmes judiciaires qui opèrent un SYSTÈME D’ESCLAVAGE… qui mobilisent des valeurs légales par des représentations illégitimes… »


                            • lloreen 21 mars 10:57
                              Injonction de cesser et de s’abstenir :

                              Merci de prêter attention au document “DECLARATION AND ORDER : UCC Doc # 2012096074”, 9 septembre 2012, dûment confirmé et ratifié par “COMMERCIAL BILL UCC Doc. N ° 2012114586” et “TRUE BILL UCC Doc. NO.2012 114776” ; qui stipulent :

                              « Les volontaires des forces militaires… d’arrêter et d’emprisonner tout dirigeant, leurs agents et officiers, leurs représentants, sans égard à leur emplacement, qui possèdent, opèrent, assistent ou se rendent complices des systèmes monétaires privés, leurs mécanismes d’émission et de recouvrement, et de tous les systèmes judiciaires qui opèrent des SYSTÈMES D’ESCLAVAGE… » ; et

                              «  Reprendre possession de tous les systèmes d’argent privé : suivi, transfert, délivrance, collection, systèmes d’application de la loi qui emploient des SYSTÈMES D’ESCLAVAGE… »

                              «  .. tous les êtres du Créateur vont dorénavant assister tous les Serviteurs Publics identifiés aux présentes pour mettre en œuvre, protéger, préserver et compléter CETTE ORDONNANCE par tous les moyens autorisés par le Créateur, par, avec et sous leur pleine responsabilité personnelle… »

                              La recherche des numéros de documents énumérés s’effectue à l’adresse suivante : Registre de l’UCC à Washington DC

                              Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

                              Êtes-vous détenteur d’une “dette” envers une entité saisie .. ? par exemple une hypothèque, une carte de crédit, un prêt auto ? L’OPPT a mis fin à la hiérarchie. Personne ne se dresse entre vous et votre Créateur… pas même le “gouvernement”. Parce qu’une ordonnance de cesser et de s’abstenir existe, vous êtes libres d’offrir des modalités et conditions aux personnes agissant pour le compte d’une banque saisie ou d’un “gouvernement” saisi par l’émission d’un Avis de Courtoisie.

                              Qu’est-ce que cela signifie pour la banque et le “gouvernement” ?

                              Tous les êtres agissent dorénavant à titre individuel, sans la protection de la corporation ou du gouvernement qui l’emploie ; avec la pleine responsabilité personnelle pour TOUTE ACTION QU’IL ENTREPRENDRA, en vertu du Droit Coutumier, protégé et préservé par la politique publique UCC 1-103 et par la loi Universelle, la juridiction qui gouverne les enregistrements de l’OPPT à l’UCC. (Réf. : WA DCUCC Réf Doc # 2012113593).

                              Dans l’éventualité où un individu choisirait de poursuivre des actions pour le compte d’une banque ou d’un “gouvernement” ayant fait l’objet d’une saisie (c’est le cas de toutes les corporations gouvernementales et de toutes les banques), causant un tort quelconque à une autre personne parmi ceux énumérés ci-dessous, il en sera tenu personnellement et totalement responsable et de façon illimitée. Des telles actions peuvent entraîner la réception d’un Avis de Courtoisie.


                              • lloreen 21 mars 10:58
                                L’Avis de Courtoisie

                                L’Avis de Courtoisie contient les informations de cette circulaire et offre des conditions pour les futures négociations. Alors que les banques et les “gouvernements” ont été saisis dans le monde entier… les lois, les codes, les tribunaux, les décrets exécutifs, etc. ont ainsi été terminés, donc sans un contrat légalement contraignant, de particulier à particulier, aucun instrument n’existe pour obliger la performance.

                                L’Avis de courtoisie offre de nouvelles conditions à toute personne physique d’une entité saisie pour son acceptation, et la méthode d’acceptation est clairement définie.

                                Beaucoup de gens téléchargent et envoient des Avis de Courtoisie dans le monde entier : 64.000 ont été téléchargés dans les deux premiers jours après la Libération en début février 2013. Réf. : http://i-uv.com/ et aussi en français à partir du site Fiducie du Peuple (à la rubrique « documents »).

                                Qu’est-ce que l’UCC et où et à qui s’applique-t-il ?

                                Le « Uniform Commercial Code » (UCC) est la « bible » du commerce et utilisé dans le monde entier, mais parfois de façon cachée. L’UCC n’est pas enseigné dans les facultés de droit, il est utilisé dans les corporations gouvernementales et bancaires de haut niveau. En conséquence, la plupart des avocats, des procureurs et des magistrats ne savent rien de l’UCC et diront qu’il ne s’applique pas.

                                1. Dans le décret en date du 4 mars 1997 (Executive Order 13037), l’être humain est défini comme capital [Section 2(b)]. 
                                2. Le document UCC Doc # 0000000181425776 déposé le 12 août 2011 prouve la vente des citoyens américains dans la transaction entre le Système de la Réserve Fédérale et le Trésor américain pour un montant de $14,3 trillions (lien).
                                3. Le document UCC Doc # 2001059388 met en évidence le modèle utilisé par la Réserve Fédérale américaine de New York pour garantir le bien grévé dans les grandes banques du monde… y compris actes, mobiliers, marchandises, ainsi que les jeunes à naître des animaux (humains). Voir le site MediaFire.

                                Ceux qui considéreraient l’UCC comme non pertinent à l’extérieur des États-Unis réclament par là même que les anciens accords de financement avec la Réserve Fédérale américaine de New York soient nuls et non avenus.

                                “Due Diligence” (procédure de vérification)

                                Compte tenu de l’utilisation des dépôts UCC aux niveaux supérieurs des “gouvernements”, des banques et des corporations dans le monde entier, la vérification est une nécessité.

                                S’il existait un litige, une erreur ou un faux, rédigez ET envoyez une DÉCLARATION DE RÉFUTATION, dûment vérifiée et sous serment, selon la DÉCLARATION DES FAITS ENREGISTRÉE DE l’OPPT, dûment vérifiée, point par point et sous serment, avec spécificité et particularité, engageant votre responsabilité pleine et entière, sous peine de parjure en vertu d’une loi à identifier, que ce qui précède est vrai et précis. Signez de votre signature manuscrite à l’encre fraîche.

                                À ce jour, aucune réfutation n’a été enregistrée.


                                • baron 21 mars 12:24

                                  Je vais vous contredire, maisnilnfaut arréter de construire des logements et plutot faire en sorte qu’il y ait moins de pauvre.

                                  La construction de logement c’est aussi, une dégradation du cadre de vie avec la disparition d’espace vert et de nouvelles sources de pollution, en plus cela fait grimper le prix des terrains constructibles et cela densifie encore plus les zones urbaines déjà confronté à la délinquance et au mal être.
                                  Ce pose aussi la question du financement qui pèse de plus en plus lourd sur une partie de plus en plus réduite de salariés. 
                                  C’est une logique de croissance qu’il faut abandonner sinon à la fin cela va très mal finir.

                                  • lloreen 21 mars 12:45

                                    Sans la méga arnaque de la (pseudo) dette, il n’ y aurait aucun pauvre.
                                    Le coeur du problème est là. Si la pauvreté existe, c ’ est du fait du vol orchestré des biens individuels et publics.

                                    Soit ceux qui commentent en dénigrant systématiquement ceux qu’ ils qualifient de « sans-dents » ne le savent pas et dans ce cas ils feraient bien de s’ informer, soit ils le savent pertinemment bien et font partie du clan des spoliateurs.

                                    L’intérêt sur l’argent est la clé du système. Si l’argent était mis en circulation sans intérêts, et s’il n’y avait aucun intérêt d’aucune nature sur l’argent, cet argent remplirait son rôle légitime en tant qu’unité d’échange d’énergie qui surmonte les limites du troc. C’est quand on introduit les intérêts que les problèmes se posent parce qu’à partir de là on fait de l’argent avec de l’argent, et l’argent ne sert plus les gens – il les asservit. Le système de crédit/intérêts de la banque signifie que l’unité d’échange de l’activité humaine rentre en circulation dès le départ en tant que dette.

                                    Les gouvernements pourraient créer leur propre monnaie sans intérêts pour payer les services publics, mais au lieu de cela ils empruntent au système bancaire, et c’est la population qui doit rembourser avec intérêts. C’est pareil avec les particuliers et les entreprises. Les gouvernements ne créent pas leur propre monnaie sans intérêts car ils sont contrôlés par les familles, plus notoirement les Rothschild, qui contrôlent également les banques.




                                    • Traroth Traroth 21 mars 16:31

                                      Cette décision n’a rien de stupéfiant. Quand on élit la droite, on a une politique de droite.


                                      • tashrin 21 mars 16:40

                                        @Traroth

                                        Donc faire en sorte que les communes pauvres, blindées de logements sociaux et de la population associée, ne s’en voient pas imposer de nouveaux supplementaires dans une logique de ghettoisation, c’est une politique de droite ? Parce que ?
                                        Pas si étonnant qu’on en soit là, en fait...


                                      • Traroth Traroth 13 avril 13:41

                                        @tashrin
                                        Ce n’est pas du tout de ça qu’il est question ici. Ne pas vouloir construire de nouveaux logements sociaux dans des villes qui en sont déjà surchargées et ne plus vouloir construire de logements sociaux dans toute l’Ile-de-France, ça n’a rien à voir.


                                      • sampiero 21 mars 18:19

                                        « La nouvelle présidente du Conseil Régional d’Ile de France, Madame Pécresse, justifie la décision stupéfiante qu’elle a prise de ne plus subventionner la construction de logements très sociaux ...  »


                                        qui s’étonne ?

                                        Comme dit justement Traroth, c’est ça la politique de droite ! à force de voter, et clamer, se dire de droite libérale, ce libéralisme finira bien par s’imposer ! et on retrouvera les serfs et les roitelets ! 
                                        L’histoire se répète.

                                         Toujours pas compris que ces gens n’ont qu’un seul souci : leur fric, et l’être humain passe après.

                                        Par exemple, imaginons que soit votées ces lois sur le travail anéantissant le CDI, favorisant les licenciements abusifs...

                                        Lequel de nos enfants, même bardé de diplômes, pourra demain se loger décemment pas loin de son travail et obtenir des prêts bancaires avec un contrat de travail qui peut être rompu par la seule volonté du patron ?

                                        C’est ça la droite ! un danger mortel ! 

                                        La vraie gauche, c’est à dire l’exact contraire de cette droite, est le salut.

                                         Elle reste à inventer, vite ! très vite !

                                        • Yohan Yohan 21 mars 18:27

                                          Entretenir la pauvreté, c’est un business lucratif pour les politiques. On déplace les populations dans un lieu donné et on distribue du social à tout de bras. Fabrique de pauvres assurée. La vengeance étant un plat qui se met au congélo et qu’on ressort à la quatrième génération, on paye l’addition de l’incurie de l’époque avec la génération spontanée de petits Daech made in Sevran. Durant les trente glorieuses, on a fait venir quantité d’immigrés algériens pour faire tourner nos usines en Ile de France. On aurait pu s’éviter les emmerdes que nous connaissons aujourd’hui si l’on avait déplacé nos usines dans les campagnes déshéritées. Mes parents sont montés à la capitale parce qu’il n’y avait pas de taf en Bretagne dans les années 50. Ils seraient restés au pays si le gouvernement de l’époque avait pris les bonnes décisions. Au lieu de cela, il a fait venir quantité d’immigrés algériens et leurs enfants sont remontés comme des pendules contre le méchant colonisateur que nous sommes.


                                          • mmbbb 21 mars 18:55

                                            @Yohan il n’ y a pas que les algeriens La region de mon enfance est desormais peuplee de Turcs pres de nantua premier cas de foulard premir iman expulse sous Pasqua C’est un choix Et Chalot et consorts qui voudraient ouvrir les frontieres Chalot n’avance jamais les chiffres des budgets sociaux ( ecole logement sante uistice ) C ’est enorme Tant que les Francais seront assez con pour paye ad vitam aeternam en se faisant cracher sur gueule Voir l’etat de delabrement des banlieues Moi quand j’etais gamin je n’allais pas foutre le feu aux voitures et deteriorer le bien public Dans la merde nous y sommes les francais ont choisi mais je crains que cela ne termine mal


                                          • Auxi 21 mars 19:53

                                            @mmbbb
                                            Moi quand j’etais gamin je n’allais pas foutre le feu aux voitures


                                            C’est bien. Mais tu n’allais pas aux cours de français non plus, et c’est bien dommage…

                                          • lloreen 21 mars 22:00

                                            @mmbbb
                                            « les francais ont choisi mais je crains que cela ne termine mal »

                                            Les français n’ ont jamais choisi de vivre de plus en plus mal, ni les autres immigrés non plus.
                                            Cette politique a été faite au détriment de tous : des autochtones et des arrivants dans la mesure où la situation économique a été volontairement dégradée suite aux corporatismes, au lobbying et à la toute puissance de la finance qui a imposé son arnaque par le racket, les crises et les guerres.

                                            Si toutes ces manipulations se sont faites c’ est à l’ insu de la population dans son ensemble, car elle est manipulée et maintenue en esclavage depuis des siècles sans même s’ en rendre compte.

                                            Il y a un moment où il faut dire STOP. Je crois bien que ce moment est arrivé. Encore faut-il ne pas se tromper d’ ennemi...L’ ennemi n’ est ni le catholique, ni l’ athée, ni le musulman, ni le bouddhiste.
                                            C ’ est la haute finance mondiale, apatride et inhumaine composée des 13 familles satanistes qui
                                            manipulent cette planète depuis des siècles.
                                             


                                          • lloreen 22 mars 10:30

                                            La situation a changé depuis le 25.12.2012.
                                            Voici les explications.
                                             L’impulson de One People’s Public Trust s’intensifie rapidement ! Tandis que notre nouveau cadre social commence à se manifester, l’énergie positive qu’il génère à travers le monde est palpable. Ce n’est pas surprenant. L’ancienne partie est finie ! Un nouveau modèle social est promulgué, et la communauté mondiale l’accueille avec ferveur. Nous sommes en train de digérer des informations bouleversantes à la vitesse grand V et de commencer à reconquérir nos droits sur nos anciens maîtres. OPPT fournit à dessein un cadre légal par lequel une nouvelle énergie sociale peut s’exprimer. Ses fondements sont alignés sur l’essence véritable de notre Être, ce qui fait que nous formons de nouveaux liens créatifs. Nous partageons de l’information, des idées, des espoirs, de l’amour et de l’encouragement… même avec de parfaits ‘inconnus’. Ce nouveau modèle social, contraint par une telle énergie positive et unifiée, ne peut qu’être frénétique et merveilleux… et je crois qu’il aura un succès fou.

                                            Bien sûr, et c’est tout à fait compréhensible, il y a eu beaucoup de questions posées depuis la publication de notre premier article. Les premiers jalons sont posés, l’ancienne structure est défiée et les implications se cristallisent dans nos esprits… d’où émergent des thèmes communs. Je vais tenter de répondre ici aux questions les plus régulièrement posées par nos lecteurs.

                                            « L’UCC est un mécanisme de régulations commerciales aux États-Unis. Quels effets ont les enregistrements UCC en dehors des États-Unis ? »

                                            L’UCC[1] est le Registre Commercial de Premier Plan sur la planète. Ces portails internationaux, nationaux et locaux, ses succursales et ses franchises sous la doctrine « de l’Agent au Responsable et du Responsable à l’Agent » préservée par l’UCC sont tous uniformes. Une notification par enregistrement public saisie dans n’importe quel portail du système est considérée comme une notification au système tout entier. En fait, si vous saisissez un portail, vous saisissez tout le système.

                                            Washington D.C. est un portail international pour les enregistrements UCC, et par conséquent pour « tout les équivalents domestiques et internationaux » (tel que spécifié dans le préambule), et couvre toutes les entreprises liées à l’UCC… ce qui veut dire toutes les entreprises à travers le monde puisque les liens de propriété centrés autour de la Banque Internationale des Règlements (BIR) sont pris en compte.

                                            En lisant les extraits qui suivent, vous verrez que le lieu des dépôts est Washington D.C.. Vous pourrez commencer à déceler la manière dont les enregistrements renvoient à d’autres enregistrements précédents qui s’intègrent au document courant « comme s’ils étaient entièrement précisés dans la présente ». Cet exemple démontre la nature des liens des enregistrements UCC et montre également le langage qui relie le système des entreprises tout entier à travers cet enregistrement.

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en rouge.

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès