Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Haute trahison sur talonnettes

Haute trahison sur talonnettes

Nicolas Sarkozy a été élu sur un programme de réformes, mais certainement pas sur celles qu’il a poussées en contradiction avec son programme... et à mes yeux c’est moins la droite que la république qu’il a trahi.

A la limite, les sujets économiques sont secondaires* par rapport aux attaques portées à la république et à la démocratie, en particulier à travers des "réformes" ou plutôt tentatives de remise en cause de la justice et surtout de la laïcité (voir entre autres "Le mauvais plan de Benoît XVI").

Pour le coup, une véritable rupture, mais un authentique rapprochement avec les theocons US.

A vrai dire, ces dérives ne surprennent guère, et j’avais d’ailleurs pris soin de prophétiser le jour même de son élection* : Le pouvoir il le voulait il l’a désormais, à lui de prouver sa capacité à changer. Le pays comme lui-même. Je serai particulièrement vigilant sur sa notion du respect de la séparation des pouvoirs (exécutif - législatif, exécutif - judiciaire, exécutif - médias, temporel - intemporel...)

Vigilant je demeure. Et d’ici 2012 l’hyper hype président devra faire un peu plus que compter sur la phénoménale capacité des peuple à oublier les dérives passées.

Je n’attends pas de Sarko qu’il nomme des ministrounets Chiraquiens (François Baroin) ou Villepinistes (Georges Tron), mais qu’il s’engage clairement sur les principes de la république, et dise non à tous les fondamentalismes, Chrétiens inclus.

Ou alors il restera dans les mémoires, à l’instar de son ami George W. Bush, comme un traître à la nation.

blogules 2010 - voir le post original
 
* ils demeurent évidemment prioritaires aux yeux des Français, mais comptent bien moins aux yeux de la Nation (par ailleurs, je n’ose même pas imaginer dans quel état serait l’économitude tricolore aujourd’hui si l’on avait confié la nation en question à Ségo)

Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


    • Fergus Fergus 25 mars 2010 11:21

      Sarkozy, au delà de sa politique calamiteuse et de sa pathétique navigation à vue, c’est aussi le type du Fouquet’s et du yacht de Bolloré, celui qui emmène le pornographe Bigard au Vatican, celui qui veut placer son fils, à peine sevré de sa tétouille, à la tête de l’Epad, celui qui se fait ridiculiser par Khadafi, celui qui se marre aux cérémonies d’anciens combattants des Glières, bref celui qui n’a rien, mais alors strictement rien d’un chef de l’Etat français.

      En résumé, une dramatique erreur de casting dont nous payons tous les conséquences !!! 


      • stephanemot stephanemot 25 mars 2010 11:31

        « navigation à vue » en vérité. plus que son absence d’auteur physique, c’est de son absence de profondeur historique qu’il devrait se plaindre. 

        Sous les pavés Guaino / Môquet, la plage de Saint Tropez.


      • stephanemot stephanemot 25 mars 2010 11:34

        « auteur physique »... je me projette un peu là
         smiley


      • Emile Red Emile Red 25 mars 2010 12:30

        « Je l’ai signé, je le fais, c’est une question d’honnêteté  » 

        A propos de la taxe carbone en septembre dernier, il avoue sa malhonnêteté par anticipation et subséquemment être parjure.


        • Spirit-of-eden Spirit-of-eden 25 mars 2010 13:04

          "par ailleurs, je n’ose même pas imaginer dans quel état serait l’économitude tricolore aujourd’hui si l’on avait confié la nation en question à Ségo"

          Je me suis toujours demandé ce qui permettait à certains de sortir cette étrange prophétie divinatoire (et finalement assez répandu). Car d’un coté le bilan de Sarko est si catastrophique que l’on voit difficilement comment ça pourrait être pire et de l’autre il faut reconnaitre à Royal qu’elle joue dans la cours des grands par rapport au nain, il suffit de regarder la vidéo de son colloque à Harvard pour s’en rendre compte).

          http://www.paperblog.fr/441443/segolene-royal-s-exprime-a-harvard-dans-un-anglais-parfait/

          Donc j’aimerai bien comprendre sur quelle base a été faite cette supposition.

          La même que celle qui avait éclairé Paco Rabanne en 99 sans doute......

          http://leregardobscur.viabloga.com/news/et-si-demain-c-etait-la-fin-du-monde


          • pissefroid pissefroid 25 mars 2010 15:39

            citation
            "
            Je me suis toujours demandé ce qui permettait à certains de sortir cette étrange prophétie divinatoire (et finalement assez répandu). Car d’un coté le bilan de Sarko est si catastrophique que l’on voit difficilement comment ça pourrait être pire et de l’autre il faut reconnaitre à Royal qu’elle joue dans la cours des grands par rapport au nain, il suffit de regarder la vidéo de son colloque à Harvard pour s’en rendre compte).
            "
            Je le pensais et spirit-of-eden l’a dit.


          • FYI FYI 26 mars 2010 00:25

            Ah tiens, se rendre à Harvard, signifie par déduction j’imagine ou dans l’inconscient qu’elle est forcémment compétente ?

            Lorsque je remarque que déjà tous ces chantres du néo-libéralismes sont en banqueroutes (si si Harvard est en banqueroute), et que cette chère Sego a le temps et les moyens de se balader au frais de qui  ? (les régions ou son mécène) ...

            Enfin c’est pas l’armure qui fait le chevalier !


          • stephanemot stephanemot 26 mars 2010 00:50

            tout le monde peut tenir une conf

            ce qui m’epate, c’est que cet imposteur continue a avoir des fideles apres son aveu post 2007 :
            http://blogules.blogspot.com/2007/06/foutagedegueulitude.html


          • Daniel Roux Daniel Roux 25 mars 2010 13:09

            Affligeant !!

            Je pensais les attaques contre Royal dépassées par l’incroyable incurie de Sarkozy mais je m’aperçois que l’on ressort toujours cette histoire ridicule de « bravitude » comme une preuve de la supposée incapacité de Royal à gouverner.

            N’importe qui aurait fait mieux que Sarkozy et la réussite de Royal dans sa région, quoiqu’on pense de la dérive droitière de la femme politique, plaide plutôt en sa faveur, non ?

            Je reviens sur cette histoire de l’Allemagne et de sa réussite économique au dépends de ses partenaires. Pour expliquer ce succès, la seule mesure évoquée est le blocage des salaires. Personne ne veut rendre compte de la réalité.

            Là aussi ou là encore, les médias manquent singulièrement d’esprit critique et de capacité d’analyses. Je rappelle simplement que les salaires sont bloqués en France depuis plus de 10 ans, que le pouvoir d’achat baisse régulièrement et que les chiffres officiels de l’inflation, comme ceux du chômage d’ailleurs, sont bidouillés. Il faut chercher ailleurs le succès des produits allemands à l’étranger, et chez nous.

            Les entrepreneurs allemand sont simplement plus efficaces. Ils ne confondent pas « marketing » et « packaging », eux. Les allemands ont compris qu’il fallait respecter ses clients et leur donner ce qu’ils souhaitent, que l’être valait mieux que le paraître. De plus, en France, la majorité de nos entrepreneurs n’ont comme client, qu’un plus gros qu’eux qui ne pense qu’à les essorer.

            J’évoquerai également pour mémoire la fâcheuse tendance de nos présidents à sacrifier les PME dans leur ensemble pour favoriser les multinationales et la vente de quelques airbus ou centrales nucléaires.

            Mais comme cela fait 50 ans que l’on a les mêmes problèmes, 50 ans que nos politiques préfèrent le clientélisme à l’économie, 50 ans que l’on nous chante la messe, 50 ans que des exploités votent à droite, parce que la télé le dit, nous ne sommes pas près de voir le bout du tunnel.


            • Fergus Fergus 25 mars 2010 15:33

              Oui, Daniel, et concernant la « bravitude », je rappelle pour la énieme fois que Sarkozy a parlé, sans se reprendre, d’« héritation » pour héritage le 15 janvier 2007 lors d’un discours au Mont-saint-Michel et de « fatitude » pour fatuité sur France-Inter le 18 avril 2007 sans qu’en ces deux occasions la presse ne relève les lapsus alors que celui de Royal a été monté en péingle au point d’avoir encore la vie dure. Quelle différence pourtant entre bravitude et fatitude ?

              Autre chose : si certains continuent encore à faire un procès d’intention à Royal, c’est bel et bien un constat d’échec cinglant qu’il convient de dresser aujourd’hui concernant Sarkozy. Ces gens là se permettent de critiquer l’oeuvre de l’une alors qu’elle n’a pas encore commencé à peindre sa toile tandis que le peintre qu’ils louangent a d’ores et déjà produit une immonde croûte !!! 


            • 1984 25 mars 2010 16:44

              « Un constat d’échec pour sarkozy » ?????

              Pas vraiment, son mandat est la destruction de la France, je trouve qu’il s’y prend plutôt bien !


            • Arafel Arafel 26 mars 2010 00:07

              Il est bon de rappeler aussi que de depuis 50 ans, la « gauche » et la « droite » se succédent au pouvoir.
              Bonnet blanc et blanc bonnet.......................


            • curieux curieux 25 mars 2010 13:10

              J’ai entendu aujourd’hui que le hacker de 23 ans avait été arrêté par la police française et du FBI. C’est une honte. Depuis quand la police etats-unienne se permet d’opérer sur le territoire français. Le nabot est un traître. Tout se passe comme si nous étions occupés et je pense que nous le sommes avec la bénédiction du rabot.(rabot est le nom donné par Villepin)


              • non666 non666 25 mars 2010 14:08

                « Ou alors il restera dans les mémoires, à l’instar de son ami George W. Bush, comme un traître à la nation. »


                Vous pouvez retirer le « ou alors ».
                Quoiqu’il fasse désormais, il restera le premier des traitres devenu président.
                Le véritable risque désormais, c’est que se sentant pris et dévoilé, il avance au galop pour rendre la situation légalement irrécupérable après son passage en signant par exemple moult transfert de souveraineté.
                Seule sa fuite vers les etats unis ou israel pourrait convaincre les français de sa trahison passée et les convaincre de revenir en arrière, quoiqu’en dise les autorités de Bruxelles



                • FYI FYI 26 mars 2010 00:30

                  D’autant plus que le Nabot non content de faire passer le traité de Lisbonne, en a profiter pour retirer l’article sur la Haute Trahison de la Constitution française ...
                  Traitre vous avez dit ?


                • fred 26 mars 2010 02:16

                  On a tiqué sur la même phrase smiley))))) Je ne vous avais pas lu smiley Promis !


                • ddacoudre ddacoudre 25 mars 2010 15:12

                  bonjour stephane
                  pour diriger un pays il faut disposer des pouvoir de la faire. depuis trés long temps, la fiscalité reste un moyen fortement utilisé pour orienter l’économie, mais il y a long temps aussi que des cabinets spécialisé en tire un avantage qui en dévoie les but. nous tournons en rond avec cette méthode.

                  il n’ y aura aucun changement si les populations ne retrouvent pas leur pouvoir, même si ce n’est pas pour demain.

                  http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=72281

                  cordialement.


                  • stephanemot stephanemot 27 mars 2010 03:02

                    on tourne en rond.

                    il y avait pourtant en 2007 une faim de politique, traduite par un engouement et une forte participation. des raisons d’esperer donc.

                    le PS n’a toujours pas fait sa reforme, l’UMP s’est enkyste en un vehicule a elire des presidents et broyer les sensibilites, le MoDem semble avoir loupe le coche, et je vois mal DdV diriger un parti.

                    la solution a court terme est un leadership pragmatique republicain et democrate. Pas d’homme / femme providentiel(le) en vue non plus (DSK pas vraiment CDG), mais je peux me tromper


                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 25 mars 2010 16:46

                    Le problème du « programme de réformes » de Sarkozy, c’est que les électeurs n’ont retenu que le mot « réforme »... et n’ont pas lu le programme.
                    Surtout quand lesdites « réformes » étaient emballées avec les slogans du « gagner plus », du « pouvoir d’achat » et autres mensonges de campagne.

                    Si les fameux 53% avaient pris la peine de se renseigner, plutôt que d’écouter ce que TF1 leur racontait, ils auraient - peut-être - compris que Zébulon était un affreux néolibéral farouchement déterminé à tout foutre en l’air.


                    • stephanemot stephanemot 26 mars 2010 01:00

                      franchement, plus demago que « pouvoir d’achat » c’etait difficile. des la campagne, il n’y avait rien sous ce chapeau-la.

                      Sur le plan economique, Sarko n’est pas ultra liberal (plus interventionniste que lui tu meurs), mais ultra opportuniste.

                      certaines reformettes passees au second semestre 2007 (avec une etonnante facilite, avec parfois la benediction de la CGT) ont permis de limiter la casse par la suite. Sarko a par la suite appuye sur pause et libere E. Mignon & Co.


                    • Romain Desbois 25 mars 2010 18:47

                      « quel que soient les péripéties , l’important est que l’on ait gagné » Tsar Kozy 1er , l’homme sans parole.

                      La main d’Henri dans sa gueule oui smiley


                      • furio furio 25 mars 2010 19:47

                        En direct de Brussels !! Vot’ présipot’ talonetto1er débarque avec des dossiers sous le bras !! ça fait plus sérieux pense t on dans son entourage ! Mais manque de bol, les autres dont Merkel n’ont rien...Tout dans la tronche. Alors même avec ses dossiers, il fait pas sérieux vot’nimbus.
                        C’est à l’Etranger que le « 7% de satisfaits » parait le plus ridicule. En conseil des sinistres ça passe...quoique ! 


                        • fred 26 mars 2010 02:14

                          « Ou alors il restera dans les mémoires, à l’instar de son ami George W. Bush, comme un traître à la nation. »


                          Absolument, c’est de cette manière qu’il aura marqué l’histoire de votre pays. Ca ne fait aucun doute. Et ce, depuis le début de son intronisation.

                          Et pourtant, en y regardant de plus près, n’importe quel crétin un tant soit peu honnête -ne fût-ce qu’avec lui-même- aurait remarqué que les attentats du 11 septembre 2001 ne pouvaient s’expliquer via la version même pas officielle : celle des médias.

                          A partir de là, il était aisé de remarquer que tout citoyen -au sens premier du terme- ne pouvait se laisser berner par un tel matraquage médiatique autour de Sarkozy.

                          Car si les médias refusaient à ce point de regarder la vérité en face, ils perdaient toute crédibilité politique et par conséquent, leur petit chéri ne valait pas un kopek.

                          A cet égard, le plus crédible (et de loin) restait Bayrou.

                          Votre pays ouvre les yeux et j’en suis heureux. Ca arrive trop tard. Oui. Et aujourd’hui encore, des gens défilent en Irak, ils tuent des innocents. Qui souffraient déjà. Et on n’y fait toujours rien, perdus que nous sommes entre 2 taxes carbone et la vie de Britney.

                          Perdus entre un plan cancer qui coûte moins cher sur un an qu’un plan grippe A.

                          Perdus sur des « sauvetages » d’une économie « en crise »...

                          Mieux vaut tard que jamais.

                          Les Allemands ont eu besoin d’Hitler.

                          Si vous n’avez eu besoin que d’un Sarkozy, les dégâts sont heureusement terriblement limités.

                          Le politiquement correct que vous avez importé des USA -malades depuis novembre 1963- tue en vous toute forme de lucidité. Gandi disait « je préfère la violence à la lâcheté. Mais je suis convaincu que la non-violence gagne toujours sur la violence ». Vous en êtes restés à « pas frapper ». Ce qui a envoyé des centaines de militaires là-bas alors qu’avant Chirac avait dit NON.

                          Mais entre la lutte contre le terrorisme, la grippe A H1N1, la crise financière et la lutte contre le réchauffement de mes couilles, il y a des trous dans la route, des SDF qui meurent de frois et de faim, des gens au-delà des frontières qui n’ont pas d’accès à l’eau potable car -depuis Chirac- tous les chantiers citoyens sont à l’abandon.

                          Je prie Dieu que l’on ouvre les yeux.

                          En voiture, on ne doit pas craindre l’obstacle. En cas de problème, toute l’attention doit être vers la sortie du problème.

                          En politique -au jour le jour- tel doit être l’objectif : un monde toujours plus juste.

                          PS : pendant la polémique sur l’Epad, Sarko travaillait d’arrache-pied à la suppression du juge d’instruction en France. Et vous avez crié victoire alors que ce blondinet y est quand même administrateur et que l’idée de justice s’efface de votre contrée. Comme disait Coluche « le coq est le seul animal qui chante, même les pieds dans la MERDE ».

                          PS2 : je vous dis ça parce que je vous aime bien. C’est sincère et -je le pense- vrai. Je ne vous souhaite à tous que du bien. Je suis conscient que tout cela est extrêmement complexe et ne vous juge pas. 

                          • Ronald Thatcher rienafoutiste 26 mars 2010 08:52

                            qu`est-ce que c`est que cette salade, vous ecrivez de ou vous ?


                            • Arafel Arafel 26 mars 2010 10:40

                              Après avoir fait oublier la patrie, on cherche à l’anéantir dans tous les coeurs.
                              Des hommes unis par la liberté et pour la liberté ne peuvent être asservis : pour les enchainer, il faut les diviser d’intérêts ; et le temps ne manque jamais d’en fournir l’occasion.
                              Pour se conserver libre, un nation n’a que sa vigilance, son courage, son audace.
                              Pour l’asservir, il y a tant de moyens. Il n’y a que l’embarras du choix.
                              Celui mis le plus souvent en oeuvre, est la fourberie.
                              Quand les opprimés veulent prendre quelque parti pour empecher les progrés de la tyrannie, toujours se présentent quelques nouvelles barrieres à franchir


                              • bernard bernard425 26 mars 2010 11:02

                                Deux ans qu’il lui reste au Nicolas 1er pour continuer son entreprise de destruction irreversible. Et je doute fort qu’il s’en prive. La révolution de 68 nest pas encore pour tout de suite bien que le mois de mai approche à grands pas. A moins que certains nostalgiques . . .


                                • furio furio 28 mars 2010 12:47

                                  Votre article laisse pour le moins perplexe !
                                  Ce nimbus « a été élu pour un programme de réforme » !!!
                                  ON CROIT CAUCHEMARDER ! Vous semblez encore confondre après 2 années de cauchemar pour la France « réforme » et « casse sociale ». GRAVE 

                                  Ce type a été porté à la présidence pour un programme ! GRAVE
                                  Vous faites semblant d’ignorer que talonetto était l’élu du medef des états-uniens et des sionistes. Et qu’à ce titre il a été mis sur orbite par tous les médias.

                                  Que 53% de neus neus aient été sensibles à la propagande pro-sarkosyste ne signifie en rien que ce type était compétent pour effectuer « une rupture » !



                                  Quant à Ségolène, votre nimbus ne lui arrive pas à la cheville ! Si les médias avaient eu un sou d’honnèteté, ils auraient fait valoir la différence entre ce traître, qui n’avait aucun diplome, ni de bilan positif, qui était menteur, arriviste, affairiste, moche à souhait et cette splendide Ségolène ( on l’a encore vu avec le débat entre elle et Daniel CB.
                                  Pire de toute façon que ce bilan épouvantable dont peut se réclamer le sarkygnol, AUCUN candidat n’aurait fait PIRE !! AUCUN !
                                  LA dette de la FRANCE à 1500 MILLIARDS !! VOIR plus car les chiffres en plus sont faux. Voila le bilan de vot’ président et en contre partie..PAS UN SEUL EMPLOI SAUVE !

                                  Avec cela vous pouvez toujours espérer et glauser sur les ministres et les ministrables !! (les sinistres seraient le mot juste)


                                  • stephanemot stephanemot 29 mars 2010 02:24

                                    j’ai la faiblesse de croire que la politique ne se resume pas a « moche » contre « splendide ».

                                    Royal a ete poussee par les media sarkoziens parce qu’elle n’avait aucune chance d’inquieter Sarko, contrairement a DSK et Bayrou, soigneusement detruits au prealable.

                                    Pour gagner en 2012, le PS doit se trouver un leader capable de trancher pour un programme coherent et reformateur. Il n’est pas possible de synthetiser le grand ecart entre conservatismes et progressismes :
                                    http://blogules.blogspot.com/2009/03/reconstruire-daccord-mais-en-etant.html


                                  • stephanemot stephanemot 29 mars 2010 01:55

                                    Retraites, sante, education... autant de domaines casse gueule ou des reformes sont necessaires pour eviter l’implosion du « modele francais ».

                                    Cette fois-ci Bruxelles sera un peut moins coulant sur les derives budgetaires et ca va rajouter du piment. Quand on voit que meme l’elite de la Lufthansa et de BA defile dans la rue on imagine les ruees dans les brancards en France...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès