Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hé Oh Manuel ! ras le bol !

Hé Oh Manuel ! ras le bol !

JPEG

Comment voulez-vous que l’on puisse apprendre à vivre ensemble dans certaines villes ;

Comment voulez-vous que les habitants s’y sentent bien ;

Comment voulez-vous pouvoir développer du lien social et de la citoyenneté quand les services publics se délitent ou même disparaissent ?

Dans une ville de Seine Saint Denis comme la Courneuve où vivent plus de 40 000 personnes, la Municipalité essaye de faire le maximum pour lutter contre la ghettoïsation et l’exclusion sociale…..

Il ne s’agit pas pour moi de défendre tout le bilan de cette municipalité à direction communiste, il y aurait à discuter sur la gestion des roms et les conditions de destruction du bidonville l’an dernier.

Il s’agit de rappeler avec force que ces municipalités qui disposent souvent de peu de capacités financières.

Voici ce que disait le Maire en 2012

http://banlieue.blog.lemonde.fr/2012/10/19/la-courneuve-un-territoire-discrimine-au-coeur-de-la-crise-economique/

 

« Nous sentons une vraie tension, avec des familles à l’agonie financière, des vieux à la limite de la rupture… Des personnes qui ont l’impression d’avoir un mur devant elles », continue l’élu communiste. Le constat n’est pas nouveau dans cette banlieue de Seine-Saint-Denis mais « c’est beaucoup plus marqué », insiste M. Poux. Pour preuve encore, dit-il, les permanences du Secours populaire lors des distributions de colis alimentaires ou des bourses aux vêtements ne désemplissent plus.

 

La situation depuis s’est dégradée avec un appauvrissement de nombreuses familles et aujourd’hui le gouvernement veut supprimer des services publics, ce qui conduit le maire de la Courneuve d’écrire au premier ministre.

« La fermeture du Trésor Public avenue de la Convention et celle du CMP (Centre Médico-Psychologique) de la Tour sont programmées pour la fin de l’année.

Ces fermetures s’ajoutent au manque de moyens pour l’école, la police, pôle emploi...

Ce sombre tableau est complété par le refus du Conseil régional de subventionner la construction de logements sociaux dans les villes qui en comptent 30% ainsi les incertitudes qui pèsent sur la rénovation du tramway T1, conditionnée au prolongement de la ligne au delà de Noisy-Le-Sec.

JPEG Le maire, Gilles Poux, qui s’insurge contre ces décisions a écrit aux ministres pour leur demander d’annuler la fermeture de ces services publics

Il crie à la discrimination territoriale et appelle à la mobilisation des habitants. »

http://www.ville-la-courneuve.fr/LC_infos/media/doc/actions/2016/lacourneuve_cp_ser.pdf

Y en a vraiment assez de cette politique d’austérité menée par ce gouvernement qui obéit aux diktat de l’Union Européenne et à ses appels pour réduire encore plus les déficits, au détriment des conditions de vie des habitants !

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.92/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • straine straine 24 mai 15:04

    Pour briser les murs, il suffit d’offrir la capacité d’intégration inversement proportionnel à la hauteur de l’effort consenti dans le désir d’assimilation, pour espérer donner une chance à ces quartiers d’éviter la ghettoïsation ; Et à nous ....... la balkanisation !
    Un article édifiant sur ce sujet voir aussi le fil du commentaire initié par anka, entre autres !


    • zygzornifle zygzornifle 24 mai 19:51

      il a perdu son manuel d’utilisation .......


      • mmbbb 24 mai 20:35

        @zygzornifle et oui Chalot veut coute que coute que nous vivions ensemble. Mais je ne veux pas vivre ensemble, je veux vivre en paix , La mixite sociale j’ai donne basta A Chalot il va me donner envie de voter FN sans etats d’ame


      • Samson Samson 24 mai 20:02

        Extrait d’une interview de Philippe Lamberts, euro-député vert belge, publiée dans « La Libre » du jour :

        « C’est l’obsession de Philippe Lamberts, faire basculer à gauche le centre de gravité politique de l’Europe. ... »Même quand on rassemble tous les verts, tous les sociaux-démocrates et toute la gauche radicale, on n’est pas encore assez pour barrer la route au big business. La moindre des choses, alors, c’est au moins de faire bloc face aux menaces du tout-au-marché.« 

        Le député l’admet, la stratégie qu’il prône souffre d’un point faible : la plupart des sociaux-démocrates ont plus d’affinités avec les libéraux qu’avec les écologistes ou la gauche radicale. Que faire ? »C’est la priorité numéro 1 : faire en sorte que les socialistes redeviennent socialistes.« ... »En France, le couple infernal Hollande-Valls mène une politique de droite sur le plan économique et une politique d’extrême droite sur le plan sécuritaire et sur les questions d’asile et d’immigration. Je pèse mes mots en disant ça.« 

        L’autre figure centrale de la gauche de gouvernement en Europe, Matteo Renzi, président du Conseil italien, ne trouve pas davantage grâce à ses yeux. »Renzi, c’est un Berlusconi plus jeune, plus sympathique et qui ne possède pas de chaînes de télé. Pour le reste, c’est la même logique du pouvoir à tout prix, de la pensée unique et de l’austérité."

        Sans commentaire ! smiley


        • HELIOS HELIOS 25 mai 09:37

          @Samson


           et une politique d’extrême droite sur le plan sécuritaire et sur les questions d’asile et d’immigration

          Vos plaisantez je suppose ! ou vous vous confondez extreme droite et extreme gauche....


        • Samson Samson 25 mai 12:48

          @HELIOS
          Pour imposer les diktats du Bilderberg en conspuant toute critique et en agitant les muscles, Manu le Fourbe n’a rien à envier à la girouette hyperkinétique !
          Quand, dans la droite ligne de la Pensée Unique, la politique de ce gouvernement dépasse à ce point sur sa droite le pitre à talonnettes qui prétendait sans rire refonder le capitalisme, il ne lui reste plus - hors mariage pour tous et autres tapis rouges déroulés par le biais du lobby LGTB aux actionnaires des bio-tech - que le recours à la novlangue pour se définir comme de « gauche », ... et à l’état d’urgence pour en convaincre les sceptiques. smiley


        • bonalors 24 mai 22:03

          meme un connard de liberaliste et d extreme droite de mon espece pense que chacun doit trouver une place honorable dans cette putain de societe, alors tout s accelere et se complique,
          franchement arretons de procreer deja comme des lapins, et occupons nous des vivants avant de les enterrer,
          sinon j ai pas de solution a part celle d essayer de rester des humains mais Chalot a plutot raison sur ce coup-ci,
          Arabes, blancs bec, jaunes, noirs, on est tous des freres et notre sang a la meme couleur, alors bon on fait quoi ?


          • HELIOS HELIOS 25 mai 09:38

            @bonalors
            ... vous avez raison, arretons de nous reproduire, il y en a d’autres qui le font beaucoup mieux que nous, c’est surement pour cela qu’ils viennent ici !


          • Ar zen Ar zen 24 mai 23:07

            Services publics condamnés en France par l’article 106 du TFUE. Les dispositions des traités s’appliquent, personne ne peut s’y opposer. Personne.

            Article 106

            (ex-article 86 TCE)

            1. Les États membres, en ce qui concerne les entreprises publiques et les entreprises auxquelles ils accordent des droits spéciaux ou exclusifs, n’édictent ni ne maintiennent aucune mesure contraire aux règles des traités, notamment à celles prévues aux articles 18 et 101 à 109 inclus.

            2. Les entreprises chargées de la gestion de services d’intérêt économique général ou présentant le caractère d’un monopole fiscal sont soumises aux règles des traités, notamment aux règles de concurrence, dans les limites où l’application de ces règles ne fait pas échec à l’accomplissement en droit ou en fait de la mission particulière qui leur a été impartie. Le développement des échanges ne doit pas être affecté dans une mesure contraire à l’intérêt de l’Union.

            3. La Commission veille à l’application des dispositions du présent article et adresse, en tant que de besoin, les directives ou décisions appropriées aux États membres.


            • HELIOS HELIOS 25 mai 09:40

              @Ar zen

              Alea jacta est !

              au lieu de couper la branche qui gène... coupons l’arbre !

            • Montdragon Montdragon 25 mai 10:10

              Comment voulez-vous que l’on puisse apprendre à vivre ensemble dans certaines villes

              Bah oui ma brave Dame c’est nouveau comme phénomène, y’a fallu attendre Manuelito c’est bien connu. Je propose humblement d’expulser au bas mot 50 % de la Seine St Denis, tu verra le vivre-ensemble mon pote !


              • zygzornifle zygzornifle 25 mai 10:18

                comme on accueille de plus en plus de migrants il faut que le pays recule de plusieurs décennies afin que nous nouveaux « touristes » ne soient pas perturbés .....


                • Jean nemare oncle bin’s 25 mai 11:20

                  Ben tu vois Jean-François, tu le reconnais toi-même, il faut que la France largue une bonne fois pour toutes l’UE pour retrouver sa liberté et sa souveraineté ! Ne plus subir ces diktats. Toute cette politique de merde, les dktats sur la loi Elkomri, l’austérité, la loi Macron, la liberalisation du rail...tout ça vient des oukases des directives européennes.

                  C’est pourquoi désormais je vote pour l’UPR et plus pour le NPA qui n’aborde jamais les vrais problèmes. Et je t’invite à faire la même chose pour que ce pays sorte du cauchemar !


                  • Jean nemare oncle bin’s 25 mai 11:37

                    Tiens voilà encore une belle démonstration du véritable visage de la prétendue « gauche radicale » de syriza en Grèce ! Avec une gauche comme ça, on fait bien de lui coller une bonne droite !

                    http://www.upr.fr/actualite/nouvelle-trahison-spectaculaire-de-gauche-radicale-grecque-dalexis-tsipras

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès