Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hollande : à chacun son Fouquet’s !

Hollande : à chacun son Fouquet’s !

Depuis deux semaines, la sauce Hollandaise a enfin prise, et beaucoup prédisent déjà une large victoire... Mais...

François Hollande a incontestablement marqué des points dans son raout à grand spectacle d’il y a dix jours, copie conforme de celui de Sarkozy en 2007, et il a confirmé sa bonne forme dans la récente émission de France 2 dont il était la vedette, face à un Juppé étrangement en retrait.

Fini les “Flamby” et autre “Babar”, ces surnoms qu’amis et ennemis lui avaient attribué dans le passé. Il a cette fois revêtu un costume présidentiel à sa taille, c'est incontestable.

Plus important que la forme, le fond : l’ancien compagnon de Ségolène a fait de l'argent-roi le principal adversaire du quinquennat à venir, s'il est élu président le 6 mai prochain.

Une lutte contre le “monde de la finance” a constitué le fil rouge du discours du candidat socialiste, qui a mis le cap à gauche toute, ce qui ne manque pas de sel, du reste, lorsqu’on sait que le PS a voté d'une seule voix toutes les lois ultralibérales depuis 10 ans au parlement européen.

Le député de Corrèze propose - outre la taxe sur les transactions financières, qui rappelons-le est mise en œuvre par son adversaire UMP, et dont il ne fait ici que suivre l’initiative - une série de mesures au niveau européen, avec notamment la création d'une agence publique de notation (zinzin étatique qui a peu de chance de voir le jour et n’aura qu’une crédibilité réduite sur les marchés), d'un fonds d'intervention (avec quel argent ?), d'une contribution écologique (avec quel argent ?), et la mise en oeuvre d'une “nouvelle politique commerciale” (ici on ne voit pas trop ce que cela signifie) et d'une « parité juste » sur l'euro (là encore, on ne voit pas comment ordonner au monde une échelle fixe des monnaies, sauf à mettre en place une dictature fermée). Bien entendu il est possible que ces mesures fonctionnent, mais c’est loin d’être certain.

L’épisode de l’enfarinade du candidat Hollande n’a pas de signification particulière, et n'aura probablement pas de conséquences électorales. En revanche, le déjeuner “Chez Laurent” ressemble assez à une copie conforme de la réunion maladroite au Fouquet’s d’un certain Nicolas...

De quoi s’agit-il ?

François Hollande et Bernard Henri-Lévy (un des 100 hommes les plus riche de France) se sont retrouvés cette semaine pour un déjeuner en tête à tête au Restaurant Laurent, selon Le Parisien. C'est Pierre Bergé qui aurait organisé l’agape.

François Hollande l’assure : il « n’aime pas les riches ». Mais que peut bien penser le peuple de gauche à la lecture du menu du restaurant Laurent ? Les « Truffes noires et salade de mâche, toasts "melba" » à 140 euros ne constituent en effet qu’une entrée. Le carré d’agneau est à 92 euros et l’ananas rôti à 30 euros. On est assez loin de Billancourt !

Voilà en tout cas un prologue au septennat de gauche pour le moins compliqué à défendre sur le plan intellectuel. Sarkozy a beaucoup choqué, à juste titre, au soir de son élection. Un dirigeant responsable doit comprendre qu'il est devenu indécent de se fréquenter de tels endroits quand tant de ses électeurs souffrent, qu'il soit UMP ou PS.


Les réactions les plus appréciées

  • Ariane Walter (---.---.---.27) 3 février 2012 13:17
    Ariane Walter

    Morice, chien de garde de Hollande !!!!
    Ahahahahahahah !!! Alors là, je m’étouffe de rire !!
    Quoi ? Tant de papiers , d’articles, de tonnes de littérature pour dénoncer les méchants Zuniens et tous les bas-fonds de ce monde pour défendre maintenant un des leurs !!!!

    Rassurez-moi. Cela assure votre retraite pour un bon bout de temps ??? Vous avez été contcaté par l’émir du Qatar ????!

    Si c’est gratuit, c’est un effet du froid. Vous allez vous reprendre.

    Je suis de gauche. Je vote Mélenchon. Qui ne va à aucun bal, ni dans aucune cantine de luxe. (Mais c’est un satanique Fran-maçon...Non ?)

  • JL1 (---.---.---.183) 3 février 2012 12:04
    JL

    On sait bien que le libéralisme a noyauté tous les partis de l’establishment.

    Le libéralisme est le nom que l’oligarchie se donne quand elle fait du lobbying.

    Le libéralisme est l’universalaisme des riches : un universalisme dévoyé, donc pervers parce qu’agissant.

  • Cyclotron (---.---.---.251) 3 février 2012 12:32

    Morice, vous êtes le pire des nazillons de ce site avec vos méthodes digne de la gestapo !

    Est-ce par une ironie ultra sophistiqué que vous agissez de la même façon que ceux que vous prétendait combattre ?
    Ou ne sommes-nous pas en face d’un cas typique, en psychanalyse, de transfert (de type paranoïaque) en vertu duquel vous attibuez à vos semblables vos propres turpitudes ? 

  • restezgroupir44 (---.---.---.161) 3 février 2012 17:00
    restezgroupir44

    Un proverbe dit « qui se ressemble s’assemble » pauvre Hollande .


Réagissez à l'article

41 réactions à cet article

  • morice (---.---.---.24) 3 février 2012 11:59
    morice

    De quoi s’agit-il ?

    François Hollande et Bernard Henri-Lévy (un des 100 hommes les plus riche de France) se sont retrouvés cette semaine pour un déjeuner en tête à tête au Restaurant Laurent, selon Le Parisien. C’est Pierre Bergé qui aurait organisé l’agape.


    vous êtes déjà deux à le dire ici..


    manger une salade..


    demain Hollande va aller pisser, vous allez faire combien de pages ?

  • morice (---.---.---.24) 3 février 2012 12:00
    morice

    François Hollande l’assure : il « n’aime pas les riches ». Mais que peut bien penser le peuple de gauche à la lecture du menu du restaurant Laurent ? Les « Truffes noires et salade de mâche, toasts « melba » » à 140 euros ne constituent en effet qu’une entrée. Le carré d’agneau est à 92 euros et l’ananas rôti à 30 euros. On est assez loin de Billancourt !


    marrant vous êtes deux à avoir recopié le menu en ligne : ça c’est de l’info !!! 
  • morice (---.---.---.24) 3 février 2012 12:02
    morice

    Un dirigeant responsable doit comprendre qu’il est devenu indécent de se fréquenter de tels endroits quand tant de ses électeurs souffrent, qu’il soit UMP ou PS.


    il peut aussi faire une campagne en Solex, et il sera battu face au Falcon en face.
     Ce débat est NUL. Vous vous attaquez à BHL, ce qui est très facile, mais vous n’avez comme argument que le prix de la salade !
    • c’est pas grave (---.---.---.204) 3 février 2012 12:27

      « il peut aussi faire une campagne en Solex, et il sera battu face au Falcon en face. »

      Vous vous rendez compte de ce que vous écrivez, Morice ?

      Il y aurait donc un préjudice électoral à jaffer pour moins de 250 euros , quand on est un homme « de gauche « en campagne ?

       


    • morice (---.---.---.24) 3 février 2012 12:38
      morice


      Il y aurait donc un préjudice électoral à jaffer pour moins de 250 euros , quand on est un homme « de gauche « en campagne ? 

      vous savez , si un dirigeant ramenait sa gamelle pour bouffer au G20 je ne lui donne pas beaucoup de chances de discuter..

      il faudrait vous faire à l’idée que oui, un représentant de plusieurs millions de personnes ne bouffe pas dans une gamelle comme un ouvrier.

      ça n’a RIEN à voir à ce qu’il pense des ouvriers. Ou alors demain un ouvrier avec sa gamelle peut être président : et ça, à ce jour ça ne s’est pas fait..

      Lech Walesa est passé de son chantier à quoi à votre avis ???




      vous allez lui reprocher ses costumes aussi ????

      vous essayez en homme d’extrême droite de dévoyer le débat sur ce que tout le monde ADMET : oui, passé un certain stade, on ne mange ni on ne s’habille pareil.

      et ça vous n’y pouvez rien. Pour imposer des idées il faut être au niveau des autres, que ça vous plaise ou non. 
    • oncle archibald (---.---.---.43) 3 février 2012 15:36

      Oui, et puis il surveille sa ligne .. Comme dans ce type de restaurants huppés la quantité de nourriture est inversement proportionnelle au prix à payer et à la taille de l’assiette, c’était juste l’endroit parfait pour une petite pause déjeuner entre copains .... 

  • morice (---.---.---.24) 3 février 2012 12:03
    morice

    En revanche, le déjeuner “Chez Laurent” ressemble assez à une copie conforme de la réunion maladroite au Fouquet’s d’un certain Nicolas...


    euh il a déjà gagné Hollande ? NON ? 
    alors ce n’est pas une copie.
  • JL1 (---.---.---.183) 3 février 2012 12:04
    JL

    On sait bien que le libéralisme a noyauté tous les partis de l’establishment.

    Le libéralisme est le nom que l’oligarchie se donne quand elle fait du lobbying.

    Le libéralisme est l’universalaisme des riches : un universalisme dévoyé, donc pervers parce qu’agissant.

  • morice (---.---.---.24) 3 février 2012 12:11
    morice

    au fait vous êtes qui, Duhamel ?

    ce n’est pas difficile à trouver pourquoi vous vous intéressez autant au prix de la salade : vous en VENDIEZ.. et de belles...


    Je pars sans joie excessive de Rivarol, où j’écris depuis deux années chaque semaine. J’ai travaillé dans une entente parfaite avec Camille Galic, que je respecte profondément, et ce sans jamais une anicroche.

    Camille Galic a passé la main et Jérôme Bourbon a pris sa relève. En un mois de gouvernance, ce dernier a réussi l’exploit peu banal de cumuler plusieurs bourdes manifestes sur le plan éditorial, d’attiser les haines dans un camp qui n’en a nul besoin, et surtout de transformer un journal spirituel et varié en pensum.

    Je suggère à Camille Galic de mettre sous tutelle ce jeune homme, car sinon la diminution des ventes en kiosque puis l’hémorragie de lecteurs ne va pas tarder, selon moi.

    Je ne m’interdis pas de revenir travailler à Rivarol, sous réserve que ce journal retrouve l’allure et l’allant qu’il a pour l’instant perdu.

    Grégoire Duhamel


    Rivarol, temple de l’extrême droite et de l’antisémitisme.


    sur votre CV ici vous avez marqué « journaliste à succès »


    vous auriez pu dire rédacteur dans un journal fascisant, ça aurait été plus HONNETE....


    Malgré procès, saisies, attentats, incendies, RIVAROL a cependant résisté et depuis une quinzaine d’années, il accroît même son audience, qu’il s’agisse de la vente en kiosques ou par abonnements, dans une époque où la “galaxie Gutemberg” ne cesse pourtant de céder du terrain au multimédia. Et, chose plus étonnante encore, son lectorat a progressé non seulement en France mais aussi à l’étranger, et dans des pays non francophones. De l’Australie à la Finlande, notre journal est acheté, lu et apprécié ! Grâce à sa verve polémique mais aussi à son souci de l’information, avec les dessins de Chard, les plus percutants (et les plus poursuivis) de la presse européenne, les éditoriaux, les chroniques de Claude Lorne, de P.-L. Moudenc et de Patrick Laurent, les articles de Jérôme Bourbon, Jean-Paul Angelelli, Pierre-Patrice Belesta, Petrus Agricola, Grégoire Duhamel, François-Xavier Rochette, Laurent Blancy, René Blanc ou Jim Reeves, qui vous montrent avec une ironie dévastatrice le dessous des cartes.


    Rivarol , qui "poursuit l’œuvre de Pétain... ah ah ah ...

    Vichy toujours présent, même dans Agoravox....

    • Cyclotron (---.---.---.251) 3 février 2012 12:32

      Morice, vous êtes le pire des nazillons de ce site avec vos méthodes digne de la gestapo !

      Est-ce par une ironie ultra sophistiqué que vous agissez de la même façon que ceux que vous prétendait combattre ?
      Ou ne sommes-nous pas en face d’un cas typique, en psychanalyse, de transfert (de type paranoïaque) en vertu duquel vous attibuez à vos semblables vos propres turpitudes ? 

    • morice (---.---.---.24) 3 février 2012 12:41
      morice

      Morice, vous êtes le pire des nazillons de ce site avec vos méthodes digne de la gestapo !


      il ne vient pas de Rivarol ?

      alors pourquoi ne l’a t-il pas DIT à votre avis ????

      pas besoin de sortir les grands mots pour savoir qu’ici il vous TROMPE, donc.

      restez cocu.
    • Cyclotron (---.---.---.251) 3 février 2012 12:46

      « il ne vient pas de Rivarol ? »

      On s’en fout !
      Et pourquoi n’iriez-vous pas consulter mon casier judiciaire pour voir si des fois j’aurais pas voler une sucette quand j’étais gamin ce qui, selon votre raisonnement me disqualifierai à tout jamais et ce quelquesoit le sujet !

    • morice (---.---.---.24) 3 février 2012 13:06
      morice

      « il ne vient pas de Rivarol ? »

      On s’en fout !



      ECOUTEZ, ce gars a écrit dans un canard qui est le fleuron de Gollnisch et de la pensée antisémite et négationniste en France.

      Vous vous en foutez : PAS MOI, et je ne suis pas le seul ici à bondir en découvrant qu’il s’est bien gardé de le dire en venant ici.
      `
      Ça s’appelle TROMPER les gens.
    • morice (---.---.---.24) 3 février 2012 13:10
      morice

      là ce serait voler une sucette chaque semaine.... 


      tenez, la liste de vos amis amateurs de sucettes 


      «  André Gandillon, Léon Camus, Hannibal, Robert Spieler et le jeune Scipion de Salm dont le talent prometteur a enthousiasmé la salle, surtout lorsqu’il a vanté la nécessité de défendre le trésor de notre langue française (surtout dans un journal qui a pour patron Antoine de Rivarol !) et de (re)lire les classiques de notre littérature »

      Après une pause où les visiteurs pouvaient profiter des différents stands (Terre et Peuple, Synthèse nationale qui vendait le dernier livre d’Anne Kling sur le FN, le stand de RIVAROL et d’Ecrits de Paris qui proposait une braderie de livres neufs et anciens) et échanger avec Vincent Reynouard et Hervé Ryssen qui dédicaçaient leurs ouvrages, le vétéran Pierre Sidos rendit hommage à l’actuelle ligne éditoriale du journal, une ligne sans concession qui appelle un chat un chat et ne se croit pas obligée de céder aux modes et aux caprices du temps

      c’est qui Reynouard et Ryssen ?

      DEUX NEGATIONNISTES.

      les DEUX ONT DEJA ETES CONDAMNES....
    • Traroth (---.---.---.105) 3 février 2012 17:59
      Traroth

      Non, on ne s’en fout pas. C’est très important, de savoir qui parle, au contraire.

  • morice (---.---.---.24) 3 février 2012 12:25
    morice

    la dame avec qui i la rompu



    CIVITAS : Récemment la tornade médiatique s’en est vivement prise au Pape pour quelques affaires – malheureuses bien évidemment – liées à la pédophilie. Pendant ce temps-là personne ou presque ne parle de la pédophilie des rabbins, des imams et celle propre aux réseaux maçonniques. Pourquoi ?


    Camille GALIC : C’est très exactement la question que j’ai posée dans un article qu’a publié RIVAROL le 26 mars dernier, en citant de nombreux cas de rabbins inculpés, et même condamnés, pour des viols de mineurs. Et poser la question, c’est y répondre : tout est bon pour culpabiliser l’homme blanc et chrétien. Cela dit, les prêtres pédomanes — vous me permettrez de préférer ce terme à celui de pédophile, trop vague et valorisant sans son étymologie — dont les forfaits sont avérés doivent être exposés et punis avec la plus extrême rigueur. Comme la femme de César, l’Eglise doit être insoupçonnable et le « humain, trop humain » ne doit pas y être toléré.


    antisémitisme toujours sous-jacent.... on lui parle des prêtres pédophiles, elle répond rabbins.

    • nobody (---.---.---.120) 3 février 2012 14:18

      @morice

      BHL est directement impliqué dans le déclenchement d’une guerre coloniale de nouvelle génération en Lybie, qui aura détruit un pays souverain livré désormais aux bandes armées et aux islamistes, et qui selon les experts aura pu provoquer de 30.000 à 100.000 morts (dont de nombreux enfants).

      Vous ne voyez rien de choquant à casser une croute avec lui ? 

    • morice (---.---.---.24) 3 février 2012 14:36
      morice

      BHL est directement impliqué dans le déclenchement d’une guerre coloniale de nouvelle génération en Lybie, qui aura détruit un pays souverain livré désormais aux bandes armées et aux islamistes, et qui selon les experts aura pu provoquer de 30.000 à 100.000 morts (dont de nombreux enfants).`


      ah oui ? Vous m’en apprenez des choses


      manger avec ne veut pas signifier mettre les pieds dans son plat.

      Hollande sonde quelqu"un qui représente aussi des gens qui ont voté à 90% pour Sarkozy : ignorer cela vous ne pouvez pas le faire....

      bref, on explique FACILEMENT cette rencontre.

      les salades qu’on rencontrent en revanche viennent toutes de l’extrême droite

      tapez salade hollande, et regardez quels sites s’affichent...

      c’est bien une offensive !
    • King Al Batar (---.---.---.20) 3 février 2012 14:41
      King Al Batar

      Ca c’et une information nettement plus importante que le cout du repas, ne pensez vous pas ?
      Il est quand meme déplorable que l’auteur s’attarde sur le cout d’un plat plutot que sur les personnes attablées.
      Pensez vous que les hommes politiques prennent le metro comme leurs electeurs ou un taxi ?
      Soyons sérieux un peu... Même s’il est sensé representé le peuple, ce monsieur vient d’un monde qui n’est ni le mien ni le votre... Il a du faire de grandes études, dans le centre de Paris, avoir des parents fortunés etc (je ne connais pas sa vie mais j’m’en fout d’ailleurs)
      PAr contre qu’il bouffe avecl’autre enfoiré, ca me parait nettement plus important que le prix du homard, ou le lieu du rendez vous. 
      En plus on ne sait meme pas qui a payé, si ca se trouve c’est le va-t’en-guerre... 

    • Yohan (---.---.---.218) 4 février 2012 10:15
      Yohan

      A mon avis BHL est venu demander la peau de Bachar el Assad, BHL, celui qui mange à tous les rateliers...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès