Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hollande a détruit en deux ans, ce qu’il avait construit

Hollande a détruit en deux ans, ce qu’il avait construit

Le président doit être bien amer, l’année 2014 signe la défaite du socialisme municipal. Alors qu’il était Premier secrétaire du PS (de 1997 à 2008) il a multiplié les victoires : cantonales, régionales, sénatoriales, puis bien sûr présidentielles et législatives en 2012. Il avait largement contribué à donner au PS une maitrise absolue de la vie politique de ce pays. C’est un véritable gâchis ! 

JPEG François Hollande s’attendait à une défaite, pas nécessairement à une débâcle historique : 68 villes de plus de 30 000 habitants et 155 de plus de 9 000 habitants perdues. Il doit donc faire face à une situation très difficile pour lui. Un remaniement ne sera pas la panacée universelle, quel que soit le 1er ministre et les membres du gouvernement, c’est une ré-écriture complète de ces deux années et demi de pouvoir qu’il devrait entreprendre. Mais est-ce encore possible ?

La presse est unanime, même celle de gauche, le PS est battu et l’UMP peut se prévaloir d’une victoire électorale (enfin…), le Front National fait une percée et accède à ce qui lui a toujours fait défaut : une implantation locale qui lui donnera les moyens d’avancer, hélas, encore plus loin.

Cette défaite est lourde de conséquence, au-delà des villes perdues : la perte du sénat et d’un nombre important de communautés d’agglomérations et surtout, c’est la présidence du Grand Paris qui est hors de portée désormais.

François Hollande a rendu un fier service à Jean-François Copé à la recherche d’une légitimité à la présidence de l’UMP qu’il cherchait en vain jusqu’ici.

Rappelons ici, que ce sont les victoires aux élections régionales qui avaient permis à François Mitterrand d’emporter la présidentielle de 1981 et à Hollande de faire de même en 2012. C’est un retour à la case départ que vient d’opérer le Parti socialiste.

Celui-ci vient d’un seul coup de perdre un réseau de grands élus et les vitrines locales de son action. On l’a bien vu même dans des villes où un travail avait été entrepris, les maires ont été pris au piège de l’effet gouvernemental. Paris y échappe, en même temps, Anne Hidalgo a perdu le 9ième arrondissement et a vu lui échapper le 5ième qui était pourtant à sa portée. Certes Strasbourg, Lille, Metz, Brest, Dijon, Rennes, Lyon, Rouen, Nantes, le Mans, Clermont-Ferrand et Villeneuve-sur-Lot sont restées socialistes.

A noter que si le PS gagne Avignon, Lourdes, Longwy, Douai, Dourdan, Verdun, Saumur et Vire, il voit des dissidents de gauche le battre à Montpellier et La Rochelle. De son côté EELV lui ravit la ville emblématique de Grenoble.

Il offre de belles victoires au Front national : Hénin-Beaumont dès le 1er tour, puis Beaucaire, Fréjus, Le Pontet, Cogolin, Hayange, Mantes-la-Ville, Villers-Cotterêts, le Luc et Béziers.

Privé de tous ses moyens, le Président doit faire face à ses responsabilités. Lui attribuer la seule responsabilité de l’échec serait injuste. Mais sous la Vème république c’est le président qui est responsable.

C’est donc à lui que revient le devoir de reprendre la main, si tenter que cela soit encore possible.

Pourtant, des signaux, il en a eu, le niveau historique de son impopularité aurait du l’amener à réagir plus tôt. L’impérieuse nécessité de reprendre des comptes totalement dégradés par une UMP au pouvoir ne saurait être une excuse.

Force est de constater qu’une forme incroyable d’amateurisme a frappé le PS et ses alliés. Les cafouillages dans la communication se sont multipliés, laissant entendre à l’opinion que le gouvernement ne savait pas où il allait.

Jean-Marc Ayrault s’en était fait l’écho à plusieurs occasions réclamant un gouvernement resserrée, donc plus contrôlable et la vérité sur la situation française. Hollande lui a systématiquement opposé une fin de non recevoir.

Mais qui sont les vrais perdants de cette affaire ? Ce sont les français et plus particulièrement les plus démunis.

Le chômage record limite la marge de manœuvre du gouvernement, ce ne sont pas une augmentation de 50 euros du smic et une légère baisse d’impôt aux ménages les plus pauvre qui feront l’affaire. Le pays est en faillite, Sarkozy y a largement contribué, Hollande n’a encore rien résolu. Les traités européens l’enferment dans une gaine de fer.

Seule une politique courageuse de réformes, bien au-delà de ce qui a été déjà entrepris peut lui permettre de reprendre la main. Mais il lui faudra aussi affirmer son étiquette de gauche pour remobiliser son électorat et redonner espoir aux pauvres, aux exclus, au chômeurs et aux retraités. Certes, seules les entreprises peuvent créer des emplois, mais les attentes de son électorat sont énormes.

Valls, Fabius, ou d’autres à Matignon enverront un premier signal, mais maintenant seuls les résultats compteront.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.11/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 31 mars 2014 14:05
    Hollande a détruit en deux ans, ce qu’il avait construit....Un point de vue bien étrange..de faire de Hollande un bâtisseur.. ?

    • Pelletier Jean Pelletier Jean 31 mars 2014 14:11

      Claude-Michel,


      Soyez donc moins systématique ...vous savez le monde est « gris », vous devez être satisfait de cette débâcle...


    • claude-michel claude-michel 31 mars 2014 14:20

      Par Pelletier Jean....Détrompez vous mon cher..C’est la France qui m’intéresse pas les carriéristes en politique-mafieuse...et quand je vois le résultat années après années je me pose des questions sur la capacité du peuple a élire les bonnes personnes (surtout avec la proportionnelle pipée actuelle)...Prendre le K Hollande pour faire un article (a mon point de vue) c’est perdre son temps.. !


    • ARMELLE 31 mars 2014 14:46

      D’autant que ça fait maintenant une semaine qu’on nous l’impose à toutes les sauces, sauf qu’aujourd’hui la sauce est piquante et restera bien indigeste, pour les sympatisants. 

      La rose est fanée, ne restent que les épines...


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 31 mars 2014 17:11

       le K Hollande est à l’Elysée pour autant ....



    • bleck 31 mars 2014 17:14

      @ Pelletier

      Ayant lu votre article ; je me dois d’y corriger une erreur sur le nombre de maires du FN ayant vaincus toutes les adversités fort nombreuses convenez-en :

      La vraie droite est à la tête de 15 villes en France

      Le Front national remporte, au terme de ce second tour, 13 villes : Hénin-Beaumont, Béziers, Fréjus, Beaucaire, Villers-Cotterêts, Cogolin, Le Pontet, Hayange, Le Luc, Camaret-sur-Aigues, Le Hamel, Mantes-la-Ville et le 7e secteur de Marseille, le plus important, qui comporte 150.000 habitants.

      À ces municipalités, il faut ajouter celles détenues par le parti de Jacques Bompard, la Ligue du Sud : Orange, et Bollène.

      Serviteur


    • bleck 31 mars 2014 17:24

      SCOOP.... !!!!!

      Ce soir à 20 h le Grand-Bâtisseur-Destructeur va s’adresser à vous

      Vous me raconterez ?

      Moi je ne pourrais pas regarder et encore moins l’entendre : ça m’a occasionné 15 jours de gastro la fois ou je l’ai fais


    • bleck 31 mars 2014 17:39

      Je ne sais pas ce qu’il va vous sortir : mais des observateurs avertis ( ils le sont tous) ont observés (c’est leur boulot après tout) des traînées d’huile d’olives s’écouler de dessous les portes de certains ministères

      Serait-ce là le signe d’un remaniement quelconque ?

      Si le Grand-Bâtisseur-Destructeur se présente en bottes c’est qu’il y aura remaniement

      Si il tient à la main une batte de base-ball sanguignolente c’est que certains auront eut du mal à l’accepter

      Affaire à suivre


    • BadKenny 31 mars 2014 18:16

      claude-michel : « quand je vois le résultat années après années je me pose des questions sur la capacité du peuple a élire les bonnes personnes »

      42 millions de votans (63.7%) dont 36 millions pour l’UMPS (86.48%).
      Je me pose des questions aussi.²²


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 31 mars 2014 18:51

      Bleck,


      pas de problème continuait donc à compter les victoires de vos amis du FN, au moins c’est clair.
      je m’honore donc de votre haine ...



    • bleck 31 mars 2014 19:09

      @ Pelletier

      « pas de problème continuait donc à compter les victoires de vos amis du FN, au moins c’est clair.
      je m’honore donc de votre haine ... »

      Ne vous surestimez pas  ; je n’ai aucune haine envers vous , une haine doit être motivée pour qu’elle soit

      Car après tout vous n’êtes que le correspondant de Solférino parmi nous donc insignifiant à mes yeux et surtout responsable de rien sur la situation actuelle


    • rocla+ rocla+ 31 mars 2014 20:34

       Monsieur Pelletier , 


      Etes-vous sûr  d’ avoir une licence de lettres ???????? 


      Bleck,


      pas de problème continuait donc à compter les victoires de vos amis du FN, au moins c’est clair.
      je m’honore donc de votre haine …

      Le verbe continuer vous le conjuguez à la manière d’ un enfant de 10 ans .

      A votre place je mettrais pas ce genre de CV ;

      Rocla , boulanger .


    • claude-michel claude-michel 1er avril 2014 08:08

      Par Pelletier Jean ...Pour vous être à l’élysée c’est l’achèvement pour une personne de sa compétence.. ?

      Vous savez a l’élysée il y a aussi un concierge...
      Bizarre que vous cautionniez l’incompétence par idéologie d’un parti politique dépassé..Vous n’arrivez pas a penser par vous même.. ?

    • claude-michel claude-michel 1er avril 2014 08:11

      Par BadKenny ...Bonjour...vos chiffres correspondent à quoi exactement... ?


    • Txotxock Txotxock 31 mars 2014 14:08

      « Mais il lui faudra aussi affirmer son étiquette de gauche… »

      Il y a longtemps que même l’étiquette s’est décollée.


      • Papybom Papybom 31 mars 2014 14:12

        Mon seigneur Pelletier.

        Pas de modération pour vous. Sitôt déposé, sitôt publier !

        Mieux que D’aucy. Le PS a encore ce pouvoir ?

        Serviteur Monsieur. 


        • bleck 31 mars 2014 18:19

          @ Papybom

          Vous ne savez pas vous y prendre avec Pelletier

          On le sais bien qu’ici tout passe par lui

          Donc :

          Faites nous un article élogieux sur Hollande : il passera les fourches pelletiennes

          Je vous comprendrais si vous me dites que ce n’est pas possible , que le matériel de base va vous manquer

          Il reste bien prés de chez vous 1 socialiste ou 2 pour pouvoir vous aider ?

          Non ? : il n’y en a pas ? ; c’est vrai que ça ne courent pas les rues des socialistes en ce moment

          Bon ben faites-nous une fiction : un truc bien obséquieux à faire rosir de plaisir un Pelletier en demande 

          Bonne chance Papybom : à vous lire prochainement


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 31 mars 2014 18:52

          vous vous faites de drôles d’illusions .. mais vous n’êtes pas encore au bout de vos peines http://jmpelletier52.over-blog.com/



        • Yohan Yohan 31 mars 2014 23:19
          Papy
          Pelletier, c’est le Bordeau Chesnel de l’Agoravox, toi t’es seulement le William Saurin. Tu ne dois pas avoir les bonnes valeurs smiley m’est avis

        • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 31 mars 2014 14:17

          Il ne faut pas mettre au pouvoir ceux qui veulent y être mis.
          C’est le BA-BA


          • Yohan Yohan 31 mars 2014 14:41

            Ah bon ? il a construit quelque chose ce mec ? A part se servir dans la soupe ripoublicaine, qu’a-t-il fait ce guss ?


            • ARMELLE 31 mars 2014 15:19

              Mais si


              ... Le mirage pour tous

            • ARMELLE 31 mars 2014 15:23

              Et comme nous entamons une longue traversée du désert, c’était ’’facile’’


            • Wilemo Wilemo 31 mars 2014 14:58

              Concernant Rennes, je ne suis pas persuadé que l’on puisse dire que la ville est restée, concrètement, PS : avec 35% au premier tour (30% pour l’UMP-UDI), et plus de 15% de FdG-EELV, le projet initial a été pas mal modifié pour constituer une force certaine face à l’UMP. Ils les avaient pas bien grosses à la veille du scutin !

              Si on ajoute une abstention de presque 50 % , je pense que le PS devra considérer comme ailleurs que ce maintien d’une majorité PS (comme l’UMP ailleurs) n’a rien à voir avec une victoire.

              • Papybom Papybom 31 mars 2014 15:15

                 

                Monsieur Pelletier.

                La cuisine de l’Elysée est « Dégueulasse ». La prochaine débâcle sera aux Européennes

                Ne revenons pas sur les propos de Madame Nicole Bricq qui préfère manger avec son amie Brigitte Ayrault à Matignon. Guillaume Gomez n’est pour rien dans la cuisine politicienne de l’Elysée.

                Les députés sont élus au scrutin de liste à la proportionnelle à un tour. Les électeurs choisissent donc une liste sur laquelle ils ne peuvent rayer aucun nom ni changer l’ordre. La France est partagée en huit circonscriptions. Nous avons le droit de voter que pour les personnes sélectionnées par les centrales politiques.

                A droite, nous avons des personnalités comme : Rachida Dati, Nadine Morano, Michèle Alliot-Marie, Brice Hortefeux, Renaud Muselier…

                A gauche, le sublime Vincent Peillon, le leader syndicat CFDT Edouard Martin, Harlem Désir, Catherine Trautmann… Que des gents biens (cela fera plaisir au censeur Pelletier).

                Dans d’autres États membres (notamment en Autriche, en Belgique, au Danemark, en Finlande, en Croatie, en Italie, au Luxembourg, aux Pays-Bas et en Suède), l’ordre des candidats peut être modifié par l’attribution de voix de préférence. Au Luxembourg, il est même possible de voter pour des candidats appartenant à différentes listes et, en Suède, les électeurs peuvent également ajouter

                ou supprimer des noms sur les listes.

                Mais en France, on aime les « gamelles, sauf Madame Bricq. Nous attendons votre troisième article dans la soirée, sur le nouveau gouvernement de l’illustre Hollande. Sans passer par la modération, vu votre grandeur  !

                Serviteur Monsieur.


                • iris 31 mars 2014 19:27

                  eh il parait que les français députés europeens sont les moins travailleurs de tous et les moins assidus-mais ils ont une bonne rémunération..


                • njama njama 31 mars 2014 15:23

                  et l’UMP peut se prévaloir d’une victoire électorale (enfin…)

                  si on veut, en oubliant la claque qu’elle s’était prise dans le figure en 2008. « victoire » ... vue sous la grille de lecture des élections communales ... qui, comme chacun a pu le constater, ont été prises en otages par les caciques des grands partis pour leur pub, et séquestrées ici ou là par le fétide « front républicain » !

                  en mai l’UMP risque de moins fanfaronner !
                  Elections européennes : 24% des Français voteraient UMP, 22% FN et 19% PS, Europe Ecologie-Les Verts est crédité de 10% et le MoDem-UDI de 8%.selon un sondage Ipsos/Steria

                  http://www.francetvinfo.fr/elections/municipales/sondages-municipales-2014/elections-europeennes-24-des-francais-voteraient-ump-22-fn-et-19-ps-selon-un-sondage-ipsos-steria_564517.html


                  • Pelletier Jean Pelletier Jean 31 mars 2014 15:46

                    Njama,


                    bonne remarque, cela fait pour la gauche un total de 37 % à comparez aux 24% de l’UMP, il y a de la marge.
                    Mais ce n’est qu’un sondage et je ne leur fait pas confiance, je pense que le FN fera plus de 22 %


                  • leypanou 31 mars 2014 15:28

                    « Seule une politique courageuse de réformes, bien au-delà de ce qui a été déjà entrepris peut lui permettre de reprendre la main. » : vous avez raison.

                    De toute façon, le patron du MEDEF l’a déjà dit, les 30 milliards de Pacte de Responsabilité ce n’est pas assez, c’est 100 milliards qu’il faut.

                    Quant à dire  : « redonner espoir aux pauvres, aux exclus, au chômeurs et aux retraités. », quel espoir ? Combien de personnes s’appauvriront avec les dernières réformes sur les retraites ?

                    J’ai une méfiance naturelle vis-à-vis de ceux qui ont fait HEC ; jusqu’à maintenant, je n’ai pas été déçu.A droite toutes, jusqu’aux prochaines débandades, le spectre de 2002 pointe à l’horizon.


                    • vesjem vesjem 31 mars 2014 15:30

                      @pelletier , quelques suggestions :
                      cher jean , quitte définitivement le ps (sauf si tu y émarges) ;
                      trouve-toi un parti en adéquation avec les idées du vrai socialisme
                      n’obéit pas aveuglément et inconditionnellement à cette association de malfaisants ;
                      il n’est jamais trop tard pour évoluer


                      • Pelletier Jean Pelletier Jean 31 mars 2014 15:43

                        Cher vesjme,


                        Bien sûr je n’émarges pas ...
                        Le parti socialiste n’appartient à personne, je ne vois pas pourquoi je partirai, quel choix ?
                        - le parti de gauche
                        - le PC
                        - l’extrême gauche
                        - les verts
                        ceux là ne correspondent pas à mon histoire personnelle
                        Mais je te l’accorde c’est difficile et désespérant.


                      • vesjem vesjem 31 mars 2014 16:34

                        @pelletier
                        merci pour ta réponse irénique mais inquiète


                      • Pelletier Jean Pelletier Jean 31 mars 2014 17:12

                        irénique ... cela faisait longtemps ... 

                        inquiète, car je ne suis pas né non plus de la dernière pluie...
                        bien à vous


                      • Yohan Yohan 31 mars 2014 23:20

                        Je savais pas qu’Irène nique. Je suis déçu... smiley


                      • vesjem vesjem 31 mars 2014 23:29

                        @yoan
                        il faut remettre dans le circuit les mots délaissés , qu’on remplace souvent par la désormais novlangue ;


                      • njama njama 31 mars 2014 15:41

                        Les raisons de la débâcle du PS ne sont peut-être pas à chercher du côté de l’économie, ou « la rigueur » et les efforts demandés aux français car à la limite se serrer un peu la ceinture ... , même si c’est un gouvernement de gôôôôche, en temps de crise qui sévit aussi chez nos voisins européens, ça reste un péché véniel ... et puis la couleur était annoncée, on savait à quoi s’attendre, quelques temps de vaches maigres.

                        Les raisons de la débâcle sont peut-être plus à chercher du côté du « mariage pour tous » accouché au forceps... , de « la théorie du genre » dans les écoles... , des multiples entorses à la laïcité (dîner au CRIF, censure contre Dieudonné, crèche baby loup, interventions intempestives de Bernard-Henri Botul qui n’a aucun mandat politique ...) etc.

                        sans oublier le désaveu des français vis à vis de la politique étrangère menée par la France, contre la Syrie, dans l’intervention militaire au Mali, en Centre Afrique, dans le soutien apporté aux putschistes à Kiev ...

                        Faut pas tout mélanger, la claque donnée au PS, n’est pas forcément une main tendue à l’UMP

                         smiley


                        • Ruut Ruut 31 mars 2014 15:51

                          La guerre n’est jamais appréciée par les Français non plus.
                          Et Hollande et Fabius c’est des belliqueux terrifiants.
                          Si on y ajoute Vals et la liberté d’expression et l’indépendance de la Justice, c’est le pompon.
                          Quand au mariage pour tous un simple référendum direct l’aurait légitimé sans ambiguïté.
                          Mais l’UMPS,c’est la dictature, l’avis du peuple le PS le méprise.


                          • Yohan Yohan 31 mars 2014 16:00
                            Je me suis procuré le discours du teinté de ce soir smiley (avec ses annotations) smiley

                            « Chers compatriotes, chers concitoyens !
                            Le scrutin de Dimanche a montré une forte attente pour plus d’équité, plus de justice sociale, plus d’écologie (et plus de pognon). J’ai entendu ce message, soyez en sûr (même s’il ne m’a pas empêché de dormir). 
                            Lorsque nous sommes arrivés aux affaires il y a deux ans (putain déjà !), nous avons trouvé une France affaiblie, dégradée pour ne pas dire sinistrée (enfoiré de Sarko) et depuis deux ans, nous oeuvrons sans relâche (sauf mes pauses chez Julie Gayet) au redressement du pays.
                            Ce n’est pas une tâche facile, beaucoup a déjà été fait, et nous sommes sur la bonne voie (on est quand même bien dans la merde), même si les français n’en voient toujours les résultats (et pour cause). Pourtant, je veux le redire ici, tout sera fait pour y parvenir, c’est un long chantier et nous le conduirons sans relâche, notre détermination est sans faille, vous le savez (mon cul sur la commode). 
                            Le plan de redressement, le choc de compétitivité, que nous avons lancé (pour de rire) avec les partenaires sociaux en janvier va connaître une accélération dans les jours prochains. Je ne doute pas d’y parvenir bientôt (à quoi, je ne sais pas). Néanmoins, je ne reste pas sourd à l’appel de ce Dimanche (euh euh euh !)
                            C’est pourquoi, j’entends aujourd’hui oeuvrer au rétablissement du pays en m’appuyant sur une équipe resserrée (avec les dernières brèles qui me restent). 
                            Nous ne pouvons plus longtemps en effet différer les réformes nécessaires à ce pays. Nous devons tout faire (2x) pour encourager l’emploi sur lequel pèse de trop lourdes charges et accélérer les réformes pour permettre à notre jeunesse de mettre le pied à l’étrier, même si les emplois d’avenir y contribuent déjà avec efficacité (et coûtent la peau du cul)
                            Je veux le redire, je pense aussi à ceux qui souffrent, et pour ceux là, nous ferons une Loi anti souffrance (ça ne mange pas de pain). Pour ce faire, j’entends poursuivre le chantier de la simplification, essentiel à mes yeux (julie, où est ma boite à outils ?). 
                            Chers concitoyens, notre pays a besoin de plus de justice sociale, je m’y emploie de toutes mes forces vous le savez, et c’est pourquoi, j’annoncerai dans les semaines qui viennent une grande Loi de modernisation de la justice sociale (sans Taubira, elle me casse les c.....), sans laquelle nos concitoyens en peuvent envisager de vivre apaisés et en harmonie (et avec les faux papiers d’Arménie).
                            J’annoncerai demain la composition de cette nouvelle équipe ressérrée (et morte de trouille) composée d’hommes et de femmes d’expérience. 
                            Chers compatriotes, soyez assuré que tout sera mis en oeuvre pour assurer le redressement du pays.
                            C’est possible, c’est demain, c’est déjà demain (ou jamais).
                            Vive la République, vive la France ! (vive la teinture qui me fait roi) »


                            • zygzornifle zygzornifle 31 mars 2014 16:05
                              « Hollande a détruit en deux ans, ce qu’il avait construit »....En fait c’était du préfabriqué sa construction ....

                              • Le421 Le421 31 mars 2014 16:23

                                Perso, je fais partie de ceux qui conseillent de consulter d’urgence si vous pensez que le gouvernement socialiste actuel est « de gauche »...
                                A moins que vous ne soyez journaliste à France Télévision...  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès