Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hollande : après Sarkozy, un nouveau Pinocchio à l’Elysée (...)

Hollande : après Sarkozy, un nouveau Pinocchio à l’Elysée ?

Cette fois, c’est sûr ! Après l’épisode londonien qui l’avait déjà vu franchir le mur de la duplicité de façon assez écœurante (1), le candidat PS a donc gravi un nouvel échelon dans la malhonnêteté intellectuelle et le cynisme. Sarko n’a qu’à bien se tenir ! Flambi peut faire aussi fort que lui !

Sa désormais fameuse proposition de taxer à 75 % les revenus au dessus de 100 000 euros par mois lui a valu un buzz médiatique remarquable. Opération réussie, tous les analystes politiques l'ont dit, et effectivement, on a parlé que de cela pendant plusieurs jours !

Malheureusement, quelques grincheux un peu trop curieux (et fort peu relayés par les médias dominants, allez savoir pourquoi) sont allés chercher dans les déclarations précédentes du remplaçant au pied levé de DSK, le « premier dans un concours de circonstances » comme aurait dit le regretté Coluche. Et là, cela se gâte sérieusement ! Il n’a d'ailleurs même pas été nécessaire de remonter aux calendes grecques pour prendre notre chevalier blanc de la justice fiscale en flagrant délit d’électoralisme de la pire espèce.

En effet, le 28 janvier 2012, soit un mois à peine (!) avant sa spectaculaire annonce sur le plateau de TF1, Hollande balayait d’un revers de main comme totalement absurde l’idée d’avoir des taux d’imposition supérieurs à 40 ou 50 pour cent, taux qualifiés par lui de « confiscatoires ». De tels taux, assurait-il, déclencheraient inévitablement une importante évasion fiscale et seraient donc totalement contreproductifs (voir vidéo)

 Un mois plus tard, donc, virage à 180 degrés ! Avec un aplomb digne de notre actuel monarque élyséen aux petits pieds, Hollande développe un argumentaire totalement contraire devant Laurence Ferrari. Chapeau l’artiste !

Mais le plus fort était encore à venir : suite à sa déclaration, la panique s’est répandue comme une traînée de poudre dans les rangs des nantis de « gôches » soutenant le candidat PS, ainsi que dans ceux –et c’est plus anecdotique- des footeux milliardaires. Immédiatement, et pour éteindre discrètement l’incendie qu’il venait d’allumer, Hollande à fait envoyer des émissaires pour rassurer ses fans artistiques bourrés d’oseille : rassurez-vous les amis, cette mesure ne sera pas appliquée, c’est comme le SMIC à 1500 euros de Ségolène en 2007, un simple piège à électeurs, une annonce de campagne, rien de plus ! Cette mission de désamorçage « peoplesque » a été révélée par le journaliste politique Michael Darmon sur Canal + (voir vidéo)

Nous avions un sacré Pinocchio comme président depuis 2007. Celui qui va probablement lui succéder se révèle être -et avant même d’avoir été élu- de la même espèce… On a sans doute les Présidents que l’on mérite… Mais on a le droit d'avoir envie d'en pleurer.

 ML – La Plume à Gratter


Moyenne des avis sur cet article :  3.39/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • Imhotep Imhotep 9 mars 2012 10:20

    Il y a les déclarations secrètes, effectivement, mais aussi les déclarations officielles qui prouvent que lui aussi est une girouette :

    Conscient que sa promesse de super-impôt, proposée dans l’urgence pour contrer le retour de Nicolas Sarkozy dans les sondages (ce qui a d’ailleurs parfaitement fonctionné), n’était pas réaliste et causerait de surcroît la mort du championnat de football français, François Hollande a décidé que son super-impôt serait assorti d’un « mécanisme de lissage » visant à protéger des personnes gagnant plus d’un million d’euros par an… mais dont les revenus sont exceptionnels.

    Le sommet de la carrière d’un footballeur étant généralement assez courte, le système préserverait donc les intérêts du foot français… oui, mais à y regarder de plus près, le sommet de la carrière d’un dirigeant d’entreprise est également court et ne fait que couronner la fin d’un brillant parcours : les méchants PDG pourront donc également bénéficier de ce « lissage », doux euphémisme Hollandais pour rassurer tout le monde et prévenir qu’avec lui, rien ne bougera.

    Mécanisme de lissage d’une part, mais Laurent Fabius est même allé plus loin en affirmant que le super-impôt Hollande serait temporaire et ne durerait que le temps de la crise. Ou l’art de se dépatouiller d’une promesse électorale démagogique et dangereuse !


    • Abou Antoun Abou Antoun 9 mars 2012 11:31

      Le sommet de la carrière d’un footballeur étant généralement assez courte, le système préserverait donc les intérêts du foot français… oui, mais à y regarder de plus près, le sommet de la carrière d’un dirigeant d’entreprise est également court et ne fait que couronner la fin d’un brillant parcours :
      Mais les carrières de nos politiciens sont, elles, particulièrement longues ...


    • dawei dawei 9 mars 2012 19:25

      ... jusqu’à la mort ! (retraites à vie)


    • Abou Antoun Abou Antoun 9 mars 2012 20:06

      ... jusqu’à la mort ! (retraites à vie)
      Et pour Madame aussi (réversion), elle est pas belle la vie ?


    • Tall 9 mars 2012 10:26

      Hollande a menti à la City comme Sarkozy a menti au peuple.

      L’un comme l’autre ment donc à ceux qui ne sont pas ses amis. Et dans les 2 cas, ça a foiré.
      Mais ce n’est pas la City qui va élire le Président de la France.

      • Tall 9 mars 2012 10:36

        Et pour l’impôt, il n’a pas menti, il a juste réfléchi et son point de vue a évolué vers + de fermété fiscale pour les très hauts revenus. C’est tout.

        Si dans 15 jours, il annonçait qu’on passera de 75 à 85%, on en pourra pas dire qu’il a « menti ».

      • dawei dawei 9 mars 2012 10:57

        il a pas menti à la City, au contraire, il n’y a que la qu’il a dit la verité :
        oui le PS a le plus privatisé
        oui le PS à le plus dérégulé la finance
        oui le PS est l’ami des oligarques financiers


      • Tall 9 mars 2012 11:26

        mais, oui, mais oui ... et qui a intérêt à dézinguer Holland par tous les mensonges possibles ?

        voyons un peu les sondages :
        1 - Hollande
        2 - Sarkozy
        3 - Le Pen
        4 - Bayrou

        soit 3 candidats de droite ( donc de la city ) derrière un unique candidat de gauche


      • Le péripate Le péripate 9 mars 2012 11:37

        Le degré 0 de la politique.


      • Tall 9 mars 2012 12:43

        Qu’est-ce que ça peut te faire, puisque pour toi, il ne faut pas d’Etat du tout ?


      • dawei dawei 9 mars 2012 13:50

        on peut etre de droite et etre contre la city ou la fed
        on peut etre de droite etre contre les monopoles bancaire
        on peut etre de droite et etre pour la regularisation de la finance
        on peut etre de droite, xenophile, généreux, philanthrope, humaniste, atlantosceptique, eurosceptique et antisioniste

        et le contraire existe, d’ailleur Holland l’incarne

        et je dis ça , sans etre de droite ... juste intellectuellement honnête.


      • Tall 9 mars 2012 14:25

         mmmh .... et quel candidat aux présidentielles incarnerait ça selon vous ?


      • dawei dawei 9 mars 2012 16:18

        en FRance ? aucun malheureusement !


      • dawei dawei 9 mars 2012 16:21

        ça ne veut pas dire pour autant que la sensibilité n’existe pas chez les citoyens.

        un melange entre cheminade et asselineau pourrait peut être néanmoins donner quelque chose qui s’en approche ...mais ce n’est que de l’ordre de la spéculation improbable


      • Tall 9 mars 2012 18:52

        pour vous faire une confidence, aucun candidat ne m’enthousiasme non plus ... je fais plutôt dans le pragmatisme, ce qui pourrait en l’occurence passer pour une vision binaire, mais ce n’est pas le cas


      • Pandy Pandy 9 mars 2012 10:30

        François Hollande et sa gestion désastreuse de la Corrèze :
        .
        http://www.youtube.com/watch?v=GR3zBk1NAaQ
        .


        • Tall 9 mars 2012 10:56

          Et Sarkozy a dit sur FR2 l’autre jour que Hollande n’avait jamais assumé de responsabilité politique.

          Veuillez synchroniser vos mensonges, ça fait désordre.

          Ceci dit, pour le discrédit, l’UMP n’a plus rien à perdre. Alors pourquoi pas ?

        • dawei dawei 9 mars 2012 14:12

          « pas de responsabilité au niveau de l’Etat », il a été précis, et pourtant, si y a bien un truc que je déteste, c’est de donner raison à Sarkozo, et pourtant vous m’y forcez smiley smiley


        • Yvance77 9 mars 2012 10:33

          Salut

          @ l’auteur

          Oui vous avez raison dans le choix du titre de votre billet, mais n’oubliez jamais une chose, c’est que la fraise des bois aura toujours le tarin un poil plus court que le p’tit teigneux.

          Et, parfois rien que ça c’est bon à prendre (même i j’en veux pas).


          • Leviathan Leviathan 9 mars 2012 10:40

            (extrait du livre « Faits et chroniques interdits au public - Tome 3 : La Trilatérale » de Pierre de Villemarest. p.119).

            16/09/2004 - Le Monde

            François Hollande :
            “Ce sont les socialistes qui depuis vingt ans ont pris les décisions majeures pour l’Europe ; en 1983 avec le système monétaire européen... en 1986 avec l’Acte unique... en 1992 avec le traité de Maastricht... en 1999 avec celui d’Amsterdam...”

            ***********************************
            Et visionnez également :
            - François Hollande, ses meilleures casseroles...


            • pruliere pruliere 9 mars 2012 10:42

              A Pandy,

              Plusieurs articles ont déjà démontré que ceci n’est que propagande de l’UMP.
              Le déficit de la Corrèze est principalement due à la gestion de droite précédant l’arrivée de Hollande au pouvoir !


              • pruliere pruliere 9 mars 2012 10:59

                A chacun ses chiffres !
                http://www.mediapart.fr/journal/france/101211/dans-le-laboratoire-correzien-du-petit-chirac-de-gauche

                pour ceux qui ne sont pas abonnés :
                "A Tulle, Hollande s’est plié sans rechigner. Ses proches refusent même de parler de « chantage » : l’Etat est pourtant, en partie, directement responsable de la situation financière du département. Si son endettement remonte, pour l’essentiel, à la gestion de la droite, il souffre aussi des transferts insuffisants de l’Etat pour les prestations sociales, comme le RSA, dévolues aux conseils généraux. En Corrèze, la majorité a évalué à 11 millions d’euros le déficit de transferts... soit exactement le montant de l’aide exceptionnelle qu’elle va toucher. « François Hollande n’a pas souhaité mener un combat dont il estimait qu’il n’avait aucune chance d’aboutir. De toute façon, les collectivités locales sont soumises à une règle d’or, que personne aujourd’hui ne remet en cause », justifie encore Dominique Ceaux."


              • pruliere pruliere 9 mars 2012 10:53

                A l’auteur :

                Hollande, en tout bon politique, ment...c’est certain.

                Mais de là à le comparer à Sarko, il faut oser !

                Dans l’art du mensonge, Sarko peut sans soucis revendiquer le titre de champion du monde !
                N’est-il pas allé sur le mur de Berlin le jour de sa chute ?
                N-a-t-il pas voté des lois qu’il ne pouvait voter, n’étant pas encore député ?
                N’a-t-il pas eu une enfance malheureuse, ce que démentent les membres de sa famille ?
                N’est-il pas le président du peuple ?

                Si des hommes politiques mentent, tout aussi bien Chirac que M. Le Pen ou encore Hollande afin d’arriver au pouvoir, chez Sarko, il s’agi de toute autre chose : c’est maladif, cela s’appelle la mythomanie.
                Je ne vois guère que Berlusconi pour jouer dans sa catégorie !


                • Imhotep Imhotep 9 mars 2012 11:13

                  Avec Hollande vos oubliez :

                  - sa lâcheté et ses mensonges dans l’affaire Banon
                  - sa lâcheté dans le traitement du oui voté par le PS mais taillé par Fabius et Emmanuelli ne se soumettant ni à la règle du parti ni à la démocratie d ecelu-ci ni au respect de la majorité (ils auraient dû quitter le parti ou se faire mettre dehors par Hollande)
                  - son inaction devant ce qui deviendra les affaires de l’Hérault, du Nord , de Frêche, de Guérini
                  - son attitude passive mors du sandale du vote pour l’élection de la secrétaire nationale avec bourrage d’urne et menace des côtés de Royal et d’Aubry d’en appeler à la justice
                  - ses revirements sur la retraite à 60 ans, les 300 000 emplois jeunes, les 60 000 créations de postes dans l’EN, le nucléaire, son accord avec les verts, ce taux à 75 %, 
                  - son discours sur les communistes et sa brosse à reluire à la City
                  - la présence de Noah (poursuivi pour fraude fisacle) à son premier meeting
                  - son repas avec BHL
                  - son dîner avec Hallyday, l’évadé fiscal de droite honteusement privilégié par Sarkozy qui l’a enrichi, Hallyday qui refuse de payer des impôts au pays qui l’a enrichi par les pauvres types qui se sont saignés pour assister à ses concerts ou acheter ses disques.

                  Cela fait beaucoup d’oublis

                • pruliere pruliere 9 mars 2012 11:23

                  comme je l’ai dit plus haut, tout ceci fait partie du mensonge politique auquel nous ont habitué tous ces bons hommes et femmes pour accéder ou conserver le pouvoir ! Je suis donc d’accord avec vous.

                  CFe que je voulais dire, c’est que pour moi, le cas Sarkozy est tout autre et relève de la psychiatrie ! Ce type ment même quand il n’en a pas besoin !


                • Abou Antoun Abou Antoun 9 mars 2012 19:39

                  Ce type ment même quand il n’en a pas besoin !
                  C’est l’argument que j’ai développé avec un de mes proches, soutien de Sarkozy (nobody is perfect ...). Eh bien il a fini par le reconnaître et se demande peut être encore pourquoi, comme tout le monde d’ailleurs.
                  D’une façon générale quand il y a une flaque, un caca, un coup à prendre, notre président pratique rarement l’évitement, il est attiré.
                  Parfois, par charité humaine, par respect pour la fonction, par pitié on a envie de lui souffler « Ne le dis pas, ne le fais pas, n’y va pas ! » Enfin juste pour lui rendre service, mais non, il y va tête baissée.
                  Va y avoir du boulot pour les psys si jamais il nous fait une crise de calcaire après la déroute.


                • mojique mojique 9 mars 2012 19:47

                  Je préfère les sociaux démocrates avec leur défauts qu’ un type qui se dit du centre, donc de nulle part.


                • Abou Antoun Abou Antoun 9 mars 2012 20:00

                  comme je l’ai dit plus haut, tout ceci fait partie du mensonge politique auquel nous ont habitué tous ces bons hommes et femmes pour accéder ou conserver le pouvoir ! Je suis donc d’accord avec vous.
                  La solution serait donc de voter pour de vrais programmes (par exemple informatisés) et non plus pour des personnes qui ne font en définitive que dépenser nos sous pour satisfaire leur ego et leur libido (le pouvoir est la jouissance suprême).
                  L’ordinateur président ferait donc appliquer le programme, sans faille jusqu’à la fin du mandat. Les listings auraient force de lois.
                  Les avantages seraient multiples , frais de représentation diminués, fiancée électronique made in japan, certitude de l’application des mesures préconisées.
                  Et si, à l’usage, on s’aperçoit que le programme est idiot, direz-vous, on débarque l’ordinateur président ?
                  Ah que non. Il faudra le boire jusqu’à la lie ce programme pour responsabiliser les électeurs. Le coup d’après, c’est sûr ils feront plus attention.
                  Nouveaux bulletins électoraux : ’Cray II-programme Mélenchon" (par exemple). L’auteur du programme, lui, poursuivrait ses activités habituelles, il porterait simplement, pour l’histoire, la responsabilité du succès ou de l’échec de ses idées.


                • Imhotep Imhotep 10 mars 2012 07:14

                  Par mojique (xxx.xxx.xxx.2) 9 mars 19:47

                  Je préfère les sociaux démocrates avec leur défauts qu’ un type qui se dit du centre, donc de nulle part.


                  1- il ne s’agit plus de défaut mais de gouffre

                  2- ce n’est pas parce que vous êtes un hémiplégique de la politique, que vous n’avez qu’un œil que vous avez raison. Votre nulle part n’est nulle part que dans votre monde en noir et blanc, dans le monde normal où l’on voit en relief et en couleur Bayrou n’est pas nulle part, mais bien à sa place. Ne prenez pas votre absence de capacité à dépasser un monde faux et irréel qui couperait un pays en deux camps pour une généralité, un postulat, une vérité. Ce n’est que la vue d’une personne qui a le cerveau sclérosé et qui a peur de la diversité, qui a peur de découvrir que le monde n’est pas bipolaire mais multipolaire et d’y perdre ses repères infantiles et démagogiques qui le rassurent : les bons dont lui et les mauvais donc les autres. Ensuite osez écrire que Bayrou est nulle part pour quelqu’un qui dit préférer un socio-démocrate mot qui contient le terme démocrate est une négation absolue de la démocratie qui autorise diverses opinions et pire est d’une arrogance et d’un mépris extrêmes en niant au 18,7 % de Français leur droit à penser différemment, c’est considérer que, non Bayrou, mais ces 18,7 % de Français sont nulle part ce qui est fait un nulle part bien habité.

                  Ce qui est nulle c’est votre capacité au recul, à la réflexion, à sortir du dogmatisme, au courage tout simplement de ne pas être l’esclave des mots et des concepts. Vous êtes bon pour la religion qui impose un dogme dont on ne doit pas dévier sous peine d’enfer. En fait je vous plains, incapable que vous êtes de sortir de ce qu’appelait La Boétie, la servitude volontaire. Vous aimez vos chaînes dogmatiques et vous répétez comme un perroquet un slogan vide de sens.


                • LE CHAT LE CHAT 9 mars 2012 11:42

                  Salaud de Flamby , il a fait pleurer Lilian Thuram , l’homme qui facture les leçons d’antiracisme à 20000€ de l’heure ! smiley


                  • Abou Antoun Abou Antoun 9 mars 2012 11:45

                    Flambi peut faire aussi fort que lui !
                    Il me semble que l’orthographe correcte est Flanby, en rupture avec les règles usuelles de l’orthographe française (les publicistes ne s’embarrassent pas avec ces détails).
                    Rendons donc à Montebourg ....
                    Flambi fait penser à Bambi, c’est une autre image, moins molle mais tout aussi fragile.
                    Enfin entre le président-candidat et le candidat-président nous n’avons qu’une différence de style jouant en ce moment à l’avantage de Flanby, parce que les gens en ont marre des sarkozismes, mais enfin sur le fond c’est exactement la même tambouille. Et les snipers de l’ambulance Sarkozy prendront une autre cible une fois l’état de grâce terminé qui cette fois ne durera pas longtemps.


                    • Abou Antoun Abou Antoun 9 mars 2012 11:54

                      On a sans doute les Présidents que l’on mérite…
                      C’est le fond du problème, mais cette fois (la première) cela se fera sans moi. Je ne choisirai pas entre la peste et le choléra. Après 30 ans de couillonnage il faut dire stop !
                      PS : Les cours d’eau étant maintenant tellement pollués on n’a même plus la possibilité d’aller à la pêche, mais enfin c’est pas une raison pour voter Efacholy (« faut pas déconner ! » comme aurait dit le regretté Coluche). Reste la sieste.


                        • SEPH 9 mars 2012 15:57

                          Les sionistes sont des menteurs et des imposteurs, car ils veulent prendre les biens des peuples : notamment celui des palestiniens.


                          • musashi 9 mars 2012 16:27

                            Hollande : après Sarkozy, un nouveau Pinocchio à l’Elysée ?

                            C’est un peu pour ça que j’ai commencé à écouter Bayrou. Au début j’étais plutôt favorable à l’alternance mais après analyse du programme du PS dans lequel aucune mesure importante de réduction des dépenses (au contraire) ne se trouve alors que le pays est aux bords de la faillite et que la France est championne du monde de la dépense publique...


                            • paul 9 mars 2012 16:47

                              Concernant les revirements et changements de pied au dernier moment, il faudrait évoquer plus longuement le cas d’ Hadopi pour lequel les lobbyistes semblent avoir gagné la partie .


                              • Susanoo ! Susanoo 9 mars 2012 16:56

                                C’est marrant cette Corporation Gauche-Droite.
                                Quand la Corporation veut faire passer des trucs de fous, ils tapent un type de l’opposition.
                                Giscard(droite) signe la fameux loi de 1973 puis pour le faire accepter et l’appliquer ils ont tapé Mitterrand(Gauche).
                                Bush fils a suivit le programme de Clinton après le programme de Bush Père qui était la conséquence de ceux de Reagan.etc etc

                                Puis Obama a continuer ce programme.

                                Maintenant Hollande qui joue le même jeu.

                                Sauf que les gens voient mieux l’arnaque aujourd’hui que avant.
                                Mais le plan se passe toujours comme prévu à chaque fois.

                                Ca recommence comme avant...enfin pas tout à fait comme avant.

                                En faite il est l’heure se supprimer les élections nationales pour créer un vrai gouvernement Européen voire Transatlantique « Officiel » voire Mondiale.

                                Il est temps.

                                 


                                • mrdawson 9 mars 2012 16:56

                                  Et encore un sujet ou c’est « p’tet ben qu’non en fait »

                                  http://www.pcinpact.com/news/69342-hollande-hadopi-repensee-tribune-monde.htm


                                  • fcpgismo fcpgismo 9 mars 2012 17:04

                                    Encore une racaille du Fhaine qui se cache derrière son petit doigt.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès