Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hollande comme Jospin ??

Hollande comme Jospin ??

A force de se moquer du monde, les attitudes de Hollande et de son gouvernement auront comme conséquence politique la plus sûre de se faire doubler par Le Pen, comme Jospin, à la prochaine présidentielle.

Chaque jour nous apporte des déclarations "à côté de la plaque" de nos gouvernants. Aujourdhui c'est celle de Monsieur Ayrault.

N'importe quel observateur attentif comprend quand même que l'expérience démocratique, ce n'est pas la décision suisse d'interdire les parachutes dorés, mais bien le Référendum d'Initiative Citoyenne. Mais pas Monsieur Ayrault.

Pourtant, il aurait pu faire le rapprochement avec l'actualité de vendredi dernier lorsque le Sénat a voté la loi sur "le référendum d'initiative populaire partagé " !!! bien français .(art 11 de la constitution), celui viendra devant l'assemblée d'ici quelques semaines.

 or si ;

  1. En Suisse , une pétition de 100 000 signatures suffit à demander un référendum, et les parlementaires n'ont pas leur mot à dire.
  2. en France, sur les conseils de notre fameuse "école de constitutionnalistes" "reconnue dans le monde entier, bien sûr !!" , le référendum d'initiative citoyenne est devenu , une procédure permettant d'organiser des référendums à l'initiative d'un cinquième des membres du Parlement, soutenus par un dixième des électeurs, (soit 4,5 millions de signatures !!). 

Cette expérience démocratique "révolutionnaire" FRANCAISE qui vient d'être adoptée par le Sénat, nous laisse pantois devant l'audace de nos élus "démocratiquement" investis..

Par ailleurs si Ayrault s'extasie devant la suppression des parachutes dorés en Suisse, il oublie de mentionner les autres décisions votées par le peuple suisse, lors de ce référendum, ( toutes les rémunérations des dirigeants de société doivent être arrétées par les actionnaires et non par le Conseil d'adminstration par ex ) .

Est-ce que Hollande et son gouvernement extasieront l'Europe par leurs atermoiements sur "la pauvre" limitation du cumul des mandats promise depuis des lustres par le PS. "Pauvre" parce qu'en fait cette proposition dilatoire permet le cumul de deux mandats et de mulitples autres fonctions, sans aucune limitation dans le temps. On est loin du mandat unique renouvelable une fois. On fait ce que l'on peut, il ne faut pas bousculer quand même.

La démocratie française serait-elle en marche ?!?

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 5 mars 2013 13:04

    La marche sera longue et semé d’embûche par le Medef qui pense pouvoir dicter les lois en conseillant aux députés de voter le texte scandaleux sur le réforme du travail en l’état.


    Belle démocratie 

    Philippe 

    • bernard29 bernard29 5 mars 2013 13:13

      La marche sera longue pour l’initiative citoyenne en France parce que « notre démocratie » est a bout de souflle, et quasiment exangue.... 

      En France même la saisine du Comité Economique social et Environnemental par une pétition de 500 000 signatures et pour simple avis, « de ce machin qui ne sert à rien », finit à la poubelle pour irrecevabilité, sur injonction de l’exécutif.. Alors vous pensez !!

      Le moins que l’on puisse faire c’est d’attirer l’attention sur les façons dont la démocratie française empêche la moindre vigueur citoyenne 


      • LE CHAT LE CHAT 5 mars 2013 14:12

        Normal ne passerait même plus face au nabot , c’est pour dire combien il a déçu ceux qui croyaient que le miel allait couler des fontaines !


        • bernard29 bernard29 5 mars 2013 15:59

          Pour Ayrault , l’ « excellente expérience démocratique » était la suppression du parachute. Ce qui oblige tous les membres de l’escadrille à porter le casque.


          • egos 5 mars 2013 16:24

            b29

            ne surévaluez vs pas Hollande ?
            le comparer à Jospin !
            le maître de la fugue, le virtuose de la litote
            maestro de la petite musqque de chambre ?


            • pierrot pierrot 5 mars 2013 16:41

              Je ne sais pas si Hollande se représentera.


              • bdoume bdoume 6 mars 2013 21:52

                c’est une plaisanterie là !


              • bernard29 bernard29 5 mars 2013 17:36

                Si Ayrault a trouvé l’ expérience suisse « exceptionnellement et excellement » démocratique, il a un bon moyen de prendre une telle décision. Il lui suffit de proposer à Hollande de faire un référendum.

                art 11
                alinéa 1) 
                 Le Président de la République, sur proposition du Gouvernement pendant la durée des sessions ou sur proposition conjointe des deux assemblées, publiées au Journal officiel, peut soumettre au référendum tout projet de loi portant sur l’organisation des pouvoirs publics, sur des réformes relatives à la politique économique, sociale ou environnementale de la nation et aux services publics qui y concourent...

                c’est vraiment simple ......


                • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 5 mars 2013 23:13

                  Et le mariage pour tous touche à la politique sociale. Sinon, comment expliquer que pour ce projet de loi, aussi bien à l’Assemblée qu’au Sénat, la Commission des Affaires sociales ait été saisie pour avis ?


                • bernard29 bernard29 5 mars 2013 22:14

                  Chaque pays a le poids de son histoire. En France, il est clair qu’il faudrait, oui, que le citoyen soit considéré comme porteur d’une responsabilité politique. Mais c’est trés loin d’être le cas. Et c’est pour cela que le combat prioritaire en France est le combat contre le corporatisme de la classe politique, de l’oligarchie régnante. Nous avons besoin d’une trés forte refondation démocratique.


                • bdoume bdoume 6 mars 2013 21:54

                  quel serait d’aprés vous le passage obligé avant la refonte ?


                • null 5 mars 2013 18:52

                  Je crois que vous n’avez pas bien compris le jeu de M. Hollande. L’idée de Hollande en petit épicier de quartiers est de réserver pour le privé ses « faveurs » tout en épargnant sa clientèle. Il sait très bien que ca va faire monter le Pen mais il pourra compter sur la pravda journalistique pour la faire monter jusqu’en 2017, la faire aller au deuxième tour, la laminer. 


                  • viva 5 mars 2013 18:54

                    Il arrive à l’UE ce qui est arrivé à l’ex URSS. Quant à l’UMP et le PS, il semble impossible qu’il soit réellu un jour , par quelle pirouette le système va t il s’en sortir qui le sait ? Les états majors politiques n’y pensent peut être pas encore, mais leurs donneurs d’ordres doivent déjà y avoir pensés. Donc logiquement le PS et sont cuit pour les vingts prochaines années il y a forcément un gros problème politique à régler dans les 4 ans qui viennent. On peut dhors et déjà s’attendre à tout et n’importe quoi y compris à des fraudes électorales massives ou à l’absence d’élection, une seule certitude ça va forcément tanguer... 


                    • Tall 5 mars 2013 19:20

                      A mon avis, Hollande ne sera jamais réélu et il pourrait même ne pas terminer son mandat. Car la colère populaire qui monte dans les pays du sud ( italie, Portugal, Espagne ) ne pourra que s’amplifier et déborder les frontières pour remonter vers le nord.


                      Pourquoi ?

                      Parce que la politique économique d’austérité de la zone euro imposée par Merkel est désastreuse et suicidaire, mais pas encore pour les Allemands qui ne seront frappés que + tard.
                      Et il est donc possible que les élections allemandes d’octobre prolongent le mandat de Merckel et donc l’incompétence économique actuelle de l’UE.

                      Les pays du sud plongeraient alors dans une désespérance existentielle telle que la Révolution populaire deviendrait inévitable. Et les médias conservateurs auront beau hurler au chaos qu’impliquerait la fin de l’UE, plus personne n’en aura rien à fiche. Car ventre affamé n’a plus d’oreilles.

                      • null 5 mars 2013 19:37

                        Mais non, les français sont des veaux. 


                         Hollande sait que l’UMP est grillée, il reconstitue tranquillement sa clientèle suivant les préceptes de terra nova et pourra compter sur son armada de professeurs en 2017. 

                        Puis, n’oublie que la base de UMP arrivera dans ou pas loin du cimetière en 2017. Entre-temps on aura la pravda journalistique « de gauche », la mue des cigales, le tabassage sur le Pen etc 

                        Puis l’UMP a largement fait la preuve dans son incompétence. Les français n’en voudront plus. Le Pen va monter tranquillement et Hollande en bon petit épicier de parti connait la musique . Rapelle toi ce qu’en disent les gens de son parti, c’est une petite pute. 









                      • Tall 5 mars 2013 20:48

                        Oui, oui ... mais attention, tu fais référence à des époques « normales ».

                        Or ici, je pense qu’on entre dans une époque « révolutionnaire », ce qui balaye beaucoup des repères habituels.

                        Exemple : quel est l’italien qui aurait pu prédire il y a un an à peine, ce qui se passe aujourd’hui avec Beppe Grillo ?

                      • null 5 mars 2013 21:22
                        J’y crois pas ...
                        Pour l’instant, on est encore en mode « bourgeois ». Pour moi, pas de quoi provoquer pour l’instant un mouvement insurrectionnel. Les « socialistes » sont en train de ruiner la France, c’est une évidence mais ils me font toujours en silence et toujours masqués. 

                        Pour l’instant ca tient. 

                        Par contre, ce qui m’inquiète, c’est qu’ils sont en train de verrouiller le scrutin et font monter, à mon avis, monter le Pen en espérant lui mettre la branlée sur un deuxième tour en 2017. Et en 2017, on devrait être quasi ruiné ou pas loin. 

                        @++

                      • null 5 mars 2013 21:32

                        Les montées de « marrisme » en Europe, il y’en a. C’est simplement le verrouillage des partis qui empêche les citoyens de s’exprimer. Et l’impossibilité de se regrouper pour les défoncer. 


                        Grillo a réussi le tour de force de mobiliser tout ceux qui avaient marre de la particratie italienne qui étant en train de ruiner le pays. Pour résumer, d’un côté, le parti des fonctionnaires, « la fameuse gauche », de l’autre, les conservateurs cons et reacs avec Berlusconi et Liga. Les deux partis étant, comme chez nous, propulsés par les ultras de chaque camp amenant des corrompus et incapables, au pouvoir. 

                        Je n’ai jamais cru que les grecs étaient nazis, j’ai toujours compris que c’étaient les lepenistes locaux. Des grecs saoulés, en fait.

                        Je pense que la seule question qui vaille, en France, c’est comment se débarrasser de tout ce beau monde en 2017.



                      • null 5 mars 2013 21:40

                        Tiens regarde le respect que ces gens ont pour les français ... http://www.deplacementspros.com/Quand-le-Canard-Enchaine-epingle-les-voyageurs-d-affaires-du-gouvernement_a20091.html


                        Quand les français réveilleront, on en reparlera. @++

                      • Tall 6 mars 2013 09:06

                        Le problème, c’est que la récession, ça va vite dès que l’austérité est mise en place. Et tout le monde le ressent en même temps.

                        Wait & see ...

                      • Dwaabala Dwaabala 5 mars 2013 22:20

                        La liberté du peuple, ce n’est pas le référendum d’initiative populaire, c’est de pouvoir descendre en foule dans la rue ; celle de la finance, du patronat et de leurs gouvernants, de l’étrangler quand chacun rentre chez soi.
                        C’est le nouveau mode de vie de l’exploitation et de la protestation subséquente. C’est la liberté démocratique en bas, technocratique et capitaliste en haut.
                        Il n’y a pas un pays : Grèce, Portugal, Espagne, Italie, France, où le scénario ne se constate.
                        Une journée d’action dans 170 villes aujourd’hui en France, à l’appel de la CGT, de FO, de la FSU, de Solidaires.
                        Cependant, à ceux qui ironisent sur le vote F. Hollande au second tour, ou se félicitent de leur bulletin blanc ou de leur abstention en cette occasion, il est facile d’opposer qu’il vaut mieux avoir à affronter aujourd’hui cette pseudo gauche au pouvoir que l’auto-satisfaction cynique de la droite et de ses suppôts.
                        La suite à venir le montrera sans doute, autrement que par le succès de l’extrême-droite dont les social-libéraux se font les fourriers, ni plus ni moins d’ailleurs que ne l’eussent fait les UMP.


                        • mario mario 5 mars 2013 23:55

                          je pense que tall a raison .

                          m’etonne quand meme que les politiques n’ont pas pris en compte que les révolutions ne sont jamais pacifiques . pour moi, ils font un abus de la cocaine, je ne voit pas d’autres explications.

                          en clair, si ca explose un jour, il aurons a rendre des comptes...a des tribunaux dont les juges seront les affamés !

                           


                          • null 6 mars 2013 09:40

                            Il y’a encore de l’epargne en France, de la production, et du budget... Non, les socialistes sont en train de ruiner tranquillement le pays mais les français ne s’en aperçoivent pas ... Tu n’a qu’à constater la culture économique et le niveau de certains intervenants pour constater que ça ne va pas loin. Les medias joueront la pravda, Ayrault parlera du nouveau modèle français, Valls fera son grand méchant policier et najet ira à Canal+. Non, il n’y aucune chance pour un soulèvement populaire et insurrectionnel, les allocs vont tomber, ils vont pressuriser, les gens vont étouffer (ils étouffent dejà d’ailleurs) mais ca tiendra. Mais après, viendra la grande dépression ...


                            • null 6 mars 2013 09:41

                              message pour @tall 


                            • Tall 6 mars 2013 09:55

                              Mais après, viendra la grande dépression ...

                              Ben oui, c’est ça, nous sommes d’accord. C’est juste qu’à mon avis ça va aller + vite qu’on ne le croit. Notre désaccord porte sur le timing, pas sur le principe

                            • null 6 mars 2013 10:06

                              @tall Ok. Même si perso j’espère que ça n’arrivera pas. smiley


                              Rien à voir mais pourquoi, on te met -1 sur le commentaire ? 
                              Tu as des « ennemis » ? smiley

                            • Tall 6 mars 2013 11:00

                              des ennemis lâches, oui ... donc, des loosers


                            • null 6 mars 2013 11:13

                              Tiens ... T’es à -2. Je te remets un point. Tu seras à -1.


                              Donc, on est d’accord sur l’essentiel. Et c’est bien la le principal : virer à coups de pied au cul cette caste d’incapables en douceur et, si il le faut, pas la force ! smiley

                            • null 6 mars 2013 11:29

                               smiley je me fais charrier. -1 +1 @Messieurs - > OSEF


                            • Tall 6 mars 2013 11:30

                              voilà ....

                              et comme les loosers moinsseurs n’ont jamais pu changer quoi que ce soit, et surtout pas dans leur propre vie, je ne me plusse même pas contre ... et maintenant, je n’en cause plus


                            • alinea Alinea 6 mars 2013 11:30

                              null : on ne prend jamais la leçon des autres : nous suivons le chemin de la Grèce qui a voté bien trop longtemps PS ! ( l’ Espagne et le Portugal aussi ; on se croit sans doute plus malins)
                              Par ailleurs je ne crois pas bien à la montée excessive de Le Pen ! Mais bon, il y a des tas de gens que je ne fréquente pas !!
                              Anticiper c’est trop compliqué pour tout le monde de nos jours ! Plus on s’enfonce et plus c’est dur, alors ? Quand ça pétera, on souffrira puis on reconstruira, sans plus ni moins d’intelligence qu’il n’y en eut dans le passé : vous avez dit « progrès » ?


                            • null 6 mars 2013 12:06

                              @alinea Si vous vous renseigniez un tant soit peu, vous constateriez que les premiers socialistes de Grèce sont les droitards. Attention aux amalgames et à ne pas aller vers la facilité. Pourquoi je crois en la montée de le Pen ? Parce qu’en dépit de l’idée qui dit qu’elle est à l’extrême droite, elle à gauche économiquement, la consanguinité d’ailleurs CGT et FN n’est même plus à prouver.... Avec les déçus du socialisme oèu plutot « sociatelistes », la politique laxisto-clientéliste des actuels sociopathes, leur « politique économique », nul doute que les déçus vont se faire encore plus nombreux... D’autre part, l’Europe fait de plus en plus de déçus. Le référendum sur la question attire et tire un certain nombre d’électeurs qui en ont marre du blanc-sein technocratique et du déni. Outre du reste ... De plus, une partie des retraités voteurs, clientele traditionnelle de l’UMP sont en phase de cimetière, la partie pain au chocolat de Copé ne déteste pas le Pen et l’UMP a fait plus que la preuve de son incompétence, de sa corruption... Attention au cocktail. De plus, on peut compter sur la pravda journalistique pour la faire monter. @++


                            • olfe olfe 6 mars 2013 10:12

                              Pour faire avancer (revenir ?) la démocratie, il faudrait déjà que ce ne soit pas les politiques qui modifient la constitution, mais une assemblée constituante tirée au sort.
                              Le peuple doit être le seul propriétaire de sa constitution (par pays respectif comme pour l’Europe).
                              Un référendum d’initiative populaire digne de ce nom devrait pouvoir être mis en place avec 1 ou 2% maximum de la population.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès