Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hollande, le nouveau Louis XVI ?

Hollande, le nouveau Louis XVI ?

Si on met de côté le fait qu’en 1788, il s’agissait encore d’une monarchie, même si elle avait déjà quelques plombs dans l’aile, il n’est pas inutile de tenter de découvrir si un rapprochement est possible entre notre situation de 2013, et celle de l’époque de Louis XVI.

Si on regarde attentivement la situation qui était celle qui précédait la révolution de 1789, on ne peut que constater les nombreuses convergences qu’il y a entre cette époque et la notre.

2 siècles avant le grand chambardement du 14 juillet, avec son point final à la Bastille, force est de constater que les souverains qui se sont succédés ont été largement dépensiers, et quand Louis XVI arrive au pouvoir, les caisses sont vides.

Tout comme elles le sont aujourd’hui.

Il faut avouer que les prédécesseurs de Louis XVI, depuis François 1er s’y étaient largement employés, (lien), et Louis XIV n’avait guère fait mieux, (lien) justifiant cette gabegie par la volonté de donner au pays l’image d’une grande puissance, quitte à se voir affublé d'une réputation de grand dépensier.

Tout comme aujourd’hui…

En effet, si l’on regarde la politique menée par le prédécesseur de François Hollande, il est difficile d’ignorer que la bonne gestion de l’économie d’un pays, en temps de crise, n’a pas été la préoccupation majeure de Nicolas Sarközi.

Personne n’a oublié les fastes du régime sarkoziste, avec un « sommet de la Méditerranée  » qui a franchi effectivement des sommets, (lien) …mais qui se souvient que le chef de l’état à vendu l’or de la Banque de France ? (lien)... bradant en plus à tout va les propriétés de l’Etat…

En effet cette vente d’or n’a pas été si opportune puisqu’à l’époque sa valeur était relativement modeste, et que depuis son cours a bien grimpé.

Il est évident que l’Etat a fait à cette époque une bien mauvaise opération et on ne peut que s’interroger sur les compétences d’un homme qui avait été ministre de l’économie.

Au moment ou l’or a été vendu, sa cote était à 23 214 € le kg et elle est aujourd’hui à 35 120 € le kg. lien

Le pays a donc perdu  12 000 € par kilo, soit une perte sèche de 672 millions d’euros pour les 56 tonnes vendues.

Quant aux propriétés de l’état, la liste de ce qui a été bradé par le chef de l’état précédent est sur ce lien.

Même dans le domaine météorologique on peut trouver des convergences : l’année 1788 avait été très humide, faisant suite à une importante sècheresse, et l’hiver 1788 avait été très rigoureux, (tout comme celui de 2013) ce qui avait entrainé une pénurie alimentaire, et une augmentation exponentielle des prix…lien

Tout comme aujourd’hui…

Les français ont pu constater que le prix de la baguette de pain devenait de plus en plus chère, et cette progression, que l’on peut appliquer à l’ensemble de nos produits de consommation, est loin d’être terminée. lien

A l’époque de Louis XVI, le pain, et pas seulement lui, (lien) avait fait un bond considérable, et on se souvient que Marie Antoinette avait rétorqué à la population qui réclamait du pain « qu’ils mangent de la brioche  ! », prouvant qu’elle était assez éloignée des réalités de son peuple. lien

Aujourd’hui, la même question se pose : nos dirigeants ont-ils conscience de la souffrance du peuple dont ils ont la responsabilité ?

Car, en 1788, tout comme aujourd’hui, le pays était en crise.

Il était dans un état d’insolvabilité : on sait que le seuil à ne pas dépasser au sujet du niveau de la dette est de 88%. Au-delà de celui-ci, l’état ne fait plus que rembourser les intérêts de la dette, dette qui va bientôt atteindre les 1700 milliards, coutant 50 milliards d’euros par an, et représentant 4 fois le budget annuel de l’état. lien

Or aujourd’hui nous avons atteint 92% de dette.

Quand Sarközi est arrivé aux affaires, en 1993, Ministre du budget de Balladur, la dette de l’état était de 35% du PIB et elle n’a cessé d’augmenter depuis cette date. lien

Comme l’écrit dans son ouvrage l’historien Patrice Gueniffey, auteur de « l’histoire de la révolution et de l’empire  » (édition Tempus), « depuis plus de 2 siècle, on emprunte. On vit à crédit, on distribue des rentes (…) aux rentiers de plus en plus nombreux (…) les privilèges s’accumulent, l’Etat ne met la main que sur une petite partie des richesses aux mains des nobles et du clergé », ce qui n’est pas sans nous rappeler la situation actuelle.

Idem pour la natalité : malgré les 2 guerres du début du siècle précédent, notre taux de mortalité n’a cessé de baisser, tout comme au sortir des guerres impériales, mais dès 1815 on notait une baisse de la natalité, la même baisse que l’on a connu récemment. lien

Les convergences ne s’arrêtent pas là.

Devant la situation quasi inextricable que rencontre Louis XVI, il va renvoyer Necker, le seul qui pouvait éviter la banqueroute, perdant ainsi l’appui des derniers bastions français qui lui faisaient encore un peu confiance.

Pourtant, tout comme Hollande, le souverain ne veut rien céder, mais lorsque l’on se trouve dans un système fort, que ce soit en monarchie, ou en 5ème république, il ne faut pas être faible, car si cette république allait comme un gant à un De Gaulle, il n’en va pas de même pour l’actuel président.

Du coup, le nombre des déçus, dans le rang même de la gauche, augmente de jours en jours, constatant qu’il a fallu une année, pour faire aboutir l’une des 66 promesses qu’il avait fait au Bourget : le mariage pour tous.

A ce rythme, mathématiquement, il faudrait encore 65 années au candidat devenu président pour parvenir à en accomplir la totalité.

D’autant que cette mesure, autant louable et nécessaire soit-elle, n’était pas une priorité.

La priorité pour les français c’est encore et toujours le chômage, le pouvoir d’achat.

Or l’augmentation des taxes, le plus inéquitable des impôts, n’est pas de nature à faire progresser le pouvoir d’achat, bien au contraire, plongeant le pays un peu plus dans la récession.

Les français n’ont pas oublié que le candidat Hollande avait promis de faire construire 500 000 logements par an…à ce jour le bilan est plutôt maigre. lien

Pourtant cela aurait pu relancer les emplois dans le bâtiment…

Ils n’ont pas oublié non plus la promesse de la transition énergétique, qui elle aussi est génératrice d’emplois, ainsi que l’on peut le constater chez notre voisin d’outre Rhin.

Une étude réalisée en 2003 avançait que la création d’emplois nouveaux générés par le développement des énergies propres pourrait se monter en Europe à 1,443 millions, compte tenu des pertes d’emplois dans les domaines des énergies traditionnelles. lien

En Allemagne, dès 2009, 350 000 emplois avaient été créés grâce aux énergies propres et renouvelables (lien), mais en France pour la seule centrale nucléaire, celle de Fessenheim, qui devait fermer immédiatement, et dont la fermeture est reportée à une date ultérieure, 20 millions d’euros ont été investis pour réparer la vieille centrale alsacienne. lien

Et puis, en visant l’indépendance énergétique, l’état limiterait sa dépendance d’avec le pétrole, et en tournant la page nucléaire, il ne prendrait pas le risque d’un accident majeur, lequel, on le sait, pourrait coûter jusqu’à 430 milliards, voire au-delà… lien

La transition énergétique passant entre autres par une meilleure isolation de l’habitat permettrait, d’après les experts, de créer 600 000 emplois. lien

Au total plus d’un million d’emploi trouvés…au moment ou le pays compte plus de 3 millions de chômeurs, ce n’est pas négligeable.

Et quid des 30 milliards qu’Hollande s’apprête à jeter par la fenêtre pour l’inutile projet ferroviaire Lyon Turin ? (lien) alors qu’un projet alternatif permettrait d’économiser quelques milliards et d’assurer la création d’emplois pérennes.

Depuis l’affaire Cahuzac, Hollande ne semble plus être capable d’agir, mais seulement de réagir, comme le témoigne le pacte de moralité qu’il entend lancer, obligeant les députés et sénateurs à dévoiler leur patrimoine…malgré le manque d’enthousiasme que soulève ce projet dans son propre camp.

Gouverner c’est prévoir, dit l’adage…pouvait-il prévoir que celui là même qui était chargé de traquer la fraude fiscale était un délinquant notoire en la matière ?

Et plutôt que de se lancer dans une opération de « transparence », ne serait-il pas plus efficace de traquer les fraudeurs, d’autant que l’état en a la liste ?

Ne serait-il pas plus rentable de réclamer aux entreprises qui délocalisent, de rembourser les subventions d’état qu’elles ont reçu ?

C’était pourtant l’une des promesses électorales du candidat Hollande.

Comment cela va-t-il finir ?

Pas très bien peut être…

Une seule certitude, l’échafaud a été mis au placard…mais en se trompant de priorités, Hollande prend le risque de couler son propre parti, faisant la part belle aux populistes d’extrême droite.

Comme dit mon vieil ami africain : « on ne peut pas à la fois se serrer la ceinture, et baisser son froc  ».

 L’image illustrant l’article provient de « zebuzzeo.blogspot.com »

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

La main dans le cahuzac

Leur monde est devenu trop petit

Dans chaque niche, il y a un chien qui mord

Hollande, un pays au plus bas

Monsieur « plan plan »

Faire sauter la banque

Peugeot peut donc peu ?

On a marché sur la thune

J’aime pas les riches

L’énergie en partage

Pour mémoire :

Le discours du Bourget- partie 1-2

Blog de René Dosière

L’observatoire du nucléaire


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • eric 25 avril 2013 09:46

    Dites les gars. C’est votre homme dont vous parlez. Vous avez eu les primaires, deux tours de présidentielles et des législatives, des tas de négos internes entre vous, pour donner à la France un président et une majorité qui oriente celui ci. Pour offrir à la France ce que vous aviez de meilleur. Vous, je veux dire la gauche.

    Que ce soit une catastrophe, on est à peu prêt tous d’accord à l’exception de ses clientèles. Cela vous a prit juste un peu plus de temps qu’aux « sarkozistes éclairés » pour le comprendre. So what ?

    Ou avez vous buggé ? Quelle est vôtre responsabilité dans ce processus et dans son résultat ?

    Vous n’allez pas nous la jouer victime à l’insu de votre plein gré quand même ?


    • gaijin gaijin 25 avril 2013 10:59

      éric
      entre deux nuisibles américanisés, atlantistes, européistes défendant la même idéologie bcp ont choisit le moindre ......... smiley
      mais je suis d’accord avec vous la solution était une abstention massive et ensuite la rue
      ( de toute façon on y viendra c’est juste que plus on attendra plus ça sera pire )


    • eric 25 avril 2013 11:14

      Ne nous la jouez pas, "je serre mes petits poings humides d’indignation, retenez moi ou je descends dans la rue, Le PC et les écolos votaient contre le projet mariage des tous, leurs élus locaux refusaient de voter toutes les décisions en coure et le gouvernement sautait sans même promenade dominicale pour la 6 ème république.
      La question que je pose, c’est intellectuellement, comment vous en êtes arrivé là.


    • gaijin gaijin 25 avril 2013 11:42

      mais non je suis abstentionniste pour de vrai
      comment on en arrive là ?
      c’est très simple
      1 l’alternative présentée n’est qu’une caricature d’alternative
      2 le vote a été un vote « contre » une personne et non pas « pour » un projet
      3 la gauche si tant est qu’elle existe ne fonctionne pas en meute autour d’un leader indépendamment de la réalité ......

      vous faites un mixage des trois et vous avez les résultats actuels 


    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2013 11:50

      eric

      je ne regrette pas d’avoir voté Hollande au second tour,
      il y avait d’abord l’urgence de virer l’autre...
      c’est chose faite.
      enfin j’espère.
      maintenant c’est le problème de Hollande : il a promis et s’il ne tient pas, il faudra qu’il en tire toutes les conséquences.
      rien d’autre.
       smiley

    • gaijin gaijin 25 avril 2013 11:51

      ps
      « Ne nous la jouez pas »
      mais je ne vous la joue pas ! ce n’est une promesse ni une menace c’est une projection sur le futur plus ou moins proche : notre société est en pleine décomposition que ce soit sur un plan économique, politique, social ou moral .......( ajoutez ce que vous voudrez )
      et c’est structurel
      la question est juste de savoir si on passe son temps a rafistoler le navire ou si on change de cap mais si on ne prend pas acte de cette réalité la fin est certaine ( on peut juste chipoter sur les modalités mais a la marge )


    • Vipère Vipère 25 avril 2013 12:35

      Hello Olivier


      Et maintenant, que vais-je faire devant la preuve irréfutable que ni la Gauche, ni la Droite n’est dans la volonté de résoudre les difficultés des français ? 

      Prendre conscience que le recours aux extrêmes est inéluctable et que la responsabilité en incombe totalement à la classe politique dans son ensemble.
       




       

    • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2013 12:49

      vipère

      il ne faut peut etre pas mettre ça sur le dos « de la gauche (ou de la droite) » mais sur celui du candidat devenu président.
      il n’est pas inutile de revisionner son discours du bourget (proposé en fin d’article) pour se mettre en mémoire le programme du candidat...
      le problème étant que pour des raisons que nous ignorons, il ne l’applique pas.
      pour être tout à fait juste, il tente d’en appliquer quelques unes (le mariage pour tous) mais qui, pour importantes qu’elles soient, n’auraient pas du être des priorités.
      la priorité, c’est de redonner du pouvoir d’achat aux français...
      donc ne plus prendre dans leurs poches déjà vides
      de s’en prendre aux fraudeurs, aux entreprises qui ont délocalisé...etc
      mais aussi de mettre en place le programme courageux proposé au Bourget, avec le lancement de l’alternative énergétique...
      plus d’un million d’emplois à la clef.
      mais manifestement le lobby pronuk est très efficace.
      Hollande est en train de ruiner l’avenir de son parti
      et de pousser les français dans les rangs du FN...
      bien sur, si Mélenchon était en capacité, avec les mouvements citoyens, verts, et compagnie de reprendre la main...
      mais je doute qu’hollande envisage une pareille alternative.
       smiley

    • gaijin gaijin 25 avril 2013 13:05

      olivier
      « le problème étant que pour des raisons que nous ignorons, il ne l’applique pas. »

      que nous ignorons ?
      vraiment ?
      1 c’est un programme pour être élu ça ne correspond pas a sa réelle analyse politique
      2 les gens de son propre camp n’en veulent pas
      3 il n’en a pas les moyens ou alors il faut sortir de l’ europe, réformer la constitution et prendre le risque de plonger le monde dans une crise bien pire .....( la france est un gros domino ) 


    • Yvance77 25 avril 2013 09:53

      Salut,

      Je dois un immense mea culpa au Créateur entre autre. Oui, j’ai supporté ces socialistes contre l’UMP, jusqu’en 2005 ou le traité Lisbonne m’a vacciné.

      J’ai été aveugle et idiot, j’en demande le pardon sincère. In ne m’y prendra plus. Depuis, je mets dans le même sac les deux partis antidémocratiques dans la même fosse à purin. Il n’y a rien de bon. C’est la raison de mon refus de voter en 2012, car je savais que la politique libérale allait continuer et il valait mieux laisser dans ce cas, que celui qui avait le plus de conviction dans ce bord l’a mene. Je pense bien entendu à Pipole 1er. Flamby n’étant qu’une pale copie.

      Pour moi c’est vraiment fini, tant j’ai la rage contre ces deux poles emplis de salauds en tout genre.

      Que ce système explose, même si cela doit se faire dans la dureté voir la douleur... il n’y a rien à sauver chez ces ordures !

      Quand je vois que l’urgence est de faire voter un mariage pour pédales (désolé c’est cru mais je pense ainsi et ne m’en cache pas) alors que la misère règne partout, je me dis qu’ils sont à foutre au feu... tous !


      • Lieutenant X 25 avril 2013 11:05

        UMP et PS, même combat ! Mais c’est un même combat socialiste, pas libérale. L’Etat a été renforcé de sa lourdeur administrative et le matraquage fiscal continue avec Hollande. L’Etat peut même aujourd’hui légiférer sur la reproduction et la sexualité ! Grâce au fric de Pierre Bergé et du soutient de sa caste, grâce à la désinformation complice des média.

        Le socialisme, ce n’est pas faire du sociale, ce n’est pas aider les pauvres ! Ce sont des millionnaires qui prennent dans la poche des classes moyennes et des smicards pour entretenir une masse électorale d’assistés.

      • eric 25 avril 2013 11:10

        Merci pour ce début de coming out. Vous oubliez cependant de signaler la différence de fond entre Sarko et les autres. Le premier a annoncé ce qu’il ferait et a commencé à le faire. Sur le plan éthique, cela a quand même une autre gueule.

        Et vous ne nous dites pas l’essentiel. Avec toute cette intelligence, cette lucidité, ces engagements, ces morales au dessus de tout soupçon, cette compréhension supérieure des mécanismes de la société, qui siéent si bien au militant de gauche, on nous l’a assez répété, comment expliquer vous vos exploits ?

        Je veux dire que Cabanel l’exprime très bien, il faut le faire effectivement d’arriver en même temps à se serrer la ceinture et a se le faire mettre profond et à sec sans même baisser son froc.

        Qu’est ce qui dans les mécanismes intellectuels de gauche conduit à cela ? Parce que nous, ceux qui ont voté Sarkozy, dans l’ensemble, on a pas été surpris ni insatisfait du résultat ( la preuve, la plupart a revoté pour lui et je ne suis pas sur à vous lire tous qu’on pourra en dire autant à gauche ou au moins dans les mêmes proportions)..


      • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2013 11:54

        Yvance,

        je partage globalement cette indignation.
        ceci dit, il fallait virer son prédecesseur, et le mal commis sera long à réparer
        mais quand hollande s’est proposé, c’était je pense en toute connaissance de cause.
        s’il n’est pas capable de tenir ses engagements, il sera responsable de la chute de son parti
        c’est dommage, car dans son programme il y avait une réelle manière de s’en sortir par le haut.
        soit il est trop influençable, soit il n’a pas pris conscience de la tache qui l’attendait, 
        ce qui est à craindre, c’est que le FN profite de l’occasion qui lui est donnée.
        quel gâchis !

      • epicure 26 avril 2013 01:10

        @Par Lieutenant X (---.---.---.202) 25 avril 11:05

        pour ceux qui veulent savoir ce que n’est pas le socialisme, il suffit de lire les messages du lieutnant X, qui colle au socialisme tout sauf ce qui est socialiste.
        Mais il faut l’escuser, après la révolution bolchevique, 50 ans de guerre froide, et un PS libéralisé, il est difficile pour le pékin moyen de savoir ce qu’est le socialisme, sauf ce qu’en disent les propagandistes de tout bord, sauf réellement socialiste.


      • Bernard Pinon Bernard Pinon 25 avril 2013 10:33

        Gouverner c’est prévoir, dit l’adage…pouvait-il prévoir que celui là même qui était chargé de traquer la fraude fiscale était un délinquant notoire en la matière ?

        il faut voir les choses po-si-ti-ve-ment : au moins Cahuzac était-il un homme qui connaissait bien ses dossiers smiley
        Un peu comme si on avait nommé DSK aux droits des femmes ou Cohn-Bendit à la jeunesse smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2013 11:55

          Bernard

          très drôle.
          merci
           smiley)

        • Gérard Luçon Gérard Luçon 25 avril 2013 14:01

          @Bernard Pinon : gouverner, c’est composer ... prevoir a ete ramene au rang des promesses


        • Mr Dupont 25 avril 2013 11:00

          Mr Cabanel

          Vos analogies historiques sont intéréssantes :

          Louis XIV : Versailles

           Mr Mitterrand : L’Opéra Bastille - La grande Bibliothéque - La Pyramide du Louvres - Grand admirateur de la royauté britannique ect....ect...

          Louis XV et Mr Sarkozy : le règne flamboyant

          Louis XVI - Mr Hollande  :

           « Qui sont ces gens sous nos fenêtres ?

          - Quelques manants ,Sire , rien d’important  »

          Oui ; l’Histoire bégaie


          • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2013 11:59

            Mr Dupont

            merci de l’avoir apprécié, mais rendons à César ce qui lui appartient, 
            merci à Patrice Gueniffey qui à largement inspiré mon article.
             smiley

          • L'enfoiré L’enfoiré 25 avril 2013 11:24
            Le titre de l’article m’avait fait sourire.
            La France est une belle bagnole rutilante, bon moteur, carrosserie de couleurs diverses qui alternativement roule sur les deux roues de droites et sur les deux roues de gauches.
            Ce qui veut dire qu’il faut être expert pour garder le volant en mains.
            Heureusement, il y a la bonne dame du GPS qui crie « à gauche » ou « à droite ».
            Heureusement, aussi, qu’elle continue à le faire dans la langue française. 

            « 
            on ne peut pas à la fois se serrer la ceinture, et baisser son froc  ».
            « à la fois ? » En fait, c’est en deux temps en changeant de main.
            Vous n’avez pas remarqué que l’on ajoute « une fois » à certaines phrases ?
            C’est pour ne pas avoir à faire tout en même temps. smiley 

            • JL JL 30 avril 2013 11:21

              « on ne peut pas à la fois se serrer la ceinture, et baisser son froc  ».

              En effet,

              mais on peut «  baisser son froc, puis se serrer la ceinture   ».

              La preuve, Hollande !!!

               smiley


            • JL JL 30 avril 2013 14:52

              Pour le dire autrement : on peut choisir le déshonneur au prétexte d’éviter la guerre, ... et se retrouver avec à la fois la guerre et le déshonneur.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 25 avril 2013 11:35

              Jouratous,

              « constatant qu’il a fallu une année, pour faire aboutir l’une des 66 promesses qu’il avait fait au Bourget : le mariage pour tous. » tout ça pour finir marié avec une potence...pouvoir = potens...

              « on ne peut pas à la fois se serrer la ceinture, et baisser son froc  ». d’autant plus qu’il est plus facile de courir avec une robe relevée, qu’avec un froc baissé. Baisser son froc, puis se retourner vers les petits dépassés par les vagues de lois, taxes et impôts, c’est courir un risque d’autant plus grand pour ses arrières, qu’on a ces gros vicieux de la mafia sur le dos...

              Je ne suis pas pour autant royaliste, mais j’aurais préféré son ex...

              Petite nuance, c’est 6OO tonnes d’or vendues par NS.


              • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2013 11:57

                Lisa

                merci d’avoir rectifié l’erreur.
                effectivement, si dans un premier temps il en a vendu 57 tonnes, il semble qu’il y ait pris gout.
                pour calculer la perte sèche dans les caisses de l’état, il suffit donc d’ajouter un zéro !
                ça fait quand même pas mal d’argent !
                merci de ton commentaire.

              • eric 25 avril 2013 12:19

                Alors là non.
                Ok vous aviez, contrairement à tous les états, banques, instituts et universitaires du monde, prévu la plus grave crise depuis 29 qui a fait monter le cour de l’or. Mais d’un autre côté, comme vous la prévoyez régulièrement pour tous les ans depuis 150 ans, ce n’est pas non plus complètement anormal que deux fois en un siècle, vous tombiez juste...
                Mais la perte pour l’Etat ? Tout dépend, si cela a servi une foi de plus à combler le trou des retraites privilégié des fonctionnaires, on y aura gagné qu’un eu de paix sociale provisoire. ert ce n’est pas rien ; Vous savez combine cela coute à l’économie les grèves corporatistes du service public ? Si cela a servis à abonder le plan d’investissement anticrise, dénoncé pour son insuffisance par les gauches, et compte tenu qu’un tgv, même pour Turin, cela peut rapporter, c’est de toute façon plus rentable que d’avoir un tas de métal dans une cave et pour plus longtemps.
                Cela étant, la politique de votre gouvernement Pénélope étant de détricoter la nuit la politique sarkoziste pour la retricoter le jour, la solution est toutes trouvée ; On rachète le stock, puis on le revend...Ainsi seront effacées les séquelles de ce président « qui a fait tant de tort à la France »....


              • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2013 12:52

                ajout...

                pour ceux qui n’auraient pas fait le calcul, il s’agit tout de même d’une perte sèche et idiote de plus de 6 milliards d’euros...
                 smiley

              • L'enfoiré L’enfoiré 25 avril 2013 13:05

                « Je ne suis pas pour autant royaliste, mais j’aurais préféré son ex... »


                Là, Lisa, vous en avez dit trop ou trop peu.
                C’est qui son « ex » ?

                Je ne comprends pas bien la référence aux 600 tonnes d’or.
                Aujourd’hui, vu que l’or a plongé, je peux vous dire que les banques européennes, n’ont pas apprécié.

              • L'enfoiré L’enfoiré 25 avril 2013 13:10

                Mais j’y pense. Il doit y avoir des sondages en France.

                Des sondages qui donneraient une réponse à « Si demain, on devait voter, que se passerait-il ? »
                Chez nous, on tient ça à l’oeil.
                Nous sommes déjà en période préélectorale pour 2014. 

              • L'enfoiré L’enfoiré 25 avril 2013 14:01

                Pas de réaction, donc, il n’y a pas des sondages que pour les élections présidentielles.



              • Aldous Aldous 25 avril 2013 16:14

                Il tiendra pas les 66 promesses, mais il a tenu la promesse 666 ! smiley

                Mission accomplie.


              • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2013 16:17

                l’lenfoiré

                si, il me semble qu’il y a eu récemment un sondage justement sur le sujet, et sans surprise, au premier tour, hollande et mlp se disputaient la deuxième place.
                ce qui n’est pas une surprise.

              • L'enfoiré L’enfoiré 25 avril 2013 17:18

                Merci Olivier.

                La France est souvent divisée en deux : gauche - droite.
                On ignore les milieux.
                Quand on a vu ce qu’a donné l’affaire du mariage pour tous, on se demande s’i ! n’y a pas les anciens et les nouveaux qui cohabitent.
                Il n’y a que des affaires Cahuzac qui les réunissent (et encore).

              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 avril 2013 12:04

                Faut le prévenir que s’il fuit en voiture electrique ,vue l’autonomie ,il se retrouvera en rade à Varennes ....


                • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2013 12:50

                  Aita

                  bien vu...
                   smiley
                  d’autant que les voitures électriques de ségolène semblent avoir quelques problèmes.
                   smiley

                • BOBW BOBW 25 avril 2013 17:19

                  Et il l’aura dans l’Accu" sans pouvoir recharger !


                • Aldous Aldous 25 avril 2013 12:52

                  « Baisser son froc » ?

                  Ton ami africain est homophobe !


                  • olivier cabanel olivier cabanel 25 avril 2013 13:01

                    Aldous

                    ça se saurait !
                     smiley
                    il est seulement dans la métaphore.
                     smiley

                  • Aldous Aldous 25 avril 2013 16:11

                    Baisse ton froc et met ta phore ?

                    Heu... Je vous en prie, on n’a pas gardé les péripates ensemble !


                  • soi même 25 avril 2013 13:10

                    Bonjour Olivier, il est toujours dangereux de faire des amalgames politiques, souvenez vous comment Louis XVI à finie, c’est un fait historique que je souhaite pas qu’il se reproduise.
                     Au fait vous proposez quoi comme alternative politique, si j’ai bien compris votre préférence est pour les verts et Europe écologie, ils sont embourbés dans la servitude politique pour existes.

                    Je crois malgré votre grand idéaux, vous êtes dans une impasse, à qui la faute, c’est simple à cette tendance à avoir un monde confortable plein d’illusion égocentrique et la paresse de pensé jusqu’au bout les ultimes conséquences .

                    J’apprécie d’autans mieux votre billet caustique, car il est fut un temps vous appellez à voté Hollande, vous êtes comme beaucoup de Français, pas à une contradiction près, du moment que l’on à le bon sommeil du juste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès