Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hollande - Mélenchon : Radicalement autres !

Hollande - Mélenchon : Radicalement autres !

Ce billet est écrit au lendemain du meeting de Lille qui rassembla 15 000 personnes à l’intérieur du Grand Palais et 8 000 autres sur le boulevard extérieur. Ivresse du nombre " La rivière est sortie de son lit ".

1- Un nouveau jour se lève sur le champ politique. Marine Le Pen, déstabilisée par le coup de projecteur du Front de Gauche, n’est plus la coqueluche des médias qui redoutent aussi la lumière. Se repliera-t-elle sur le dernier carré de ses combattants irréductibles ? François Bayrou, général sans armée, se résoudra-t-il à un armistice honorable ? Libéré sur sa droite et au centre, Nicolas Sarkozy pointerait alors en tête au premier tour, mais chuterait au second. C’est en tout cas ce que constatent les sondages pour l’instant. À gauche, le spectre du 21 avril est écarté par la campagne du Front de Gauche et Jean-Luc Mélenchon clôt la séquence traumatique ouverte en 2002. François Hollande bénéficie toujours d’un socle électoral solide et la bonne surprise d’un Front de Gauche fort, qui devrait distancer Marine Le Pen dans les jours qui viennent, offre aux électeurs de gauche, affranchis du " vote utile ", un véritable choix politique pour le premier tour.

2- "Penser le changement ou changer le pansement  ? " s’interrogeait Daniel Mermet dans son émission sur France Inter. La figure de style est pertinente car les deux concurrents à gauche portent bien deux visions du monde (deux idéologies selon la terminologie Gramscienne). Deux visions qui s’affrontent dans les luttes sociales et politiques depuis plus de vingt ans. Tandis que l’un, François Hollande, s’inscrit dans la tradition social-démocrate européenne, le socialisme libéral, frère jumeau du social libéralisme de droite, l’autre, Jean-Luc Mélenchon, qui défendit le "non " de gauche au TCE en 2005, s’inscrit dans la tradition du socialisme révolutionnaire de la lutte des classes. L’un n’envisage pas un autre monde possible, l’autre regarde au-delà de l’horizon capitaliste.

3- Un référendum ou un choix politique alternatif ? Hollande, bouclier anti-Sarkozy, intéressa au début de l’hiver, puis lassa aux prémices du printemps. Les électeurs qui attendent une riposte forte aux politiques libérales se détournent d’un programme sans saveur, qui ne promet rien d’autre qu’une politique de rigueur peu différente des politiques d’union nationale qui fleurissent en Europe. Chasser l’extrême droite qui divise les travailleurs, battre Sarkozy et tourner la page des politiques qu’il incarne violemment, tel est le message porté de rassemblements en rassemblements, de Nantes à Lille, par ce " Front du peuple " conscient, déterminé, discipliné, foule joyeuse et innombrable, qui investit la place de la Bastille, un certain 18 mars 2012 .

4- Un vote historique. Les dégâts sont tels aujourd’hui qu’il ne suffira pas de repeindre le capitalisme en vert ou de changer le pansement. Le compromis social-démocrate a vécu face au capitalisme financiarisé et à la catastrophe écologique. Une nouvelle ère commence, et la victoire des idées portées par le Front de Gauche est inéluctable.


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • jef88 jef88 28 mars 2012 13:16

    ’il ne suffira pas de repeindre le capitalisme en vert

    il a quel couleur le capitalisme ?
    moi je le vois rouge sang


    • credohumanisme credohumanisme 28 mars 2012 13:47

      Si on en croit le sondage agoravox au premier tour (au moment où je regarde il y a 1818 votants) :

      Melenchon : 41,6 %
      Hollande : 15,6 %
      le Pen : 13, 1
      Sarkozy : 6,4
      Bayrou : 5,3

      Bon ... ça ne signifie pas que vous allez gagner mais c’est tout de même un signe l’activisme des extrêmes sur le net (en tout cas sur ce site). Et puis ça explique aussi un peu que l’on en prenne plein la tête à chaque fois que l’on dit le mot Bayrou :)


      • latortue latortue 28 mars 2012 14:01

        le sondage agora ne vaut rien du tout c’est du pipotage de A à Z il suffit d’arriver sur le site en ayant effacé ses cookies et vous pouvez voter autant de fois que vous voulez ,donc vue le nombre de proméluch pas étonnant qu’ils soit élu au premier tour .
        le réveil sera difficile messieurs et dames tres difficile .


      • Nanar M Nanar M 28 mars 2012 14:38

        @ la tortue
        Ce que tu dis pour les proméluche vaut pour les autres


      • Nanar M Nanar M 28 mars 2012 14:40

        Et les gens qui assistent aux meetings, c’est pas révélateur de popularité ?


      • Scual 28 mars 2012 17:57

        Quand je suis arrivé sur Agoravox le FN y était le parti le plus actif et le plus populaire...

        Alors est-ce de l’activisme ou est-ce les anti-activistes qui récoltent les fruits de leurs débats ?


      • Traroth Traroth 29 mars 2012 10:47

        @latortue :

        « donc vue le nombre de proméluch pas étonnant qu’ils soit élu au premier tour » : En même temps, s’ils sont vraiment si nombreux, ils n’ont pas vraiment besoin d’user de vos stratagèmes pour être en tête de ce sondage, si ? smiley


      • credohumanisme credohumanisme 28 mars 2012 13:48

        Si on en croit le sondage agoravox au premier tour (au moment où je regarde il y a 1818 votants) :

        Melenchon : 41,6 %
        Hollande : 15,6 %
        le Pen : 13, 1
        Sarkozy : 6,4
        Bayrou : 5,3

        Bon ... ça ne signifie pas que vous allez gagner mais c’est tout de même un signe l’activisme des extrêmes sur le net (en tout cas sur ce site). Et puis ça explique aussi un peu que l’on en prenne plein la tête à chaque fois que l’on dit le mot Bayrou smiley


        • credohumanisme credohumanisme 28 mars 2012 13:49

          Lag sur le site et double clic. Désolé pour le doublon.


        • Tall 28 mars 2012 16:34

          Le social-enfumisme, c’est l’acceptation de la loi des banksters. Ce n’est plus de la gauche, ça.

          Il n’y a donc plus que Melenchon à représenter une vraie gauche française.
          D’où son succès.

          • modesto modesto 29 mars 2012 10:42
            @ tall :
            mais vous croyez quoi ? mélenchon est un social-démocrate ! et il a qui derrière lui ? quelques socialistes en rupture de ban qui ont embrayé sur le pari stratégique de mélenchon, grande gueule qui tente un truc, plus les restes du parti communiste français, qui ne porte plus de « communiste » que le nom et qui n’est qu’un avatar de la social-démocratie qui ne s’avoue pas son virage : état-providence, keynésianisme, respect des exigences démocratiques et d’un principe d’économie de marché (après, tout est affaire de dosage et de l’endroit où l’on place le curseur).
            comme dit eva joly en substance, on peut faire des grands moulinets avec ses bras et du bruit avec sa bouche, il restera toujours le concret à se coltiner !
            je me souviens que pierre juquin, dans les années 90 avait déclenché ce genre de passion, qu’est-il devenu ensuite ?...

          • Tall 29 mars 2012 11:31

            C’est inexact, modesto ... informez-vous sur ce que dit vraiment Melenchon.

            Il n’appelle même plus au vote utile pour le 2e tour ... il veut finir devant Hollande !


          • verseau 28 mars 2012 17:24

            Pour les meetings il a 2 catégories de personnes :

            1) ceux qui viennent pour assister à la grand-messe, donc les militants/sympathisants.
            2) ceux qui viennent par curiosité, pour se renseigner, voir le « grand homme » de près, écouter son programme en direct, etc. mais qui ne sera pas forcément un électeur.

            Pour Mélenchon, mon opinion est faite il veut diviser les Français grâce à la complicité des cégetistes communistes, grands fossoyeurs de nombreuses entreprises de France.

            La preuve, tout ce qui fonctionne bien en France, il veut le démolir :

            La Gauche de Mendès-France et de Jaurès est morte et bien morte.
            Je voterai Bayrou au 1er et 2e tour .

            • Scual 28 mars 2012 17:59

              Il a bien raison de s’attaquer à cette insulte à la laïcité.


            • Traroth Traroth 29 mars 2012 10:54

              Ce que vous dites sur les meetings de Mélenchon vaut pour tous les meetings. Et vous savez quoi ? la présence de gens pas forcément convaincus est la véritable raison d’être de ces meetings !

              Diviser les Français ? Et qu’est-ce qui vous permet d’affirmer ça ? C’est juste de la calomnie, quoi...

              Concernant le droit local alsacien, il a bien raison de s’y attaquer. Il est anormal que l’argent des contribuables servent à payer curés, prêtres protestants et rabbins. C’est ça, la laïcité. En plus, ça fera des économies !

              PS : je serais surpris que vous votiez Bayrou au second tour, à moins de vouloir voter nul... smiley


            • Yohan Yohan 29 mars 2012 12:41

              Pour des gens qui ont usé jusqu’à la corde leur porte voix à villipender les curés, je trouve cocasse leur préférence affichée pour les imams. Serait-ce qu’après avoir perdu le vote ouvrier, ils chercheraient à capter le vote musulman ?


            • Traroth Traroth 29 mars 2012 16:55

              Si vous trouez dans mes propos la moindre différence de traitement en faveur d’une religion, j’aimerais que vous m’indiquiez où...


            • ykpaiha ykpaiha 29 mars 2012 00:53

              Reveurs reveuses !!

              Les suivistes par confort !! les réactifs de salon !!

              Aucun front qu’il soit de droite ou de gauche ne saurait résister au pouvoir plus de 6 mois si le quart de leur prévisions s« averaient.
              La résistance la seule est celle de l’imperméable passivité, afin de se préparer aux tsumamis a venir et de s’organiser a ses conséquences.

              Tous les faut que, y a qu »a incantatoires ne sont que des gesticulations de bistrotier dans un monde qui n’existe pas si ce n"est le leur mais pas le notre.

              Regardons, amusons nous de ceux qui s’essaient a croire qu’ils (s)font l’Histoire.
              L’Histoire si elle se fait se fera sans eux, bien trop petit pour ce destin.

              Non, ce n’est pas la fin du monde auquel j’aspire mais du leur si loin de notre quotidien, et je m’étonne chaque jour que certains trouvent encore a se raconter sur la fable de la veille.

              Remarquez que le parralelle avec les footeux est saisissant des gavés, cammés pervers, prétentieox, inutiles capricieux qui trouvent encore des commentateurs pour écrire et des gateux pour les lire.
              Je me suis meme laissé dire qu’ils y en a qui vont meme parier euh voter euh ...

              Si ce monde la prospere et perdure ce n’est que notre propre betise, etle seule
              L’unique pari gagnant c’est eux qui le font, puisque complices meme dans le meme show.

              Cessons donc de prendre des vessies pour des lanternes, et organisons l’apres...car il y a toujours un apres, mais de nos candidats aucun bien sur ne l’imagine.


              • Traroth Traroth 29 mars 2012 10:56

                Résignez-vous si vous voulez, mais je ne vois pas de raison de vous suivre, il sera forcément toujours temps pour ça !

                Au fait, si vous regardez l’Histoire, vous verrez que des gens qui « font l’Histoire », il y en a !


              • cire 29 mars 2012 08:23

                La braise des électeurs, c’est le moteur de la conscience des citoyens du FdG qui les fait avancer.Le feu s’est la passion qui les anime ,terminé les incantations ,place à l’action citoyenne . 
                Ce mouvement humain ne cesse de croître ,le plébéien qu’est Mr Melenchon facilite cette progression fulgurante , mais ce n’est pas tout ,le programme étayé du Front de Gauche rend cette évolution citoyenne possible notamment sa partie très travaillée de l’économie grâce à son orfèvre en la matière Mr généreux et ses compères . 
                La flamme de l’espérance brille chez chacun , au service de tous .venez tous vous y réchauffer, c’est un élixir de jouvence trop peu usité .S’enflammer pour l’espérance d’une vie meilleure et le meilleur de la vie quoi de mieux ??????


                • kalagan75 29 mars 2012 09:58

                  la progression n’est pas fulgurante : mélanchon a simplement aspiré les voix du pcf , du npa et des écolos . ni plus ni moins .
                  La majorité de ses futurs électeurs sont des fonctionnaires et particulièrement des enseignants . Il est plus facile de prôner la révolution quand on vit soi-même dans une certaine stabilité


                  • Traroth Traroth 29 mars 2012 10:59

                    Ah bon ? Ça faisait 16%, tout ça ? Je crois pas, non...

                    Quant à vos analyses socio-économiquo-pipo de la population des électeurs de Mélenchon, j’aimerais bien connaitre leurs sources, en dehors de vos élucubrations...


                  • kalagan75 29 mars 2012 11:13

                    et tes 16% , ce n’est pas un rêve ?


                  • Traroth Traroth 29 mars 2012 16:50

                    Ben pour l’instant, c’est un sondage, et ça vaut ce que valent tous les sondages, y compris ceux qui donnent Sarkozy à 30% ou Le Pen à 20%...


                  • eric 29 mars 2012 11:05

                    Sans compter les centaines de milliers sur internet ! (dixit un commentateur ailleurs) !

                    Bref, « vous vaincrez parce que vous êtes les plus fort ». On a déjà entendu cela quelque part....

                    Ce qui me semble positif dans cette vaguelette, c’est le retour a l’engagement politique démocratique citoyen à gauche.
                    Vaguelette parce que Lille, quels que soient les chiffres retenus, c’est l’assistance au culte tous les dimanche de 3 ou 4 grosses paroisses protestantes évangéliques. Vague quand même, parce qu’il n’y a plus grand monde,en particulier à gauche, qui parviennent a mobiliser autant, au delà du pur égoïsme circonstanciel ( défense des privilèges des retraités de la fonction publique par rapport au reste de la population comme on l’a vu récemment par exemple)
                    Le PS, faute d’idées et de militants avait fait le choix du people, de la médiatisation et du marketing dans la course au pouvoir pour le pouvoir.
                    People : tout sauf Sarkozy (comme si cela était une question politique et permettait de ne pas parler des vrais questions : combien d’argent on prend à qui pour en faire quoi)
                    Médiatisation : rachat de tous les grands titres de presse de gauche pour diffuser les story telling
                    Marketing : recours aux méthodes Clinton Obama de triangulation et de segmentation des électorats etc...
                    Il avait oublié que les militants PC ne sont pas plus que les autres abêtis par TF1 et qu’ils savent compter. Le programme Hollande, même si il n’en parle pas trop, c’est 83. On fait payer aux modestes de la fonction publique, aux pauvres et aux classes moyennes du secteur privé le prix d’une rigueur qui touchera prioritairement ceux qui votent moins bien pour sauver les prébendes du cœur de cible socialiste.

                    La résurgence FdG est une mobilisation de classe au sein des bénéficiaires les plus modestes de la dépense publique pour défendre leurs intérêts.

                    Avec 20 ans de retard sur le Front National, ces catégories se réengagent à nouveau dans l’action politique de terrain. Il le font de façon plus démocratique que dans le passé. Ils parviennent à dépasser les querelles sectaires qui ont toujours caractérisé les extrêmes gauches. Ils font un vrai travail militant. Ils « n’insultent pas l’avenir », en réaffirmant régulièrement qu’ils respecteront la discipline républicaine. En clair, leur rodomontades gauchisantes, sont du flan. contrairement au front qui refuse de négocier sur ses principes, ils marchanderons tout, mais ils veulent le faire en position de force.

                    Après l’échec de Hollande, la « rivière va rentrer dans son lit ».
                    Cet échec sera du à l’irresponsabilité collective égoïste de toutes les gauches.

                    Resteront les élections locales. Combien d’élus de gauche sans d’abord bien sur le Front National, mais surtout marchandages entres gauches ?

                    Le principal résultat prévisible de cette « fantastique mobilisation » devrait être un rééquilibrage dans le partage des prébendes locales au bénéfices des communistes et au détriment des écologistes. Et c’est tant mieux. Pour les contribuable, quelques subventions aux associations amies coûtent en général moins cher qu’un tramway. Les communistes sont en général plus pro et moins sectaires. A la marge, ils sont quand même un tout petit peu moins indifférents aux pauvres que socialistes et éocolos.


                    • momo momo 29 mars 2012 11:09

                      Cette fantastique mobilisation sera pour Hollande ce que fut Chevènement pour Jospin en 2002.


                    • drlapiano 29 mars 2012 11:29

                      Assister aux « débats internes » de la gauche est toujours hilarant !
                      Qui de nous est le plus « ami du peuple » ? Passionnant !

                      Ces gens la ne sont d’accord sur rien et se disputent le fond de commerce de l’envie, de la haine de l’autre, et de la vertu proclamée !

                      Et quand ils seront au pouvoir ils se tireront dans les pattes pour appliquer LEUR hallucinants et contradictoires « programmes » de ruine

                      Mais le plus con de tous est quand même Bayrou, qui a un boulevard devant lui d’idée libérales et qui joue à l’homme de gauche alors quer tout son électorat est de droite !

                      De droite c’est à dire partisan de l’économie de marché et de la supériorité du travail sur la spoliation organisée par l’état.

                      Votez donc Sarko, vrai démocrate (lui !) , qui a compris que le Français VEUT de la protection (hélas) et qui donc lui en donne ... en le conduisant avec d’infinies précaution (trop !) vers la liberté auquel il croit ... et dont personne (pour le moment, hélas) ne veut !


                      • Cocasse Cocasse 29 mars 2012 12:35

                        Hollande, le choix du parti des traitres, ceux qui ont ratifié la constitution européenne par voix parlementaire, en abolissant la décision démocratique et populaire.
                        Et vous voulez nous faire avaler vos salades ?!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès