Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hollande sur Europe 1 : riche en communication, allégé en réflexion

Hollande sur Europe 1 : riche en communication, allégé en réflexion

Mardi, le président de la République poursuivait sa campagne pour sa réélection sur la matinale d’Europe 1. Son argumentaire est déjà bien rodé, l’histoire destinée à essayer d’obtenir sa réélection est écrite, à défaut d’être surprenante ou totalement crédible. Une intervention d’une vacuité effarante, comme en avril.

 
Ni vision, ni réflexion, seulement des postures
 
Pour qui prend quelques heures de recul sur tout ce que le président de la République a pu dire, on finit par être pris de vertige par l’absence complète de vision ou de projet global porté par le locataire de l’Elysée. Il est impossible de trouver la moindre articulation d’une idéologie ou d’une pensée politique véritablement structurée et cohérente. Tout comme le précédent locataire de l’Elysée, l’actuel résidant se contente d’enfiler des postures politiciennes seulement destinées à raconter une histoire qui pourrait peut-être lui permettre de se qualifier au premier tour, puis de gagner au second.
 
François Hollande a eu réponse à tout, mais sans jamais articuler la moindre réflexion de fond. Il a répété que la France va mieux, postulat nécessaire à sa candidature, sans jamais être questionné sur le fait que cela est le fruit de circonstances conjoncturelles (euro moins cher, pétrole et taux d’intérêt au plus bas, ce qui ne doit absolument rien à sa politique). C’est ce qui lui permettra de légèrement baisser les impôts, car cette baisse des taux procure des économies très importantes, qui lui permettent de se transformer en père Noël en distribuant des fruits qui ne doivent rien à ce qu’il a fait, ce que les journalistes d’Europe 1 ont oublié de souligner. Sur la rémunération des grands patrons, il se contente de surfer sur l’actualité, sans proposer une analyse plus globale de la situation, pourtant intéressante.
 
Sur la loi travail, il a annoncé qu’il ne cédera pas, non pas pour des motifs idéologiques, qu’il a finalement éludés dans son argumentaire, mais pour une raison d’affichage de son autorité, pour apparaître comme quelqu’un qui ne cède pas, alors que l’on pourrait dire qu’il a énormément cédé au patronat depuis plus de deux ans et demi… Bien sûr, il s’est présenté comme un social-démocrate, mais encore ici, il n’y a aucune réflexion sur l’équilibre entre les forces du marché et l’Etat. Il s’agit seulement d’utiliser un terme qui soit assez rassembleur dans son camp, sans pour autant apparaître trop à gauche. Pour couper l’herbe sous le pied de ses opposants de l’intérieur, il a repris la paresseuse formule de la « gauche de gouvernement », qui signifierait que son aile gauche ne serait pas une alternative.
 
Au final, ce qui est frappant, c’est que celui qui ne se dit pas encore candidat a fini son intervention par des attaques contre les dits Républicains qui ressemblaient fort à des attaques de campagne électorale. Faute d’avoir la moindre vision de l’avenir de notre pays, il se raccroche à de la politicaillerie.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 19 mai 10:32

    Fin 2011, la Dette Publique Française était de quasi 1.800 milliards d’Euros.
    Fin 2015, elle était de quasi 2.100 milliards.
    Est-ce avec ces 300 milliards empruntés que François Hollande redresse les Finances Publiques et finance les « redistributions » à venir ? ? ?...

    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 19 mai 11:20

      Addendum :
      Sur la dette, à part le rappel des performances de Sarkozy de 2007 à 2012 (600 milliards), pudique silence de Hollande... et des journalistes.

    • Elliot Elliot 19 mai 11:57

      Passons sur la vanité de l’exercice qui consiste à soumettre un homme politique à feu roulant de questions d’une affligeante banalité, tout cela a été dit et bien dit dans l’article.

      Cela s’appelle davantage faire la courte échelle que distiller de l’information.

      Je n’ai pas entendu l’interview sur Europe 1, je me fie donc aux échos qui en sont donnés mais de toute manière les hommes politiques nous ont habitués à disserter sur des positions préparées à l’avance, sachant pertinemment que, contrairement aux pays anglo-saxons où des journalistes teigneux vont même sur le terrain de la mauvaise foi pour déstabiliser leurs interlocuteurs, en France le journaliste questionneur est le plus souvent une manière de faire-valoir qui se contente d’enregistrer les réponses sans approfondir le sujet et laisse aux exégètes habituels – institutionnels - de la pensée politique le soin de gloser a posteriori sur la vacuité des réponses.

      Cela alimente le tourniquet médiatique et est censé intéresser le «  bourgeois « .


      • fred.foyn Le p’tit Charles 19 mai 12:22

        « Moi..ça va mieux »..déroule ses mensonges dans le micro..En face des « journaleux » aux ordres..Voilà la France de cet incompétent celle de la collaboration avec l’ennemi...Un digne descendant de Pétain et de Mitterand...


        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 19 mai 16:01

          «  »Faute d’avoir la moindre vision de l’avenir de notre pays,il se raccroche à de la politicaillerie.«  »


          Oui... Mais la politicaillerie quand elle convient à la populace, est justement une vision qui permet à son bonhomme de perdurer sur le Koursi du pouvoir !!! 

          Je suis sûr que si Hollande propose aujourd’hui de modifier le brouillon de la Constitution pour lui permettre d’aller jusqu’au QUATRIÈME MANDAT, le peuple ne s’opposerait pas ! Qui sait ce « projet » est peut-être en cours ...

          La situation française actuelle est celle-là : Le régime de l’Elysée a son idée derrière la tête des affairistes et des milliardaires,  il fera ce qu’il a envie de faire en utilisant tous les moyens et toutes les nouvelles technologies. Le travail du terrorisme commence lorsqu’on fait admettre de force un mensonge et puis si besoin on utilise la matraque pour mieux convaincre. 

          Et qu’en est-il aujourd’hui ? Eh bien les SDF du Quai Branly sont tous d’accord pour dire que « la France va mieux » parce que missieur Houllande l’a dit !!!

          Conclusion ...Que j’ai déjà faite il y a longtemps : La France est aujourd’hui un pays sous développé !


          • Laurent 47 19 mai 19:18

            J’ai 75 ans, et je regrette de devoir dire que de toute ma vie, je n’ai jamais vu un président de la République aussi nul. C’est presque un exploit qu’il est en train de réaliser !
            Le pire, c’est qu’il ne s’en rend même pas compte, tellement il est imbu de sa personne !
            Il débite comme un perroquet ânerie sur ânerie, prend des décisions qu’il annule le lendemain, et confond les journaux télévisés avec les obligations d’un vrai mandat présidentiel.
            Ce qui est navrant, c’est qu’il n’est qu’une pitoyable marionnette dont les Etats-Unis tirent les ficelles à leur gré, et qu’il ne s’en rend même pas compte ( exemples : la Libye, l’Ukraine, la Syrie, pour ne citer que ces pays là ).
            Cet Alzheimer a foutu par terre notre agriculture, nos chantiers navals, notre contrat avec l’Inde, celui avec la Russie pour la construction du TGV Moscou-Pékin ( qui sera réalisée par une entreprise chinoise alors qu’Alstom avait remporté le marché ).
            Ils seront beaucoup plus rares, les clients qui voudront travailler avec un pays qui renie des engagements signés !
            Je ne vous dis pas le nombre de milliards d’euros que nous a coûté son autisme !
            Mais il n’a toujours pas compris qu’il se faisait rouler dans la farine depuis le début de son mandat, par ses faux amis qui nous veulent du bien, à Washington !
            Je suis loin d’être de gauche, mais j’ai l’honnêteté de reconnaître qu’un président comme François Mitterand méritait d’occuper cette fonction, lui !


            • alanhorus alanhorus 20 mai 00:26

              @Laurent 47
              C’est un franc maçon je crois.
              C’est sans doute cela l’ordre par le chaos
              https://www.youtube.com/watch?v=gsv65CF-s2k

              Il est aussi adepte de la methode coué : « tout va bien », alors qu’il sait qu’il détruit tout.
              C’est le summum du « pervers narcissique ».
              https://www.youtube.com/watch?v=sGnZdi3p3rk


            • zygzornifle zygzornifle 20 mai 11:27

              @alanhorus

               il est devenu un franc Macron .....


            • mmbbb 20 mai 12:19

              @Laurent 47 pour completer votre propos, Hollande est le premier président par défaut de la 5 emme république. Sarko avec ses pitreries, son melange des genres avait exaspérés beaucoup de francais. Sarko fut lui aussi une grosse pute ( traite de Lisbone et sa guerre en Lybie ) . Depuis 10 nous avons la seule certitude, nous descendons. Les francais ont vote il faut assumer .


            • ZenZoe ZenZoe 20 mai 09:54

              Il faut dire qu’à chaque fois qu’il passe à la télé et que je n’ai pas eu le temps de sortir de la pièce, je finis toujours par être consternée pas la vacuité de ce qu’il dit.
              Des propos creux, mais creux...
              Des phrases vides, mais vides....
              Exemple hier sur le crash de l’avion d’Egypt Air :
              Tout devra être mis en oeuvre pour trouver des réponses sur ce tragique évènement, et s’il est avéré qu’il s’agit d’un acte terroriste, alors nous en tirerons toutes les conséquences nécessaires...
              Hé bé, tu m’en diras tant !


              • zygzornifle zygzornifle 20 mai 11:30

                Hollande c’est la limonade sans les bulles, c’est le coca au soleil ..... insipide inodore incolore mais dangereux pour les faibles et carpette pour les puissant , c’est le tampon périodique préféré de Merkel ....


                • mmbbb 20 mai 14:00

                  @zygzornifle C’est Merkel qui porte le gode ceinture et c’est la France qui se fait enfiler .


                • alanhorus alanhorus 20 mai 14:27

                  Je l’ai écrit pour un autre article mais cela va aussi pour cet article :
                  François Hollande est un acteur de crise et son programme est un vaste False Flag.
                  Il est comme Sarko à la botte des amerloques.
                  http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/acteurs-de-crise-et-fausse-attaque-53076#forum13058952

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès