Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Homophobie : « une décision de justice inquiétante » pour J.-L. (...)

Homophobie : « une décision de justice inquiétante » pour J.-L. Romero

Jean-Luc Romero, conseiller régional d’Île-de-France, s’exprime suite à la décision de la Cour de cassation qui vient d’annuler la condamnation du député UMP Christian Vanneste pour ses propos sur l’homosexualité, jugeant que le député du Nord n’avait pas dépassé les limites de la liberté d’expression, alors qu’il avait déclaré que l’homosexualité était selon lui inférieure à l’hétérosexualité.

La Cour de cassation vient d’annuler la condamnation du député UMP Christian Vanneste qui avait déclaré à la presse que l’homosexualité «  était inférieure à l’hétérosexualité. Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité ». Dans ce contexte, la loi contre l’homophobie n’est-elle pas allègrement bafouée ? Et qu’en est-il des lois antidiscriminatoires ?

Demain, pourra t-on allègrement insulter un noir parce qu’il est noir, un juif parce qu’il est juif, une femme, un handicapé, etc. ? Les responsables de ce pays nous préparent-ils à vivre dans un monde invivable ? Les citoyens ont l’impression très nette que la société, avec l’aide de ses plus hauts dirigeants, est en train de franchir des limites inacceptables. La justice peut-elle se substituer à la loi votée par les représentants du peuple ? La décision de la Cour de cassation ouvre t-elle la boîte de Pandore ?

Hier soir, mercredi 12 novembre, nous avons demandé ses impressions à Jean-Luc Romero, à propos de cette décision de justice. Conseiller régional d’île-de-France, Jean-Luc Romero, qui a quitté l’UMP dont il avait été ancien secrétaire national chargé de la lutte contre les discriminations, est aujourd’hui un militant associatif actif sur de nombreux fronts (il est notamment président des associations Elus locaux contre le sida et de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité).

Que pense t-il de cette décision de justice ? « C’est une décision grave qui ne me réjouit pas d’autant qu’elle crée des hiérarchies entre différentes discriminations. Il faut sanctionner les propos de M. Vanneste qui n’a pas seulement déclaré que l’homosexualité était une honte et un danger, mais aussi qu’elle était inférieure par rapport à l’hétérosexualité. »

Alors qu’un chômeur est condamné pour avoir proféré une insulte gentillette contre le chef de l’Etat, un député de la majorité est relaxé pour avoir stigmatisé une minorité sexuelle. Qu’en est-il de la liberté d’expression ? Y a-t-il deux poids, deux mesures ? Selon Jean-Luc Romero, « les partis doivent nous dire si ces propos tenus ressortent de la liberté d’expression et, peut-être, revoir la loi. C’est un peu l’heure de vérité pour l’UMP qui a gardé Vanneste, qui l’a même investi lors des dernières élections. Je ne suis plus à l’UMP et le fait qu’on investisse M. Vanneste, ça a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Dans ce mouvement où il y a des personnes qui tiennent des propos aussi durs contre les homos, on peut craindre que la parole se libère (est-ce un hasard si M. Longuet, réputé proche de Nicolas Sarkozy, a récemment dérapé  ?) ».

Pour Jean-Luc Romero, « il ne s’agit plus maintenant de faire de la publicité à M. Vanneste alors qu’il n’attend que ça et qu’il n’est connu que pour ça. On lui fait beaucoup de publicité, mais sait-on qu’il a perdu deux procès en un mois contre Bertrand Delanoë et moi-même ? Quel média en a parlé ? Je le répète, les partis doivent se prononcer : condamnent-ils les propos qu’il a tenu et même réitéré, y compris dans le cadre de l’Assemblée nationale (où il sait qu’il ne peut être poursuivi) ».

N’y aura-t-il pas intérêt à déclencher une procédure au niveau européen ? « Je ne sais pas ce que les associations comptent faire, mais je sais que ça serait un peu casse-gueule d’amener cette affaire sur le terrain européen, estime Jean-Luc Romero. Il ne faut pas oublier que nous sommes l’un des rares pays à disposer d’une législation dans ce domaine et contrairement à de nombreux autres Etats membres, comme la Pologne, où les homosexuels ne sont pas forcément bien traités. Je pense qu’il faut d’abord un débat dans notre pays, à l’Assemblée nationale, puisqu’il y a une loi. 

La principale question qui me préoccupe c’est de savoir ce que les partis pensent de cette affaire et ce qu’ils vont faire. Il ne faut pas oublier que sous Chirac et Raffarin l’homophobie a reculé. Aujourd’hui nous assistons à une recrudescence d’agressions sur les gays dans les lieux de drague, notamment. Cette décision de justice est inquiétante par rapport aux auteurs de ces agressions et par rapport aux partis qui vont devoir se positionner. Mais je pense surtout aux jeunes qui ont du mal à vivre leur homosexualité. Comment vont-ils prendre cette décision ? Cela va être pour eux de plus en plus difficile à assumer. »


Crédit photo : Gay clic



Moyenne des avis sur cet article :  2.95/5   (88 votes)




Réagissez à l'article

160 réactions à cet article    


  • Allain Jules Allain Jules 13 novembre 2008 10:53

    Excellent recul s’il en est.  :->

    Le parti socialiste doit prendre la mesure d’une telle décision. Suivez mon regard. La population française n’est vraiment pas prête, lorsque même la justice rend un tel jugement galvaudé.

    Oui, les socialistes doivent savoir que les attaques dont sera victime demain, leur favori à la présidence soi-disant, ne seront pas punies.

    A bon entendeur !



    • Internaute Internaute 13 novembre 2008 12:02

      Le PS ne cherche plus que l’esbrouffe et le clinquant pour se faire remarquer. Leurs luttes se concentrent sur ce qui fait vibrer les journalistes du JT à savoir le métissage, le devoir de mémoire hémiplégique et la destruction des familles françaises.


    • sisyphe sisyphe 13 novembre 2008 19:04

      Une nouvelle et brillante intervention d’internaute, le champion des noyages de poisson, en faissant glisser le sujet sur le PS ; alors qu’il s’agit d’un député UMP !

       smiley smiley



    • Ornithorynque Ornithorynque 13 novembre 2008 10:55

      Il y a une différence entre insulter une catégorie de personne, et émettre un jugement sur un comportement.

      La loi contre l’homophobie avait un side effect très dangereux, (mais qui en était l’objectif N° 1) : empêcher tout débat sur la question de l’adoption d’enfanst par des couples homosexuels.

      Le débat est de nouveau possible, réjouissons nous : je suis heureux de vivre dans un pays dans lequel on a le droit d’émettre un jugement sur un comportement, qu’il soit sexuel, sportif ou alimentaire !

      PS : SOS Homophobie est obligé de faire d’intenses campagnes de sensibilisation pour justifier son existence, tant les plaintes pour agression homophobes sont rarissimes.

      PS2 : Je serai heureux si le débat sur ce forum reste dans des limites correctes, sans insultes ni interprétations douteuses...


      • Romain Desbois 13 novembre 2008 13:33

        A mon avis les propos de Vanneste ne méritent pas un procès (bien que je ne sois pas d’accord avec son analyse). Les idées doivent être contrées par d’autres idées , par des débats et pas par une interdiction de s’exprimer.
        Et c’est valable pour tous les sujets de l’avortement au spécisme.
        là ou je serais interessé de voir comment les juges auraient statué si il avait parlé d’une autre catégorie de l’humanité. Et puis enfin ses propos sont idiots, ou alors il faut stigmatiser ceux qui pratiquent la contraception, l’onanisme ou la chasteté !
        Et si je disais qu’il faut pas qu’il y ait trop de prêtres car cela serait dangereux pour l’avenir de l’humanité, vu qu’il ne sont pas supposés faire des enfants ; Monsieur Vanneste me traiterait de con !
        Cet homme croit que les homos sont stériles ? La demande d’homoparentalité est pourtant connue ! Son ami Dassault avec toutes les armes qu’il vend et la libéralisme que les deux défendent sont plus dangereux pour l’avenir de l’humanité que l’homosexualité.
        Au fait ya combien de gosses qui crèvent de la faim par jour dans le monde ?
        Ce monsieur n’est pas homophobe, il est idiot. Mais les deux ne sont pas incompatibles :->


      • georges jean 13 novembre 2008 14:15

        Pour faire passer ses thèses le lobby gay est prêt à remettre en cause notre liberté d’expression


      • georges jean 13 novembre 2008 14:42

        "La loi contre l’homophobie avait un effet très dangereux, (mais qui en était l’objectif N° 1) : empêcher tout débat sur la question de l’adoption d’enfanst par des couples homosexuels. "

        entièrement d’accord avec cela. Il s’agissait de rendre difficile le débat pour ceux qui sont contre le mariage homo et ce qu’on appelle l’homoparentalité.


      • oncle archibald 13 novembre 2008 16:12

        Entièrement d’accord avec Ornithorynque.

        Qu’as t-il dit le député VANESTE ? Que si leurs parents n’avaient pas été hétéros, les homos ne seraient pas en train de discuter de leurs particularités sexuelles et que si un jour les homos étaient majoritaires la race humaine serait en voie d’extinction.

        Si c’était cela être homophobe il n’y aurait pas de quoi en faire un plat. C’est tout à fait autre chose l’homophobie. C’est rejeter, voire haïr, la petite partie de la population qui a un penchant sexuel « contre nature ». Monsieur VANESTE n’y est pour rien si pour faire des enfants, depuis que le monde est monde, il faut emboîter une bistrouquette et une foufounette, pas deux bistrouquettes ou deux foufounettes.

        Cela n’oblige personne à insulter ou mépriser ceux qui, bien que du même sexe, ressentent une attirance et parfois des sentiments amoureux pour ceux qui portent les mêmes attributs sexuels qu’eux.

        Entre exiger le respect du à toute personne et revendiquer une non-différence qui est contredite par la physiologie il y a un monde, que beaucoup franchissent, et ce sont eux qui m’emm.... pas ceux qui les contredisent.

        Que l’on foute la paix aux homos, et réciproquement, point final. A ce jour c’est l’ultra médiatisation de l’homosexualité qui met les hétéros en état de légitime défense.


      • superesistant superesistant 13 novembre 2008 17:29

        hep oncle archi ....

        l’homosexualité n’est pas un effet de mode ou un choix qu’on fait un matin en se levant, donc si la planète est un jour peuplé de gays et de lesbiennes, c’est pas de bol mais ce sera chaud de les faire s’accoupler !

        au delà du fait qu’il ne faut pas interdire tout et n’importe quoi, une opinion personnelle peut être blessante pour une communauté si celle ci est fondée sur un jugement de valeur à l’emporte pièce.

        dire que les homos sont inférieurs aux heteros, même si celà peut parraître normal à la majorité des individus, est discreminatoire.

        Je pense que Sarko est un gros tocard, par contre si je lui dis en public je finis en taule pour insulte. Alors si je lui dis qu’il est inférieur à moi, celà reflète un jugement de valeur mais je risque la zonzon.

        2 poids 2 mesures...


      • Romain Desbois 16 novembre 2008 20:36

        @Archibald


        - je ne crois pas que les homos soient stériles, il y en a même plein qui se plaignent de ne pas avoir de statut vis à vis de l’enfant de leur con-joint ;o0)

        - et bah il me semble que maintenant on sait faire des enfants autrement que par l’accouplement, au bénéfice des couples hétéros stériles, des femmes céliataires, etc....

        - on peut même congéler des embryons pour les implanter plus tard, bien plus tard même ! Je sais ça ressemble au meilleur des mondes d’Huxley, mais c’est la réalité pourtant.


        - plus de 120 000 avortements sont pratiqués par an rien qu’en France, desmillions de gosses meurent sous les bombes ou de misère, on a de la marge avant d’avoir peur que l’humanité disparaisse à cause de l’homosexualité ; vu que ce n’est pas contagieux. ;o)




      • Bof 13 novembre 2008 11:02

        Il serait peut être temps de découvrir qu’en ce moment même, le monde se meurt. Et ...tous ces problèmes de philo....peuvent certainement attendre que l’indispensable revienne ! Nous avons déjà chassé nos riches pour tenter de leur faire payer une hypotétique isf...ils sont devenu en Belgique des ’sdf’ MAIS....des "Sans Difficultés Financières" ...nos amis, avec leurs gros problèmes ont encore le courage de se moquer de nous....ça fait du bien, m’a même dit l’un d’entre eux....ALORS ? normal...pas normal.... ???? on s’en fout en ce moment ! La Justice ne m’inquiéte pas trop ! Des injustices, on a du apprendre à vivre avec ...comme cette saloperie de retraite OBLIGATOIRE dont la date d’arrivée fait mourir un nombre de Français non négligeable !!! rien que de voir arriver la saloperie de pourriture de date !!!!...!!!!...OBLIGATOIRE !!!... + ...on nous parle de longue crise possible... !!! ...les écarts ....les écarts....s’ils restent à ce niveau.....Il fallait tout faire AVANT ...pour tenter d’éviter la CRISE ...maintenant...nous ne semblons même pas unis pour affronter ce que les médias semblent ne pas avoir de mots assez importants pour la définir...or, l’Union fait la Force .


        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 13 novembre 2008 11:10
          Enfin, le retour à la jurisprudence de Robert Badinter :

          « Chacun de nous est libre de critiquer ou d’approuver l’homosexualité. »
          Sénat, séance du 5 mai 1982, Journal Officiel [Débats Sénat], p. 1634. r.badinter@senat.fr


          • Senatus populusque (Courouve) Courouve 13 novembre 2008 11:12

            Il était facile de répondre à Christian Vanneste que le chaste célibat des prêtres, moines et autres religieuses, s’il était généralisé, entraînerait lui aussi la fin de l’espèce humaine, et donc que dans une société libre il est impossible de fonder une morale publique sur une maxime universalisable. Point n’était besoin de mettre en branle la justice associative.


          • Senatus populusque (Courouve) Courouve 17 novembre 2008 14:42
            Vanneste reprenait l’argument de Voltaire, argument auquel Bentham fit une réponse dont la mienne est proche.

            Mais avant Voltaire, le marquis d’Argens avait prévu l’argument et lui avait répondu :

            « Messieurs les Antiphysiques [c’est un des termes employés au XVIIIe siècle pour désigner les homos] se moquent de nos injures et défendent vivement leur goût, en soutenant que leurs antagonistes ne se conduisent que par les mêmes principes qu’eux. "Nous cherchons tous le plaisir", disent ces hérétiques, "par la voie où nous croyons le trouver. C’est le goût qui guide nos adversaires ainsi que nous. Or vous conviendrez que nous ne sommes pas les maîtres d’avoir tel ou tel goût. Mais, dit-on, lorsque les goûts sont criminels, lorsqu’ils outragent la nature, il faut les rejeter. Point du tout : en matière de plaisir, pourquoi ne pas suivre son goût ? Il n’y en a point de coupables. D’ailleurs il est faux que l’antiphysique [l’homosexualité] soit contre nature, puisque c’est cette même nature qui nous donne le penchant pour ce plaisir. Mais, dit-on encore, on ne peut pas procréer son semblable," continuent-ils. "Quel pitoyable raisonnement : Où sont les hommes, de l’un et de l’autre goût, qui prennent le plaisir de la chair dans la vue de faire des enfants."  »
            Histoire de Madame Bois-Laurier, Thérèse philosophe, J.C. Lattès, 1979 [vers 1748].

          • TARTAR 13 novembre 2008 11:19

            Liberté d’opinion tout simplement.

            C’est le qualificatif d’"inférieur" qui est mal choisi par Vaneste.

            Mais il a raison et c’est incontestable dans un domaine....la démographie.
            L’homexualite comme moyen de reproduction c’est pas inférieur à la méthode "mixte" ,c’est ...nul !
            Comme moyen de transmission de certaines affections virales ou comme moyen de contraception c’est ...parfait.....supérieur !


            • superesistant superesistant 13 novembre 2008 17:37

              Voltaire défendait la liberté d’expression, pas celle d’encourager librement à juger une communauté inférieure à une autre, celà peut être comparé à un type de racisme basé sur des préferences sexuelles...

              à ce niveau la, fallait aussi laisser parler Adolf, puisqu’il n’emettait que des idées....

              je sais, point Godwin, çà doit être mon premier de l’année, mais mettre en avant la liberté d’expression ne permet pas de critiquer toute une communauté sur des preceptes d’un autre age... pire que les insultes, les déclarations tendancieuses permettent de laisser éclater au grand jour des boutures de haine contre les homos...


            • Senatus populusque (Courouve) Courouve 14 novembre 2008 17:09

              Vanneste avait repris une formule de Voltaire dans son article Amour socratique des Questions sur l’Encyclopédie  :

               "Comment s’est-il pu faire qu’un vice, destructeur du genre humain s’il était général  ; qu’un attentat infâme contre la nature, soit pourtant si naturel ? (3) Il paraît être le dernier degré de la corruption réfléchie ; et cependant il est le partage ordinaire de ceux qui n’ont pas encore eu le temps d’être corrompus (4). Il est entré dans des cœurs tout neufs, qui n’ont connu encore ni l’ambition, ni la fraude, ni la soif des richesses. C’est la jeunesse aveugle qui, par un instinct mal démêlé, se précipite dans ce désordre au sortir de l’enfance, ainsi que dans l’onanisme."


            • EricB 16 novembre 2008 13:32

              Interessante contribution.

              Mais le pauvre Vanneste semble avoir oublié que depuis Voltaire, on a fait pas mal de chemin dans la reflexion et les connaissances sur l’homosexualité.

              On sait aussi, depuis Voltaire, où nous a conduit l’idée de classer des catégories humaines inferieures ou supérieures. Avant de passer au gazage, tout a commencé par des discours "inoffensifs", des "opinions" éclairées.

              En deux phrases seulement, Vanneste a reussi le tour de force de combiner un maximum de contre-vérités :
              "L’homosexualité est inférieure à l’hétérosexualité"
              Jugement de valeur basée sur quels éléments objectifs ?

              "Si elle était poussée à l’universel..."

              De deux choses l’une : soir Mr Vanneste est stupide au point de croire que le monde pourrait devenir gay comme ça, par la simple volonté d’un supposé "lobby gay" ; soit il est volontairement médisant au point d’accuser, comme tente de le faire également Gérard Longuet, les homos de "proselytisme", alors que ceux-ci ne se battent que pour défendre leurs droits, JAMAIS pour obliger quiconque à devenir homo.

              "...elle serait dangereuse pour l’humanité"
              Donc, je ne vois pas bien comment un "fantasme", une "supposition" aussi ridicule pouvat être un danger pour l’humanité. Et quand bien même ou pourrait croire que la non-reproduction soit une menace pour l’humanité, force est de constater que la menace actuelle, et beaucoup plus réaliste, réside dans la surpopulation croissante et la natalité débridée des hétéros... On pourrait imaginer un avenir pas si lointain ou les homos et autres non-reproducteurs se verront accorder une prime pour contribution au non-accroissement de la surpopulation ! lol

              Une chose, par contre, est certaine : si la stupidité de Mr Vanneste était "poussée à l’universel", elle serait bien plus dangereuse pour l’humanité, que l’homosexualité n’a jamais été et ne sera jamais !



            • Romain Desbois 16 novembre 2008 20:45

              @tatar
              je vous cite :
              L’homexualite comme moyen de reproduction c’est pas inférieur à la méthode "mixte" ,c’est ...nul !
              Mais bien sur vous vous faîtes l’amour (pardon vous vous accouplez) que pour enfanter. La fellation aussi est peu féconde, le saviez-vous ?

              je vous cite à nouveau :
              Comme moyen de transmission de certaines affections virales ou comme moyen de contraception c’est ...parfait.....supérieur !


              Pour la contraception certes, mais pour les affections virales, c’est faux et ça c’est de l’homophobie !!
              Si vous parlez de la sodomie, sachez que ce n’est pas réservé aux homosexuels !


            • armand armand 13 novembre 2008 11:28

              Tout cela serait secondaire si on n’avait pas érigé les préférences sexuelles de tout un chacun en marqueurs communautaires.

              Mais comme tout, absolument tout, dans cette société du repli sur l’entre-soi et la tribu, est désormais communautaire - quoi de surprenant ?
              Néanmoins la pénalisation de tout écart de langage me semble inquiétant.
              Que Romero provoque en duel Vanneste, cela aurait plus de gueule ! smiley


              • TARTAR 13 novembre 2008 11:37

                Ce qui est bien sur Avox c’est que les majorités silencieuses parlent.
                Les homos et les bi ou les drags (photo titre) ne sont plus à la mode.
                C’est la crise.
                Delanoë a vu.


                • Zanini 13 novembre 2008 13:03

                  Je me souviens d’un article il y a quelques mois qui traitait des pratiques a risque ( barebacking et des bug chasers) chez les homos, comportements dont la grande majorité des gays est opposé, la plupart des lecteurs d’agoravox eux etaient pour.Bref, ils étaient plus gay que les gays.

                  Pour ce qui est du sujet de l’article, il est ironique de noter que la plupart des pays européens considerent bel et bien les gays comme inferieur, des etres faibles lorsqu’il s’agit de vols ou d’aggression sur des gays, qui est considéré comme une circonstance aggravante sur une personne faible comme dans le cas de personnes agées.Dans ce genre d’affaire, les associations homos donnent leur bénédiction, c’est meme souvent elles qui militent pour établir une différence entre gays et héteros (qu’ils prétendent par ailleurs combattre) avec comme sous entendu les gays étant plus faible doivent etre protégé des hétéros, le concours a la victimisation.


                • fourminus fourminus 13 novembre 2008 14:50

                  Vous avez raison Tartar : l’homosexualité n’est plus à la mode : c’est la crise, les populations vont souffrir. Il leur faut trouver des victimes expiatoires.

                  Les chinois nous empoisonnent avec leur lait vicié (quel parfait symbole...)
                  Les homosexuels : "on a bien le droit de dire qu’on les aime pas, hein ?"
                  Et les musulmans, alors là, ils ont intéret à se tenir à carreau...

                  Amis chinois, gay, musulmans... Préparons nous à entrer dans l’ère glaciaire de la grande injustice.
                  Ils vont nous sacrifier car nous sommes des minorités visibles et qu’ils ont des problèmes. Plutot que de chercher des solutions ils vont trouver un coupable. Surtout ne pas se remettre en cause. C’est la faute aux autres...

                  La précédente grande crise a eu lieu en 1929 et a clos la période dite des "années folles".
                  La crise de 1929 s’est prolongée par la seconde guerre mondiale ; et les camps de la mort.
                  Aujourd’hui ils disent : "on a bien le droit de dire qu’on les aime pas"... Et demain ?


                • JJ il muratore JJ il muratore 13 novembre 2008 17:39

                  @ minimus. Très drôle votre "amis chinois, gays, musulmans" en minorités (sic) ! soit 4 milliards d’individus ça fait effectivement une grosse minorité hahaha !


                • JJ il muratore JJ il muratore 13 novembre 2008 18:16

                  @ l’auteur. L’homosexualité, à la différence de la mini-jupe, n’est pas une mode, bien qu’elles aient été toutes deux remises au goût du jour par la californique (oups !) Pour les moins avertis cet état des Us est, (bien qu’étant à l’ouest) le plus in, le plus tendance, le plus règne de l’individualisme, bref le plus libéral auquel on puisse rêver.
                  Quant à la question de l’homosexualité j’en ai rien à battre. c’est comme si vous me demandiez ce que je pense des cravates à pois. Que les homos mènent leur vie intime comme ils l’entendent : ça ne me regarde pas de savoir dans quelle position ils prennent leur pied.
                  Par contre leur prétention ridicule à vouloir l’afficher (gay pride) me regarde tout comme celle de prétendre au mariage et à l’adoption, car il ne s’agir plus d’une affaire privée mais d’une affaire publique. Là j’ai le droit de dire non et d’avancer mes arguments qui sont précisément ceux de l’infériorité. Infériorité comparée au couple hétéro et infériorité relative à la situation parentale homme-femme.
                  D’ailleurs je crains qu’à vouloir ce qu’ils appellent abusivement l’égalité des Droits ne les conduise à un rejet de la part de la société.


                • E-fred E-fred 13 novembre 2008 18:20

                  à fourminus

                  "Amis chinois, gay, musulmans" tu as oublié les hyènes...c’est chiant aussi les hyènes....


                • Le Chacal Le Chacal 13 novembre 2008 19:08

                  "@ minimus. Très drôle votre "amis chinois, gays, musulmans" en minorités (sic) ! soit 4 milliards d’individus ça fait effectivement une grosse minorité hahaha !"
                  Il parle peut-être des choins gays musulmans qui sont effectivement une minorité smiley


                • sisyphe sisyphe 13 novembre 2008 19:10


                  Pour ce qui est du sujet de l’article, il est ironique de noter que la plupart des pays européens considerent bel et bien les gays comme inferieur, des etres faibles lorsqu’il s’agit de vols ou d’aggression sur des gays, qui est considéré comme une circonstance aggravante sur une personne faible comme dans le cas de personnes agées

                  C’est quoi, ce délire ? 
                  Des sources, des informations, des faits, des preuves  ? 


                • sisyphe sisyphe 13 novembre 2008 19:14

                  Je vois que ce fil sert de défoulement à tous les petits refoulés, qui en profitent pour laisser libre cours à leur homophobie, sous la férule d’un abruti de député UMP.

                  Pas très ragoutant...


                • JJ il muratore JJ il muratore 14 novembre 2008 10:47

                  Sisyphe, et oui la liberté d’expression que vous sembliez prôner trouve parfois ses limites, en particulier quand ce sont des opinions opposées aux siennes ! devrais-je écrire aux vôtres ?


                • Bois-Guisbert 13 novembre 2008 11:44

                  C’est quand même une énorme victoire pour le bon sens et les gens normaux.

                  Mais une des dernières peut-être...

                  Car il faut retenir comme possible que les juges n’aient pas voulu que s’établissent une jurisprudence susceptible d’être utilisée contre les prêches de membres du clergé de nos frères musulmans, dont on connaît l’intransigeance à l’égard de l’uranisme et des uranistes...


                  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 13 novembre 2008 11:47

                    Pourtant, à la différence de la Bible, le Coran ne prévoit pas la peine de mort pour les sodomistes.


                  • TimeLord Wetz25 13 novembre 2008 12:45

                    Ha, Bois-gilbert est de retour !
                    Ouais, vous avez raison, les gens NORMAUX devraient être les seuls à pouvoir s’exprimer, en raison de leur bon-sens, et de leur bonne éducation, de leurs valeurs morales, ect.
                    Simple question, votre curé, il vous faisait quoi après vos confessions ? 
                    Désolé, je m’énerve, mais j’en ais marre qu’on me traite d’inférieur ! Regardez-vous dans une glace, et dites-moi si vous, ou les autres "normaux" êtes meilleurs que moi ! Sur quels critères basez-vous votre définition de la normalité ? Allez-y, expliquez-moi, parce que j’ai un mal fou à saisir ce qu’est la normalité !
                    Alors selon vous, les handicapés aussi sont anormaux ? Et qui encore ? Les noirs, les arabes, les roux, ceux qui aiment la couleur noire ? 
                    De toute façon, ne vous en faites pas, vu la tournure que prennent les choses, vous n’entendrez peut-être plus parler de nous...soit parce que nous serons muselés, soit parce que nous aurons quittés le pays. 


                  • Bois-Guisbert 13 novembre 2008 13:09
                     
                    Simple question, votre curé, il vous faisait quoi après vos confessions ?

                    Je dois m’être confessé trois fois dans les conditions banales d’une églie de petite ville, puis j’ai basculé dans l’agnosticisme.

                    Sur quels critères basez-vous votre définition de la normalité ? Allez-y, expliquez-moi, parce que j’ai un mal fou à saisir ce qu’est la normalité !

                    C’est vraiment très facile et, grâce à la définition que j’ai moi-même élaborée, chacun peut se situer immédiatement par rapport aux autres :

                    Les gens normaux sont ceux dont on peut traîner les appartenances dans la boue, sans qu’ils puissent aller chialer devant les tribunaux.

                    Exemples (liste non exhaustive) : les hétérosexuels, les Blancs, les chrétiens.

                    Suis-je assez clair ?

                  • TimeLord Wetz25 13 novembre 2008 13:10

                    Ben alors si on peut dire tout ce que l’on veut ? Absolument tout, et devant les caméras ? Ok, alors si je critique les hétéros, si je fais l’amalgame, par exemple, entre les hétéros et les pédophiles, on ne me dira rien ? 
                    D’accords, je saurais !


                  • Bois-Guisbert 13 novembre 2008 13:12
                    Pourtant, à la différence de la Bible, le Coran ne prévoit pas la peine de mort pour les sodomistes.

                    C’est pourtant bien de pays musulmans que nous viennent les films et les photos de pendaisons d’invertis qu’on trouve sur le web. En outre, j’ai entendu parler de condamnations à être enterrés vivants...

                    Il convient donc de voir ce que dit la Charia, dont les traductions françaises font aussi cruellement que pas curieusement défaut...

                  • TimeLord Wetz25 13 novembre 2008 13:21

                    C’est en effet assez clair ;

                    " Les gens normaux sont ceux dont on peut traîner les appartenances dans la boue, sans qu’ils puissent aller chialer devant les tribunaux.

                    Exemples (liste non exhaustive) : les hétérosexuels, les Blancs, les chrétiens.
                    "

                    Ok, je vois. Mais moi, je vois plutôt qu’il s’agit de la majorité, mais bon, chacun à le droit d’avoir ses propres opinions. Pour ce qui est de chialer devant les tribunaux...moi je n’appel pas ça chialer, juste protester. Je ne m’attend pas à ce que vous compreniez, je sais que c’est difficilement faisable, pour comprendre ce que l’on vit il faut l’avoir vous-même vécus, ou par le biais d’une personne de votre entourage. Mouais donc les anormaux doivent la fermer, et se cacher, message reçus. Ah, la France, quel beau pays...


                  • TimeLord Wetz25 13 novembre 2008 13:24

                    XD, ouais, en effet^^


                  • mcm 13 novembre 2008 14:11

                     @Wetz25,


                     

                    Les blancs et les chrétiens sont loins de représenter la majorité de la population mondiale.

                    J’ai compris que vous ne chialez pas mais protestiez, sans cependant comprendre contre quoi vous protestez. Contre la différence ?

                    Vous dites : « Mouais donc les anormaux doivent la fermer, et se cacher, message reçus », alors que vous vous exprimez librement, avec des débatteurs respectueux de votre différence.

                    Loin des se cacher en France, les minorités s’affichent avec ostentation, j’en veux au moins pour preuve la gay pride, qui n’a pas son équivalent hétérosexuel.

                    Je ne comprends ni vos revendications, ni votre attitude de martyr, très semblables à celle d’une certaine secte pan-arabique, qui font nous n’aurons bientôt plus le droit de critiquer une secte ou une sexualité.

                    Pourtant, un tout petit peu d’imagination devrait vous permettre d’imaginer ce qui se passerait pour les homosexuels, si l’influence de la secte sus-nommée grandissait.


                  • Bois-Guisbert 13 novembre 2008 15:22

                    « Ok, alors si je critique les hétéros, si je fais l’amalgame, par exemple, entre les hétéros et les pédophiles, on ne me dira rien ?  »

                    Absolument rien, je vous le garantis ! Et je vous le prouve : cet amalgame se fait en permanence entre prêtres e t pédophiles – vous-même, tiens, il y a à peine plus de deux heures (12h45, ci-dessus), c’est dire si vous êtes bien placé… - je n’ai jamais ouï dire que des curés étaient allés chialer devant les tribunaux, ni des évêques non plus. Alors, pas de problème, vous pouvez vous lâcher à fond. Et si d’aventure, un hétéro vous met la tête au carré, c’est encore vous qui décrocherez le jackpot, au tribunal.

                    « Mais moi, je vois plutôt qu’il s’agit de la majorité… »

                    Ouais maaais, c’est parce que j’ai pas bien eu le temps de développer. Ca peut être aussi les Raéliens, les propriétaires de molosse ou de 4x4, les partisans de la peine de mort, ou ses adversaires, les fans de NTM, les écolos, les collectionneurs d’armes ou de timbres-poste, les supporters de l’OM, autant de catégories n’ayant rien à voir avec une majorité quelconque.

                    « …mais bon, chacun à le droit d’avoir ses propres opinions. Pour ce qui est de chialer devant les tribunaux...moi je n’appel pas ça chialer, juste protester. »

                    Chialer, protester, on reste toujours dans la catégorie des larmoyants et des cafteurs qui se plaignent : - M’sieur, lui, là, il a dit que…

                    « Mouais donc les anormaux doivent la fermer, et se cacher… »

                    Mais noooon… « Anormal » est bien loin d’être le seul antonyme de « normal ». Le site « crisco.unicaean.fr » en fournit une soixantaine – soixante pile poil, si j’ai bien compté du premier coup – et il doit y en avoir une quinzaine qui pourraient s’appliquer à l’homosexualité, en fonction de la qualification recherchée.

                    De tous ces antonymes, celui qui me semble convenir le mieux, en cela qu’il n’a pas de connotation particulière, c’est « spécial »… Sauter directement à « anormal » est donc plutôt un réflexe de paranoïaque et l’indice d’une mentalité de bunker, non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès