Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Honte à tous ces gouvernements !

Honte à tous ces gouvernements !

Réhabilitation des fusillés pour l’exemple !

JPEG A la veille du centenaire du déclenchement de la grande guerre, les fusillés pour l’exemple n’ont pas eu droit à la réhabilitation malgré les promesses de François Hollande.

C’en est assez !

La fédération nationale dela Libre Pensée a raison de publier le communiqué suivant :

« Combien faudra-t-il d’années et de siècles pour que justice soit enfin rendue pour les 650 Fusillés pour l’exemple ?

Il y eut Lionel Jospin, en 1998, qui déclarait qu’il fallait réintégrer les Fusillés pour l’exemple dans la mémoire collective.

Il y eut ensuite, en 2008, Nicolas Sarkozy qui reconnaissait qu’ils n’étaient pas des lâches.

Il y a maintenant François Hollande, en 2013, qui souhaite qu’il y ait un espace pour les Fusillés pour l’exemple au Musée des Invalides.

Aucun n’a prononcé les seuls mots qui comptent :

Réhabilitation collective !

Toute honte bue, le Président de la République ose dire que la construction de l’Europe est la réponse de paix. Or, les poilus et les Fusillés pour l’exemple ont été victimes de l’Europe en marche. C’est toujours au nom d’une certaine vision de l’Europe que l’on a massacré les peuples.

Il faudra bien qu’un jour, les gouvernements de droite et de gauche s’expliquent sur cette lâcheté collective : celle du refus de rendre justice pour les victimes des pelotons d’exécutions.

Honte à tous ces gouvernements !

La Libre Pensée appelle tous ceux, qui sont révoltés par cette décision d’injustice du Président de la République, à se regrouper massivement dans les rassemblements pacifistes autour du 11 novembre, à l’initiative de la Libre Pensée, afin d’exprimer la colère qui envahit tous les pacifistes internationalistes à l’audition des propos de François Hollande.

Celui-ci s’est parjuré. En tant que Président du Conseil général de la Corrèze, il s’était prononcé pour la réhabilitation collective. En tant que Président de la République, il s’est désavoué lui-même.

Il ne sera pas dit que dans le pays d’Alfred Dreyfus et de Jean Jaurès, justice ne sera pas rendue aux victimes des pelotons d’exécutions.

Une deuxième fois, par la déclaration de François Hollande, les 650 Fusillés ont été exécutés par la France.

Honte à tous ceux qui refusent de rendre la justice !

« La lâcheté est presque toujours dû à la simple incapacité de suspendre

 l’activité de son imagination »

- Ernest Hemingway

Loin des mots fades, des vœux pieux et des discours creux, la seule voie possible pour que les mots Liberté –Égalité –Fraternité aient un sens :

Réhabilitation collectives des Fusillés pour l’exemple !

Toute autre voie n’est qu’une duperie et une mascarade. »

JPEG

C’est une urgence humaine, mémorielle et humaine.

Le président ne doit plus tergiverser !

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Abou Antoun Abou Antoun 9 novembre 2013 16:48

    Mr Chalot,
    J’approuve totalement votre article.


    • Alain Favaletto Favaletto A. 9 novembre 2013 16:58

      Réhabiliter, qu’est ce que cela veut dire dans ce cas ? Inscrire leur nom sur le monument aux morts du village ? S’il s’agit de cela, ce serait odieux vis-à-vis de ceux qui ont fait front avec courage et abnégation. Si ce n’est pas cela, de quoi s’agit-il ? de dire qu’il eut fallu être moins sévère ? Soit.


      • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 9 novembre 2013 17:37

        Oh la vision sclérosée du patriotisme !


      • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 9 novembre 2013 17:37

        « ce serait odieux vis-à-vis de ceux qui ont fait front avec courage et abnégation »


        L’ennui, c’est que ces fusillés pour l’exemple ont tous d’abord « fait front avec courage et abnégation ». Ceux qui se sont mutinés ou qui ont seulement rechigné à obéir à des ordres stupides n’étaient pas des lâches. Les lâches se trouvaient à l’arrière, parmi les pistonnés, notamment. 

      • rocla+ rocla+ 9 novembre 2013 17:05

        C ’est un exemple qui pouvait pas servir vu qu’ ils ont été tués . 


        On a qu ’une vie .

        • asterix asterix 12 novembre 2013 11:29

          Béh justement, Chalot dit ce qu’il pense ! C’est de toute manière plus méritoire que de tenter de se foutre de sa gueule avec des arguments de caniveau. Et en l’occurence, il a parfaitement raison. Ce sont les ignobles Généraux de 14 qui sont sur les monuments à la gloire de la Patrie, pas les ploucs qu’on a fait mourir pour elle. Et encore moins ceux qui ont eu le courage de dire non !
          Votre remarque est parfaitement déplacée, Monsieur !


        • L'enfoiré L’enfoiré 12 novembre 2013 14:54

          Mort-van-diau (désolé mais là, je ne vous reconnais plus, d’où mes césures inopportunes),


          @Chalot,
           Un petit article qui complémente vu de par chez nous...
           

           

        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 9 novembre 2013 17:51

          Hollande manque peut-être de courage. Mais quand il a seulement décidé de faire du 19 mars la journée de commémoration des victimes des derniers combats de défense colonialiste en AFN, il a vu se soulever tous les « patriotes » nostalgiques de l’Algérie française et les anciens de l’OAS.

          On comprend que dans les circonstances actuelles, il n’ait pas envie de réveiller les chacals prêts à lui mordre les mollets. Les Bretons lui suffisent pour l’instant !

          Cela dit, je suis étonné que ce sujet mobilise la Libre Pensée dont ce n’est pas le champ d’intervention habituel et que l’ami Chalot se sente obliger de relayer leur communiqué. Ne pouvait-il pas protester et revendiquer avec ses propres mots ?

          D’ailleurs, demander la réhabilitation collective, c’est dans une certaine mesure justifier la grande boucherie de 14-18 et le patriotisme cocardier qui a fait partir les soldats de 14 la fleur au fusil. Je ne suis pas sûr, en tous cas que ceux d’entre eux qui furent des mutins auraient apprécié d’être considérés comme des combattants à l’image des autres. Avant de les « réhabiliter », il faudrait « deshabiliter » les chefs qui ont sacrifié leurs hommes sur l’autel de leurs ambitions et de leur égoïsme de caste.

          • Féraud 9 novembre 2013 20:35

            Je vais interroger mon camarade Chalot mais je connais sa réponse.

            Il pense que quand un communiqué de la LP sort il n’est pas repris par la grande presse et là il y a une occasion à saisir

          • Alex Alex 9 novembre 2013 21:37

            @ Mourot

            « le patriotisme cocardier qui a fait partir les soldats de 14 la fleur au fusil. »

            Vous devriez expliquer comment de simples soldats sont devenus des « patriotes » aussi « cocardiers » que les soldats US envahissant l’Irak, donc évoquer le rôle des hommes politiques et des médias de l’époque, sans oublier de désigner les différents responsables de cette 1ère guerre mondiale.

            Je doute que la majorité des appelés soient partis « la fleur au fusil ».


          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 10 novembre 2013 10:51

            La plupart des appelés croyaient partir pour une guerre courte et pour récupérer l’Alsace et la Lorraine en écrasant ces sauvages de Boches. C’est ce qu’on leur avait mis dans le crâne depuis longtemps, depuis l’école primaire (on se souvient des bataillons scolaires et des fusils de bois avec lesquels on faisait manœuvrer les gosses dans les cours de récréation).


            Les opposants à la guerre étaient peu nombreux (essentiellement ceux qu’on appellerait aujourd’hui des « gauchistes »). Jaurès assassiné, la majorité des Français gueulaient « A Berlin ! ».


            Ceux d’Irak étaient, si je ne me trompe, des engagés volontaires ayant à leur service une technologie de pointe qui leur a permis de limiter leur nombre de victimes de leur côté.

          • eric 10 novembre 2013 11:53

            A mourot 1 et 2
            Tout a fait, il n’est que temps de rappeler que c’est le gouvernement socialiste-radical, qui nous a entraine dans cette guerre ( Viviani) et il serait temps de juger les responsables
            Quand au role central de l’instit laïque socialiste troisième république, largement illustre par le film La victoire en chantant, je vous suis reconnaissant de le citer parce qu’on fait un peu trop souvent mine de l’oublier....
            On devrait aussi parler des grands capitaines d’industrie, qui jusqu’au bout ont tente d’arrêter la guerre. Vous me direz c’est beaucoup parce qu’ils avaient des intérêts croises avec leurs homologues allemands, mais ne vaut il pas mieux éviter une guerre par intérêt, que s’y lancer de façon désintéressée ?


          • Alex Alex 10 novembre 2013 15:30

            @ Mourot

            « La plupart des appelés... C’est ce qu’on leur avait mis dans le crâne depuis longtemps, depuis l’école primaire. »

            Ben oui ! La propagande, comme d’hab, tout comme celle qui a convaincu l’Américain moyen que Saddam Hussein avait des ADM.

            Comment expliquez-vous que les instits de la IIIe République aient été des instigateurs ?


          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 10 novembre 2013 20:06

            @Alex

            « Comment expliquez-vous que les instits de la IIIe République aient été des instigateurs ? »
            Ils y croyaient ! A eux aussi, on avait bien bourré le mou ! Il y eut cependant des instituteurs rebelles, notamment les très rares syndiqués amis de l’École émancipée —des « gauchistes ».

          • Gorg Gorg 11 novembre 2013 11:06

            @ J. MOUROT

             Excellents rappels de l’histoire. Merci

            Bien à vous


          • eric 9 novembre 2013 18:03

            Ah ben cela, il ne faut pas s’étonner. La République fusille, la république a du mal a s’en excuser !

            J’ai déjeuné hier avec le monsieur en charge des commémorations.

            L’Allemagne impériale de Guillaume II, n’a pas eu un seul fusille pour l’exemple pendant toute la première guerre mondiale.

            Le Roi réellement père de ses peuples ?

            Pour être tout a fait honnête, la royaliste Angleterre a beaucoup moins fusillée que nous, mais un peu quand même.

            A la seconde, les allemands se sont rattrapes. Mais ce n’était plus une monarchie, mais un régime socialiste.
            Champion toutes catégories, l’URSS, rien qu’a Stalingrad, l’équivalent d’une division, Mais peu fusilles, pour économiser les munitions, les tchekistes les massacraient souvent au gourdin.

            Mais les grandes fusillades en France sur des gens n’ayant pas remplis leur devoir patriotique, c’est a la libération. Plus de mort que sous la terreur. Souvent pour avoir crut au gouvernement légal de l’époque.
            Et fusilles pour l’exemple, ils l’ont bien été puisque seul 7000 fonctionnaires ont démissionné ou ont été révoqués, les autres, chacun a leur manière ayant avalise le régime en place.

            Français, soviétiques, collabo, anglais, allemands...Belle collection de victimes de leur temps, broyées dans les meules de l’histoire.

            Si la libre pensée n’a sans doute pas vocation a exiger la repentance de pays étrangers, il est urgent qu’elle associe dans un même élan, toutes les victimes de toutes ces fusillades....

            Ou alors, on pourrait penser qu’elle a des arrières pensées.

            Justice pour les collabos !


              • Abou Antoun Abou Antoun 9 novembre 2013 19:32

                Bonjour Aïta,
                Film qui a dû attendre 18 ans pour sa diffusion en France.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 novembre 2013 19:38

                Salut Abou ...Oui ,et quelle charge sur les off supérieurs ...


              • Croa Croa 9 novembre 2013 18:47

                Bof, voilà au moins des victimes de promesses non tenues qui certainement ne se sont jamais fait d’illusions.

                Par ailleurs ils s’en foutent royalement et c’est tant mieux !  smiley


                • Oliver HACHE Oliver HACHE 9 novembre 2013 18:51

                  Euh... Et y aurait-il enfin quelqu’un qui manifeste pour que soit reconnu le génocide décrété par la Convention en 1793.. ?


                  • jef88 jef88 9 novembre 2013 19:44

                    Or, les poilus et les Fusillés pour l’exemple ont été victimes de l’Europe en marche.

                    ah bon ? se faire la guerre c’est préparer une union ?????
                    ce propos baigne dans le masochisme .......


                    • philouie 9 novembre 2013 19:59

                      Ernst Jünger ( 7 fois blessé avec un total de 14 blessures) soutenait ce point de vue : il fallait de les nations soient consumées pour que naisse l’Europe.


                    • smilodon smilodon 9 novembre 2013 21:27

                      En 2013, des « jeunes » qui seraient capables d’aller crever dans des tranchées de bouillasse remplies de morts et de rats, comme l’ont été même les « fusillés » !... J’en connait aucun !.. Pas même moi !... Que ces jeunes aient essayé de fuir ce monde morts, par tous les moyens, et que même après 70 ans, on ne puisse les « réhabiliter », c’est-à-dire les « comprendre, c’est une honte !.... Même fusillés, même bannis en leur temps, tous ces soldats ne méritent qu’une chose : notre respect !.. Et notre ADMIRATION !.... Aucun de nous, en 2013, ne ferait le quart de la moitié du demi de ce qu’eux ont fait !....... Je vénère tous ces »jeunes«  !... Ces »poilus" de 16 à 50 ans !... Ce sont des BRAVES !...... De nos jours, aucun ne leur arrive à la cheville !..... Adishatz.


                      • philouie 10 novembre 2013 12:11

                        Il n’y pas eu de guerre en 14-18.

                        les guerres ce sont les religions qui en font.

                        ce ne peut être une guerre.


                      • qui pense 10 novembre 2013 19:36

                        bonjour

                        il y a aussi en plus des 650 fusillés pour l exemples et ceux qui n ont pas voulu partir a la guerre et que l on envoyé au bagne de Cayenne un de mes oncles y a ete de 1917 est resté jusqu aux début des années 20
                        il n a jamais plus été embauche dans une entreprise sont casier judiciaire en portait la trace comme insoumis
                         A la ! la ! quelle honte ! ! de ne pas avoir voulu participer au massacre
                        donc seule ressource pour lui ce fut de se mettre a son compte plombier 
                        je l ai bien connu il m a toujours dit la guerre c est une vaste connerie et si personne était parti la fleur au fisil il n y aurait pas eu de guerre et pas de mort bien sur !
                        quand il m a tenu ce raisonnement j étais a quelques jours de partir pour l Algérie en tant qu appeler incorporé direct et d office pour les 18 mois a ralonge soit 26 mois et demie en AFN

                        ce n etait pas un poltron ni un pleutre mais un homme qui«  » savait«  » et qui n a pas voulu faire partie de cette tuerie inutile autant qu absurde

                        bonsoir

                         

                         


                        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 10 novembre 2013 20:11

                          Eh ! oui. Il fallait plus de courage pour refuser de partir que pour obéir !


                          Après, c’est une autre histoire. Quand on est parti, le courage, c’est souvent un quart de gnôle avant l’attaque. C’est accepter la vie de merde à laquelle le commandement vous oblige et quelquefois refuser d’obéir !

                        • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 11 novembre 2013 11:57

                          Tous les ans, le 11 Novembre il faut qu’il y ait un imbécile qui se colle au marronnier des fusillés et des mutineries. Cette année c’est Chalot qui s’y colle, toujours avec la même méconnaissance du sujet ...

                          Qu’il lise un peu Duroselle ou Offenstadt sur le sujet.

                          1.400 000 soldats français tués, plus de 4.000.000 de blessés, mais on en revient toujours à ces 650 fusillés soit moins de 0,5 pour mille des victimes. Parmi eux bon nombre de droit commun et un certain nombre d’authentiques déserteurs auxquels s’est simplement appliqué le règlement militaire en temps de guerre.

                          Les mutineries collectives de 1917 ont touché moins de 1% des effectifs et ont été traitées avec beaucoup de clémence par les pouvoirs politiques et militaires de l’époque. 40.000 soldats en conseil de guerre, moins de 200 exécutions , la plupart des fusillés l’ayant été dans les deux premières années de la guerre....

                          Lorsque des erreurs ont été commises, et c’est arrivé, les victimes ont généralement déjà été réhabilitées .

                          Alors plutôt que de faire l’apologie de la lâcheté ou de la trahison, souvenons-nous plutôt de ceux qui ont fait bravement leur devoir sans rechigner.

                           


                          • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 11 novembre 2013 12:32

                            Lire 4.000 et non 40.000 soldats en conseil de guerre


                          • dixneuf 12 novembre 2013 10:45

                             On lit : « Alors plutôt que de faire l’apologie de la lâcheté... » Et pourquoi n’aurait-on pas le droit d’être lâche ? Il y a bien des noirs, rouquins, des homos...qui ont droit à la différence. Et toi, comment aurais-tu tenu le coup dans l’enfer des tranchées ? Comment aurais-tu réagit sous la torture de la Gestapo ? - Moi je suis pour une guerre : celle des dirigeants, politiques et hauts gradés : on les met face à face et allez-y, détruisez-vous, que les meilleurs gagnent. Puis on pendra les vainqueurs.

                             :->

                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 novembre 2013 19:13

                            Hollande s’en fout, à un point qui vous donne une idée de l’infinie...

                            Tout ce qui l’intéresse, c’est de pouvoir magnifier l’Union européenne, pour préparer les élections, car il y a panique sur le pont du Titanic dans toute l’Europe...

                            Le taux d’abstention à ces élections n’a cessé de croître et embellir. Ils paniquent tous, la Gauche européenne, comme la Droite. Les commémorations ne servent qu’à cela, à éviter que la colère des peuples contre l’austérité ne se transforme en Bérézina.

                            Ecoutez bien la fin du discours de Hollande tenu cet après-midi.


                            • Werner Laferier Werner Laferier 12 novembre 2013 11:08

                              Les traitres sont fusillé, c’est aussi simple que ça, dans un champ de bataille, on ne recule pas sauf si on a découvert une position ou se retrancher afin de combattre l’ennemie, mais si c’est pour reculer parce qu’on est contre la guerre, non merci.
                              Tribunal militaire + jugement pour les traitres comme dans notre pays, les USA.
                              De toute façon, la guerre moderne contre le terrorisme et la terreur des régimes dictatoriaux comme en Syrie ne se fera qu’avec des humains limité, la technologie prendra la relève comme les drones.


                              • L'enfoiré L’enfoiré 12 novembre 2013 16:02

                                Traître à quoi ?

                                Je connais « votre » pays. Pour y avoir été et pour avoir travaillé avec des Américains pendant 30 ans.
                                C’est un pays de liberté, je vous l’accorde. Mais tous ne parlent pas comme vous, justement à cause de cela.
                                Le « beau cow-boy » George-W a bien réussi dans son entreprise de dire « ceux qui ne sont pas avec nous, sont contre nous ». 
                                Il ne connaissait rien d’autre que la dichotomie. La dichotomie, c’est pour les sciences numériques pas pour les hommes.
                                Vous avez raison, par contre, la guerre technologique avec joystick, c’est parti.
                                Il manque, seulement, encore un peu de précision et les dégâts collatéraux sont trop nombreux.
                                Les avions du 11/9/2001 sont peut-être totalement de l’histoire ancienne.
                                Trop complexes. Trop longs à mettre en place.
                                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès