Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hôpital Paul-Brousse : simple déplacement présidentiel ou barnum indécent (...)

Hôpital Paul-Brousse : simple déplacement présidentiel ou barnum indécent ?

Au départ il ne s’agit que d’une simple visite d’un Chef d’Etat dans un hôpital public pour saluer la 2.500 ème greffe de foie de l’établissement. On aurait pu en rester là mais les conditions d’organisation de cette visite à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif suscitent une vive polémique.

Le syndicat Sud-santé évoque un coût de 200 000 € et la quasi fermeture de l’établissement pour l’occasion. Luc Chatel porte-parole du gouvernement a beau démentir les français ne sont pas dupes.

Depuis le raidissement des relations entre le Président de la République et ses concitoyens, les déplacements élyséens manquent singulièrement de décontraction. A chaque pas du président c’est la vie des lieux visités qui se trouve soudainement figée. Périmètres de sécurité excessifs, villes vidées de leurs habitants … le Roi soleil n’aime pas croiser des sujets dont le pedigree n’a pas préalablement été soigneusement vérifié.

Alors que Luc Chatel évoque “des mesures de sécurité classiques pour la venue du président de la République ” le syndicat Sud-santé, deuxième syndicat à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), parle d’état de siège et évalue la coût de la célébration à 200 000 €. La mise en place d’un chapiteau destiné à accueillir les 2 000 invités pour un coût de location de 70.000 euros, l’annulation des consultations du jour et, la mise en congés des personnels sont notamment évoquées.

Polémique “ridicule” comme l’affirme le porte-parole du gouvernement ou simple rappel à la décence pour un système hospitalier condamné à se serrer la ceinture, chacun choisira. Le fait que la préfecture du Val-de-Marne ait répondu en indiquant que le dispositif de sécurité retenu était “analogue” à ceux déployés dans toutes les visites du chef de l’Etat et que la réception programmée restait “conforme à ce qui avait été prévu“, n’a rien d’apaisant mais interpelle à l’inverse sur le dimensionnement des déplacements présidentiels.

De façon ambiguë, le président de l’AP-HP, député PS de Paris, a écrit aux syndicats que “l’expression légitime des revendications ne doit pas perturber la visite du président de la République“, notamment parce que “sa présence est une reconnaissance de l’excellence du travail quotidien” à l’hôpital. Le député socialiste ajoute “comprendre l’émotion du personnel qui vit avec beaucoup de difficultés la dégradation de ses conditions de travail“, et être “profondément préoccupé depuis des mois” par les moyens alloués à l’AP-HP.

Le problème c’est qu’il ne s’agit pas seulement de comprendre mais aussi et surtout de défendre. Un rassemblement pour la défense du service public de la santé est prévu avant la visite du chef de l’Etat, à l’appel des syndicats CGT, FO et Sud-Santé et de la fédération PS du Val-de-Marne. Nul doute que les participants seront attentifs à l’éventuelle présence de Jean-Marie Le Guen.

Voir le reportage : cliquez ici


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Papybom Papybom 19 septembre 2009 14:15

    Pourquoi tant de haine  !

    Le Roi ne veut pas côtoyer les manants. N’oubliez pas, sire, qui vous a fait roi  !

    Mais les «  Grands  » de ce monde déphasé, n’ont plus rien de commun avec le peuple. Le Pape dans sa Papamobile craint pour sa vie terrestre. Il ne semble pas pressé de rejoindre son patron  ! Il ne croit pas au paradis  ?

    Et nos pantins de la politique, craignent qu’un roturier coupe les ficelles qui les animent.

    Les déplacements du Roi doivent suivre l’étiquette. Sans faste, point de grandeur pour Talonnette 1°.

    Apprenez, bon peuple, que du haut de son 1m60, deux ans de mépris vous contemplent.


    • ffi ffi 19 septembre 2009 22:20

      C’est vrai que ces bouclages sécuritaires autour de chaque déplacement de Sarkozy sont impressionnants. Personne ne peut accéder au lieu

      Pour contrer ces manoeuvre, ce qui pourrait être fait ma foi serait assez simple : dès que Sarkozy se déplace quelque part, fuyons !

      Offrons quelques belles images à internet où les citoyens passent les barrières de sécurité à l’envers, pour fuir la présence du président. On verra bien si ceux-ci en sont empêchés. Imaginons ces usines, ces hôpitaux, ces écoles, qui se vident dès que le président approche.

      Sarkozy ne veut pas voir le peuple ? Rendons-lui la pareille !


    • Titi_83 20 septembre 2009 00:42

      J’ai de plus en plus honte d’être français !
      Honte de ne pas avoir eu mieux à me mettre sous la dent aux élections, honte que 70% d’entre nous aient pu croire en cet arriviste, honte de voir à quel point les autres partis font dans leur froc.
      J’ai peur pour 2012.


    • morice morice 19 septembre 2009 14:46

      Barnum évident ! la fois prochaine, il va inaugurer l’homme-canon ou nous rejouer Freaks.


      • appoline appoline 19 septembre 2009 20:03

        @ Morice,

        Dans quel rôle vous le voyez jouer dans Freaks, le nain qui paraitrait correspondre au niveau de la taille est pourtant bien trop mignon pour coller au personnage.


      • 1984 19 septembre 2009 15:40

        A quand l’avortement post-natal pour les situation ou le bambin se présente si mal !


        • Serge Serge 19 septembre 2009 16:03

          Nous sommes dans une « République spectacle-peopolisée » ( avec la totale complicité des médias ! ) avec mise en scène quotidienne « dont le fil conducteur s’intitule... » Plus belle la vie d’un monarque."


          • alphapolaris alphapolaris 19 septembre 2009 16:10

            Il est complètement grillé. Pour maintenir un semblant de pouvoir, il faut absolument présenter des images lénifiantes d’un président aimé sur TF1/France Télévision, chose qu’il n’est évidemment pas. Alors, c’est la fuite en avant des reportages bidonnés où les figurants sont calibrés sur leur taille ou des visites dans des hopitaux fermés pour l’occasion et qui coutent forcément très cher.

            Plus il y aura de tels reportages, plus ils seront disséqués. Plus ils seront disséqués, plus il faudra aligner la monnaie pour les rendre irréprochables. Problème : en cette période de crise et de restriction budgétaire, la limite a été franchie, et ça ne passe plus. L’alternative étant de ne plus en faire, ce qui arrêterait la machine sarkozyste, nourrie excusivement à l’image et à la com’ depuis le début. Cruel dilemme.



            • Serge Serge 19 septembre 2009 16:22

              L’homme aux 6 cerveaux ( un neurone par cerveau... mais il est en attente d’une greffe d’un septième cerveau qui aura appris à lire ! ) annonce pompeusement du haut de son piédestal :

              « ...le centre Paul-Brousse qui vient de réaliser sa 2500 ème GREFFE DE LA FOI »

              On nous a menti...ce n’est pas d’ un 2ème mandat de Président de la France dont il rêve...mais de s’asseoir sur le trône de St Pierre !


              • Leila Leila 19 septembre 2009 17:05

                Greffe de la foi. Inouï !

                Il l’a bien dit. Chacun peut vérifier.


                • Annie 19 septembre 2009 19:55

                  Uniquement pour ceux qui font une consommation abusive de vin de messe !


                • Fergus Fergus 19 septembre 2009 17:21

                  Sarkozy nous joue le grand cirque à chacun de ses déplacements, bien protégé par des hordes de flics armés jusqu’aux dents et mis en présence des seuls sympathisants Ump dûment estampillés. Un cirque qui, tous les témoignages le montrent, est de moins en moins supporté par ceux qui y sont confrontés et qui, parfois, ne peuvent même plus rentrer chez eux ou amner leurs gosses à l’école !

                  Or il se trouve des gens pour nous expliquer sans rire que cela se passait déjà ainsi du temps de Mitterrand. Comme dirait Amélie Nothomb, mieux vaut entendre ça que d’être sourd ! Car les déplacements de Mitterrand étaient certes protégés mais sans comune mesure avec ceux du très craintif Chouchou qui, bientôt, se fera ouvrir la route par des chars Leclerc.

                  A toutes fins utiles, je signale aux lecteurs d’AgoraVox que mon épouse et moi avons un jour croisé Mitterrand et Attali sur le Pont-Neuf. Ils marchaient tranquillement en direction du quai des Grands-Augustins, seulement protégés, à quelques pas en arrière, par deux gardes du corps. Mais nous étions encore dans une démocratie, pas dans une dictature embryonnaire !


                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 19 septembre 2009 17:55

                    Pour l’anecdote.

                    En 2002, juste après sa réélection, j’ai croisé le chemin de Chirac à Lille pour l’inauguration de je ne sais plus trop quoi. Quelques flics bien sûr, des gardes du corps autour de lui et...rien d’autre. Il s’est amusé à descendre, à pied, la rue de la gare jusqu’à la place De Gaulle (pour ceux qui connaissent). Soit un bon kilomètre sans que les gens ne lui balancent des « pauvres cons », des « tu me touches pas », des « enculés » ou des « 172% ».

                    A défaut d’être enthousiaste le rapport avec la population était neutre et dépassionné.


                  • charles-edouard charles-edouard 19 septembre 2009 17:53

                    bien voilà à titre comparatif ta simple petite visite est l’équivalent de 15 ans de ma retraite

                    mon petit nicolas


                    • charles-edouard charles-edouard 19 septembre 2009 18:28

                      bien disons qu’apres 42 ans de cotise ,je me suis dit laisse ta place à un pti-djeun et vas à la pêche


                    • meccano44 19 septembre 2009 19:42

                      A Chanteclerc,
                      En 42 ans, Charles Edouard a eu le temps d’en former des jeunes. Comme moi en 43 ans. Ou ta réaction est humoristique ou alors tu n’es qu’un imbécile ump.


                    • ELCHETORIX 19 septembre 2009 22:13

                      Notre « roi soleil » , sait qu’il est honni par la grande majorité de la populace , d’où ces « élucubrations » à chacune de ses sorties dans le pays ; mais , déjà , il se croit en campagne électorale , car le bougre compte doubler son quinquenat .
                      Alors dans 3 ans préparons notre vote Tout Sauf Sarko ;
                      Pour moi même VILLEPIN ferait l’affaire , au moins , il tiens encore du GAULLISME,donc des intérêts de notre pays.Bien que mes convictions relèvent de la gauche citoyenne et populaire , pas de la gauche « caviard » .


                      • Aleth Aleth 19 septembre 2009 22:37

                        L’autre ne sait plus comment reconquérir le coeur des aficionados de 2007.

                        « Mais je vais bien finir par me faire apprécier par ces insectes !!! J’y suis à peu près parvenu en 2007, alors c’est pas bien compliqué. Bon, messieurs, commençons avant tout par la prochaine stratégie à mettre en oeuvre... Les vieux dans les maisons de retraite, ç’a déjà été fait ? Mouais c’est vrai... Ah il est loin le temps des prises d’otage dans les maternelles... Et si je retirais les soldats en Afghanistan, ça ferait allez grosso modo 30/35 points de plus dans les sondages non ? Arf dans ce cas il me faudrait l’accord de qui vous savez... Argh ’sont chiants ces Français !!! »

                        Finies l’euphorie, les promesses de l’élection. Sur le terrain l’autre s’avère inutile voire nuisible. Il ne peut même plus se déplacer parmi la foule, quand elle n’est pas filtrée ou triée sur le volet pour l’occasion. Il fait vider des quartiers entiers de leurs habitants, leur interdisant l’accès à leur propre domicile. La pagaille il s’en balance, pourvu que son cocon ne soit pas perturbé. Il cherche les coups de bâton on dirait. Sa situation est embarrassante, mais croit-il s’en sortir avec ces magouilles et artifices ? Jamais de tels excès ne sont survenus avec ses prédécesseurs me semble-t-il. Et pourtant Mitterrand c’était Louis XIV ré-incarné !!!

                        Fini l’immobilisme qu’il disait... Durant la première moitié de son mandat l’autre n’a fait que montrer sans gêne son vrai visage. Elle ne va pas être facile facile l’autre moitié qu’il reste à « gouverner ». De plus 2012 approche. Il paye à présent son arrogance et ses trahisons. Enfin quand je dis il paye... ça touche 20 000 €/mois, c’est logé, nourri, blanchi, véhiculé aux frais de la princesse, etc. Comment voulez-vous que ça comprenne les véritables problèmes et aspirations du peuple ? J’aimerais bien le voir se débrouiller avec un smic/mois par exemple. Je suis sûr qu’il ne tiendrait pas une semaine.

                        C’est la risée des politiques et médias européens voire mondiaux. Parfois c’est Laurel, parfois c’est Hardy. Parfois c’est Buster Keaton, mais avec le talent en moins. Et ses complexes, ses névroses n’arrangent rien. Bref il n’est pas à la hauteur. Quoi qu’il en soit ce n’est pas lui qui est aux commandes de la France, donc qu’il soit compétent ou non n’y change rien..

                        « Dring dring ! Le carrosse de Son Altesse est préparé ». Une fois devant caméras et micros, le comédien joue son rôle (presque) à la perfection. Les supporters l’acclament comme le messie. Emballé c’est pesé. Retour au château. La note ? 200 000 € ! Et c’est comme ça à chaque fois. Roooh... Quelle importance... Les caisses de l’Etat sont pleines à craquer tout le monde le sait.

                        « - Tu crois que sur ce coup-là on a marqué des points Claude ?
                        - Pour l’instant l’amour de ces misérables importe peu au fond. Ce qui compte c’est que tu sois présidentiable en 2012. Nous mettrons les bouchées doubles dans quelque temps. Je prépare une autre stratégie. Tu m’en diras des nouvelles... »

                        « On ira ensemble vers ce Nouvel Ordre Mondial. Et personne, je dis bien personne, ne pourra s’y opposer. » L’autre


                        • Antoine Diederick 20 septembre 2009 00:51

                          je me suis bien marré sur « la greffe de la foi »....

                          je dois dire que par caractère je m’indigne souvent mais là, ai ri comme un cachalot...euh une baleine de parapluie.

                          le pouvoir use c’est bien connu, non ! non ! , je ne tomberai pas dans la facilité, je n’ai ni haine du pouvoir ni du social... !!!

                          mettons cela sur le compte d’une très grande fatigue...un épuisement physique et moral.

                          je n’ai pas écrit « épuisement mental », Dieu me garde de la calomnie.

                          Bon, quand est-ce que l’on mange ?

                          Parler dun ordre mondial....c’est comme Hitler et le Millenium !

                          Il est heureux de savoir que les professions de la santé, ont d’autres priorités.


                          • Antoine Diederick 20 septembre 2009 01:01

                            dans la société, depuis les années septante, existent de nouvelles catégories :

                            le jeunes, les ados, les trentenaires, les quadras, les femmes, les gréffés, les non gréffés, les greffiers aussi, les cinquantenaires, puis enfin le troisièmes âges, les techniciennes de surface, les immigrés, les sous-chiens, les immigrés, les chômeurs, les pas chômeurs, les riches, les pauvres, le chats et les chiens.....les cancéreux, les gens normaux, les pas normaux ett pout copier Brel...il y a les autres...

                            Help, I need some help !


                            • Antoine Diederick 20 septembre 2009 01:10

                              Sarkozy est un gaffeur....surtout dans l’exercise de l’empathie sur commande. Les vertus principales sont la simplicité et l’humilité, surtout face à la souffrance humaine.


                              • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 20 septembre 2009 11:47

                                TRANSPARENCE ET FOUTAGE DE GUEULE !!!

                                Les démentis de Luc Chatel et de Roselyne Bachelot ne sont pas convaincants . La ministre de la Santé a exprimé sa « totale indignation sur l’instrumentalisation faite par certains, au détriment des malades et des médecins », du coût supposé de la visite. Et le porte-parole du gouvernement a regretté, à l’antenne d’Europe 1, « cette polémique absolument ridicule », récusant le chiffre « absolument faux » de 200.000 euros. »

                                Les toutous du tsar continue à mentir, et à couvrir celui qui ruine la France.

                                TRANSPARENCE , ils avaient tous dit : c’était le moment de le faire et de donner les chiffres exactes du coût de cette visite démago et manipulatrice !

                                Mais , niet, ils démentent, et cependant ils ne prouvent jamais rien, ces voyous qui nous gouvernent !

                                Quant aux consultations fermées aux malades ( on croit rêver là : quel mépris des petites gens qui ont besoin de soins !!! ),à « l’état de siège » imposé à l’hôpital , à l’importance ridicule du dispositif policier déployé , cela prouve une fois de plus, si besoin était, que le « PETIT » se prend pour un monarque, et que nous ne sommes que des « sujets-objets »,soumis à sa monocratie dictatoriale !

                                 

                                Alors qu’une hausse de 25% du forfait hospitalier est à l’étude ( !!! ) mais surtout pas évoquée lors de cette visite , il se pavane et se moque de nous ouvertement !

                                Quand allons-nous avoir le courage de nous lever tous Ensemble et de mettre fin à la tragique ère SARKO ???


                                • Jean Lasson 20 septembre 2009 14:29

                                  "Quand allons-nous avoir le courage de nous lever tous Ensemble et de mettre fin à la tragique ère SARKO ???"

                                  Quand nous retrouverons du courage physique. C’est ce qu’il faut pour gagner une guerre, je crois. Car c’est bien d’une guerre dont il s’agit. Les déplacements du président l’illustrent symboliquement, en ressemblant plus à un état de siège qu’à une visite dans une nation démocratique.

                                  Nous sommes trahis de tous côtés (partis, syndicats, médias) et savons bien que seule une insurrection pourrait nous redonner le pouvoir qu’on nous a volé. Apparemment, la majorité d’entre-nous n’est pas prête.

                                  Pendant ce temps, les colonnes ennemies avancent implacablement.


                                • ELCHETORIX 20 septembre 2009 14:45

                                  OUI , il faut bouter cette clique hors de notre champ de vision !
                                  il faut que la populace se réveille , nous devons changer ce système et renvoyer ces usurpateurs qui ne servent à rien.
                                  Dans leur logique , une europe supranationale , suppose que chaque état n’a plus besoin de président ni d’une assemblée nationale car tout sera décidé à bruxelle.
                                  Le président sera remplacé par un gouverneur , comme pour les états américains , comme celà notre pays n’existera plus sur la scène internationale , comme la californie et tous les autres états US .
                                  Donc à mon avis ce pantin profite à fond de sa situation tout en accélérant le processus de destruction de l’existence de notre nation.


                                  • nowak 20 septembre 2009 15:50

                                    200 000 € c’est peu .La moyenne des dépenses de l’Elysée par jour est de 300 000€ .Cette année ,ce sera pire car il y aura la facture de son palace volant....


                                    • Jean Lasson 20 septembre 2009 21:04

                                      « 200 000 € c’est peu. »

                                      C’est bien pourquoi ils ne comprennent même pas pourquoi ils se font accrocher pour une somme aussi ridicule (pour eux). D’ailleurs, je suis persuadé que ces 200.000 € n’incluent pas les salaires avec charges de tous les flics mobilisés. Le montant total réel est sûrement beaucoup plus élevé.

                                      Et dans le même temps, les mêmes débloquent « généreusement » 1 million € pour les inondations du Sud-Ouest.


                                    • Jean Lasson 20 septembre 2009 22:09

                                      Je tombe à l’instant sur ce texte. On y apprend que 200.000 € serait juste le coût de la prestation « sécurité » confiée à une boîte privée (!) Si c’est exact, alors le coût total réel doit être plus proche de 600.000 €.

                                      Sarko à Villejuif :

                                      Entendu sur « France-Inter » aux infos puis relayé avec quelques précisions sur le répondeur de « Là-bas si j’y suis » (15 heures) de Daniel Mermet à propos de la visite de notre cher Président :

                                      Une visite-éclair de notre « Guide » et de Sa ministre de la santé au service de d’hépatologie à l’hopital de Villejuif a provoqué les sympathiques mesures de sécurité suivantes :

                                      • interdiction de toute circulation (sauf médecins) dans les environs de l’hopital depuis 48 heures
                                      • demain, jour de la brillante prestation présidentielle : annulation de tous les rendez-vous en hépatologie et obligation pour le personnel médical de présenter : papiers d’identité, badge et feuille de paye (si, si !). Les malades sont priés d’aller se faire soigner ailleurs.
                                      • interdiction d’accès des voitures particulières qui amènent des vieillards au service de gérontologie. "Allez mémé encore un petit effort avec tes cannes et ton fauteuil. C’est pour le Président !« 
                                      • coût de la prestation »sécurité" qui a été confiée à une boîte privée  : 200 000 euros (source : le chef du service hépatologie). Pas mal à une époque où l’on nous demande de nous serrer la ceinture sur les frais médicaux.


                                      Faut-il chercher dans les récentes mesures hospitalières et la vague de mécontentement une raison à ce véritable « état de siège » commandité par notre omniprésident ? ... ou peut-être un ras le bol général sur la paranoïa qui entoure systèmatiquement tout déplacement de notre Sarkoléon ?

                                      Mais nous aurons certainement des images de cette princière visite : les TV ont reçues de nombreuses invitations et des conseils avisés sur les axes de prises de vue afin de relayer ce beau spectacle qui régalera les 20 heures des JT.

                                      Dans le même genre, je me souviens de l’histoire suivante. Alors que Naboléon n’était que ministre de l’Intérieur, il fit un voyage en Corse. Pour son confort et sa sécurité, plusieurs hélicoptères furent réquisitionnés, dont celui de la sécurité civile. Au même moment, un randonneur et son fils firent une chute en montagne. L’enfant était gravement blessé (fracture du crâne ?) et avait besoin en urgence d’un transport à l’hôpital. Mais aucun hélicoptère n’était disponible et l’enfant décéda.

                                      Voilà le respect des autres qui anime Naboléon. Et encore merci à ceux qui ont voté pour lui. De tout cœur, de tout foie et de tout crâne. Quand on est incapable de protéger ses enfants... la fin n’est plus loin.


                                      • Christoff_M Christoff_M 22 septembre 2009 05:41

                                         le dérapage et le ridicule ont commencé a apparaitre lors des cérémonies du débarquement, avec Obama, pas dupe du manège un peu exagéré...

                                        Sarkozy aurait aimé plus de photos mises en scène devant par terre refaits ou public choisi !!

                                        on avait l’impression qu’on avait sorti les enfants en blaser et jupettes pour les filles d’une école privée de Neuilly mais d’il y a vingt ans.... le pire c’est que ses conseillers genre Guaino ont tendance à le renforcer dans le coté caricatural de son personnage...

                                        C’est la que l’on peut voir la limite du personnage, qui fait croire à « l’ouverture »....

                                        Voir Fillon, Guaino, Copé, Besson, c’est le retour de petits bourgeois réacs d’un autre age, je pense que les gaullistes vont paraitre « modernes » grâce à lui... d’une droite qu’on avait pas vu depuis Leotard, Madelin et Longuet, les petits bourgeois coincés, indignes d’une droite moderne... Chirac et Villepin étant presque intellectuels et modernes à coté de toute cette clique de petits ambitieux, petits bourgeois....

                                        Les services déployés valent bien ceux des états-unis !!

                                        Est que Sarkozy ne se prendrait pas pour le président des états unis d’Europe !! avec un coté parano à la Bush !!

                                        Quand on est obsédé par les problèmes ou les accidents, on est susceptible de déclencher des choses négatives, tellement on est dans le stress et la parano...

                                        Je me rappelle toujours de la viste en Inde ou il fallait enlever ses chaussures dans un palais ou les journalistes français n’avaient pu filmer Sarkozy enlevant ces chaussures, pour ne pas voir les semelles et les talonnettes du personnage parano et plein de complexes...
                                        Cela prouve aussi les limites du bonhomme...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès