Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hortefeux : pour les immigrés, les carottes « Vichy » sont cuites...

Hortefeux : pour les immigrés, les carottes « Vichy » sont cuites...

Elu de la région Auvergne d’où il rêve de remplacer l’actuel président du Conseil régional socialiste, Brice Hortefeux a décidé de rendre à Vichy sa réputation en y invitant ses homologues européens. La troisième conférence interministérielle européenne sur l’intégration et l’immigration des étrangers s’y tient aujourd’hui, 4 novembre 2008.

Au-delà des symboles sur lesquels nous ne reviendrons pas si ce n’est pour déplorer que la réhabilitation morale de la ville ait été justifiée ce matin sur Europe1 par des comparaisons hasardeuses entre les conférences internationales organisées à Moscou, Berlin, Rome ou dans des hôtels parisiens. Non, selon le ministre, le choix de Vichy tient à la qualité de son hôtellerie et ses thermes. Aussi habile en sémantique que son patron notre ministre !

Petite contrariété pour le ministre : la préfecture de l’Allier a annoncé qu’une trentaine de personnes ont été interpellées et trois policiers blessés après une manifestation, lundi 3 novembre dans la soirée, à Vichy, contre la politique européenne d’immigration, discutée dans la ville lors d’une conférence européenne controversée - Source Nouvel Obs.

Maintenant, passons aux mesures phares qui seront abordées ce jour :

Le ministre de l’immigration, Brice Hortefeux, annonce qu’il sera demandé aux candidats à l’immigration d’apprendre le français. Cette mesure sera applicable à partir du 1er décembre 2008.

Brice Hortefeux exige que le membre de famille d’un Français (ou d’un étranger établi en France) prouve au préalable sa maîtrise de la langue française et des valeurs de la République avant de solliciter un visa de regroupement familial.

Le ministre de l’Immigration dit vouloir faciliter l’intégration des bénéficiaires (d’un visa de regroupement familial) de plus de 16 ans et de moins de 65 ans dans la société française.

Une formation d’une durée de deux mois maximum est donc indispensable. Une attestation de suivi de cette formation est délivrée immédiatement à l’issue du cours et doit figurer parmi les pièces composant le dossier du demandeur.

L’apprentissage de la langue française sera assuré par l’Agence nationale de l’accueil des étrangers et des migrations (ANAEM), qui est chargée de la gestion directe des formations civiques et linguistiques dans le cadre du C.A.I. - Source Continental News.

Qu’est-ce que c’est que le CAI ou Contrat d’accueil et d’intégration ?

Le Contrat d’accueil et d’intégration

Le « Contrat d’accueil et d’intégration » représente un engagement réciproque entre l’Etat, d’une part, et le migrant, d’autre part. Obligatoire depuis le 1er janvier 2007, il est gratuit pour le bénéficiaire et conclu pour une durée d’un an et peut, dans certains cas, être prolongé d’une année supplémentaire.

Contenu du Contrat

Les modalités de mise en œuvre des formations sont fixées par l’arrêté du 19 janvier 2007 paru au Journal officiel du 30 janvier 2007. L’ANAEM organise, finance et assure le suivi des formations et des prestations dispensées dans le cadre du Contrat d’accueil et d’intégration depuis le 1er janvier 2007.

Dans le cadre du Contrat d’accueil et d’intégration, le signataire du Contrat bénéficie de plusieurs formations … / … En cas de non-respect des engagements liés au contrat, le préfet peut y mettre fin, refuser le premier renouvellement du titre de séjour ou la délivrance de la carte de résident. Source ANAEM. 

Education civique : institutions, valeurs de la République, organisation politique et administrative.

La vie en France : informations sur les démarches de la vie quotidienne.

Formation linguistique : si le niveau de connaissance du français est insuffisant, il lui est prescrit une formation linguistique d’une durée maximum de 400 heures.

Ainsi, toute demande de visa d’immigration familiale sera subordonnée à un examen culturel et linguistique sur place.

Les migrants disposant des bases de français seront dispensés de cours, ainsi que les jeunes de moins de 16 ans et les personnes âgées de plus de 65 ans. … / …

• Concrètement, le Contrat d’accueil et d’intégration est présenté aux migrants lors de la ½ journée d’accueil sur les plates-formes des directions territoriales de l’ANAEM.
Au programme :
- une séance d’information collective qui présente le CAI et notre pays à travers le film « Vivre ensemble, en France » ;
- un entretien individuel qui permet à un auditeur social de l’ANAEM :
— de présenter en détail le Contrat d’accueil et d’intégration ;
— d’établir un diagnostic personnalisé des besoins ;
— d’apprécier son niveau de connaissances orales et écrites du français à partir d’un test fixé par arrêté ;
— de prescrire, si nécessaire, une formation linguistique ;
— d’orienter, si nécessaire, le migrant vers l’assistant social présent sur la plate-forme ;
— de fixer avec l’intéressé les dates des formations et des sessions (civique, linguistique et vivre en France) et le cas échéant l’attestation de dispense de formation linguistique (AMDFL).

En contrepartie, l’étranger s’engage à respecter les valeurs fondamentales de la République française et à suivre les formations qui lui auront été prescrites.

Une visite médicale, conçue comme une action de prévention, permet de faire le point sur son état de santé.

Il est clair qu’il va vraiment falloir réunir des conditions… quasiment impossibles à réunir. Mais c’est en partie le but.

Autre information divulguée ce matin : il pourrait être obligatoire pour les candidats à l’immigration, outre les mesures présentées plus haut, de connaître les paroles de l’hymne national : La Marseillaise (voir ou écouter la vidéo sur Europe1).

Cet après-midi, il pourrait être décidé de mettre en place une «  pédagogie  » de l’hymne national, c’est-à-dire, outre la connaissance des paroles, son histoire et les valeurs qu’il véhicule. Il est d’ailleurs envisagé qu’au bout de cinq ans lorsque l’immigré fera une demande de carte de séjour, les critères "pédagogiques" lui soient imposés.

Alors, nous posons simplement quelques questions :

- Ces tests seront-ils imposés aux ressortissants des pays de l’Union qui ne parlent pas notre langue ni ne connaissent les paroles de Rouget de l’Isle alors qu’on refuse des Africains francophones ?

- Exigera-t-on à terme que les immigrés sachent marcher sur les mains, faire du trampoline, donner la liste exacte des présidents de la République française, de créer un chef d’œuvre majeur… ?

- Les employeurs (la restauration et le BTP sont de bons exemples récents) seront-ils poursuivis et sanctionnés ? Même si le ministre l’affirme… On en doute fortement.

M. Hortefeux devrait plutôt expliquer qu’il a décidé avec un nouveau vocabulaire et des « astuces » de mettre en place la fameuse immigration zéro chère au Front national. Les élections approchent et la drague vers les électeurs les plus à droite va pouvoir recommencer.

Dans le cas où les ministres présents à cette réunion auraient quelques minutes, nous leur proposons de visiter un site au look minimaliste dont le nom est évocateur : 25 000 expulsions.

Ce site montre des personnages sur fond blanc avec pour seuls commentaires en bas de page :

Expulsions depuis le début de l’année : 20 726
Expulsions aujourd’hui : 33

25 000 expulsions est un simple compteur.

Il propose une représentation des 25 000 expulsions de sans-papiers prévues cette année par le ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale.
Il est lancé depuis le 7 janvier 2008, date de la conférence de presse de Brice Hortefeux au cours de laquelle cet objectif a été reconduit ; il s’arrêtera le 7 janvier 2009 et reprendra peut-être sur la base de nouveaux objectifs.


Mais que vaudront ces chiffres au moment de passer à table pour le déjeuner ou le dîner ?

"Bon appétit, Messieurs !" lançait Ruy Blas en surprenant les conseillers du roi en train de se partager les richesses du royaume. Cette fois-ci, il semble qu’aucun Ruy Blas ne viendra perturber la quiétude d’excellents repas que l’eau de Vichy particulièrement digestive contribuera certainement à rendre encore plus agréables.


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Internaute Internaute 4 novembre 2008 14:00

    Hortefeux va dans le bon mais il serait temps qu’il passe à la vitesse supérieure.

    Pourquoi donc la carte de séjour est-elle donnée à vie (renouvelable indéfiniment sans conditions) en France ? Cela ne se voit nulle part ailleurs. Les français expatriés à l’étranger n’ont qu’un seul avenir une fois leur boulot terminé, rentrer chez eux ou trouver un autre chantier qui les accueille.

    Le première réforme à faire est d’exiger des employeurs la mise sous séquestre du prix du billet d’avion de retour pour les immigrés qu’ils font venir. La deuxième est l’obligation de retour trois mois aprés la perte d’un emploi si aucun n’a été retrouvé.

    Il faut arrêter de considérer la carte de séjour comme un titre définitif de résidence. Elle doit être un titre temporaire. Notre population a augmenté de 50% en même pas 40 ans, passant de 45 à 63 millions de personnes. Il s’agit d’une explosion démographique qui devient insupportable. Il suffit de voir tous les problèmes non résolus que cela nous amené - baisse du niveau scolaire, ghettos, difficultés de circulation, difficultés de logement, criminalité, etc.


    • foufouille foufouille 4 novembre 2008 14:39

      il y a 40a les francais faisaient pas mal de momes. 3 ou 4, voire plus etait courant


    • Barth 4 novembre 2008 15:18

      Tu as oublié d’indiquer qu’il serait beaucoup plus efficace de les marquer, mais cette fois une étoile de couleur ne suffira pas. Un tatouage serait plus adèquate.
      T’as aussi le collier métallique autour du cou qui serait pas mal, enfin il ne faudrait que cela les gêne trop pour bosser.


    • Gilles Gilles 4 novembre 2008 16:08

      Ne pleures pas Internaute

      Derrière tout ce charabia, qui pourrait être consensuel si on avait affaire à des hommes honnêtes, se cache juste des prétextes pour refouler les demandeurs qui ont une sale gueule

      N’importe quel consul dans un pays de miséreux comme tu ne les aimes pas, pourra à la tête du client lui donner son certificat de langue ou non. Déjà, à l’heure actuelle de nombreux consulats refusent, égarent ou font trainer des dossiers bétons (genre marié à un(e) français(e) avec deux gosses français, en France). Ainsi, maintennat plutôt que de s’enmerder avec ces dossiers, ils les foutront à la poubelle directe et jarcteront le demandeur à coup de pied au cul

      Le seul risque, c’est la corruption, déjà montrée du doigt largement, qui va faire des heureux. Plutôt que de trouver une Alliance française à 200€/mois (salaire moyen = 100€ là bas), de faire des analyses médicales à 400€, se sera plus simple de glisser un bifton au fonctionnaire local pour le joli tampon

      Le revers de la médaille, c’est qu’à moins d’avoir un dossier méga béton avec plein de pognon, d’être naïf, le chemin de l’immigration clandestine paraitra plus sûr, même au risque de sa vie

      La politique de la débilité, par des débiles faux culs. Si Hortefeux, Sarko et tous ces ploucs nés dans des draps de soie, du fric plein les fouilles dés le berceau, avait un temps soit peu de COUILLES, au moins ils diraient clairement ce que selon eux il faut faire (fermer les frontières aux sales gueules) au lieu de chier des lois alambiquées qui ne seront pas respectées, seront détournées et ne serviront qu’à produire de bonnes stats à mille lieues de la réalité

      Au moins, LePen était plus courageux et plus cohérent que ce ministre et son Chef
      . Finalement il avait raison, vaut mieux avoir en face de soi l’original que la minable copie qui n’est qu’un piège à GROS CONS


    • appoline appoline 4 novembre 2008 18:35

      A Barth,
      Vous ne croyez pas que vous y allez un peu fort non, sous prétexte que des évidences sont dites, de suite vous ressortez l’étoile jaune qui ce soit dit n’a rien à faire là. Nous allons nous heurter à de graves problèmes même avec une migration contrôlée. Que cela plaise ou non, c’est ainsi. Quant à Hortefeux, le cumul des mandats ne fait pas de lui, un surhomme, bien au contraire, à se noyer dans la diversité des taches, on finit par perdre de vue l’essentiel ; la réflexion et le bon sens.


    • Padupe 5 novembre 2008 11:23

      Tout à fait d’accord avec vous, internaute, mais dites-vous bien que les pays occidentaux ne prendront pas les mesures relatives à l’immigration que vous décrivez.

      Tout cela est permis et admis, pour les pays tiers. Mais, nous, en Occident, nous devons ouvrir grand nos portes. Nos dirigeants font bien mine de réglementer quelque peu les flux migratoires, mais c’est pour la forme et uniquement pour ne pas heurter leurs électeurs de front.

      Mais leur tâche va être facilitée avec l’élection de Barack Obama aux EU. En effet, cette élection symbolique est la preuve que le rouleau compresseur des médias, ainsi que les moyen financiers de l’establishment, peuvent modifier radicalement l’opinion publique de la communauté blanche, au point de lui faire perdre du vue qu’elle est ultra minoritaire sur cette terre et que le métissage universel, auquel elle est conviée par le Système, signifie sa perte par dilution complète dans la masse des gens de couleur.

      C’est ce qui nous arrivera à terme si rien ne change.


    • Internaute Internaute 5 novembre 2008 11:28

      @Foufouille

      C’est la deuxième fois que vous faites ce commentaire. Je vous invite à lire cette étude gouvernementale.

      http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/034000116/0000.pdf
      République Française - Haut Conseil de la Population et de la Famille
      Janvier 2003.

      « Les femmes nées en 1948 ont eu 2,1 enfants, descendance qui s’est maintenue pour toutes les générations nées dans les années cinquante. »


    • philoxera philoxera 4 novembre 2008 14:51

      il faudra connaitre les 7 couplets par coeur ?


      • Hakim I. 4 novembre 2008 15:04

        Si on remplacait intégration par assimilation, tout deviendrait tellement clair.

        Apprendre les paroles de l’hymne ! Ils sont candidats a l’immigration, pas a la naturalisation !

        Bref, comme je disai dans un autre article, la préparation à la chasse au bouc émissaire a commencé ; crise oblige.


        • Serpico Serpico 4 novembre 2008 15:17

          "Brice Hortefeux exige que le membre de famille d’un Français (ou d’un étranger établi en France) prouve au préalable sa maîtrise de la langue française"

          ***************


          Pourtant Fadela Amara (extrèmement en colère et "coup de d’extoc") est ministre, Ségolène Royal était candidate à la présidence en toute "bravitude"...

          Quant à ce Hortefeux, il aurait dû avoir plus de respect pour son collègue Azouz Begag qui lui donnerait bien quelques cours de français.

          Les muets, quant à eux, devraient se faire hara-kiri : ils ne parlent pas un mot de français...


          • Juju Dredd 4 novembre 2008 23:47

            Et le naim de jardin ne s’exprime pas beaucoup mieux.


          • foufouille foufouille 4 novembre 2008 17:24

            et ceux qui ne souvienne plus de le marseillaise, ils se font virer ?


            • Juju Dredd 4 novembre 2008 23:49

              On m’a jamais fait apprendre la marseillaise ! Je vais être expulsé ? Dans mon pays d’origine (en France quoi) ?


            • foufouille foufouille 5 novembre 2008 10:41

              j’ai du l’apprendre en primaire
              a cette epoque, les gauchers etaient interdit


            • PUCK 4 novembre 2008 23:09

              Vous annoncez 12 réactions à cet article ,et vous n’en publiez que 10 et parmi celles que vous sucrez se compte la mienne qui était pourtant fort polie même si elle était en faveur de B.Hortefeux .

              Pourrai je savoir pourquoi elle n’a pas paru ? je disais seulement que connaitre la langue du pays d’accueil était la moindre des choses et que les 3 expats de ma famille s’étaient et se donnaient encore beaucoup de mal pour se faire accepter et peut être aimer .

              Alors ,pourquoi ? est ce subversif ?


              • l’immigré de service 5 novembre 2008 00:08

                Monsieur Sarkosi est le premier immigré

                Mr Sarkosi est descendant d’une famille d’immigré, mais paradoxalement, il est l’auteur des lois les plus durs contre l’immigration.

                La répartition des richesses, là, est le problème,tandis que les patrons se payent des salaires 600 fois supérieur à un ouvrier, ceux qui ne sont même pas ouvrier, dorment dehors, meurt de faim et de froid.

                Ces patrons pourrais se contenter de 3 smig et avec le reste il pourrait embaucher au moins 400 personnes , immigrés ou français de souches, tout le monde a besoin de manger et d’avoir un toit.

                Nos identités et nos vies ne se résument pas à un simple bout de papier
                Le problème ce n’est pas l’immigré, le problème , c’est ceux qui se jugent au dessus des autres et qui gardent toutes les richesses de la mère terre, pour eux et laissent les miettes au peuples. 
                 

                Ma patrie c’est la planète terre, elle est de toutes les couleurs et sans frontière, ma nationalité c’est l’humanité, elle est indivisible dans sa diversité
                dans la tombe que ce soit d’un blanc, d’un noir et d’un jaune tout les os sont blanc.

                Liberté de circuler et de rester libre, liberté de penser, liberté d’agir dans dans le respect des droits de l’autre et des autres.

                Egalité des droits et traitements devant la loi et égalité des devoirs envers ses frêres et soeurs humains.

                Quand une main te vient en aide, sa couleur t’importe peu, tu l’a saisis.


                Fraternité = frêres Je souhaite le meilleur de cette vie à mes frêres et soeurs, peu importe la couleur ou les papiers, car on ne brille que par ses mérites à être juste envers son prochain.

                 

                • l’immigré de service 5 novembre 2008 08:51

                   La langue française est une des langues les plus compliqué au monde de part toutes ses règles de grammaire, brice the nice exige de l’apprendre en deux mois , c’est à croire que tout les immigrés sont des surdoués.

                   Je connais des français de souches qui sont illéttré qui ne savent ni lire ni écrirent , cela ne les empêche nullement de demander à l’immigré que je suis de les aider dans l’accomplissement de leurs démarches administrative.

                   Au lieu d’éxiger des candidats qui cherchent à rejoindre leurs conjoints, une chose que lui même n’arriverais pas à faire, à savoir ; apprendre une langue vivante en 2 mois , il ferait mieux de s’occuper d’apprendre le français en gens deja présent.
                   


                • l’immigré de service 5 novembre 2008 10:38

                   Carte de séjour , carte de résident, carte d’identité national ou internationale, carte du droit à la vie, c’est à croire que ses bouts de papier ou plastique valent plus que la personne, qui ne les possèdes pas, numéro de sécu ,d’urssaf , d’anpe , de passeport, d’immatriculation, quel numéro êtes vous car votre nom n’apparait nul part .
                   Ne sommes nous devenus que des numéros ?


                • PUCK 5 novembre 2008 17:05

                  Les grands patrons ,les vrais ,ceux qui font vivre une grande boite ,ont une lourde responsabilité .Tout le monde ne peut pas être patron et il est dommage qu’on parle beaucoup de quelques brebis galeuses qui se font voter des salaires et des indemnitées de départ indécentes et pas de ceux qui font gagner leur entreprise et lui sacrifient temps et vie de famille .Ne vous y trompez pas ,tous les salaires réunis de ces patrons ,peu nombreux ,n’ajouteraient que quelques euros à un salaire de smicard .Mais c’est vrai que des salaires de 200.000 euros mensuels ,ça fait désordre ,demandez aux footballeurs .

                  Pour rester dans le football ,la simple vision d’un match ,même dans une petite ville ,peut vous démontrer que vous avez une vue irénique de l’humanité .Tout le monde n’est pas beau ,tout le monde n’est pas gentil et l’immigré ne l’est pas plus que Pierre ou Paul qui ne désire pas voir passer tout son salaire dans des charges sociales de plus en plus lourdes pour financer RMI ,CMU ,AME dont il ne verra jamais la couleur .

                  Amicalement quand même .


                • PUCK 5 novembre 2008 17:08

                  Les immigrés africains sont généralement francophones et parlent souvent un français parfait et coloré qui ferait honte à beaucoup ,mais il y a les autres ....et ,c’est vrai que je doute qu’ils puissent apprendre en 2 mois .....


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 5 novembre 2008 04:19

                  " Le ministre de l’immigration, Brice Hortefeux, annonce qu’il sera demandé aux candidats à l’immigration d’apprendre le français. Cette mesure sera applicable à partir du 1er décembre 2008. " avez vous écrit. Selon que vous serez puissants ou misérables...

                  C’est curieux quand même, de toute la quantité importante de villages ardèchois, de bourgs du massif central, de chateaux français, de propriétés isolées etc...vendues depuis, et même, avant l’Europe, à toutes sortes d’européens et autres tels, Suisses, Allemands, Canadiens, Américains, Belges, Hollandais, Italiens, etc...très peu d’entre eux avaient prévu un jour de s’installer en france et n’avaient appris le français.

                  Des régions entières sont quasiment envahies par les Anglais, il y a trente ans, des villages entiers étaient habités de hollandais qui ne parlaient pas un mot de chez nous, ils construisaient des villages neufs clos de murs et fermés de barrières, ils s’approvisionnent directement par poids lourd en provenance de leur pays d’origine, et ne faisaient même pas fonctionner notre petit commerce. Dans le Var, des enclos surveillés regroupent des groupes de villas de luxe entièrement vendues aux Américains, ils ont construit des zones entières après avoir arrosé les mairies d’enveloppes sous la table pour obtenir les permis de construire.

                  Autour de mon village, tous les chateaux ont changé de mains, des envoyés professionnels armés de portefeuilles de trente cinq millions de francs venaient rafler les plus belles propriétés et s’y sont installés en silence...Personne ne leur a fait le moindre procès, alors que une grande majorité d’Africains parlent déjà extrèmement bien le français, qu’ils l’ont appris pour un jour venir chez leur colonisateur faire quelques études avant de rentrer chez eux. Deux poids / deux mesures !


                  • Fergus fergus 5 novembre 2008 09:06

                    Hortefeux, c’est ce type (un élu de ma région d’origine, quelle horreur !) qui nous rebat les oreilles pour nous expliquer qu’il n’y a pas de politique de quotas mais qui ne peut s’empêcher de mettre en avant le nombre des expulsions fin septembre, supérieur à celui de l’année précédente toute entière.

                    En clair, Hortefeux n’est qu’un exécuteur des basses oeuvres qui a mis sous l’éteignoir son humanité (s’il en a une !) pour servir sa carrière. En cela, il n’est guère différent de la plupart de ses collègues ! 


                    • Fergus fergus 5 novembre 2008 09:12

                      Faire étudier la Marseillaise aux candidats à l’immigration est d’une profonde débilité. D’une part, les paroles en sont carrément ringardes pour un hymne, car agressives et incompréhensibles pour la majorité des gens. D’autre part, l’écrasante majorité des Français les ignorent totalement ou les resservent, lors de smatches de foot où elle n’est pas sifflée, dans une bouillie de "Sanguimpur" ou "d’étang d’Arsenglan". Infliger cela aux postulants à l’immigration n’en fera ni de meilleurs ni de plus mauvais Français !


                      • Gilles Gilles 5 novembre 2008 10:51

                        Tout à fait d’accord !

                        Croire, ou plutôt faire croire, que c’est en forçant à connaitre par coeur les symboles, cela facilite l’adhésion à une communauté est d’une débilité inédite. Il faut succiter l’envie et d’ailleurs les pays considérés comme terre d’accueil, notamment les USA ou el Canada, voient leurs immigrés adopter leur nouvelle citoyenneté trés vite, et en être fiers.

                        C’est sûr qu’en cassant les burnes des postulants, en les insultants, en leur opposant des barrières administratives kafkaïennes contournables uniquement par des efforts hallucinants ou par la duplicité a l’effet inverse...on en arrive à créer d’emblée du ressentiment et de la méfiance. 

                        Si en plus ils se sentent traquer, à la sortie des écoles, de l’hôpital, de la préfecture n’est-il pas normal qu’en fin de compte, se sachant des marginaux, ils agissent de la manière dont on les considère ?

                        Quant à la langue, mis à part quelques cas, tout immigrant fini par la parler suffisament, par nécéssité ou parce qu’il bénéficie de programmes publics (ça existe déjà...). Les pays qui insistent sur la maitrise avant l’arrivée ne le font que dans l’idée d’ériger des barrières.. ;qui ne servent à rien !


                      • ARMINIUS ARMINIUS 5 novembre 2008 09:26

                        Les Etats-Unis d’Amérique se sont construits grace au concours de millions d’immigrés dont beaucoup , de la première génération, ont pu survivre sans parler un mot d’anglais. Il est vrai qu’ils étaient alors regroupés par communautés de pays d’origine au sein des métropoles.Ils ont très vite compris que pour accéder à l’éducation et avoir un emploi , leurs enfants devaient maitriser la langue du pays. L’armée contribuait aussi à les assimiler en leur offrant comme aujourd’hui bourse d’études contre service militaire. Les choses se faisaient ainsi tout naturellement .
                        Tout cela ne comportait pas ce caractère obligatoire d’adhésion à nationalité qui fleure plus l’odeur moisie d’une loi d’exception que l’air d’une véritable démocratie..


                        • Super resistant de l’islam 5 novembre 2008 10:36

                          Cette mesure est un très bonne chose pour la cohesion de notre pays et pour lutter contre le communautarisme.

                          En effet , comme s’integrer à un pays et à sa population si on n’en connait ni la langue, ni les coutumes et regles  ?

                          Ceci aurait du etre fait depuis longtemps et devra etre appliqué avec vigueur.
                          Mais pour l’immigration illegale, hortefeux a encore bcp de travail devant lui.
                          De meme il est grand temps de se pencher sur la suppression du droit du sol et des doubles nationalités. smiley


                          • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 5 novembre 2008 10:40

                            Peut-être ceci démontre t’il que le droit à la différence, intrinsèque à la culture américaine pour autant qu’il se marie avec le sentiment patriotique, fonctionne finalement mieux que l’intégration obligatoire à la française et son cortège de haine. L’Amérique émerge aujourd’hui de 8 sombres années faites d’ignorance, de bêtise et de violence, alors qu’en même temps la France sombre dans le totalitarisme populiste et la xénophobie, la pédagogie de la Marseillaise....


                            • foufouille foufouille 5 novembre 2008 11:39

                              http://bellaciao.org/fr/spip.php?article73836

                              la manif a tourne en emeute, meme si la presse ploutocrate n’en parle pas


                              • foufouille foufouille 5 novembre 2008 12:04

                                http://rebellyon.info/article5595.html

                                encore un autre
                                ca me fait penser a une autre epoque .................


                              • Dolores 6 novembre 2008 17:29

                                La mentalité française devient de plus en plus "dégueulasse" au fil des ans : c’est sans doute pour cela que Sarko a été élu, avec dans son sillage des gens comme Hortefeux.
                                Tout en se drapant dans le drapeau français, ils oublient totalement la devise de notre pays :
                                 "Liberté, Egalité, Fraternité".

                                Des Français ayant apparemment du travail et des rémunérations très décentes voudraient qu’on cesse
                                "d’assister" les plus pauvres de leurs concitoyens pour payer moins d’impôts.
                                Leurs consciences ne les titillent absolument pas en pensant que ce serait condamner 7 millons de personnes qui vivent déjà sous le seuil de pauvreté à mourir de faim et de froid en plein air, en incluant 2 millons d’enfants.
                                Tous ces "minables" qui vivent sur "leurs dos" ne méritent certainement pas de vivre !
                                C’est sans doute la raison pour laquelle Sarko et sa clique ont pu imposer aux chômeurs d’accepter n’importe quel emploi sous peine de crever de faim sans que personne autre que les chômeurs proteste.

                                La propagande instille au bon peuple que les chômeurs sont des feignants ou des fraudeurs et qu’il faut les "remettre au travail" ou les punir sévèrement. Les imbéciles applaudissent !

                                Alors, pensez, quand il s’agit d’émigrés, ces êtres forcemment inférieurs, on peut faire n’importe quoi !

                                Le fait que cette réunion se fasse à Vichy, ce n’est pas une provocation, c’est plutôt démontrer qu’on est dans le droit fil de la ligne de pensée de ce qui se faisait à cet endroit précis en 39/45.
                                D’ailleurs l’intitulé qu’Hortefeux a choisi pour son ministère a clairement des relents de pétainisme et indique la pensée profonde de ce gouvernement.

                                Cependant, il y a émigrés et émigrés.
                                Il n’y a pas si longtemps, la France était une terre d’asile, elle recevait sur son sol ceux qui étaient persécutés politiquement, religieusement.......
                                Plus maintenant, sauf s’ils ont de l’argent ou s’ils sont célèbres. Vous pouvez être sûrs qu’à ceux-là on ne leur demandera pas de chanter la Marseillaise !

                                Hortefeux fait semblant de ne pas comprendre la différence entre un émigré qui vient seulement pour travailler et celui qui demande la nationalité française !
                                Il pense sans doute qu’en mettant la barre aussi haut (français parfait, connaissance des lois, etc, ect...) plus aucun étranger ne rentrera en France. En fait il ouvre grand la porte à l’émigration clandestine qui réjouit si fort les patrons malhonnêtes et à l’exploitation des hommes.

                                Là encore les imbéciles applaudissent.

                                Jusqu’à quand ?????????????????







Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès