Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hugo Chávez a dénoncé un plan militaire contre le Venezuela

Hugo Chávez a dénoncé un plan militaire contre le Venezuela

 

24 Juillet, traduit par danielle Bleitrach : le président Chavez lors d’une cerémonie officielle (voir video) a dénoncé une intervention directe du gouvernement des États-Unis dans une opération militaire planifiée pour séquestrer ou pour assassiner le président Hugo Chávez, ainsi que pour renverser le gouvernement constitutionnel. Les faits ont a été révélés au mandataire vénézuélien par une source de confiance, par l’entremise d’ une lettre reçue le 23 juillet dernier et dont il a lu une partie à l’Assemblée.

La missive envoyée depuis un territoire nord- américain explique que «  la phase de la préparation de la communauté internationale avec l’aide de la Colombie est en pleine exécution (…),ce qui s’est passé jeudi à l’OEA est une partie du plan initial, un pion qu’ils ont avancé », a indiqué la source.

 

Chávez lui-même a rendu public le contenu de la lettre lors du discours qu’il a prononcé au Panthéon National, durant l’acte commémoratif de la Naissance du Libérateur, Simón Bolívar, en indiquant que cette source l’a déjà alerté sur d’autres événements, « y compris avant 2002 « .

Conformément à l’information de la dite source, l’intervention directe des États-Unis est motivée par le fait que, selon leurs conclusions, « les seuls Colombiens, ne pouvaient pas exécuter l’opération dans le court terme, de telle sorte qu’ils ont directement décidé d’y être impliqués  ».

la lettre a ajouté que même s’il y avait des actions et des échéances programmées pour le 26 Septembre (date des élections législatives au Venezuela), ils sont en train d’anticiper sur leur propre agenda et « ils unissent la phase de préparation avec celled’exécution (…), pour cette raison ils font des mouvements qui devaient être exécutés ultérieurement. « .

« Ce qui est correspond au déplacement d’une force massive de frappe(…) au Costa Rica sous prétexte de la lutte contre le trafic de stupéfiants. La vérité est que sa mission est d’appuyer les opérations militaires de manière ouverte  », prévient l’informateur dans la missive.

Quelques données du plan

La connexion entre le gouvernement d’Alvaro Uribe et le Département d’État nord-américain dans des actes d’ingérence et d’agression contre le Venezuela et d’autres pays de l’ALBA, a été dénoncée par Hugo Chávez lui-même, en maintes occasions.

L’existence de cette connexion été aussi dénoncée par d’autres mandataires de l’Amérique latine, comme Raphaël Correa, qui a dénoncé la violation de la souveraineté équatorienne en mars 2008, avec l’incursion d’effectifs de l’armée colombienne sur le territoire de ce pays.

Dans son allocution de ce 24 juillet, le président Chávez a commenté que « le mouvement de la flotte yankee au Costa Rica (…), coincide parfaitement avec ce qui est exprimé dans cette missive » ce qui impliquerait une menace éventuelle contre le Venezuela, le meurtre ou la séquestration de son Président et une tentative de renversement du gouvernement.

Le débarquement récent de sept mille marines au Costa Rica ce n’est pas le seul événement qui indique l’existence du plan d’agression dénoncé par le Président Chávez.

La réactivation de la Quatrième Flotte et de sa patrouille pour « garantir la sécurité maritime à la Mer Caraïbe, en Amérique centrale et en Amérique du Sud » ; (http: // www.southcom.mil/AppsSC/news.php ? StoryId=1262) le 12 juillet 2008 ; ainsi que l’installation des sept bases militaires en Colombie dans le deuxième semestre de 2009, sont certaines des actions internationales qui révélent l’intention des États-Unis.

Quelques faits mettraient en évidence la connexion de l’administration d’Uribe avec le Département d’État nord-américain comme le dénonce le Gouvernement vénézuélien : l’arrêt à Caracas de 120 paramilitaires le dimanche 9 mai de 2004 ; les accusations de la part du gouvernement colombien de complicité avec les FARC dans les années 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et les formulées dans l’OEA le 22 juillet 2010. Toutes liées à des faits ponctuels comme l’arrêstation au Venezuela de Rodrigo Granda par des fonctionnaires de la DAS qui agissaient clandestinement dans le pays ; le contenu des documents supposément trouvés dans l’ordinateur du guérillero colombien Raúl Reyes, dont ils se sont emparé en Équateur.

Durant la lecture de la missive, le Chef de l’État a rappelé que la même source l’a informé en 2004 sur des qui intervenus au mois de mai et il a fait référence aux paramilitaires capturés.

En suite de l’article voici la lettre complète lue par le président Hugo Chávez :

« Un ami, un vieux ami, – il y a des années je ne le vois pas-, comme je te l’ai commenté en diverses occasions, lis les trois derniers messages que je t’ai envoyés, estime que l’idée perdure de déclencher le conflit par la côte occidentale, de manière à ce que les derniers événements confirment tout, ou presque tout ce qui a été déjà été discuté, et d’autres informations qui me sont arrivées depuis en haut.

Ce qui se voit actuellement et s’est passé récemment, est une partie du plan complet, rien ne se passe sans connexion, tout est au préalable étudié et executé conformément à une stratégie déjà tracée.

La phase de la préparation de la communauté internationale avec l’aide de la Colombie, est en pleine exécution, ce qui est en train d’être vu, et l’affaire de jeudi à l’OEA est une partie du plan initial, un pion qu’ils ont déplacé. Sont réunies la phase de préparation avec la phase d’exécution, cela veut dire que les choses sont en train d’avancer, je te confirme qu’ils ont une date limite celle du 26, mais pour certaines raisons ils avancent les manoeuvres qu’ils devaient exécuter ultérieurement.

Dans ce cas ils accélèrent l’étape d’exécution, et cela est lié au déplacement d’une force massive de frappe, comme ils l’appellent – jusqu’au Costa Rica sous prétexte de lutte contre le trafic de stupéfiants la vérité est que sa mission est à d’appuyer les opérations militaires de manière ouverte parce qu’ils évaluent la réaction des FARC, et de l’ELN ainsi que des Cubains et des Nicaraguayens et ils ont tiré comme conclusion que les seuls Colombiens ne pouvaient pas exécuter l’opération dans le court terme, de telle sorte qu’ils ont décidé de s’impliquer directement quandil y aura conflit.

(…)

L’opération militaire est en marche, je vois qu’ils accélèrent les échéances, le plus important est qu’il y a un accord qui a abouti sur demande colombienne elle-même à savoir qu’ils se chargent de la frontière, mais il n’y a pas d’intention ni grande capacité de conduire des opérations très loin à l’intérieur du territoire et ce qu’ilsont décidé a été que comme la partie importante de l’offensive ou de l’objectif, est, Mauricio - Mauricio est un vieux nom, il ne s’agit pas de notre ministre de la Communication, Mauricio est un vieux nom de code qui utilisé pour ce type de communication – l’objectif est Mauricio et l’autre la chute du gouvernement sur le modèle de ce qui s’est passé avec Noriega alors ce que feront ceux du nord sera une opération combinée avec deux objectifs, ils ne veulent pas entrer à Caracas, ils n’osent pas entrer à Caracas ils chassent Mauricio surtout hors de Caracas, fais’-attention-lui à ce qui est dit avant c’est très important, je te le répète, en même temps ils essaieront de neutraliser une partie de la force armée, ils négocieront pour que quelques unités n’agissent pas, ils essaieront de rallier soit des militaires dans l’active soit des retraités pour contrôler les villes de manière à ce que, dis à Maurice que j’ai pris très au sérieux ces informations. »

(Con información de Prensa MinCI/Soledad Ramírez)

| (VIDEO) El presidente venezolano denuncia plan integral de ataque en su contra

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

144 réactions à cet article    


  • Rincevent 31 juillet 2010 10:52

    Intéressant. J’apprécie Chavez parce que c’est quelqu’un de direct, qui n’hésite pas à dire les choses tout haut.

    Les américains ont toujours été fourbes comme avec Noriega (exemple de la lettre) alors ce n’est pas une surprise : j’espère juste que cette fois-ci ils vont se planter, et être montré du doigt à l’échelle mondiale...utopique ? oui, je sais mais ça fait du bien de rêver.
    Après pour la lettre la fin n’est pas évidente à comprendre : traduite avec google ? smiley

    • danielle bleitrach danielle bleitrach 31 juillet 2010 11:01

      La operación militar va, veo que se están acelerando los tiempos, lo más importante hay un acuerdo al que llegaron por la misma petición colombiana de que ellos se encargaran en la frontera, pero no tiene intención ni mayor capacidad de conducir operaciones muy adentro del territorio y lo que decidieron fue que como parte importante de la ofensiva u objetivo es Mauricio -Mauricio es un viejo nombre, no se trata de nuestro ministro de Comunicación, Mauricio es un viejo nombre que este soldado ha usado para este tipo de comunicaciones- un objetivo es Mauricio y el otro la caída del gobierno recuerden el caso Noriega entonces eso lo harán los del norte es una operación combinada con dos objetivos, no quieren entrar en Caracas, no se atreven a entrar en Caracas están cazando a Mauricio sobre todo fuera de Caracas, préstale atención a lo anterior esto es muy importante, te lo repito, al mismo tiempo tratarán de neutralizar parte de la fuerza armada, tratarán de que algunas unidades no hagan nada, tratarán de llamar o de incorporar militares retirados para controlar las ciudades de manera que, dile a Mauricio que tome muy en serio estas informaciones.”
      je ne traduis pas avec Google mais j’ai eu un mal fou avec la fin parce que je ne sais pas qui est mauricio, j’ai l’impression que c’est du langage codé, alors si quelqu’un sait mieux qu’il s’y colle...
      danielle bleitrach


    • ELCHETORIX 31 juillet 2010 13:01

      Bonjour Danièle ,
      oui , je pense que c’est un langage codé , à la fin de cette lettre en Espagnol ,on peut le traduire  : .. DIS LUI QU’IL FAUT PRENDRE TRES AU SERIEUX CES INFORMATIONS .. A savoir qu’ils n’envahiront pas la capitale , seulement prendre le contrôle des autres villes pour déstabiliser la position de Hugo CHAVEZ !
      J’espère que la RUSSIE et la CHINE dissuaderont les EUA , de fomenter leur projet de reprendre en main les états de l’Amérique du Sud , comme Centrale .
      Merci pour votre billet , encore une fois très informatif , car si on n’ écoutait que les infos de TF1 et les autres chaines , il n’y auraient que les départs en vacances avec les autoroutes surchargées , tout cela pour montrer que tout va bien à l’OUEST , continuez à consommer et vous endetter !
      RA.


    • Rincevent 1er août 2010 09:11

      Toutes mes excuses si je vous ai offensé avec la traduction google, mais en lisant la fin de la lettre c’est vrai que ce n’est pas évident...encore désolé.


    • Causette Causette 1er août 2010 21:20


      Hugo Rafael Chávez
      est président du Venezuala depuis le 2 février 1999, et un ancien militaire vénézuélien.

      - deux douzaines de personnes de la famille Hugo Chávez occupent des postes politiques d’envergure régionale ou nationale

      - la présidente du parlement a autorisé la nomination à des postes législatifs de 40 parents ou amis de Hugo Chávez

      - fin mai 2007, Asdrubal Chávez, un cousin de Hugo Chávez a été promu vice-président de l’entreprise publique Petroleos de Venezuela (PDVSA).

      - le frère aîné de Hugo Chávez , Adrian Chávez, a été nommé ministre de l’éducation

      - Hugo de los Reyes Chávez, le père
      de Hugo Chávez , gouverneur élu de l’État de Barinas, a nommé son fils Argenis Chávez comme secrétaire d’État.

      - Parmi les autres membres de la famille, Anibal Chávez a été élu maire de Sabaneta de Barinas et Narciso Chávez brigue la mairie de Bolivar

       smiley

      Le despotisme donc, s’il entend bien ses intérêts, n’encouragera pas les lettres, car les lettres mènent à penser, et la pensée juge le despotisme. (...) il n’y a que deux genres d’auxiliaires pour l’autorité absolue, ce sont les prêtres ou les soldats. Mais n’y a-t-il pas, dit-on, des despotismes éclairés, des despotismes modérés  ? Toutes ces épithètes, avec lesquelles on se flatte de faire illusion sur le mot auquel on les adjoint, ne peuvent donner le change aux hommes de bon sens.
      Staël, Considérations sur les princ. événements de la Révolution fr., t. 2, 1817, p. 424


    • Yann Amare 31 juillet 2010 11:07

      L’empire US n’a jamais encaissé le fait de perdre toute influence dans bon nombre de pays latino-américains grâce à des élections démocratiques, ce qui n’est pas si paradoxal que ça car l’empire adopte une certaine démocratie intramuros (quoique c’est pas si sûr) mais installe des régimes dictatoriaux chez ses vassaux du sud (comme la françafrique d’ailleurs)...Le coup d’état fasciste du Honduras contre un président élu démocratiquement en est l’exemple le plus récent...

      Cela amène une autre question est-ce que Obama gouverne vraiment l’empire (du mal ?)...Est-ce que ce n’est pas la CIA et peut-être la NSA qui tire les manettes pour tout ce qui concerne leurs voisins du sud, je ne suis pas spécialiste de la question mais il me semble que les services secrets US cherchent à contrôler totalement le trafic de cocaïne (dont les bénéfices financent leurs opérations spéciales). smiley smiley


      • Tiberius Tiberius 31 juillet 2010 12:06

        La CIA n’a pas ce pouvoir et aucune guerre ne se fera sans qu’Obama ne l’ait acceptée.

        La propagande de Chávez n’est faite que pour les crétins car qui pourrait sérieusement croire qu’Obama se prépare à envahir le Vénézuela ?!

        N’importe quoi !


      • sisyphe sisyphe 31 juillet 2010 18:25

        Je pense plutôt qu’il n’y a que des crétins pour nier les tentatives, constantes, récurrentes, permanentes, de la CIA de déstabiliser les régimes non-alignés sur les USA ; essentiellement en Amérique du sud. 

        Ils l’ont déjà fait au Venezuela en 2002 ; et tout laisse croire qu’ils sont prêts à recommencer, pour mettre la main sur les réserves pétrolières du pays. 

        Pour dénier ça, il y a des crétins qui refusent de s’informer, ou des crétins qui essaient de faire de la désinformation ; choisissez votre camp... 


      • rastapopulo rastapopulo 31 juillet 2010 19:07

        C’est vrai quoi, le jeune Che visitant des amis au Guatemala et témoin du coup d’état des USA contre un président élu, c’était une pure hallucination et ça n’a pas du tout conditionné son engagement jusqu’au recours à la violence comme les USA n’en avait pas usé au Guatemala....

        Tibérius tu te rend compte de l’aberration historique de ta phrase ? 


      • liberta 31 juillet 2010 11:08


        J’ai comme l’impression que la CIA avec le Mossad, s’occupe de l’Amérique du Sud avec beaucoup d’empressement pour déstabiliser Chavez

        Les bateaux de guerre au Costa Rica, il y a une quinzaine de jours est assez inquiètante et les coups tordus vont pleuvoir !!!!


        • Tiberius Tiberius 31 juillet 2010 11:46

          Quel individu raisonnable pourrait sérieusement imaginer Obama ouvrant un conflit armé avec le Vénézuela ?! Obama serait certain d’en sortir perdant, si ce n’est militairement en tout cas médiatiquement et politiquement.

          Il faut croire que le soutien populaire à la politique de Chávez doit sérieusement décliner pour qu’il en vienne à s’inventer des menaces aussi peu crédibles...

          Ou alors peut-être que Chávez pense avoir de bonnes raisons de prendre ses compatriotes pour des c...


          • Keuss 31 juillet 2010 13:18
            C’est vrai quoi, depuis quand l’amérique envahis un pays pour l’exploiter en faisant croire qu’il combat le terrorisme ? tududududududu  smiley


            Faut vraiment être naif pour croire que c’est Obama qui tire les ficelles sur ce genre d’opération. Ce n’est pas pour lutter contre un trafique de stupéfiant que l’on voit ce genre d’opération, ni pour éliminer une « menace terroriste ». La seul raison, c’est uniquement parce que Chavez a boté le cul a toutes les multinnationnal américaine qui se goinfrait de leur ressource naturel, sans que ça profite au pays comme c’est le cas dans tout le reste de l’amérique Latine ( excepté la Bolivie évidement, merci à Evo Morales dailleur ).



          • Keuss 31 juillet 2010 13:20

            Donc oui, Chavez est parfois peu parano sur les bords, mais rappelé vous le coup d’état que les USA ont fait en 2002 pour essayer de le faire tomber, ça ne s’invente pas hein. 


          • jullien 31 juillet 2010 14:17

            La réponse est relativement simple : les USA n’ont pas les moyens de mener 3 guerres en même temps (Afghanistan, Iran, Vénézuela). Donc s’ils attaquent l’Iran ou se préparent à l’attaquer ils ne pourront pas attaquer le Vénézuela. Et vice-versa. Par ailleurs, il y a le facteur pétrolier : en cas de guerre contre l’Iran (donc de risques de difficultés d’approvisionnement avec le pétrole du Proche-Orient) ils devront s’appuyer sur d’autres sources... parmi lesquelles le Vénézuela en raison de la relative proximité géographique.
            Evitez de croire que les USA ont des moyens illimités.


          • rastapopulo rastapopulo 31 juillet 2010 19:12

            Tout le monde sait que Uribe est un bon soldat US. Quand il menace d’attaquer le territoire Vénézuélien pour des prétextes fantaisistes (des photos avec rien sensé montrer des choses super grave), cela sous-entend que les nouvelles bases US en Colombie seront de la partie !!!!!

            Les relations entre Caracas et Bogota ont été particulièrement mouvementées tout au long des huit années de mandat du président colombien Alvaro Uribe. Mais cette fois-ci, la crise surgit à deux semaines de la prise de fonction de son successeur, Juan Manuel Santos. Or Santos a clairement signalé sa volonté d’avoir des relations plus apaisées avec ses voisins d’Equateur et du Venezuela.

            Le président Chavez était prêt à se rendre à Bogota pour assister aux cérémonies présidentielles du 7 août prochain : c’est à ce moment-là qu’Alvaro Uribe et son équipe ont commencé à parler de « preuves » du soutien de Hugo Chavez aux Farc pour aboutir à l’impasse que l’on connaît.

            En Colombie, on s’interroge sur les causes réelles de l’hostilité d’Uribe envers son successeur. De plus, ces tensions surgissent dans un contexte stratégique nouveau : au moins sept bases militaires colombiennes seront mises prochainement à disposition des forces américaines dans le cadre de la lutte antidrogue - un facteur de déstabilisation pour toute la région.

            http://www.lalibre.be/actu/international/article/598284/uribe-provoque-l-ire-de-chavez.html


          • Muriel74 Muriel74 31 juillet 2010 12:38

            Je suis du même avis que liberta. Le respect de la démocratie et de la liberté d’Hugo Chavez dérange.
            Est-ce que le renvoi d’Afghanistan des véhicules de contrôle « Humvee » de l’armée américaine pourrait faire parti de ce plan militaire contre le Venezuela ? simple association d’idées


            • danielle bleitrach danielle bleitrach 31 juillet 2010 12:39

              1) Bien sûr qu’il n’y a jamais eu d’intervention des Etats-Unis en Amérique latine... sans remonter très haut dans le temps, (le Mexique-porto Rico, Cuba, et tant d’autres) Pinochet n’a jamais existé, ni l’opération Condor en argentine, ni encore plus recemment le coup d’etat contre Chavez en 2002 managé par l’ambassade des Etats-unis (1) et la CIA, les attentats contre Evo morales, le Honduras, etc... Les USA n’ont pas envahi le Panama en 1989 en faisant 3000 morts civils, ils ont même été condamné par la cour internationale pour leur ingérence au Nicaragua, j’en passe et des meilleurs... le nier c’est soit ne rien connaître soit vouloir défendre l’indéfendable pour une mauvaise cause...

              2) En septembre il y a des élections legislatives aux venezuela, nous verrons alors la réalité de la popularité de Chavez... Et c’est bien ça qui rend crédible l’invasion des Etats-Unis, ça et l’entrée en guerre en ira, avec le besoin accru d’énergie des Etats-Unis (le ve,ezuela a les plus grosses réserves pétrolières du monde).

              Donc ce que vous affirmez est soit partials et erroné, soit de vaines spéculations sur la popularité de Chavez.

              danielle Bleitrach

              PS la plaisanterie traditionnelle en Amérique latine est de dire "savez-vous pourquoi il n’y a pas de coups d’Etat aux etats-Unis, parce qu’ils n’ont pas d’ambassades etasunienne.


              • ELCHETORIX 31 juillet 2010 13:10

                @ marc gelone , vous n’êtes pas au courant qu’Hussein OBAMA , a été soutenu par les « subsides » de BP et autres puissances financières : le vrai pouvoir c’est au CFR qu’il faut le chercher avec des gens très influents comme BREZINSKI , KISSINGER et autres .
                Il applique les directives de WALL-STREET dont la banque Goldman SACH !
                Zé vous voit !
                RA .


              • Keuss 31 juillet 2010 13:57

                « ui, mais maintenant, le président américain est lui-même un issu du tiers monde, et il n’aurait pas été élu si les voix des Latinos s’étaient massivement portées sur McCain.  »



                Ah ah ah, le coup de barre de la journée, vous croyer que parce qu’il est noir, il va proner la paix et la démocratie dans le monde ? Vous croyez que le prix nobel de la paix qu’il a reçu était justifier ? Et les 30000 soldats supplémentaire envoyer en Irak, c’était pour un exercice peut être ? Vous êtes bien naif Marc Gelone. smiley Regardez qui a financer sa campagne présidentielle, vous serez surpris.
                Ce qui me surprend moi, c’est qu’autant de gens pense encore que ce n’est qu’un seul et unique homme qui gouverne un pays, et non les multinnationnals qui leur glisses quelques enveloppes. Rassurez vous, on a ça aussi en France. :)

                Comme le disait Marc Edouard Nabe, Obama n’a été élu que pour blanchir l’Amérique, le pire, c’est que ça marche... 



              • Tiberius Tiberius 31 juillet 2010 14:07

                @ ELCHETORIX

                Il y a en Chávez un peu de Berlusconi !

                L’un et l’autre prennent leurs semblables pour des c... et ces derniers se font toujours un devoir de leur prouver la pertinence de ce jugement.


              • ELCHETORIX 31 juillet 2010 14:39

                @ TIBERIUS , HUGO CHAVEZ , je ne le connais pas personnellement , c’est un homme comme un autre , donc pas parfait , néanmoins connaissez- vous des présidents qui gagnent l’équivalent de 600 euros mensuels , d’après ce que j’ai lu dans un article dont je ne me souviens ni du site , ni de l’auteur , pourtant c’est une info de source sûre .
                Puis j’apprécie sa manière de gérer son pays , en n’oubliant pas le niveau de vie des plus démunis , donc il a été élu par le peuple et il sert celui-ci comme il peut , ici en l’Hexagone , comment analysez-vous les agissements de Nagy de Bocsa et sa clique ?
                RA .


              • Tiberius Tiberius 31 juillet 2010 15:10

                @ ELCHETORIX

                si Hugo Chávez devait réellement faire vivre toute sa famille avec aussi peu d’argent, il ne serait pas aussi gros, j’espère que vous vous en rendez compte. 

                Cela dit, c’est vrai que je m’impatiente de plus en plus de voir Sarkozy déguerpir enfin de l’Elysée, mais pas à n’importe quel prix, que non !!!


              • ELCHETORIX 31 juillet 2010 15:15

                @ gelone , comme d’hab , on traite les détracteurs de fascistes complotistes !
                Moi fasciste , c’est la meilleure ! , il n’y a qu’a lire des sites comme celui- qu’a indiqué leviathan : ww.comprendrelenouvelordremondial.com ou fr , il informerait mieux que ce site : www.sity.net
                RA .


              • ELCHETORIX 31 juillet 2010 15:20

                Tiberius , au VENEZUELA , la somme indiquée est un revenu important , bien sûr , en tant que 1er représentant de son pays Hugo CHAVEZ , ne doit pas payer de ses deniers les frais inhérents à sa charge !
                En ALGERIE que je connais , le smig est à 180 euros , soient 17500 dinars DZ , je crois .
                RA .


              • Tiberius Tiberius 31 juillet 2010 15:32

                @ ELCHETORIX

                Ne prenez pas la mouche Elchetorix et admettez que ces projets d’invasion prêtés à Obama sont extravagants ! 

                Nous savons tous pertinemment que septembre va venir sans qu’aucune invasion américaine n’ait lieu au Vénézuela.


              • Tiberius Tiberius 31 juillet 2010 15:41

                @ ELCHETORIX

                Je m’en doutais un peu, rassurez-vous ELCHETORIX smiley

                Mais je tenais à ce que vous reconnaissiez vous-même que la modestie du salaire supposé de Chavez n’augurait en rien de son train de vie réel.


              • ELCHETORIX 31 juillet 2010 16:16

                Bien sûr , tiberius , lorsqu’il se déplace dans une capitale Européenne comme le sommet sur le climat à OSLO je crois , avec 600 euros vous n’allez pas loin !
                Non je ne m’offusque pas , d’autant plus que vous restez courtois , donc je vous respecte .
                Et , pour tout dire , dans être devin , le VENEZUELA ne sera pas envahit , ni par les troupes US , ni par celles de la COLOMBIE , il y a assez de « zizanies » à travers le monde !
                Ce que je souhaite , c’est qu’il n’arrivera pas un « accident mortel » à Hugo CHAVEZ
                d’ici leurs élections de septembre prochain !
                RA .


              • armand armand 31 juillet 2010 17:40

                Obama issu du Tiers-Monde ?
                 
                C’est plus subtil que cela - Obama est un dosage complexe et intéressant - par sa mère il est enraciné dans l’état rural et blanc du Kansas, son père, universitaire noir, vient de l’élite du Kenya.
                Alors on peut voir les choses de deux façons - l’élite du Tiers-Monde, ce n’est plus du Tiers-Monde. Ou bien, les origines kenyanes lui donnent une largeur de vue mondiale comprenant le Tiers-Monde.

                Mais il faut reconnaitre que même s’il n’a pas une goutte de sang d’esclave chez lui, son épouse, et ses filles, sont afro-américaines et surtout, il est perçu comme noir.

                Quant aux postures du parti démocrate, Chelsea Clinton et son nouveau mari travaillent tous deux pour des banques d’investissement. Et personne ne lève un sourcil...


              • rastapopulo rastapopulo 31 juillet 2010 19:19

                Le CFR est considéré comme l’un des think tanks les plus influents en politique étrangère.

                Faut vraiment être grave pour nier ça !

                Si vous pensez une seconde que le fusion USA-Europe n’est pas le jeux des mondialistes...


              • rastapopulo rastapopulo 31 juillet 2010 21:38

                Comme je n’ai pas plus d’aversion pour les gauchistes qui nient les 30 glorieuses (pourtant porteuses d’exceptionnelle avancés sociales) que pour les libéraux qui nie les 30 glorieuses (avec un états entreprenants, des secteurs stratégiques et une régulation stricte de la finance), je serais tenté de dire que ce sont des vendus aux anglosaxons comme les libéraux.


              • COVADONGA722 COVADONGA722 31 juillet 2010 13:22

                @Tiberius,
                bonjour il y ades éléments objectifs qui permettent d affirmer que la doctrine Monroe
                à été reactualisée .Le non moindre de ces éléments est la reactivation de la IV flotte us
                dite des Caraibes et ce malgrés l effort fournit par l us navy en meditérrannée face à l iran
                et un déploiement accrus en Pacifique.Cette flotte a étée reactivée au motif d une presence en navire de surface nécessaire pour contrebalancer la frequence nouvelle des incursion russes et chinoises dans ces eaux argument que rend fallacieux l affectation de deux divisions de Marines « source us » a cette flotte le corps des marines us ne sert pas a monter a l abordage
                mais a investir et occuper le terrain .


                • Tiberius Tiberius 31 juillet 2010 13:58

                  @ Danielle Bleitrach

                  Mais oui c’est ça, ce n’est pas la première fois que les USA envahissent illégalement un pays et Obama se prépare à remettre ça à l’occasion des prochaines élections aux Vénézuela... 

                  On y croit tous comme des c... ne vous en faites pas !


                  • jaja jaja 31 juillet 2010 14:26

                    Un documentaire intéressant trouvé sur Youtube relatant le coup d’État avorté contre Chavez....
                    Dire après ça que les Yankees et leurs alliés de la bourgeoisie vénézuélienne ne projettent rien contre Chavez et le peuple qui le soutient c’est se moquer du monde.....

                    http://www.youtube.com/watch?v=lBHT55bFTN0

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès