Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > il est LE « caméléon »

il est LE « caméléon »

Il ne s’agit pas ici d’évoquer le penchant que pourrait avoir un certain Léon, accro aux substances illicites, ni de ce reptile capable de changer de couleur pour mieux se fondre dans l’environnement, mais des facultés surprenantes du premier personnage de l’Etat, postulant pour 2012.

En effet, comment ne pas s’étonner de cet homme aux multiples facettes, changeant au cours de ses humeurs et au fil des mois qui passent, se positionnant à gauche en évoquant un jour Jaurès, (lien) après avoir déclaré qu’il fallait tourner la page de mai 68, responsable, d’après lui, de tous nos malheurs (lien) puis se posant de nouveau maintenant en chantre de l’antilibéralisme. lien

Ne vient-il pas de prôner le référendum qu’il refusait encore il y a peu ? Sauf que celui-ci ne concernerait ni la retraite à 60 ans, ni le nucléaire, ou le traité européen…les sujets qui dérangent. lien

Ce caméléon est capable de se placer délibérément au centre, piochant allègrement dans les rangs du Modem, (lien) voire de se positionner à l’extrême droite, reprenant sans vergogne le programme du FN au point que la presse étrangère le considère maintenant comme le symbole de l’extrême droite européenne. lien

Devenu brusquement « homme du peuple », abandonnant le temps d’une campagne son gros « sarko one », il vient de choisir le TGV soulevant quelques questions, car si ostensiblement il était rentré dans un wagon de 2ème classe, c’était pour rejoindre plus tard un wagon de première.

Par contre, les voyageurs ont du attendre un quart d’heure pour rejoindre leurs wagons, sécurité oblige… lien

Puis à l’occasion du salon de l’agriculture, le voila qui partage la détresse du monde paysan.

Serait-il doué du don d’ubiquité qui lui permettrait d’être en même temps l’ami des nantis, tout comme celui des ouvriers, des paysans, du petit peuple, prêt pour se déplacer à utiliser la marche à pied, le vélo, le métro, voire le train, mais aussi son airbus personnel, pour relier Paris à Valence, à grand renfort de forces de police ? lien

Récemment, il était solidaire avec quelques ouvriers, faisant racheter par un ami friqué, Bernard Arnault, l’un des invités du Fouquet’s, l’entreprise Lejaby, puis devenant écolo le temps d’une élection, il a fait racheter par son copain d’EDF, Proglio l’entreprise « Photowatt  » (lien) qu’il avait coulé auparavant, en coupant le robinet des subventions. lien

Qui pourrait se plaindre des quelques centaines d'emplois sauvés, à condition d’oublier les 100 000 emplois perdus en 3 ans  ? lien

A Gandrange, les ouvriers attendent toujours le candidat qui avait promis leur sauvetage, afin d’inaugurer la stèle rappelant cette promesse non tenue, mais il est trop tard maintenant, la stèle ayant mystérieusement disparu en janvier dernier. lien

Qu’importe, à Florange, les promesses pleuvent à nouveau, et le candidat-président annonce un redémarrage au 2ème semestre 2012, ce qui laisse dubitatifs les sidérurgistes. lien

Mais ces miracles sarkozystes à moins de 2 mois de l’échéance présidentielle ont un comme un parfum d’opportunisme.

La question reste posée : comment fait Sarközi pour réaliser le tour de force d’être tout et son contraire en même temps ?

Qui allons-nous découvrir prochainement ?

Un présidendidat humble, admettant ses erreurs du passé reconnaissant du bout des lèvres que fêter sa victoire au Fouquet’s n’avait pas été d’une grande pertinence. lien

Va-t-il bientôt regretter d’avoir passé quelques jours de vacances sur le yacht de son ami Bolloré ? lien

Allons-nous le retrouver cet été au « camping des flots bleus  », dans une improbable banlieue méditerranéenne, cuisinant merguez, buvant pastis ? lien

Va-t-il aussi se métamorphoser en laïque, dédaignant l’espace d’une campagne, le giron catholique (lien) même si son déplacement papal avait choqué quelques catholiques, se permettant d’arriver en retard, ou d’envoyer des SMS depuis le Vatican pendant l’entretien. lien

Lui qui, après s’être rendu au pied de la Grande Pyramide (lien) est allé se montrer à Disney land, deviendra-t-il l’intellectuel capable de citer des passages entiers de la « princesse de Clèves » ? (lien) alors qu’il s’en prend régulièrement au « terrorisme intellectuel » (lien) ou se découvrira t-il bientôt une âme de paysan, arborant des racines d’homme de la terre ?

Allons-nous le voir un jour cultiver, à l’instar de Michelle Obama, un jardin, peut-être bio, dans un coin secret des parcs élyséens ? lien

Allons-nous découvrir bientôt un homme acceptant les étrangers, nous faisant découvrir peut-être qu’il héberge chez lui un petit Rom  ? lien

Peut-être apprendrons-nous demain qu’il glisse régulièrement la pièce au SDF qui campe depuis 5 ans sur un trottoir parisien, à défaut de lui avoir procuré le toit promis en 2007  ? lien

L’électeur moyen doit avoir quelques difficultés à s’y retrouver.

A l’occasion de l’inauguration du salon de l’agriculture, tout le monde attendait avec impatience la venue du présidendidat annoncée à 9h, samedi 25 février, salon dans lequel il s’était illustré en 2008 grâce à son célèbre « cass’toi pov con ». lien

Pour quelle raison étrange, le chef de l’état a-t-il avancé ce rendez vous d’une heure et demie ? lien

La déception était à la mesure de l’évènement.

A-t-il eu peur du peuple venu éventuellement lui serrer (ou pas) la main ?

Pour reparler de Fernand Buron, l’homme injurié par le chef de l’état en 2008 dans ce même salon, on peut découvrir son programme décapant en 22 mesures pour 2012.

Entre les taxes pour les plus values boursières, la réquisition des logements vides, l’inégibilité à vie pour les hommes politiques condamnés pour corruption, le smic pour le président de la république, le plafonnement des salaires des grands patrons, en passant par la suppression de l’immunité parlementaire pour les députés et le président, Fernand Buron à un programme attractif pour le 6 mai 2012. lien

Mais revenons au salon de l’agriculture.

On sait que c’était le terrain de prédilection de Chirac, et on sait aussi que cette année, il ne pourra l’honorer de sa présence, suite à des soucis de santé, mais on peut s’interroger sur l’attachement du monde agricole depuis des lustres aux gouvernements de droite, car, depuis qu’il est au pouvoir, on ne peut pas dire que ce gouvernement ait fait grand-chose en sa faveur.

Il est vrai que Sarközy leur a affirmé qu’il partageait avec eux les mêmes valeurs, ce qu’ils ont toujours manifestement envie de croire. lien

Et puis, dans ce même salon, il avait assené il y a 2 ans, « l’environnement, ça commence à bien faire  », ce qui lui a apporté la sympathie de nombreux paysans. lien

Mais il ne fait tout de même pas l’unanimité, puisque les jeunes agriculteurs, ont manifesté quelques jours avant le salon, déposant des sacs de blé, des bottes de paille, devant le ministère de NKM, rejetant en bloc les mesures gouvernementales. lien.

Entre la répartition inégale des subventions, et la disparition de millions d’agriculteurs, le constat est sévère comme le font remarquer les animateurs de ccfd-terre solidaire dans leur blog.

Mais les bêtes à cornes ne sont peut-être pas celles que l’on croit, et ceux qui donnent aveuglément leurs voix au présidendidat risquent de déchanter bientôt.

La préoccupation des agriculteurs reste les prix payés à la production, la réforme de la PAC, et les charges sociales et les impôts, ce qui ne les empêchent pas de voter à 40% pour le présidendidat, contre seulement 14% pour Hollande (lien) et ne parlons pas de Joly qui, malgré les idées qu’elle défend, n’est pas en odeur de sainteté chez la plupart des paysans, ce qui pourrait surprendre face au succès grandissant que rencontre l’agriculture bio. lien

En effet, ce sont les écolos qui sont les plus mal vus par le monde agricole, considérés comme des empêcheurs de polluer en rond, critiquant engrais chimiques, OGM, pesticides, haies arrachées, encourageant la diversité.

Mais revenons à notre « caméléon ».

Il est aussi une montagne de contradiction, détestant les journalistes, surtout ceux qui posent les questions qui gènent, (lien) et en même temps, il est l’ami des grands patrons de presse.

De Martin Bouygues, patron de TF1, à Serge Dassault, propriétaire de la Socpresse, 1er groupe de presse français (notamment le Figaro), en passant par Arnaud Lagardère (Paris Match, Europe 1…), on peut dire qu’il a mis la presse dans sa poche. lien

Il reste pourtant des « lieux de résistance », où quelques journalistes tentent de continuer de faire leur métier en toute indépendance, mais dans un reportage de la TV Suisse, censuré en France, on découvre les pratiques présidentielles utilisées pour bâillonner les journalistes.

Les journalistes helvètes ont décrypté par le détail les méthodes utilisées pour filtrer les journalistes, empêchant par tous les moyens les « questions qui dérangent », ou mettant au placard ceux qui ont osé critiquer l’autocrate président. lien

Une seule chose est certaine, c’est que ce champion caméléon, qui attrape tout avec sa langue, est aussi un champion en matière de bagout.

Car comme dit mon vieil ami africain : « un intellectuel assis va plus loin qu’un idiot qui marche  ».

L’image illustrant l’article provient de « paradisepokertours.fr »

Merci à Corinne Py pour son aide efficace.

Olivier Cabanel


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Tall 2 mars 2012 09:31

    Dassault, Bouygues, Lagardère, Bettencourt ...etc ... voilà les vrais Maîtres de la France.

    Sarkozy n’a été que leur valet. Ils lui ont demandé de baratiner et séduire le peuple au mieux de leurs intérêts, et c’est ce qu’il a fait avec zèle.

    • olivier cabanel olivier cabanel 2 mars 2012 10:02

      Tall

      pas faux,
      mais pour moi, il n’est pas seulement leur valet, il est aussi l’animateur, celui qui après avoir été manipulé, manipule à son tour, et il a une large part de responsabilité dans ce qu’est devenu la France depuis son arrivée, il y a quasi dix ans.
      merci de votre commentaire.

    • jako jako 2 mars 2012 11:38

      Merci Olivier, pour Gandrange surement des collectionneurs ? une plaque de 600kg cela doit interesser pas mal de gens . Ou alors elle sera placée au Panthéon prochainement vers le mois de Mai. En ce qui concerne ce qui a été présenté comme des regrets au sujet du Fouquets, ce ne sont pas des regrets, il regrette juste « le feuilleton » qu’il y a eu derrière cela, mais pour lui ce sera un Mac-do bientot et encore pas en France.


      • olivier cabanel olivier cabanel 2 mars 2012 13:14

        jako

        des collectionneurs ?
        possible...
        on peut aussi imaginer des services occultes de l’elysée, pour lequel cette stèle fait mauvais genre, mais qu’importe...
        et bien sur, il ne regrette pas le fouquet’s ; mais seulement l’image que les médias en ont donné.
         smiley

      • Soi Même 2 mars 2012 12:23

        Olivier, il faut sortir de U E le plus tôt possible, car pour la salubrité de notre situation Française, l’UE se révèle êtres un piège mortel

        Malheureusement pour nous, aucuns candidats officielles souhaitent cette éventualité, ce qui veut dire qu’il y a une impossibilité d’appliquer des réformes qu’elle que soit leurs bonnes volontés.
        Un exemple qui va devenir une réalité en France.

        Mario Draghi : « Le modèle social européen est mort »

        http://www.agoravox.tv/actualites/europe/article/mario-draghi-le-modele-social-34016

        Il y a pas de doute nous sonnes assujettie aux directives Européenne, et que maintenant aucuns prétendent à la Présidence ne peut l’ignorer que sa ligne politique devra en tenir compte des contradictions inhérentes entre son programme politique et ces directives qui on force de loi prioritaire sur les réalités National.

        C’est en cela que cette présidentiel a non avis et celle qui est la plus pourrit de la 5iennes République.

        A moins qu’il est une ouverture, nous sonnes pieds et poings liées à une réalité Politico-économique qui va nous asservir, même si les candidats nous certifies que leurs programmes va à l’encontre de cette réalité. 

        Même Eva Joly est au cœur de cette contradiction.

        Il faut savoir actuellement 90% des lois votés en France sont des directives Européenne dans cette condition qu’elle est la marche de manœuvre qui reste en France pour faire une autre Politique ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 mars 2012 13:17

          Soi-même

          je pense que les français ne sont pas hostiles profondemment à l’idée européenne, ils contestent seulement cette europe du fric...
          ils veulent une autre europe, dans laquelle le social, l’environnement, la solidarité, ne sont pas de vains mots.
          merci de ton commentaire.

        • Soi Même 2 mars 2012 14:22

          Olivier, il faut un jour aspecté se confronté à la réalité, l’UE est un mirage Américain.
          Son but est de nous asservir politiquement économiquement on se retrouve dans la même situation de l’Empire Romain qui à asservie la Grèce.
          Il y a plus aucune initiative possible en France qui peut se faire sans l’aval de l’UE.
           En cela c’est grave, il est hors de question dans ce conteste de changer quoi que se soit. Même changé de modèle économique est devenue impossible.

          Il faut savoir que ceux qui on le pouvoir en Europe ne sont pas Élus et de compte à rendre à personnes, nous sonnes dans un système autobloqué, il préfigure ce qui est exposé dans le roman 1984. En 2015, il aura une intégration effective avec le marché Nord Américain, ce qui veux dire qu’il aura plus de liberté de s’oppose par un autre modèle politique, économique, sociale.

          Regard ce qui se passé en Irlande en Grèce, au Portugal en Espagne en Italie, et bientôt en France montre bien que l’on n’est plus maître de notre devenir, et même si Eva joly est élus elle sera au même titre que la liste des gigolos qui se presente aux élections l’otage de UE.

          L’heure est plus grave que la simple question de sortir du nucléaire, car il y a pas de doute nous allons vers sa sortie, le problème qui se pose retranche une chose ne peut se faire si il y a métamorphose social et comme nous sonnes dans un système sclérosant cela reviens à ôter des briques d’un maison sans étayages.

          Il est important de comprendre que UE dans sa manière de fonctionner est l’équivalent du régime soviétique ; il y a aucune place à une évolution créatrice si ce n’est que par son effondrement.
          Sarkozy est le syntone du diktat de UE et le future élu sera confronté à la même situation.
           Il faut être au claire les problème sociaux en France sdont ingérable tant que l’on sera sounis aux diktat des directives de UE.


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 mars 2012 15:21

          soi meme

          sortir de l’ue
          ou en changer le contrat qui nous lie avec elle
          toute la question est là
          perso, je pense que l’union des états ne doit pas empêcher leur identité,
          je pense aussi que les règles doivent être profondément changées
          qu’il est temps de faire une europe solidaire et sociale
          enlevant le pouvoir aux banksters
           smiley


        • Soi Même 5 mars 2012 14:15

          @ Olivier, regarde comment UE malmenée les projet écolos, regard avec franchise comment l’agriculture écolos est tue dans l’œuf, regarde comment la médecine alternative est éradiqué, regard comment Europe Écologie joue double même triple jeux dans les instances Européenne.

          Regard comment il est impossible que les parlements Européen puisent changer les choix des Commissaires Européen, il faut arrête de rêves, l’Ue est irréformable, elle c’est protéger de cette éventualité. Il faut la regarder en face, c’est une dictature feutré.

          Et rien aucun pays où Élus de quelque bord qu’ils soient va changer ce fait !

          En 2015 nous allons vivre l’apothéose pour qui à été crées Europe.
           Vous semblez ignoré que le le parlement de UE à valider des accorts d’intégration Trans-Atlantique qui vont être effectif en 2015.

          Finie le beau rêve Européen la preuve.

          http://www4.datacomm.ch/perseus/PDF-Dateien/Meyer_Wien_1105.pdf


        • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2012 14:27

          soi même

          il est vrai que cette europe est l’europe des banksters, des élites, et en tout cas n’est ni sociale, ni environnementale, loin de tout ce que nous voulions.
          les français l’ont clairement indiqué par leur vote,
          mais à versailles, le gouvernement à contourné la démocratie en nous l’imposant,
          donc, il est logique de la refuser,
          ce qui ne veut pas dire qu’elle ne peut exister, 
          mais pas sous cette forme.
          je crois que les européens veulent en grande majorité une europe sociale, solidaire, refusant les compromissions financières, la corruption, l’égoïsme, etc
          refuser cette Europe est donc logique, mais ça ne devrait pas empêcher d’en voir naître une autre, loin des lobbyings, des manœuvres, des petits arrangements avec les hommes de pouvoir.
          mais je suis peut-être trop optimiste, et possible qu’il faudra s’indigner encore plus pour changer de ces modèles que nous ne voulons plus.


        • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2012 14:42

          soi même

          il est évident que dans une europe ou les salaires minimum vont de 50 euros à 1500, rien ne peut marcher normalement,
          il faudrait donc une harmonisation des salaires (et ce n’est qu’un aspect de la question) sinon, les patrons continueront de délocaliser, pour engranger toujours plus de bénéfice, et les populations continueront à s’appauvrir.


        • Soi Même 5 mars 2012 14:54

          Olivier t’es accoté de la plaque, il ne s’agit plus de salaire, mais bien de la survie de l’ensemble de l’Europe en tant continent qui accueille une diversité de pays.


        • leypanou 2 mars 2012 16:13

          @auteur :
          « La question reste posée : comment fait Sarközi pour réaliser le tour de force d’être tout et son contraire » : la question ne serait-ce pas plutôt comment se fait- il qu’il ait toujours plus de 25% d’intentions de vote, à supposer que les intentions de vote sont mesurables exactement ?

          Ou d’une manière générale, comment se fait-il que des gens votent contre leurs intérêts de classe ou  ? Car des ouvriers qui votent FN, cela existe, des non fdesouche au FN, pareil (ils servent d’alibi ou sont là par opportunisme car il y est plus facile de « monter » pour eux qu’ailleurs), etc, etc.

          Autant l’oligarchie, elle connait ses intérêts, et vote en conséquence, autant le petit peuple se laisse berner par, allez, on ne va pas tous les citer, patriotisme, laïcité, défense des animaux, etc, etc. Même la charité est discutable, car à force d’axer son énergie là-dessus, on finit par oublier que l’essentiel, c’est que notre société devenant trop inégalitaire, trop de gens sont laissées sur les carreaux, donc, si on ne change pas de structure, le reste est presque peine perdue, c’est comme une emplâtre sur une jambe en bois.


          • olivier cabanel olivier cabanel 2 mars 2012 18:27

            leypanou

            oui, c’est bien sur la vrai question, 
            je pense que la réponse est que nos concitoyens sont encore très naïfs,
            ils se sont fait tromper, berner, (il y a d’autres mots plus crus) pendant 5 ans au moins, et je trouve énorme qu’il y ait encore 25% d’entre eux qui n’aient toujours pas compris.
            merci de votre commentaire.

          • Pyrathome Pyrathome 2 mars 2012 17:56

            Salut Olivier,
            Il est camé le léon ?...non, il est cramé...


            • olivier cabanel olivier cabanel 2 mars 2012 21:08

              salut Pyra

              c’est donc ça cette odeur ?!
               smiley

            • Magnon 3 mars 2012 00:45

              Un idiot qui marche va plus loin qu’un imbécile assis qui pense !
              Grand moment de TSS (Tout sauf Sarko) !
              On n’est plus dans l’information plus dans le commentaire ou la polémique, mais dans la PNL !
              La Programmation Neuro-Linguistique, un technique d’une redoutable efficacité commerciale, avec ancrage, induction de réponses automatiques, ennoblissement ou dévaluation des avis etc.
              Ce qui me console, c’est que l’idiot qui marche, l’imbécile assis ou l’intellectuel qui pense ont tous et à égalité, une seule voix aux élections !


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2012 07:34

                magnon

                c’est justement ce qui ne me console pas
                penser qu’un type totalement idiot, ou très naïf, manipulable, pret à avaler n’importe quel bobar a le même pouvoir dans l’urne qu’un stéphane essel, qu’un pierre Rabhi
                mais au nom de la démocratie, il faut en accepter la règle,
                c’est tout de même mieux qu’une dictature
                 smiley

              • Magnon 3 mars 2012 19:09

                @l’auteur
                Le problème, c’est qu’en démocratie, il faut respecter ses concitoyens, vous donnez l’impression que cela vous fait mal !
                Le problème avec les gens « intelligents » ou qui se prétendent tels, c’est « qu’une fois dépassées les bornes, il n’y a plus de limites ». Dans les sectes ou les régimes fascistes, les gens intelligents sont les plus dangereux !


                • SergeL SergeL 4 mars 2012 10:48

                   

                  Le problème, c’est qu’en démocratie, il faut respecter ses concitoyens

                  C’ est exactement le reproche que l’ on fait à la monarchie actuelle.


                  Dans les sectes ou les régimes fascistes, les gens intelligents sont les plus dangereux !

                  Avec Sarkozy il faut juste remplacer « intelligent » par malin .


                • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2012 10:16

                  magnon

                  ne mélangez pas tout,
                  la démocratie telle qu’elle a été pensée a mis au pouvoir un certain sarközi,
                  pensez vous vraiment qu’il respecte ses concitoyens ?
                   smiley

                • easy queasy 4 mars 2012 16:56

                  Merci à l’auteur pour cet article très drôle. Je remarque que Magnon alias marco alias jo est toujours là pour « alimenter » le débat !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès