Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Il existe un « Conseil pour le futur de l’Europe » créé par un (...)

Il existe un « Conseil pour le futur de l’Europe » créé par un milliardaire

Oubliez vos illusions, vous qui pensiez vivre en démocratie. En réalité, il existe un "Conseil pour le futur de l'Europe" créé par un milliardaire, qui a ses propres objectifs, comme par exemple une Europe fédérale et une re-capitalisation des banques par le contribuable. Et son agenda a l'air d'avancer.

Je ne suis pas particulièrement introduite dans les cercles du pouvoir ni dans les secrets des dieux, mais j'ai appris par hasard, en lisant, dans Le Figaro du 7 septembre, un article sur un autre sujet, qu'il existait un « Conseil pour le futur de l'Europe » créé par le milliardaire américano-allemand Nicolas Berggruen et dont l'économiste Nouriel Roubini, alias Docteur catastrophe, est membre.

 L'article dont il s'agit, est intitulé : Le prophète du krach de 2008 prédit une Grande dépression.

Le prophète, c'est Nouriel Roubini, et il nous prédit l'Apocalypse, puisqu'il s'en est fait une spécialité.

Jusque là, rien que de très attendu.

Mais c'est au beau milieu de cet article findumondiste assez banal que je note ce paragraphe qui ne l'est pas :

"Pour la zone euro, le « Conseil pour le futur de l'Europe » (créé par le milliardaire Nicolas Berggruen et dont Nouriel Roubini est membre), a préconisé ce lundi un renforcement du fédéralisme pour sortir de l'impasse. En clair, il s'agit de renforcer le FESF, le fonds de secours européen (dont Berlin vient de refuser toute augmentation ce mercredi), de créer des euro-obligations, et de s'assurer que les banques sont suffisamment capitalisées pour résister à un choc."

Diantre ... vous le saviez, vous, qu'il existait un Conseil pour le futur de l'Europe créé par un milliardaire et qui a des idées précises sur ce que l'Europe doit devenir ?

Moi, je ne savais pas, mais je m'instruis. Et je me rends compte que les projets dudit cercle sont bien avancés. En tous cas, les débats qu'il lance sont relayés en très haut lieu, comme vous allez voir.

Bon, on va suivre le lien indiqué par le Figaro, et on va en apprendre plus sur ce fameux cercle grâce à un article des Echos paru le 5 septembre et intitulé Les experts pour le futur de l'Europe prônent davantage de fédéralisme.

 Quelques noms, déjà :

"Parmi ce groupe d'experts réunis au sein du "Conseil pour le futur de l'Europe", créé par le milliardaire Nicolas Berggruen, on compte aussi les anciens Premiers ministres britannique Tony Blair, et espagnol Felipe González, ainsi que l'économiste Nouriel Roubini ou le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz.."

Que des Européens, dans ce Conseil pour le futur de l'Europe !

On est heureux d'y trouver Tony Blair, dont le pays s'est bien gardé d'entrer dans la zone euro. Il doit trouver que le fédéralisme, c'est bon pour les autres !

Car ce conseil prône de saisir l'occasion de la crise actuelle pour renforcer le fédéralisme :

"La zone euro doit décider si elle va dans le sens d'une plus grande intégration économique et budgétaire ou risque de mettre en péril toute l'intégration européenne", ont-il affirmé lundi dans un communiqué.Pour ce faire, la création d'euro-obligations, qui consiste à mutualiser la dette des pays de la zone euro, devrait être développée avec des garde-fous, selon eux."

Bon, les euro-obligations, c'est en mauvaise voie après la décision de la Cour constitutionnelle allemande.

Mais à part ça, vous avez du remarqué que l'idée de sortir de la crise par plus de fédéralisme est fortement relayée, en particulier par Jean-Claude Trichet, qui veut plus d'abandons de souveraineté des Etats dans le domaine économique.

On lit également ceci :

"Autre point mis en avant : "la zone euro doit s'assurer que les banques qui en ont besoin sont suffisamment capitalisées, notamment via une implication du secteur privé. Des propos qui surviennent alors que le Fonds monétaire international (FMI) a jeté un pavé dans la mare, en affirmant récemment que les établissements financiers en Europe avaient un besoin urgent de recapitalisation."

On dirait bien que notre club de milliardaires et d'experts auto-proclamés est relayé par Christine Lagourde.

J'aime bien lidée de mieux capitaliser les banques "notamment" par une implication du secteur privé. Notamment, cela veut dire : pas seulement. Si les banques sont recapitalisées par le secteur privé notamment, cela veut dire que le contribuable met aussi la main à la poche.

C'est beau la démocratie ...


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    




  • I MILLIARDAIRE A LA TETE DES FINANCES EUROPEENES..

    DONC RETRAITE...SECU..PREVOANCE...DEPENDANCE SERONT PRIVATISES

    DES GROUPES COMME AXA OU MEDERIC-MALAKOFF CAISSE DES DEPOTS N ATTENDENT QUE CELA POUR SE PARTAGER LE GATEAU...EN OR...

    NOS DEFAUTS FRANCAIS : et ceux de nos élus :

    - nous sommes tout le temps ou presque en période électorale
    - nous avons plèthore de politiques...10 fois trop..(voir USA)
    - trop de "grosses commissions sont accordées...banques...assurances..élus nationaux

    ILS VEULENT TOUS DE TRES GRASSES.......COMMISSIONS


    • rosa luxemburg 9 septembre 2011 10:57

       A noter que ce sont tous des liberaux qui même si certains avaient prédit la crise en 2008,Cheminade l’a prédit en 1995, veulent tous réanimer le cadavre pour se sauver

      Un petit point ,c’est que le fédéralisme c’est le moyen âge ,louis XI precurseur de l’état nation doit se retourner dans sa tombe.En fait ils savent qu’ils sont perdants donc ils veulent jouer la carte du tous contre tous pour pouvoir renflouer leurs coffres vides

      Le plus drôle dans l’histoire c’est que Joly et les verts sont pour ce genre de politique donc UMPS VERTS ET FN puisque ce dernier ne veut pas nettoyer les ecuries d’augias ni chasser les marchands du temple sont bien des escrocs à la solde de ces seigneurs féodaux qui pour essayer de revivre sucent le sang des peuples incultes.

      Tous ils croient encore que le sens de la vie c’est être riche esclaves petits et grands adorent la bête qui va les envoyer en enfer. Et bien on ne va pas être nombreux pour reconstruire le paradis sur terre. Le fédèralisme c’est tout le contraire d’un état nation républicain protecteur scientifique ,technologique et philosophique pour le bien commun,c’est l’esclavage les Français vont ils le comprendrent ?


      • dawei dawei 9 septembre 2011 15:02

        dites dont ma sorcière bien aimée, depuis que vous avez calmé votre monomanie islamophobe, je vous trouve de plus en plus intéressante et audible ! Une véritable bouffée d’air frais et salvateur, alléluia !!
        Bonne continuation smiley
        Et merci de compléter la longue série consanguine et congenitale des cercles du Bilderberg, CFR, Trilaterale etc ... On en sait jamais assez sur nos marionetiste, mais je crois que leur identité se précisent de jour en jour, la fin de leur règne s’approche, mais ils s’agitent encore, et c’est à ça qu’on les reconnait.
        Votre biller permet de rappeler aussi un principe des marionetistes initiés :
        le principe de la prophétie autoréalisatrice. Ou comment impresionner ses copains et les autres en faisant croire qu’on est prophete ou oracle alors qu’on détient toutes les manettes. Too easy !!!!!!


        • eresse eresse 9 septembre 2011 17:28

          A l’auteur,

          Attention vous allez virer du FN à l’UPR si vous continuez dans cette voie


          • Catherine Segurane Catherine Segurane 9 septembre 2011 22:07

            @ Eresse


            Pourquoi devrais-je « virer » du FN ?

            Je suis sur une ligne mariniste tout à fait classique.


          • bigglop bigglop 9 septembre 2011 19:24

            Bonjour,
            Bon article, mais basé sur une seule source.
            Ce projet de gouvernance mondiale remonte aux années 1920-1930.
            Plus récemment, ceci correspond à une reconfiguration de la construction européenne (1), basée sur la décomposition des nations européennes et une politique européenne favorisant les minorités et les régionalismes dans l’Europe fédérale des régions très bien analysée par Pierre Hillard (2) (3).
            En Europe, A. Merkel met en oeuvre cette politique de la Fondation Bertelsmannn (4)
            Le principe de plus grande intégration financière européenne est la traduction dans les institutions européennes à travers les modifications statutaires et pratiques du FESF(440 mds €, devant être porté à 2000 mds€, refusé par l’Allemagne) qui conduisent à la création d’une hypothèque éternelle (4).
            Finalement, la souveraineté des états européens disparaitra tout en maintenant l’illusion de l’existence d’états démocratiques.(5).
            Surtout ne pas négliger des individus comme Van Rompuy (6) et compagnie.
            Cette fameuse « règle d’or » revient à déléguer à une autorité fédérale et supranationale l’établissement des budgets des états européens.
            A propos de la recapitalisation des banques européennes, C. Lagarde, présidente du FMI, prend le contre-pied de ses affirmations de ministre des finances et tacle François Baroin qui affirmait : « les fondamentaux de notre économie sont bons », avec une croissance nulle !!!
            Aujourd’hui, l’Etat Grec n’existe plus car déjà sous tutelle de la BCE, FMI, FESF. En effet, Papandréou, Président de « l »Internationale Socialiste« , n’est qu’un exécutant qui saborde son pays.
            La Gréce est maintenue à flot artificiellement par des aides et des privatisations qui permettent aux marchés spéculatifs de maximiser leur profits et limiter l »exposition des banques européennes à la dette grecque en mutualisant les pertes sur le dos des citoyens européens (voir la Banque-MES (4))
            Ne comptons pas sur les « décideurs » actuels.

            (1)http://www.mecanopolis.org/?p=24040 (2)
            (2)http://www.youtube.com/watch?v=aaH4WBDJqCQ
            (3)http://www.youtube.com/watch?v=m1jdXMb8H_4
            (4)http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/le-fesf-l-ue-et-la-banque-mes-le-97421
            (5)http://www.mecanopolis.org/?p=23579
            (6)http://www.mecanopolis.org/?tag=rompuy


            • dawei dawei 9 septembre 2011 19:39

              et europe ecologie, cheval de troie de l’allemagne et de son 4 eme Reich
              REgardez la carte qu’a proposé Eva Joly, y a quelques semaines, ça ne vous rappelle rien ?
              http://www.google.fr/imgres?q=regionalisme+europe+ecologie&um=1&hl=fr&client=firefox-a&sa=N&rls=org.mozilla:fr:official&biw=1280&bih=530&tbm=isch&tbnid=brND_hTYWyxjuM :&imgrefurl=http://lavarenne.canalblog.com/archives/2010/03/17/17261173.html&docid=NdabRxpGcrrHbM&w=499&h=335&ei=hE5qTqPJDKb64QSJv5nLBA&zoom=1&iact=hc&vpx=973&vpy=94&dur=312&hovh=101&hovw=151&tx=240&ty=85&page=1&tbnh=101&tbnw=151&start=0&ndsp=22&ved=1t:429,r:6,s:0
              Tous les pays sont éclatés, on retrouve la separation de lors de l’occupation, et l’allemagne récupere l’alsace, un bout de la suisse, l’autriche, un bout de l’italie etc ...
              Ach , das ist ein sehr gut Idee meine Fuhrern Eva Joly und Daniel Con Bendit  !!


            • bigglop bigglop 10 septembre 2011 01:27

              Bonjour Dawei,
              Cette carte correspond au projet politique de A. Merkel et de la fondation Bertelsmann, ainsi qu’aux analyses de Pierre Hillard.
              Voir les liens suivants :

              http://www.mecanopolis.org/?p=8261

              http://www.youtube.com/watch?v=aaH4WBDJqCQ

              http://www.youtube.com/watch?v=m1jdXMb8H_4

              Bonne nuit


            • Antoine Diederick 10 septembre 2011 00:24

              D’accord avec vous Kerjean.

              Bonne nuit.


            • Antoine Diederick 10 septembre 2011 00:23

              Bonsoir Ségurane,

              Vous avez enfin élargi votre horizon.....

              A propos de Madame Lagarde, elle aurait mieux fait de la fermer aujourd’hui.....

              Stark vient de se tailler et à moins d’un retour à l’optimisme , c’est l’enfer qui semble promis , cette promesse, ce sont les marchés qui l’a font.

              Ce soir, vendredi, tous les clignontants sont au rouge.

              Il y a en effet quelques abrutis qui face à une débâcle possible, une Bérézina veulent nous sauver...ma foi, quel grand coeur, ils ont....

              « Apprends à te sauver toi-même » ; pourrait-on leur rétorquer. Et surtout sans nous !

              ps : Je vous dois quelques excuses pour mon coup de gueule passé. Cependant, à vous lire trop souvent, vous m’avez « escagacé ».

              La semaine prochaine, la quinzaine qui vient....danger !


              • Catherine Segurane Catherine Segurane 10 septembre 2011 10:32

                @ Antoine Diederick


                Vous n’avez pas à vous excuser, nous sommes tous libres de nos propos (dans les limites de la courtoisie).

                Mon horizon ne s’est ni élargi ni rétrécie.

                Je continue de penser que l’islam est un grand danger pour les libertés, en particulier celles des femmes, et je continuerai de la combattre.

                J’ai toujours pensé que l’ultra-libéralisme était un danger, mais jusqu’ici je ne m’étais pas lancée dans des articles, car ils sont difficiles à rédiger.

                Mais je me lance dans des articles économiques quand je pense avoir compris un sujet.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès