Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « Il manque un Roi à la France »

« Il manque un Roi à la France »

Des propos qui ont fait jaser. Lors d’un entretien accordé au magazine 1 et relevé par Le Point, Emmanuel Macron a répondu, "Il manque un roi à la France", au journaliste qui lui demandait, si "la démocratie est forcément déceptive", le ministre, de poursuivre, en expliquant que "la démocratie comporte toujours une forme d’incomplétude, car elle ne se suffit pas à elle-même". Selon lui, "dans la politique française, cet absent est la figure du roi, dont (il) pense fondamentalement, que le peuple français n'a pas voulu la mort". Emmanuel Macron a ensuite précisé : "On a essayé ensuite de réinvestir ce vide (...) mais la normalisation de la figure présidentielle a réinstallé un siège vide, au coeur de la vie politique. Pourtant, ce qu'on attend du président de la République, c'est qu'il occupe cette fonction. Tout s'est construit sur ce malentendu". 

Tout le problème de la République est là. La France serait, effectivement, à coucher sur le divan de la psychanalyse. D'autant plus, que nous avons eu de très grands rois, mais dans l'ensemble, de petits présidents. Pouvait-il en être autrement, quand cette fonction relève de l'imaginaire, comme l'identité d'ailleurs.

Le général de Gaule qui faisait la même analyse, disait que "dans les grands périls, le secours était dans la grandeur." C'est l'idée de l'appel du 18 juin.

Il nous manque la représentation et son imaginaire, dans le sens du récit et de l'existentialisme philosophique de Sartres, et cette représentation doit être séparée de l'exécutif, comme chez nos voisin. Toutes les monarchies parlementaires, en Europe, fonctionnent, à tout point de vue, y compris démocratiquement parlant, beaucoup mieux que la France ! Imaginez la Belgique, sans l'institution monarchique. Ce pays a réussi a tenir, plus d'un an, sans gouvernement, avec un roi qui n'a, constitutionnellement parlant, aucun pouvoir exécutif, et qui a tout de même mener les affaires courantes de l'Etat. C'est que d'un point de vue psychanalytique, la fonction royale n'est pas la même que la fonction présidentielle.

C'est le constat pragmatique d'un échec, par rapport au discours idéologique républicain, qui nous a promis le paradis sur terre, et une France qui fut grandiose et dont le fauteuil au sommet de l'état, reste vide ! Les Britanniques ont coutume de dire "Si l’Angleterre gagne une bataille, on félicite le Roi, Si l’Angleterre perd une bataille, on change de premier ministre". Tout me semble résumé dans cet aphorisme anglais. La psychanalyse ne déborde jamais sur le politique, et ceci me semble une erreur ! Pensez, François Mitterand à la lumière de la psychanalyse... 

Les français attendent tout de leur Président, c'est à dire d'être à la fois, plus et moins qu'un Roi, ce qui est une position névrotique. Ce tout, non restrictif, relève du rêve et de l'imaginaire, alors que le gouvernement de l'Etat, appartient à la réalité quotidienne, et relève de l'exécutif, c'est à dire du premier ministre et du Parlement. Il faut donc effectivement séparer la représentation de l'exécutif, et chez nous la 4me République a été un échec. Il ne servira, probablement, à rien, de décliner le nombre de Républiques, sur l'ensemble des nombres entiers naturels, comme certains qui préconisent de passer à la 6me République. Avec la maturité des peuples, le culte de la personnalité, normalement s'étiole. C'est ce que l'on observe, dans les Monarchies de nord de l'Europe. Alors, fait place en politique, une certaine sérénité. La nervosité de la Révolution l'a bien montré qui débouchait sur l'Empire, le plus grave défaut, en politique, c'est finalement l'impatience.

Qu'un ministre de la République s'en rende compte et ose le dire, c'est tout à son honneur. Ceci dit, accuser du même coup, Emmanuel Macron, d'être royaliste, montre effectivement la limite et la fiabilité, du débat politique.


Moyenne des avis sur cet article :  2.12/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • soi même 10 juillet 2015 13:46

     Venant d’un personnage si emblématique du désastre Français, oui il a pas tord de ce prendre pour un con ....


    • Allexandre 10 juillet 2015 14:12

      La France a un roi depuis 1958. Il ne lui manque que la couronne et la cérémonie du sacre !


      • amiaplacidus amiaplacidus 10 juillet 2015 14:45

        Il manque peut-être un roi à la France, mais ce dont on est sûr, après avoir lu ce que dit Macron, c’est que les cons ne sont pas en manque de roi.


        • Gibelin 10 juillet 2015 23:58

          @amiaplacidus

          C’est surtout une reine qui manque à la France...


        • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 10 juillet 2015 15:07

          Je trouve que c’est une idée géniale : je me propose comme roi !


          • Gibelin 11 juillet 2015 00:02

            @La Voix De Ton Maître

            Arrête c’est pas les dauphins qui manquent. Nous en avons même un qui vient d’Espagne !


          • malitourne malitourne 10 juillet 2015 15:09

            Il manque surtout un As


            • malitourne malitourne 10 juillet 2015 15:49

              Au pays de la belote, c’est les valets qui commandent...


              • zygzornifle zygzornifle 10 juillet 2015 16:25

                pas besoin le coq gaulois chante très bien les 2 pattes dans la merde, quant aux rois depuis l’avènement de la 5e république les présidents pillent et détruisent le pays très bien comme ça.... Réécouter la chanson de Renaud je suis né sous le signe de l’hexagone elle est encore d’actualité.....


                • Jean Keim Jean Keim 10 juillet 2015 19:11

                  Un roi ou une reine n’est rien d’autre qu’un(e) gugusse qui se croit comme tel(le) : le sacre de l’ego.


                  • Lonzine 12 juillet 2015 19:58

                    @Jean Keim hééééééééééééé non, un roi est une personne un peu simplette poussée par des gens qui ne le sont pas , elles, mais animent le spectacle de guignol....


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 juillet 2015 19:58

                    En France on a déjà trois rois , un à Wallis et deux à Futuna .


                    • rocla+ rocla+ 10 juillet 2015 20:22

                      @Aita Pea Pea


                      Ca tombe bien Aïta , à Mulhouse on a la rue des Trois Rois ... smiley

                    • P-Troll P-Troll 10 juillet 2015 20:39

                      l’exemple de la Belgique montre simplement qu’un état capitaliste fonctionne avec une administration organisée par des fonctionnaires plutôt compétents au service des gros lobbys qui prennent les décisions importantes.


                      Rois et élus ne sont que des guignols.

                      • Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL] Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL] 10 juillet 2015 22:08

                        On a Louis X le Hutin !
                        Un Roi Brouillon !

                        Comme Hollandouille Ier ! smiley


                        • Gibelin 10 juillet 2015 22:58

                          Les britanniques ont coutume de dire aussi «  »Right or wrong, my country"...


                          • Gandalf Gandalf 11 juillet 2015 09:34

                            De très grands rois ? Louis XIV voulait que l’on procrée pour ses guerres.

                            Il y a suffisamment de politiques en France, et même trop. Quand au bi-régisme de Macron sans compter l’Europe, à l’asile.

                            • Gandalf Gandalf 11 juillet 2015 09:36

                              Quand bien même le comte de Paris a une meilleure plume que Macron, certes.


                            • zygzornifle zygzornifle 11 juillet 2015 10:58

                              Macron met une annonce a pole-emploi il y en a 6,5 millions qui cherchent un boulot et il y en a même qui ont encore des dents et qui ne sont pas illettrés ....

                              A moins que son rêve soit d’être son ministre des finances pour nager dans le pognon comme Onc Picsou ......


                              • lloreen 11 juillet 2015 12:14

                                « Il faut un roi à la France. »
                                Monsieur Macron a dû avoir un songe et se voir dans ce rôle...


                                • François de Mendizabal 16 juillet 2015 15:45

                                  L’immense hypocrisie française :

                                   C’est que nous avons un président qui se prend pour un roi alors que les rois ou reines (notamment dans les pays scandinaves) se comportent comme des présidents… !


                                  • philippe baron-abrioux 27 juillet 2015 10:09

                                    roi :nom commun masculin ;pourquoi alors une majuscule ?

                                    nous vivons (les Français et ceux qui vivent en France) en république ,nous avons mis fin à la monarchie et ,à la suite de cela « essayé » plusieurs types de régimes ,plus ou moins agréables ,plus ou moins fondés sur « l’expression du peuple (rare !) et finalement nous nous sommes »donné« des constitutions (nous en sommes à la cinquième du genre) ,adoptées par les représentants du peuple ,nous donc (pour ceux qui ont exercé leur droit de vote ,c’est à dire de moins en moins de citoyens ) en ce moment .

                                    ces constitutions ,décriées par toutes les oppositions de tous temps et celle qui s’applique en ce moment comme toutes les quatre précédentes et dont, à chaque changement de majorité parlementaire, chacun des présidents élus s’accommode ,est l’objet de tous les soins et de contrôles permanents pour en vérifier la cohérence et la validité .

                                    et cette monarchie à laquelle il a été mis fin ici reste bien dans notre »imagier populaire« . châteaux ,peintures ,mobilier ,lieux ouverts à tous ,sont à chacune des journées du patrimoine visités (en silence le plus souvent) et admirés le plus souvent .

                                    on y imagine la vie de nos anciens régnants ,tantôt éblouis et fascinés par le luxe et la beauté ,tantôt choqués par les sommes englouties (même dans des périodes de disette ou de guerre) .

                                    rien n’était trop beau pour le roi ,rien ne lui était interdit ,inaccessible malgré quelques colères et cris d’indignation qui se perdaient le plus souvent .

                                    finie la monarchie, de droit » divin« ,parlementaire ,ou même constitutionnelle .

                                    pas partout !

                                    de plus ,il est étonnant de voir comment dans certains pays ,en Roumanie ,on a fait appel un moment à Michel (monarchie déposée en 1947) juste après le renversement de Ceausescu , en Iran à Reza Palhavi ,fils du shah ,par une partie non négligeable de l’opposition au régime des mollahs en ce moment même 

                                    par hasard ou pour une transition ?

                                    il existe ,à nos portes des monarchies où la démocratie est au moins aussi vivante et vivace que chez nous .

                                    les prérogatives les plus choquantes et rétrogrades y ont été abandonnées ,de bon gré le plus souvent , même si certains archaïsmes demeurent .

                                    à chacun d’apprécier si notre République n’a pas quelques »restes" de l’Ancien Régime comme il est d’usage de l’appeler .

                                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès