Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ile Seguin, Boulogne-Billancourt : Guéant, parachutage du haut des (...)

Ile Seguin, Boulogne-Billancourt : Guéant, parachutage du haut des tours

C’est la nouvelle surprise du feuilleton de Boulogne-Billancourt : Pierre-Christophe Baguet, Député-Maire de Boulogne-Billancourt, ne se présentera pas aux législatives de 2012 et « offre son siège » à Claude Guéant, actuel ministre de l’intérieur, qui brigue ainsi son premier mandat à 67 ans.

Pierre-Christophe Baguet  agirait ainsi au nom « d’une longue amitié » qui le lie à M. Guéant, et pour mieux se consacrer à sa ville. Une autre version court les rues de la Ville, que reprend le Parisien dans son édition du 5 janvier 2012 :
«  Une circonscription délaissée par le député actuel et maire, Pierre-Christophe Baguet, qui officiellement souhaite consacrer plus de temps à sa ville. Officiellement, car ses détracteurs considèrent qu’il veut surtout éviter une rencontre avec les électeurs à un moment où ses projets de densification de l’île Seguin sont très fortement combattus par une partie de la population » .
Il est clair que le Maire a un problème avec l’Ile Seguin. Il reconnait benoitement dans sa « lettre aux Boulonnais » du 31 décembre 2011 avoir trahi ses promesses électorales « en toute sincérité » :
« Ainsi sur l’Ile Seguin, (…) avec Jean Nouvel nous avons repensé un projet totalement différent de celui que je vous avais présenté pendant ma campagne électorale des municipales. Je l’ai fait avec sincérité sans aucune volonté de tromperie. J’ai alors proposé un projet sans doute trop novateur et trop grandiose  ».

En réalité, cette trahison passe mal, très mal. Plusieurs sondages se sont succédé à Boulogne-Billancourt sur les derniers mois de 2011, confirmant tous un réel rejet du projet de tours sur l’Ile Seguin. Et un réel danger pour la réélection du Maire aux législatives, et aux Municipales, face à un front politique totalement uni contre les tours, quel que soit le courant et la couleur.

Qu’on en juge :
1)  L’UMP  : Thierry Solère, UMP, Vice-Président du Conseil Général des Hauts de Seine, a démissionné de son poste de premier adjoint pour s’opposer au projet de tours, entrainant avec lui de nombreux autres adjoints. Il a pris très clairement position contre les tours de l’ile Seguin dans son manifeste publié avec Guillaume Gardillou, autre démissionnaire : leur tract « Mobilisons nous contre les tours » a été distribué massivement à Boulogne-Billancourt. A lire sur ce lien :

http://www.sauvonslileseguin.com/mobilisons-nous-contre-les-tours/

2)  Les centristes, issus du groupe de M. Fourcade, et dont la figure de proue est Pierre-Matthieu Duhamel, ancien Maire de Boulogne-Billancourt, aujourd’hui réunis dans le groupe «  Unis pour Boulogne-Billancourt » ont pris aussi clairement position. Lire aini leur tribune : «  nous sommes tous des riverains de l’Ile Seguin » dans le journal BBI de décembre 2011 :

http://www.unispourboulognebillancourt.net/article-tribune-d-unis-pour-boulogne-billancourt-dans-le-bbi-de-decembre-92316598.html

3) Le Parti Socialiste est tout aussi engagé contre les tours, comme on peut le juger par la plaisante narration des aventures de Pierre-Christophe Baguet sur le projet de l’Ile Seguin : « A quand la version PCB 3.0 » ?

http://boulogne-billancourt.parti-socialiste.fr/files/Ile-Seguin-2p-v7.pdf

4)  Europe-Ecologie les Verts, emmenés par leur chef de file boulonnais, Alain Mathioudakis, ont traduit le sentiment général en décernant « le parpaing d’or » du bétonnage à Pierre-Christophe Baguet, lors d’un petit voyage sur l’Ile Seguin dont nous vous invitons a regarder la video :

http://www.sauvonslileseguin.com/les-verts-clichy-le-parpaing-d%E2%80%99or-attribue-au-maire-de-boulogne-billancourt-pour-le-betonnage-de-l%E2%80%99ile-seguin/

On demande souvent à l’Association des Riverains de l’Ile Seguin pour qui nous « roulons » sur le plan politique. Nous disons et nous répétons que nous sommes strictement apolitiques, et que ce qui nous réunit, c’est le combat citoyen contre le bétonnage d’un site exceptionnel du Grand Paris, et pour la préservation du cadre de vie que nous laisserons à nos enfants, et cela, au-delà de tous les clivages politiques. Comme on peut le constater ci-dessus, notre position est d’autant plus confortable que les opposants au projet de bétonnage de M. Baguet recouvrent toutes les familles politiques.

Nous attendons maintenant avec curiosité la position du nouveau venu qui vient briguer les suffrages boulonnais. L’amitié revendiquée par M. Baguet pour M. Guéant se transformera-t-elle en amour partagé pour les tours de M. Nouvel ? Le parachutage se fera-t-il du haut des tours ?
Se distinguera-t-il de son rival UMP Thierry Solère sur ce plan ?
Nous ne manquerons pas de poser la question à M. Guéant et de porter la réponse à la connaissance des électeurs Boulonnais et Alto-Séquanais.
L'Association des Riverains de l'Ile Seguin

http://www.sauvonslileseguin.com


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 6 janvier 2012 09:01

    L’avion UMP risque de s’écraser dans 4 mois, alors les Attila du gouvernement s’arrachent les parachutes afin de sauver leurs fesses qu’ils mettrons bien au chaud dans des placards dorés d’où ils pourront attendre des jours meilleurs tout en continuant leurs petites affaires avec la capacité de nuisance qu’on leur connaît.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès