Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Immigration, mondialisation, Europe : la tentation du repli

Immigration, mondialisation, Europe : la tentation du repli

La France a peur. La phrase de Roger Gicquel n’a pas pris une ride. « Nous allons vers une élection épouvantable, qui va jouer à gauche sur la peur des Asiatiques et de la mondialisation, à droite sur celle de l’immigration arabe » résume le centriste Jean-Louis Bourlanges. Dans une France qui doute d’elle-même, la tentation du repli est aujourd’hui omniprésente.

Courage fuyons. Sortie de l’euro, protectionnisme, réduction drastique des flux migratoires, la douce France prend des allures de fort Chabrol. Le discours politique dominant ne vise plus à faire rêver mais bien à cauchemarder. Du débat ne jaillit plus la lumière mais un concours de bœufs charolais dans lequel la première prime reviendra à celui ou celle qui fera de la surenchère dans le registre des peurs. La candidature aux accents messianiques de Nicolas Hulot s’inscrit parfaitement dans ce registre.

Quel contraste avec les présidentielles de 2007 quand le pays cédait aux charmes et aux promesses d’un Nicolas Sarkozy qui affirmait qu’ « ensemble tout devient possible ». La crise est certes passée par là mais elle n’explique pas tout. L’agitation stérile du nouveau président de la république a fini par tuer les derniers espoirs en la capacité du politique à modifier le cours des choses. A défaut de croire dans des hommes politiques visionnaires et bâtisseurs, les Français se laissent tenter par ceux qui promettent le grand bond en arrière, le retour au charme désuet de la France d’avant.

L’Europe n’est plus ressentie comme un moyen de prolonger la France et de constituer un havre de paix mais comme un cancer qui la ronge et la vide de son sens. La mondialisation sur laquelle notre pays a construit sa richesse depuis le XVIIIe siècle devient soudainement synonyme d’appauvrissement et de mise en concurrence déloyale des peuples entre eux.

Dans les colonnes du Monde du 11 avril, François Chérèque appelait les partenaires sociaux à prendre leurs responsabilités : « On a beaucoup comparé la dernière récession à la crise de 1929, qui a été suivie par une montée des nationalismes. Nous assistons au même phénomène un peu partout en Europe. Nous avons un devoir de pédagogie. Au lieu d’aller sur le terrain de ce populisme, il nous faut répéter que le repli n’est pas une solution. Il faut donner des réponses aux problèmes économiques et sociaux  ».

La neurasthénie collective menace. On ne peut certes sous-estimer les problèmes mais comment expliquer alors qu’à l’extérieur, notre pays soit aussi attractif ? «  La France est le deuxième pays au monde à accueillir des immigrés derrière les Etats-Unis  » s’effraye Laurent Wauquiez avant d’avancer une explication : « Notre système social étant le plus généreux en Europe, il faut faire attention à l’effet d’aspiration  ».

Mieux vaut faire envie que pitié. Un pays qui se ferme est à court terme condamné à régresser. Le député UMP Hervé Mariton propose une position intermédiaire « Je ne suis pas pour une France du repli ni pour une France offerte. Je souhaite qu’on continue à travailler au réglage fin d’une immigration choisie ».

Le retournement de Nicolas Sarkozy sur l’immigration légale, dicté par des considérations électoralistes, illustre une politique à la godille dans laquelle on avance en rebondissant comme au billard d’une bande à l’autre.

La proposition de Claude Guéant de limiter l’immigration légale (économique, familiale et politique) marque un revirement dans la politique « d’immigration choisie » de Nicolas Sarkozy à moins qu’il ne s’agisse finalement qu’une étape supplémentaire dans un glissement idéologique qui vise à faire de l’étranger en général le bouc émissaire idéal.

Les experts économiques soulignent pourtant que les emplois occupés par ces immigrés (souvent peu ou très qualifiés) ne font pas concurrence à ceux des Français. De même, les démographes montrent que l’immigration légale est favorable à l’équilibre du système de protection sociale. Autant d’éléments qui ont amnené Christine Lagarde à déclarer, à l’inverse de son collègue du gouvernement, que l’immigration légale doit être protégée et sécurisée.

François Bayrou nous met toutefois en garde contre la puissance du chant des sirènes : « Une campagne électorale, ce n’est pas la raison contre la passion, car dans ce cas, la raison a perdu. »

C’est là où les projets alternatifs au sarkozysme doivent prendre garde. Gagner une présidentielle ce n’est pas compiler des mesures dans un projet, c’est allumer un feu. Un feu qui éclaire, qui rassure et qui protège. C’est opposer au repli la Movida , le mouvement.


Moyenne des avis sur cet article :  2.42/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Cocasse Cocasse 18 avril 2011 11:27

    Le terme « repli » n’est qu’un terme trompeur typique de la novlangue.
    Ce qui est appeler « repli » est en vrai : indépendance, autonomie, souveraineté, liberté.
    De plus, protectionnisme ne veut pas dire isolationnisme, mais ouverture par des relations équitables.


    • Emmanuel Aguéra LeManu 19 avril 2011 09:37

      Protectionnisme = ouverture...

      Merci de développer Coq’ass...


    • Aafrit Aafrit 18 avril 2011 11:53

      Oui, oui, rien que pour ça vous êtes intelligents, vous et vos amis UMPFHAINISTE !
      Montrer du doigt les boucs émissaires : les juifs dans les 30’s, les arabes en 2010’s, et monter les uns contre les autres c’est une indépendance, une autonomie, une souvrainté, une liberté virant vers un nazisme zentil.
       Pourquoi vous ne voulez pas comprendre ? Ce sont surtout ceux qui tiennent le pouvoir qui provoquent de la haine et décident des guerres entre les gens simples qui, sans les manipulations des premiers, ne sauraient se haïr les uns les autres et vivraient dans le respect et la solidarité.


      • Cocasse Cocasse 18 avril 2011 13:18

        Mais qu’est ce que c’est encore que ces délires hystériques ?
        On aura tout lu ici !


      • Hadj Ahmed 18 avril 2011 13:53

        Boumediène Calmos ? mais non voyons c’est très antérieur aux années 60-70, en fait la France musulmane a été programmée par both l’Emir AbdelKader et Hadj Ahmed Bey. Si si... j’y étais.

        Ah au fait, quand vous dites « nous », c’est de « vous » que vous parlez ou alors de « vous » ?
        Quant à Aafrit chariatiste antisémite je vous ai lu... moins con


      • Aafrit Aafrit 18 avril 2011 20:41

        @Calmos
        Monsieur, comme à tes habitudes, tu n’apportes rien au débat à part étaler ta haine des arabes et des autres étrangers.On sait, maintenant, depuis que agoravox est là, tu ne cesses de le repéter : tu hais les arabes, les africains envahisseurs, ou que sais-je encore, les autres étrangers..Je m’en fiche si t’es comme ça. Ca devient une passion et une maladie pour toi, tu es inguérissable, incorrigible et irrécuparable.Tu as choisi d’être comme ça, même si pathétique pour des gens sensés, mais que veux tu qu’on fasse ?!Il Grand bien te fasse ! 
        Tu parles maintenant au nom de tous les français qui n’ont rien demandé ? Ceux là, en majorité, ne sont pas comme toi. Ces gens, s’ils ne s’ attardent pas sur ces bassesses, tu peux constater qu’ils ont dépassé ces conneries de haine raciale qui te rongent l’esprit .
        Je m’en fiche que tu sois raciste, haineux ou que sais-je, mais je ne te permets pas de m’associer à ton espèce en projettant tes états d’âmes sordides sur des gens qui, eux, ne pourront toute leur vie admettre d’être entachés par cette haine débile, crétine voire instinctive(comme la tienne), et cela comme un délirant schyzoïde.
        J’ai vécu, jusqu’à là, trois décennies mais je n’arrive pas à comprendre d’où ça peut venir une haine de quelqu’un envers toute une race, un peuple, une ethnie, etc.Et toi tu veux me coller cette étiquette de haine.On peut tous(tes) mentir à volonté, mais les preuves...sors moi un seul commentaire (mes commentaires) où il est question de haine envers qui que ce soit (juif, arabomusulman, chrétien, noir, Papou, Ashuar, extraterrestre etc). Aucun
        Si ton parcours et ta vie ne t’ont pas permi d’ouvrir ton esprit et de dépasser toutes les superficialités débiles, et ben je ne peux que dire dommage pour ton esprit resté primitif et abruti.Sache, Monsieur, que les gens ne sont pas comme toi, si t’es haineux, et, j’en suis sûr, tu ne sais même pas pourquoi les gens savent pourquoi il ne faut pas être haineux.Donc arrête de leur coller ce qu’il ne leur colle jamais !
        Parcontre moi, je peux trouver facilement des preuves qui prouvent que tu es crétin !
        Pour dépasser cette petite aparté, et pour que l’auteur nous pardonne, je reviens sur ton exemple de Boumediène.Je sais tu fais allusion à son discours de 1974 sur l’envahissement et tout, et tout.Monsieur, d’abord il faut replacer ce discours dans son texte de l’époque..les enjeux politiques, économique, sociaux.Il mettait en garde contre ça justement.
        En plus, il parlait au nom de tous les pays du sud, y compris la Chine, l’Inde, l’argentine, le Brézil, et pas seulement les pays africains, arabes ou musulmans, ou spécialement l’algérie ou le Maghreb.
        Par ailleur, tu peux lire d’autres discours prononcés ultérieurement, où il est dit le contraire : comment fixer les gens sur place et faire revenir les immigrés dans leurs pays respectifs.Tu as ses discours sur internet, tu peux trouver par toi même.
        Mais comme tu es propagandiste et haineux de la première, tu ne sors que les passages qui confortent ta propagande crasse, toi et tes amis aux cerveaux réptiliens.
        Attardé va !


      • Aafrit Aafrit 18 avril 2011 21:01

        Ah pour la Charia, c’en est une celle là !
        Je ne sais pas si ça peut te servir, mais je vais te le dire succintement : la religion, la croyance, la foi, tout ça c’est humain, c’est des outils pour comprendre l’humain académiquement parlant, et aussi dans notre vie quotidienne.Je suis contre aucune religion quand ça relève du privé, et je suis contre toute incursion du religieux dans la politique.Je déteste tout fanatisme, extrémisme, mais je comprend mon ami, mon frère l’humain quand il croit en une chose, même si parfois ça me gonfle certains délires..
        ---------- 
        Mais venant de toi, je ne peux rien prendre au premier degré, car, comme disait l’autre : comme avec le chaudron crasseux, on est forcément entaché quelle que soit la façon de te prendre..

        Et mes salutations à El hadj Ahmed smiley


      • OMAR 18 avril 2011 23:46

        Omar 33

        Aafrit, ne demandez pas à Calmos qui est à l’origine de la raffle du Vel d’Hiv, vous serez automatiquement censuré...

        Comme je viens de l’étre...

        Mais lui, il peut écrire que nous sommes 10 fois plus antisémite que lui...


      • sisyphe sisyphe 19 avril 2011 11:06

        Par Aafrit (xxx.xxx.xxx.89) 18 avril 11:53


        Montrer du doigt les boucs émissaires : les juifs dans les 30’s, les arabes en 2010’s, et monter les uns contre les autres c’est une indépendance, une autonomie, une souvrainté, une liberté virant vers un nazisme zentil.
         Pourquoi vous ne voulez pas comprendre ? Ce sont surtout ceux qui tiennent le pouvoir qui provoquent de la haine et décident des guerres entre les gens simples qui, sans les manipulations des premiers, ne sauraient se haïr les uns les autres et vivraient dans le respect et la solidarité.

        Pas mieux ! 

        Mais aller expliquer ça à la bande de Dupont-Lajoie qui ne savent se mobiliser que contre des épouvantails ; autant essayer de faire boire un âne qui n’a pas soif. 

        Bon article, même si je le trouve encore bien insuffisant pour expliquer la tentation dérisoire du repli autarcique, face à des enjeux où, au contraire, la solidarité serait nécessaire. 

        Le « divisions pour mieux régner » continue à fonctionner au mieux des intérêts des oppresseurs, avec l’assentiment des moutons qui offrent leurs flancs pour se faire tondre....

        Pauvre France... 


      • Yvance77 18 avril 2011 13:21

        Salut,

        Mais bordel, on a pas le droit de penser comme juste certaines choses sans pour autant se faire taxer de haineux ou de fachiste voir communiste ?

        Je suis de gauche et je crains effectivement une poussée asiatique faisant le jeu d’un Medef pour que nos salaires et vies soient tirés vers le bas. Le Chinois, Thaïlandais ou bengali qui est asservi 6 jours sur 7 dans une usine dix heures au quotidien je ne lui en veut pas. Je sais faire la part des choses.

        Tout comme 200 000 immigrés et pour une large part issue d’Afrique du Nord et sahélienne, je trouve cela trop et que notre capacité d’accueil est saturée et que le quota de musulman acceptable est là aussi dépassé, car il pose et posera plus de problèmes qu’il n’apportera de solutions à moyen terme.

        Cela devrait faire de moi, si je suis cette logique un supporter enamouré de la blonde Marine. Eh bien non, je vote Mélenchon. Mais même si je dois dire qu’elle a raison sur certains points et tort sur d’autres je ne me priverais pas.

        Tout comme je ne me reconnais pas dans cette équipe de France de foot, car dans la majorité ce sont des crétins sans cerveau et sans respect, ou ben quand je dis que je n’aime pas le cinoche de bobo made in Corée, car il ne ressemble en rien à mon histoire ou ce en quoi je peux me reconnaitre.

        Pourtant je n’irai jeter de pierres à personne. Mais que l’on ne vienne pas me dicter à moi et mes collègues un autre mode de vie, de pensée ou que l’on ne me force pas à accepter ce qui ne correspond pas à mon héritage ancestral.

        A peluche


        • Alain-Goethe 18 avril 2011 15:38

          Bon article

          Mais suis débordé
          Pas le temps d’argumenter today
          A+


          • Emmanuel Aguéra LeManu 19 avril 2011 09:41

            J’adore les « moins » derrière ce post...
            (heureusement qu’ils n’ont pas de mitraillettes)


          • barbapapa barbapapa 18 avril 2011 16:49

            « Les experts économiques soulignent pourtant que les emplois occupés par ces immigrés (souvent peu ou très qualifiés) ne font pas concurrence à ceux des Français ».

            Mais qui sont ces experts ?
            Avec des « experts » sortis d’on ne sait ou, on tire toutes les conclusions et son contraire.
            Le chômage ne touche pas les moins qualifiés de notre pays ?
            En quoi les moins qualifiés pourraient avoir de nouveaux compétiteurs pour un simple emploi, et au prétexte que ce sont des emplois peu qualifié ça n’a que peu d’importance ?

            • OMAR 18 avril 2011 21:10

              Omar 33

              Barbapapa  :" Mais qui sont ces experts ?

              Vous pouvez en étre un : suffit de constater combien de français travaillent dans la voirie ou le batiment, par exemple..


            • spartacus spartacus 18 avril 2011 21:26
              Je ne cherche pas à être un expert.

              La voirie a changé avec l’évolution des techniques de nettoyage et la mécanisation du traitement des déchets. Beaucoup ne voulaient pas ces métiers dans les années 70. 
              Les choses ont changé. 
              Le bâtiment est associé aux travaux pénibles, il brasse de nombreuses nationalités.

              Avec le chômage de masse, l’immigration constitue pour bon nombre de nos concitoyens un concurrence difficile pour obtenir un l’emploi.

              On ne peut pas accueillir les étranger de la même façon en période de chômage de masse ou en période de plein emploi. 



            • Aafrit Aafrit 18 avril 2011 21:51

              Mais Monsieur, ça ne parle pas d’immigration en plus, d’accueil d’immigrants mais de manipulation et de diabolisation.
              Il est logique que des pays, dans des périodes de disette, optent pour limiter les flux migratoires et toute sortes « d’envahissement » économique, culturel, etc..et cela par des actions intelligentes et non pas par des discours creux.
              Ce qui est inadmissible, c’est le fait de désigner les boucs émissaires, par exemple monter les français les uns contre les autres ou contre les étrangers qui sont là depuis une éternité, en les diabolisant ou en leur attribuant tous les maux, tous les échecs qui sont justement les oeuvres de ces mêmes hommes politiques qui, pour faire oublier leur incompétence et pour se déresponsabiliser, jouent sur le patriotisme, le souvrainsime, le populisme..
              Ca parle de ça, rien que ça ! Suffit juste de lire et de comprendre !


            • Bulgroz 18 avril 2011 17:17

              Dans une famille, à partir de combien d’enfants peut on parler d’une famille nombreuse ?

              Je demande cela car autour de moi, je vois des familles qui opèrent un véritable repli sur soi en disant : 2-3 enfants ça suffit !!


              • dédé 18 avril 2011 20:54

                C’est vrai, la FRANCE a peur... de voter pour ses convictions profondes, son histoire, sa culture, son patrimoine...
                enfin...quand on dit : la « FRANCE »...on se demande laquelle !
                A Marseille, par exemple... la « FRANCE » a des convictions d’ailleurs.


                • OMAR 18 avril 2011 21:05

                  Omar 33

                  Bonpour Henry ;

                  Même Roger Gisquel se place dans la désinformation : La France n’a pas peur, on lui fait peur....

                  Et si réellement la France avait peur, qu’a fait le parti au pouvoir pour éradiquer les raisons et conditions qui sont à l’origine des frayeurs de la France ?
                  Rien ; parce que celles-ci n’existent pas telles qu"elles sont définies et présentées...
                  Car les véritables raisons qui doivent inquiéter ou terroriser les français sont éludées.


                  • xray 18 avril 2011 21:14


                    La misère est le fondement de la société de l’argent ! 
                    (Le malade, l’industrie première.) 

                    En France, on n’a pas de pétrole mais on dispose d’une mine d’or inépuisable en argent social. (Argent social dans lequel certains puisent à volonté.) 


                    Les
                    Français sont revenus à la situation du début des « années 40 ». 
                    Ils sont soumis à : 

                    - Une monnaie d’occupation ; 

                    - Des journalistes d’occupation ; 

                    - Des mœurs judiciaires dignes du nazisme ; 

                    - Des collabos financés et au service de qui ? L’Europe,  les Américains, ou le Vatican ? 

                    Néanmoins, dans les moyens mis en œuvre par l’Europe pour asservir les foules on reconnaît les méthodes de curés : 

                    - « Générer l’incompréhension, les désordres, la délinquance, la criminalité, l’injustice,  la misère, les maladies, les épidémies, les conflits,  les guerres, les famines, etc. » 
                    Le tout reposant sur l’ignorance permanente et des flots de mensonges dans lesquels les médias noient les individus. 

                    L’Europe est soumise au dictat de l’axe CIA-Vatican. 
                    Seule la géographie distingue la CIA du Vatican. Pour le reste, c’est pareil. 

                    - Les mêmes intérêts, les mêmes méthodes, les mêmes moyens, les mêmes personnes ! 

                    - Les curés manipulent. Ils contrôlent le premier et le plus grand réseau de renseignement. Ils vivent de la misère qu’ils produisent. Ils gagnent à pourrir la vie du plus grand nombre. 

                    - Les américains manipulent. Ils imposent aux pays européens tout ce qu’ils ne veulent pas chez eux. Etc. 

                    Le bourbier européen 
                    http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com 

                    Se sortir de l’Europe ! Et, vite ! 
                    http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2010/06/30/se-sortir-de-l-europe-et-vite.html 

                    Axe CIA-VATICAN 
                    http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2011/01/29/axe-cia-vatican.html 



                    • dédé 18 avril 2011 21:55

                      Le repli de quoi ?
                      passer de 200 000 à 180 000 immigrés par an, un repli ?
                      Passons donc de ce « repli » rêvé à une réorientation vers l’Asie.
                      L’afrique c’est les musulmans, les musulmans c’est l’islam et l’islam est un totalitarisme ...


                      • Bovinus Bovinus 19 avril 2011 14:06

                        L’Islam est surtout un système de morale, comme d’ailleurs toute religion.

                        Quant à savoir ce qu’est un totalitarisme, je vous invite, au lieu de déblatérer des âneries, à découvrir la définition qu’en donne Hannah Arendt, qui n’est pas une pop star mais une philosophe allemande : http://fr.wikipedia.org/wiki/Totalitarisme#D.C3.A9finition_selon_Hannah_Arendt . Raymond Aron en donne également une définition, plus proche de la sociologie, dans Démocratie et Totalitarisme, que vous pouvez retrouver là : http://www.mouvementdemocrate14.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=178:raymond-aron-en-1965-publiait&catid=55:democratie-et-totalitarisme&Itemid=89 .

                        Merci de ne pas raconter n’importe quoi.


                      • malqp 19 avril 2011 00:23

                        Le “risque de repli sur soi”…mon dieu, quelle horreur !! Comment cela se peut-il avec toute la “richesse” que nous apporte la mondialisation ?? ...


                        • gaijin gaijin 19 avril 2011 09:05

                          « Un pays qui se ferme est à court terme condamné à régresser. »
                          contrairement a quoi ?
                          il y a longtemps que l’on régresse
                          j’ai cru que l’ Europe pouvait être une solution jusqu’à la preuve du contraire
                          j’ai cru que le capitalisme pouvait permettre une amélioration de la vie des gens ......
                          j’ai cru que la mondialisation permettrait un progrès global .......
                          j’ai cru que vous et vos sois disants experts saviez de quoi vous parliez jusqu’à la preuve du contraire encore et toujours répétée
                          la France a peur parce qu’ elle est lucide : vous et vos pareils de « droitegauchecentreextrèmes » ne contrôlez rien on est dans un navire sans gouvernail vendu aux intérêts particuliers d’une poignée d’ individus sans scrupules ni morale ni bon sens
                          « Les experts économiques soulignent pourtant que les emplois occupés par ces immigrés (souvent peu ou très qualifiés).......... »
                          dans quel monde vivez vous ? les camions des entrepreneurs passent le matin chercher leurs ouvriers immigrés clandestins sous payés et mal traités. il y a en France une population d’esclaves modernes qui permettent aux Bouyges et autres d’engranger un maximum de bénéfices (mais a 5h du mat les experts ne sont pas levés je présume )
                          Il est comique de constater que ceux qui tirent le plus de bénéfices du travail clandestin sont aussi ceux qui soufflent sur les braises de la xénophobie
                          «  il nous faut répéter que le repli n’est pas une solution. Il faut donner des réponses aux problèmes économiques et sociaux  ». »
                          Vous avez des réponses ? comment la cause du problème serait elle une partie de la solution ?
                          je suis navré d’être virulent mais quand je lit des articles de ce genre j’ entend : dormez braves gens il n’y a pas de problème réel on s’occupe de tout
                          le dormeur doit se réveiller

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès