Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Incapacité à gouverner : Jean-Marc Ayrault doit démissionner

Incapacité à gouverner : Jean-Marc Ayrault doit démissionner

JPEG - 83.1 ko
Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre

Six mois suffisent déjà pour juger une action gouvernementale. Non pas évidemment sur les résultats obtenus car nous savons pertinemment qu'il faudra longtemps pour redresser la politique économique et sociale de la France. Mais sur la direction politique prise par François Hollande et son équipe qui, tôt ou tard, aboutira à une catastrophe nationale.

Si le Président de la République est élu pour cinq ans, il est clair que nous devrons le supporter jusqu'en 2017, même si nous considérons que son inefficacité est notoire. C'est la démocratie, et il faut respecter inévitablement le vote du 6 mai 2012 qui a conduit l'ancien premier secrétaire du Parti socialiste à l'Elysée.

Par contre, il n'en est pas de même pour un premier ministre qui lui, reste entièrement remplaçable à tout moment, si sa politique n'est pas jugée conforme aux intérêts du Pays et des citoyens.

C'est le cas précis pour Jean-Marc Ayrault qui a démontré largement depuis mai 2012 son incapacité à prendre en mains les affaires, et sans doute est-il à ce jour le plus mauvais Premier Ministre de la Cinquième République. Il faut dire que l'on pouvait s'étonner facilement de sa nomination à cette haute fonction, le Parti socialiste possédant des hommes ou des femmes de terrain autrement capables à diriger la France que l'ancien député-maire de Nantes dont le passé n'a jamais retenu l'attention de qui ce soit.

Je ne commenterai pas ici ses positions concernant le mariage pour tous ou le vote des étrangers. Je respecte les idées des uns et des autres et en évidence, j'estime que chacun le droit d'avancer ses projets de société : c'est le principe même de la démocratie et du fonctionnement de la République.

Mais où je m'insurge énormément, ce sont les attitudes de Monsieur Ayrault au sujet de la politique économique de la Nation, ses orientations par rapport à l'emploi, son laxisme dans l'aide indispensable de l'Etat auprès des PME qui souffrent actuellement de l'abandon ou de l'indifférence des pouvoirs publics.

Et en ce qui concerne l'affaire ArcelorMittal, chaque citoyen a pu constater les nombreuses incohérences et l'incapacité du gouvernement à trouver les vraies solutions (et pourtant elles existent) pour sauver l'usine de Florange. A cette incompétence, est venue s'ajouter la « haute trahison » de Jean-Marc Ayrault qui a pris largement les intérêts de Monsieur Mittal au lieu de défendre l'avenir des salariés. Incontestablement, dans de telles conditions, le site sera amené à disparaître un jour ou l'autre, et certainement plus rapidement que l'on pourrait l'imaginer.

Il faut savoir que Florange n'est qu'un début à la longue liste des espaces industriels qui sont aujourd'hui en grande difficulté. Et le gouvernement Ayrault démontre aujourd'hui qu'il ne détient aucun projet sérieux à cette énorme dérive économique. J'estime donc que le Premier Ministre doit démissionner de lui-même (à moins que ce soit le Président de la République qui lui demande sa démission), afin d'apporter une solution rapide aux graves problèmes qui ruinent la France.

Il y a donc urgence au départ de Monsieur Ayrault, et je pense que cette fin d'année serait opportune pour changer immédiatement le « locataire de Matignon » et pour partir sur de nouvelles bases au 1er janvier prochain.

Il existe dans la gauche actuelle, et notamment dans le Parti socialiste, quelques hommes ou femmes de qualité qui mériteraient d'exercer d'importantes fonctions au plus niveau de l'Etat. Et parmi ces personnalités, l'une d'elles pourrait devenir premier ministre, ce qui apporterait alors un « nouveau souffle » à notre Pays en train de s'asphyxier par l'illogisme visible de deux hommes associés au sein du pouvoir suprême.

La démission du Premier Ministre actuel devient donc obligatoire, et dans un pur esprit citoyen, nous pouvons tous espérer maintenant qu'elle ne tarde plus.

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.04/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • lebreton 19 décembre 2012 17:11

    @l’auteur

    Les graves problemes qui ruinent la France cités les ! ensuite on verras mais je crois que le vrai probleme c’est la présense de vos amis pendant les dix années de regne de nabo1er.

    Que savez vous alors de l’exercice de la démocratie dans notre pays.


    • Martha 20 décembre 2012 07:49

      Le premier problème dont souffre la France c’est que notre gouvernement ne dit pas la vérité : il a hérité de choix pourris. Il aurait dû le dire et redresser la barre en luttant contre. C’est pour cela que le vote « a gauche » a été aussi massif. Faire semblant de ne pas le voir et faire comme si de rien n’était, est en quelque sorte une trahison.

       Des exemples :
       - Deux essais de passage en force qui semblent n’être que des manoeuvres de diversion pour détourner l’attention des Français, mais qui touchent a des choix très graves : « le mariage pour tous » et « l’aéroport de N-D-d-L ». Ils savent très bien que le vote des Français ne portait pas sur ces sujets, puisque ceux-ci se sont exprimés contre la mauvaise gouvernance de NS. Je ne m’étendrai pas sur ces deux sujets, il y a de quoi dire. je noterais au passage que le contrat signé par l’Etat avec VINCI est plus que louche, tout à fait dans le style des manières de faire qui fleurissaient sous NS.

       - La politique extérieur, qui touche le fond du problème : Les Français savent à quel point elle est mensongère : ils savent que la « VO » du « 911 » est fausse. Qu’elle ne soit pas remise en question est un mensonge d’Etat. NS nous a dilué dans l’OTAN, contre la volonté de la majorité des Français. C’était nous mettre dans un bloc qui depuis l’Afghanistan et l’Iraq avait un comportement le conquête non justifiée, pour de fausses raisons. Tout à fait ce qu’avaient fait Mussolini et Hitler en leur temps. Le résultat immédiat a été la guerre facho, criminelle, de Libye : du Mussolini, Franco, Hitler & C° réunis ! Ce qui se passe en Syrie est inacceptable : on nous ment à ce sujet tous les jours matin midi et soir.

       La revue des mensonges d’Etat n’en fini pas. Celui cité ci-dessus est le plus gros, il conditionne notre avenir. Il démontre à l’évidence que nous ne sommes plus en démocratie, que les choix de nos décideurs ne sont plus les NOTRES et que l’on se dirige tout droit dans un conflit généralisé DONT ON NE VEUT PAS.

       Ne parlons pas du reste, il me faudrait trois pages...

       

       


    • anomail 19 décembre 2012 17:52

      Ceux qui tirent les ficelles sont toujours les mêmes, seules les marionnettes ont changé.

      Pourquoi demanderait-on spécialement à celles-ci de démissionner, alors qu’on ne l’a pas fait pour les précédentes ?


      • Aristoto Aristoto 19 décembre 2012 21:56

        Une vrai bande de tafiole que ce gouvernement ( oui je sais c’est mon coté beauf viril de la mouvance soraëlienne ça )

        http://matthieulepine.wordpress.com/2012/12/19/comme-le-pen-cahuzac-et-le-ps-refusent-le-debat-avec-jean-luc-melenchon/


        • Yohan Yohan 20 décembre 2012 00:11

          Comment voulez vous qu’il en soit autrement. On ne se refait pas smiley


          • Inquiet 20 décembre 2012 08:19

            Je ne porte pas Ayrault dans mon coeur, loin de là, mais je pense que n’importe qui à sa place serait aussi couillon, ou alors beauf agressif inutilement, mais en aucun cas avoir un comportement adéquat à notre situation sociale.


            La vérité est qu’on DOIT changer de constitution tout simplement.

            • superyeti superyeti 20 décembre 2012 10:05

              En lisant l’article et certains commentaires, il me vient toujours a l’esprit que la droite a décidé que le pouvoir lui appartenait, la France c’est eux et que la gauche vole toujours le pouvoir aux gentils politiciens de droite.


              • Romain Desbois 20 décembre 2012 10:38

                Quand on voit la révolte des riches que ca suscite , je me dis qu’ils ne sont pas si mal.

                A qui prophète le crime ?


              • sam turlupine sam turlupine 20 décembre 2012 10:38

                Par Calmos (xxx.xxx.xxx.249) 20 décembre 10:30


                Le PS se dit de gauche : ses agissements sont ceux de la droite la plus extrême

                Tu vas voter pour eux, alors, mon bon calmos  ? smiley


              • sam turlupine sam turlupine 20 décembre 2012 19:55

                Par Calmos (xxx.xxx.xxx.249) 20 décembre 10:55

                @ Cateturlupine

                Je ne voterai jamais pour un Parti fasciste : je vote Front National

                Comme je te vois arriver avec tes gros sabots : je continue

                Ayant démontré que le PS est un Parti fasciste


                Ah bon !!!

                Je dois dire que les arguments de la « démonstration » m’ont un peu échappé...

                Tu pourrais peut-être préciser..

                Après quoi, je veux bien parler du Front National

                Mais comme tu parlais, pour le gouvernement, d’une « politique d’extrême-droite », ce serait donc, de la part d’un votant FN, une critique .... gauchiste ?

                 smiley


              • ARMINIUS ARMINIUS 20 décembre 2012 11:09

                Dans la logique de l’article Fillon aurait du aussi démissionner au bout de 6 mois, quoiqu’un paillasson ça a du mal à démissionner...


                • Jean-Louis CHARPAL 20 décembre 2012 11:24

                  Cet article est bien superficiel pour 2 raisons :

                  1° Il ne suffit pas de changer le PM pour changer de cap.

                  Ca ne servirait strictement à rien, même si je n’ai aucune sympathie politique pour Ayrault.

                  Tant que le PSL (Parti sociétal libéral) conserve son logiciel, les mêmes causes produiront les mêmes effets. Il accepte l’ultra libéralisme, son dogme, ses pompes et ses oeuvres.

                  Vous pourrez toujours changer le bonhomme ce sera toujours l’échec au bout du compte.

                  L’austérité qui entraine la récession, politique réactionnaire calamiteuse, ne peut qu’échouer.

                  2° Si vous mettez à la place d’Ayrault un autre « socialiste », c’est à dire un social libéral issu de la gauche molle, vous arriverez au même résultat.

                  Il faut que la vraie gauche, résolument progressiste, prenne les choses en mains.

                  Elle seule a élaboré un programme économique et social capable d’apporter une issue vers le haut au marasme actuel.


                  • LE CHAT LE CHAT 20 décembre 2012 11:57

                    Quand gégé lui aura donné un coup de boule , il sera plus bon à rien !  smiley  smiley  smiley
                    une marionnette du N.O.M , il n’est rien de plus ! il pourra retourner ficher les SDF à Nantes , car sa politique va en augmenter le nombre .............


                    • Soi même Soi même 20 décembre 2012 14:14

                      Il faut être réaliste, le temps du Généralissime De Gaulle est bien résolut !


                      • Cocasse Cocasse 20 décembre 2012 14:43

                        Pourquoi la démission du premier ministre ?
                        C’est la totalité de ce gouvernement avec le président inclus qui doivent être démissionnés !
                         smiley


                        • Zobi Zobi 20 décembre 2012 14:58

                          Pour mettre une autre trompette à la place ?


                          • MARMOR 20 décembre 2012 15:28

                            Trompette Hollande ?
                            Ce jour, à Alger, notre bon président a reconnu « les souffrances infligées par la colonisation » En effet, quelle souffrance d’avoir des ports, des aéroports, des routes, des trains, de l’eau, l’electricité, du gaz, du pétrole, des vignes, une agriculture, des écoles , des hopitaux, une administration, un statut de nation, une police, une armée, plus de moustiques, plus de malaria, plein d’émigrants, des dictateurs ! Salauds la France !!
                            Avant 1830, l’Algérie n’existait même pas.


                            • Zobi Zobi 20 décembre 2012 15:58

                              Toi non plus ! ;D


                            • lowner 20 décembre 2012 22:36

                              Vivement une bonne vielle dictature , pour remettre les idées en place .


                              • Yohan Yohan 20 décembre 2012 22:44

                                Hollande « Moi président, je ne ferai pas repentance » heu heu heu mfeuheu....quel clown ce Flamby

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès