Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Incroyable doigt d’honneur à la démocratie espagnole

Incroyable doigt d’honneur à la démocratie espagnole

L' Espagne connaît depuis quelques années une série des scandales qui mettent à rude épreuve sa santé démocratique comme par exemple l'affaire Gürtel qui était un vaste réseau national de trafic d' influences du parti populaire qui est au pouvoir ( affaire déjà partiellement jugée avec des condamnations et qui a provoqué la démission du président de la région de Valencia) ou l'affaire NOOS qui implique le gendre du Roi Juan Carlos dans une affaire de surfacturations de prestations au travers d' une fondation qui en principe était à but non lucratif.

Dans ce contexte tendu, a explosé une nouvelle affaire qui a fait l' effet d' une bombe. L' affaire Luis Barcenas : celui-ci a été le trésorier du parti populaire pendant plus d'une dizaines d' années, et une part importante de ses comptes secrets ont été publiés par le grand quotidien EL PAIS. Selon ces documents Luis Bárcenas aurait versé de manière régulière de l'argent occulte à des dizaines de responsables du PP ( parti populaire), dont des ministres actuellement en fonction, et peut-être même le chef du gouvernement Mariano Rajoy. Les farouches dénégations de celui-ci n' ont pu mettre un terme à cette crise car, dans le même temps, certaines des personnes citées dans ces documents comme le président du Sénat reconnaissait avoir reçu un prêt occulte qu' il avait remboursé.Toutes ces fuites ont eu lieu après que la Suisse ait communiqué aux autorités espagnoles que Luis Barcenas y possédait un compte caché de 22 millions d' euros. Par ailleurs celui-ci avait profité de la loi d' amnistie fiscale promulguée par son propre parti pour blanchir une partie de cet argent et le ramener en Espagne.

 

Nous en sommes donc aux prémisses d' un véritable futur SPANISHGATE qui pourrait tout simplement balayer le gouvernement espagnol et Luis Bárcenas est déjà comparu plusieurs fois pour répondre aux questions des juges et des enquêteurs. Eh bien, malgré la gravité des charges qui pèsent sur lui, Bárcenas a été autorisé par le juge à sortir du territoire national.Du coup, il est allé ce week-end faire de l' héliski au Canada du côté de Vancouver...

Bien évidemment sa présence n' est pas passée inaperçue à l' aéroport de Madrid et des dizaines de passagers indignés l' ont reconnu et insulté copieusement.

Les journalistes attendaient Bárcenas à son retour et voici sur cette photo le magnifique doigt d'honneur qu' il leur a adressé.

 

Essayez d' imaginer par exemple comment aurait réagi l' opinion publique française si DSK ou Tapie avaient fait, en pleines tourmentes judiciaires, un tel geste en direction des journalistes. 

 Ce doigt d' honneur c' est le plus beau symbole que l' on puisse imaginer des forces de l' argent insultant L' ETAT DE DROIT et toute la citoyenneté espagnole durement touchée par la crise.

Ce doigt d' honneur veut dire : "moi, je suis un multimillionnaire,un puissant qui sait se protéger, et aussi un petit malin à qui il ne peut rien arriver...et vous, petits journalistes merdeux je vous méprise..."

Ce doigt d' honneur veut dire : "j' ai beau être à l'origine d' un scandale qui pourrait faire tomber un gouvernement, je peux me permettre d' aller passer un petit week-end sur des pistes de ski canadiennes et de ne pas avoir peur de revenir dans mon pays car j' échapperai à une condamnation ..."

Ce doigt d' honneur veut dire : "Je suis un fraudeur fiscal qui a essayé de faire rentrer 6 millions d' euros dans mon pays en profitant d' une amnistie honteuse promulguée par mon propre parti, et même si on m' a pris la main dans le sac, il ne m' arrivera rien car je suis un expert-financier qui sait comment se protéger grâce à des sociétés-écran que j' ai moi-même créées..."

Ce doigt d' honneur est perçu comme le plus formidable crachat qu' on puisse balancer à la figure de tous les citoyens honnêtes de la péninsule ibérique. Nous sommes plus de quelques millions en Espagne à nous sentir visés par ce geste qui traduit à la fois le mépris et l' arrogance d' une personne de pouvoir qui sait qu' elle bénéficiera d' une complète impunité.

 Autant vous dire que cette photo fait grand bruit dans tous les médias et qu elle n' est pas passée inaperçue.Elle est déjà devenue un poster qui décore le studio d'une émission satirique de la chaîne de télévision espagnole Sexta... La droite ne sait plus où se mettre, ni comment éviter certaines questions très embarassantes, car en décembre 2012 elle versait encore un très beau salaire à ce triste personnage.

Enfin, j' espère que le juge d' instruction se souviendra de ce geste plein d' arrogance lors de la prochaine comparution de Bárcenas prévue pour le 25 Février. On n' est jamais à l' abri d' une bonne surprise et la justice va peut-être réussir à le coincer car elle est en possession d' éléments à charges explosifs en provenance de Suisse notamment ( eh oui, les temps changent et les helvètes collaborent...).

 

Hier a commencé au congrès espagnol le débat parlementaire sur l' Etat de la Nation.... et Bárcenas, avec ses comptes cachés qui auraient arrosé une partie de l' hémicycle a été au coeur des questions des députés... Et j' ai bien l' impression que ce doigt levé bien haut leur est adressé également...

 

L' état de santé de la jeune démocratie espagnole peut-il encore être plus mal en point ? Disons, pour faire un gentil euphémisme, qu' il est tombé bien bas...

Hier soir, en regardant le canal sexta , il y a eu une scène d' une incroyable drôlerie. L'un des membres de l' équipe s' était installé devant l'entrée de chaque ministre au congrès, accompagné d'un caméraman, et sortait cette photo à brûle-pourpoint et la mettait sour leur nez en leur demandant si ça correspondait à l' Etat de la Nation... les réactions de gêne et de fuite de certains de ces ministres étaient tout simplement pathétiques, et à mourir de rire... leurs expressions n'arrivaient pas à dissimuler la gêne et le terrible embarras qui sont les leurs... Difficile de ne pas penser à cette scène hilarante du film Z de Costa-Gavras quand les colonels essaient de fuir les journalistes et se trompent de porte.

Seule cette dérision salutaire qui anime certains programmes télévisuels tous les soirs peut maintenir le moral des espagnols qui sont probalement en train de vivre la plus grande crise morale de l' histoire de leur démocratie.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Montagnais Montagnais 22 février 2013 09:58

    .. Mais, des doigts comme ça .. En France - ou ce qu’il en reste - on en connait des milliers qu’aurait pu faire ça .. qui font ça .. 200 000 mille au bas mot

    dans le secret de leur petite tête de veau, leur cerveau de prolo ou de bobo parvenus au sommet de la société m-as-tu-vu.


    • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 22 février 2013 12:06

      Oui, sauf que là on parle de l’ex- trésorier du parti qui est au pouvoir et pas de mon voisin de palier....si le faits imputés sont démontrés le gouvernement chutera dans ce qui serait le plus gros scandale de l’ ère démocratique espagnole...un vrai TREMBLEMENT DE TERRE politique qui risquerait de secouer les pilers de la démocratie espagnole


    • bluerage 22 février 2013 12:27

      eh le cogno, tu sais pas ce que c’est un bobo ? Tu connais pas la chanson de Renaud ? T’en as jamais vu ? Va te regarder dans une glace et t’en verras un...

      Les seuls à nier l’existence des bobos, se sont les bobos eux même, negationniste va, Faurisson !


    • La mouche du coche La mouche du coche 22 février 2013 13:04

      Article sans intérêt puisque l’auteur ne sait pas ce qu’est la démocratie.  smiley


    • nobody 22 février 2013 14:30

      @ALEA


      L’ état de santé de la jeune démocratie espagnole peut-il encore être plus mal en point ? Disons, pour faire un gentil euphémisme, qu’ il est tombé bien bas...

      Il y a trois façons d’observer ces évènements :
      1) les espagnols sont des mafieux (et pas nous).
      2) les espagnols sont des mafieux comme nous, mais leur démocratie est « jeune » (= ils n’ont finalisé le réseautage du système, et ne parviennent pas encore à masquer efficacement leurs détournements, ni à étouffer les scancales qui en découlent).
      3) Il y a encore en Espagne des honnêtes hommes (l’honneur espagnol) pour dénoncer ces faits.


    • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 22 février 2013 14:44

      Bonjour nobody
      C’ est évidemment la troisième option qui colle le plus à la réalité.Il y a une grande majorité de gens honnêtes choqués par ces affaires de corruption.L’ économie espagnole tournée vers la construction, l’ immobilier et le tourisme est plus exposée que d’ autres aux spéculations et à l’ affairisme( par exemple,la valeur des terrains peut passer du simple à dix fois plus sur une simple requalification des élus locaux ).
      Enfin j’ aimerais ajouter que leur démocratie n’ est pas si jeune car ils avaient connu plusieurs républiques avant le coup d’ arrêt brutal du franquisme...
      Bonne fin de journée nobody et merci de votre passage 


    • bigglop bigglop 22 février 2013 17:43

      « la jeune démocratie espagnole ».....

      Démocratie, démocratie ? quand je prononce ce mot, j’ai l’impression de dire un gros mot......c’est grave, docteur ?


    • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 22 février 2013 18:47

      Je ne suis pas sûr que l’ expression« jeune démocratie espagnole » que j’ ai employé soit vraiment appropriée car l’ épisode franquiste est venu interrompre une tradition républicaine...


    • SysATI 22 février 2013 10:40

      Si l’avatar de l’auteur vous rappelle de vieux souvenirs comme à moi, cliquez ici et écoutez un tube des années 70...


      Epitaph de King Crimson.

      C’était il y a plus 40 ans ! et ça n’a pas pris une seule ride.

      On aurait pu imaginer avec Lennon mais on a malheureusement préféré pleurer avec les Kings :(


      • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 22 février 2013 14:31

        Effectivement Sysati la magie de King Crimson est restée intacte et intemporelle...


      • ggo56 22 février 2013 15:04

        Ils avaient pourtant éliminé leur plus gros problème (du moment)
        "Le juge Garzon qui s’était rendu célèbre avec l’arrestation de l’ex-dictateur chilien Augusto Pinochet en 1998 à Londres avait été condamné le 9 février dernier après avoir ordonné des écoutes, en violation des droits de la défense, dans une enquête sur un réseau de corruption qui avait éclaboussé en 2009 la droite espagnole."
        Eh oui, il n’était pas le seul à vouloir la vérité...(et à ne pas en avoir peur !)


        • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 22 février 2013 15:35

          Bien vu ggo56.
          Effectivement Garzon leur a donné du fil à retordre.C’ est lui qui était chargé de la trame Gürtel dont je parle au début de mon billet mais il a été déssaisi pour vice de procédure sur certaines écoutes téléphoniques.Ils ont eu sa peau mais la trame est tombée quand même..Par ailleurs la cellule des juges qui a soulevé l’ affaire du gendre du Roi, Urdangarin, a été dissoute et éparpillée dans tout le pays mais c’ est trop tard car la justice ira là-aussi jusqu’ au bout..Les élus ont déjà débaptisés à Mallorque une rambla qui portait le nom du duc et de l’ infante Christine..La couronne n’ est pas épargnée..Pour revenir à l’ affaire Bárcenas il y a déjà des indices très probants sur la véracité des papiers secrets.Les experts en graphologie confirment qu’ il s’ agit bien de l’ écriture de Bárcenas...Tout ça ressemble méchamment à une bombe à retardement...la droite a réussi à gagner du temps mais l’ enquête avance, et chaque jour les suspicions sont renforcées..
          Bonne fin d’ après-midi ggo56


        • HELIOS HELIOS 22 février 2013 19:28

          ... vous etes , helas, tous dans vos fantasmes... il ne se passera rien, pas de demissions, pas de catastrophe politique... rien !

          Le doigt va se retrouver accusé d’une bricole, du style expportation ou importation d’argent sans declaration au fisc local, point barre.
          il aura une amende et se retrouvera en vacances de son parti, pendant quelques temps, disons 3 ou 4 ans.

          Tous les autres, ses copains, seront blancs comme neige et continueront leur oeuvre malfaisante envers le peuple espagnol.

          Le doigt en question s’adressait a tous, aussi bien les journalistes que le peuple et les autres institutions de l’Espagne.... et s’il l’a fait, c’est qu’il sait bien, le pourri qu’il ne lui arrivera rien. avec ce qui lui reste en Suisse ou ailleurs, il est tranquille....


        • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 22 février 2013 19:51

          C’ est vrai Helios.je crains que vous n’ ayez raison et qu’ il ne se passe finalement rien de grave...une petite réforme législative « cosmétique » pour lutter contre la corruption et tout continuera comme avant. Comme disait le prince Salinas dans le Guépard : « il faut tout changer pour continuer comme avant ».
          Malgré tout Helios, on a tous les ingrédients de dégradation sociale pour que se produise une explosion...En fait, la droite est très fâchée avec elle-même : ils savent qu’ ils ont trop déconné, et quelque part ils ont vraiment joué avec le feu.L’ Espagne c’ est 42 % de chômage chez les jeunes..on est au bord de l ’implosion...alors ces provocations stupides comme l’ affaire Bárcenas ça frise l’ inconscience..


        • Gabriel Gabriel 22 février 2013 15:28

          Ce doigt d’honneur, ils nous le font tous les dirigeants actuels des provinces Européennes. Car c’est bien comme cela qu’il faut nommer les états aujourd’hui. Sarko nous a fait des bras d’honneur tant qu’il a pu et Hollande continu sur le même rythme. Tous autant qu’il sont, ils viennent dans les merdias pour nous mentir, nous cracher au visage et se foutre de nous, alors ce doigt levé bien haut par ce porc de politicien qui devrait être en prison n’est que l’emblème et le signe de ralliement de tous les politiciens actuels qui nous gouvernent et nous prouve que ces gens là se placent au dessus des lois qu’ils nous imposent …


          • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 22 février 2013 15:56

            Le cas que je cite va bien au delà des pratiques habituelles.J’ ose espérer que tous les responsables politiques européens ne sont pas à mettre dans le même panier...tous ne sont pas des Berlusconi.Par ailleurs il y a 2 types de corruption qui sont condamnables mais qui ne revêtent pas le même caractère de gravité. Il y a l’ élu qui commet des irrégularités pour financer son parti( ça,c’ est pas bien et ça ne se fait pas...) et il y a ceux qui en profitent pour se remplir personnellement les poches et celles de leurs petits copains comme disait Eva Joly( et ça c’ est carrément insupportable..).Le cas Bárcenas nous situe clairement dans cette 2 ème catégorie 
            Bonne fin de journée


          • révolQé révolté 22 février 2013 17:58

            Merci Gabriel,
            + 10... !!!
            Ce doigt tous les gouvernements nous le font tous les jours et pour les mêmes raisons... !!!

            Démocratie espagnole...ha !! ha !! ha !!
            Pourquoi pas démocratie française aussi... ???

            Ce mot ne veut rien dire et on en a eu la preuve avec Maastricht modifié Lisbonne.

            Déni de démocratie en direct live... !!!
            Le peuple dit non,mais l’état dit oui et fermes ta gueule,où est la démocratie ?
            Démos = le peuple,
            Cratos = le pouvoir.
            Quelle peuple à encore le pouvoir... ???


          • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 22 février 2013 18:22

            Je ne vais pas entrer dans une polémique complètement stérile et hors-sujet...Mon billet parle d’ un affront fait à la conscience citoyenne, à l’ esprit civique, à la collectivité , au genre humain, à l’ esprit de justice et à tout ce que vous voulez, ça m’ est bien égal...mais ce doigt se dirige également contre le peuple, et donc contre la démocratie ( vraie ou fausse)...
            Pas la peine de me faire le petit couplet sur le fait que nos démocraties occidentales sont perverties( moi aussi je plaide en faveur d’ un renouveau démocratique à la islandaise par exemple, mais ça ne m’ empêche pas de faire la différence entre l’ Europe et la Corée du Nord ....)


          • Ruut Ruut 22 février 2013 16:11

            Pendant ce temps que se passe il en France.....
            oups la meme chose.


            • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 22 février 2013 20:27

              Aucun pays n’ est blanc comme neige.La corruption est présente partout..tout est une question de degré..les responsables des pays scandinaves par exemple sont plutôt propres sur eux...


            • fatizo fatizo 22 février 2013 16:33

              Bravo AJE, bienvenue au club smiley


              • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 22 février 2013 16:47

                Merci à toi, Fatizo, mon parrain « agorien » , farouche défenseur de la justice dans ce monde et à qui je dédie ce premier billet sur ce site


              • fatizo fatizo 22 février 2013 16:58

                Merci ami, que la route soit longue et que les lecteurs soient le plus nombreux possible .


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 février 2013 18:05

                Si il avait mouillé son doigt il se serait rendu compte que le vent tourne ....


                • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 22 février 2013 18:34

                  Pour être tout à fait honnête je crois que Bárcenas qui es très intelligent sait parfaitement que le vent tourne et qu’ il est devenu un foyer d’ attention national et même international.Là son caractère arrogant lui a joué un mauvais tour : il a craqué et il s’ est lâché...


                • rosemar rosemar 22 février 2013 18:55

                  Bonsoir AJE 


                  bravo pour ce premier article....la corruption a tendance à se répandre fâcheusement en Europe : il est bon de la dénoncer de la manière la plus virulente !!


                  • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 22 février 2013 19:09

                    Merci Rosemar pour ton accueil sur ce site.Effectivement je me suis rangé de l’ avis de Fatizo et j’ ai pensé que cette affaire Bárcenas méritait un petit billet explicatif sur Agoravox à l’ intention de mes compatriotes français...Un an après la disparition du post ça me rappelle certaines sensations que j’ avais un peu oublié...
                    Bonne fin de soirée


                  • hammondjr 23 février 2013 09:37

                    Ben nous on a bien eu notre« casses-toi pov’ con » ! : )...si c’est pas du mépris ça aussi...

                    Merci pour l’article qui nous eclaire un peu plus sur ce qu’endure le peuple espagnol.

                    TIERRA LIBERTAD !


                    • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 23 février 2013 12:16

                      Effectivement hammondjr, ce sont des instantanés qui résument tout le mépris de certains personnages se considérant comme puissant.D’ ailleurs sur mon blog personnel j’ avais intitulé mon billet« LE MEPRIS ».Par ailleurs, je pense que la crise espagnole met en lumière certains dysfonctionnements de la communauté européenne..je vais peut-être faire un petit billet sur cette fameuse amnistie fiscale honteuse de l’ année dernière, et comment la CEE peut laisser passer de telles énormités sans réagir alors qu’ elle est très exigeante avec les Etats sur d’ autres chapitres comme le remboursement de la dette à tout prix..
                      Bon WE hammondjr et merci de ton passage
                      PS:hors-sujet. Un de mes ex-copains de lycée dont j’ ai perdu le contact, Frédéric Pierrot joue dans le film Tierra y Libertad de Ken Loach


                    • hammondjr 24 février 2013 13:57

                      Avé ALEA : )

                      Pas de quoi...les gens ne se rendent pas compte qu’ils nous quenellent. Marché transatlantique, quenelle(comme par hasard le scandale de Findus eclate. Veux pas faire de raccourcis facile, mais bon, y’a un truc qui pue) ; deputés européens fricotant avec une armée de lobbyistes, quenelle ; plans de rigueur, quenelle...et j’en passe...et...et les gens s’en foutent.

                      P.S : je suis moi-même un fan de Loach, et ce film est juste pur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès