Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ingrid Betancourt, héroïne moderne aux origines mythiques

Ingrid Betancourt, héroïne moderne aux origines mythiques

De naissance privilégiée, de condition bourgeoise, les fées, il faut le reconnaître, se penchèrent sur son berceau.

Mais où est-il écrit que les belles âmes sont toujours issues du tout-venant... La vraie responsabilité pour un être humain réside dans la culture et le développement de sa destinée, selon des valeurs qui lui sont personnelles. Sa force réside dans la capacité à l’indépendance de cœur et d’esprit avec un grand souci d’éthique et de liberté d’action. Tout le reste est littérature pour alimenter les projections de tous les autres qui n’osent pas exister et qui s’inventent de maigres alibis... Nous sommes tous responsables de notre destin.

Jusqu’à sa vie estudiantine et un peu après, tout semblait conforme, les influences culturelles et sociales furent heureuses et formatrices.

Dans ce monde occidental, règnent la performance et la réussite, la beauté et le charisme, l’éloquence et la bienséance, la passion, l’orgueil, l’amour-propre et la dignité. Les sciences politiques furent son credo dans le chapitre des sentiments et des idées, des valeurs et des aspirations.

Et cela, en conformité avec le cadre familial et social qui l’avait vu naître.

Seulement Ingrid, c’est aussi l’histoire précolombienne aux accents hispaniques de puissance et de feu, la fusion entre une vieille civilisation et la force, la détermination et la violence de conquérants venus d’Europe.

Il est naturel que la politique ait pris racine dans cet esprit combatif et qu’Ingrid s’investisse courageusement dans les affaires de son pays et assume dans son jeune âge son rôle de sénatrice dans une forme active où la générosité de cœur présidait à tous ses engagements.

Cependant, elle n’avait que peu de crédit avant l’événement spectaculaire de son enlèvement...1 à 2 % dans les sondages pour une éventuelle présidentielle. Le machisme ambiant, les démons de toujours...

Quelques jours avant ce fait qui parcourut la planète entière comme une traînée de poudre, Ingrid investit son premier grand personnage mythique duquel elle chaussa inconsciente, courageuse et folle, l’armure de chevalier. Elle devint cervantesque, en conformité avec les plus idéalistes de ses ancêtres ibériques. Elle rencontra ses futurs bourreaux, des moulins hors du commun, les Farc, neuf jours avant son enlèvement, des narcotrafiquants ô combien dangereux, dont Raoul Reyes, le chef en second, maintenant en enfer, Lucifer le protège et le garde. Autour d’une table, elle affronta ces personnages avec une détermination que l’on ne rencontre que chez les êtres qui se déplacent dans les pas des héros celtes au walhalla de Wotan...

C’est peut-être simplement la juste attitude d’une femme en politique qui parle avec son cœur, animée d’une conviction parfois déconcertante... Cherchez pas, pauvres mecs, apprentis journalistes, jouisseurs de médiocrité potinière, vous êtes largués, le cœur, ce n’est pas votre truc, vous c’est la raison... et encore c’est à prouver.

Son enlèvement fut le fruit de son imprudence, de son goût pour la provocation, et la nuit se replia sur son enveloppe, sa présence physique. La forêt amazonienne engloutit son image et fit émerger son icône qui se répandit par le monde et s’inscrivit très vite sur les frontons des édifices représentatifs de la démocratie et de la liberté. Sa présence se grava spirituellement au fond des consciences humaines et la vie s’organisa sans que jamais le cordon ombilical ne soit rompu et l’abandonne à cette vie en forme de mort.

Selon de nombreux observateurs, sa dimension emblématique prit forme à partir de cet instant. Tel le modèle homérique de l’odyssée, de son prédécesseur masculin, elle partit pour un long voyage mystérieux, loin des siens. En ce qui concerne Ulysse, on en parle encore, c’est un juste modèle. L’inspiration fut inconsciemment au rendez-vous.

Le Voyage au bout de la nuit, mais sans l’humour Célinien.

L’aventure écologique, la verdure à profusion, avec ses habitants les plus spectaculaires pour une militante anti-corruption, tant il est vrai qu’au cœur de la vie originelle pendant la descente aux enfers, la corruption s’efface définitivement pour faire place à la survie.

Chez un être au caractère bien trempé, c’est l’expérience initiatique qui nous conforte dans l’idée que la motivation, les projets et la foi sont la nourriture essentielle aux destins exceptionnels.

Telle ne fut pas notre surprise de découvrir une femme fraîche, souriante euphorique, qui, pendant un instant très court, nous confondit en questionnements nombreux... et le doute même s’insinua.

Bien sûr, les femmes ont aussi des petits secrets, même farouches combattantes, elles cultivent toujours l’art de séduire et de surprendre. Là, elles deviennent absolument redoutables.

Une démonstration de ferveur, à la descente de l’avion, sur l’aéroport de Bogotá, souligne le caractère fervent et quasi prophétique d’une femme politique aux solides projets, à l’intacte volonté de poursuivre sa destinée.

Que n’a-t-on pas raconté d’insultant et de désobligeant, la médiocrité à la dent longue et l’esprit étriqué.

Plus amicalement, mais aussi dans l’humour, on évoque la métamorphose de Jeanne d’Arc en mère de Jésus. Ce n’est pas sans surprendre, tant la justice et l’amour viennent à manquer cruellement à l’humanité, c’est bien là une attente généralisée qui défie toutes les différences.

La voici maintenant dans un nouveau départ, fragile, menue, mais déterminée. L’icône va redescendre de son piédestal pour affronter la politique au quotidien, les puissances de la corruption, les narcotrafiquants... Le système capitaliste, même larvé, demeure la bête immonde qui rôde au cœur de l’homme, avec pour seul opposant la violence révolutionnaire en miroir, fidèle et implacable et tellement proche, dans sa brutalité, du modèle à restaurer. C’est bien là une affaire de courage héroïque, d’espérance et de ferveur, et tous les mythes antiques, théoriciens et tacticiens modernes, politiques, culturels et religieux, sont au rendez-vous pour servir le destin d’Ingrid Betancourt, cela suffira-t-il ? C’est une question de foi.


Moyenne des avis sur cet article :  2.08/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • jack mandon jack mandon 8 juillet 2008 13:17

    @ Actias
    Un peu jeune, donc insultant et présomptueux, essayez de lire entre les lignes avant de parler.
    Jack Mandon


  • Zalka Zalka 8 juillet 2008 14:03

    Bonjour Jack , aviez vous lu sa libération dans les astres ?


  • jack mandon jack mandon 8 juillet 2008 14:57

    @ Zalka
    Allez bon, manquait plus que ça !
    En fait votre pseudo vous prédispose à l’ésotérisme,
    vous devriez chercher dans cette voie.
    Merci pour votre intervention étoilée.
    Jack


  • jack mandon jack mandon 8 juillet 2008 15:03

    @ Actias
    Bien vu, mon article n’est pas critique, il raconte.
    Vous savez l’histoire d’un être humain est tellement complexe.
    Pour le reste, pas de problème.
    En revanche, vous avez un bon esprit critique...entre les lignes
    Merci de votre intervention
    Jack Mandon


  • Zalka Zalka 9 juillet 2008 10:01

    A vrai dire, ce n’est pas moi le fan d’astrologie ! :)


  • jack mandon jack mandon 8 juillet 2008 15:20

    @ Shawford
    Le sentiment religieux n’est pas une honte, si la sincérité est au rendez-vous.
    Pour l’inflation journalistique, il faut regarder du coté des journaux également,
    Ces braves gens doivent faire de l’information pour exister.
    Ne crois tu pas que l’on pourrait dissocier Ingrid, même imparfaite,
    de tout ce qui se produit autour d’elle ?
    Quand je parle d’un être humain, je m’éfforce de le voir en face de moi,
    ça limite les dépassements et les bavures.
    Merci d’être encore la.


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 8 juillet 2008 12:52

    Bonjour
    Ingrid, saura-t-elle comme Antigone refuser la loi de Sarkréon et ne pas assister au défilé du 14 juillet pour marquer le respect de la loi divine des êtres libres


    • jack mandon jack mandon 8 juillet 2008 15:07

      @ Bernard Dugué
      C’est vrai, le risque est grand
      En attendant, la pincée culturelle de votre part, est pour moi la bienvenue
      Merci pour l’altitude.
      Jack Mandon


      • tvargentine.com lerma 8 juillet 2008 13:12

        Une femme courageuse qui s’est bien battue pour sa liberté

        Quand je pense que des individus ont écris des bétises à son sujet sur AGORAVOX,le "comité de rédaction" devrait raser les murs tellement ils devraient avoir honte


        • LaEr LaEr 8 juillet 2008 13:36

          Si la honte devait faire raser les murs, tu devrais avoir les oreilles limées par le béton et la brique..

          Remarque : tu peux aller jusqu’au cerveau, ce ne sera pas une grande perte.



        • jack mandon jack mandon 8 juillet 2008 14:38

          @ Lerma
          Votre commentaire est simplement humain, il ne prétend pas d’avantage.
          La médiatisation tellement décriée et avant tout l’oeuvre des journalistes.
          Quand aux opinions politiques, elles ne devraient pas occulter le souci d’expliquer.
          Merci de votre intervention





        • ZEN ZEN 8 juillet 2008 13:29

          Si elle est courageuse (ce que je crois volontiers) , pourquoi ne réagit-elle pas aux instrumentalisations dont elle est l’objet, et particulièrement celle-là , que je trouve particulièrment déplacée (il faut dire qu’elle alimente son mythe) :
          www.liberation.fr/actualite/monde/337659.FR.php


          • jack mandon jack mandon 8 juillet 2008 14:15

            @ zen
            La captivité et la souffrance expliquent beaucoup de réactions.
            Nous avons nos limites humaines, preuve en est donnée par
            la teneur de quelques commentaires.
            Avant la stratégie politique et la maitrise, existe aussi l’expression émotionelle.
            Merci de votre intervention
            Jack Mandon


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 8 juillet 2008 13:40

            Jack Bonjour ,

            J’ ai pas lu l’ article , juste un amical salut ,

            Bien à vous


            • caramico 8 juillet 2008 14:09

              Le prix Nobel de la paix a beaucoup perdu de sa symbolique en étant attribué à n’importe quel "va-t-en guerre"
              Kissinger pour le plus pire exemple.
              Ce serait donc faire insulte à Ingrid que de lui attribuer.
              Que le pape fasse son boulot, et la cannonise, après tout ce ne sera qu’un juste retour des choses, depuis qu’elle est rentrée, elle nous bassine avec ses bondieuseries.


              • ARTEMIS ARTEMIS 8 juillet 2008 14:18

                EN VOILA UNE BONNE IDEE !

                avec le comique troupier qui a embrassé la main du pape ( vous voyez de qui je parle ) ilsl feront la paire....

                je sais je ne bêle pas avec tout le monde et je suis politiquement incorrecte mais Betancourt je n’y ai jamais cru il ya du service secret la dessous

                pourquoi lui a ton attribué 4 gardes du corps ?????


              • ARTEMIS ARTEMIS 8 juillet 2008 14:12

                bonjour à tous

                je pense que l’affaire BETANCOURT est loin d’être limpide
                sur médiatisation instrumentalisation fraicheur d’une personne qui il y a peu de temps était à l’article de la mort ( voir certaines photos) bref il y a du service secret la dessous et je ne suis pas la seule à le penser

                Madame Bétancourt a 4 gardes du corps en permanence pourquoij ?????


                • jack mandon jack mandon 8 juillet 2008 14:29

                  @ Artémis
                  la politique n’est pas limpide, mais les êtres humains sont souvent attachants.
                  Dans le doute, j’aime observer encore avant de charger sans savoir.
                  Merci de votre intervention.


                • ARTEMIS ARTEMIS 8 juillet 2008 16:19

                  je ne charge pas je me pose des questions tout simplement
                  il n’empèche que son instrumentalisation par nos politiques et les médias constitue un lavage de cerveau
                  les êtres humains sont attachants dites vous
                  le sdf mort seul place de la Concorde devait aussi être attachant
                  qui en a parlé ?????? qui a essayé de remonter son histoire qui qui qui ????
                  vous allez me rétorquer que je mélange tout non pas du tout
                  nous aurions montré notre humanité si nous étions descendu dans la rue pour manifester contre ce genre de scandale dans un pays dit "civilisé"
                  le calvaire de ces personnes cette lente descente aux enfers moi ca me touche plus que Betancourt
                  et puis je n’aime pas les symboles les icones il y a toujours du faux dessous
                  mais le peuple a besoin d’image de modèle de chanson de refrain ainsi va le monde.....


                • SANDRO FERRETTI SANDRO 8 juillet 2008 14:15

                  Bonjour Jack,
                  Difficile d’y voir clair sur cette femme étonante, en particulier par son parcours et sa vie devenue romanesque par le fait divers.Sa rapidité à recouvrer l’expression orale parfaite, le sens de l’analyse après 6 ans de jungle.
                  Difficle de déméler la part de sa vraie personnalité du jeu auxquel elle est contrainte de se livrer.
                  Difficile aussi d’évaluer la part post-traumatique dans son comportement, actuel et futur.
                  Par moment on dirait qu’elle se regarde passer dans la rue et dans les TV...
                  Bref, un petit post pour vous saluer et vous dire que je ne sais rien, mais que ça je le sais, comme disait Gabin.


                  • jack mandon jack mandon 8 juillet 2008 14:23

                    @ Sandro
                    Tout à fait, il est difficile d’y voir clair, surtout d’un point de vue intellectuel,
                    j’ai voulu écouter l’être humain dans son parcours, depuis quelques années
                    bien chaotique, tu le sais Sandro, l’intuition, ça existe
                    Merci de ton passage
                    Jack


                  • maxim maxim 8 juillet 2008 14:29

                    je laisse de côté tout le tintoin de la libération ,on en a déjà trop parlé et à chacun de faire son tri....

                    moi,c’est juste le fait qu’on nous l’avait présentée comme mourante ,en pleine déchéance physique et morale ,dépressive et prête à se laisser submerger par la mort ...
                    avec cette photo où l’on la voyait presque à l’agonie ,assise sur sa fange ,dans la puanteur et le climat malsain de la jungle ....

                    miracle ! à sa libération ,on a vu une femme souriante,mince mais en forme ,alors qu’on l’imaginait grabataire ...avec une grave dépression de surcroit .....

                    de plus elle avait une dentition parfaite ainsi qu’une chevelure opulente et un grain de peau en bon état ,alors que les prisonniers souffrant de carences perdent leurs dents ,leurs cheveux ,ont une fonte musculaire évidente ,une démarche titubante que madame Bétancourt n’avait pas alors qu’elle était supposée être enchaînée à longueur de journée ,ce qui aurait supposé une ankylose et une atrophie des membres inférieurs

                    pour une grande malade ,elle a été examinée au Val de Grâce où on l’a trouvée en forme ,sur ce partie faire du shopping et une bonne bouffe avec De Villepin .....

                    elle a même de la chance ,elle retrouve ses deux maris ,l’ancien et l’actuel ,quelles nuits en perspective ,six années d’abstinence pour Monsieur qui doit avoir des réserves de semence de quoi repeindre les plafond du duplex de 800mètres carrés ,ils vont pouvoir se rattraper ,et en cas de fatigue, l’ex qui tenait la chandelle pourra prendre le relais ......

                    je vous vois d’ici dire ,le Maxim ,il exagère ,la pauvre femme quand même ...

                    ben moi ,je voudrais qu’on m’explique le pourquoi de mes interrogations !


                    • ASINUS 8 juillet 2008 15:07

                      @maxim , merci vous exprimez le fond de mon malaise beaucoup mieux que je n aurais sus le faire
                       la fin de vos propos un rien" gougnafiers" me semble particulierement bienvenus pour
                      desembrumer le cerveau de nombre de manieurs d ostensoires


                    • lamorille 8 juillet 2008 15:29

                      oui, c’est cela la rencontre avec dieu...un miracle...


                    • artnaif 9 juillet 2008 11:41

                      les autres prisonniers libérés ,pour le peu qu’ on a a vu , semblaient aussi en tres bonne forme .
                      je pense que cette liberation etait negociée depuis plusieurs mois et que les geoliers ne voulant pas relacher des personnes dans un etat lamentable les ont remises sur pied durant ces quelques mois .
                      cela vous parait il plausible ?


                    • lamorille 11 juillet 2008 01:18

                      plausible...


                    • Olga Olga 8 juillet 2008 15:31

                      @Jack Mandon

                      Merci pour cet article très juste, plein de cœur et d’esprit...

                      Je voulais juste dire, qu’être une militante anti-corruption acharnée, dans un pays totalement corrompu, est un acte d’une beauté quasi mythique.
                      Anna Politkovskaïa a fait preuve du même courage, en Russie, et elle l’a payé de sa vie.
                      Elles vont certainement être, toutes les deux, à l’origine d’un mythe ; celui de la Résistante au grand coeur qui combat le démon de la corruption.
                      J’espère que ce mythe sera récupérée par les bonnes personnes, pour de bonnes intentions.
                      En tout cas, Anna Politkovskaïa n’aura pas la chance de voir naître ce mythe...Ingrid oui, et c’est là l’essentiel...


                      • jack mandon jack mandon 8 juillet 2008 16:00

                        @ Olga
                        Je mesure, en vous écoutant, le fossé qui sépare le comportement féminin de celui de l’érectile créature.
                        Dans sa création, le sculpteur de la Genèse a particulièrement soigné la seconde animation pour se faire pardonner d’avoir partiellement échoué dans sa première tentative. L’erreur est aussi divine.
                        En vous entendant, je sais maintenant qu’il a réussi globalement son oeuvre.
                        Merci pour votre élégance et votre finesse de coeur
                        Jack


                      • alberto alberto 8 juillet 2008 16:03

                        D’accord avec vous, Olga, l’article de Jack relève plus justement la nature trop humaine d’Ingrid que ne le font les marchands d’émotions à la solde de leurs annonceurs.

                        C’est vrai que tout n’est pas linéaire dans son aventure, mais un peu de mystère n’est pas pour (me) déplaire...

                        Ainsi que le suggère l’auteur, à elle d’inscrire la suite de son histoire !

                        Bien à vous.


                      • melanie 8 juillet 2008 17:56

                        @ Jack

                        Stupide, et cela n’a à voir qu’avec le sens critique , que l’on a acéré et vigile ou non ....

                        A ce titre, j’ai connu une Olga moins consensuelle et mièvre.


                        Je partage les questionnements de Max : Il y a un fossé gigantesque entre la dernière vidéo et son apparition récente ...Ele était censée être atteinte d’Hépatite B - qui se soigne en 6 mois à 1 an avec Interféron et antiviraux , je le sais mon ex a subit ce traitement- atteinte de Leshmaniose -à cause des moustiques - enchainée ,hâve, le teint cireux et maigre .....

                        C’est quoi la petite histoire derrière l’histoire  ????

                        Cela n’enlève rien au fait que c’est une exellente chose, cette fin de détention, mais votre manichéisme homme/femme détonne un manque patent d’analyse psychologique : Certains hommes sont plus sensibles et naïf que certaines femmes ....Il n’y a pas cette tendance systématique les femmes douces et les hommes brutes ...


                      • Olga Olga 8 juillet 2008 20:14

                        Melanie

                        Bien sûr qu’il y a des interrogations sur les conditions de détention et de libération d’Ingrid Betancourt. Mais justement, ce ne sont que des interrogations. Alors, venir donner des leçons, quand on n’a pas plus de réponses que les autres, c’est un assez risible. Vous avez des doutes, très bien, moi aussi. Mais ne venez pas vous en prendre à ceux qui apprécient le courage d’Ingrid Betancourt (ou celui d’Anna Politkovskaïa) et qui ont la décence d’attendre d’avoir de plus amples informations, avant de la ramener sur ce qui se cache derrière "l’histoire".
                        Si c’est de la provocation à deux balles, choisissez quelqu’un d’autre pour laisser vos commentaires.
                        Mon commentaire était juste l’occasion de mettre en parallèle, le combat (et le courage) d’Ingrid Betancourt et celui d’Anna Politkovskaïa. Si vous n’avez pas conscience du courage qu’il faut avoir, pour s’engager en politique dans un pays aussi corrompu que la Colombie (ou que la Russie), j’en reste sans voix.
                        Je ne parle pas de ce qui se cache derrière l’histoire de cette libération, parce que comme vous le dites vous-même, nous n’avons que des "questionnements" et pas de réponses.
                        Quand nous aurons des réponses (si nous en avons un jour), vous pourrez revenir me dire que je suis consensuelle et mièvre, mais pour l’instant vous pouvez garder vos leçons. Ou alors, allez les donner à d’autres, ils/elles apprécieront certainement autant que moi...


                      • jack mandon jack mandon 9 juillet 2008 09:29

                        @ Mélanie
                        Bon, je dois répéter, je n’aime pas çà.
                        J’ai parlé du"comportement féminin", l’homme féminin, l’artiste, en sont largement pourvu.
                        "L’érectile créature"...il existe des femmes phalliques, dominatrices qui n’ont rien à envier aux mâles.
                        Un être équilibré porte en lui les deux composantes, masculine et féminine.
                        La différence entre un homme et une femme est à la fois marquée mais aussi pratiquement nulle.
                        Relisez Olga, elle synthétise avec beaucoup de finesse et réglez vous même votre problème de manichéisme au lieu de le projeter sur tout ce qui ne vous convient pas.


                      • melanie 9 juillet 2008 11:51

                        Relisez vous surtout.


                        Il y a incohérence manifeste entre ce qu’on érige comme une icône, un sainte , alors même qu’elle n’était détenue qu’au même titre que les autres otages.

                        Ni plus, ni moins.

                        Les autres otages, certains détenus depuis ...12 ans, n’ont pas fait tant d’histoires, ont souffert, enduré ,et cette personnification est indécente.

                        Quant à l’incohérence , elle frappe beaucoup de Monde, simplement d’un point de vue sanitaire  :

                        Comment peut-on se soigner d’une hépatite B en 6 mois ????Dans la jungle ????
                        Comment peut-on en 6 mois passer du stade famelique, hâve,l’air mourant - avez vous seulement visionné la vidéo qui a étée diffusée dans l’ensemble du pays ????? -à celui d’une femme de 47 ans qui s’exprime, explique, dialectise ....

                        Qu’on arrète de nous raconter de jolies histoires....L’angélisme est en ce monde où tellement de gens souffrent en silence car non issus de grandes familles diplomates et bien nées, est indécent ...

                        Ingrid est une bourgeoise, érigée en Icône, comme ce monde débousolé en matière de valeurs de solidarité et fédératives, sait nous en pondre : Devant l’inanité d’une société qui se dérintesse des souffrances anonymes, il nous faut une sanctification de certaines....

                        La souffrance d’Ingrid n’a jamais été supérieure à celle des milliers d’otages qui sont encore détenus et anonymes, et dont les parents Colombiens ou non attendent le retour dans l’anxiété.



                      • maxim maxim 9 juillet 2008 12:36

                        bonjour Mélanie ...

                        je ne voulais pas trop m’étendre sur cette affaire Bétancourt ,mais simplement pour dire que nos déductions se rejoignent ,comme celles d’autres intervenants qui partagent nos points de vue ..

                        dans le cas de madame Bétancourt ....au vu et au su des informations diffusée à propos de son état de santé ..

                        la logique aurait été un rapatriement sanitaire ,une mise en quarantaine pour subir des examens tant pour son hépatite B que pour les autres maladie tropicales qu’elle aurait été succeptible de contracter ...

                        avec les rehydratations et réaccoutumances à une alimentation normale indispensables ...

                        c’est normalement la procédure sanitaire incontournable .

                        or selon les infos ,madame Bétancourt n’a subi qu’un examen de routine au Val de Grâce ,repartie la journée même ,et partie passer la journée avec les De Villepin pour courir les magasins et grand restaurant .......

                        c’est pour tout celà que je m’étonne ......

                        mais puisqu’il y a des miracles paraît il .....

                        d’ici à ce qu’on nous fasse aussi le coup de l’apparition de la Vierge ,et qu’on construise une basilique ????


                      • ARTEMIS ARTEMIS 8 juillet 2008 16:20

                         je me pose des questions tout simplement
                        il n’empèche que son instrumentalisation par nos politiques et les médias constitue un lavage de cerveau
                        les êtres humains sont attachants dites vous
                        le sdf mort seul place de la Concorde devait aussi être attachant
                        qui en a parlé ? ? ? ? ? ? qui a essayé de remonter son histoire qui qui qui ? ? ? ?
                        vous allez me rétorquer que je mélange tout non pas du tout
                        nous aurions montré notre humanité si nous étions descendu dans la rue pour manifester contre ce genre de scandale dans un pays dit "civilisé"
                        le calvaire de ces personnes cette lente descente aux enfers moi ca me touche plus que Betancourt
                        et puis je n’aime pas les symboles les icones il y a toujours du faux dessous
                        mais le peuple a besoin d’image de modèle de chanson de refrain ainsi va le monde


                        • vivelecentre 8 juillet 2008 23:43

                          MME Artemis, vous avez la tremblote ?


                        • vivelecentre 8 juillet 2008 23:52

                          Ingrid Betancourt vit des moments d’euphorie dont vous et moi , n’étant pas passé par cette terrible épreuve, ne pouvons soupçonner l’importance !

                          Elle est quand même physiquement amaigris et marquée, mais , comme tout cela bouscule vos schema habituel, il ne vous est pas possible de réagir autrement qu’en déversant votre bile ...
                          sur ce sujet comme sur la plupart traitant de sa libération et de ses conséquences !!

                          Moi perso, je trouve que Simone Veil vieillit bien pour quelqu’un qui aurait échappé des camps de concentration...

                          . Comment ? je suis abject ?


                        • vivelecentre 8 juillet 2008 23:54

                          Ingrid Betancourt vit des moments d’euphorie dont vous et moi , n’étant pas passé par cette terrible épreuve, ne pouvons soupçonner l’importance !

                          Elle est quand même physiquement amaigris et marquée, mais , comme tout cela bouscule vos schema habituel, il ne vous est pas possible de réagir autrement qu’en déversant votre bile ...
                          sur ce sujet comme sur la plupart traitant de sa libération et de ses conséquences !!

                          Moi perso, je trouve que Simone Veil vieillit bien pour quelqu’un qui aurait échappé des camps de concentration...

                          . Comment ? je suis abject ?


                        • lamorille 9 juillet 2008 00:16

                          moi perso... c’est commne au jour d’aujourd’hui...je trouve ca petit....mais bon...moi personellement...la copine olga qu’a tellement de potes....chez les nazes, les nazis, les nazebrokes...une vraie consensuelle en somme...en un seul mot...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès