Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Intégration et maîtrise du Français

Intégration et maîtrise du Français

Le gouvernement a annoncé le 11/02/2014 sa "feuille de route pour l'intégration".
 
La première des mesures annoncées est "Renforcer l’exigence de maitrise de la langue française".
 
Expliquant que le niveau actuellement exigé est le plus bas en Europe, le gouvernement annonce un renforcement de cette exigence : "L’objectif fixé est (...) un parcours de formation linguistique aboutissant à un niveau A1 (...) au terme de la première année, et à un niveau A2 (...) correspondant à un très bon niveau de compétences, au terme de cinq années".
 
Voilà un beau principe, mais à quoi correspondent réellement les niveaux "A1" et "A2" ?
 
Ces niveaux sont définis comme échelle d'évaluation linguistique globale au niveau européen :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cadre_europ%C3%A9en_commun_de_r%C3%A9f%C3%A9rence_pour_les_langues#.C3.89chelle_globale
http://europass.cedefop.europa.eu/fr/resources/european-language-levels-cefr
http://langues.cnam.fr/test-bulats/les-6-niveaux-de-comp-tences-linguistiques-du-conseil-de-l-europe-157909.kjsp
http://www.ciep.fr/delfdalf/presentation-generale-delf.php
 
Le niveau "A1" est le "Niveau Introductif ou Découverte", premier et plus bas niveau. Selon le CNAM, c'est le niveau "Débutant". Il correspond à la capacité de "comprendre des mots familiers et des expressions très courantes si les gens parlent lentement et distinctement" et à "communiquer, de façon simple,à condition que l'interlocuteur soit disposé à répéter ou à reformuler ses phrases plus lentement."
 
Le niveau "A2" est le "Niveau Intermédiaire ou de Survie". Selon le CNAM, c'est le niveau "Elémentaire". Il correspond à la capacité de "communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu'un échange d'information simple et direct sur des sujets et des activités familiers" permettant d'avoir "des échanges très brefs" ne permettant pas de poursuivre une conversation.
 
Cette échelle d'évaluation linguistique est également celle utilisée par l'Education Nationale pour établir les niveaux à atteindre dans le cadre de l'enseignement des langues étrangères :
http://www.education.gouv.fr/cid206/les-langues-vivantes-etrangeres.html#Les_niveaux%20de%20comp%C3%A9tences%20europ%C3%A9ens%20cibles%20pour%20l%E2%80%99enseignement%20des%20langues%20en%20France .
http://eduscol.education.fr/cid45678/cadre-europeen-commun-de-reference-cecrl.html
 
Les personnes atteignant les niveaux "A1" et "A2" y sont qualifiées "utilisateurs élémentaires". Le niveau "A1" est celui attendu, par exemple en anglais, en fin d'école élémentaire. Le niveau "A2" est celui du "niveau cible pour l'obtention du socle commun" en fin de collège. A titre de comparaison, le niveau cible du baccalauréat est le niveau "B2".
 
Le "renforcement de l'exigence de la maîtrise de la langue française" correspond donc à demander aux immigrés en France depuis un an le niveau qu'on demande aux écoliers en découverte de l'anglais à l'école élémentaire. Et après 5 ans de présence en France, d'avoir le niveau d'un collégien ayant bénéficié de 3 à 4 heures de cours de langue étrangère par semaine pendant 4 ans.
 
Tel est le "très bon niveau de compétences" exigé qu'annonce le gouvernement...

Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 16 février 2014 08:38

    Notre immigration est pitoyable...Après des dizaines d’années et plusieurs générations en France..écoutez ces jeunes avec un vocabulaire de quelques dizaines de mots.. ?

    Vivement des frontières pour y remédier.. !

    • lisca lisca 16 février 2014 09:54

      Observations très pertinentes, excellent petit article !

      Cette volonté gouvernementale « d’amélioration du niveau en français » se révèle trompeuse. Elle ne concerne que le « français langue étrangère ».
      La littérature française, si subtile, si magnifique, si précise et riche continuera de décliner, dévoyée dans les écoles vers la lecture de sottises idéologiques bien conformistes, dirigées vers des enfants destinés à ne lire et analyser que des formulaires administratifs et des fiches de paie.
      Et le français deviendra une langue étrangère pour les Français, une langue à usage exclusivement pratique pour les enfants d’origine étrangère.
      Beau résultat ! Adieu La Fontaine, Molière, Boileau, Racine, Corneille ! smiley
      Et pas de danger qu’on se rebiffe. un peuple appauvri linguistiquement, est un peuple appauvri culturellement, devient un peuple servile.
      Vive l’égalité, tout le monde au niveau A3 : français sans accent, riche de quatre cents mots employés à toutes les sauces et utilisés comme des legos, à la façon des langues agglutinantes (anglais, allemand) que le français n’est pas.
      Mais cela ne sera pas. L’esprit veille. smiley
      Et le bon !

      • howahkan howahkan Hotah 16 février 2014 11:40

        chaque langue est intéressante en soi ..et chaque nation pense être le trou du cul du monde.............pour finir à : ma rue c’est la plus jolie.....

        les imbéciles heureux qui sont nés quelque part


        • howahkan howahkan Hotah 16 février 2014 11:44

          Parole de La Ballade Des Gens Qui Sont Nés Quelque Part :

          C’est vrai qu’ils sont plaisants tous ces petits villages
          Tous ces bourgs, ces hameaux, ces lieux-dits, ces cités
          Avec leurs châteaux forts, leurs églises, leurs plages
          Ils n’ont qu’un seul point faible et c’est être habités
          Et c’est être habités par des gens qui regardent
          Le reste avec mépris du haut de leurs remparts
          La race des chauvins, des porteurs de cocardes
          Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
          Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
          Maudits soient ces enfants de leur mère patrie
          Empalés une fois pour toutes sur leur clocher
          Qui vous montrent leurs tours leurs musées leur mairie
          Vous font voir du pays natal jusqu’à loucher
          Qu’ils sortent de Paris ou de Rome ou de Sète
          Ou du diable vauvert ou bien de Zanzibar
          Ou même de Montcuq il s’en flattent mazette
          Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
          Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
          Le sable dans lequel douillettes leurs autruches
          Enfouissent la tête on trouve pas plus fin
          Quand à l’air qu’ils emploient pour gonfler leurs baudruches
          Leurs bulles de savon c’est du souffle divin
          Et petit à petit les voilà qui se montent
          Le cou jusqu’à penser que le crottin fait par
          Leurs chevaux même en bois rend jaloux tout le monde
          Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
          Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
          C’est pas un lieu commun celui de leur connaissance
          Ils plaignent de tout c ?ur les petits malchanceux
          Les petits maladroits qui n’eurent pas la présence
          La présence d’esprit de voir le jour chez eux
          Quand sonne le tocsin sur leur bonheur précaire
          Contre les étrangers tous plus ou moins barbares
          Ils sortent de leur trou pour mourir à la guerre
          Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
          Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
          Mon dieu qu’il ferait bon sur la terre des hommes
          Si on y rencontrait cette race incongrue
          Cette race importune et qui partout foisonne
          La race des gens du terroir des gens du cru
          Que la vie serait belle en toutes circonstances
          Si vous n’aviez tiré du néant tous ces jobards
          Preuve peut-être bien de votre inexistence
          Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
          Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part

          • JL JL 16 février 2014 12:15

            Howahkan Hotah,

            tout le monde peut apprécier ici votre grand talent de copieur-colleur !

             smiley


          • howahkan howahkan Hotah 16 février 2014 11:54

            Cela dit dans un dialogue et des paroles il y a deux choses, la forme et le fond.........les gens de pouvoir parle le français numéro 2 et les autres le français numéro 1

            extrait de saint jacques la Mecque


            • JL JL 16 février 2014 12:09

              Ces belles paroles sur les intentions sont en contradiction flagrante avec la décision de faire appel aux lobbies LGBT pour répandre l’idéologie néolibérale dans les écoles.

              Parler de sexe aux jeunes enfants est sidérant, et la sidération est une technique de la Stratégie du choc.

              Écœurer les enfants par un discours institutionnel idéologique et malsain auquel n’adhèrent pas les parents, et pour cause, est le meilleur moyen de les conduire à se méfier de l’école, et par là même, de leur enseigner l’ignorance.


              • lsga lsga 16 février 2014 15:08

                Pour s’intégrer, je conseille aux immigrés en France de suivre le modèle des immigrés aux Pays Basques du Sud : apprenez les langues régionales.

                 
                La mono-culture parisienne mondialisée (que certains osent appeler LA culture française) est une catastrophe. 
                 
                La France doit revenir à son pluri-culturalisme fondateur. Les immigrés peuvent aider au retour du Breton, du Basque, du Corse, du Catalan, du Poitevin, du Flamand, du Ventrachoux, de l’Alsacien, du Provençale, etc. etc. etc.

                • lsga lsga 16 février 2014 15:40

                  tu devrais faire un tour en Eeuskadi. Là bas, ils ne sont pas « nationalistes », ils sont indépendantistes, marxistes révolutionnaires, et les immigrés viennent remplire les rangs de la résistance armée (d’Euskadi Ta Askatasuna)

                   
                  Les peuples de France, dans leur diversité culturelle et linguistique, sont écrasés par la mono-culture parisienne mondialisé. Les immigrés, qui parlent plusieurs langues et résistent au parisien, montrent la voie à suivre. 

                • lsga lsga 16 février 2014 15:53

                  mais les immigrés sont majoritaires en France depuis le XVIème siècle. Tu es un immigré. 

                   
                  Sinon, tu défends ta culture nationale ? Dis moi, quelle langue parles-tu à part le parisien mondialisé ?



                • lsga lsga 16 février 2014 16:28

                  ok : donc tu ne parles pas la langue de ta Nation ? Tu es originaires d’où dis moi ? 


                • Le421 Le421 16 février 2014 17:41

                  Que de fautes de syntaxe, je ne parle pas de la morphologie, c’est désastreux, chez des gens qui veulent à tout prix défendre la « culture française ».
                  Et je te dis pas si ils ont un smartphone dans la main !!
                  Oh ziva la meuf ! File oim ton 06, soit pas relou !!


                • lsga lsga 19 février 2014 19:59

                  Patriote, tu parles la langue de ta région ou pas ?


                  Fais tu partie de ces apatrides intégré à la mono-culture parisienne mondialisée qui ont abandonné la langue et la culture de les aïeux ?
                   

                • lsga lsga 19 février 2014 21:49

                  bref, tu as trahi la culture de tes ancêtres. Comment peux-tu te prétendre patriote ?

                   
                  Si tu défends le jacobinisme, alors pourquoi ne défend tu pas un modèle centraliste européen qui imposerait une langue unique ? (le parisien, ou le londonien : peu importe)


                • zygzornifle zygzornifle 16 février 2014 16:25

                  Dans 10-15 ans ce sera le langage de la France....On sera obligé de soutitré les films pour que la population puisse les comprendre....


                  • lsga lsga 16 février 2014 16:35

                    euh : le parisien mondialisé a remplacé le Breton, le Basque, le Catalan, l’Occitan, le Poitevin, le Flamand, le Provençale, etc.

                     
                    La mono-culutre parisienne est le fer de lance de la mondialisation. 

                  • Le421 Le421 16 février 2014 17:42

                    sous-titrer...


                  • appoline appoline 17 février 2014 13:39

                    Allez dire ça à un basque ou un breton et vous allez prendre une sacrée danse


                  • lsga lsga 19 février 2014 20:07

                    Il se trouve que les indépendantistes basques sont marxistes révolutionnaires. Ils ont compris que la lutte pour la défense de la culture populaire passe par la lutte des classes.

                     
                    D’ailleurs, eux, parlent encore le Basque. Tandis que les corses et leur pseudo-nationalisme d’extrême droite....

                  • lsga lsga 19 février 2014 21:51

                    oui tout à fait. Si vous voulez dire « Vive la France ! », allez y : OSEF.

                     
                    l’important, c’est que vous compreniez la nécessité d’abolir la propriété privée des moyens de production, c’est à dire l’instauration du conseillisme. 

                  • Le421 Le421 16 février 2014 17:37

                    Test de la langue française...
                    Au départ, c’est comme le reste, plein de bonnes intentions. Vous savez, celles dont l’enfer est pavé !!
                    Nassira, la présidente de notre comité de soutien est « étrangère ». Elle réside en France depuis longtemps et était déjà prof de français dans son pays. Elle l’est aussi en France.
                    Ce qui est amusant, c’est qu’elle va passer le test pour être naturalisée. Elle se marre, bien sûr !!
                    Il s’avère qu’en fait, le test serait parfois très difficile à réussir par des jeunes totalement français... Alors ??
                    On est loin de l’époque Christophe Colomb. En ce temps-là, on envahissait une contrée avec armes et bagages, un crucifix en bandoulière.
                    Mais c’était il y a si longtemps...1492 !!
                    Cro-magnon a 40.000 ans environ.
                    Colomb, c’était hier.


                    • lsga lsga 19 février 2014 20:08

                      patriote : tu ne veux pas d’immigrés africains. Soit.

                       
                      Mais : veux tu des matières premières africaines que la France pille au travers de son impérialisme militaire ?

                    • lsga lsga 19 février 2014 21:52

                      t’as pas répondu à la question. 

                       
                      Exemple ;
                      Es-tu pour qu’on relocalise l’industrie pétro-chimique en Afrique ?
                      (==> +60% de chômage immédiat en Rhône Alpes...)

                    • zygzornifle zygzornifle 16 février 2014 19:49

                      Désintégration et traîtrise du français...... (c’est presque du Hollande ça)


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 2014 07:41

                        Le Français est en train de devenir une langue secondaire.
                        La Ministre Fioraso a fait voter une loi imposant l’anglais dans l’enseignement supérieur l’an dernier.

                        La téloche et les cinémas sont inondés de films américains depuis le Plan Marshall, c’était une des contrepartie du Plan. Fut un temps, ils portaient des titres en français.
                        Personne ne se donne même plus cette peine, c’est direct du producteur au consommateur...

                        Les d’jeuns passent 3 ou 4 heures par jour à regarder de la télé réalité au lieu de bosser, tout ça va arranger le niveau culturel de la population, n’en doutons pas !


                        • Sylvain62 17 février 2014 11:11

                          Hm, je ne suis pas tout à fait d’accord Fifi, l’Anglais devient une langue secondaire partout, notamment en France mais le français reste la première langue du pays. 


                          Le problème c’est que l’on introduit des anglicisme dans nos dictionnaires quand les mots français n’ont pas la côte dans le dicos anglophones à part certaines expressions comme « déjà vu », mais c’est à l’AF de se mobiliser. 

                        • appoline appoline 17 février 2014 13:41

                          Faire comme au Canada pour l’immigration : celui ou celle qui ne peut rien apporter au pays : refus ; celui qui souffre d’une affection longue durée : refus etc etc. Ils ne veulent pas hériter des traîne-savate et des poitrinaires qui veulent profiter du système sans apporter leur pierre à l’édifice


                          • Anaxandre Anaxandre 17 février 2014 15:13

                              Vous n’y pensez pas ! Il serait considéré comme fasciste d’appliquer en France les politiques d’immigration des pays d’Amérique du nord qui sont pourtant décrits ici par nos élites comme de grands modèles démocratiques ! Allez comprendre...


                          • Michel Donceel Ardwenn 19 février 2014 15:02

                            @Howahkan Hotah

                            ...chacun sachant que si les lakotas ont laissé tomber leur langue pour l’Anglais, c’est uniquement par souci d’universalisme...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès