Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Internet peut sauver la démocratie

Internet peut sauver la démocratie

Voter pour la majorité n’est pas enrichissant, puisque c’est encore donner raison aux plus forts, aux plus puissants, à ceux qui ont le plus lourd budget de communication et tuent la concurrence, eux qui sont toujours en campagne permanente bien qu’ils soient déjà au pouvoir. Les plus forts sont les moins reconnaissants et ce serait un tort que de leur accorder à nouveau confiance, d’autant plus qu’ils ne se servent de ce pouvoir que pour trafiquer la loi à leurs profits bien plus que dans l’intérêt général. Voter pour l’opposition l’est beaucoup plus, puisque cela confirme que l’on a pu contrarier le plan des dominants, malgré leurs armes affutées que nous finançons avec nos impôts, malgré le soutien des médias inféodés qui relaient au quotidien des mensonges grossiers laissant apparaître le nom de leur chef en lieu et place d’autres intervenants méritants. Un noble combat est donc d’opposition, quitte à y retourner même en cas de victoire, ceci afin d’interdire aux gouvernants de se croire indéboulonnables et assurer ainsi une réelle alternance, un réel équilibre de toutes les forces en présence, et un écho à la voix de chacun. Le français est râleur et c’est bien dans ce but.

Mais pour gagner ce combat, il vaut mieux s’y prendre à l’avance, car comme disait La fontaine par ces mots : rien ne sert de courir, il faut partir à point... Comment, en répercutant les liens ou les textes des bons intervenants, ceux qui tous les jours apportent des réponses sensées et des critiques argumentées aux relais médiatiques de la voix de son maitre. Mais surtout, en usant du seul outil encore libre à notre disposition, collectant et protégeant les textes pouvant disparaître sur le net, et les redistribuant sans ménagements. De ce point de vue, c’est même dans ce domaine que le pouvoir traditionnel est le plus en retard. Cet outil sur lequel il émet encore de vives critiques, que bien d’autres usent de façon nettement plus avancées et initiées, le pouvoir est à la fois tenté de s’y introduire pour en user, et de fermer ce robinet où s’exprime librement l’opposition la plus concrète.

Le seul usage que le pouvoir actuel envisage sur ce support est encore de nous asservir à sa pensée :

_Nous noyer sous les propagandes abrutissantes entrecoupées de publicités divertissantes qui les dissolvent dans un mille feuilles au parfums de poivre pimenté crème anglaise.

_Nous inonder de déclarations sans queue ni tête, mais dont on sait que seul le nombre de retranscriptions et le flot des répétitions mènent à terme à obliger les lecteurs ou auditeurs à y croire.

_Reproduire la fourchette favorable des sondages effectués sur mille personnes dont on continue de faire croire qu’ils sont représentatifs des dizaines de millions des français majeurs et en age de voter.

Point n’est besoin d’être belliqueux pour faire front contre ces faux chiffres quand notre réel pouvoir constitue en notre nombre nettement plus conséquent. Pour être franc, c’est même cet outil, le net, qui va gagner les prochaines élections et c’est pour le remercier qu’il serait utile de penser à lui accorder la possibilité de gérer ce pouvoir politique au quotidien. Internet est un instrument qui ne ment pas et ne triche pas. Lui attribuer un rôle à la hauteur de ses facultés et au profit du plus grand nombre semble si naturel qu’on peut même se demander pourquoi cela n’est pas déjà effectif. Si le pouvoir ne l’a pas déjà proposé sous forme de projet de loi de réforme constitutionnelle numérique, c’est bien parce qu’il sait que cela ne lui profitera pas au bout du compte. Le peuple a même déjà compris tout l’intérêt de la chose, bien que le plus grand nombre, plus enclin au jeu et au divertissement le contraignant dans l’age adolescent et puéril, est même prêt à laisser passer cette magnifique et dernière chance. Il n’y aura pas d’autre outil aussi fédérateur efficace que celui-ci.

En effet, aucun support commun à tout un chacun n’est plus représentatif de la diversité sur une trame où sont respectées les règles les plus intimes à toute constitution humaine, la liberté d’usage et d’opinion, l’égalité du clivage partisan ou non, et la fraternité, même entre inconnus foncièrement différents. Pourquoi y a-t-il urgence, mais parce qu’une autorité à tendance totalitaire s’organiserait pour le verrouiller et le faire taire, et surtout parce que le net est le seul outil performant capable de sauver la démocratie et redonner le pouvoir à chacun. Cet instrument fantastique que l’on a entre les mains, si l’on ne s’en sert pas pour décapiter le pouvoir en place, on lui laisse alors définitivement le pouvoir de le décapiter lui-même, tout en lui assurant ainsi le droit de tous nous décapiter ensuite. C’est outil est révolutionnaire, et seul le fait de lui confier la clé du pouvoir nous garantit ainsi de tous y participer et de mener à bien cette révolution politique autrement que dans le sang. Le pouvoir le sait, et c’est pour cela qu’il essaie de l’investir par tous les moyens.

Internet est le dernier moyen de voir renaitre une démocratie en grave difficulté. Ne pas défendre de tout son poids ce principe équivaut à la condamnation à mort de celle-ci. Se battre pour une révolution politique numérique est le seul moyen d’échapper à une nouvelle révolution dramatique.

 

S’ils ont ( pour eux ) les chiffres ( truqués ), nous avons ( pour nous ) le nombre ( effectif ).

( Keny Arkana, rappeuse marseillaise http://www.youtube.com/results?search_query=keny+ar&suggested_categories=10&page=1 )

 

Tricher en instituant les micros partis afin de cumuler ainsi les sources de financements de campagne.

 

Slogans soixante huit

Documents joints à cet article

Internet peut sauver la démocratie Internet peut sauver la démocratie

Moyenne des avis sur cet article :  4.35/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • anty 9 août 2010 10:38

    Oui certainement il contribue à la démocratie vu le nombre important de textes écrits sur tout les sujets

    Il a aussi contribué à faire fonctionner la machine économique

    et je ne vous dit pas le nombre des millionnaires voir milliardaires qui ont vu jour grâce à l’internet

    Question

    Ce deuxième volet ne vous parait pas intéressant ?


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 août 2010 11:06

      « il contribue à la démocratie vu le nombre important de textes écrits sur tout les sujets » et par tout un chacun...« Ce deuxième volet ne vous parait pas intéressant ? » Tout est intéressant, mais surtout en temps que citoyen pour prendre part aux décisions. Le domaine économique va de soi mais me concerne peu. Si vous vouliez développer là dessus les méthodes pour permettre de rendre lucrative cette activité quotidienne, je ne serai pas réticent.


    • leypanou 9 août 2010 11:11

      Un des grands avantages d’internet c’est qu’il permet d’avoir accès à pratiquement toutes les sources d’information, non filtrées par des « journalistes » formatés. Un inconvénient est comme ce ne sont pas des journalistes, on peut trouver de tout et n’importe quoi.Mais je considère que les avantages surclassent aisément les inconvénients. Malheureusement, le taux de pénétration n’est pas encore à 100% et surtout, qu’on ne peut atteindre qu’une infime minorité de personnes. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas continuer.C’est surtout l’idée du partage du savoir qui est intéressant, c’est un peu comme le « Firefox » de l’information ou les logiciels libres d’une manière générale.Le pouvoir veille aussi, d’où les nouvelles lois pour le brider : le combat pour la liberté n’est jamais gagnée une fois pour toutes.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 août 2010 11:38

        " Un des grands avantages d’internet c’est qu’il permet d’avoir accès à pratiquement toutes les sources d’information, non filtrées par des « journalistes » formatés. « La grande différence est que les journalistes exécutent des articles privilégiant les faits et qui n’ont pas droit à exprimer d’opinions. Dans mon cas, je ne fais que dénoncer leur manquements à cette règle tout en fabriquant de toute pièce mes articles d’opinion propres. » Un inconvénient est comme ce ne sont pas des journalistes, on peut trouver de tout et n’importe quoi. « L’internaute peut effectivement transmettre des liens vers des sources de propagande pure et de désinformation grotesque, c’est un risque, mais le journaliste aussi.

         » le combat pour la liberté n’est jamais gagnée une fois pour toutes. " La liberté est comme une mer plate et sans vent et sans le combat que l’on mène dans chaque instant pour maintenir à plat notre embarcation secouée par les vagues. Dès que le vent de lève, il faut lutter en permanence pour rester droit et vaillant. Sinon, ça baigne.


      • Pyrathome pyralene 9 août 2010 11:52

        Internet est devenu le cinquième pouvoir par excellence, à défaut des médias muselés.....

        Légende Sioux Lakota

         

         

        Il y a longtemps, lorsque le monde était encore jeune, un vieux guide spirituel de la tribu Lakota, se trouvait sur le sommet d’une haute montagne, et eut une vision.
        Dans cette vision, Iktome, un grand coquin et enseignant de la sagesse, lui apparut sous la forme d’une araignée, et lui parla en langue sacrée.
        Pendant qu’il parlait, Iktome l’araignée prit le cercle de saule que l’ancien portait avec lui et qui était décoré de plumes, de crin de cheval, de petites perles et d’offrandes sacrificatoires, et il commença à tisser une toile à l’intérieur du cercle.
        Il parla à l’ancien des cycles de la vie, que l’on commence à vivre en tant qu’enfants, et que l’on passe ensuite de la jeunesse à l’âge adulte. Qu’enfin nous atteignons la vieillesse, et que quelqu’un prend soin de nous comme si nous étions enfant de nouveau, complétant ainsi le cycle.
        « Mais », ajouta Iktome, pendant qu’il continuait à tisser la toile d’araignée, "Pendant chaque période de l’existence il y a beaucoup de forces, quelque-unes appartenant au bien, d’autres au mal.
        Si tu écoute les bonnes forces, elles te guideront vers le bon chemin, mais si tu écoute les mauvaises forces, tu ira dans la mauvaise direction, et cela pourrait te blesser. Ainsi ces forces pourraient t’aider, ou t’interférer avec l’harmonie de la Nature".
        Pendant qu’Iktome parlait, il continuait à tisser.
        Quand il fini de parler, il donna la toile à l’ancien, et il dit : "La toile d’araignée est un cercle parfait avec un trou au milieu. Utilise-la pour aider ton peuple à rejoindre ses buts, en employant bien leurs idées, leurs rêves et leurs visions.
        Si vous croyez au Grand Esprit, la toile retiendra vos bonnes visions, tandis que les mauvaises s’en iront à travers le trou central".
        L’ancien raconta la vision à son peuple, et maintenant beaucoup d’amérindiens accrochent un "attrape rêves" au dessus du lit, pour filtrer les visions.
        Les bonnes sont capturées par la toile et transmises au rêveur, les méchantes glissent dans le trou et disparaissent.


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 août 2010 12:20

          Belle allégorie que celle de l’indien tissant sa toile, le tout est de ne pas se faire prendre dedans...


        • anty 9 août 2010 12:11

          L’internet ne fait que contribuer à la démocratie
          Il y a d’autres facteurs qui sont à mon avis plus important qui contribue à la démocratie
          Je pense avant tout aux liens sociaux représenté par les associations divers et les partis d’oppositions et enfin tous les contre pouvoirs
          L’internet ,un état peut le couper sans problème s’il le veut
          Enfin on connait pas encore des dictatures qui se sont écroulés grace à l’internet (Cuba ,Corée du Nord )
          A signaler que les groupes comme Al Quaida et autres groupes terroriste utilisent aussi l’internet


          • sonearlia sonearlia 9 août 2010 14:13

            « A signaler que les groupes comme Al Quaida et autres groupes terroriste utilisent aussi l’internet »

             
            Ça c’est la propagande du gouvernement, mais j’ai du mal a imaginer un groupe terroriste prendre le risque d’utiliser internet, surtout qu’il n’en ont pas besoin, pour eux ils existe d’autre moyen de communique, certes plus archaïque, mais surtout encore efficace.

          • Login Login 9 août 2010 21:03

             @anty

             A propos de terroristes etc... Ils utilisent le téléphone, le courrier, les pigeons voyageurs aussi...
             

          • liberta 9 août 2010 12:19

            Internet est entré dans la vie de chaque citoyen et peut servir à changer les menaces qui pèsent sur la démocratie
             
            Pour moi ça s’inscrit comme étant le pouvoir des sans -pouvoir et s’il est possible de réunir comme l’ont fait les « apéro-géants » des milliers de personnes en quelques heures je pense que SARKOZIX ne  pourra pas grand chose à l’élaboration d’un pouvoir citoyen à travers internet

            SARKOZIX au nom de la démocratie a détruit la démocratie et c’est au peuple de reprendre ses droits de citoyens et seul internet peut le permettre en faisant tomber la barrière des partis politiques

            Je prône la DESOBEISSANCE CIVILE qui est un des outils citoyens qui peut déstabiliser la mafia en place et internet faisant le reste


            • anty 9 août 2010 13:44

              Il ne faut pas oublier que vivons en démocratie.
              Chez nous l’internet internet entretien la démocratie

              tu peux même prôner la désobéissance civil sans être inquiéter
              tu peux le faire car tu vis en démocratie
              sous d’autres cieux cela n’aurait peut-être pas été possible


            • liberta 9 août 2010 14:14

              @ anty

              Si je vous ai bien lu vous dites tout et son contraire :

              dans votre post précédent , vous dénoncez la censure sur la toile et en réponse à mon post vous prétendez qu’étant ici en démocratie, il n’y a pas de censure

              qu’en dit le Figaro ?


            • anty 9 août 2010 17:12

              La censure existe malheureusement dans tous les pays même démocratique

              Dans ce sens je ne me cotredit pas réellement
              Mais la censure et les abus on peut le dénoncer dans les pays démocratiques ce qui n’est pas le cas dans tous les pays du monde


            • Defrance Defrance 11 août 2010 23:21

              Si un Hongrois n’etait pas v’nu,
              depuis l’Allemagne nazie,
              Si un Hongrois n’etait pas v’nu
              Nous n’serions pas en Sarkozie ....

               J’ai la suite , je vais l’enregistrer en studio cet hiver ! 


            • anty 9 août 2010 12:34

              Enfin il y a problème de la censure qui est de plus en plus présente sur la toile.
              Certains sujet on peut pas l’aborder en face si les sites ne sont pas d’accord
              Et aussi étrange que cela puisse paraître ce sont les sites de droite le plus tolérents
              En effet il n’est pas la peine écrire chez huma ou npa des posts qui ne sont pas en accords avec la ligne du parti
              Le Figaro est le site le plus démocratique de ce côté là bien plus qu’actuellement agora qui publie des artiles de propagande pure sur un nombre de sujet de plus en plus restreint et ou la censure est de plus en plus présente


              • Claude Hubert rony 9 août 2010 13:02

                anty

                parlez vous du même Figaro que celui de l’avionneur ?


              • anty 9 août 2010 13:31

                Non celui qui selon mon expérience a le moins censurée mes posts qui ont était censurés sur AV

                J’écris des posts régulièrement sur Figaro ,Express ,le Monde les sites le plus libres actuellement sur la toile

                J’ai déjà tenté de le faire (à plusieurs reprises )sur l’huma et npa j’ai laissé tomber
                 mes posts était régulièrement censuré et comme je ne suis pas pour le politiquement correct
                je préfère aller où l’expression est la plus libre


              • sonearlia sonearlia 9 août 2010 14:03

                « Certains sujet on peut pas l’aborder en face si les sites ne sont pas d’accord »

                Si vous n’etes pas d’accord avec la censure de tel ou tel site, vous pouvez sans problème créer le votre.

              • Lapa Lapa 9 août 2010 14:40

                oui mais quand le slogan du site est « ...quand on laisse tout le monde s’exprimer » ?


              • sonearlia sonearlia 9 août 2010 15:21

                Aucun importance, il existe plus de 150 millions de site internet, alors s’il y en a un qui fait n’importe quoi, n’allez plus le voir.


              • anty 9 août 2010 17:31

                Oui il y a beaucoup de sites qui sont spécialisés ou thématiques ce qui m’interesse pas
                La formule agoravox ou Figaro ou encore le Monde m’attire davantage

                Et je dis simplement que malheureusement pour certains sujets on se cache derrière le politiquement correct

                Le trois derniers articles sur l’homosexualité par exemple ont été sévèrement censuré sous prétexte d’homophobie (plus de 20 posts ont disparu ) Alors que les posts en questions n’avaient pas de caractère injurieux Les mêmes posts ont été accepté sur Figaro sans problème

                Je trouve que ce tournant sur AV est nuisible et dangereux pour la liberté d’expression


              • sonearlia sonearlia 9 août 2010 18:06

                Oui, mais non, s’il y a trop de problèmes sur agoravox, il y aura rapidement un autre site pour le remplacer, si ce n’est pas déjà le cas.


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 août 2010 22:25

                sonearlia " Oui, mais non, s’il y a trop de problèmes sur agoravox, il y aura rapidement un autre site pour le remplacer, si ce n’est pas déjà le cas. " Savez vous que le créateur d’Avx a décliné une offre à un million de dollars pour ce site ?


              • sonearlia sonearlia 10 août 2010 02:07

                Vous me l’apprenez...


              • Numero 19 Numero 19 9 août 2010 14:25

                Avec internet, vous allez vous défouler sur un forum, puis vous vous couchez détendu. Sans l’internet, vous rongiez votre frein jusqu’au jour où le besoin de sortir exprimer votre colère explosait.
                Internet c’est comme l’espace, tu peux gueuler, personne ne t’entend.

                Internet et la saturation d’information ambiante (trop de stimuli, trop d’informations, une info, une pub, un message msn, un sms...) réduit la capacité d’attention des gens, réduit la patience. Dans ces conditions, est-il envisageable de formenter des raisonnements profonds, capables de s’opposer à un quelconque pouvoir ?
                Est-ce que l’on mémorise autant qu’auparavant, alors que toute information est disponible en un clin d’oeil ? Fait-on encore l’effort d’apprendre sachant que tout est disponible en permanence ?

                Internet est une tare pour la capacité de réflexion, une béquille dangereuse pour notre mémoire, un trou noir pour nos réclamations.
                Cela est-il compatible avec la démocratie ?


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 août 2010 22:27

                  « Dans ces conditions, est-il envisageable de fomenter des raisonnements profonds, » C’est en toute modestie ce que j’essaie de faire avec plus ou mojns de résultat.


                • Lapa Lapa 9 août 2010 14:43

                  Finalement, Internet c’est comme les langues d’Esope.


                  • slipenfer 9 août 2010 14:50

                    @ Numero 19
                    « Internet est une tare pour la capacité de réflexion »
                    oulllala :: :: : vite une démonstration s’il vous plait,et des arguments solides.
                    pour la pub adblock ou autres.
                    Les livres aussi ?


                    • liberta 9 août 2010 14:54

                      @ lapa

                      justement très bonne comparaison, avec Esope la langue est un véhicule de l’esprit et on peut dire qu’internet est aussi un véhicule d’informations, de réflexions, d’ouverture vers le monde et de connaissances


                      • slipenfer 9 août 2010 14:59

                        @ Numero 19

                        jette un oeil :LIEN

                        Le Web indépendant, ce sont ces millions de sites offrant des millions de pages faites de passion, d’opinion, d’information, mises en place par des utilisateurs conscients de leur rôle de citoyens. Le Web indépendant, c’est un lien nouveau entre les individus, une bourse du savoir gratuite, offerte, ouverte ; sans prétention.

                        Face aux sites commerciaux aux messages publicitaires agressifs, destinés à ficher et cibler les utilisateurs, le Web indépendant propose une vision respectueuse des individus et de leurs libertés, il invite à la réflexion et au dialogue.
                        Bonne réfextion smiley


                        • FRIDA FRIDA 9 août 2010 15:24

                          Votre article va dans le même sens que j’ai développé il y a quelque temps http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/internaucratie-outil-aux-mains-du-73216

                          Le net est un formidable outil d’expression démocratique, le fait d’y trouver des débordements n’enlève rien à son intérêt, au contraire c’est parce que la parole est libre qu’il y a excès et tant mieux. C’est comme le théatre, une sorte de catharsis.


                          • ELCHETORIX 9 août 2010 16:10

                            bonjour l’auteur , oui le web est utile pour contrer la désinformation des médias aux ordres !
                            Mais , tant que personne ne met ses écrits ou paroles actes , par exemple la désobéissance civile , le pouvoir se dit , cause toujours , et rien ne change !
                            Puis la majorité des citoyens ne veulent pas connaitre la réalité de l’entreprise
                            malfaisante du NOM et donc des oligarques , de plus la majorité est engluée ou aveuglée par ses petits et grands problèmes de fin de mois , de rembourser leurs
                            emprunts ou tout simplement consommer , ce qui bien évidemment n’est pas mon cas !
                            RA .


                            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 10 août 2010 08:40

                              Bonjour RA,

                              une petite confirmation de mes écrits avec la participation de Carlo Revelli :http://www.opimed.org/spip.php?breve95


                            • Numero 19 Numero 19 9 août 2010 16:29

                              @slipenfer

                              Je me suis mal exprimé.
                              On a constaté que, depuis l’avènement de l’internet, et de cette omniprésence des médias, jeux vidéo compris, une baisse de la capacité d’attention. Une culture de l’immédiat, de la non-patience, en quelque sorte.

                              http://lureguide.com/archives/2010/03/01/internets-negative-impact-on-attention-span-of-youth/

                              J’avais entendu des propos allant dans ce sens il y a quelques années déjà, dans une émission télé.

                              Le Web indépendant, ce sont ces millions de sites offrant des millions de pages faites de passion, d’opinion, d’information, mises en place par des utilisateurs conscients de leur rôle de citoyens. Le Web indépendant, c’est un lien nouveau entre les individus, une bourse du savoir gratuite, offerte, ouverte ; sans prétention.

                              Face aux sites commerciaux aux messages publicitaires agressifs, destinés à ficher et cibler les utilisateurs, le Web indépendant propose une vision respectueuse des individus et de leurs libertés, il invite à la réflexion et au dialogue.

                              Quel dialogue ? Le « web 2.0 » est surtout utilisé par les individus pour s’exprimer, pas pour écouter. Dans une bibliothèque, on viens, on se tait, on lit et assimile, pareil pour la plupart des médias traditionnels.
                              Sur twitter ou facebook, qu’y font les gens ? Ils racontent leur quotidien. « J’ai mangé une glace, trop bon ». Merci pour cette réflexion hautement intense.
                              Sur un site comme agoravox, qu’y font les gens ? Réfléchissent-ils toujours ou vomissent-ils souvent leurs frustrations sans trop lire les commentaires des autres ?

                              Bien entendu, on peut se dire que l’internet, c’est la bibliothèque d’alexandrie du monde moderne. Le problème, c’est que l’architecte a quand même réservé des salles pour le porno, le trash, avec une salle vidéo gag qui rassemble une bonne partie de l’audience, ainsi qu’un amphithéâtre où chacun peut venir masqué raconter tout et n’importe quoi à qui veut l’entendre.

                              Et disons qu’en ce moment nos chères têtes blondes ne sont pas spécialement érudites alors qu’elles ont pourtant baigné dans l’internet...

                              Donc dans l’idéal, les gens pourraient être érudits comme jamais dans l’histoire.
                              Dans la réalité, c’est le porno, les gags, les prouts, les lol, le langage sms, l’égocentrisme et le plaisir immédiat.


                              • liberta 9 août 2010 16:47

                                @ slipenfer

                                Je dois dire que vous avez raison dans la description des travers d’internet qui sont compensés par l’éventail de connaissances impossible à cibler aussi rapidement dans une librairie ou un bilbliothèque

                                En cela internet est une source d’informations incomparable

                                Après il faut trier et ce fait ,entretien à mon avis l’esprit critique que je pense plus développé depuis internet , ce qui est peut être d’ailleurs la raison du manque de disance des philosophes


                                • Papybom Papybom 9 août 2010 16:56

                                  Bonjour Lisa,

                                  Grace à internet, on peut trouver le Sarkopithèque. C’est pratique et gagne à être connu.

                                  http://sarkopitheque.wordpress.com/about/

                                  Cordialement.


                                  • Defrance Defrance 11 août 2010 23:29

                                    Bien vu Papybom, d’ailleurs je crois comprendre maintenant que le singe descent du Sarkopithèque, et pas de l’arbre comme on le croit tous ?


                                  • slipenfer 9 août 2010 17:02

                                    @ Numero 19

                                    Dans ma famille les jeunes (20 à 30 ans) sont vraiment très intelligent et pourtant
                                    ils ont internet et se servent de l ’outil a leur guise, certain on commencé l ’informatique a 8 ans,
                                    sous surveillance aussi, on les guides évidement...
                                    la nouvelle Génération on les met au clavier a 4 ans.
                                    On doit être des sadiques....Je vois pas le problème ?
                                    On ne doit pas vivre dans la même réalité c ’est tout.
                                    a++++++


                                    • Numero 19 Numero 19 9 août 2010 17:38

                                      @slipenfer

                                      Je crois que vous n’êtes pas allé assez « assidument » sur skyblog, que vous n’avez pas assez fréquenté les sites de jeux vidéo (section commentaires des actus de jeuxvideo.com par exemple), vous n’avez pas vraiment lu les commentaires d’ados de 12-17 ans sur facebook... d’ailleurs regardez la tête des groupes facebook...

                                      D’un autre côté, je parle de « jeunes » de 10-18 ans, et vous de « jeunes » de 20-30 ans (qui connaissent quand même 2girls1cup, j’espère ??).

                                      Internet c’est plus les « memes », les blogs, facebook, twitter, les rageux de tous bords, les trolls et l’analphabétisme outrageant que les sites un peu plus réfléchis comme agoravox...

                                      Maintenant, faut-il considérer l’internet comme une bibliothèque universelle ou un média de divertissement ? Comment les gens l’appréhendent-ils ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès