Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Investiture socialiste : quelques réflexions

Investiture socialiste : quelques réflexions

swisstxt20061018_7173043_1

Une bonne image de la politique (quand même)

Finalement, la formule des faux débats proposée par le PS pour l’investiture de son candidat s’est avérée assez plaisante et a donné une assez bonne image de la politique. Le résultat n’était pas acquis d’avance : trois auditions télévisées, dans l’optique de se faire élire, cela aurait pu mener tout droit au mieux-disant démagogique.

Non pas qu’il n’y ait eu aucune démagogie, mais la méthode employée - très strausskahnienne finalement, puisque démocrate (1) - et le résultat obtenu, donnent le sentiment d’une approche constructive de la politique à gauche.

Deux raisons à cela.

1. Le sujet du débat de ce soir : après tout, la politique étrangère, aussi importante qu’elle soit, est le domaine de la politique qui fait l’objet du plus grand consensus. Comme l’un des intervenants de l’après-débat audition sur LCP l’a noté, difficile de voir des différences de fond majeures entre les trois candidats, s’il y a déjà un consensus entre la gauche et la droite... (l’Europe mise à part).

2. Les contraintes du débat : Strauss-Kahn, Royal et Fabius sont amenés à jouer un rôle d’équilibriste qui doit permettre à chacun de se différencier des deux autres, mais sans désincarner la ligne du parti. A quoi s’ajoute la formule de non-débat, qui fonctionne finalement assez bien.


Euh... Royal...

Si on n’a effectivement pas vu de très grandes différences de fond, on a pourtant vu ce soir, à mon sens, une vraie différence. Une différence de forme, une différence d’aisance : Strauss-Kahn et Fabius largement au-dessus de Royal, et pas seulement parce qu’elle s’est emmêlé les pinceaux sur la question de l’Iran. [update : Laurent Gloaguen en parle bien]

Quand chez Strauss-Kahn et Fabius, on a assisté à des envolées lyriques très présidentielles, Royal est restée assez en retrait, souvent hésitante, en terrain inconnu. Pas au niveau. (2)

Je ne sais pas comment les militants socialistes ont reçu cette image. Si le vote était celui des Français, je serais tenté de dire que cette différence d’aisance risquerait de lui être fatale. Si pour certains, elle continue à imposer son style, «  proche des gens », pour moi elle manque tout simplement de carrure.

La carrure doit-elle être un critère de décision ? Oui, s’il n’y a pas de différence significative de fond (ce qui est donc le cas, en l’occurrence).

C’est là que je m’inscris en faux par rapport au raisonnement qui risque d’être celui d’un certain nombre de militants socialistes (le moins nombreux possible j’espère) : s’il n’y a pas de grande différence de fond, c’est elle. Je crois que c’est le contraire : s’il n’y a pas de grande différence de fond, ça ne peut pas être elle. (3)


Vision politique et mesures concrètes : la quadrature du cercle ?

Notons enfin la limite du débat télévisé : le manque de propositions concrètes. Il y a quoi derrière « l’Europe de la preuve » ? Ca veut dire quoi, que l’environnement soit transversal à toutes les politiques  ?

Il serait intéressant de calculer la part de temps de parole consacré au diagnostic et aux intentions. Temps qui n’est pas désagréable, qui est même nécessaire, mais qui avale le temps consacré aux approches concrètes. Trois raisons expliquent cette limite :

1. on est à la télé, il ne faut pas l’oublier.

2. Les candidats ont eu une légère tendance à oublier les limites des prérogatives du chef de l’Etat. Comme si le président de la République était omnipotent sur la scène internationale.

3. La fameuse « vision » que l’on réclame tant aux candidats (moi le premier) s’accommode assez mal de l’explication concrète des mesures.

Sur ce troisième point, l’exemple le plus frappant ce soir fut, je crois, la sortie de Strauss-Kahn sur le réchauffement, bien supérieure à celle de Royal qui l’avait précédée de quelques instants. Là où Royal était dans une logique de boîte à outils (taxes), Strauss-Kahn a repositionné l’enjeu  : nous sommes au-devant d’une révolution. Une envolée magistrale. Mais quelle est sa proposition concrète ? Une conférence internationale en 2009. Ah. Mais attention, pas une conférence comme les autres. Re-ah.

Il faut un temps pour la vision, un temps pour la proposition. Pour moi, ce soir, Strauss-Kahn et Fabius passent l’épreuve de la vision. Sur le concret, le plus important, c’est une autre histoire.


(1) Quand une méthode est démocrate, elle est strausskahnienne, de même que quand un objectif est social, il est strausskahnien. J’ai bien retenu la leçon.

(2) Je sais : « pas au niveau », c’est l’argumentation classique des anti-ségo pour la discréditer. Disons alors que cette argumentation des ségolistes est leur argumentation classique pour la crédibiliser, alors qu’elle n’est pas au niveau.

(3) Update : notons cette incroyable arnaque à l’opinion publique ce matin - un sondage montrant que Royal... est la plus crédible sur les questions internationales. Un sondage réalisé avant le débat d’hier soir... Et publié après. Bravo Les Echos et BFM, belle éthique.


PS:

Avertissement : tout biais de mon propos vis-à-vis de l’un ou de l’autre des candidats ne saurait être qu’accidentel (ou révélateur de votre propre biais).

Moyenne des avis sur cet article :  3.23/5   (315 votes)




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • beanouse (---.---.126.98) 8 novembre 2006 12:50

    Bonjour,

    Cet article ne décris pas objectivement l’évenement de hier soir : « Avertissement : tout biais de mon propos vis-à-vis de l’un ou de l’autre des candidats ne saurait être qu’accidentel (ou révélateur de votre propre biais). » Cet avertissement est trompeur. Ceci n’est donc pas un exercice de journalisme, c’est dommage...

    Par contre critiquer on a le droit, et merci de le faire encore et encore, pourvu que cela serve a quelquechose.


    • Adam Kesher (---.---.91.61) 8 novembre 2006 13:55

      Non en effet ce n’est pas un exercice de journalisme, c’est un exercice de réflexion. L’avertissement se veut humoristique, mais j’ai du mal avec les smileys...


    • Wywy (---.---.102.114) 11 novembre 2006 12:27

      « Non en effet ce n’est pas un exercice de journalisme, c’est un exercice de réflexion. L’avertissement se veut humoristique, mais j’ai du mal avec les smileys... »

      Parce que c’était pour rire... re-re Ah


    • toyot (---.---.3.72) 8 novembre 2006 14:23

      Je trouve votre (3) un peu exagéré lorsque vous parlez d’arnaque puisqu’il est dit clairement dans l’article des Echos que le sondage a été effectué avant le pseudo débat. De plus, votre réflexion soit disant non-biaisée est pourtant bien biaisée dans le sens contraire à Melle Royal (même si elle n’est pas forcément biaisée en faveur de l’un des deux autres candidats).


      • Adam Kesher (---.---.91.61) 8 novembre 2006 14:44

      • Adam Kesher (---.---.91.61) 8 novembre 2006 14:55

        Bon, admettons que le mot d’arnaque est trop fort. Mais que se passe-t-il pour celui ou celle qui tombe sur ce titre « PS : Royal jugée la plus crédible à l’international », et qui ne va pas plus loin. Ce sondage tombe le lendemain du débat sur l’international. Le premier réflexe du lecteur est donc de se dire que le sondage est le RESULTAT de son intervention d’hier. Si ce n’est pas de la manipulation, c’est une grosse maladresse. D’autant plus qu’aucun observateur avisé ne s’aventurerait à positionner Mme Royal comme la plus crédible des 3 sur l’international. Cela nous rappelle opportunément qu’un sondage, c’est poser une question à quelqu’un qui ne se la pose pas. Celui-là, comme beaucoup d’autres, n’a aucune valeur. Il n’a de fonction que de remplir les pages des Echos et l’antenne de BFM.

        Sur votre deuxième point, je répète... cet avertissement est ironique : chacun a son biais sur les 3 candidats, et sur les autres. On pourrait aussi réécrire l’article en commençant toutes les phrases par « pour moi » ou « à mon sens ». Ceci dit, je ne comprends pas bien comment on peut avoir un autre biais que le mien !


      • Anto (---.---.178.10) 8 novembre 2006 14:59

        ah l’ironie...C’est cependant vrai : concernant demagolène, il aurait pu écrire « toute ressemblance avec personnage réel serait purement fortuite ». smiley


      • T.B. T.B. 8 novembre 2006 14:28

        Super les choix editoriaux d’AgoraVox ! En premier on a le MUP et leurs anagrammes UMP ou PMU ...

        Ensuite, côte à côte, pour le moment les 3 PS qui ont parlé sur LCP mais dont tout le monde parle, à travers rados et médias nationaux depuis 4 mois.

        C’est ce qui s’appelle le désir profond de mettre les sujets « originaux » « inédits » en avant.

        Agoravoxiens, agoravoxiennes : Bientôt sur vos écrans le programme complet de Télérama. Un peu de Voici ou un peu de Détective, peut-être ? Simple suggestion. J’oubliai : les résultats du foot aussi, pas mal ça pour nous changer un peu de la soupe habituelle.


        • Anthony Meilland Anthony Meilland 8 novembre 2006 15:00

          Une autre suggestion TB,

          Mets en forme tes réflexions, et écris des articles sur les sujets qui t’interessent !

          AgoraVox publie en fonction des articles qu’on lui propose !


        • Anto (---.---.178.10) 8 novembre 2006 15:03

          ahlala tu sais pourtant que tu vas te faire poucebaisser smiley En plus t’as oublié le sudoku...


        • T.B. T.B. 8 novembre 2006 15:19

          Anthony, ce que tu proposes ne change rien à l’Edition du Jour décidé par AV. « Ils » ont décidé de nous monter en premier les 4 articles que j’énumère ci-dessous, sans raison apparente, puisque avant c’était en fonction du nombre de commentaires. Plus tu avais de commentaires plus tu apparaissais dès que tu ouvrais l’édition du jour. Au détriment des articles plus bas. Comme je ne crois pas hasard, je suppute avec ma langue de ... citoyen un peu réveillé, qu’ils veulent nous faire bouffer du « débat » représentatif, le truc pour moutons bien sages et bien surveillés.

          Cela peut changer, pour le moment c’est : Après les TIC voici les MUP. Maintenant entre les deux 3PS il y a la fille de Villepin (je rappelle que Hollande, Royal et de Villepin sont issus de la même promo « Voltaire » à l’ENA). Sinon, ils ne se connaissent pas !!! Vous avez dit UMPS ?


        • T.B. T.B. 8 novembre 2006 15:36

          Bien vu pour le sudoku. Je connaissais pas ! Je suis allé voir leur site et qu’est ce que j’ai vu ? La grosse pub EDF pour installer votre clim (le truc qui pollue pas du tout juste un max de fluoromachincarbone responsable de l’effet de serre et aussi ... pour bien faire tourner leur nucléaire). Tu as raison ya de quoi attirer le beauf sur le web.

          Quel rapport avec l’investiture socialiste ? A priori aucun ... a priori !


        • Anto (---.---.178.10) 8 novembre 2006 15:55

          tant qu’on en est à troller, c’est vrai qu’il y a beaucoup d’articles redondants : Nicolas hulot, les baby boomers, les dauphins à pattes... aller ! -1


        • Anthony Meilland Anthony Meilland 8 novembre 2006 16:01

          De tout façon Nicolas Hulot est membre de la Trilatérale. il veut dominer le monde, et les Dauphins transgéniques ne sont que les précurseurs de sa future armée invincible !

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley


        • CAMBRONNE (---.---.105.182) 8 novembre 2006 16:26

          ANTHONY

          Merci ! Voila enfin de l’information qu’elle est vraie !

          Je rajouterai que non solum il est membre de la trilatérale mais aussi du grand orient de france et que je l’ai croisé Samedi dernier à la sortie de la synagogue .

          Salut et fraternité .


        • Anto (---.---.178.10) 8 novembre 2006 16:35

          @ Anthony bwahahahah smiley tout s’explique. Donc lui c’est Cortex et Voynet c’est Minus. Je fais le lien maintenant entre l’apparition des méduses géantes et ces dauphins. C’est génial internet, il suffit de prendre les informations où elles sont.


        • Anthony Meilland Anthony Meilland 8 novembre 2006 16:42

          Sans oublier qu’il mange des enfants congelés !


        • Anto (---.---.178.10) 8 novembre 2006 16:47

          et qu’il fait parti du CA de clearstream


        • Noireb (---.---.91.189) 8 novembre 2006 16:55

          Après Hamburgerman et les amazones de la Lune, Nicolas Huolt et les dauphins mutants smiley !

          Plus sérieusement, il est vrai que ce genre d’article en tête de page... Pas terrible.

          Ca n’apporte pas d’info fondamentale. Si je voulais l’avis des gens, je leur poserai la question.


        • balao (---.---.212.117) 12 novembre 2006 13:41

          « Je considère que tout Juif dans la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. »

          Dominique Strauss-Kahn, Passages n° 35, février-mars 1991.


        • Amerigho (---.---.177.200) 8 novembre 2006 14:47

          Voilà longtemps que j’affirme que Royal n’a pas la carrure, la dimension, l’épaisseur, le charisme, l’expérience. Et je ne reçois (pas sur Agoravox) que quolibets et procès d’intention : je serais mysogyne et un peu bênet bien entendu. Quand les Français vont-ils se réveiller ? Cette femme est enfermé dans sa bulle médiatique et s’y complait. Ses propos sont soit vagues, creux et flous, vaguement de gauche, soit la copie du programme de l’UMP histoire de récupérer des voix un pau partout. Cette femme est là où le vent la porte, elle n’a pas de convictions bien définies et ne se prononce qu’en fonction d’études d’opinions et de conseils de ses spin-doctors. Triste démocratie, triste France. Mais on a les politiciens que l’on mérite...


          • T.B. T.B. 8 novembre 2006 15:06

            Quand les français se réveilleront-ils ?

            Réponse (de rien) : Quand ils n’aurant pas besoin de chercher des représentant « charismatiques » pour décider à leur place. Quand ils iront sur wikipédia soupeser les avantages / désavantages de democratie directe / représentative. Attention ya pas photo mais faut lire attentivement.

            Ya encore du boulot !!!


          • Bill (---.---.76.11) 8 novembre 2006 15:09

            Mais non Amerigho, moi je t’aime smiley ... Tout à fait d’accord avec ton analyse, cependant je l’ai entendu à la radio ce matin et pour une fois je ne l’ai pas trouvé si cruche que d’habitude. Elle est en train, avec sa démagogie (car je suis sûr que ces discours sortent de son blog « citoyen ») de faire décoler le PS de son angélisme, et je m’en félicite ! Peut-être aurons nous bientôt des discours et des débats politiques digne de ce nom ! Par ailleurs je peux dire la même chose de Sarkozy (ils sont un peu l’antithèse l’un de l’autre).


          • arturh (---.---.119.98) 8 novembre 2006 15:26

            Oui, finalement les primaires démocratiques, dans un parti de gouvernement, c’est bien.

            Qui sait, on va peut finir par vivre en démocratie.


            • bernard29 candidat 007 8 novembre 2006 16:01

              une précision SVP

              je n’ai pas regardé le débat aussi je voudrais savoir si un des intervenants à parler de la nécessité de supprimer le domaine réservé du Président de la République et du rôle dévolu au parlement pour traiter des questions internationales. (contrôle des traités internationaux de la France etc, etc.. débats avec vote au parlement sur les affaires étrangères, et les interventions françaises etc etc )

              merci


            • remi (---.---.175.93) 8 novembre 2006 16:18

              T’as pas vu les débats, tu tiens un blog politique, et tu demandes aux trolleurs d’agoravox de t’éclairer ?

              Mouarf.

              Si tu veux les débats, ils sont en libre téléchargement et en texte un peu partout sur le net


            • bernard29 candidat 007 8 novembre 2006 16:35

              Eh bien oui, je n’ai pas regardé le débat, et ça ne m’intérese pas de le visionner. Les comptes rendus dans la presse ne parle pas de la question qui m’intéresse. Comme il semble qu’ici des personnes ont regardé ce débat, je les interroge.

              Mais peut être que ma question est gênante ? ne vous en faites pas, lorsque le candidat socialiste sera désigné, je m’intéresserai à la réponse personnelle du vrai candidat sur cette question et pas seulement à la réponse évanescente donnée dans le projet PS2007.


            • duong (---.---.123.107) 8 novembre 2006 18:20

              oui Royal en a parlé, avec deux propositions précises mais là j’ai un trou : tu peux les trouver sur le net sans doute.

              DSK a dit qu’il « était d’accord », mais c’est elle qui en a parlé.

              Fabius avait déjà parlé du sujet avant. Il a seulement confirmé qu’effectivement, en 94, le Parlement n’avait pas participé au dernier « livre blanc » sur la Défense.


            • duong (---.---.123.107) 8 novembre 2006 18:24

              Ca concernait le contrôle des OPEX (opérations avec l’extérieur) et la possibilité de mettre en place une commission sur le renseignement.


            • parkway (---.---.18.161) 8 novembre 2006 16:33

              à l’auteur,

              bouaff ! votre réflexion est trop « au bout du nez ». Comment peut-on ainsi disserter sur un évènement si court et « donner un bonne image de la politique » ?

              Non, je crois qu’il faut revoir la copie. Un jugement sur un(e) politique ne doit pas se faire sur un moment aussi court et aussi médiatique.

              C’est l’arbre qui cache la forêt !

              une forêt bien dénudée...

              Cordialement,


              • adam kesher (---.---.91.61) 8 novembre 2006 18:29

                Je ne dis pas qu’après ce (faux) débat, la politique a une bonne image. Je dis qu’il donne une bonne image de la politique (et du PS en l’occurrence).

                Ca ne suffit pas à inverser le résultat d’années de désaveux, de langue de bois, de fausses promesses et de pratiques mafieuses, c’est sûr. Mais l’image de la politique en France est tellement désastreuse que je note que ces auditions ont été plutôt positives pour participer à réconcilier les Français avec la politique.

                Merci d’avoir commenté sur autre chose que le niveau de Royal !


              • JLF (---.---.37.124) 8 novembre 2006 17:50

                vous vous souvenez d’une interview de Mireille MATHIEU avec son impresario Johnny Stark dans la coulisse ?? C’était il y a une trentaine d’années pour les plus jeunes. Hier soir Mlle Royal n’avait pas son Montebourg ou son Bianco (je ne parle pas de son Rebsamen) pour souffler les réponses, et donc le résultat fut pitoyable. Ayons une pensée pour ce pauvre peuple irakien otage d’une cruelle guerre civile. Mais Mlle Royal a décrété que l’Irak est une démocratie. On est juste en train de parler de la fonction de Président de la République !


                • Arnaud (---.---.72.17) 8 novembre 2006 17:52

                  Royal vient de confirmer qu elle refusait bien à l IRAN le droit au nucléaire civil sous prétexte que le régime en place n offre pas toutes les garanties de sécurité. En gros c est uen remise en cause du TNP pure et simple. De plus elle se place dans la peau du grand inquisiteur qui distribue les cartons rouges comme Georges Bush l a fait avec son fameux axe du mal. On peut critiquer l Iran mais dans ce cas là c est un possible futur président de la République qui parle. Elle va décider quoi ? Que les entreprises françaises ne doivent plus aller là bas ? OU peut être qu on va leur déclarer la guerre ? Elle nous dit aussi que le gouvernement irakien en place est démocratique...quand on voit la parodie de procès de Hussein on peut en douter tant l influence US se fait sentir sur l Irak entier. Elle propose qu on partage un porte avion avec le RU...soit une demi décision entre on construit ou pas un porte avion. En gros quand on en aura besoin on fera une réservation ou alors on peut le prendre en leasing non ?

                  Hier soir c était le domaine réservé du chef de l Etat qui était en question. C était le moment de discuter influence de la France dans le monde, avenir de l Europe. Et sur ces points clés Royal a été au mieux floue. Tant elle s en est plutôt bien sortie sur les deux premiers qui relevaient plus du domaine du premier ministre (dans l application) tant dans le troisième débat on testait la capacité des candidats à jouer dans la cour des grands.

                  Je vois ici les apprentis Montebourg nous dire que Royal a été mieux que prévue mais la vraie question est : « est elle à la hauteur ? » A mon avis pas du tout. Pas qu elle ne puisse pas l être un jour mais dans l était actuel des choses elle ne semble pas avoir intégré le mode de fonctionnement au niveau mondial. Ses partisans nous disent qu elle veut balayer les conventions (ils ne se trompaient pas si on pense aux conventiosn internationales type TNP) mais elle ne sera pas eule à décider pour le monde entier et ses déclarations peuvent avoir de graves conséquences. Ce débat était ultra préparé et elle a multiplié les flous artistiques. On nous répète qu elle va s améliorer au fur et à mesure. Mais ce qu il faut à la france c est un président au niveau immédiatement. Si elle doit encore faire ses classes Ségolène Roayl n a qu à postuler lors de la prochaine échéance ? L expérience est un aspect essentiel à ce niveau de décision. Nous ne sommes pas en Poitou Charentes où on peut expérimenter sans que cela ait des conséquences sur tous le pays. Là si tnete sans savoir où on va on risque très gros. Il faut arrêter la mascarade Royal !


                  • duong (---.---.123.107) 8 novembre 2006 18:14

                    Sa position sur l’Iran me fout vraiment la trouille : c’est bien pire que si c’était une « bourde », elle est prête à confirmer une déclaration pareille ! Je ne comprends pas ce qu’elle cherche. La diplomatie, nom de Dieu, ça n’est pas un jeu ! La France est membre du conseil de sécurité de l’ONU ! Elle se rend compte des implications d’une déclaration pareille si elle était présidente ? C’est grave, nom de Dieu !! Là vraiment je bloque, je ne comprends plus, l’électoralisme d’accord, mais à ce point ...


                  • duong (---.---.123.107) 8 novembre 2006 19:12

                    Vraiment, Merkel et Royal, ça n’a rien à voir...

                    Angela Merkel, c’est la subtilité et l’intelligence dans les relations internationales !

                    Madame Royal, c’est la grosse Bertha qu’elle nous promet.

                    Franchement, il faut être sérieux, les Français n’ont retenu que la « posture gaullienne » mais c’est quand même un peu plus subtil, les relations internationales ! Ce n’est pas parce qu’on ne voit pas tout qu’il faut s’attacher uniquement à la surface des choses.


                  • lulu (---.---.67.92) 8 novembre 2006 18:16

                    Je ne peux pas m’empêcher de vous faire profiter de cette vidéo que je viens de trouver sur dailymotion :

                    http://www.dailymotion.com/video/xm3xp_profs-segolene-en-off

                    J’avais refusé de croire la version écrite que j’ai reçue ce week-end (« Il va falloir être assez révolutionnaires dans les propositions que l’on va faire. Moi, j’ai fait une proposition. Par ailleurs, je ne vais pas encore la crier sur les toits, parce que je ne veux pas me prendre des coups des organisations syndicales enseignantes. Je pense qu’il faut un pacte pendant la préparation du programme du PS avec les organisations syndicales. Il faut un pacte avec elles pour que si on arrive aux responsabilités, on soit immédiatement opérationnel. Et je pense qu’un des nœuds de l’échec scolaire se joue au collège. C’est-à-dire que les enfants arrivent en 6ème, 5ème, et là, si ils décrochent, on sait déjà ceux qui n’iront pas jusqu’au baccalauréat ou ceux qui seront en situation de décrochage scolaire. Moi je pense qu’une révolution c’est de faire les 35 heures au collège, c’est-à-dire que les enseignants restent 35 heures au collège. Et dans ce paquet global, il y a des cours, mais ils ne quittent pas le collège quand ils ont fini leurs cours, parce qu’on est dans un système où, finalement, les parents qui ont les moyens, ou même ceux qui se saignent aux quatre veines lorsque leurs enfants sont en difficulté, qu’est-ce qu’ils font ? Ils donnent des cours de soutien scolaire individualisé à leurs enfants. On est quand même dans un système absurde où aujourd’hui en France on a maintenant des entreprises cotées en bourse de soutien scolaire (Acadomia, etc.) qui donnent droit à des déductions fiscales et ceux qui font cours dans ces entreprises, eux, c’est les profs du secteur public. Comment se fait-il que des enseignants du secteur public ait le temps d’aller faire du soutien individualisé payant et ils n’ont pas le temps de faire du soutien individualisé gratuit. Il y a quand même un... (Rires) Mais je pense que si on ne fait pas un pas, y compris pourquoi pas avec les nouvelles générations d’enseignants si les autres nous disent : « ben non, droit acquis, on fait nos 17 heures de cours et on s’en va » ».) mais là pas le choix : en tant que prof, je flippe un peu !!


                    • David A. 8 novembre 2006 19:10

                      Argh. Non seulement Acadomia et Cie c’est plutôt fait par des étudiants, mais en plus, argh, quoi. Déjà qu’on traite nos profs comme de la ... . Et c’est un étudiant qui parle. Elle veut quoi, « remettre les français au travail » ?


                    • MrPiment MrPiment 8 novembre 2006 20:03

                      On voit clairement qu’elle est à coté de la plaque : La cause majeure de l’échec scolaire ne se situe pas au collège mais en primaire ; pour la raison simple qu’un enfant de 6e qui ne sait ni lire ni écrire correctement n’ira pas bien loin après et ce quoi qu’on fasse (si ce n’est reprendre les acquis de base ; bref refaire la primaire).

                      Le choc également c’est d’entendre (de deviner dans ses propos) que les profs, une fois leurs cours terminés rentrent chez eux, sortent la biere et le paquet de chips devant la télé en attendant le lendemain ! Les copies et les cours à préparer je crois que ce n’est pas négligeable (j’en connais pas mal qui confirmeront).

                      Par ailleurs au niveau du nombre d’heures la norme c’est 18h pour les certifiés et 15h pour les agrégés plus 1h sup non refusable si nécessaire ; bref 19h ou 16 mais jamais 17. Bref j’ai l’air de pinailler la dessus mais au vu de l’ensemble il est clair que de nombreux à priori non fondés lui servent à tirer des conclusions bien arrêtées.

                      Bref je ne voterais pas pour elle.


                    • Sam (---.---.197.45) 8 novembre 2006 21:35

                      Piment

                      Précisions utiles et éclairantes.


                    • ramadi (---.---.202.82) 8 novembre 2006 21:41

                      Bravo à Segoprof :à défaut d’avoir la moindre idée sur les questions de défense,sur le TNP,et sur bien d’autres sujets,je lui trouve une grande lucidité sur les profs et l’éducation nationale:je conseillerai à Sarkozy de la prendre comme ministre de l’éducation nationale.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès