Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > ISF Taxes Foncières, le paradis fiscal parisien renforcé

ISF Taxes Foncières, le paradis fiscal parisien renforcé

La taxe foncière sur les propriétés bâtis,est un impôt sur le patrimoine qui touche 58 % des Français et procure 24 milliards d'euros de recettes pour les collectivités territoriales. Soit 6 fois plus que l'ISF. Cet impôt touche peu les Parisiens et les habitants des villes très riches. La réforme de l'ISF va encore accentué l'avantage patrimonial de ces contribuables " privilégiés".

La taxe foncière sur les propriétés bâties est un impôt sur le patrimoine, qui touche tous les propriétaires et qui produit 24 milliards d’euros chaque année, soit 6 fois plus que les 4 milliards de l’ISF. On en parle beaucoup moins dans les médias que de l’ISF. Pourtant la taxe foncière touche 58 % des Français et c’est sans doute l’un des impôts le plus inégalitaire, à la fois dans le territoire et en fonction des revenus, puisque contrairement à la taxe d’habitation, aucun dispositif d’allègement n’est prévu pour les propriétaires modestes. Au contraire pourrait-on dire puisque c’est dans la ville – Paris - où les revenus sont les plus élevés, où il y a le plus de ressources, celle où la valeur vénale du m2 des logements est la plus élevée, que la taxe foncière est l’une des plus faibles : 600 € en moyenne chaque année pour un propriétaire parisien alors qu’un propriétaire à Caen paie 1169 €, à Montpellier 1117 € et dans la plupart des grandes agglomérations entre 150% et 200% de la taxe foncière parisienne (cf. Forum pour la gestion des villes et des collectivités locales). Cette situation d’inégalités massives perdure et apparaît bien peu dans les projets de réforme. C’est un paradis fiscal discret. Et qui vaut aussi pour les villes les plus riches comme Neuilly. Faut-il y voir un lien avec le fait que la plupart des responsables des mondes politiques et médiatiques résident à Paris et par là même bénéficient de ce système ? 

 Ce paradis fiscal parisien vient de se renforcer avec la réforme de l’ISF. La valeur moyenne du m2 à Paris autour de 8 000 € entrainait une taxation d’un grand nombre de propriétaires parisiens puisque un appartement de 100 m2 suffisait pour franchir le seuil d’imposition ( 790 000 € ). Il a été considéré que cette situation était anormale ( ?) et qu’il convenait de relever le seuil d’imposition à 1, 3 millions d’euros. Avantage là aussi localisé dans la région parisienne, car les grandes villes de province ont des valeurs moyennes au m2 entre 3000 et 4000€. Un certain nombre des 85 000 redevables parisiens à l’ISF vont donc bénéficier du relèvement du seuil d'imposition et vont sortir du champ de l’ISF dont la vocation est pourtant de réduire – modestement – les inégalités fiscales. On aurait pu penser que la faible taxation des Parisiens à la taxe foncière trouvait une forme de compensation dans une contribution à l’ISF et au budget de l’Etat puisque c’est bien un patrimoine réel qui augmente dans l’immobilier. Au contraire l’inégalité territoriale et fiscale va s’accroître.


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 21 juin 2011 09:52

    Raisonnement trop simpliste .......

    Il n’y a pas qu’a Paris que l’immobilier est cher et peux provoquer une taxation à l’ISF , le mètre carré à 8.000 euros se trouvent dans d’autres villes comme Nice , Bordeaux , Annecy.
    Cela dépend des quartiers dans chaque ville.
     
    Une réforme de la taxe foncière semblerait être à l’étude mais surement pas avant 2012.
     
    Philippe
     


    • TOUT EST FAIT POUR FAVORISER L IMMOBILIER PARISIEN COMBIEN DE GERANTS DE SCI SONT PROCHES DES ELUS DE L UMP OU DU PS A PARIS..ou eux memes élus...

      ils s’en foutent complètement ....c est la meme classe sociale....les patrons du cac 40....les sponsorisent allègrement...et des gerants ne sont meme pas inquiètés quand ils louent les locaux insalubres ou des immeubles jamais refaits et dangereux (voir 19 et 20èmes de paris)


      TOUSENSEMBLE


    • POUR NICE...OUI ..........VOIR ETUDE ANNUELLE DU NOUVEL OBS...OU DU POINT....LE LOGEMENT EST QUAND MEME MOITIE MOINS CHER A 4000 EUROS LE M2 SUR RENNES...NANTES ...BORDEAUX..........QU 75016 PARIS OU 75008...


      TOUSENSEMBLE...CONTRE LES LOUEURS LE LOCAUX INSALUBRES


    • CA SENT LA FIN DE REGNE...LES RICHES AMIS DES GOUVERNANTS...COMMENCENT A VENDRE ( SCI...) les logements insalubres en premier...puis les autres...SUR PARIS..
      et sur le peuples les taxes et surimpots ne cessent de tomber...POUR LES RETRAITES (petits) LA CSG PASSE DE 0.50 A 6.50% sur les complémentaires.....

      MAIS IL A LE TEMPS DE FAIRE ENCORE BEAUCOUP DE MAL AUX CLASSES PAUVRES ET MOYENNES...et surtout de GROS CADEAUX a ses amis du CAC 40...LES GRANDS PATRONS QUI ARROSENT SON PARTI...de plus il ne partira pas les poches vides...
      il a de nombreuses familles a nourrir...le povre....

      TOUSENSEMBLE




      • titi 21 juin 2011 10:52

        « ...COMMENCENT A VENDRE ( SCI...) les logements insalubres en premier...puis les autres...SUR PARIS.. »

        Cette nouvelle n’en est pas une.

        Le logements « privatifs » n’est pas considéré comme en placement rentable. Tous les « gros » (assurances, banques, etc...) ont déjà abandonné ce marché depuis plusieurs années en lui préférant l’immobilier d’entreprise (rentabilité à 2 chiffres).

        C’est bien pour cela que le gvt a inventé les dispositifs Borloo, Scellier, et avant eux Perrisol, etc... Pour inciter les particuliers à prendre la relève.


      • BIEN SUR QUE LE LOGEMENT PRIVATIF ...RAPPORTE MOINS...LES IMMEUBLES SONT VIEUX... TROP DE TRAVAUX NECESSAIRES....LES SCI PREFERENT LES TRANSFORMER EN BUREAUX...VIDES ET SE LES REVENDRE ENTRE EUX...AVEC CHAQUE FOIS UN BONUS DE 10 A 20%


        TOUSENSEMBLE


      • sleeping-zombie 21 juin 2011 10:40

        Hello,

        Il ne faut pas s’étonner de la faiblesse de la taxe foncière des villes riches, en effet, c’est un impôt local, dont le montant est décidé localement. De ce fait, on ne peut attendre aucune « justice fiscale », pas plus qu’on attend que les riches donnent spontanément aux pauvres.

        Par ailleurs, ces taxes servant à l’entretien des structures collectives, il est normal qu’elles soient moins élevées dans les grandes agglomérations puisque les cout structurels y sont moins élevés.

        Tout ça pour dire, avant de s’étonner d’un montant (taxe ou produit), faut savoir ce que c’est censé payer :)


        • titi 21 juin 2011 10:56

          « faut savoir ce que c’est censé payer »

          En fait c’est la seule question interessante pour tout impot...
          ca va où ? et pour faire quoi d’utile ?


        • copainsky 21 juin 2011 10:55

          Les inégalités fiscales s’accroissent un peu partout. Regardez dans les pays du sud comme les multinationales échappent à l’impôt en se basant dans des paradis fiscaux. Le plus dur, c’est de voir les grandes fortunes, souvent à la tête de ces multinationales, être aussi très peu imposées en France...

          Les chiffres de l’évasion fiscale dans les pays en développement prouvent une chose (voir www.aidonslargent.org), c’est que les citoyens doivent prendre leur destin en main et effectuer une pression constante sur les dirigeants pour en finir avec ce cycle inégalitaire. Combien de temps va-t-on encore supporter de payer de tels prix dans l’immobilier ? Combien de temps va-t-on supporter de voir des pays crever de faim alors que l’argent est bien là, au chaud, dans les paradis fiscaux ?

          • Robert GIL ROBERT GIL 21 juin 2011 11:37

            jusqu’a quand supporterons la charge sans cesse grandissantes des riches. Nous ne pouvons pas continuer à transférer la richesse de la nation à ceux qui
            sont au sommet de la pyramide économique - ce que nous avons fait depuis
            environ trente ans - tout en espérant qu’un jour, peut-être, les avantages de ce
            transfert se manifesteront sous la forme d’emplois stables et d’une amélioration
            des conditions de vie de millions de familles qui luttent pour y arriver chaque jour. Voir :

            http://2ccr.unblog.fr/2010/10/20/les-riches-nous-coutent-trop-cher/


            • domdom 21 juin 2011 17:10

              Les impots foncier sont moins cher à Paris parcequ’il ya + d’habitant au m² et que l’on peut + facilement optimiser les charges (rue, balayage, éclairage, ordure ménagère ...)
              Il y a également + de sièges sociaux
              A noter qu’au nom de l’égalité, un montant important est versé aux autres communes (est inscrit sur chaque foncier)
              Si cela peut rassurer le redacteurs, la politique débilissime de M. Delanoé (tramway sans réutiliser la PC, couloirs de bus, fetes en tout genre, suppression de stationnement ...) coute cher à Paris
              LE FONCIER A AUGMENTE DE 40% EN 2 ANS. Il inclut maintenant une taxe départementale qui n’existait pas

              Pour l’ISF, j’ai acheté un appartement, il y a 25 ans. Le prix a été multiplié par 5
              Mon appartement n’est pas plus confortable, pas plus grand, pas plus beau. J’ai du faire un ravalement et ça m’a couté un bras
              Au nom de l’ISF je vais devoir le vendre à un riche américain ou un russe et partir comme tout bon français pauvre, en banlieue. C’est ça l’égalité française
              Seule la France a encore un impot aussi stupide. Tous les autres pays ont arreté
              Si j’avais plus d’argent je partirais en Suisse ou en Belgique

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires