Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > J’ai dit à ma voisine

J’ai dit à ma voisine

J’ai dit à ma voisine

Je descends de voiture et m’apprête à rentrer chez moi ; ma voisine m’intercepte et nous parlons de choses et d’autres ;

Les élections récentes arrivent sur le tapis ; notre maire PS est passé tout près de la correction car élu très largement au premier tour lors des élections précédentes, il réduit cette fois-ci ses supporters d’un bon tiers ;

Ma voisine est de celles qui croient que leur bulletin de vote est représentatif de l’ensemble des suffrages ; elle ne comprend pas que son bulletin individuel, tout le monde s'en tape, y compris les candidats ; elle s’étonne de constater qu’un voisin puisse changer d’opinion et même voter contre elle ;

Je lui fais comprendre qu’un parti qui dirige une ville depuis plus de 50 ans peut commencer à faire des sottises, et qu’il est bon d’appliquer la règle de mutation de certains fonctionnaires contre le risque de collusion ; mais dans ce cas d'espèce, on peut voter contre ;

Je l’informe gentiment qu’il est bon de ne pas être esclave d’un parti qui a complètement vendu son âme, et que pour guérir de cette maladie, c’est très difficile ; les médecins sont peu nombreux et souvent empêchés d’exercer ;

Je lui dis aussi de débrancher sa lucarne magique, de ne plus mettre de piles dans sa radio, qu’elle peut quand même garder ces objets en déco ou pour faire croire qu’elle est toujours dans le moule, parce qu’à force d’être arrosé d’une même onde, on est tous au diapason ;

Et là , je la vois m’entraver de barbelés, remettre ses œillères et ses boules quies, courber l’échine, et retourner dans sa coquille .

La vie de voisin n’est pas facile


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • non667 5 avril 2014 13:20

    à vesjem
    itou sur ago ! smiley smiley smiley smiley


    • lsga lsga 5 avril 2014 16:10

      L’important est de sortir rapidement du système des partis politiques, pour passer à une logique conseilliste 

      (suffrage universel direct + possibilité d’élire des conseillés pour voter à notre place )


      • izarn 5 avril 2014 22:12

        Abonne ta voisine au net...Ca lui changera de la télé...
        Au fait elle a de gros seins ?


        • Akerios 6 avril 2014 12:58

          Le vrais problème avant même les choix politiques c’est d’abord de demander a nos députés et sénateurs de toutes tendances..... : la séparation des activités de dépôts et des activités financières des banques.
          C’est de la plus haute urgence sinon la France sera ruinée de façon définitive.
          En cas de risque de faillite les banques vont saisir l’argent sur nos comptes. Les citoyens et PME seront alors ruinés mais pas les banques !
          La dette non maitrisable vas faire sauter les banques européennes et la séparation des activités est le seul moyen d’éviter la ruine.................il y a urgence !

          .............................

          La priorité c’est la survie de notre pays. Ensuite intervient le débat politique !


          • lsga lsga 6 avril 2014 13:08

            mais oui, c’est en jouant avec les symboles monétaires qu’on va relancer l’économie. En changeant un € par un F, puis en faisant circuler des bits informatiques entre des ordinateurs, et finalement, en dansant avec une plume dans la raie des fesses....

             
            La Finance est une pseudo-science. Il faut l’abolir, la remplacer par une gestion scientifique de la production :
             
            Et ton « pays » va crever la gueule ouverte, écrasé par le rouleau compresseur du Capitalisme. 

          • Akerios 6 avril 2014 18:24

            « mais oui, c’est en jouant avec les symboles monétaires qu’on va relancer l’économie. En changeant un € par un F,.... »   ????????? je ne comprends pas .
            En forçant les banques a isoler les deux activité on reste dans l’euro en évitant la ruine annoncée . Il faut un ensemble de lois car la finance s’y oppose . Cela ne change rien au niveau de la monnaie. Ensuite c’est le plus délicat : changer l’organisation monétaire de l’ UE et réintroduire l’inflation au lieu d’augmenter la dette.

            Le sujet est technique et il n’y a pas de baguette magique ! Mais des débats houleux a la chambre des députés et au Sénat .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès