Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jack Lang se délie des instances du PS

Jack Lang se délie des instances du PS

Menacé d’exclusion des instances du parti s’il acceptait de participer à la mission sur les institutions que veut mettre en place Nicolas Sarkozy, Jack Lang a annoncé lui-même qu’il en démissionnait mercredi 11 juillet. Le député du Pas-de-Calais qui reste simple militant socialiste dénonce le caporalisme de François Hollande et l’ambiance délétère qui règne dans la direction du PS.

La meilleure défense, c’est l’attaque. Jack Lang, l’une des figures historiques et symboliques des années Mitterrand a choisi de claquer les portes. En homme libre qui a une haute image de sa personne, le député du Pas-de-Calais n’aime pas les diktats. Mêmes causes, mêmes effets. Après avoir dénoncé le management autoritaire du président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, JM Ayrault, et s’être de lui-même exclu du groupe, Jack Lang récidive avec François Hollande. Dans une interview au quotidien Libération du 12 juillet, il précise sans tomber dans le règlement de comptes, les raisons qui ont motivé sa décision.

"Le climat humain s’est détérioré au PS. Aujourd’hui, je ne me sens pas heureux dans cette maison. Je n’accepte pas le caporalisme." De façon très concise, en trois phrases tout est dit. Revenant sur son engagement dans les combats politiques, Jack Lang ne regrette rien, si ce n’est l’essentiel : l’absence d’attitude respectueuse des personnes de la part des dirigeants du PS.

L’autoritarisme est souvent un aveu de faiblesse. François Hollande et l’état-major du PS sont entre les lignes directement visés. Bien qu’officiellement le démissionnaire déclare ne rien reprocher au premier secrétaire, dans les faits, c’est tout le contraire. Jack Lang déplore notamment l’absence de reconnaissance de François Hollande auquel il aurait apporté son soutien à plusieurs reprises "dans des circonstances parfois très difficiles pour lui". Au-delà, le sectarisme des instances dirigeantes cacherait une absence d’autocritique et d’analyse.

A l’origine de la crise, le débauchage, pour ne pas dire le dépeçage organisé par l’Elysée. Contraint à réagir le PS et son premier secrétaire ont choisi la pire des méthodes, celle de la terreur. Sur le fond, la participation éventuelle à titre individuel de Jack Lang à une commission sur la réforme des institutions n’est pas en soi aussi révolutionnaire que les dirigeants socialistes ont bien voulu le présenter. Ne doit-on pas y voir l’occasion de se débarrasser d’un rival potentiel ? "Mitterrand, lui, n’avait pas peur de s’entourer de personnalités fortes", place au détour d’une phrase le député.

D’un revers de main, Jack Lang écarte l’accusation sous-entendue de ralliement au président de la République. "Je suis plus opposant que jamais. Il s’agit d’une mission pluraliste sur la rénovation des institutions. C’est l’un des combats de ma vie. Il n’est pas anormal que le pouvoir exécutif, avant de saisir le Parlement, veuille se forger une opinion et se tourne vers des personnalités qui ont une compétence en la matière. C’est quand même le président qui a le pouvoir d’initiative en matière de réforme institutionnelle. J’ajoute que ce n’est pas la première fois que des personnalités socialistes sont ainsi sollicitées. Quand Michel Delebarre a participé à une mission sur la laïcité créée par Jaques Chirac, personne n’a poussé les mêmes cris d’orfraie. De plus, j’ai été totalement loyal. Quand j’ai été approché par l’Élysée, j’ai aussitôt demandé l’avis de Hollande et Ayrault. Je n’ai pas agi en catimini. Et au moment où ils lancent indirectement une fatwa contre moi, je n’ai toujours pas donné ma réponse au pouvoir exécutif. C’est hallucinant !"

Quelques lignes plus loin, le professeur de droit constitutionnel enfonce le clou : "l’amalgame qui est fait entre l’entrée dans un gouvernement et l’acceptation d’une mission transparente est inacceptable". La méthode toujours. On connaît le sort qui fut réservé à Robespierre. En attendant, dès ce matin sur les ondes de RTL, Jack Lang, enivré par sa liberté retrouvée appelait à une démission collective des instances dirigeantes du PS, "ce serait plus loyal, car le PS connaît une crise très grave".

Documents joints à cet article

Jack Lang se délie des instances du PS

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 12 juillet 2007 10:15

    Le PS n’existe plus comme nous l’avons connu,la structure est en train de s’écrouler.

    Il est étonnant qu’aucune auto-critique de l’echec aux éléctions ne soient faites.

    Avoir attendu 5 ans pour en arriver à ce résultat c’est quand même inquiétant.


    • Djanel 12 juillet 2007 10:40

      Il connait les horaires de publication le petit Lerma. A mon avis, il est chômeur professionnel pour être aussi assidu à son poste et rester scotché aussi longtemps sur son ordinateur.


    • notregeneration ales 12 juillet 2007 11:42

      Excellent article ; c’est le retour de baton d’un façon de faire de la politique sans vouloir changer quoi que ce soit ! c’est d’un message clair : on ne change RIEN !

      Mais mon commentaire est surtout sur Sarkozy ; là où il est fort c’est qu’il a le bon timing et les bons messages pour miner le PS. Médiatiquement, il veut faire du PS le parti conservateur et l’UMP le parti du mouvement.

      Imaginez la victoire idéologique de Sarkozy sur le PS ! Les mêmes qui le traitaient de danger pour la démocratie se retrouvent aux yeux de l’opinion à genoux pour un poste, une position ou juste un avenir !

      http://notregeneration.com


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 12 juillet 2007 10:56

      Jack Lang représente tout ce que je déteste : il est tape-à-l’oeil, il se teint les cheveux, il est super-bronzé aux UV, il se parachute sans scrupules dans des régions où il n’a jamais mis les pieds, il se croit extraordinaire, etc. Et pourtant, je l’aime bien.

      Entre autres parce qu’il est très intelligent, sous ses dehors de bas courtisan, qu’il a beaucoup d’humour, et qu’il est somme toute assez loyal. De temps en temps, ça lui demande un peu de contorsions, et il ne perd jamais ses propres intérêts de vue, mais il ne crache jamais sur le chef ni celui (ou celle !) qui est présenté au nom du Parti. Cherchez bien, vous verrez, il ne s’est jamais lancé dans les vachardises habituelles à l’intérieur de son propre camp.

      Et là, il demande carrément la démission du bureau du PS, c’est que ça doit aller très très mal.

      Quant au procès qui lui est fait sur sa supposée compromission avec Sarkozy, le PS est ridicule : pourquoi on ne ferait pas appel à un prof de Droit, politique confirmé de plus, pour réfléchir à une réforme des institutions ?

      Tout ça dégénère en bagarre de rue. Décidément, ils sont irrécupérables...


      • Djanel 12 juillet 2007 11:32

        Non jaque Lang n’est pas intelligent. C’est un pistonné. Il a toujours grandi à l’ombre d’un grand. Dans les années 80 où il fit son apparition sur les médiats parce qu’il était ministre de la culbute ! non ! heu ! culture, on l’appelait le chouchou de ... devinez qui.

        Hollande est trop petit pour couver un tel poussin d’où le déménagement à droite. Ca ira plus vite avec sarkozy. Non Lang n’est pas intelligent. Avec ces messieux, il faut prendre un langage approprié. Alors vu qu’il sont cultivés, disons qu’au sens sartrien, c’est un salaud. Le peuple aura ta peau.


      • maxim maxim 12 juillet 2007 11:35

        aujourd’hui,il y a deux articles similaires relatant la grave crise que traverse le Ps ......

        Lerma est toujours en tête comme d’habitude......

        plus serieusement,Hollande ne sent il pas que quelque chose ne va plus très bien ,et que son obstination à ne pas rénover va non seulement lui couter sa place ,mais son parti aussi .....

        n’a t’il pas compris que la politique s’abordait d’une autre façon et que l’opposition systèmatique ne fonctionnait plus ???

        les gouvernements étrangers ont adopté la coalition ,faisant appel à toutes les compétences ,on ne demande pas aux gens de renier leurs idées ,mais de faire un effort commun pour faire avancer enfin notre pays .....

        les autres réussissent ,mais chez nous il y a encore ce dogme droite gauche qui nous colle à la peau ...... il y a quelques temps,j’aurai personnellement désapprouvé la venue de socialistes au gouvernement,mais la raison l’emporte sur la passion ,et pourquoi pas après tout ???? bon,Lang est Lang avec tout ce qu’il represente pour moi et beaucoup de ceux de mon bord,mais bon,il a des compétences reconnues dans certains domaines ,pourquoi ne pas en profiter ???

        Dsk quand à lui est reconnu pour son pragmatisme et ses connaissances du monde de la finance et des affaires et l’appel à ses compétences en ce domaine ne choque personne .....

        l’objectif avoué ,bien entendu et personne n’est dupe c’est de la part de Sarkosy , de décapiter le Ps ,mais en offrant des postes à ceux de l’opposition pour changer de société ,et bien essayons ,il faut bien faire avancer la machine pour le bien de tous ,et ça ne se fera pas tout seul ,c’est sûr ,mais il faut essayer innover ....

        et le Ps ,si il veut continuer sa route a intéret a se debarrasser de son secrétaire qui dirige ce qui reste de son parti ,comme le capitaine d’un navire qui prend l’eau ,dont l’équipage est malade ,et qui a perdu son compas et ses cartes .........


        • caramico 12 juillet 2007 11:42

          Notre ami Lang nous la joue « diva offensée » alors que c’est bien lui qui a prété une oreille plus que complaisantes à la sirène Sarkozy.

          J’ai peu de temps mais suffisamment côtoyé les Lang, Fabius et autre Strauss-Kahn pour m’être vite rendu compte que ces gens là n’avaient rien de socialistes.

          Alors bon débarras !


          • ExSam 12 juillet 2007 12:15

            Lang joue les martyre, alors qu’il est un habitué des retournement de veste, en premier lieu avec ses électeurs, ceux qui lui ont donné la première représentation, à Blois.

            Par ailleurs, ce type n’a jamais rien fait de significatif que permettre aux musicos de jouer tranquillement tel jour et de maintenir le prix unique du livre, contre les crocs du marché.

            C’est peu. Malgré tout il parade depuis des années. Sans poste apparent, il est toujours dans le gratin, sapé faiseur. De quoi vit-il ce type ?..Quelle fortune a-t-il pour cette luxueuse oisiveté apparente, qui est celle d’un Kouchner et d’autres « socialistes » ?..

            Ils sont à mille lieux et même à l’opposé d’un petit jeune de dix-huit ans qui triment à Ken Chicken pour 350€/mois.

            Rien que pour cette indignité à représenter quoi que ce soit de populaire, d’exploité, de brisé par la machine éco-politique, Lang devrait fermer sa gueule.

            Le voir s’avouer « flatté » d’être ainsi « distingué » par Sarko me confime dans ma vison des choses, et accessoirement me donne l’envie de dégueuler devant un telle incarnation de la Gauche et de ce qu’elle peut faire pour note peuple, notre pays qui souffre de plus en plus sous les dents de ces putains de requins qui ont le pouvoir.


            • pffff 12 juillet 2007 14:24

              Dis Exsam,

              A partir de quel salaire on n’a plus le droit d’etre de gauche ?

              Faut me prevenir, quand je l’atteins je prends immediatement ma carte UMP (pas hate...)


            • ExSam 12 juillet 2007 20:46

              Pfff

              Tu gagnes combien ?


            • Fred 13 juillet 2007 10:54

              "Dis Exsam,

              A partir de quel salaire on n’a plus le droit d’etre de gauche ?

              Faut me prevenir, quand je l’atteins je prends immediatement ma carte UMP (pas hate...)"

              ben ca depend.

              Vous pouvez avoir de l’argent, voter a gauche mais ne rien suivre des idees de la gauche, ca s’appelle les bobos. Ou vous pouvez avoir de l’argent, voter a gauche et en plus faire du benevolat, aider les gens dans le besoin ca s’appelle une rarete mais il y en a et je les felicite pour suivre leurs idees.


            • Fred 13 juillet 2007 10:55

              "Pfff

              Tu gagnes combien ?"

              Ca ne se pose pas cette question en France car c’est mal vu de gagner plus que les autres. Si vous gagnez de l’argent, c’est soit du a la chance soit vous exploitez d’autres personnes soit ca vient de famille.


            • ExSam 13 juillet 2007 11:58

              Pfff

              Tu vois, Fred y t’a répondu. Kotent ?...


            • snoopy86 12 juillet 2007 12:24

              Jack représente certes l’archétype voire la figure emblématique d’une gôôche bobo-caviar que nous sommes nombreux à détester ici ;

              Il n’en est pas moins agrégé de droit public et agrégé de sciences politiques si j’en crois son cv http://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_Lang

              Il y a quelques semaines, au moment de la campagne présidentielle,tout le monde, de l’extrême droite à l’extrême-gauche appelait à une réforme constitutionnelle ou à la fondation d’une « sixième » république.

              Sarkozy crée aujourd’hui une commission « transpartisane » où Lang rejoindrait entre autres, et sans parler des personnalités de droite :

              - Jean-Louis Bourlanges, proche de François Bayrou, prof à l’IEP
              - Olivier Duhamel et Guy Carcassonne, deux des meilleurs constitutionnalistes français, proches du PS
              - Olivier Schrameck, ancien secrétaire du conseil constitutionnel et chef de cabinet de Jospin

              Même si on ne l’aime pas Lang ne dépare pas au sein de cette commission constituée de personnalités qualifiées.

              La tempête dans un verre d’eau faite autour de cette nomination semble trés injustifiée. Elle me semble surtout traduire le désarroi des derniers hiéraques PS autour desquels tout fout le camp...


              • Tab Tab 12 juillet 2007 14:47

                A ce propos, tu as sans doute remarqué qu’il y a un article sur les trolls, aujourd’hui...


              • stephanemot stephanemot 12 juillet 2007 12:51

                Hollande pathétique berger scotché à son rocher stérile n’a même plus d’aboyeur à son service pour ramener ses brebis égarées :

                - DSK s’en va gagner quelques kilos de plus dans les pince fesses de la côte est. En bétonnant son carnet d’adresse, il s’assure une retraîte dorée quoi qu’il advienne en 2012.

                - Lang admiraâable constitutionaliste, défendra bec et ongles sa vision post-moderne d’une raie pubique non platonique.

                - Hubert Védrine déploiera devant un parterre de diplomates conquis et de journalistes endormis sa nouvelle théorie de la nanopuissance française à l’heure de l’hyperprésidence sarkozienne.

                - L’antenne Nord du PS fera sécession avec Martine Aubry à sa tête sur un programme de la semaine à 24 heures.

                - Non loin de là, Fabius imperator tentera d’assassiner Mauroy pour prendre la tête de l’internationale socialiste - tu quoque, mi fili ?

                - Ségolène écumera en vain les festivals de rock tout l’été - parviendra-t-elle à croiser Jacky et reprendre la place de Dorothée sur la 2 ?


                • jako jako 12 juillet 2007 13:56

                  jacques langue c’est KI ? juste la fete de la musique et encore il est ps ??? ah bon ?


                  • Ben Ouar y Villón Brisefer 12 juillet 2007 17:12

                    De la place, de l’air ! Les éléphants savent bien que l’avenir de la Gauche ne passe pas par eux, à soixante dix ans, ils ont bien raison d’accepter des missions de ce genre. Les lignes ont bougé en 2004 lors du referendum sur le TCE et pas après l’élection de Sarkozy. Tout cela n’est que la crevaison de l’abcès qui couvait.

                    Si la ligne de démarcation entre la G et la D était plus claire, il n’y aurait pas eu de débauchage. et les socio-libéraux à DSK n’y sont pas pour rien ! Sans eux le P.S ou la gauche dans son ensemble y verra plus clair. et je peux témoigner pesonnellement de quelque vachardise que Jack a organisé pendant la campagne de Ségolène.

                    Elle devait rencontrer le monde du spectacle face-à-face, et Lang a posé son véto ! en lieu de cela, on eu droit à une sorte de cocktail V.I.P au gymnase Japy. Les cocktails, ça le connaît le grand-père Lang.

                    Assez de caviar !


                    • ExSam 12 juillet 2007 20:50

                      Si la ligne de démarcation entre la G et la D était plus claire, il n’y aurait pas eu de débauchage. et les socio-libéraux à DSK n’y sont pas pour rien !

                      Assez d’accord avec toi. Ce qui n’exonère en rien Sarko de cette manoeuvre policrasse qui consiste à jouer sur les appétits individuels pour démolir une structure et les valeurs qu’elle incarne encore un peu.


                    • La Taverne des Poètes 12 juillet 2007 20:16

                      « Lang se délie », un calembour qui fait flop. Lang se languit de rejoindre Sarko, c’était mieux. smiley


                      • samedi 12 juillet 2007 20:20

                        pour être complet, votre article eut dû avoir repris les propos de Jack Lang disponibles sur son blog en date du 27 juin, et là on aurait pu apprécier votre travail d’écriture

                        Jack Lang est pour moi à classer compte tenu de ses retournements de veste dans la catégorie des politiques schyzos, et de de fait dont il est urgent pour un parti de se débarrasser

                        voyez comme ça se trouve, c’est lui qui s’en va, bon débarras


                        • Gabriel Gabriel 13 juillet 2007 16:15

                          Plus langue de bois et carriéiste que lui, heu non ! vraiment, je vois pas .......... !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès