Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jaurès, absent en 2012 ?

Jaurès, absent en 2012 ?

Le 12 avril 2007, Nicolas Sarkozy alors candidat à la présidentielle avait osé, en terre républicaine et laïque se déclarer« l'héritier de Jaurès » ! ?

Ce dernier a du se retourner dans sa tombe et aujourd'hui, même ceux qui ont été conquis et trompés par le candidat du CAC 40 ont constaté très vite que la politique de l'ancien ministre de l'intérieur, devenu président-pour notre malheur collectif-était tout sauf un continuateur de ce grand tribun assassiné le 31 juillet 1914 !

Jean-Pierre Fourré, ancien député socialiste, connu pour son opposition résolu à l'engagement de la France dans la première guerre du Golfe nous offre un livre fort utile aujourd'hui à l'avant veille des élections présidentielles.

Il montre, preuves à l'appui, à partir des textes non tronqués et non coupés de leur contexte, ce qu'étaient les idées et positions de Jean Jaurès sur des thèmes toujours d'actualité aujourd'hui.

« Moi, Jaurès, candidat en 2012... », livre document élaboré par Jean Pierre Fourré, éditions de Matignon, 88 pages, 10 €, mai 2011

JAURES, DES IDEES QUI N'ONT PAS PRIS UNE RIDE  !

Le quatrième de couverture de ce livre se présente sous la forme d'une adresse aux candidats et à ceux qui vont les choisir.

Il s'agit de montrer qu'une filiation ne peut être effective et reconnue que si les candidats restent fidèles aux principes de Jean Jaurès pour une société réellement démocratique.

Que les faussaires et les « libéraux » de toutes obédiences passent la route et cherchent d'autres références conformes à leur politique anti sociale.

Jean-Pierre Fourré dans ce livre édité par Matignon- nom de son village natal en Bretagne !- présente trente thèmes qui méritent toute notre attention.

Prenons deux sujets d'actualité traités il y a plus d'un siècle :

La séparation des églises et de l'Etat est rappelé avec force

« l'Etat ne demande ni au citoyen qui vote, ni au législateur qui traduit la pensée des citoyens : quelle est votre doctrine religieuse ? Quelle est votre pensée philosophique ?

L'exercice de la souveraineté, l'exercice de la puissance publique n'est subordonné à aucune formule dogmatique de l'ordre religieux ou métaphysique »

( intervention à la chambre des députés le 21 janvier 1910)

La politique sociale est la priorité des priorités

Les services publics et la protection sociale sont indispensables

« Assurez vraiment les travailleurs contre les risques de la vie. Protégez-les, assurez-les contre les conséquences de la vie, du chômage, de l'invalidité, de la vieillesse)...

Qu'il n'y ait pas, dans la vie compliquée de la société moderne, un seul recoin misérable et obscur où ne luise un rayon de justice sociale, où ne pénètre le bienfait de la garantie mutuelle, une lueur de l'espoir nouveau. »

( l'armée nouvelle-14 novembre 1910)

Ah si Jaurès était candidat en 2012, il rappellerait les grands fondamentaux présents dans ce livre,

et élaborerait une série de propositions dans les domaines suivants mis en exergue par Jean Pierre Fourré :

  • la démocratie

  • le maintien et le développement des droits sociaux

  • l'organisation économique : l'Etat ayant plus que son mot à dire

  • la France, son indépendance et son combat pour le désarmement universel

Jaurès, candidat saurait répondre aux questions essentielles et rester fidèle aux principes républicains et socialistes et ne se serait pas adapté aux goûts de jour et aux prétendues contraintes imposées par les directives européennes ou les détenteurs du capital.

N'est pas Jaurès qui veut, certes ! Mais tous ceux et toutes celles qui aspirent au changement et à la fin des inégalités sociales devraient suivre ses traces sans les brouiller !

Découvrez ce livre qui vous rappellera avec force le talent oratoire de Jean Jaurès et vous entraînera sur son sillage : le parler vrai et la fidélité aux convictions.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Roosevelt_vs_Keynes 27 mai 2011 15:39

    « De la réalité du monde sensible », la thèse de philosophie de Jean Jaurès, écrite en 1891, n’a jamais été rééditée par le PS, mais par celui que Roland Dumas aurait aimé qu’il ne participât pas à l’élection présidentielle de 1995.


    • docdory docdory 27 mai 2011 16:50

      Bonjour Chalot

      Effectivement , il est illusoire de croire aux prétentions de Sarkozy et de l’UMP à incarner les valeurs de Jaurès.
      Malheureusement, pour le PS, c’est également la même chose :
      - Il suffit de lire le dernier rapport du « réservoir de pensée » Terra Nova, qui est le laboratoire d’idées officieux du PS, pour comprendre en quel mépris ce parti tient actuellement les classes populaires !
      - Il suffit de voir l’accablante réaction de l’immense majorité des caciques du PS à l’affaire Strauss Kahn ( seul Montebourg a montré un peu de hauteur de vue ).
      - Il suffit de voir comment Delanoë et Aubry et nombres d’autres élus PS méprisent ouvertement la laïcité 
      Le pauvre Jaurès a de quoi se faire du souci quant à la pérennité de ses idéaux ...

      • pissefroid pissefroid 27 mai 2011 18:40

        Ce qui m’a le plus séduit chez Jaurès c’est son pacifisme et son opposition à la guerre.
        C’est pour cela que je pense que le ps n’est plus socialiste.
        C’est désespérant de constater que son idéal n’est plus intégré dans les programmes de ceux qui se réfèrent à Jaurès.


        • CHALOT CHALOT 28 mai 2011 08:25

          Cela ne fait justement pas consensus...Puisque des Sarko osennt s’en réclamer alors qu’ils font le contraire et que le PS s’enfonce dans le libéralisme et le renoncement du combat social

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès