• samedi 19 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
  Accueil du site > Actualités > Politique > « Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées » (...)
12%
D'accord avec l'article ?
 
88%
(51 votes) Votez cet article

« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées » (Winston Churchill)

En vérité je vous le dis, élisez Sarkozy, et un miracle se produira.

Oui, je m’adresse aux incrédules car si notre bien aimé guide Sarkozy est l’élu, il vous suffira d’allumer votre lobovision pour être le témoin d’un merveilleux miracle, le funeste CHIFFRE du chômage passera immédiatement à 5%, avant même de disparaître complètement.

Car ce miracle, notre courageux Directeur de la Sécurité de la Patrie l’a vu accomplir de ses propres yeux par un autre prophète, qu’il cite régulièrement en exemple, autant connu pour son pacifisme que pour son honnêteté sans faille. Je veux parler bien sûr de Saint Tony Blair, le bienfaiteur du Royaume-Uni où les pauvres et les chômeurs ont complètement disparus des écrans de lobovision, pour y être remplacés par des traders roulant en Aston Martin. Qui oserait priver la France de ces miracles en refusant d’appliquer les mêmes principes libéraux ?

Qui peut contester que beaucoup de choses se sont améliorées dans ce beau Royaume. Ainsi, les profits des actionnaires ont augmenté de 71% en 2003, puis 107% en 2004, 57% en 2005, et 28% en 2006, soit une multiplication par SEPT des profits depuis 2002. De même, la fortune des mille contribuables les plus riches à elle aussi été multipliée par sept en 15 ans.

Mais là où d’autre se seraient enorgueillis de ces résultats financiers sans précédent, Saint Tony Blair, lui, n’avait qu’une seule préoccupation : combattre sans relâche la pauvreté et le chômage, pour améliorer le bien-être des classes moyennes et des plus démunis.

Pour combattre ces fléaux, Saint Tony Blair, surnommé affectueusement "B.Liar" par ses concitoyens - ce qui signifie approximativement en langue anglosaxonne "la voix de la Vérité" - n’a pas ménagé ses efforts.

D’abord, il a incité ses concitoyens au partage : ainsi, un mari qui travaille doit partager son salaire avec son épouse, alors qu’auparavant elle bénéficiait scandaleusement d’une indemnité de chômage, son mari conservant égoïstement son salaire pour lui seul. C’est ainsi que B.Liar détourne ses citoyens de leur penchants naturels vers l’égoïsme, défaut malheureusement caractéristique des salariés.

Mais ce n’est pas tout, alors que la population n’a augmente que de 7% entre 1981 et 2005, un autre miracle s’est produit en Grande-Bretagne, la multiplication des invalides, dont l’augmentation fut elle de 350% (oui TROIS CENT CINQUANTE %), passant de 0,6 à 2,7 millions. C’est bien la preuve de la générosité de B.Liar, qui accorda le statut d’invalide à 2.100.000 chômeurs, pourtant tout aussi bien portant que vous et moi. Mais B.Liar ne s’épargne aucun effort quand il s’agit de faire disparaître la misère (des statistiques).

Ensuite, parmi ceux comptés comme travailleurs, un sur quatre ne perçoit qu’une fraction du salaire minimum, car il est employé à temps partiel. Sur l’ensemble de la population active anglaise, 13 % soit environ 3.800.000 personnes, travaillent moins de 18 heures par semaines, soit un salaire maximum de 400 euros par mois. C’est le miracle de la multiplication des emplois. Car ce qu’on veut c’est créer une maximum d’emplois, personne n’a jamais dit que le salaire qui va avec permet d’en vivre. Notre bien aimé guide nous l’a dit, (il venait de lire les oeuvres complètes de Jaurès, un de ses modèles), ce n’est pas la rémunération que recherche le chômeur, c’est la dignité d’avoir un emploi.

Last, but not least, comme ils disent là-bas, il arrive régulièrement que les salariés Anglais soient virés de leurs entreprise ayant délocalisé vers des pays à main-d’oeuvre moins fainéante qu’eux (où des peuples courageux, eux, travaillent QUATRE A DIX FOIS PLUS pour le même salaire), C’est bien normal, ça leur apprendra à se lever tôt comme se plaît à le dire notre chef vénéré.

B.Liar, qui refuse courageusement de transformer son peuple en assistés, ce qui leur enlèverait toute dignité, a décidé que tout chômeur ne touchera que 80 euros par semaine, quel que soit son ancien salaire. B.Liar applique ainsi le principe d’égalité sociale . Pas question qu’un cadre ou un ingénieur touche son ancien salaire, il se retrouve à 300 euros par mois comme tout le monde, c’est beau à pleurer non ? Excusez mon émotion...

Mais en accordant généreusement 300 euros par mois, B.Liar savait que beaucoup de chômeurs fraudeurs (pléonasme) risquaient de se vautrer dans cette situation trop confortable d’assisté et d’en profiter pour vivre aux crochets des autres salariés (et des actionnaires, ce qui est pire). C’est pourquoi au bout de 13 semaines le chômeur perd cette manne, et même beaucoup plus tôt s’il lui vient l’idée saugrenue de refuser un emploi quelconque à n’importe quel salaire. Figurez vous que des ingénieurs, des graphistes, se permettaient auparavant de refuser des emplois de femmes de ménages, de plongeurs, ou de bitumeurs, tous ça pour vivre grassement avec 80 euros par semaine et ne pas aller travailler. Voilà comment ces privilégiés méprisent ces emplois pourtant respectables, et figurez vous que certains ont l’outrecuidance de se prétendre de gauche ! Quelle hypocrisie !

C’est ainsi que ces faux chômeurs, qui ne sont que des profiteurs du système, et qui se comptent par centaines de milliers, voire par millions, ne cherchent même plus à s’inscrire. Et s’ils le font quand même, ils ne moisiront pas bien lontemps dans la liste des chômeurs.

Voilà comment B.Liar a réussit à faire disparaître des millions de chômeurs fainéants et fraudeurs des statistiques. Ainsi alors qu’en Europe et en France on recense 10% de foyers avec enfants n’ayant aucun emploi, ce taux est de 16% en Grande-Bretagne , ce qui la place dans donc dans les pays les plus ravagés par le chômage, loin derrière la France, où pourtant la situation n’est pas vraiment brillante. Mais grâce aux efforts de B.Liar, la plupart des chômeurs-fraudeurs ne peuvent plus ou ne prennent même plus la peine de s’inscrire, ce qui perment d’afficher le taux record de 4,7% de chômeurs INSCRITS.

Voilà le merveilleux miracle que notre sauveur libéral nous promet, en annonçant par avance un taux de 5% de chômage. Si vous voulez que la France en bénéficie, vous savez ce qu’il vous reste à faire le 6 Mai.




par John Nada mercredi 2 mai 2007 - 16 réactions
12%
D'accord avec l'article ?
 
88%
(51 votes) Votez cet article

Réactions à cet article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don

Les thématiques de l'article

Palmarès

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération