Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jean-François et Le Pen au chocolat

Jean-François et Le Pen au chocolat

Il était une fois un certain Jean-François aussi connu sous le nom de Copé. Il rêvait plus que tout du parti UMP. Il se faisait aussi appeler JFC histoire d’acquérir un charisme certain. Et JFC ne voulait pas seulement de l’UMP. Vers l’Elysée aussi ses yeux regardaient. Du soir au matin, du lundi au dimanche, sans arrêt il en rêvait. Il en était tout bonnement obsédé…

Et prêt à tout il l’était pour que son rêve devienne réalité. Aussi pour abattre François, l’autre prétendant à l’Union Populaire, il n’hésita pas à se radicaliser. Non par simple tactique, mais bel et bien poussé par ses instincts premiers. N’écoutant que son coeur, il se mit en croisade. Mais la tâche était rude et l’adversaire tenace. Aussi endossa-t-il son armure rutilante et en guerre il parti dans un élan extrême.

Sa première bataille fût livrée sur les terres de la honte et de la médiocrité. “Les blancs menacés il me faut protéger”, scanda-t-il dans un livre et sur les chaines de télés. Car il savait parfaitement que sur ce terrain là les militants UMP lui emboiteraient le pas. François, l’adversaire, à peine embarrassé par ce coup mal placé, ne trouva rien à dire et épousa l’idée. Déjà la Marine, tapie non loin de là, écoutait les mots criés et comptait les coups bas. Son père, le malin, à la vue amoindrie, l’avait si bien formée qu’elle en prenait plaisir.

La seconde bataille, plus terrible et haineuse, s’engagea dans les pleines du racisme infantile. L’ennemi désigné n’était plus le non blanc, mais bel et bien le basané musulman. “Ils volent, ils arrachent le pain de nos enfants”, tel fût la dernière diatribe du chevalier pro blanc. Beaucoup n’y virent que sujet à moquerie, mais Marine quant à elle mesurait l’importance. Elle savait que Copé, qui rêve tant d’Elysée, était prêt à présent à tout renégocier. Liberté, Egalités sont des mots, désormais, qu’il s’agît bien d’abattre tout comme Fraternité. Sauf qu’à ce jeu de la course à l’extrême, le F Haine est le maitre et l’UMP l’élève.

A vouloir dévorer le loup d’une seule bouchée, Jean-François dit Copé s’était surestimé. Il pensait bien à tort que jamais les Français, tout du moins les bien blancs qui se sentent menacés, n’iraient rejoindre le camp des fascistes éculés. Pourtant il le pressentait, même s’il le refoulait. Le pain au chocolat, vecteur de sa pensée, dissimulait à peine la présence de Le Pen. Si bien, qu’à l’arrivée, JFC se fit bien arracher son quatre heure. La main de l’arracheur n’était pas basanée, elle était blanche et agitait les peurs. Jean-François, résigné, ne comprit que trop tard, que le pain aux Le Pen, il lui faudra céder.

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 8 octobre 2012 14:09

    Excellent article sur jfc qui n’est qu’un petit minable , un leche tout ce que tu veux pour accéder au pouvoir et dire qu’il a fait écrire un livre politique sur la langue de bois.


    Il est dans la situation de sarko avril ou on assistait à une transformation en petit nazillon pour l’élysée sauf que jfc commence plus tot en vue de la présidence de l’ump.

    Qu’il dégage aussi comme celui qu’il a voulu imiter 

    jfc n’a aucun talent , n’a rien fait c’est un parasite public 

    Philippe

    • Romain Desbois 8 octobre 2012 15:36

      Peut-on faire confiance à quelqu’un dont l’ami personnel est un des plus gros traficants d’armes ?

      Sellière , UIMM, KARACHI, ....

      Vivement 2013 !!!!!


    • Yohan Yohan 8 octobre 2012 14:18

      Torchon partisan de qualité médiocre, même pas étayé, et ne reflétant que l’idéologie antidiluvienne de son auteur. Le niveau est de plus en plus bas


      • francesca2 francesca2 8 octobre 2012 14:27

        Pour avoir un oeil critique sur la droite mieux vaut être vraiment de droite.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès