Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jean-Jacques Aillagon, le tenté de Venise

Jean-Jacques Aillagon, le tenté de Venise

290120597photo Jean-Jacques Aillagon dirige le Palazzo Grassi à Venise. En termes moins élégant, le musée à François Pinault. Du coup, le voilà obligé de se loger non loin de son domicile : c’est plus facile pour aller au boulot, ça se comprend. Prendre le métro Metz-Venise, ça le fait pas.

Car l’homme, ancien sinistre de la Culture, ancien président du Centre Pompidou parisien, est aussi conseiller régional de Lorraine et caresse la perspective de diriger la ville de Metz. Il a d’ailleurs chargé les agences immobilières de lui trouver un pied à terre.

Mais en attendant, comment il fait pour aller aux sessions ? Il prend l’avion depuis Venise. Et demande benoîtement, dans un courrier, s’il peut se faire rembourser le prix du voyage. Jean-Pierre Masseret, cette lumière qui éclaire le monde, la Lorraine et parfois Ségolène Royal, a donné dans un premier temps son accord de principe.

Cela a un peu fait hurler. Tout le monde a remballé les gaules devant l’orage, dit de force Gaymard (le ministre qu’avait un appart très grand et pas cher), qui s’approchait. Maintenant, la droite fait la gueule à Aillagon, qui explique qu’il avait demandé ça parce que prendre l’avion, c’était pas du gâteau pour venir aux sessions et que c’était fatigant, et qu’il préférait faire les choses au grand jour plutôt que de s’arranger en douce, ?

Bah, il a bien réussi à obtenir pour JMR, l’ineffable maire de Metz, une annexe du centre Pompidou. Il peut pas essayer d’avoir la même avec le Palazzo Grassi et François Pinault ? Il aurait toutes les raisons de se faire rembourser les trajets par son actuel employeur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Fab (---.---.197.218) 5 juillet 2006 10:02

    Le même Aillagon, grand défenseur de l’art et de son histoire, qui a gracieusement indiqué aux intermittents du spectacle que la France n’avait manifestement plus besoin d’eux ?


    • Moué (---.---.197.249) 5 juillet 2006 10:28

      Oh que vois je ? 12 Novembre 2003 : « Le ministre de la culture et de la communication a présenté un projet de loi relatif au droit d’auteur et aux droits voisins dans la société de l’information. » http://www.assemblee-nationale.fr/12/dossiers/droit_auteur.asp

      Il s’agit bien du même monsieur .Que c’est charmant !

      Ce monsieur a donc choisit d’exercer plusieurs métiers en parallèle et se fait subventionner ses billets d’avion ?


      • Nico (---.---.244.143) 5 juillet 2006 10:45

        Et alors, sous prétexte qu’il est compétent en art moderne on dois fermer les yeux sur tous ses agissement ?????


      • olivier (---.---.229.136) 5 juillet 2006 11:12

        C’est indefendable comme position Demian. Les agissements de la sorte sont meprisables. Le probleme c’est que c’est devenu quasi normal d’user de l’argent public sans fin pour son propre compte. Bien sur Monsieur Aillagon n’est pas le seul. Le fait est que si personne ne denonce ses agissemtns alors ils continueront. Monsieurs Gaymard ne se genait pas non plus et si le canard enchainé n’avait devoilé l’affaire il serait notre tres CHER ministre de l’economie. Mais je ne me lasserai jamais de mepriser ce genre de comportement car ca montre qu’ils ne sont pas humbles et donc pas capable de gourverner correctement. Dehors ceux qui pense pouvoir depenser notre argent pour leur confort et plaisir personnel alors que certains Francais n’ont pas de quoi manger ou s’habiller.


      • Guillaume AGNELET (---.---.1.212) 5 juillet 2006 11:32

        La vie privé d’Olivier n’a rien à faire dans ce débat la question est combien de millions de personnes n’ont effectivement « jamais triché, ni profité durant toute leur vie de quelque passe-droit ou d’avantages en nature ou de conditions préférentielles. »

        Et je ne parle pas d’avantages qui permettent d’obtenir le travail qui va nous faire vivre. Mais d’avantages qui offrirait des billet d’avions Paris-Venise à quelqu’un qui a manifestement les moyens de se les payer ! Et qui argumente de sa « fatigue » pour justifier son remboursement.

        Des millions de gens n’ont jamais eu ce genre d’avantage en nature !

        Et Olivier n’a rien a voir la dedans... encore une de vos attaque personnelle, qui n’ose pas être claire.


      • Nico (---.---.244.143) 5 juillet 2006 12:12

        @DM : « Bon, on rappellera que Aillagon a beaucoup fait pour la Culture Française et dans le monde. Et parfois, ce n’est pas si payé que ça... »

        c’est vrai que ministre c’est payé au SMIC !!!!!! et puis cumuler de tels petits boulots ça permet d’arrondir les fins de mois !!!!

        Un homme ,si bon si grand à vos yeux, devrait montrer l’exemple.

        Si une tel attitude ne vous choque pas alors le cas gaymard non plus !!!!!

        Pour service rendu à la nation on devrait, selon vous , laisser tous faire à la classe politique !!!

        Encore une fois, le retour des privilèges !!!!! y a des têtes qui sont tombé pour ça il ya qq siècles


      • (---.---.1.212) 5 juillet 2006 12:23

        « Soyons honnêtes : s’il s’agissait de transporter Zizou (qui fait tant pour la culture et le sport français) dans le plus luxueux avion, personne n’y trouverait à redire. »

        ça va pas non ?

        Si son billet était payé sur un buget public... Tout le monde y trouverais à redire. Surtout si Zizou disais « C’est parce que je suis fatigué »


      • (---.---.81.105) 5 juillet 2006 12:53

        Sur d’autres fils d’AgoraVox, vous pronez le respect stricte de la loi.

        Ici, vous faites preuve d’une étonnante mansuétude envers Aillagon.

        Quelle est la logique de cette différence ?

        • La mauvaise foi ?
        • ou le dénigrement du 1er article de la déclaration des droits de l’Homme ?

        Bel exemple de grand écart !


      • Nico (---.---.244.143) 5 juillet 2006 13:06

        @DM quel position aviez vous par rapport au cas gaymard ?


      • Nico (---.---.244.143) 5 juillet 2006 13:24

        non ce n’est pas une sottise ces 2 cas se ressemblent énormément !!!! 2 personnes qui, grace à leur statut de privilégier, profitent de l’argent public récoltée pour leur bien être personnel.

        leurs attitudes respectives sont déplorable , je dirais mm irresponsable au vue de l’opinion publique vis-à-vis de la classe politique.

        On devrais obliger les ministres/députés/ maires etc... à publier leurs notes de frais détaillées.

        Cette argent est celle de l’état et s’il elle est utilisée dans ce cas elle ne peut pas être réinjectée ailleurs !


      • olivier (---.---.229.136) 5 juillet 2006 17:33

        Demian > si j’ai volé ou triché je meriterai d’etre puni, il n’y a aucun doute la dessus. De toute facon je ne l’accuse en rien de voler, simplement de vouloit user de l’argent public pour son compte personnel. Ca veut tout dire le type qui peut un instant penser que la collectivé n’a que ca a faire que de financer ses voyages ... Et pourquoi il va a Venise ? Pour la collectivité ? Non, alors pourquoi demander a se faire rembourser ? Alors certes, il n’est pas seul je le concede. D’ailleurs, je vous conseille le canard enchainé d’aujourd’hui : il prevoit de belle turbulence pour Monsieur Huchon. Mais meme si c’est generalisé c’est pas une raison pour fermer les yeux : que ca soit Zidane, Aillagon ou l’Abbé Pierre on est bien d’accord.


      • (---.---.218.164) 5 juillet 2006 18:58

        Ce qui est dérangeant à mon sens n’est pas qu’il ait demandé un tel avantage, mais que Mr Masseret lui ait donné son accord de principe. Les seuls frais de déplacement qui peuvent lui être attribués éventuellement concernerait ceux liés à son activité pour la ville de Metz, une institution publique du type Mission culturelle à l’étranger, et pas une activité pour une institution privée.

        Par contre les considérations sur son lieu de résidence principale sur la ville pour laquelle il aspire à un poste, c’est déjà le cas officiellement. Tous nos élus locaux ont le devoir de justifier d’une résidence principale là où ils sont élus du moins d’un point de vue administratif


      • Leonid Bronstein (---.---.11.201) 5 juillet 2006 11:00

        Et pourquoi la gauche n aurait elle pas le droit d écornifler un peu ?


        • Jojo2 (---.---.158.64) 5 juillet 2006 12:09

          Voilà la France...Même nos élites sont obligées de cumuler les jobs à temps partiel pour survivre...


          • Aymeric (---.---.100.34) 5 juillet 2006 14:06

            Comment peut-on être élu dans une région, et ne pas résider (résidence principale) dans cette région ???

            Celà ne devrait pas être autorisé par la loi...


            • (---.---.216.73) 5 juillet 2006 15:13

              Tout a fait d’accord avec vous, et puis en plus l’avion ça pollue, il n’a qu’à prendre le train, ça pollue moins, Paris Venise par le train de nuit, c’est direct. Donc je rajoute comment peut-on être élu dans une région alors qu’on travaille à plus de 1000 km de là ? Il n’a qu’à se présenter pour représenter les français del’étranger.


            • Vilain petit canard Vilain Petit Canard 5 juillet 2006 14:47

              Aillagon et Gaymard, même cas. Vous savez, ces gens me font penser à des extraterrestres dans leur soucoupe volante. En bas, des cancrelats (nous) s’agitent, gagnent plus ou moins facilement leur croûte, prennent le métro, achètent leur pain, vont au supermarché. On est un peu leur bétail, ou plutôt les habitants de leur terrain de chasse, où ils prélèvent de ci de là quelques liquidités. Dans la soucoupe, des esclaves leur servent tout, leur niveau de tolérance s’est abaissé avec les années.

              Aillagon trouve ça normal, comme Gaymard trouvait normal d’habiter un tel appartement. D’ailleurs, le pauvre Gaymard à mon avis n’a toujours pas compris ce qui lui est arrivé, fallait voir sa tête quand il est parti. Et Aillagon , je suis sûr qu’il ne voit pas où est le problème dans sa demande. Leur seul problème c’est de ne pas descendre de la soucoupe volante, et de ne même pas s’approcher des hublots, c’est risqué.

              D’ailleurs, comment on fait pour y monter, dans la soucoupe ?


              • Adolphos (---.---.59.170) 5 juillet 2006 19:18

                J’ai pas compris l’interet de cette article...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès