Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jean-Louis Borloo quitte la vie politique

Jean-Louis Borloo quitte la vie politique

Jean-Louis Borloo vient d’annoncer son retrait de la vie politique et l’abandon de tous ses mandats. L’événement n’est pas sans incidence sur la vie politique. Il avait su fédérer un centre multipolaire, jusqu’à « récupérer » François Bayrou qui s’était égaré au cours de la dernière présidentielle en appelant à voter pour François Hollande.

Âgé de seulement 61 ans, le président de l’Union des démocrates et indépendants doit renoncer à la partie, victime de problèmes de santé récurrents, une pneumonie en janvier, aggravée par une septicémie. C’est un homme politique, atypique, qui délaisse la scène politique aujourd’hui.

Il a été longtemps député de la 21e circonscription du Nord et maire de Valencienne. Il sera ministre de 2002 à 2010 comme ministre délégué à la Ville et à la Rénovation urbaine, puis ministre de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale et enfin ministre de l’Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement.

Il fait des études de droit et de philosophie à la Sorbonne, puis d’histoire et de sciences économique à Nanterre. Enfin il fait un MBA à HEC Paris qui le mène à la carrière d’avocat en 1980. Il réussit brillamment et parvient à monter un important cabinet d’affaire, tout lui réussit. Il enseigne l’analyse financière à HEC Paris et devient Président de l’Union sportive Valenciennes-Anzin (USVA). Cette découverte du Nord, qui s’enfonce dans des difficultés économiques importantes va le mener tout droit à l’engagement politique.

Il est élu en 1989 maire de Valenciennes (76% des voix), puis député, la même année, au Parlement européenne sur la liste de Simone Veil (UDF) .Il fonde avec Brice Lalonde, Haroun Tazieff et Noël Mamère Génération Ecologie, en 1990, qu’il quittera rapidement.

1992, il prend la tête d’une liste indépendante aux élections régionales et obtient 1O sièges sur 72, derrière la liste RPR-UDF, PS et FN, mais devance les communistes et les écologistes. La présidence de la région, lui échappe de peu, suite à une manœuvre de Michel Delabarre (PS) qui pousse en avant la candidature de Marie-Christine Blandin (Verte) qui obtient 56 voix contre 40 pour lui même.

Ainsi fait-il ses armes sur un positionnement centriste, se tournant en partie vers la droite de l’échiquier, son centre et une tentative en direction des écologistes. Il se fait à nouveau élire à la région en 1998 sous l’étiquette Force démocrate avec l’investiture UDF et le ralliement de quelques personnalités RPR et divers droite.

L’ancien allié de Nicolas Sarkozy quitte donc la vie politique avec la satisfaction de voir sa famille politique obtenir de très bons résultats aux municipales. Cette clarification intervient au moment où l’Alternative, qui consacre ses retrouvailles avec François Bayrou, prépare les élections européennes.

Son départ ne va pas faciliter la vie de la droite et du centre, l’UMP déjà enferré dans ses luttes intestines voit son centre fragilisé de nouveau, Bayrou ne faisant pas, et de loin, l’unanimité, pour fédérer ce centre multiple et complexe. Affaire à suivre, Bayrou fort de son élection à Pau et de son alliance avec Alain Juppé sera-t-il en mesure de reprendre le relai ?

Borloo laisse derrière lui quelques succès, agitateur d’idées, transgressant les lignes classiques de la politique, il a rénové la ville de Valencienne, lancé un plan de rénovation urbaine comme ministre de la ville, a été à l’initiative du Grenelle de l’environnement et surtout a mis fin aux querelles perpétuelles de la famille centriste avec la création de l’UDI. Une élection partielle va avoir lieu dans le nord qui ne laisse aucune chance au PS de conquérir ce siège.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.94/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • hans 7 avril 2014 18:32

    Cela me rend triste, j’aimais bien ce messieurs.


    • Akerios 7 avril 2014 20:11

      Moi aussi il rassurait.


    • lsga lsga 7 avril 2014 18:39

      excellente nouvelle, l’UDI devenait nationaliste, réactionnaire, raciste, islamophobe, anti-européenne.

       
      Bayrou remettra certainement un peu d’ordre. 

      • mmbbb 7 avril 2014 20:52

        pire que le FN mon dieu entendre de telles aneries 


      • Robert Lavigue Robert Lavigue 7 avril 2014 21:36

        L’UDI anti-européenne ????
        J’ai du louper un épisode !

        lavigue.blogspot.fr


      • Papybom Papybom 7 avril 2014 19:02

        Monsieur Pelletier.

         

        Monsieur Jean-Louis Borloo annonce son départ de la politique. Sans penser aux personnels de la buvette de l’Assemblée. Encore une petite entreprise qui va perdre du chiffre d’affaire.

         

        Le Président Hollande a ce qu’il faut au palais. Il aime aussi le dieu Bacchus. Une preuve en vidéo : http://youtu.be/cxfaJwG235I

         

        C’est pour oublier sa jeunesse : http://youtu.be/7yIUzt130Tk

         

        Pourquoi se fatiguer au travail ? : http://youtu.be/_Z3Hx14QkbY

         

        J’ai voté contre votre article, mais j’attends sa publication (comme d’habitude).

         

        Sur Wiki, c’est plus complet. Ils parlent même de son épouse…

         

        Pourquoi vous ne parlez pas plus de son travail à Valenciennes.

        Opérationnelle depuis fin janvier 2001, Toyota produit la Yaris, élue voiture de l’année 2000.

        Ce site de production, basé à Onnaing près de Valenciennes dans le département du Nord, emploie aujourd’hui 3950 personnes, pour une capacité de production annuelle de 270 000 unités.

         

        C’est mieux que la Mia. Ségolène devrait reprendre la chanson de Nicoletta  : Oh ma mie, ma Mia.

         

        Serviteur, Monsieur.


        • Papybom Papybom 7 avril 2014 19:08

          Monsieur Pelletier,

           

          Hautaine et distante, Ségolène Royal à la peine pour recruter un secrétaire d’Etat

           

          Selon nos informations, en recherche de collaborateurs, la ministre de l’Écologie aurait essuyé plusieurs refus. François Hollande tenterait même de jouer de son influence pour convaincre les candidats.

          « Personne ne veut bosser avec Ségolène ». Sous couvert d’anonymat, un poids-lourd du gouvernement assure au Figaro que la nouvelle ministre de l’Ecologie a du mal à recruter ses secrétaires d’État. Dimanche, au Grand jury RTL/LCI/Le Figaro, Ségolène Royal a confirmé qu’elle avait demandé qu’un secrétaire d’État aux Transports soit rattaché à son ministère.

          Or, les candidats ne se bousculent pas au portillon. Et plusieurs personnes, pressenties pour ce poste, auraient décliné la proposition. « Être un secrétaire d’Etat autonome sous les ordres de Royal, ça relève du mirage ! », note un dirigeant PS, qui comprend parfaitement les réticences des candidats.

          A suivre…

           

          Serviteur, Monsieur.


          • Papybom Papybom 7 avril 2014 19:12

            Monsieur Pelletier.

             

            Suite de : Hautaine et distante, Ségolène Royal à la peine pour recruter un secrétaire d’Etat

            Selon nos informations, l’ancien ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, Frédéric Cuvillier, aurait dans un premier temps refusé de retrouver son ancien poste, avec un rang mais surtout des moyens moindres. Sur son compte Twitter, jeudi, le maire de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) s’était ouvertement interrogé sur la remise à plat de l’écotaxe, annoncée par Royal. « Je m’étonne que l’écotaxe vienne d’être présentée comme un impôt nouveau. C’est tout le contraire. Alors quelles recettes nouvelles ? » L’ancien ministre avait poursuivi : « La remise à plat ? Ça veut dire quoi ? À la veille du rapport que la mission parlementaire doit rendre... »

             

            A suivre…

             

            Serviteur, Monsieur.


            • Papybom Papybom 7 avril 2014 20:08

              Monsieur Pelletier.

               

              Suite de : Hautaine et distante, Ségolène Royal à la peine pour recruter un secrétaire d’Etat.

              Je fais tourner votre compteur. Monsieur l’auteur ayant le plus de commentaires, on dit merci qui ?

               

              Si l’on en croit les récits de ses anciens collaborateurs, travailler auprès de Ségolène Royal n’a rien d’une sinécure. Au lendemain de l’échec de la campagne pour la présidentielle de 2007, plusieurs cadres du Parti socialiste avaient dénoncé la difficulté de travailler avec l’ancienne présidente de la Région Poitou-Charentes.

              Claude Allègre, qui fut son ministre de tutelle déclarait dans « 10+1 : Questions à Claude Allègre sur l’École » : « elle m’a créé des difficultés (…) je constatais qu’elle était hautaine et distante avec ses collaborateurs surtout ceux d’en bas (...) Son sourire n’apparaissait que par utilité ». L’ancien ministre de l’éducation fut d’ailleurs l’un des plus farouches opposants à la candidature de Royal face à Nicolas Sarkozy. Un combat dont il a détaillé les motivations en septembre 2007, dans « La Défaite en chantant », estimant qu’elle n’avait pas les capacités suffisantes pour accéder à la présidence de la République.

              Un autre collaborateur de Ségolène Royal au cabinet des Affaires scolaires, le philosophe Alain Etchegoyen, confirme ces informations dans « Votre devoir est de vous taire » (2005). Il dira de leur collaboration : « Ce fut une expérience qui restera parmi les deux ou trois plus décevantes et plus pénibles que j’ai faites dans le monde politique ». Ces relations houleuses l’amèneront à démissionner de son poste. Dans sa lettre de démission adressée à Claude Allègre, il dénonce « les comportements et mœurs insupportables de Mme Royal. »

               

              A suivre…

               

              Serviteur, Monsieur.  

               


              • Akerios 7 avril 2014 20:17

                Elle vous transforme vite fait un Claude Allègre ...en chihuahua !


              • Papybom Papybom 7 avril 2014 20:13

                Monsieur Pelletier.

                 

                Suite de : Hautaine et distante, Ségolène Royal à la peine pour recruter un secrétaire d’Etat.

                 

                 

                Bref, ses propres collègues se demandent pourquoi quelqu’un qui est incapable de travailler avec les autres atteint le statut de ministre d’état ; nous, on ne se le demande pas, vu qu’on le sait...

                Ha Ha elle est bonne celle-là Hollande use de son influence pour trouver des employés à son ex.....

                Donc l’ex du Sire de l’Elysée ne fait déjà pas recette..Elle pourrait prendre Julie, qui parait-il est proche d’elle et « très engagée »...elle aussi !

                Nous savons depuis longtemps qu’elle est hautaine et méprisante.

                 

                Serviteur, Monsieur.


                • Papybom Papybom 7 avril 2014 20:16

                  Monsieur Pelletier.

                   

                  Le Général-Bigeard a dit un jour : « Arlette Laguiller ? Il faudrait la marier à un para. » Aujourd’hui, il dirait surement : Ségolène, il faut la marier avec un légionnaire. 

                   

                  Serviteur toujours, Monsieur.


                  • Papybom Papybom 7 avril 2014 20:29

                    Monsieur Pelletier.

                     

                    Neuf commentaires pour ce sublime article. Au USA, vous auriez le prix Pulitzer.

                    En journalisme, il est considéré parmi les plus prestigieux du monde.

                     

                    Je vais vous aider par mes commentaires. Ne me remerciez pas, c’est un plaisir.

                     

                    Je cherche le prix du meilleur censeur. Le Prix Pelletier, ce serait bien pour l’empêcheur de publier sur un site citoyen.

                     

                    1404 articles négatifs, pour 422 positifs.

                     

                    Serviteur, Monsieur.


                    • Papybom Papybom 7 avril 2014 20:52

                      Monsieur Pelletier.

                       

                      Le savoir vivre de la Gauche.

                       

                      Quand Mélenchon partage un petit four avec Hollande.

                      "J’étais derrière un poteau, figurez-vous, a poursuivi Jean-Luc Mélenchon. Et les deux (François Hollande et Manuel Valls, NDLR) ont fait le tour pour venir me saluer. Après, ce serait être vulgaire que de refuser de se saluer", a-t-il raconté. « Moi, j’ai l’esprit taquin et lui a l’esprit mutin ».

                       

                      Question : Monsieur Mélenchon est-il un adepte d’interdire la publication de texte de ses rivaux ? N’est pas Pelletier qui veut !

                       

                      Un petit four pour un grand four politique….

                       

                      Serviteur, Monsieur.


                      • Papybom Papybom 7 avril 2014 21:04

                        Monsieur Pelletier.

                         

                        Je garde un œil sur la modération…

                         

                        A bientôt sur votre article :

                         

                        Les prochains secrétaires d’états qui vont rejoindre le gouvernement.

                         

                        A bientôt, Monsieur le Lucky-Luke de l’information…

                         

                        Pour refuser l’article, tapez : je refuse !

                        Pour les autres : vous serez pardonné pour avoir péché.

                         

                         

                        Serviteur, Monsieur.


                        • Robert Lavigue Robert Lavigue 7 avril 2014 21:05

                          En lisant cette oraison funèbre de l’Abbé Pelletier, j’ai cru que M. Borloo était mort...

                          En fait, en lisant d’autres sources plus sérieuses, j’ai constaté qu’il ne faisait que prendre sa retraite !


                          • Papybom Papybom 7 avril 2014 21:20

                            Monsieur Pelletier.

                             

                            Pour votre prochaine publication,


                            Les prochains secrétaires d’états qui vont rejoindre le gouvernement. je suis impatient de vous faire, non pas un article (je n’ai pas le droit n’étant pas de votre «  équipe ») Mais une série de commentaires sur « Les animaux malades de la peste socialiste ».

                             

                            Serviteur, Monsieur.

                             


                            • Robert Lavigue Robert Lavigue 7 avril 2014 21:33

                              Papybom,

                              Cessez de perturber l’Abbé Pelletier dans la rédaction de son prochain billet hagiographique.
                              Un membre éminent du PS quitte le parti des forces du bien...
                              http://www.europe1.fr/Politique/Jean-Noel-Guerini-n-est-plus-socialiste-1938079/

                              L’Abbé Pelletier ne manquera pas de nous rappeler tout ce que Jean-Noël a apporté à ses camarades de la rue de Solférino durant sa longue carrière.
                              Un homme modeste, toujours au service des plus humbles, un projet ambitieux pour sa ville, un socialiste intègre et exemplaire, etc !


                            • Papybom Papybom 7 avril 2014 21:47

                              Bonsoir Robert Lavigue.

                               

                              Nous devons faire entendre la voix de son maitre. Monsieur Pelletier est un membre éminent du Parti Socialiste. Sa parole doit pénétrer le cœur des Français.

                              Je souhaite qu’en voyant le nombre des commentaires, que les visiteurs arrivent en nombre pour s’ébaudir de la profondeur de ses écrits.

                               

                              C’est un dieu, c’est un roc. Rendons-lui grâce pour son enseignement. Répétez après moi : merci Pelletier…    

                               

                              Cordialement.


                            • Papybom Papybom 7 avril 2014 21:35

                              Monsieur Pelletier.

                               

                              Dernier pointage :

                               

                              1464 articles modérés Négativement

                              422 Articles modérés Positivement

                               

                              Quelle puissance de travail ! ( je n’ai pas écrit : de nuisance)

                               

                              Serviteur, Monsieur.

                               

                                


                              • wesson wesson 7 avril 2014 23:38

                                bonjour papyborn,

                                bon faut être honnête aussi. Les 3/4 de ce qui passe en modération sont des torchons impubliables pour diverses raisons tant sur le fond que sur la forme.

                                Et dans ce qui reste, il y a 2/3 de copié-collé.

                                C’est vraiment pas une sinécure de ce farcir tout ce fatras !


                              • foufouille foufouille 7 avril 2014 21:39

                                comment kil a fait ? le pauvre ........... une septiquémie avec du pastis ?
                                 smiley


                                • ahtupic ahtupic 7 avril 2014 21:41

                                  7 avril 2014- 7 avril 1951 ca fait 63 ans pile aujourd’hui et non 61 ans. Mr Pelletier, vous avez été à l’école avec 5/20..


                                  • Papybom Papybom 7 avril 2014 22:09

                                    Réflexion d’un gueux.

                                     

                                    Demain, avec le levé du soleil, de nouveaux textes du Seigneur Pelletier vont fleurir.

                                    Mais, demain, par cette même volonté, des textes intéressants finiront dans les oubliettes d’Agoravox.

                                     

                                    Faquins, pliez le genou devant votre maitre à penser. Vous devez allégeance à celui qui diffuse la vérité.

                                     

                                    Sur la terre, comme sur ce site, les élites savent ce qui est bon pour vous. Que le pilon détruise à jamais, les textes de ceux qui ne sont pas pour la grandeur du parti du dieu Socialiste.

                                     

                                    Allez en paix.  


                                    • wesson wesson 7 avril 2014 23:36

                                      bonjour l’auteur,
                                      « 

                                      Jean-Louis Borloo quitte la vie politique »

                                      Excellente nouvelle. Pour l’occasion, je vais ouvrir une bonne bouteille !


                                      • Fergus Fergus 8 avril 2014 09:14

                                        Bonjour, Jean.

                                        Jean-Louis Borloo, tout à la fois girouette politique sympathique, velléitaire chronique, écologiste modéré, bonimenteur avéré et bon vivant, n’a jamais eu les crocs suffisamment acérés pour s’imposer, excepté au niveau local. Dommage, car ce genre de type, même s’il n’est pas plus fiable que les autres caciques, a au moins le mérite de ne pas être urticant comme un Copé. 


                                        • njama njama 8 avril 2014 10:47

                                          Excellent portrait Fergus !
                                          Bravo !!!


                                        • CASS. CASS. 8 avril 2014 11:42

                                          L’épilogue de Jean-Louis Borloo en politique entre les municipales et les européennes, nous aura au moins permis de parler de l’ U.D.I …dont le célèbre Meyer Habib est député

                                          En 2013, à la suite à l’annulation de l’élection de Daphna Poznanski-Benhamou en tant que députée, Meyer Habib se présente à l’élection législative partielle dans la 8e circonscription des Français établis hors de France, sous l’étiquette de l’UDI.
                                          Il bénéficie du soutien officiel de Benyamin Netanyahou, le Premier ministre israélien, pour qui il fut un temps conseiller et de celui de l’ancien patron du renseignement du Mossad, Uzi Arad, qui est sorti de sa réserve de manière inhabituelle pour soutenir sa candidature.

                                          Le 29 janvier 2014, à la suite de l’affaire Dieudonné et du geste de la quenelle, il dépose une proposition de loi visant à requalifier les infractions d’incitation à la haine raciale en délit, afin de « rendre la sanction plus dissuasive ».
                                          Elle vise également à « pénaliser les gestes ou comportements portant atteinte à l’honneur ou à la considération de la victime ou d’un groupe de personnes dont fait partie la victime à raison de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ».

                                          Affaire a suivre de très prêt …avec le nomination récente de « El Blancos » Manuel Valls comme premier ministre.


                                        • wesson wesson 8 avril 2014 14:31

                                          bonjour Fergus,

                                          « Jean-Louis Borloo [...] n’a jamais eu les crocs suffisamment acérés pour s’imposer, excepté au niveau local. »

                                          Ils les as eu toutefois suffisant pour s’imposer dans le monde des avocats d’affaire, qui ne manque pas non plus de gens aux dents très très longues.

                                        • Fergus Fergus 8 avril 2014 16:02

                                          Bonjour, Wesson.

                                          En effet, et notamment en zélé complice de Tapie.


                                        • Gauche Normale Gauche Normale 8 avril 2014 21:16

                                          Merci pour ces infos CASS.

                                          Franchement punir quelqu’un pour sa manière de plier les bras, c’est d’un grotesque. Que l’on l’estime provoquant ou pas, je ne vois vraiment pas en quoi l’interdire fera reculer la haine (puisque tel est le but officiel affiché par nos chers gouvernants).

                                          Il faut la liberté totale d’expression, du moins dans les salles de spectacles !


                                        • LE CHAT LE CHAT 8 avril 2014 12:17

                                          Après que votre Champion se soit fait élire sur la promesse de garder la retraite à 60 ans , vous allez pas lui reprocher d’en profiter ! 

                                          au moins , en voilà un qui s’incruste pas jusqu’à 90 ans !

                                          santé Jean Louis ! smiley

                                          • zygzornifle zygzornifle 8 avril 2014 14:36

                                            Pour une fois qu’il y en a un qui part avant la sénilité .....


                                            • zygzornifle zygzornifle 9 avril 2014 08:32

                                              Borloo ..... Qui en 2005 ministre des affaires sociales à tout fait pour refuser l’inscription de l’Alstom à Belfort comme usine utilisant de l’amiante permettant ainsi aux ouvriers de grappiller quelques miettes et de partir en préretraite .... Bel exemplaire d’un vrai mec de droite qui compissait allègrement sur le sort des milliers d’ouvriers qui ont bossés comme des esclaves dans des conditions mortelles pour engraisser les gorets au pouvoir ..... Heureusement qu’en fin de compte cette usine à été classée contre son avis comme utilisant des matières hautement cancérigène ..... Heureusement que tout le monde n’à pas la mémoire courte comme en politique ....


                                              • JL JL 9 avril 2014 08:46

                                                zygornifle,

                                                 ? Je suppose que vous avez voulu dire : ’Borloo ..... Qui en 2005 ministre des affaires sociales à tout fait pour refuser l’inscription de l’Alstom à Belfort comme usine utilisant de l’amiante empêchant ainsi les ouvriers de grappiller quelques miettes et de partir en préretraite.


                                              • zygzornifle zygzornifle 10 avril 2014 13:07

                                                c’est cela


                                              • TREKKOTAZ TREKKOTAZ 15 avril 2014 14:01

                                                Il a pris l’ oseille et il s’est barré, comme un braqueur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès